« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Reconnaître ses victoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mercedes L. Blanchett
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Age : 25
Messages : 807
Date d'inscription : 01/07/2013

Âge du personnage : 26 ans
Métier / Études : Journaliste, mannequin en tant que couverture
Pseudonyme(s) : Victoria Hills, ma fausse identité sur l'île d'Enola.
Azmitia, surnom de journaliste qui protège mon identité, et mon nom au sein de la Résistance.

Niveau : 80
Team active :

Kinu, Aligatueur ♂, Rigide, Torrent


Shadaya, Luxray ♀, Joviale, Intimidation


Hercules, Minotaupe ♂, Gentil, Baigne Sable

 
Nemeroff, Drattak ♂, Naïf, Intimidation @Drattakite

 
Silver, Dimoret ♂, Mauvais, Attention


Jeda, Steelix ♀, Brave, Tête de Roc



MessageSujet: Reconnaître ses victoires   Mer 28 Mai - 4:24


♦ RECONNAÎTRE SES VICTOIRES ♦feat. Sirius
Le soleil se meurt contre les vagues qui caressent la plage en s'écumant. Le ciel sans nuage s'est peint de rouges, de violets et d'orangers profonds qui oscillent en direction de l'horizon dans une promesse d'obscurité. Les insectes nocturnes marmonnent déjà leurs mélodies lyriques, saluant notre passage sur cette terre. Derrière moi, six silhouettes se tiennent parmi les ombres naissantes, suivant chacun de mes pas, et à leur tête la lionne et l'alligator. Une bande avançant en silence, triomphante, unie comme jamais, parvenant à peine à percer l'atmosphère paisible qui règne sur cette lande. Moi, à l'avant, la chevelure flottant dans la brise, le regard confiant. Un sourire déterminé aux lèvres. Un garçon, à l'entrée, me salue du regard, ses prunelles émeraude brillant dans la pénombre. Nous passons l'entrée, nous avançant sur le sentier. La maison se dessine à l'horizon, ses fenêtres illuminées. Dans le pré, d'autres formes se dessinent. Une première se détache du lot, venant tout droit vers nous. La plus petite d'entre elles, la plus vive aussi. Je la reconnaîtrais entre mille. Cette ombre fonce tout droit vers nous, sa peau verdâtre luisant dans le coucher du soleil. Il file, dans un enthousiasme que je lui ai rarement connu, une véritable flèche dans la lande. Je distingue finalement ses prunelles, tels deux rubis étincelants, qui ne me quittent pas une seule seconde du regard.

Ces deux prunelles qui se sont posés pour la première fois il y a un moment déjà. Ce petit guerrier qui s'est détaché un moment de sa mère et de sa précédente dresseuse pour s'approcher avec une détermination que je n'avais jamais connu chez personne auparavant. Reconnaissant en moi quelque chose de particulier que je ne savais pas reconnaître. Insistance, il ne m'avait même pas laissé la chance de refuser sa candidature dans mon équipe. Il s'était imposé, un peu malgré moi, à nous, voyant en nous la chance de s'illustrer.

Je devine à présent pourquoi. Peut-être que Sirius a senti avant moi-même que je pourrais parvenir à vaincre le premier Conseiller sur ma route, le redoutable Méphisto dans un match des plus excitants qui maintes fois auraient pu passer aux mains de notre adversaire. Aujourd'hui, nous revenons là où j'ai laissé tous mes autres alliés, dont le jeune Vipélierre. Triomphants. Armés du Symbole de mon bon ami qui vient souligner cette qualité de dresseuse que j'ai acquise au cours de mes aventures. Sans eux, je n'y serais jamais parvenue. Je suis devenue une guide pour eux, mais eux ont su se montrer patients, compréhensifs. Ils m'ont appris à prendre confiance en moi, à reconnaître leurs signaux, à les écouter et les comprendre. Ce petit nouveau dans la famille ne fait pas exception. Il s'approche avec vélocité, une joie non feinte peinte sur le visage. Lui qui est si sérieux, stoïque, presque calculateur à tout moment, qui a du mal à même s'amuser. Je vois maintenant que c'est parce qu'il a une cause, la nôtre. Cette cause qu'il embrasse tout autant que les autres, une cause à laquelle il souhaite ardemment participer, sans toutefois chercher à jeter ses coéquipiers dans son ombre comme le fait parfois Teigon. Sirius ne souhaite que gagner. Gagner avec nous.

Je me penche vivement, posant un genou sur le sol, ouvrant en grand les bras pour recevoir le jeune Vipélierre qui s'y lance sans plus attendre. Les autres suivent de très près, entourent mes autres alliés pour les festoyer, surtout les deux acteurs de cette fabuleuse victoire, mes deux starters, Shadaya la Luxray et Kinu l'Aligatueur. Pour ma part, je serre avec force le petit Sirius dans mes bras, profitant allégrement de ces quelques rares preuves d'affection que m'offre le Pokémon de type Plante. Puis la magie s'opère. Je sens une lumière vive envahir mes bras, puis le corps de mon allié grandir dans mes bras. Je me recule finalement pour l'observer. Il est magnifique en tant que Lianaja.

«Tu es splendide, Sirius. Demain matin, nous débutons ton entraînement.»

Nous avons encore fort à faire avant d'espérer affronter Kirito après tout. J'aurai besoin de lui pour une mission toute spéciale. Mais ce soir, nous faisons la fête. Me redressant, je me laisse entourer par mon équipe. Par ma famille.
(c)Golden

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Reconnaître ses victoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [PRESAISON 09-10] Bilan : 6 victoires et 4 défaites !
» Les victoires de l'aviation de chasse française
» L'UBB nominé aux Victoires du Sport Aquitain, votez pour votre club
» Pour les 100 victoires en 2011
» Qui arrive à reconnaître ce logo?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: RÉGION DU NORD :: Baguin :: Résidences :: Pension de Baguin-