« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Ne jamais approcher la lumière au fond du couloir noir. (OS Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Ne jamais approcher la lumière au fond du couloir noir. (OS Evolution)   Sam 15 Fév - 17:08



Ne jamais approcher la lumière au fond du couloir noir.

« Hey, Alex'

Ça va? Bon, cette bafouille était censée arriver pour le 2 février, pour ton anniv', je suis quand même trop cool comme cousine, tu crois pas?
Enfin, on s'en fout de moi, pour le moment. Je sais que ce jour représente pas que du bonheur pour toi, peut-être même que cette journée qui est censée être la tienne, tu veux même pas en entendre parler. Je sais pas. Je sais rien de ce qui est arrivé ce soir là, quand Irina est morte, je connais que ce qu'on en a dit à la télé. C'est a dire que dalle. Comme tu as pu le vivre? Pourquoi tu as choisi la fuite? La fuite je comprends, j’imagine même pas ce que ton père t'aurait fait subir si il t'avait retrouvé. Je t'admire a fond pour ça, j'aurais jamais eu le courage de le faire, moi. Total respect.

D'ailleurs, à ce propos, c'est le premier truc que je voulais te dire dans cette lettre... Je suis pas là pour te ramener en Allemagne. Et je rameuterais jamais les autres ici, mais voilà, je suis là, c'est un total hasard si on s'est trouvés sur Enola. Franchement, tu trouves pas que c'est super, ce hasard? Peut-être bien que tu t'en fous, que t'as vraiment voulu tirer un trait sur la famille, sur la mort de ta sœur, mais me voilà et si ça se trouve j'ai tout chamboulé. Mais c'est pas encore du passé pour toi, hein? Si ça se trouve tu me déteste d’être là? Je me plains pas, je vais pas te sortir un discours de mal aimée, c’est pas le but, je veux pas te faire de chantage affectif, c'est pas mon genre, je suis trop conne pour faire ce genre de trucs, tu sais bien.
Je sais même pas si tu es encore en train de lire la lettre, haha. Mais si t'en est là, je continue sur ce que je voulais te dire. Je voulais te dire que moi, Riku Anarchy Nagel, je t'adore, Alexander Nagel. Et je vais pas dire «je t'aime» parce que c'est trop cucul la praline. Mais c’est vrai quoi, t'es mon cousin, et de loin mon préféré. Et rien que pour ça, même si on a pas de lien de sang, ben y'a des trucs que tu peux pas cacher à ta famille. Tu te rends comptes à quel point t'es transparent? T'es pas clair, ça, c'est évident, mais encore, ça me fait vraiment de la peine de te voir souffrir en silence.
Tu dois être en train de nier en lisant ces mots. Mais sache-le, moi je te connais bien et c'est facile de le deviner. Sérieux, Alex, tu sais comment je suis... Je suis pas là pour te pourrir la vie, je veux t'aider. Je vois déjà d'ici que tu vas me dire que t'as pas besoin d'aide, et que je suis qu'une gamine. C’est pas un règlement de compte que je te sors là, je veux juste te secouer un peu les puces, désolée si je suis un peu violente. Mais avec toi, seule la manière forte marche bien, pas vrai? T'as pas été a la bonne enseigne pour la médecine douce, tout comme moi.
Alors voilà, aussi surprenant que cela puisse te paraître, pendant que toi tu penses avoir grandi, ben y'en a d'autres qui ont grandi et avancé. Je vais avoir 20 ans cette année, tu te rends compte, la vingtaine, quoi! J'ai plus 14 piges, ça, c'était la dernière fois qu'on s'est vus. On est des gamins tous les deux, c'est clair. J'en sais un peu près autant que toi sur la vie, et si on comparait combien de personnes on a eu dans notre lit, par exemple, je crois qu'on serait presque a égalité. Surpris? Bon, je pensais pas en arriver à la en t'écrivant une  lettre, mais le message doit-être clair : je suis pas une ignare, pas une connasse (enfin, si, un peu, mais pas avec toi, quoi, je suis même trop gentille parfois), et si t'as besoin de quelqu'un, je serais toujours là pour toi. Je vais pas promettre et jurer et cracher, parce que mine de rien... J'ai mes limites. Même avec toi. Je suis ni un bureau des pleurs ni un punching-ball,  faut pas abuser, mais moi je me gêne pas pour te monopoliser un peu, tu peux faire pareil. Et puis, ça te déplaît pas tant que ça de traîner avec moi, j'le vois bien. Bref, parles-moi, Alex. Si t'as envie, quand tu veux. T'as mon numéro et tu peux m’appeler, t'as mon adresse et tu peux squatter (je sais que tu préfère squatter chez Sky ouais, coquin).

Woaw. J'ai été super inspiré dans cette lettre, ma parole, c'est dingue. J'avais jamais écrit de lettre avant. J'arrive a la fin de ma bafouille, j'espère que tu as compris mon message et que t'as pas trop entendu les violons en arrière-plan pendant que tu la lisais... Je sais que c'est brusque comme lettre d'anniv', mais j'te le redis (oups, en me relisant je vois que je l'avais pas encore écrit... >_>) BON ANNIVERSAIRE COUSIN! Et plus comme je suis trop cool, je t'ai envoyé un cadeau avec! C'est pour toi et Charly! Au moins c'est utile, prends soin de la p'tite, mais pour ça, je te fais confiance, on voit que tu les aime tes Pokémon. C'est déjà ça de gagné.

Voilà cousin. J'ai tout dit. J'ai vidé mon sac, et il me reste plus qu'à te souhaiter que du bonheur pour ta vingt-troisième année. Prends bien soin de toi, Alex, et à la prochaine! Bisous!

Riku
(aka ta super cousine extra fabulous deluxe fuck yeah bitch I'm awesome)

PS: Nan en fait je voulais ajouter un truc en PS mais j'ai oublié, bref, salut! »



Elle se prend pour qui cette... Cette je sais pas quoi. Pour Mère Térésa? N’empêche que j'ai lu sa lettre et je l'ai même relue deux fois. Et jamais on m'a écrit une lettre comme ça. Et ça fait maintenant plus de 5 ans qu'on m'a pas fête mon anniversaire. Et là je reçois des tonnes de... d'amour, je suppose? Avec une pierre Eau. Putain. Riku, espèce de... de... C'est un ange ou un démon cette fille, à la fin? Ses mots m'ont plus que secoué, j'ai du m’arrêter en cours de route quand j'ai senti que je me mettais à chialer et je suis monté dans ma chambre pour pas craquer dans le salon. Merde. C'est tellement vrai tout ce qu'elle a dit. Je suis vraiment comme ça, pour de vrai? Je suis pas malheureux, merde! J'ai un boulot que j'aime, pleins de thune, une équipe de fou, un mec -c'est juste horrible de le nommer ainsi, je m'y ferais jamais- super canon... Alors pourquoi je suis aussi mal après avoir lu cette bafouille écrite par une... Non, pas par une gamine, justement. Ni par une conne. Elle a beau dire, elle est loin d’être débile, Riku. J'ai du me moucher au moins trois fois à la lecture. Et je dois bien dire qu'au final... ben cette lettre, elle m'a fait plaisir. Je me sens super bien, maintenant. Je l'ai rangée dans mon tiroir, le même ou je mets les photos de famille, des souvenirs de Irina, je le ferme à double tour et je garde toujours la clé sur moi, de sorte à ce que personne sache la vérité.

Je sors dans la nuit, et me rends sur la plage, là, je fais sortir Charly qui va tout de suite jouer dans les vagues qui s'écrasent en rouleaux sur le sol, le vent souffle fort et la mer est furax. Je lui montre la pierre bleutée et l'envoie de toute mes forces dans la mer démontée. La Kokiyas me jette un œil complice, ayant bien compris qu'elle devrait affronter les flots pour gagner d'évoluer. Charly plonge courageusement et dans l'obscurité de l'eau noire ne brillant pas car la lune s'est cachée, elle s’efface et j'attends. Une lumière bleutée s’élève et éclaire la mer sombre puis une ombre massive surgit des vagues pour foncer vers la rive. J’accueille la Crustabri qui semble victorieuse, elle peint un sourire presque sordide sur son visage enfermé dans une coque immense, je lui rend son sourire et elle retourne affronter la mer. Bon, je crois qu'avec ça, je ne vais plus tarder de prendre le contrôle de ce pays. Pourquoi de penser à mes idées tyranniques ne me réconforte pas autant que d'habitude, pour une fois? Non, cette lettre ne changera rien. Rien à cette promesse que j'ai faite.

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ne jamais approcher la lumière au fond du couloir noir. (OS Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'écosystème océan
» Ma charge ne semble jamais terminée
» faut til toujour sonder le fond
» Le pan de la petite maison au fond du jardin...
» Décathlon a fond la forme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil :: Port-