« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cobaltium
Administratrice
avatar
Messages : 1604
Date d'inscription : 24/06/2013


MessageSujet: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Mar 4 Mar - 16:50

YUMI TOKIRO vs TEK HALESTORM
2ème Ruban / 1ère Ronde

Bienvenue à ce Concours opposant Yumi Tokiro à Tek Halestorm de l'Amphithéâtre de Zazambes. Notre jeune challenger aux cheveux bleus vient aujourd'hui défier le champion aveugle et ses monstres! Le style pétillant de Yumi fera-t-il la différence avec les combinaisons brutes de Tek? Le participant doit choisir un seul Pokémon pour cette première ronde. Il devra décrire son arrivée dans l'Arène, le choix de son Pokémon, puis sa performance, qui consiste à décrire les actions de son Pokémon tout comme celles de son personnage. La performance doit durer environ une ou deux minutes, sans plus. Elle sera jugée par Cobaltium et se verra attribuer un note sur vingt. Le participante doit obtenir une note égale ou supérieure à dix pour passer à la deuxième ronde et combattre le Champion. Le Pokémon ne peut utiliser que quatre attaques, qui devront tenir compte de son niveau bien sûr. Comme pour une capture, vous devrez préciser à la fin quel Pokémon vous choisissez, son surnom s'il y a lieu. CS et nature sont inutiles ici, par contre précisez toutes les CT, CS & Move-tutors appris. Nous rappelons que l'évaluation se fera sur la beauté de sa performance autant que sur la finesse des Combinaisons et sur la complicité entre le Coordinateur et son Pokémon.

Bonne chance!

____________________________________________


DCs: Alexander, Julianne, Riku, Cesar et Mell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Jeu 20 Mar - 1:31


Introduction & Présentation
Ruban n°2 - Tek Halestorm


Inspire. Expire. Inspire. Expire. Je regarde l’Amphithéâtre qui se trouve juste devant moi. Je ne sais pas trop si je suis vraiment capable de m’en sortir une nouvelle fois. Mon cœur tambourine dans ma poitrine et je n’arrive pas à me calmer. Même la présence de Kaï à mes côtés ne m’aide pas. Catherine n’avait pas été facile à battre, et je dirais même que j’ai eu beaucoup de chance de pouvoir obtenir son ruban. Je ne sais pas si beaucoup de personne l’ont déjà battu auparavant mais je m’estime heureuse. Ce haut dôme de bois m’intimide. Dans ma poche, la lettre de Maxwell. Je la garde très précieusement. En effet, depuis que je l’ai reçu, elle me donne le courage d’avancer car je sais que j’aurais toujours quelqu’un pour me soutenir et penser à moi. Je me demande d’ailleurs si j’arriverai à réunir tous les badges dans le temps imparti. Après tout, j’ai commencé cette quête très tard et après tout ce qu’il s’est passé, je n’ai pas réellement eu la chance, ni le courage je l’admets, de continuer ma conquête des rubans. Prenant sur moi une dernière fois, je pousse la grande porte et me retrouve dans la grande salle. Je ne peux m’empêcher d’admirer cet endroit. Il est vrai que tous les amphithéâtres sont imposants à leur manière et celui-ci ne fait pas exception. Allant me préparer dans le vestiaire, j’optais pour un style simple. Après tout ma prestation était plutôt axée sur mon pokémon et non sur moi. Vêtue d’un jean ainsi que d’un tee-shit blanc, j’avais enfilé une veste d’une couleur vive et avait utilisé deux chouchou avec des éclairs. Si on ne savait pas qui j’avais prévu d’utiliser en voyant ma tenue, c’est vite vu.
 
On m’appela. C’était à mon tour de passer. Je fis le vide comme je l’avais fait lors de mon dernier concours. Je serrais dans ma main la pokéball de Katya. J’avais déjà planifié avec elle une belle entrée qui pourrait déjà nous attirer le cœur du public. J’entrais enfin sur la scène. De la terre et de la roche, élément totalement différent de la jungle a laquelle nous avons eu à faire précédemment. Je fais un rapide salut au jury, gênée de me retrouver là. Inspirant un bon je lance la pokéball en l’air, c’est à toi de jouer ma belle ! D’un jet blanc lumineux, la souris électrique apparut entourée d’éclair parcourant son doux pelage. Ces éclairs descendirent en une cascade lumineuse vers le sol ce qui forma une sphère autour de mon amie. Lorsque la sphère de foudre toucha le sol, elle se brisa pour éclater en milles petites étoiles dorées formant une petite poudre d’or. Celle-ci se colla au pelage de Katya, lui donna lors de ses mouvements comme un effet pailleté. Tout avait été prévu d’avance, cette fois ci je voulais réussir à obtenir le ruban par mes capacités et non ma chance comme précédemment.
 
« - Allez Katya tu es prête ? Montre-nous ce dont tu es capable ! »
 
Comme prévu cette dernière hocha la tête, planta son regard pétillant dans le mien. Elle était prête comme je l’étais. Toutes les deux, nous avons décidé d’aller nous battre contre ce champion, et nous allons y arriver ! Je sifflais deux notes tandis que Katya commençait. Utiliser son attaque reflet, la scène ne comptait plus un Pikachu mais cinq disposés en rond au centre de la scène. Simultanément, ils lancèrent tous un à un l’attaque éclair se dirigeant vers le centre que les Pikachu formaient. Un rayon à la fois, ils formèrent une cascade de foudre avant d’éclairer l’endroit une fontaine de tonnerre. Les éclairs lancés par les pokémons se dirigeaient vers le centre et s’entrechoquant, ils finissaient par se diriger vers le plafond avant de retomber sur le sol en fin filament argenté. Tous ensembles dans une parfaite synchronisation, une boule de foudre apparut devant chacun d’eux. Les éclairs formaient toujours leur fontaine passant par la boule de foudre. Ces dernières, grossissaient à vu d’œil et par un habile coup de queue de leur géniteur s’envolèrent vers le plafond. Les reflets se dissipèrent les uns après les autres tandis que Katya sauta habilement de boule en boule exécutant à chaque fois une figure différente. Salto, vrille, cette souris était si à l’aise dans les airs qu’elle ne faisait pas le moindre faux pas. Les paillettes de son entrée donnait à sa prestation une sensation de légèreté comme si elle était une étoile qui ne cessait de s’envoler dans le ciel. Les doux rayons argentés s’estompèrent petit à petit tandis que Katya atteignait la plus haute boule de foudre de la scène qui se trouvait pile en son centre au plus haut de l’endroit. D’un coup de rein, elle se laissa glisser pour se laisser tomber dans le vide. Elle me lança un regard et je lui souris. Je lui donnais ma force et le courage pour y arriver. Je croisais les doigts. C’était notre clou du spectacle, et elle le réussissait une fois sur deux, et ce sans stress. Je l’encourageais intérieurement. Tombant, de dos, elle s’entoura de foudre avant de rejeter toute cette énergie en une grande onde de choc qui fit exploser les grosses boules en de petites boules de foudre qui tombèrent bien vite en direction du sol dans une sorte de spirale. Utilisant sa vitesse, Katya descendaient grâce à elles comme si c’était un escalier qui avait été formé à son intention. Lorsqu’elle posa ses pattes à terre, elle se recroquevilla sur elle-même et libéra une grande quantité d’électricité qui s’était emmagasinée dans son pelage. Cette grande énergie se regroupa avec les petites boules de l’escalier formé précédemment pour finalement disparaître en une nuée de poudre d’argent suite à une souplesse parfaitement exécutée de la souris qui venait de prendre son élan pour sauter le plus haut possible. Katya toucha ensuite le sol pour la seconde fois dans une pluie de petites étoiles.
 
Je ne disais rien, mais elle voyait dans mon regard des petites larmes de joies. Elle salua le public ainsi que le jury avant de se jeter dans mes bras et de se serrer bien fort contre moi. Je ne pouvais pas lui refuser cela après la magnifique prestation qu’elle venait d’exécuter. Au final, si nous n’étions pas choisis ce n’était pas si grave. Rien qu’avec cette prestation Katya avait fait de gros progrès. Je m’éloignais de la scène, mon amie dans les bras. Il ne restait plus qu’à attendre les résultats. La compétition est difficile, mais je reste persuadée qu’on peut y arriver, et la flamme qui brûle dans les yeux de mon Pikachu me prouve qu’elle pense la même chose que moi.
© Nightmare sur Épicode.


Katya ♀ - Pikachu - Doux - Statik pour vous servir.
Attaques utilisées : Reflet - Eclair - Boule Elek - Souplesse
Voilà :3
Revenir en haut Aller en bas
Cobaltium
Administratrice
avatar
Messages : 1604
Date d'inscription : 24/06/2013


MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Ven 21 Mar - 15:42

YUMI TOKIRO  vs TEK HALESTORM
2er Ruban / Résultats - 1ère Ronde

Une très jolie performance. Lumineuse, mignonne et pétillante, qui est tout à fait à l’image de notre jeune Yumi! Le spectacle que nous a livré Katya a tenu en haleine et ravi tous les spectateurs. Passons donc aux scores et leurs détail que remportent la candidate et son Pikachu pour cette première étape du concours!

Détail des résultats :
• Complicité Coordinateur/Pokémon : 3/5
Bien que assez décrite avant la prestation de Katya, la complicité entre Yumi et sa Pikachu manque un peu durant la prestation de cette dernière. Yumi évoque plusieurs fois l’entrainement de Katya, ses craintes et ses espoirs liés a ses actions, mais je trouve que cela a globalement manqué d’échange directs entre la jeune fille et son Pokémon. De plus, le manque de participation de la jeune femme à la performance crée un nouveau malus, qui fait que je t’accorde ici cette bonne moyenne.
• Performance : 5/5
Comme dit plus haut, la performance de Katya était en parfaite concordance avec la personnalité de sa dresseuse. C’est la grande force de cet enchainement qui allie énergie et spectaculaire. Une performance très bonne dans son ensemble donc, à laquelle je ne trouve vraiment rien à redire... Tu obtiens donc une notre parfaite, pour cette performance fortement originale et personnelle!
• Combinaisons utilisées : 8/10
Comme j’ai dit plus haut, le côté spectaculaire et aérien de la performance de Katya a été le clou de ce spectacle. La prestation que Yumi et Katya nous ont présenté alliait très bien l’ensemble des capacités de Pikachu avec son type électrique et ses attaques plus martiales telles que Souplesse. Pourtant, le bémol que j’émettrais ici est justement le trop-plein d’enchainements qui se mélangent et se confondent. La performance était très jolie mais un peu confuse. Ajouter des pauses, des moments de rupture aurait surement permis une lecture et une appréciation encore plus agréable!

NOTE FINALE : 16/20

Félicitations, tu passes haut la main en deuxième ronde! Ton prochain post devra décrire la réaction face à ces résultats. Le prochain tour commencera sous peu. Tu vas affronter Tek Halestorm! Profites bien de ta pause, car le combat qui t’attend sera de longue haleine!

____________________________________________


DCs: Alexander, Julianne, Riku, Cesar et Mell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Sam 29 Mar - 19:24


Introduction & Présentation
Ruban n°2 - Tek Halestorm


Ma souris de foudre dans les bras, je ne peux m’empêcher de passer doucement quelques doigts à travers sa douce fourrure. Je crois qu’elle aime bien ça, les yeux clos, sa tête sur mon épaule, elle se laisse bercer. Je sais que nous venons là d’affronter la une des dures épreuves que présentent les concours. On ne croirait pas mais, c’est toujours très dur de devoir se dévoiler seul sans que le champion en face de nous puisse nous aider. Enfin, j’ai toujours trouvé que les champions nous aident, ils nous guident. Oui, ça à toujours été comme ça et même si je n’ose pas l’admettre, même Catherine a su me guider. Je n’aurais pas gagner sans elle. Brisant ce silence apaisant, la sonnerie de mon portable résonne. Décollant doucement Katya de moi, je le sors de ma poche. Depuis ce qu’il s’est passé, Kirito me l’a offert et m’a clairement obligé à répondre à tous ses appels. Je ne peux pas lui refuser ça. Il veut me protéger et je ne veux plus souffrir. Décrochant avec mes doigts tremblotant toujours d’émotion, sa voix qui résonne dans le combiné me calme instantanément.
 
« - Yumi ? Comment tu te sens ? J’ai tout vu, tu t’en es très bien sorti. »
 
Il a tout vu... ? Il a tout vu comme j’ai tout vu je suis dans la salle ? Je ne peux m’empêcher de sourire à l’idée de savoir que mon frère se trouvait dans les gradins alors que je passais. Et en plus, il a aimé ce que j’ai fait ! Je suis très contente à cet instant et je ne peux m’empêcher de me dire que finalement si je ne passe pas la première ronde, ce ne sera pas très important puisque mon frère est venu me voir. C’est la première fois qu’il me voit dans un vrai concours et non pas dans le jardin de notre ferme.
 
« - Merci Onii-chan… Merci. Si on passe cette ronde, on continuera pour toi !
- C’est gentil, mais fait le pour toi et ton équipe. Je suis sur et certain que vous êtes passés. Crois en toi, et bonne chance Imouto-san. Je crois en toi. »
 
Il raccrocha. Doucement, j’éteignis le téléphone. Ce coup de fil m’avait gonflé à bloc et j’étais prête à passer à la suite. Je voulais lui montrer que je pouvais gagner un ruban devant lui. Je voulais lui montrer qui je suis lorsque je participe à des concours. Je veux lui montrer que j’ai grandi et que moi aussi je suis capable de faire des choses. Alors que j’étais mentalement et littéralement « en feu », la porte s’ouvrit sur un homme qui nous appela tous pour remonter sur scène le temps des résultats. Seule une seule personne avait réussi à gagner le cœur des juges et je me demande bien qui cela peut être. Même si c’est vrai qu’intérieurement je ne peux pas m’empêcher d’espérer que ce soit moi. Le silence est total. Il n’y a plus aucun bruit dans l’amphithéâtre. Un des juges prend la parole, il nous remercie d’avoir été là. Mon stress m’empêche d’écouter, et mon regard se posa sur Katya posée, sur mon épaule. Je n’ai presque pas envie d’écouter de peur d’être déçue. Le public se met à applaudir bruyamment tandis que les autres challengers se tournent vers moi, applaudissant eux aussi. Ecarquillant les yeux, je comprends alors au regard du juge que Katya et moi avons bel et bien été choisi parmi tous ces candidats. Un petit cri m’échappe tandis que je tourne sur moi-même en sautillant avec Katya qui libère quelques petits éclairs ne pouvant elle non plus se contenir. Souriant au public, je n’arrive pas à m’empêcher de redescendre de mon nuage. Après avoir adressé une légère caresse à Katya, je la rappelle dans sa pokéball. Je vais la laisser se reposer. J’ai bien remarqué lors de mon premier concours qu’il avait été dur pour Snoopy d’enchaîner. Je ne lui imposerais donc pas ça. Inspire. Expire. Le vrai combat va commencer.
© Nightmare sur Épicode.

Revenir en haut Aller en bas
Cobaltium
Administratrice
avatar
Messages : 1604
Date d'inscription : 24/06/2013


MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Jeu 3 Avr - 15:01

YUMI TOKIRO vs TEK HALESTORM
2ème ruban, niv.40 / Champion de Zazambes, niv.38

   
Le combat entre Yumi Tokiro et Tek Halestorm de la ville de Zazambes est sur le point de commencer. On peu attendre de grandes surprise de ce match ou les enchainement colorés de Yumi affronteront les combinaisons brutes de Tek dans son amphithéâtre au décor hostile! Chacun des participants devra décrire son entrée dans l'Arène ainsi que le choix de son Pokémon, en indiquant à la fin de son message l'espèce, le surnom, le sexe, la nature ainsi que les CT, CS ou Move-Tutor apprises. Le challenger peut changer de Pokémon entre ces deux rondes, ou ne pas utiliser les quatre mêmes attaques qu'à la première s'il choisit de garder le même.

   
Bon match à vous deux!

____________________________________________


DCs: Alexander, Julianne, Riku, Cesar et Mell.


Dernière édition par Cobaltium le Jeu 3 Avr - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4024
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Jeu 3 Avr - 17:50

Le membre 'Cobaltium' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Niveau' :

____________________________________________


Merci Cobaba <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Sam 12 Avr - 15:09


Introduction & Présentation
Ruban n°2 - Tek Halestorm


Prenant une grande inspiration, je regarde autour de moi. Tous ces gens n’attendent qu’une chose, du spectacle. Ce qu’ils veulent, c’est qu’on se donne à fond pour conquérir leur cœur. Jusque là tout à plus ou moins bien marché. Je dois faire en sorte que cela continue. Cet amphithéâtre ne semble pas être l’antre de la finesse et de la douceur, et je déduis à ce que j’ai déjà pu entendre au sujet du champion que cet endroit restera difficile à passer, tel un mur, un obstacle sur ma route. Je dois me montrer forte pour mon équipe et moi. Je veux arrêter de croire que je suis qu’une pauvre et faible fille. Je veux montrer que je suis forte. Que tout ce qui s’est passé dans les cellules du régime ne m’a pas atteint. Je veux montrer que mon voyage m’a endurcit et que je sais maintenant me montrer brave et aller de l’avant. Sur scène, le silence se fait. Le champion arrive et prend place. Je remarque qu’il porte un bandeau sur ces yeux. Serait-il vraiment aveugle de ce que l’on dit ? Si tel est le cas, je dois lui faire honneur et me battre deux fois. Je veux qu’il voit, lui aussi que je peux me débrouiller devant lui. M’inclinant cependant respectueusement, je me présente.
 
« Enchantée de vous rencontrer. Je m’appelle Yumi Tokiro. »
 
Le combat va commencer, il est temps de libérer mon amie. Elle qui déteste être dans une pokéball… Elle a dut s’y faire pour la prestation. J’ai besoin qu’elle apparaisse dans les meilleures conditions possibles. D’un sourire, je porte sous mes yeux la fameuse boule qui retient mon apprit prisonnière. Elle pourra bien m’engueuler après la prestation. Pour le moment elle sait très bien que si je l’appelle c’est pour qu’on combatte à deux. On ne doit pas se louper. D’un geste, je lance la pokéballe en l’air, libérant ainsi ma compagne blanche et bleu qui atterit dans une pluie de doux flocons. Elle s’assit enroulant sa queue autour de ses pattes. Elle observa l’arène avant de me lancer un petit regard suivit d’un clin d’œil. Je sais qu’avec elle, je peux tout faire.
 
« Je suis ravie de pouvoir vous affronter ici. Voici mon amie Kaï ! »
 
Ravie que je ne l’ai pas oublié, elle émit un petit cri en baissant la tête comme pour saluer à son tour. A celle-là… Amusée, je lui envoyé un faux regard visant à la remettre sur la tête. Sa réaction fut de me lancé un regard sournois avant de regarder le champion et d’attendre de voir contre qui nous allions nous battre. Aujourd’hui, est un jour ou nous allions renaitre. Ces cellules qui laissent un souvenir froid dans mes souvenirs, je veux les oublier et renaître. Pour ça, j’ai besoin de me battre et ce champion va m’y aider. Sa force, je compte sur lui pour me la transmettre.
 -
Envoi de Kaï ♀ - Givrali - Sérieuse - Rideau Neige
Attaques Grêle ; Voile Miroir ; Crocs Givre ; Vent Glace.
© Nightmare sur Épicode.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Sam 12 Avr - 23:43

Tek attendait, dans les vestiaires de son amphithéâtre. Comme il était près de la sortie et que celle-ci communiquait directement avec la scène, il pouvait entendre plus que voir les prestations des challengers qui venaient tenter leur chance. Aux cris des Pokémon et aux attaques utilisées, il pouvait déterminer à peu près sans se tromper de quel race le Pokémon du participant était, et ainsi se faire une petite idée. Il n'était pas rare qu'une personne utilise son Pokémon pour la phase combat et pour la phase prestation, souvent pour restée dans l'harmonie de son thème. Néanmoins, connaître uniquement un Pokémon de l'équipe adverse ne l'aidait pas forcément, et il préféra attendre, se montrant patient et calme. Cependant, il commençait à se dire que trouver un Pokémon psychique ne serait pas de refus, afin de pouvoir « voir » les prestations des autres. Il en avait de plus en plus marre de ne pas pouvoir admirer un spectacle. D'autant que certains avaient vraiment du talent, et que c'était dommage de manquer ça...

Il attendit les résultats, l'oreille aux aguets, avant d'entendre qu'une certaine Yumi Toriko avait finalement été choisie. Il réfléchit. Ca n'était pas celle au Pikachu ? Si probablement, il ne devait pas se tromper. Bien, maintenant qu'elle avait été choisie, il fallait qu'il se prépare. Il n'était pas friand des costumes et déguisements et il venait toujours aussi simplement, une chemise blanche, une veste, ses menottes battant la poitrine et son éternel bandeau rouge sur les yeux. Cependant, il veillait toujours à apparaître avec ses Pokémon derrière lui. Question d'habitude, et aussi une certaine forme d'intimidation de voir les trois bêtes plutôt massives qu'il avait. Au bout de quelques instants il rentra en scène, se plaçant de son côté, ses trois compagnons près de lui.

La demoiselle se présenta et il eut un sourire. Elle avait l'air jeune de ce qu'il pouvait entendre. Pour le moment, personne ne bougea de son côté. Ils observaient toujours, jusqu'à ce qu'elle envoie sa Pokémon. C'était le moment crucial pour le jeune homme qui tendit l'oreille pour capter les cris de son adversaire et en déterminer l'espèce. Il ne pouvait pas envoyer ses compagnons combattre n'importe quoi n'importe comment. Il esquissa un fin sourire. Givrali hein... ?


« Enchanté mademoiselle Tokiro. Je suis Tek Halestorm, champion coordinateur de Zazambes. »

Il souriait toujours. Il n'avait pas besoin de réfléchir pour faire son choix : envoyer l'un de ses deux Dragons était bien trop risqué. Par contre, sa troisième compagne était résistante à la glace elle, et serait assez agile pour rivaliser avec la créature des neiges. Sans se départir de son sourire, il annonça simplement :

« Mormegil, à toi. »

Esquissant un sourire mauvais, la Mysdibule s'avança avec calme sur le terrain. Elle était expérimentée, elle savait ce qu'elle faisait, et sa confiance en elle la poussait à ne pas vraiment craindre son adversaire face à elle. Du moins, pas pour le moment, elle savait très bien que son dresseur la gronderait de se montrer trop présomptueuse et de se surestimer. Mais de ce qu'elle voyait, la chienne de givre n'avait pas l'air bien dangereuse. Ou alors elle était bien plus sérieuse que cela et cachait admirablement bien son jeu. Se campant fermement sur ses pattes, la bête d'acier se plaça face à son adversaire, sa mâchoire de fer pour le moment au repos tournée vers Tek. Elle croisa les bras et jeta un petit regard de défi à la dénommée Kaï, ne pouvant retenir un petit sourire en coin.

Le champion se doutait de l'attitude de sa combattante, il la connaissait assez pour savoir que si elle ne prenait pas clairement de haut le duo, elle ne se retenait pas pour les narguer et leur montrer que pour le moment, elle ne les estimait pas capable de l'affronter. Il se contenta de sourire et annonça :


« Eh bien Yumi, je crois que nous sommes prêts. Je te laisse l'honneur d'entamer ce combat ! »

[Envoi de Mormegil – Mysdibule femelle – Intimidation – Solo
Attaques Mâchouille, Feinte, Doux Parfum et Vent Féérique pour ce combat. Merci o/]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Dim 13 Avr - 2:27


Introduction & Présentation
Ruban n°2 - Tek Halestorm


Si je disais ne pas connaître l’équipe de coordination du champion de Zazambes, ce serait mentir. J’avais entendu dans un restaurant quelques personnes qui discutaient autour d’un bon repas de l’amphithéâtre et donc tout ce qui vient dedans. Je savais donc, et connaissais clairement son équipe. Je connaissais aussi son manque de vue. Disons que pour une fois, on pouvait dire que j’avais fait mes « recherches » pour pouvoir en savoir plus sur le lieu ou je devais me rendre. Ce que j’avais prévu, c’est que mon pokémon allait être envoyé avant celui du champion et donc que celui-ci connaître mes faiblesses ou bien, protégerait ses dragons. En l’occurrence, il avait bien décidé de ne pas envoyer un de ses dragons dans la gueule du loup. Chose parfaitement logique étant donné qu’il souhaite garder son ruban. A moi de tout faire pour le décrocher. Je remarque que le pokémon qui apparait sur le terrain est plutôt du genre à nous sous-estimer. Son regard confirme mes pensées. Surtout lorsqu’elle esquisse un petit sourire en coin en regardant Kaï. J’ai l’impression d’observer une mini-rebelle qui se croit au-dessus de tout, surtout de nous actuellement et qui pense que la bataille sera simple. Non au contraire. Lui montrer ce qu’on vaut, c’est pour ça qu’on est là.
 
« Alors c’est parti ! Kaï, on va lui montrer ce qu’on vaut ! Commençons par l’échauffement ma belle. »
 
Tout commence. Je remarque dans les yeux de mon amie sa grande concentration. Elle s’en voulait tellement de ne pas avoir pu être là quand j’en ai eu besoin que je lui ai confié la tâche de m’aider à vaincre ce champion. Je sais qu’elle ne me décevra jamais même si on perd. Se redressant doucement, la fourrure bleue du Givrali scintille doucement tandis que des petits flocons se libèrent doucement de son pelage pour se dissiper dans l’arène. Un puis deux puis trois, l’arène se retrouve dans une douce tempête de petits flocons. Le contraste est surprenant. Les petites boules blanches voltigent dans l’air sans pour autant agresser les deux pokémons, ni le public dans l’amphithéâtre. Lentement, Kaï avance d’un pas vers l’adversaire, puis s’élance dans une course contrôlée, et gracieuse. Elle ne semble pas toucher le sol comme si elle s’élevait lentement. Sous chacun de ses pas, une petite couche de verglas. Exécutant un grand cercle autour du Mysdibule, puis ensuite, un plus petit autour de sa cible. D’un bond elle sauta ensemble vers le pokémon du champion. Ses crocs s’allongèrent et se formèrent de glace. Elle visa le pokémon avant de le toucher et de s’éloigner d’un bond gracieux pour se mettre à distance. L’attaque n’aura sans doute pas eut grand effet en vue du type de mon amie, mais la stratégie mise en place est tout de même bien réfléchie.
 
Le champion étant aveugle, il n’aura sans doute pu apercevoir les deux cercles de verglas autour de son pokémon. Le sol maintenant glissant dans une petite tempête de flocon, voilà qui limitera ses déplacements. Seul le son des mouvements de mon Givrali ont pu donner sa position, mais rien n’indique le verglas. Je souris à mon pokémon qui me le rend bien. Nous n’avons pas encore eu la riposte du pokémon Acier, mais nous sommes tout de même fières de nous. Nous voulons en découdre.
 
« - Très bien, passons maintenant aux choses sérieuses si vous le voulez bien ! Tu peux y aller. »
 
Croisant mon regard, elle sait parfaitement de quelle combinaison je veux parler. Je me suis trop laissé marcher dessus par Catherine, je ne dois pas me laisser submerger par le champion. De nouveau mon ami s’élance mais cette fois ci vers un côté de l’arène, son pelage se mit à luire d’une forte lumière et des flocons beaucoup plus gros apparurent, sautant agilement dans les airs, elle souffla un vent glacial qui fit prendre forme aux flocons. Ils se transformèrent en une main de glace fondant sur le pokémon. Le poing de glace s’allongea formé au gré de la volonté de mon amie. Givrali s’élança, glissant sur la glace du poing, et apparut juste après que celui-ci ait frappé le sol ainsi que l’adversaire pour mordre de ses crocs la grande machoire. Première étape, l’immobiliser et la rendre hors d’état, est ce réussi ?

-
Kaï crée une petite tempête de neige, puis s'élance vers le Mysdibule qu'elle encercle de deux cercles de glace pour l'empêcher de se déplacer sous peine de glisser. Utilisant la tempête, elle crée un poing qui s'abat sur le Pokémon puis enchaîne avec une attaque Crocs Givre pour mettre hors service sa machoire. 
Libre à toi de dire ce qui a réussi ou non :3 
Pour plus d'explication, MP :D
Et Bonne chance <3
© Nightmare sur Épicode.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Lun 14 Avr - 20:26

Mormegil, comme son dresseur, était immobile. Elle attendait de voir ce que comptait faire son adversaire, afin de jauger sa force et ses capacités. Bon, elle ne leur fonçait pas dessus comme un bourrin déjà, c'était un début. La Mysdibule observait calmement, analysant les mouvements. Oh elle allait bouger, bien entendu ! Il fallait juste attendre un petit peu...

La tempête de neige ne la gênait pas tant que ça. Par contre, en voyant les deux cercles de glace, elle commença à pester et à maugréer, sa corne se relevant doucement sans beaucoup s'animer. La créature de fer rageait comme elle le pouvait parce que cela la faisait clairement ch... suer d'être ainsi immobilisée par un sol glissant. Néanmoins, elle pestait aussi parce qu'elle se sentait sous-estimée. Sérieusement, elles croyaient qu'une petite patinoire l'empêcherait de montrer ses capacités ? C'était ridicule ! La stratégie aurait largement marché avec ce gros balourd d'Ohtar qui n'aurait fait que glisser, tomber, et re-glisser ensuite. Quant à Rex... Elle resta pensive une seconde. Elle n'aimait pas Rex parce qu'il était un dragon. Mais il était également le compagnon le plus proche de Tek, et il n'était pas idiot. Il aurait peut-être dérapé, mais il aurait vite brisé ce sol avec tout son poids. La dame de fer n'était clairement pas assez lourde pour espérer dégager le verglas en tapant du pied dessus. Mais sa légéreté et sa finesse seraient à son avantage.

Tek entendait sa compagne jusqu'ici, qui râlait et qui pestait. Il la connaissait bien assez pour comprendre ce qui se passait : il y avait un souci avec le sol et elle était coincée dans un coin. Comme son adversaire était un Givrali, il supposa que le terrain devait être verglacé sur une certaine zone. Il eut un petit sourire et croisa les bras sur sa poitrine.


« Tu sais moi je ne vois pas, mais ma Pokémon est tout à fait capable de se débrouiller sans moi. Je te suggère d'encaisser un peu, ma belle. Prouvons-leur qu'on ne craint pas leurs coups. »

Le blond était d'un calme olympien face à sa compagne d'acier qui encaissa le premier coup, laissant sa mâchoire s'interposer pour protéger son corps. Une fine couche de glace commença à se former sur la partie inférieure de la gueule. Au début gênée, la Mysdibule eut très vite une petite idée qui la fit sourire. Encaisser n'est-ce pas ? Elle se demandait si son dresseur avait vraiment pu anticiper la formation de glace sur sa corne ou s'il lui faisait complètement confiance et n'en savait rien. Elle l'ignorait, mais c'était pour ça qu'elle adorait combattre avec lui. Tout avait un côté gratifiant. Elle se sentait soutenue, mise en confiance, et totalement indépendante. Quoiqu'elle fasse, elle savait que le champion l'accepterait comme étant sa décision prise de façon légitime. Aussi, elle ferma les yeux, ouvrit sa gueule et attendit.

Le choc fut un peu rude mais elle ne broncha pas, laissant un frisson glacé parcourir son être. Elle se secoua pour chasser la Givrali et observa sa corne. Les deux mâchoires étaient un peu bloquées par de la glace, mais ça n'était pas trop lourd à porter. Un mauvais sourire éclaira le visage de la dame de fer. Posant une patte au sol, elle prit appui avant de bondir dans les airs. Une fois assez haute, elle tourna sur elle-même, plaçant sa mâchoire sous elle, et laissa la gravité faire son œuvre.

Elle atterrit sans douleur alors que la glace volait en éclat dans un retentissant claquement de gueule métallique et du crissement du givre. Des éclats de cette ancienne prison dansaient devant les yeux de la Pokémon, le choc les ayant projetés en l'air. Elle se redressa, concentra une petite sphère rose dans ses mains avant de la projeter devant elle, créant un Vent Féérique qui entraîna les petits éclats vers le public. La vitesse du vent polissait et effritait la glace qui se transforma en une fine pluie argentée, retombant doucement sur les spectateurs. Elle affichait un large sourire confiant aux personnes dans la foule, avant de faire volte face et de regarder la Givrali.

La dame de fer était toujours sur la partie sécurisée du terrain, n'ayant pas bougé lors de son saut. D'une Feinte, elle disparut pour apparaître derrière son adversaire et se jeta sur elle. Son visage était terrifiant, affichant une assurance et une colère froide et implacable, comme si elle était sur son terrain et assurée de sa victoire -ce qui était en réalité le cas, contrairement à Tek qui préférait attendre, d'autant que ça n'était que le commencement. Elle foudroya la chienne des neiges de ses yeux acérés, presque glaçants, tandis qu'un mauvais sourire trônait sur son visage. Elle invoqua à nouveau son Vent Féérique et frappa son ennemie à bout portant pour la projeter de l'autre côté du terrain, vers un des rochers qui sortait du sol. Nul doute que si elle ne parvenait pas à se rétablir en plein vol, l'atterrissage ne serait pas très gracieux...

Mais la brise rose avait également repoussé Mormegil sur le verglas. En sentant ses pattes glisser, elle déglutit, un peu malhabile au départ. Elle commença alors à remuer sa corne pour modifier son équilibre, et parvenir à tenir debout. Juste à temps, elle allait presque chuter sinon et les spectateurs avaient dû remarquer ses maladresses. Elle décida alors d'utiliser très légèrement son attaque pour avancer sur la glace, tout en donnant l'impression qu'elle était une danseuse orientale ornée de quelques voiles fins qui cachaient habilement les parties de son corps. Elle commença à patiner tout en dansant sur la glace, tournant sur elle-même en bougeant doucement ses membres, ignorant royalement son adversaire. Par son attitude, elle cherchait à prouver qu'elle savait se défendre et qu'elle ne redoutait absolument pas le duo qu'elle affrontait avec son dresseur, qu'ils étaient chez eux et que rien ne les arrêterait. Elle voulait les déstabiliser et les décourager. Pourtant, une infime partie inconsciente ne pouvait s'empêcher de surveiller la Givrali, juste au cas où...


[Mormegil a encaissé les attaques de Givrali qui lui ont gelé la mâchoire. Elle a alors sauté, brisé la couche de glace et utilisé Vent Féérique pour envoyer la poussière vers le public. Elle a ensuite utilisé Feinte pour approcher Givrali par derrière et utiliser son Talent Intimidation, avant de la projeter vers un rocher d'un Vent Féérique. Elle se retrouve sur la glace et commence à danser d'ailleurs à l'aide dudit Vent Féérique.

N'hésite pas s'il y a un souci, je te laisse te rétablir comme tu le souhaites et contre-attaquer ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Ven 2 Mai - 23:31


Introduction & Présentation
Ruban n°2 - Tek Halestorm


Respire Yumi, respire. Le concours est lancé, on ne peut plus faire marche arrière. Kaï sur le terrain n’attend que mes instructions, une parole, un regard. Ce lien qui nous unit peut jouer en notre faveur si nous l’utilisons bien. La stratégie première est surtout de ne pas se laisser guider par le champion. Principal défaut à Anula, le rythme était imposé par la championne. Et je savais que mon pauvre Snoopy avait du mal à tenir la cadence. Autant imposer un rythme dans lequel nous sentons bien, à l’aise. Il est important que la Givrali ne se sente pas mal sur le terrain, elle l’est déjà assez mentalement, et je ne peux que l’encourager dans mon coin. Suite à notre premier mouvement, l’adversaire râle dans son coin. Un petit sourire en coin vient fleurir sur mes lèvres. La réflexion du champion ne fait que le renforcer. Je sais pertinemment que ce n’est pas assez pour la déstabiliser et je sais qu’elle trouvera le moyen de se sortir de là. Mais je veux, et je sais que Kaï aussi veut voir ce qu’elle nous prépare. Comment réplique-t-elle ? Ainsi peut être pourrions nous corriger minutieusement chaque détail dans le temps imparti. C’est un pari à faire, risqué ou non. Il suffit de tenter au moins une fois. La Givrali émit un petit ronronnement de satisfaction devant son travail. Elle savait que ce n’était que le début, mais elle se sentait néanmoins fière d’elle. Après tout, c’était tout de même une déesse de la glace mon amie.
 
« Après tout qui ne tente rien, n’a rien ! »
 
Contrairement à ma première expérience, la présence et l’expérience de ce champion m’apaise, et j’en éprouve du plaisir sans pour autant être stresser par tout ce qui bouge. L’habile manœuvre qu’utilisa le pokémon Acier fut d’une grande intelligence. Je remarquais d’ailleurs que ma beauté bleue avait sans le vouloir une petite lueur d’admiration dans le regard. Cependant, qui n’est pas attentif, se fait surprendre. D’un seul coup, l’ennemi jaillit derrière la femelle tandis que Kaï fut projeté à l’autre bout du terrain pour un puissant coup. Coup que la femelle bleue n’avait pas du tout prévu. Elle vola quelques instants, et je sifflais deux notes bien distinctes pour mon amie et elle comprit très vite mon stratagème. Se laissant planer pendant quelques infimes secondes, une couche de glace tel un voile s’entoura autour d’elle rendant son pelage luisant. Esthétique mais pas seulement… Attention la rose à des épines, la proche attaque physique pourrait bien coûter cher à l’adversaire. Exécutant une légère rotation, Kaï atterit doucement sur le terrain comme si rien ne s’était produit. Cependant, je savais très bien que l’attaque qu’elle n’avait pas vu venir lui avait coûter cher sur ce coup là. D’un vif coup d’œil synchronisé, nous observâmes la femelle danser sur la glace. La Givrali me glissa un regard signifiant clairement, qu’il fallait arrêter cette danse sous peine de rentrer vite chez nous.
 
«  Utilise ta technique très chère ! » 
 
A peine mes mots eurent quittés ma bouche, mon amie s’élança vers son ennemi. Elle courrait et glissait sur les quelques petites parties de glace qu’elle pouvait trouver utiliser son habitude du froid à son avantage. Elle choisit de lancer une feinte vers la gauche pour finalement toucher la danseuse du côté droit. Feinte pouvant presque paraître juvénile mais après tout, n’est ce pas ce que nous sommes. Deux enfants avides d’apprendre. Le choc de l’attaque entraîna ma femelle de glace vers l’avant. J’eus peur un instant pour ce déséquilibre, mais d’une sorte de miaulement amusé, elle se réceptionna habillement sur une patte pour se laisser glisser sur la glace avant de faire face de nouveau au pokémon d’acier. Pokémon qui ne devait surement pas avoir apprécié que l’on ait interrompu sa danse. Décidant d’elle-même de pimenter le jeu, et sous mon approbation, elle s’immobilisa sur la glace avant de laisser son pelage se hérisser de lui-même. Les fins cristaux de neige qui se libéraient de son pelage et qui jusqu’à présent était resté inoffensifs passaient à l’action. Ce fut un véritable déluge de grêle centré sur le terrain créant simplement un manteau blanc pour les spectateurs.
 
Dans son élément, Kaï se fondit dans le décor. Elle venait maintenant de commencer le jeu du chat et de la souris. Si la Mysdibule voulait stopper la tempête, il lui faudrait trouver ma femelle. Mais pour la trouver, il lui faudra donc stopper ce désert de neige. Cycle infernal que je savais assez facile à déjouer pour un champion et un compagnon aussi expérimenté. Je ne pouvais plus distinguer mon amie moi-même. Tel un chasseur, elle s’était fondue dans le paysage. Seul parfois deux diamants luisants bleus apparaissent tels des yeux semblables au chasseur fixant sa proie avant de s’évanouir de nouveau pour apparaitre à un exact opposé. Je saurais la situer car je connais ses méthodes et ses habitudes, mais toi, est ce que tu sauras la retrouver ?
-
Kaï utilise l'attaque qu'elle vient de subir pour répliquer avec Voile miroir. Elle provoque ensuite une réelle tempête de grêle dans laquelle elle se cache prête à attaquer. 
Pour plus d'explication, MP :D
Et Bonne chance <3
P.S : Désolé pour le temps et la qualité médiocre de mon post...
© Nightmare sur Épicode.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Mar 6 Mai - 22:29

« Tu as bien raison Yumi. Sinon, tu ne serais pas ici, n'est-ce pas ? » fit-il doucement, relevant simplement le fait que contrairement à beaucoup d'hommes, elle avait le courage de se lancer dans une activité.

Tek esquissa un petit sourire. Mormegil semblait très bien reprendre les choses en main, ne se laissant pas importuner plus que ça. Elle affichait une confiance à toute épreuve. Elle ne craignait rien ni personne, et se sentait invincible. Même si le jeune homme avait tendance à moins s'avancer sur la victoire que la Mysdibule prenait déjà pour acquise, il savait que la foi de la Pokémon était importante. Bien entendu, elle pouvait toujours faire des erreurs, et sous-estimer ses adversaires, mais au moins elle n'était pas paralysée par la peur et ne se laissait pas mener par le bout du nez. Il ne pouvait pourtant pas la surveiller de près, et il redoutait un faux pas de la dame de fer. Il ne dit cependant rien, et se contenta d'attendre la suite.

Suite qui se manifesta bien vite sous la forme d'une tempête de grêle. Les grêlons, de taille variable ne cessaient de chuter, percutant tout sur leur passage. La patinoire devint encore plus glissante et la créature d'acier fut forcée de s'arrêter pour ne pas déraper. De toute façon c'était inutile de continuer : personne ne pouvait la voir avec cette tempête miniature. Disparaissant dans les ténèbres, elle utilisa une Feinte pour retourner sur une surface sablonneuse et familière, stable. Puis, elle commença à secouer la tête en ne cessant de maugréer, rageuse. Non contente de laisser des bouts de glace tomber un peu partout, il avait fallu que la Givrali se fonde dans le décor. Elle savait que c'était dans leur nature, qu'ils étaient des adeptes du camouflage grâce à leur Talent, à leur nature même de bêtes des glaces mais... ça l'irritait quand même. Et elle continuait de râler, exposant sa mauvaise humeur au grand jour.


« Ahah, c'est une Givrali, il fallait s'y attendre, ne râle pas. Il va falloir trouver un moyen de se sortir de là ma chère. »

Mormegil poussa un petit cri, mêlant approbation et protestation. Ouais, elle voulait bien s'en sortir, m'enfin, encore fallait-il trouver un moyen. Elle n'allait décemment pas attendre la fin du déluge pour passer à l'action. Plus elle s'énervait, plus elle avait envie de se jeter sur la Givrali, et la frapper le plus fort possible, lui faire comprendre qu'ici, c'était elle qui dominait. Elle commençait à perdre de vue le concours, voulant tout simplement se venger, sa gueule claquant un peu en guise d'avertissement, et signe de sa frustration. Elle allait à nouveau s'éclipser lorsque...

« Attends ! Ne bouge pas... Et écoute. »

Ting. Ting. Ting... Intriguée, la dame de fer consentit à s'immobiliser. Elle se redressa et elle perçut un bruit un peu différent. La lumière se fit alors dans son esprit. Sa mâchoire ! Elle était creuse ! Si elle la dressait et qu'elle modulait l'angle d'ouverture de la gueule, elle pouvait jouer un peu de musique. Enfin, c'était quelque chose de très sommaire, et de très improvisé, mais quelque chose qui allait beaucoup arranger leurs affaires. Ils pouvaient reprendre l'avantage. Tek était aveugle, mais loin d'être sourd, et c'était l'attention qu'il portait aux sons qui lui avait permis de capter le bruit du choc des grêlons sur le corps d'acier de sa partenaire, avant que celle-ci ne laisse exploser sa rage.

La Mysdibule utilisa un léger Vent Féérique pour dégager un peu de la brume blanche qui l'entourait et pour permettre aux spectateurs de la voir. Puis, elle laissa sa corne se mettre à l'horizontale, l'ouvrant, la fermant, la creusant ou l'arrondissant comme pour parler. Et les fragments de glace qui tombaient produisaient des petits bruits qui n'étaient jamais identiques. Elle battait doucement la mesure avec ses pattes, yeux clos, comme un chef d'orchestre guidant ses musiciens. Dans le même temps, sa gueule de fer commença à sécréter une sorte de salive particulièrement odorante. La fragrance était plutôt agréable à sentir et se propagea dans tout l'amphithéâtre, le remplissant d'une délicate senteur. Le Doux Parfum faisait son effet et ne rendait que plus harmonieux la musique composée de percussion de la créature. Néanmoins, il allait bientôt être l'heure d'en finir et de bouger. Même si elle ne craignait pas trop la glace, cela faisait un moment déjà qu'elle se prenait des coups. Et rester immobile commençait à lui déplaire.

Les notes s'estompèrent en decrescendo, tandis qu'elle cessait peu à peu son morceau totalement improvisé. Après une petite courbette face au public, un mauvais sourire l'illumina, et elle se volatilisa. Plutôt qu'une simple téléportation -ce dont elle était incapable- elle se servait des ombres pour disparaître et réapparaître dans des Feinte. Cette attaque était impossible à esquiver, et elle savait que grâce à cette technique, elle pourrait frapper la Givrali à coup sûr, où qu'elle soit. Mais elle voulait à nouveau s'amuser un peu et lui montrer qui était le meneur ici. Ainsi, elle s'amusait à apparaître et disparaître à répétition, se débrouillant toujours pour tomber non loin de la chienne des neiges avant de s'éclipser à nouveau. Elle faisait ça avant tout pour lui mettre la pression. A force de déplacements imprévisibles qui ressemblaient à ceux d'un ninja, elle voulait rendre folle l'évolition, et l'effrayer, parce que cette dernière ne pouvait pas deviner où la dame de fer allait frapper. Au bout d'un moment, commençant à se dire qu'elle avait assez joué à force de se déplacer ainsi, et elle finit par feinter une ultime fois pour frapper sur le flanc gauche de son adversaire. Cependant, elle n'avait pas vu le Voile Miroir qui recouvrait son adversaire...

Un grand éclat blanc illumina la salle alors que la puissance du coup de Mormegil se retournait contre elle. Frappée de plein fouet, elle fit un véritable vol plané, projetée en arrière alors qu'elle poussait un cri de surprise. Elle avait un peu trop sous-estimé le duo, et même si elle avait pu les toucher, et qu'elle encaisserait sans mal, elle se retrouvait dans une position plus que délicate.


« Utilise ta tête, accroche-toi, mords ! »

Comprenant où le blond voulait en venir, elle pivota, orientant sa mâchoire vers le bas et happa le premier rocher qui dépassait du sol. Aussitôt, son corps se retrouva attiré vers le sol et elle atterrit sans trop de mal, le front contre le bloc rocheux. Pour autant, ce coup-ci, elle était vraiment furieuse. Elle avait le sentiment de s'être laissée avoir comme une débutante. Alors plutôt que de libérer la pierre, elle laissa sa gueule accentuer la pression jusqu'à faire exploser la roche en éclats grâce à une Mâchouille. Puis, en s'aidant d'un Vent Féérique, elle envoya les poussières et petits morceaux de pierre vers la Givrali, se mettant à tourner sur elle-même pour balayer un certain périmètre avec son attaque. Il valait mieux ne pas l'approcher pour l'instant si l'on ne voulait pas se prendre un coup.

[Mormegil fait de la « musique » avec l'écho de la Grêle sur son corps et combine cela avec un Doux Parfum. Elle utilise ensuite plusieurs Feinte dans le vide avant de toucher Givrali et de se prendre le contrecoup du Voile Miroir. Elle broie alors un rocher avec Mâchouille et projette les gravats dans toutes les directions à l'aide de Vent Féérique pour se protéger.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Sam 7 Juin - 13:03


Introduction & Présentation
Ruban n°2 - Tek Halestorm


L’incroyable talent de Tek était de pouvoir rebondir sur chacune des attaques de la Givrali. Et là, je l’admirais bien plus que je ne le devrais. Même aveugle, je pouvais presque sentir qu’il pouvait tout voir de notre combat dans son esprit en visualisant son et geste. Très fort. C’était ça un vrai coordinateur. Sa Mysdibule arrêta de gigoter après qu’il ait parlé. Elle se servit des grêlons qui produisaient une douce mélodie lorsqu’il tombait sur sa grande mâchoire. Elle s’était même arrangée pour faire en sorte qu’on la voit et maintenant une douce odeur se répandait sur le terrain. C’était beau. Tout simplement. Reprenant la recherche de ma Givrali, ses feintes commencèrent à me faire peur. Je ne devais pas la laisser me perturber. Kaï voyait tout dans cette tempête, je devais rester forte pour elle. Pour nous. J’entendais les bruits de ses pattes. Elle ne se mêlait plus à la tempête, elle tentait seulement d’échapper à sa poursuivante, c’était mauvais. Elle passait du statut de Chasseur à la proie. Mais je repensais soudainement à ce que nous avions fait précédemment. Il fallait qu’elle se laisse toucher, il fallait qu’elle montre à cette Mysdibule qu’elle savait très bien se défendre.
 
« - Kaï, calme-toi. N’aie pas peur, et laisse toi faire, tout ira bien. »
 
Me croyant sur parole, je n’entendis plus que les feintes répétées du pokémon d’Acier. Cette fois, elle attendait d’être trouvée. Ma tactique avait intérêt de marcher ou toutes les deux nous serions finies. Avec trop de blessures, elle ne pourrait plus parvenir à rassembler ses pensées. D’un coup, un éclat blanc illumina la salle. Et là, je vis le pokémon d’acier faire un grand vol plané. Son cri de surprise nous rassura dans un sens. Même s’il n’y avait pas eu beaucoup de dégât au moins, nous avions su nous défendre comme il se doit. Vexée, surement, elle accrocha sa mâchoire à un rocher pour atterrir. Sauf qu’au lieu de s’en détacher, elle le broya d’un seul coup. Je crois qu’elle est de mauvaise humeur là… Les morceaux se dispersèrent et se dirigèrent vers mon amie grâce au vent féérique du pokémon. Il ne fallait pas lutter contre eux, mais tenter de s’en servir comme précédemment le champion l’avait fait.
 
« - Joue avec eux, et sers toi d’eux. Joue. Retourne en enfance. »
 
J’eus droit à un petit regard amusé de mon amie. Elle savait déjà ce qu’elle devait faire. Ce que nous nous amusions à faire. C’était les premières techniques que nous avions apprises juste après l’évolution de Kaï pour tester ses nouveaux pouvoirs de glace. Doucement un vent de fraicheur émana de la femelle de glace. Son poil devint brillant presque blanc. Attention, ne la touchez pas, vous pourriez vous faire mal. Dans un saut parfaitement contrôlé, elle atterrit sur une pierre, puis toucha d’un simple mouvement de queue un autre éclat de roche qui passait par là, ce dernier se brisa sans bruit en mille petits morceaux. Kaï continua, sautant de pierre en pierre, parfois montrant sa puissance en les frôlant de ses poils pour qu’ils se brisent. A cet instant une attaque physique restait impensable pour l’adversaire. Frôler ses poils pouvait faire de gros dégâts. Elle se dirigeait lentement en continuant son parcours vers le pokémon d’acier. Les éclats de roche, lui permettait de profiter d’une sensation semblable à celle du vol. Comme un oiseau.
 
« - Montres-nous la puissance que tu détiens ma belle. »
 
Les restes de grêlons restés sur le terrain s’élevèrent et se regroupèrent. On pouvait clairement voir un petit sourire sur les babines de la femelle. Ouvrant sa gueule, elle libéra un vent si glacée qu’il compacta tous les grêlons pour leur donner la forme d’un tigre gueule ouverte près à dévorer le pokémon juste en bas. Sautant de nouveau habilement, la Givrali se fondit dans la formation de glace qu’elle venait de créer. Il était temps de frapper. Alors que le tigre fondit sur le terrain, on eut presque l’impression que le pokémon venait de faire dévorer tout cru. Cependant, l’attaque n’était pas là. Kaï jaillit d’un seul coup de la glace formée pour dévoiler de longs crocs blancs comme ceux des tigres à dent de sable. Elle se jeta tel une ombre sur la Mysdibule et planta ses crocs dans la mâchoire du pokémon. Elle appuya longtemps pour être certaine que la glace émanant de ses crocs gèle petit à petit le corps du pokémon partant de la mâchoire. Nulle doute qu’elle réagirait avant, mais si la glace parvenait à s’occuper de la mâchoire. Déjà ce serait parfait.
-
Kaï utilise Vent glace sur elle pour rendre son pelage coupant contre tout matériaux. Elle saute de rochers en rochers en en détruisant la plupart. Avec son attaque grêle, elle regroupe les grêlons puis utilise Vent glace pour leur donner la forme d'un tigre dans lequel elle se cache. Le tigre tombe ensuite sur la Mysdibule sans la toucher, et de là, Givrali attaque Crocs givre sur la machoire du pokémon pour la gelée et par la même occasion geler tout le pokémon.
Et Bonne chance <3
P.S : Encore merci à la pitié de ma mère sans quoi ce post ne serait pas encore là aujourd'hui... 
© Nightmare sur Épicode.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Ven 18 Juil - 18:16

Mormegil regarda, intriguée, la Givrali qui détruisait les roches. La créature d'acier n'avait même pas percuté qu'elle avait fait des morceaux de roches aussi conséquent. Et puis, le pelage de givre de la renarde des neiges qui était capable de tout couper... Ca, c'était fort, mais la Pokémon de Tek ne s'en formalisait pas. Elle avait un corps fait d'acier, l'entailler, ça n'était pas à la portée de n'importe qui. On pouvait la faire fondre, la briser, l'éclater en petits morceaux mais la couper... Ca n'était pas à la portée de n'importe qui. Elle se tint donc prête en voyant le tigre façonné fondre sur elle. Elle s'apprêtait à tenter un Vent Féérique pour perturber le vent gelée de son adversaire, mais un ordre de son dresseur l'arrêta.

« Ne tente rien, garde tes forces. Ca va aller. »

Elle s'immobilisa. Il était confiant, et elle devait reconnaître que ses intuitions étaient bien souvent bonnes. Elle n'avait pas super envie de se faire attaquer, mais elle était consciente du talent de son dresseur, de la foi qu'il avait en elle et qu'elle avait en lui. Elle se plaça en posture de défense, et attendit.

Le froid qui l'envahit la fit frissonner. Elle avait beau ne pas être très sensible à la glace, elle ne pouvait s'empêcher de sentir le froid. Elle se sentit partir en arrière lorsque la Givrali planta ses crocs sur sa mâchoire. La contre-attaque fut sans appel : la Mysdibule utilisa son vent rose pour la déloger de là, avant de la happer avec sa gueule d'acier pour la projeter loin d'elle. Néanmoins, la Mâchouille qu'elle avait voulu infliger à son adversaire n'avait pas eu la puissance escomptée. Malgré sa vive réaction, le gel était encore plus rapide. Peu à peu, la glace commençait à grignoter l'appendice de la combattante. En quelques secondes, l'un de ses plus grands atouts était pris dans un carcan gelé, immobilisé. Elle tenta vainement une Mâchouille pour briser sa prison, mais c'était inutile. Elle poussa un petit grognement.


« Décris moi l'étendue des dégâts. »

La petite Pokémon fit venir sa mâchoire gelée jusqu'à elle, et palpa la glace. Il y avait une certaine épaisseur et elle ne pourrait pas s'en déloger dans l'immédiat sans aide. Elle allait devoir finir le combat avec mais heureusement, il touchait à sa fin. Il ne restait que quelques mouvements à faire... L'ensemble était un peu plus lourd, mais les choses auraient pu être pire, et elle pouvait encore bouger un peu sa gueule d'acier. Le filin métallique reliant sa tête à l'appendice était encore libre et elle pouvait orienter comme elle voulait cette partie de son corps. Elle décrivit donc, par une série de petits cris, la situation à Tek. Et pendant ce processus, elle ne jeta pas un seul regard à la Givrali, l'ignorant superbement, avec son air naturel de je-me-crois-plus-forte-que-toi-et-ta-présence-ne-mérite-même-pas-que-je-te-regarde. Un jour, cela poserait un gros problème à la Mysdibule d'être aussi présomptueuse. A force de ne pas se méfier des autres, elle allait croiser plus fort qu'elle et se faire rétamer. Mais elle ne semblait pas croire que ce jour était arrivé.

« D'accord. Donc tu peux toujours bouger ta mâchoire. Nous sommes encore largement dans la course, tu ne crois pas ? » fit-il avec un petit sourire.

La Mysdibule approuva, retrouvant un peu le moral après cette déclaration. Rien n'était perdu. Ils pouvaient encore gagner, ensemble. Elle afficha un sourire mauvais. Elle n'avait rien perdu de sa puissance de frappe en réalité. Elle allait juste devoir apprendre à l'utiliser autrement. Elle posa ses yeux rubis sur la chienne des neiges, son rictus glaçant illuminant son visage. Puis, elle se mit à courir, se précipitant droit sur elle.

Mais foncer tête baissée droit sur sa cible n'était pas réellement du genre de la Pokémon Acier. Elle était beaucoup plus fourbe et retors que ça. Elle appréciait parfois la souffrance et la peur qu'elle pouvait susciter, devenant un véritable prédateur qui jouait avec sa proie. Elle disparut dans les ombres à l'aide d'une Feinte, pour réapparaître juste derrière la Givrali. Elle chercha à la frapper d'un autre Vent Féérique, mais la puissance était dosée pour ne clairement pas faire mal. L'objectif pour la Pokémon de Tek était de montrer qu'ici, c'était elle la reine du bal. Elle croyait l'avoir handicapée ? Ah ! On ne la neutralisait pas aussi facilement ! Mormegil ne supportait pas de se sentir rabaissée, et mise en position d'infériorité. Sur le terrain, sur SON terrain, ses intentions étaient de prouver que c'était elle qui menait la danse, et d'écraser quiconque oserait prétendre le contraire. Un bien mauvais caractère en somme, qui avait son lot d'avantages et d'inconvénients. Elle repartit, retournant patiner sur la glace qui recouvrait le sol, comme si la Pokémon de Yumi ne représentait plus un danger. Elle s'en fichait, et elle montrait qu'elle voulait passer à autre chose. Sa stratégie, c'était sa volonté de briser la confiance en soi des challengers. Sinon ça n'avait rien d'amusant, n'est-ce pas ?


« Mormegil, il suffit. Il est temps de mettre un terme à tout ceci. Mets lui la pression, et frappe. »

La dame de fer sourit et repartit dans son manège de Feinte pour s'approcher de la Givrali, afin de lui faire peur et de l'effrayer. Si la renarde tentait de l'attaquer, la créature d'acier se protégeait grâce à sa mâchoire prise dans la glace, qui faisait un excellent bouclier. Mais le temps passait, et cela risquait de devenir clairement répétitif à force. Le jeune homme eut un sourire, même s'il ne voyait pas.

« Et si tu retournais leur attaque contre elles ? C'est le moment ma grande, montre leur de quoi tu es capable ! »

Avec un cri approbateur, la Mysdibule s'éloigna. Elle fit apparaître une sphère rose dans sa main, contenant un mélange de Vent Féérique et de Doux Parfum. Cependant, au lieu de projeter la bourrasque sur son adversaire, elle la dirigea contre elle, et fit tourner le vent autour de son appendice gelé. Elle laissa le courant d'air accélérer, le rendant tranchant. Et grâce au Doux Parfum, il dégageait une agréable odeur, qui pouvait déconcentrer quiconque s'y laissait prendre. Une fois sûre que son attaque ne disparaîtrait pas, elle se fondit à nouveau dans les ombres, se rapprochant furtivement de la renarde des neiges, apparaissant pour mieux s'éclipser au bout de quelques secondes. Personne ne savait vraiment si elle allait frapper sur les flancs, de face ou encore par derrière. Cette option était plus que probable, vu le côté particulièrement retors de la créature. Pourtant, c'est au-dessus de son adversaire qu'elle apparut, se laissant choir vers la Givrali. Avant l'impact, elle entama une rotation et se servit de son appendice glacé comme d'une massue, l'abattant avec force sur son adversaire tandis que le Vent Féérique mêlé au Doux Parfum continuait de tourner à pleine vitesse autour de la masse de givre.

[Mormegil laisse sa mâchoire se faire geler et frappe Givrali avec Vent Féérique et une Mâchouille plutôt faible. Contrariée, elle alterne entre des Feinte et des Vent Féérique à faible puissance pour se moquer de Kaï, parant au mieux les ripostes avec sa mâchoire en guise de bouclier. Très vite, elle décide néanmoins d'en finir et invoque un Vent Féérique qui va tourner en continu autour de sa gueule gelée. Elle y ajoute un Doux Parfum, et utilise ses Feinte pour se rapprocher de Givrali. Elle apparaît au-dessus d'elle et abat sa mâchoire devenue une masse sur Kaï pour porter son dernier coup.
Désolée, je trouve mon post très très nul, et je m'excuse encore pour le retard... >< Bonne chance en tout cas !]
Revenir en haut Aller en bas
Cobaltium
Administratrice
avatar
Messages : 1604
Date d'inscription : 24/06/2013


MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Dim 20 Juil - 13:35

YUMI TOKIRO vs TEK HALESTORM
2ème ruban, niv.40 / Champion de Zazambes, niv.38

   
Un match des plus surprenants! Yumi et Tek ont su tenir en haleine le public, et la challenger n'a pas laissé de répit au Champion! Ce combat a mêlé la beauté et la force brute et lui donne un éclat des plus unique. Bravo à nos deux adversaires d'avoir su donner un spectacle plein de surprises!


   Détail des résultats de Yumi :
   • Complicité Coordinateur/Pokémon : 4,5/5
   Kai et Yumi sont deux grandes complices, deux amies, même deux sœurs qui ont eu l'air de réellement prendre plaisir à ce combat et de s'amuser. Peut-être un peu trop naïf et facile par moments, j'ai tout de même bien apprécié les moments que partageaient Yumi et sa Givrali.
   • Performance : 3,5/5
   Correspondant au style jeune et pétillant de Yumi, les stratégies étaient plutôt bien amenées dans le combat et ont surtout porté leurs fruits. Néanmoins, bien que l’élément gelé de Kai ait dominé le combat, l'utilisation permanente d'attaques glace a rendu le tout un peu répétitif...
   • Combinaisons utilisées : 6/10
   Très jolies. Kai et Yumi ont toujours réussi a réutiliser à leur avantage les assauts de Mormegil et à surprendre, c’est ici le point fort de leur performance. A la fois lyriques et efficaces, les combinaisons manquaient pourtant d'intensité et d’étoffement. J'ai souvent été un peu confuse à le lecture de tes posts, ne comprenant pas trop dans quel ordre arrivaient les attaques, et surtout, qu'elle n'étaient pas poussées au maximum de leur potentiel. Je suis souvent resté sur ma faim, et je pense qu'approfondir un peu plus les descriptions aurait rendu le tout bien plus clair et agréable à suivre. Là aussi, l'utilisation systématique de Vent Glace, et le recours à deux combinaisons fort semblables au début et à la fin du combat (le poing de vent glacé façonné, et le tigre de glace), bridait un peu la créativité du tout. Aussi, il aurait été intéressant de miser sur un autre élément que la glace pour réellement surprendre l'adversaire puis le jury!
   
NOTE FINALE : 14/20

   Détail des résultats de Tek :
   • Complicité Coordinateur/Pokémon : 5/5
   Je me demandais vraiment comment Tek, aveugle, parviendrait à soutenir son Pokémon et à la guider. Il a pourtant réussi avant grand brio, et le caractère hautain et cruel de Mormegil s'est accordé à merveille avec son calme, aussi surprenant que cela aurait pu paraître. Tek n'est jamais resté en reste pendant ce combat, mais a su laisser briller sa partenaire. Rien d'autre à dire ici.
   • Performance : 4/5
   Grâce et force brute réunis ont donné des contrastes fort intéressants et le volonté de Mormegil de reprendre son terrain allaient en parallèle avec la progression du combat. Néanmoins, même reproche que pour Yumi, j'ai trouvé parfois un peu dommage de réutiliser Feinte et Vent Féerique pour les approches furtives de la Mysdibule
   • Combinaisons utilisées : 7,5/10
   Comme dit plus haut, la brutalité du type acier se mélangeait avec la grâce du type fée. Le tout était très bien décrit et l'un ne faisait jamais tâche avec l'autre, ce qui a fait se démarquer Mormegil et Tek dans leur style singulier. Différentes d'un post à l'autre et prenant pour appui les attaques pas toujours faciles à parer de Kai, Mormegil a cependant réussi a tirer la couverture à elle quand il le fallait. Cependant, mis à part le dernier assaut de la Mysdibule, j'aurais voulu plus que ses attaques, souvent utilisées par succession, se rassemblent plus pour en former d'autres!
   
NOTE FINALE : 16,5/20


   
Tek Halestorm, le champion, remporte ce concours! Il repart avec 50 Opals.
   Yumi Tokiro est donc vaincu ; mais elle ne repart pas complètement les mains vides puisqu'il gagne 25 Opals pour sa participation.
   Encore une fois, merci à vous deux pour ce beau combat! Yumi ne repart pas avec le Ruban Platine cette fois-ci, mais il ne tient qu'à elle de prendre sa revanche dès qu'elle se sentira prête!

____________________________________________


DCs: Alexander, Julianne, Riku, Cesar et Mell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   Sam 26 Juil - 22:45


Résultats
Ruban n°2 - Tek Halestorm


Je devais avouer que le calme ainsi que la relation du champion avec son Pokémon m’impressionnait fortement. Je sentais enfin l’adrénaline que procure un concours, chose qui m’avait manqué lors de mon premier match pour un ruban. L’excitation avait fait place à la panique et la peur. J’appréciais ce qui se déroulait même si je sentais que l’expérience de Tek allait être vraiment créée un mur très difficile à franchir. L’attaque de ma Givrali fut prise de plein fouet par le Pokémon Acier qui n’avait même pas cherché à l’éviter sous les conseils de son dresseur. Bien que surprise, je devais admettre que la suite m’avait tout expliqué. Je ne m’étais pas du tout formalisé quand j’ai vu la Mysdibule décrire la situation à son dresseur. Au contraire, je devais avouer être curieuse de cette relation. Pouvoir comprendre ainsi ses Pokémons, c’était vraiment impressionnant et pour le coup, j’avais vraiment envie de le faire aussi, mais ça, ça devrait attendre la fin.
Tout ce que je pouvais constater c’était le jeu auquel jouer notre adversaire. C’était clair qu’elle s’amusait à jouer avec Kaï pour lui montrer sa supériorité. Ici, chez elle. Pas pressée du tout, au contraire, le rictus que nous pouvions voir nous agaçait clairement. Voir un Pokémon aussi sur de lui avait le don de faire perdre patience à Kaï qui ayant un esprit de mère, ne tolérait pas tant d’impolitesse. Néanmoins, elle ne pouvait pas faire grand-chose, je le voyais. Moi-même, ça me titillait mais les feintes à répétition nous empêchaient clairement de savoir où et quand elle allait frapper. Et la fuite n’était pas une option, de toute façon, il fallait qu’elle reçoive un coup. J’en avais mal pour elle, mais je savais qu’on en passerait par là. Nous étions devenues la proie de la Mysdibule, et nous ne pouvions plus nous défendre prises dans ce tourbillon infernal. Finalement, la dernière attaque de la femelle fut bien la plus forte pour mon amie qui était déjà assez fatiguée de ses efforts fournis. N’ayant plus la force de miser sur sa vitesse, ses mouvements trop lent l’empêchèrent de se décaler et elle se prit de plein fouet l’attaque venant sur elle. Le choc la cloua au sol et elle y resta quelques secondes reprenant son souffle. Un bruit de cloche retentit dans l’amphithéâtre, le concours était fini. Je n’hésitais pas une seconde et me rendais près de ma meilleure amie. Elle me regarda avec un triste regard, que je chassais vite avec un gros câlin et des paroles réconfortantes. Nous savions que nous n’avions que très peu de chance d’obtenir la victoire, mais j’étais tout de même fière de ma compagne. Très fière même. Me redressant, je me rendis près du champion en attente des résultats pour le remercier.
« - Merci énormément pour ce concours. Kaï et moi avons réellement apprécié nous battre contre Mormegil.» 
Je me tournais ensuite vers le pokémon Acier, et lui fit un petit sourire avant de lui dire avec un petit air taquin.
« - Et vous, même si vous êtes la reine, essayer de cacher un peu votre plaisir de vous jouer de vos adversaires. »
Si j’avais pu, je pense que j’aurais même tiré un peu la langue, mais bon, après tout, ce n’était ni le moment, ni l’endroit pour le faire. Et même si j’avoue avoir été un peu agacée au moins, nous avions retrouvé notre complicité d’antan grâce à ce couple de coordinateur. Vain, ensuite le moment de l’annonce des résultats. Nous avions finalement perdu. Kaï détourna le regard mais je l’obligeais à me regarder avant de lui faire un petit bisou sur le front. Bien sûr que j’étais déçue, qui ne le serait pas ? Mais j’étais contente de la performance que nous avions pu offrir aujourd’hui surtout avec ma partenaire de toujours à mes côtés. C’était une véritable chance que de pouvoir affronter Tek qui s’était avéré être aussi fort qu’on le disait. Avec le sourire, je remerciais encore le champion avant de me diriger vers la sortie, ma compagne dans les bras. Même si elle devait s’en vouloir pour notre défaite, je lui faisais passer cette envie avec des papouilles. Nous allions revenir c’était sûr et certain. Cette fois, nous ne ferions pas deux fois les mêmes erreurs. Nous apprendrons de nos erreurs et reviendrions encore plus préparée qu’avant. Tek fais attention, une équipe est bien décidée à reprendre sa revanche !
-
Merci beaucoup pour la modo' & merci beaucoup à Tek pour ce super concours ♥
© Nightmare sur Épicode.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ruban n°2 - Yumi Tokiro VS Tek Halestorm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amidoner un ruban
» Cherche ruban!!!
» Relation duo ruban & valeur attrapé boucle
» technique au ruban
» Recherche ruban PAS CHER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: RÉGION DU SUD :: Zazambes :: Quartier des Batailles :: Amphithéâtre-