« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 L'Île d'Enola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4023
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: L'Île d'Enola   Mar 25 Juin - 15:05

L'ÎLE D'ENOLA

L'île d'Enola a tant à offrir à ses voyageurs, qu'il est parfois difficile de savoir par où commencer. Nous vous avons donc préparé ici un guide complet qui vous aidera à planifier votre aventure. Vous trouverez ici des informations sur l'île elle-même, son climat, ses transports, ainsi de suite, mais aussi sur ses villes. Utilisez ce guide à bon escient, il vous sera utile dans vos futurs RPs car il vous offrira une meilleure compréhension d'Enola.


Dernière édition par Zekrom le Mer 10 Juil - 16:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4023
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Re: L'Île d'Enola   Mar 25 Juin - 15:44

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Avant de parler de l'île en elle-même, il est important de se pencher sur le monde qui l'entoure. En effet, nous vivons dans un monde Pokémon. Ceci étant dit, ce monde ne se limite pas à Kanto, Johto, Hoenn, etc, etc. Au contraire, ces régions, visitées dans les jeux, sont des parties du Japon. Plusieurs indices d'un monde plus étendu ponctuent les jeux et l'anime. Nous considérons donc que le monde Pokémon est une copie altérée de notre monde réel. Votre personnage peut donc provenir de pays bien connus comme la France, les États-Unis, le Japon, la Chine, etc. Les animaux que nous connaissons habitent ce monde et cohabitent avec les Pokémon. L'île d'Enola se trouve dans l'Océan pacifique, au Nord de l'Indonésie. C'est une île assez grande en superficie, faisant environ 200 000 km2.

HISTOIRE

Il est plutôt difficile de retracer le passé de l'île d'Enola, mais les archéologues ont découvert des vestiges de civilisations passées qui datent de plus de deux mille ans. Les historiens ont avancé l'hypothèse que les premiers habitants de l'île sont arrivés par bateau ou encore à dos de Pokémon aquatiques dans une migration de masse. Nous ignorons toujours à ce jour ce que ces gens fuyaient ou cherchaient à trouver sur ces terres d'une beauté extraordinaire. Nous savons cependant qu'il s'agissait d'un peuple sédentaire qui s'est rapidement installé dans l'Est fertile. Les premiers peuples se sont vite répandus au Sud. Une civilisation puissante s'est construite, comme le prouvent les ruines du Titak, situées dans la région aride. Ces grands bâtiments de pierre ne ressemblent à rien jamais construit, bien qu'ils rappellent aisément le travail acharné des Mayas. Les ruines suggèrent aussi la présence d'ennemis autour de l'île et même possiblement à l'intérieur même des terres avec ce mur impressionnant maintenant à moitié détruit par l'usage du temps. Nous avons trouvé des armes, mais aussi d'étranges bolides. Les bolides du Titak demeurent à ce jour un des plus grands mystères de cette planète. Ils ne sont en rien alimentés par une source d'énergie et pourtant, des peintures les démontrent en train de voler. Mythe, projet ou réalité? Impossible de le dire.

La civilisation du Titak s'est éteinte abruptement, sans explication apparente. Nous avons retrouvé un nombre impressionnant de corps humains sur les ruines, comme si tous avaient péri en même temps. Les recherches s'activent toujours autour de ce mystère, sans succès apparent. Une pandémie, peut-être? Nous savons avec certitude qu'une poignée de survivants a réussi à s'échapper au fléau pour continuer à vivre et à s'étendre sur l'île. Ce nouveau peuple est l'ancêtre des habitants dits «pure laine», les descendants des indigènes. Ces indigènes ont fait une fâcheuse rencontre il y a environ 450 ans quand un Français, Eugène d'Aigues, a mis le pied sur leur l'île avec son équipage. Bien loin de chez lui, ce dernier a tout de même hissé le drapeau tricolore et Enola est devenue une colonie de France. Les indigènes se sont battus pour leur liberté, tant, que les envahisseurs ont pensé plusieurs fois partir. Mais monsieur Eugène d'Aigues était fasciné par cet endroit et a décidé une fois pour toutes d'enterrer la hache de guerre. On dit qu'il s'est peint le corps tel un indigène avant d'épouser la fille de leur chef. Ce fut fait. Français et Enolians vivaient en harmonie ou presque.

L'indépendance de l'île fut chose faite il y a deux cent ans. À cette époque, Enola ressemblait de plus en plus à un pays Occidental de par son mode de vie, mais aussi pour la langue, empruntée aux Français. Certaines habitudes ancestrales demeuraient, cependant, tout comme les valeurs des peuples indigènes. Respect des aînés, égalité des sexes, égalité de tous, démocratie. Une autre valeur très importante: l'amitié avec ces créatures appelées Pokémon. Depuis toujours, les Enolians ont été accompagnés par des Pokémon, même que des vestiges d'une Poké Ball a déjà été retrouvée parmi les ruines du Titak. Les gens de l'île adoraient se mesurer les uns aux autres dans des combats féroces qui faisaient la renommée de certains. Il y a cent ans cette année, la Compétition comme nous la connaissons aujourd'hui a vu le jour. Elle fait aujourd'hui partie des habitudes des gens de l'île. La Compétition a maintenant une réputation dans le monde entier. Ses finales sont présentées à la télévision des quatre coins du globe!

Il y a cinq ans, un groupuscule aux intentions nébuleuses ont renversé le gouvernement démocratique en place par la violence. Couvre-feu, contrôle des médias, surveillance extrême et paranoïa phobique est aujourd'hui au rendez-vous. N'ayez pas l'air suspect ou vous serez enfermé à la prison d'Amanil sans beaucoup d'espoir d'en sortir. La violence du Régime, l'exode de la population vers d'autres pays, les affrontements avec la Résistance ainsi que la nouvelle pauvreté créent une situation très instable pour l'île. L'avenir d'Enola ne pourrait pas paraître plus sombre...

GÉOGRAPHIE ET CLIMAT

Parce que c'est ce dont vous avez toujours rêvé! L'île d'Enola possède tous les ingrédients de la réussite. Elle se situe dans l'Océan Pacifique. L'eau qui l'entoure est donc salée, en plus d'être d'une couleur turquoise! Dans ce coin, l'eau est très chaude et les vagues impressionnantes attirent les surfeurs du monde entier! Attention, tout de même, aux falaises et récifs qui entourent l'île, surtout dans la région du Nord. Il fait toujours chaud, sur Enola. L'été est humide et très chaud. L'automne apporte la pluie, une pluie torrentielle qui fait le bonheur des Pokémon de type Eau, mais l'horreur des Pokémon de type Feu. L'hiver est sec et confortable, avec des températures allant de 15 à 25 degrés Celcius. Le printemps est de loin la meilleure saison, avec une température idéale, un soleil éclatant et la floraison des arbres.
Carte d'Enola:
 

Enola la tropicale est fertile et généreuse sur son côté Est. Le Nord de l'île est montagneux. Certaines montagnes, dont celle de Bahute, s'élève si haut en altitude, que ses pics se couvrent de neige! D'autres bouillent de l'intérieur, tel le volcan Limar. Le centre de l'île est le moins chaud. Il est traversé de la rivière Tulus qui se jette dans le Lac Anula. Des forêts denses entourent cette région et se répandent jusqu'au Sud. Le Sud est particulièrement chaud, et on y trouve même une région aride qui s'apparente à un désert, le Titak. L'Ouest est particulièrement peuplé et urbain. C'est aussi la région la plus polluée de toutes. Au Sud-Est de l'île se trouve Nuva Eja, une petite île paradisiaque où se tient, chaque année, la grande Compétition.

POPULATION

La population d'Enola varie tant au cours d'une seule année qu'il est difficile de déterminer un nombre fixe d'habitants. En effet, la Compétition attire tant de personnes qui vont et viennent au courant de l'année qu'on ne peut les compter réellement. La population enolianne est très hétérogène. On retrouve maintenant peu de descendants des peuples indigènes ancestraux dits «pure laine», des gens de petite taille à la peau assez foncée et les yeux bridés. En effet, l'île d'Enola est visitée depuis cent ans par dresseurs et touristes qui, charmés par la beauté légendaire de l'endroit, se plaisent à rester. Ainsi, on retrouve des habitants de toutes sortes d'origines et de cultures différentes. La langue parlée sur l'île est le français, cependant. Malgré les différences, tous s'entendent à merveille et se mêlent les uns aux autres.

TRANSPORTS

L'île étant plutôt étendue, les moyens de transports sont nombreux. Voyager par bateau s'avère le meilleur moyen de se déplacer sur l'île. Elle possède de nombreux ports prêts à recevoir des navires de toutes les tailles. Amanil permet aussi au transport aérien grâce à son aéroport très important, le seul de tout Enola. De façon générale, les voitures sont peu prisées sur l'île. Elles coûtent cher pour la plupart des gens, qui se tournent plutôt vers les transports en commun tels que les autobus. Ceux-ci parcourent sans relâche les routes d'Enola, emportant autant de passagers qu'ils le peuvent. Les tricycles, ces motocyclettes complétées par un compartiment pouvant accueillir jusqu'à trois personnes (très tassées), sont prisées par les habitants. Il vous suffit que d'indiquer au chauffeur l'endroit où vous souhaitez vous rendre et lui glisser quelques billets et le tour est joué! Les taxis peuvent aussi être une alternative intéressante lorsqu'on voyage à l'intérieur des villes. La bicyclette aussi, et elle vous permet en plus de faire du sport et d'admirer le paysage!

La marche peut s'avérer périlleuse pour les dresseurs dans certaines régions. Beaucoup d'espace sépare les grandes villes d'Enola et il faut beaucoup de courage pour traverser ses paysages sauvages. Par contre, il y a beaucoup de merveilles à visiter à pied, comme la région humide du centre, ou la montagne de Bahute. Pour voyager sur la terre, il est toujours utile de posséder un Pokémon qui puisse vous transporter. Sachez que la plupart des routes de l'île sont couvertes d'asphalte et sont bien entretenues, bien que certaines aient été détruites par les nombreux affrontements entre Régime et Résistance. Ne vous inquiétez pas, les habitants veillent à les réparer le plus tôt possible ou à proposer des routes alternatives.

SITUATION ÉCONOMIQUE

Enola possède bien sûr sa propre monnaie, qui porte le nom d'Opal. Elle pourra vous servir pendant vos transactions et divers achats à la Boutique. Vous devez savoir que la situation économique sur l'île est précaire depuis l'arrivée au pouvoir du Régime. Un grand exode a créé un manque de main d'oeuvre important. Maintenant, les gens y sont loin d'être riches, même au contraire. Les compétiteurs venus chaque année pour se couvrir d'honneurs se retrouvent souvent pris au dépourvu devant la pauvreté extrême de certains. La Compétition s'avère donc d'une importance capitale pour l'économie locale, car elle apporte son lot de visiteurs. La beauté de l'île lui attire aussi beaucoup de touristes qui se font un peu plus timides ces dernières années. Les principales activités économiques hormis le tourisme sont l'agriculture, la pêche et l'extraction minière.


Dernière édition par Zekrom le Mer 10 Juil - 3:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4023
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Re: L'Île d'Enola   Jeu 27 Juin - 15:28

DESCRIPTION DES VILLES

Les villes d'Enola sont particulières et différentes les unes des autres. Elles possèdent toutes un petit ingrédient qui les rend unique au monde. Vous trouverez certainement votre bonheur dans l'une ou l'autre de celles-ci. Afin de ne pas trop vous sentir dépaysé, voici une description de ce que vous pourriez retrouver dans chacune de ces villes.

AMANIL

Amanil la grande, Amanil la capitale. La ville où modernité et richesse côtoient pauvreté extrême. Amanil s'étend sur une bonne partie de la Côte Ouest. La ville est immense, mais aussi très dense en population. On y retrouve les plus hauts gratte-ciels d'Enola, mais aussi un bidonville misérable qui s'étend de plus en plus chaque mois. La capitale accueille beaucoup de visiteurs, car très vivante et pleine d'activités. Petits tournois Pokémon, musées, boutiques, etc. Amanil accueille aussi les inscriptions à la Compétition et les bureaux des Directeurs. Le contrôle de la ville est aux mains du Régime et la surveillance de ses habitants est particulièrement sévère. Les adeptes de la nouvelle dictature n'ont rien à craindre des rebelles ici, au contraire.

ANULA

Anula est une ville perdue dans une végétation luxuriante, non loin des montagnes du Nord. Elle est située au centre de l'île d'Enola, dans sa région humide, couverte d'une jungle épaisse qui porte le même nom. On y retrouve pas de gratte-ciels, bien au contraire. La ville possède plutôt de grands hôtels prêts à accueillir les touristes à la recherche de confort. Laissez-vous tenter par les sources thermales du Quartier Touristique! Les plus riches Enolians habitent Anula, bien à l'abri dans les montagnes. Leurs immenses demeures peuplent les quartiers les plus nantis de la ville, non loin de la partie de la ville dédiée aux affaires. On y retrouve les bureaux de plusieurs compagnies importantes de l'île. Anula est tranquille, et agréable. Ses boutiques et restaurants comblent les visiteurs. Le principal moyen de transport de la ville est la marche. Ses larges rues pavées sont d'une grande beauté et plusieurs trajets intéressants peuvent être proposés aux touristes. Nul doute là-dessus, il y fait bon vivre. La présence du Régime y reste accrue, mais la surveillance y est moins importante. Pas de Résistance en vue... Du moins, c'est que tout le monde croit.

BAGUIN

Les habitants de Baguin ont connu l'horreur. Pendant longtemps, la Résistance tenait la ville. Tous pouvaient vivre dans la liberté. Le Régime a combattu farouchement, détruisant une bonne partie de la ville au passage. Baguin se souvient, Baguin est farouche. Ses rues ne sont plus aussi sécuritaires que par son passé. Les gens du Nord ont toujours été les plus forts et ils le prouvent chaque semaine en tentant de renverser la vapeur et reprendre le contrôle de leur région. Plus facile à dire qu'à faire. Baguin est perdue dans les montagnes. Elle repose dans une plaine importante, tout près de la mer. La principale activité de la ville est la pêche. Son climat est plus frais, il est bon de s'y réfugier en été quand la température atteint facilement les 45 degrés Celcius. Baguin est connue pour ses jardins impressionnants et la présence de parcs et de fleurs dans la ville. Ceux-ci sont un peu négligés ces dernières années depuis que les affrontements incessants viennent les détruire. Les musées de Baguin font aussi sa renommée. L'histoire a toujours fait partie des priorités de ses habitants.  

VANAWI

Vanawi s'étend dans l'Est fertile de l'île, bercée par le soleil et le vent marin. Il s'agit de la région la plus plate, propice à l'agriculture et l'élevage. Ses grandes terres sont exploitées par les habitants de Vanawi depuis des générations et des générations. On y cultive le riz plus particulièrement, mais aussi des céréales qui nourrissent l'île en entier. La ville de Vanawi elle-même est très peuplée. Son marché attire des visiteurs venus des quatre coins de l'île. Son port importe et exporte des denrées, porte ouverte sur le reste du monde. La vie a Vanawi peut s'avérer difficile. La ville est constamment en mouvement. Il y règne un chaos organisé. Les routes sont pleines de voitures et d'autobus qui klaxonnent, la foule se dispute les trottoirs... Il vaut mieux connaître son chemin à Vanawi ou être accompagné d'un guide. Sinon... À vos risques et périls! La ville résiste elle aussi au Régime du mieux qu'elle le peut.

ZAZAMBES

Zazambes pourrait se traduire par «paradis pour touristes». Ses hôtels luxueux et ses plages de sable blanc vous feront soupirer de plaisir. Il n'y a pas d'endroit plus pittoresque de tout l'île! La ville est propre, ordonnée et vivante. Elle accueille plusieurs festivals qui la font vibrer plusieurs fois par année! Ses rues sont animées par des performances artistiques et de petits kiosques d'artisanat. La ville ne manque pas d'activités: cinémas, parcs d'attraction, activités nautiques, centres aquatiques, etc. La ville est située à proximité des montagnes du Sud et de ses mines. Plusieurs miniers y vivent donc. La forêt d'Erode s'étend aussi au Nord de la ville et vient l'encercler. Tout comme Amanil, Zazambes est soumise au Régime.

NUVA EJA

Nuva Eja est l'île de tous les défis. C'est probablement la ville la plus moderne de toutes. La technologie et la recherche est au centre de ses activités. Elle compte très peu d'habitants, la plupart étant assez nantis. C'est aussi en ce lieu que se tient l'importante Compétition qui revient annuellement. Le quartier de la Compétition n'est accessible qu'à l'ouverture de la joute, sans quoi la surveillance y est accrue. On y pose pas les pieds! Les organisateurs tiennent à entretenir le mystère! L'île fut autrefois terre sacrée pour les populations indigènes. On y effectuait des rituels dans son temple qui est toujours parfaitement conservé. Aujourd'hui, cette ville conserve toujours son aspect sacré antique, et ce sentiment est accentué par l'importance de la Compétition. Même le Régime n'ose pas l'attaquer, pensant que son influence se fait sentir même sur ses terres. Difficile de dire si c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'Île d'Enola   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Île d'Enola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enola Gay est orphelin.
» enola gay
» Pokemon Community
» L'Île d'Enola
» Le Staff d'Enola

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: Premiers Pas :: CONTEXTE & RÈGLEMENT :: Contexte & Informations Utiles-