« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Réconforter ~ Evolutions de Jodie, part 1, & Eclosion de Dorah.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maelys Z. Weber
Administratrice Fondatrice
avatar
Messages : 315
Date d'inscription : 31/07/2013

Âge du personnage : 23 ans, 1er mars.
Métier / Études : Médecin-chercheur de Baguin ; Spécialisée dans les pokémons à évolutions multiples.
Pseudonyme(s) : .
Lily, en tant que Médecin-chercheur.
Lyanna (ou Lya), en tant que résistante.

Niveau : 42
Team active :

Paola, ♀, Joli Sourire, maligne.

Aegon, ♂, Défaitiste, malin.

Pyram, ♂, Torche, modeste.

Nolan, ♂, Synchro, malin.

Felix, ♂, Torche, modeste.

Akira, ♀, Adaptabilité, assurée.


Team spécifique :

Méryl, ♀, Engrais, discrète.

Nyria, ♀, Joli Sourire, douce.



MessageSujet: Réconforter ~ Evolutions de Jodie, part 1, & Eclosion de Dorah.   Jeu 12 Juin - 17:06

Réconforter.

Le mois de juin file, suit son cours tranquillement. Le mois de juin, mois de vacances inattendu pour une jeune Médecin-Chercheur. Mois de vacances offert par son apprenti, sachant que les six derniers mois furent difficiles, & son ancien maître revenu exactement pour cette raison. Se rencontrant pour la première fois, les deux ont comploté dans son dos, organisé avec Méryl & l'équipe de la jeune femme la gestion de ce mois qui pour les Médecins Pokémon de l'île d'Enola est de loin le moins difficile puisque c'est celui des Finales à Nuva Eja, dans le seul but de lui offrir une pause longue & nécessaire. Car si elle s'est remise pour bien des raisons, si elle va beaucoup mieux que durant le mois de janvier, si la réapparition quasi miraculeuse de son jumeau l'a grandement apaisée.. Oui, des vacances, ses premières vraies vacances depuis qu'elle a pris la charge du Centre Pokémon seule à la suite de son mentor, un peu plus de deux ans plus tôt, sont devenues nécessaires. Pour ne pas saturer. Pour prendre le temps de se retrouver elle-même. Pour redécouvrir Enola aussi, un peu. Mise au dehors de son Centre Pokémon par l'homme qui lui a tout appris, son élève, sa meilleure amie & quelques uns de ses propres pokémons qui étaient dans la confidence, après qu'ils lui aient assuré qu'ils pouvaient gérer sans elle ce qu'elle avait longtemps géré toute seule pendant le mois de juin entier, qu'elle ne reprendrait qu'au dernier jour de ce mois, elle est donc partie courir les chemins avec une partie de son équipe. Voir des coins qu'elle n'a eut l'occasion de visiter auparavant, visiter sa famille -pour mieux découvrir que tous ont veillé à aider à lui tendre ce piège-. Était-ce si évident qu'elle peinait toujours à tenir le rythme depuis janvier, malgré la réorganisation qui a suivi les trois jours de pause imposés en février par son apprenti & sa petite sœur? Peut-être le manque d'avancée de ses recherches ou le manque de sommeil toujours présent leur a mis la puce à l'oreille, peut-être s'est-elle un peu noyée dans le travail pour ne pas trop penser à ce qu'elle est passée à deux doigts de perdre.. Elle a beau se montrer plus forte qu'elle ne l'est pour rester le pilier de sa fratrie lorsque tout va mal, il faut croire qu'elle n'est pas si bonne actrice, qu'elle ne se maîtrise pas toujours assez bien pour se discipliner à agir normalement. Après tout habituellement, elle prend toujours un jour ou deux de temps en temps pour quitter le Centre qu'elle laisse alors à Méryl, alors que depuis que Eugène & Judith l'ont mise dehors fin février elle ne l'a plus jamais fait.. Comment ne pas les alerter dans ces conditions? Ou bien qu'ils sont plus habiles à la déchiffrer qu'ils ne le laissent croire. Allez savoir.

La voici donc partie sur les routes entourée de six de ses pokémons, à savoir Jodie la Mystherbe qui n'a pas encore choisi sa place au Centre, Kaeri le Kaorine venu pour lui faire profiter de ses talents de Téléporteur, Nolan le Noctali présent pour la protéger des spectres qui pourraient la guetter, Felix le Feunard en guise de second protecteur attentif, Paola la Pashmilla qui quoi qu'il puisse advenir ne la quittait jamais, & enfin l'implacable Karev le Kapoera qui avait vu là une chance de découvrir Enola pour la première fois. Posant son premier campement dans les Montagnes du Nord, elle a le premier soir porté son regard vers la ville en contrebas, devinant sans mal la silhouette du bâtiment qui est sien. Ses pensées qu'elle repoussait jusque là pour ne pas craquer sont alors revenues la heurter de plein fouet, & sous le regard surpris de ses compagnons, elle s'est laissée tomber à, genoux, éclatant en sanglots incontrôlés, des sanglots frustrés depuis longtemps, un chagrin qu'elle s'interdisait de laisser couler pour rester forte. Elle sait qu'elle a fait une erreur en refusant de s'imposer les pauses qu'elle faisait auparavant toutes les deux ou trois semaines, ces pauses d'un ou deux jours en pleine nature pour ne pas saturer de ne voir que blessures & souffrances à longueur de journée, pour rester elle-même & forte. Car autant qu'elle puisse aimer son boulot, cela reste éprouvant moralement, & elle s'est laissée aller à se prendre pour une machine, à refuser de laisser parler ses émotions, son choc, sa douleur, pendant bien trop longtemps. L'absence de Morgan la brise de l'intérieur, alors qu'elle est sûre que sa présence aurait pu beaucoup. Avoir manqué de perdre Judith, Maxwell & Solène au premier janvier la ronge autant que la mort d'Angie continue de la détruire lentement. Toutes ces vies détruites par le premier janvier, ces blessés humains comme pokémons qu'elle a dû soigner, les quelques patients perdus ces six derniers mois.. La mort de Yuna, blessure éternelle & insupportable dont elle n'a parlé à personne mais qui ne cesse de la démolir. Il y a bien sûr eu ces instants de joie, le retour de Tristan, le mariage de Solène & Damien, la venue prochaine de leur deuxième enfant, le couple de Judith & Eugène.. Oui il y a eu ces instants de bonheur, mais elle s'est tant focalisée sur ne pas penser à sa souffrance, que ces joies n'ont pu jouer leur rôle normal de pansements sur ses blessures morales. & tout cela la ronge de l'intérieur, & ce n'est qu'une fois loin de ce qui l'en tenait écartée, ce travail adoré dans lequel elle se plongeait pour oublier, qu'elle s'en aperçoit enfin. & les larmes coulent. Dévastatrices ou salvatrices, elle-même ne le sait pas vraiment.

Il a fallu quelques instants de flottement, pour que son équipe réagisse. & Felix a été le tout premier, prenant même de vitesse la Pashmilla perchée sur l'épaule de la rousse, son cœur brisé par les sanglots déchirants de cette dernière, à venir se presser contre elle, la laissant entourer son cou de ses bras, se raccrocher à lui comme à une bouée de sauvetage, faisant fi de la sensation désagréable que son des larmes pour un type feu. Quelques minutes encore ont fallu à Nolan pour le rejoindre, & ce fut alors comme un signal ; un à un, les quatre autres pokémons présents s'avancent, cocon protecteur, apaisant, tous soutenant ensemble, unis leur dresseuse. Comme pour lui rappeler ce qu'est la solidarité, qu'ils sont une équipe, que c'est ensemble ou rien. Comme pour lui rappeler ce qu'elle a fait pour eux & qu'ils sont tous prêts à faire pour elle. Lui remontrer les bons côtés de la vie qu'elle a perdus à ne faire que travailler sans relâche pour oublier qu'elle souffrait. Blottie au cœur de cette étreinte offerte par ses alliés, ses amis de toujours, elle ne se rend pas compte tout de suite qu'ils ne sont pas six à l'entourer, mais sept. Elle ne s'aperçoit pas immédiatement qu'une toute jeune Phanpy, probablement à peine sortie de l’œuf & touchée par ses pleurs s'est jointe au câlin ; il faut une soudaine lueur venant de la Mystherbe évoluant pour lui apporter un peu de cette joie dont elle a tant besoin pour panser ses souffrances, pour qu'elle remarque cette toute petite inconnue levant vers elle de grands yeux tristes. Un sanglot à mi chemin avec le rire tendre y est sa réaction, alors que d'un bras elle attire l'éléphanteau sur ses genoux, avant de tirer l'Ortide contre elle de ce même bras. Les larmes coulent toujours, silencieuses, à la fois brûlantes & glaciales sur ses joues, mais au moins les sanglots ont cessé de secouer violemment ses épaules. Combien de temps a-t-il fallu, une demi-heure, plus, moins, pour que l'étreinte de ses pokémons lui apporte ce qu'ils voulaient tous lui offrir, réconfort & promesse de cette présence qu'elle leur a toujours apportée elle-même? Elle ne le sait pas vraiment. Son cœur saigne toujours autant, mais au moins, maintenant que ses proches l'ont obligée à se remettre face à ses peines & ses blessures, exactement comme lorsque tous pleuraient la perte récente d'Angie, maintenant elle va pouvoir avoir une chance d'avancer. & de passer au-dessus, plutôt que de faire comme si de rien n'était & s'enfoncer chaque jour un peu plus dans une spirale infernale & sans fin, une spirale qui, elle le sait, ne lui apportait & ne lui aurait jamais apporté rien de bon. Maintenant, elle peut sortir la tête de l'eau.. Tant bien que mal certes, mais elle a une chance de faire autre chose que jouer sans même s'en rendre elle-même bien compte une façade aussi impressionnante que la Muraille de Chine. Elle peut. Tout simplement.

fiche by Nighty Jaegan, alias Rayquaza.

____________________________________________

Team classique & Team spécifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Réconforter ~ Evolutions de Jodie, part 1, & Eclosion de Dorah.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Record du 400m départ arrêté.
» [ANG] C. Ronaldo sur le départ
» Départ pour le Cap Nord
» Saint Brévin les Pins (départ de l'Eurovélo 6) ce week-end, 4-5 juillet
» JODIE : Pitite Nouvelle :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: RÉGION DU NORD :: Montagnes du Nord-