« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Imprévus {PV Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Imprévus {PV Sam   Sam 12 Juil - 3:28



Imprévus

Feat Samaël Enodril

Nat' ne se considère pas comme un dresseur particulièrement doué, puisqu'il se spécialise plutôt dans l'élevage. Le combat, ce n'est pas son truc ; il préfère panser des blessures et s'occuper d’œufs, élever différents pokémon dans le but de les voir vivre paisiblement plutôt que dans celui de combattre et de les renforcer. Non pas qu'il méprise le dressage hein, n'allez pas comprendre de travers, mais plutôt que ce n'est pas ce qui lui donne envie de se mettre à parler pendant des heures et des heures jusqu'à parfois agacer son interlocuteur, quel qu'il soit. Pour dire, même Faust avait eu du mal à subir son blablatage lorsqu'il avait commencé à parler des effets moléculaires de spores paralytiques ; il avait vu le conseiller baisser un peu les paupières et sursauter lorsqu'il l'avait appelé puisqu'il avait été sous le point de s'endormir. Tout ce qui concerne le fonctionnement des pokémon et leur vie en général ? Ça le transforme en gamin de cinq ans hyperactif (donc un poil insupportable sur les bords). Un combat ? Ouais, ça va l'intéresser, mais vous ne le verrez pas s'extasier sur la puissance des attaques ; peut-être que l'ingéniosité des stratégies utilisées va capter son attention, mais entre un reportage sur le système olfactif des Charmillons et un match ? Il n'y a aucune hésitation sur ce qu'il va choisir comme étant plus sympathique à regarder.
Mais néanmoins, il y a dans son équipe quelques combattants qui eux, apprécient de se battre ; Nagi, Kae et Yoshi par exemple sont de véritables teignes et passent bien trop de temps aux yeux de l'éleveur à s'affronter pour voir qui est la plus forte. Il a tendance à lever les yeux au ciel et à être un peu exaspéré par ce comportement qu'il juge puéril (fichtrement ironique venant de lui il faut l'avouer), et encore plus agacé puisqu'il est celui qui doit les soigner après. Et ces affrontements, nombreux, réguliers, épuisants pour la capacité de tolérance de Natsume, ont en plus de ça causé que l'un des plus inoffensifs de son équipe, Vanitas le Laporeille, se mette lui aussi à vouloir s'adonner aux combats.

Étant un spécialiste des pokémon plante et insecte, il pouvait aider à perfectionner les attaques de ces types, mais là, ce que Vanitas lui demandait, c'était tout simplement au dessus de ses capacités. Pourtant, voir le Laporeille se mettre à bouder lui avait fait se dire que s'il voulait se débarrasser de cette tâche, autant l'effectuer et basta. Le skate park à neuf heures du matin, c'est peut-être un peu inhabituel comme coin pour s'entraîner, mais il était supposé y rejoindre Samaël d'ici quinze minutes pour une de leurs séances de skate. En fait, il était venu une bonne demie-heure en avance pour pouvoir aider Vanitas dans son projet de devenir un meilleur combattant, mais disons que depuis tout à l'heure, eh bien...
Il pataugeait dans la semoule. 'Ils' pataugeaient en fait, puisque le Laporeille n'était pas plus doué en la matière que lui-même et venait d'ailleurs tout juste de s'écraser au sol parce qu'il avait magistralement raté sa tentative de réussir une attaque Pied Sauté correcte. Vanitas se fit donc assez mal, faisant grimacer son dresseur qui ne savait décidément plus comment s'y prendre avec lui.  À chaque fois qu'il tentait de lui donner des conseils, cet idiot persistait à vouloir réussir seul sans l'écouter pour le moins du monde. La narratrice a comme une impression de déjà vu tiens, mais aussi peu subtile que soit cette comparaison, il faut avouer que même Natsume n'est pas aussi obstiné et fier que le Laporeille qui persiste à s'enfoncer dans son échec.

« Van', tu devrais essayer de- »

Et c'était comme si il n'avait rien dit, ou plutôt que le concerné avait choisi de ne pas l'entendre. Si il continuait ainsi, il allait se faire mal et -... Et il s'était fait mal. Bordel. Soupirant et profondément agacé, Nat' alla près du Laporeille qui fixait sa patte éraflée en retenant des larmichettes.

« Si tu m'écoutais un peu plus, t'en serais peut-être pas là à l'heure actuelle. »

Il ne répondit même pas lorsque Vanitas détourna le regard, et, après avoir sorti une petite potion de son sac et l'avoir appliquée méticuleusement, incita le Laporeille à se relever, ce qu'il fit sans objection aucune. Sans regarder vers l'endroit qu'il pointait dorénavant du doigt, il donna un ordre maladroit à Vanitas.

« Bon, alors, euh, y a un arbre là-bas. Et si tu essayais d'utiliser Pied Sauté dessus ? J'veux dire, tu pourrais tendre un peu plus ta jambe, ou bien voir si il ne faut pas donner plus d'appui sur ton autre pied ! »

Pour ce dont il manque en éloquence et expérience, il compense par l'enthousiasme. Sauf que, tout comme son dresseur, Vanitas est du genre maladroit et un peu inconscient. Ainsi, alors qu'il s'élançait pour aller percuter l'arbre de plein fouet avec sa jambe, il n'eut pas le temps de voir arriver  quelqu'un.
Nat', quant à lui, eu une réaction parfaitement logique et utile.

« Van', recule ! »

… Ouais, parce que dire à un Laporeille de reculer alors qu'il était en l'air après un saut, c'était logique. Non, en tous cas, il y avait juste à espérer qu'un certain nounours savait esquiver les coups de pieds.



& non, toujours pas! Allez courage, vous approchez!

7.2 La Sirène dans son habitat naturel.

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway


Dernière édition par Natsume Shimomura le Dim 13 Juil - 2:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 875
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 20 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Dim 13 Juil - 1:31



Imprévus


ft Natsume

Samaël Enodril



N'allez pas croire que Sam a fait des progrès fulgurants en ce qui concerne le skateboard. Certes il ne se ramasse plus autant qu'avant et il pense désormais toujours à mettre des protections sur lui. Depuis le sermon que lui a fait Natsume à ce propos la dernière fois, il n'oublie plus jamais de les apporter ! Le lapinou est d'ailleurs devenu son professeur particulier en la matière et ils se donnent depuis régulièrement rendez-vous au skatepark d'Amanil pour des cours de skate, généralement le matin. En plus du fait que Natsume soit le cousin de Faust et qu'ils vivent ensembles, ces cours de planches à roulettes donnent l'occasion aux deux adolescents de se rapprocher, et c'est toujours avec un enthousiasme débordant que Sam se lève un peu plus tôt que d'habitude le matin lorsqu'il sait qu'il va retrouver le Shimomura. Heureusement, à cette heure-ci, le parc est désert (la plupart des jeunes d'aujourd'hui préfèrent faire la grasse mat', vous comprenez aheum) ; c'est pourquoi il compte bien en profiter pour s'améliorer. Il ne sait pas vraiment d'où est venu son soudain intérêt pour le skate, d'ailleurs ; mais avant de rencontrer le jeune éleveur, il trouvait cela bien moins intéressant. Il a appris au contact du hérisson qu'il savait en vérité bien trop peu de choses sur ce sport de glisse pourtant très populaire. Mais il n'est jamais trop tard pour apprendre et Samaël est bien content d'avoir pu trouver un enseignant avec qui il s'entend plutôt bien (malgré leur début difficile qu'on ne manquera sans doute jamais de rappeler tant le contraste est ridicule.
L'après-midi qu'ils ont passé ensembles il y a peu a bien aidé à leur rapprochement, et désormais ils peuvent enfin dire qu'ils sont amis. Mais vu comment ils se sont rencontrés, peu de gens auraient pu le croire. La bonne nouvelle est qu'il n'aura pas à placer le nom de Natsume sur sa liste très réduite d'ennemis et qu'il ne peut qu'en être soulagé. Cela aurait été fâcheux en effet que Faust supporte leurs potentielles et innombrables disputes. De plus, l'Enodril est assuré au moins qu'aucune de ses visites chez son grand frère ne sera masqué en petite partie par un grincement de dents. Mais il s'est rendu à l'évidence que la première impression du porc-épic était en fait la mauvaise et que cela n'avait été que le résultat d'une bagarre (d'après ce qu'il avait compris) suivie d'une dispute avec le Donovan auquel Sam se serait bien passé d'assister. Il suffisait en fait d'être juste patient et non brutal pour révéler la partie plus « sympathique » du passionné des Pokémons de type plante.

Il se retient de siffloter mais le cœur y est ; revoir un ami est toujours agréable, après tout. Sa planche sous le bras, son casque sur sa tête et ses protections à leurs places, il est désormais fin prêt pour améliorer ses figures ; ce qui veut dire, dans son langage, se ramasser au moins une dizaine de fois avant d'arriver à retomber correctement sur son skate après un olly de débutant.
Il arrive donc au skatepark à l'heure prévue, ne voulant pas être en retard pour faire attendre son ami ni trop en avance pour ne pas faire croire à ce dernier qu'il l'attendait, et passe le portique. Mais c'est d'une façon bien étrange qu'il est accueilli au point de rendez-vous. Effectivement, alors qu'il vient, il est étonné de reconnaître la voix de Natsume et sursaute au moment où un lapin volant s'approche de lui à vive allure à la manière d'un ninja donnant un coup de pied dans les airs. Cependant, ayant tout de même gardé quelques réflexes de son entraînement avec Noctis, son bras vient parer le coup du Laporeille et réceptionne tout de suite après le Pokémon dans ses bras.Son regard cligne avant qu'un sourire tendre ne se dessine sur son visage.

- Hé, t'es mignon, toi!

Il rit ensuite de la façon la plus débilement naïve qui soit avant de porter son attention sur le dresseur du lapin-ninja. Bizarrement, il n'est pas plus surpris que ça de constater qu'il s'agit du Shimomura qu'il devait voir, même si le fait qu'il ait au moins un Pokémon de type qui ne soit pas plante l'étonne un petit peu. Mais ne dit-on pas « qui se ressemble s'assemblent » ?

- Décidément, tu as une drôle de façon de saluer les gens!, dit-il en ricanant.

Il est vrai que chaque fois, ils avaient toujours par un moyen quelconque réussi à se dire bonjour d'une drôle de façon. Mais même un petit "Salut !" doit être de trop entre eux.
Sam s'approche de Nat pour lui rendre son Laporeille.

- Tu vas bien ? Je ne savais pas que tu faisais du dressage. Tu as déjà fait des combats ?

Eh oui, direct, les questions pleuvent. Mais il lui semblait bien qu'il lui avait dit qu'il faisait de l'élevage, alors cela l'étonne assez de voir qu'il fait travailler son Pokémon au combat. Mais l'un n'empêche pas l'autre, ceci dit.


Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Dim 13 Juil - 15:30



Imprévus

Feat Samaël Enodril

Bon, au moins, l'autre avait de bons réflexes ; ça permettait d'éviter une situation très maladroite où l'Enodril se serait pris un coup de pied dans la tronche, ce qui aurait été sûrement très douloureux. Le Laporeille réceptionné cligna des yeux, ne s'étant définitivement pas attendu à ce résultat, et leva les yeux vers celui qui l'avait récupéré, un peu surpris, mais aussi un poil agacé sur les bords parce qu'il détestait qu'on le touche. Par Arceus, même Natsume avait passé une bonne semaine avant d'obtenir le 'droit' de s'occuper de sa fourrure ! Le petit pokémon lapin gigota un peu pour bouger, mais ce fut le compliment qu'il reçut qui l'immobilisa un instant et, les joues rendues cramoisies, il foudroya du regard l'Enodril. L'éleveur, plus loin, se pinça l'arrête du nez en pestant devant la bêtise du Laporeille insupportable, un peu honteux du comportement puéril de son pokémon tandis que la narratrice marmonne un 'bien fait pour ta tronche espèce de gros hypocrite de merde' que l'on va faire semblant de ne pas ressentir dans tout ce post. Enfin bref, il marmonna une excuse quand l'autre se moqua gentiment de lui quant à a 'façon' de le saluer qui, il fallait l'avouer, n'avait pas vraiment été prévue. Non, les tentatives de meurtre, ce n'est pas du tout son genre. Il était un peu gêné par cet accueil peu chaleureux, et décida de ne pas trop aborder le sujet pour ne pas s'enfoncer dans la flaque de boue où il était pour l'instant.

Il prit le Laporeille dans ses bras, qui se mit immédiatement à gigoter pour descendre, comme il avait l'habitude de le faire et dès qu'il fut posé au sol, croisa puérilement les bras avant de gonfler les joues dans un signe d'agacement tout à fait ridicule, qui fit lever les yeux au ciel à son dresseur. Stupide Laporeille insupportable qui ne savait pas agir de façon mature et se ridiculisait toujours devant les autres, tiens ! Il soupira, agacé mais habitué par le comportement de Vanitas et grommela quelque chose d'incompréhensible dans sa barbe totalement inexistante.
Ah, et voilà l'avalanche de questions qui arrivait subitement. Pris au dépourvu, il cligna des yeux, se demandant à quoi il devait répondre en premier étant donné qu'il était un peu assailli, et hésita quelques instants sur la marche à suivre. Il se massa la nuque et rit un peu jaune avant de parler.

« Euh, bah... Oui, j'vais bien ? Pour la question, non, j'suis pas spécialement fan de combats et en fait, je n'en fais quasiment jamais... Sauf contre Kat' une fois, ou encore Alice parce qu'elle me l'avait supplié. La dernière fois que Faust a voulu qu'on combatte, il m'a écrasé à plate couture... »

Un peu mal à l'aise quant au souvenir de cette défaite écrasante qui avait pourtant été faite contre un putain d'Escroco alors qu'il avait l'avantage du type, il détourna le regard avant de changer le sujet de conversation une fois que ses yeux se posèrent par hasard sur Vanitas qui les observait en silence.

« Mais Vanitas voulait essayer d'apprendre à se battre, alors j'ai dit oui, et il a tenté une attaque Pied sauté mais... Enfin, voilà. Désolé, d'ailleurs. »

Il poussa un long soupir fatigué.

« J'suis pas doué en combat. En plus de ça, je vois vraiment pas comment je pourrais aider Van', vu que je n'ai jamais trop l'occasion d'en faire... »

Un poil défaitiste et pessimiste sur les bords, le lapin ? Bon dieu, vous n'avez même pas idée d'à quel point c'est vrai.

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 875
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 20 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Dim 13 Juil - 17:47



Imprévus


ft Natsume

Samaël Enodril



Laporeille est un Pokémon adorable par excellence. Sa fourrure toute douce, son oreille repliée et sa mignonne petite frimousse fait fondre pas mal de monde. Sam n'est pas attiré par un Pokémon à cause de son physique, mais il avoue craquer pour certaines bouilles. Mais quand il sait que la Lockpin de son maître est très puissante, il ne doute pas une seule seconde de la force que peuvent posséder les Pokémons de cette espèce après un dur entraînement. Mais malgré le fort caractère du lapin brun de Nat, l'Enodril ne peut que faire un sourire amusé devant l'agacement du Laporeille une fois que ce dernier est posé à terre. D'après ce qu'il a compris lorsqu'il l'a senti gigoter dans ses bras, il n'a pas trop aimé la façon dont le dresseur l'a complimenté; mais Sam ne s'en formalise pas, plus attendri qu'autre chose par l'attitude du Pokémon... et de son dresseur aussi, d'ailleurs. Il plaint presque Natsume de subir les demandes de Faust & Co.; mais comme lui adore faire des combats, cela ne le dérangerait pas, personnellement. Il comprend néanmoins qu'un éleveur soit bien moins à l'aise avec ce genre de chose. Il se demande quand même ce qui a alors poussé le jeune garçon a entraîné son Pokémon alors qu'il dit ne pas être spécialement fan des matchs.
Essayant d'être le plus rassurant possible pour ne pas pousser l'autre à culpabiliser non plus, il rit doucement devant ses excuses. C'est vrai, il aurait peut-être eu mal, mais franchement, il a vu bien pire ! Intelligent comme il est (ironie, ironie), il se serait probablement marrer au moment il se serait reçu un bon coup de pied de lapin volant dans la face.

- C'est pas grave, va. Je n'ai rien, de toute façon; alors t'inquiète pas.

Sam n'est pas un dresseur exceptionnel, mais au cours de son voyage, il s'est largement amélioré et a même réussi à atteindre la Ligue. Il regrette toujours ce qui s'est passé lors de son match contre Kirito, mais il s'est promis de devenir encore plus fort en prévision de la prochaine Compétition. Natsume a de la chance quelque part; jamais il n'aura à connaître le stress des combats d'arènes et tout ce qui se rapporte aux finales. Il sait par la biais de Tristan en quoi consiste le travail d'un éleveur, mais cela reste des détails flous, comparés à ce qu'il pourrait apprendre s'il observait de ses propres yeux en éleveur en pleine action. Il faudra d'ailleurs qu'il demande un jour ce qui lui a tant plu chez le métier d'éleveur. Mais depuis qu'il l'a vu gagater en voyant des Pokémons plantes et qu'il lui a parlé de sa passion, à chaque fois qu'il en voit un, il pense automatiquement à lui.
Attentivement, il se met à scruter Vanitas quelques instants. Puis, une idée soudaine lui vient.

- Hé ! Pourquoi est-ce qu'on ferait pas un combat, tous les deux ? Je suis pas aussi doué que Faust en dressage, mais j'me débrouille ! Et puis comme ça, je pourrai peut-être t'aider !

Un grand sourire s'affiche aussitôt alors qu'il détache déjà de sa ceinture une Poké Ball. Cheminant dans des domaines différents, Sam n'aurait jamais cru combattre Natsume un jour; mais il est curieux de voir comment se bat le Shimomura. Il ne l'avouerait pas à Nat, par contre, mais il voulait en plus profiter de l'occasion pour tester la nouvelle technique d'un de ses Pokémons.

Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Dim 13 Juil - 18:20



Imprévus

Feat Samaël Enodril

Nat' et les combats, ça fait un peu quarante-deux. Purement et simplement. Ce n'est pas qu'il est complètement idiot non plus, merci bien ; il connaît sa table des types comme n'importe qui sur ce monde, a une idée approximative des effets de la majorité des attaques existantes et de leurs effets, surtout de leurs effets en fait, mais disons que la pratique, c'est une toute autre histoire. Alors oui, de temps en temps, il regarde les combats de son cousin à télé (parce que cette espèce de vieux rabat-joie refusait catégoriquement qu'il vienne au stade), ou même observe Alice embêter Kat' pour des combats de temps à autre. La fois où la borgne l'avait défié d'ailleurs, il avait gagné de très peu parce qu'il s'était souvenu qu'Amnésie combiné au talent de Toshiro faisait des massacres. Sinon, sans cet éclair de génie, nul doute qu'elle l'aurait écrasé aussi. Il n'était, après tout, absolument pas expérimenté. Il débutait même carrément, presque. Enfin, il n'était pas complètement idiot non plus, hein : il savait qu'il fallait éviter de lâcher ses ordres sans le moindre codage (chose que Faust lui avait répété tellement de fois qu'il avait failli en devenir dingue), qu'il ne faut jamais sous-estimer un adversaire et qu'un combat n'est terminé qu'au dernier moment, bien qu'il a eu le temps de constater que le conseiller était plus du genre à calculer ses chances en fonction de ses stratégies. Alors lorsque l'autre lui propose qu'ils combattent, il hésite un peu beaucoup, subitement. Déjà, il n'est pas spécialement à l'aise en match, ça doit se sentir d'ailleurs, et en plus, il n'a absolument aucune idée de comment va réagir Vanitas en combat. Le Laporeille est, et c'est l'une des rares choses qui diffère d'avec son maître,  horriblement combatif. Là où Nat' était plutôt persistant et mordant quand il sentait qu'il était en position de faiblesse, Vanitas avait tendance à réagir en devenant plus violent.

Il cligne des yeux et hésite, jetant des regards un peu maladroits vers le Laporeille et ce qu'il voit achève de le persuader qu'il est déjà trop tard pour dire non : la petite flamme de combativité dans es yeux du lapin numéro deux voulait tout dire, et il savait plus que bien qu'il était inutile de tenter de convaincre Vanitas de quelque chose lorsqu'il voulait absolument faire quelque chose. Il en était même la première victime, en fait, et bon dieu, combien de fois avait-il reproché à son pokémon de ne pas l'écouter et de trop obéir à son impulsivité ?  Son regard noisette rencontra celui plus foncé du Laporeille et il su qu'il était fini ; Vanitas le remarqua et lui montra un rictus des plus arrogants et prétentieux qu'il pouvait faire naître sur son visage à l'air pourtant adorable. Bon sang, cette saleté de petit lapin avait vraiment un ego démesuré ; ne pouvait-il donc pas refuser le moindre défi ? Son orgueil finirait par lui jouer des tours, un jour, il en était persuadé, mais ça c'était une toute autre histoire. Finalement, même si il était toujours un peu mal à l'aise avec l'idée, il reposa son regard sur Samaël pour répondre.

« Ben, euh, si tu veux... Ça aiderait ouais, peut-être. »

Le Laporeille vint se mettre devant son dresseur, déjà prêt à commencer et observant la sphère de capture avec une impatience puérile et ridicule. Natsume leva les yeux au ciel, agacé, mais décida de passer l'éponge pour cette fois ; ils allaient probablement tous les deux se ridiculiser après tout. Mais d'un côté, que pouvait-il donc arriver, hein ? L'aîné n'était pas un monstre, et puis c'était juste un petit combat amical de rien du tout, alors autant éviter de stresser pour rien. Ils allaient combattre et basta ; ce n'était pas comme si il allait soudainement arriver un accident quel que soit. Les coups de pieds non contrôlés de Vanitas étaient, après tout, les seules choses qu'il n'arrivait pas à supporter aujourd'hui.

« Ben, bonne chance donc. »

Nan mais parce que la politesse, c'était bien aussi hein. Quitte à zapper de dire 'bonjour' normalement, autant se rattraper sur le reste. Et puis d'un côté, il ne pouvait pas mentir et cacher le fait qu'il était un peu curieux de voir quel pokémon l'autre allait faire usage, puisqu'il n'avait jamais eu l'occasion de le voir en match. En attendant, il allait juste prier pour ne pas faire de conneries quelconques.

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway


Dernière édition par Natsume Shimomura le Jeu 17 Juil - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 875
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 20 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Dim 13 Juil - 19:25



Imprévus


ft Natsume

Samaël Enodril



Natsume semble hésiter L'ourson se gratte l'arrière de la nuque, un peu gêné. Il ne va pas le forcer, s'il ne veut pas. Il pensait juste qu'un peu de pratique l'aiderait à améliorer un tant soit peu ses compétences au combat, même si le métier d'éleveur s'en éloigne et qu'il ne semble pas autant aimer faire des matchs à la façon de l'Enodril. Peut-être que l'ourson a tout simplement laissé son désir de combattre l'emporter et qu'il a parlé un peu trop vite. Il comprendrait tout à fait si le Shimomura refuse et n'irait donc pas plus loin. Après tout, c'est bien pour un cours de skate qu'ils sont venus au skatepark; pas pour que le nounours embête le lapinou à cause de ses histoires de dressage. Samaël a cependant bien remarqué, comme Natsume, que Vanitas ne laissait de toute évidence aucun choix à son dresseur et que l'idée d'un combat semblait bien lui plaire. Il se demanderait presque, ironiquement, si le Laporeille n'essayerait pas de prendre sa revanche sur le compliment de l'aîné en lui montrant qu'il était d'abord fort avant d'être mignon. Rien que pour s'amuser, Sam oserait presque sortir un de ses monstres pour prouver au lapin caractériel à quel point il a encore du chemin à faire. Mais son but n'est pas de ridiculiser son ami et encore moins son Pokémon. Nat' lui a avoué qu'il n'était pas très doué dans les combats, et ce n'est pas du tout le genre de Sam d'enterrer les autres plus bas que terre. Les crâneurs, par contre, il n'hésite pas à les redresser quand il en a l'occasion.

Il est cependant ravi quand Natsume accepte sa proposition et frissonne déjà d'excitation lorsque Vanitas se met en place devant le hérisson. De son côté, Sam recule en jonglant quelques secondes avec sa Poké Ball avant de la lancer. Shun le Sabelette apparaît sur le terrain en poussant un petit cri de joie à l'idée de se battre. Bien évidemment, Sam n'enverrait jamais ses Pokémons les plus puissants dans un match amical contre un débutant. Bien qu'il ait la petite envie de lui montrer le Cizayox dont il est très fier, il ne peut en aucun cas l'opposer à Vanitas, comme le reste de son équipe principale. Il a donc décidé d'envoyer Shun, qui est vraisemblablement son Pokémon le plus faible. Mais cela n'empêche pas au Sabelette d'être quand même résistant, et il a déjà montré à son dresseur les pouvoirs qu'il possède lors des entraînements.

- Bonne chance à toi aussi !

C'est donc avec le sourire confiant et le regard à demi provocateur, comme pour donner de la motivation à l'autre, que Sam se met aussitôt en position.

- Vas-y, Shun ! Montre-leurs ta nouvelle attaque !

Enthousiaste, le Pokémon de l'Enodril émet un petit rugissement avant de passer à l'action. Aussitôt, Sabelette fait trembler le sol et il utilise l'attaque Séisme qu'il est si fier de montrer.
Mais tout idiot qu'il est, Sam ne sait bien évidemment pas ce qu'il est sur le point de provoquer.

Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Dim 13 Juil - 22:05



Imprévus

Feat Samaël Enodril

Phobie (n.f) ; Peur irraisonnée d'un danger inexistant.  
Lorsque Natsume est sorti de ce maudit ascenseur il y a deux ans après y avoir passé quatre longues heures en compagnie du cadavre de sa mère, il a passé trois journées emmuré dans son silence. Trois longs jours de mutisme total durant lesquels il s'est enfoncé dans son malheur et sa terreur, durant lesquels une Nagisa effondrée tentait désespérément de captiver son attention pour qu'il exprime autre chose qu'une froideur glaciale. Il ne se souvient que très vaguement de cette époque, et la grande majorité de ses souvenirs de cette période, plus particulièrement celle qui a suivie sa sortie de l’ascenseur, sont extrêmement flous. Il se souvient de Nagisa, de sa voix, de sa douceur et de quelques uns de ses mots, mais tout ce qui se rapporte à ce qu'il a fait lui est confus. Une fois cette période dépassée, il lui a fallu du temps pour avoir même le courage de sortir dehors, et ne parlons même pas de l'enterrement où il s'est écroulé en moins d'une dizaine de secondes.
Le temps a fait qu'il s'est rendu compte qu'en fait, il avait développé une horrible phobie des secousses et autres tremblements de terre. Au Japon, soit un pays qui y  est affreusement sensible et où ils sont carrément fréquents, c'est quelque peu difficile à vivre, il faut le dire. La première fois, il se souvenait s'être écroulé en étant victimes de spasmes et avoir recraché le contenu de son estomac, puis d'avoir passé une bonne demie-journée couché sur un lit à frissonner et trembler de tout son être. Les années n'ont rien arranger à cette peur, ni même les nombreuses visites chez des psychologues divers et variés qui n'ont rien changé à cette phobie et l'ont juste poussé à tenter de l'oublier. Tout ce qu'il avait tenté pour s'en débarrasser avait échoué, et il avait fini par se dire qu'il allait tout simplement devoir vivre avec, aussi affreux que ce soit à admettre. Et quand Nagisa était partie, il avait pu cesser ses visites chez les psys parce que ce n'était pas son père qui allait y accorder de l'importance, tiens ; le jour où il le traiterait autrement que comme un déchet humain, il serait bien le plus surpris de tous.

Il en a honte, de cette phobie maladive. Vraiment. Il n'en parle jamais à vrai dire, et ne l'avait confié à Faust qu'au cours d'une de leurs premières disputes, lorsqu'il lui avait beuglé que vu toutes ses faiblesses, il aurait mieux fait d'héberger un caillou. Pour cette raison, lorsque le Sabelette de Samaël apparaît sur le terrain et qu'il sent un nœud d'angoisse se former en lui alors qu'il commence à supposer quelle attaque en particulier il pourrait utiliser, il ne dit rien. Il n'arrête même pas son adversaire improvisé pour le prévenir d'un risque majeur, et il jette un coup d’œil vers Vanitas pour remarquer que celui-ci semble soudainement hésitant, ayant senti le malaise soudain de son dresseur qui n'avait rien à voir avec l'angoisse naturelle née du combat. Natsume prie Arceus et toutes les autres divinités auxquelles il ne croit nullement que l'autre n'ait pas l'idée de faire ce qu'il suppose. Ses paroles ne font rien pour le rassurer et lorsqu'il sent la terre trembler, il gèle.
Paralysé, sa respiration se stoppe alors que ses yeux s'agrandissent et que tous ses muscles se mettent à trembler, peu à peu. Il pâlit jusqu'à en devenir complètement livide et tombe à genoux, et ce jusqu'à ce que la secousse se calme. Vanitas encaisse le choc, mais il ignore son adversaire pour concentrer son regard sur son dresseur.
Celui-ci respire de plus en plus difficilement. Ses mains se sont perdues dans ses cheveux et ses ongles griffent son propre crâne, jusqu'à se faire saigner et pourtant il ne s'arrête pas. Des geignements étranglés s'échappent de sa gorge et il tremble tellement qu'on aurait pu croire qu'un simple geste suffisait à le faire tomber et le briser. Il halète dorénavant, et tombe à la renverse. Instinctivement, il rapproche ses genoux de son propre torse tandis que les souvenirs remontent en houles nauséabondes et amènent à son esprit des images affreuses et qu'il aurait tant désiré ne jamais avoir à ré-affronter. Il ferme hermétiquement les yeux alors qu'il se place en position fœtale, que sa respiration s'accélère et qu'il manque de s'étrangler avec sa propre salive.

Il est sûr et certain qu'il respire de plus en plus difficilement. Il commence même à comprendre, vu la sensation de contraction au niveau de ses poumons et son incapacité à emmagasiner ne serait-ce qu'un tout petit peu d'air qu'il est en train de faire une crise d'asthme. Le problème avec ces crises, c'est que le principal concerné a souvent besoin de se concentrer le plus possible pour prévenir les autres ou saisir son médicament, mais là, il n'est pas en état de le faire. Arceus soit loué que Vanitas soit au courant de son état, puisque le Laporeille se jette vers le sac de son dresseur pour en sortir l'inhalateur, et ce malgré le bordel du sac de l'éleveur. Une fois cela fait, il courre vers son dresseur, avant de tendre le médicament à l'Enodril ; étant trop petit, il ne peut pas le lui donner ni le maintenir pendant qu'il respire. Parce que pour l'instant, à trembler comme une feuille et à respirer aussi difficilement, il n'était pas vraiment capable de grand chose.

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway


Dernière édition par Natsume Shimomura le Jeu 17 Juil - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 875
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 20 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Lun 14 Juil - 2:32



Imprévus


ft Natsume

Samaël Enodril



Un fier sourire s'affiche sur son visage alors que les secousses font trembler le terrain. Shun a travaillé dur pour parfaitement maîtriser cette technique alors qu'il n'est qu'un Sabelette; Sam a donc pensé que cela pourrait lui faire plaisir s'il montrait à Nat de quoi il était capable. Le Sabelette a paru si heureux de pouvoir utiliser Séisme que son dresseur a tout naturellement imaginé qu'il pourrait impressionné l'éleveur. Il a considéré que le vol à dos de Roucarnage avait été un fiasco -puisque le hérisson a le vertige- et il croyait vraiment que les secousses d'aujourd'hui allaient l'amuser. C'était donc d'une bonne intention qu'il avait appelé Sabelette dans l'espoir de lui faire plaisir.
Baliverne. Sottise. Quel idiot. Quel naïf.

Puis, la chute. Son sourire s'efface aussitôt en même temps que sa fierté. Il voit le japonais pâlir petit à petit jusqu'à devenir blanc, pour ensuite tomber à genoux, en tremblant toujours. Surpris, Sam ne comprend pas ce qui est en train de se produire. Est-ce le choc qui l'a fait tomber ?... Non. Natsume a bel et bien un problème. Aussi étonné que son dresseur, Shun regarde, curieux, la réaction du porc-épic. Aussitôt, le Pokémon sol sent la panique le prendre d'un coup et s'alarme avant de venir aux pieds de Samaël et de tirer sur son pantalon pour le forcer à bouger. Mais l'ourson est immobile. Regardant son ami d'un air choqué, les yeux écarquillés et l'expression plus qu'angoissée, il ne comprend décidément pas ce qui s'est passé pour que l'autre soit dans un tel état.

- Nat ?...

Sa voix tremble, elle aussi. Confus, perdu, il tente de trouver une explication à l'agitation soudaine de Natsume. Mais tout ce qu'il sait, pour le moment, c'est que l'autre a l'air de souffrir, et qu'il a bien du mal à respirer. Le Shimomura geint, s'écroule en arrière, et rapproche ses genoux de son torse en haletant avec toujours plus de difficulté. Pourtant, le petit ours débile ne fait toujours aucun mouvement. Comme paralysé, alors que Natsume est recroquevillé au sol, c'est comme si des chaînes invisibles le retenaient. Ce n'est que lorsque son Sabelette se décide finalement à le griffer qu'il secoue la tête et revient à la réalité.

- Nat !...

Enfin, affolé, Sam se précipite au chevet de Natsume. Il le retourne pour qu'il soit sur le dos et passe son bras derrière sa tête pour le soulever un peu pendant que la main de son autre bras vient chercher l'une des siennes dans une tentatives désespérée d'apaisement.

- Nat ! Qu'est-ce qui t'arrive ?! Qu'est-ce qui se passe ?! Nat, qu'est-ce qu'il y a ?!!

A-t-il déjà été autant terrifié depuis six mois ? Sûrement pas, non. C'est bien la première fois depuis janvier qu'il est autant incertain et paniqué. Il porte ses doigts à son visage, ne sachant pas du tout quoi faire dans ce genre de situation. Ses yeux ne tardent d'ailleurs pas à rougir, complètement terrifié.
*Qu'est-ce que j'ai fait.. Qu'est-ce que j'ai fait !...*. Il rage. Il s'en veut intérieurement pour avoir provoqué une réaction pareille chez le cadet; car il est sûr que le tremblement de terre n'est pas complètement innocent. Il se serait bien giflé une dizaine de fois si le cas de Natsume n'était pas aussi grave.
Mais au moment où Vanitas lui tend un inhalateur, un léger hoquet de surprise s'échappe malgré lui. *De l'asthme... Il est asthmatique !...*
L'Enodril ne perd pas une seconde de plus et ouvre le capuchon pour porter l'objet aux lèvres de Natsume. Puis, il presse le médicament pour qu'il entre dans la gorge du cadet, jusqu'à ce qu'il ait repris une respiration à peu près normale. Il l'attire ensuite un peu plus contre lui pour le bercer et lui murmurer des mots encourageants, tout en continuant à lui donner le médicament nécessaire. Il ne s'est jamais occupé d'un asthme auparavant; mais il n'a pourtant jamais entendu dire que c'était provoqué par des tremblements de terre. N'étant pas un spécialiste en la matière, il n'ose pas interroger Natsume plus que ça.

- Je suis tellement désolé, Nat... Tout est de ma faute...

Il serre l'adolescent contre lui, et bientôt, Shun fait de même. Mais si le dresseur du Sabelette retient ses larmes, ce n'est pas le cas du Pokémon qui pleure comme une madeleine, terriblement désolé lui aussi quant à ce qui vient d'arriver. Il présente des excuses mais bafouille, et arrive difficilement à reprendre son calme. La culpabilité atteint aussi bien l'humain que son petit ami de type sol; mais pour l'instant, Sam prie Arceus de tout son cœur pour que Natsume s'en sorte.

Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Lun 14 Juil - 3:48



Imprévus

Feat Samaël Enodril

Respirer tient quasiment du miracle en pleine crise d'asthme et la moindre inspiration correctement effectuée est accueillie comme une bénédiction des dieux. En fait, le pire dans tout ça, c'est l'impression de perdre peu à peu la bataille alors que les poumons se contractent de plus en plus et que la quantité d'oxygène qu'il arrive à garder en réserve diminue. Il entend Sam l'appeler, et il est persuadé qu'il doit être celui qui le tient à l'heure actuelle, mais son cerveau est trop en bataille pour qu'il puisse faire le tri dans ses pensées. Le choc du séisme additionné à l'asthme qu'il a provoqué a transformé son cerveau en immonde bouillie, de sorte qu'il parvient tout juste à distinguer ce que l'autre lui dit et à garder son attention sur l'Enodril. En fait, à l'heure actuelle, il est plus occupé à tenter de survivre plutôt qu'à scruter la personne qui le maintient et panique en même temps. En fait, il a même l'impression qu'il va mourir ; c'est une affreuse et horrible sensation qui grandit alors que la crise s'intensifie, mais qui fond comme neige au soleil dès qu'il sent le contact familier de son inhalateur et le léger 'psht' qui indique que le médicament, comme il l'a senti, passe bien dans ses voies respiratoires. Il tremble toujours, mais il peut sentir ses poumons s'emplir d'air peu à peu alors que sa respiration, bien que toujours irrégulière, cesse d'être aussi sifflante. Des geignements continuent de s'échapper de sa gorge enflammée de temps à autre, mais il a évité le pire et n'a plus à craindre de mourir sous place. Il est toujours aussi pâle et frémissant, mais avec assez d'oxygène, son cerveau peut se mettre à fonctionner un peu près normalement.

Les excuses de l'aîné le rendent confus et lorsqu'il se sent être serré contre lui, il fronce un peu les sourcils, la bouche toujours légèrement ouverte et les yeux mi-ouverts alors qu'il tente encore de comprendre ce qui est en train de se passer et ce qu'il dit. Il a peur, oui. Il est encore terrifié et il peut sentir chacun de ses membres être complètement paralysé et la tétanie l'empêche de parler, alors que, Arceus, il aimerait le rassurer, à l'instant. Il peine néanmoins toujours à inspirer et exprimer correctement, ce qui est cette fois plus le résultat de la panique de son asthme. Son regard se pose sur le visage de Samaël, mais il voit flou. Il a du mal à voir clair, mais ça, c'est parce que ses yeux se sont mis à s'humidifier et lorsque des sanglots s'échappent de sa gorge, il comprend enfin qu'il est train de pleurer. Il ne les retient plus, difficilement. Ils s'échappent de sa gorge et il serre contre lui le t-shirt de l'autre, cherchant désespérément un peu de chaleur humaine alors que ses peurs se réveillent et l'assaillent violemment. Mais pourtant, le ton de l'aîné l'inquiète un peu, et lorsque le son de ses propres sanglots se fait suffisamment bas pour qu'il parvienne à entendre le Sabelette, il tourne son regard vers la petite belette. Il est un peu à moitié conscient, à l'instant, et il offre le sourire le plus doux qu'il peut tenter de maîtriser (mais qui tremble tout de même) au pokémon fautif du séisme qui n'est en aucun cas responsable de son état actuel. Puis, il libère une de ses mains et vient la poser avec délicatesse sur la tête du Sabelette en une caresse qui se veut douce mais qui est en réalité très fragile puisqu'il peine même à garder sa main en place, celle-ci étant tout aussi tremblante que lui-même.

« Ne... Ne p-pleure pas, s'il-s'il te plaît... »

Il balbutie, hésite et ses propres sanglots l'interrompent de temps à autre, mais il fait tout ce qu'il peut pour arriver à être le plus clair possible.

« Tu... Tu ne pou-pouvais pas savoir... »

Puis, ensuite, il repose ses yeux sur le visage de Samaël et le même sourire reste sur son visage, quoique il se veut un peu plus taquin, mais il est si mal en point qu'il est incroyablement facile de voir à quel point il est difficile pour lui de garder ce sourire-là tant il a été mis à mal par ce coup.

« Pas... Pas le droit de, de pleurer. »

Il renifle après avoir dit ça, hypocrite au possible, et serre un peu plus le t-shirt du dresseur. Il hoquetait et réprimait du mieux qu'il le pouvait ses sanglots, mais plus facile à dire qu'à faire. Bien plus facile à dire qu'à faire, par Arceus. Puis, alors qu'il porte un peu plus attention au visage paniqué de l'Enodril, que ses yeux noisettes se plongent dans les siens pour y trouver cet océan de peine, une vague de culpabilité naît en lui et lui donne encore plus envie de pleurer.

« Pardon... »

Il se mord les lèvres alors qu'il sent Vanitas s'approcher, et manque de s'étrangler avec ses propres peurs.

« Je... J'aurais dû vous le dire, q-que, que si jamais il y avait un tr-tremblement de terre... »

Il se tait. Rien que prononcer ce mot suffit à le chambouler de nouveau ; un autre sanglot, puissant et incontrôlable, vient de le couper dans ses excuses et il ferme hermétiquement les yeux, honteux.

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway


Dernière édition par Natsume Shimomura le Jeu 17 Juil - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 875
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 20 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Lun 14 Juil - 15:20



Imprévus


ft Natsume

Samaël Enodril



Il espère, il prie; mais il sait bien que ce n'est pas comme ça que Natsume ira mieux. Sam s'en veut horriblement, tout comme son Sabelette à ses côtés qui aimerait bien à l'instant présent se servir de ses griffes pour s'enterrer profondément dans le sol, honteux. Mais il aurait dû s'en douter, que ça finirait comme ça. A chaque fois qu'il essaye de bien faire, il ne fait que des erreurs et ça finit toujours par se répercuter sur les autres. Pourra-t-il une fois apporter son aide sans que cela nuise à quelqu'un ? Saura-t-il un jour faire autre chose que des bourdes monumentales qu'il pourrait pourtant éviter ?...
Il se retient de pleurer. Difficilement, certes, mais il y parvient tout de même. Shun, bien moins résistant émotionnellement, ne tient pas le coup et se laisse aller en se maudissant d'avoir provoqué un tel désastre et d'avoir failli tuer le jeune hérisson. Alors que Sam continue toujours à presser le médicament et à serrer contre lui l'éleveur, il remarque ce dernier va déjà bien mieux; mais les yeux rougis de l'autre et ses larmes ont l'effet d'un couteau qu'on lui enfoncerait dans le cœur. L'Enodril retient son souffle. Il croit discerner dans les iris du Shimomura une peur certaine, et il le laisse serrer son t-shirt.

Shun lève son regard sanglotant sur l'adolescent japonais, et s'approche de lui en bafouillant toujours des excuses dans le langage des Pokémons. Il est surpris de découvrir alors sur le visage de celui qu'il a blessé un mince sourire et accepte, quand même confus, la caresse sur sa tête. Il sent l'humain trembler, mais il ne peut que profiter de ce geste rassurant et essaye même de faire taire ses sanglots. Shun sursaute en entendant les mots de Natsume, et il fait alors de son mieux pour se calmer et écoute attentivement chacune de ses faibles paroles; il sèche ses pleurs pour ne plus l'attrister, mais ne peut enlever cette part de culpabilité en lui, partagée par son dresseur qui refuse de lâcher Nat.
Le sourire léger de son ami n'atténue pas la peine du nounours, mais il fait mine de sourire lui aussi. *Pas le droit de pleurer, mais toi, si ?... Idiot.* S'il s'en veut d'avoir fait une chose aussi stupide que de créer des secousses, il en veut un petit peu aussi à Natsume de ne lui avoir rien dit.
Son état, ses hoquets et ses gémissements lui font mal; très mal. Il soulève un peu plus la tête du porc-épic d'une main et essuie brièvement ses yeux de l'autre, terriblement soulagé de revoir qu'il a repris ses esprits et qu'il n'est plus autant secoué par des spasmes. Il respire, il vit; pendant un instant, Sam a vraiment cru que tout allait s'arrêter.
Rien que le pardon qu'il prononce le déchire, mais il ne dit rien et se contente de prêter l'oreille. Ce n'est pas à lui d'être désolé; c'est eu petit ours stupide qui n'a pas pu s'empêcher de faire une connerie, comme d'hab'. Samaël relève doucement Natsume pour l'enlacer, n'y tenant plus.

- Ton vertige, ta sésimophobie, ton asthme... Pourquoi... Pourquoi tu ne m'as rien dit ?... Je... je suis ton ami, Nat'. J'veux pas te faire sou-ouffrir. Idiot, idiot, idiot !

Pour la première fois depuis longtemps, il a peur. L'Enodril est courageux, certes, mais même lui a été terrifié à l'idée de perdre Natsume; et c'est réellement maintenant qu'il se rend compte à quel point il tient à lui. Ils sont devenus amis, et Sam n'a pas envie qu'il meure, c'est normal. Aurait-il pu vivre normalement, après ça ? Non. Qu'aurait-il dit à Faust, à Kat, à Alice ?...

- Si Van' n'était pas intervenu...

C'est en prononçant cette phrase qu'il finit par se tourner vers le Laporeille.

- Merci, d'ailleurs.

Il sourit au lapin pour lui exprimer sa gratitude. C'est vrai. Si Vanitas n'avait pas été là, Sam ne sait pas ce qui serait advenu du lapinou n°1.
Le Sabelette de l'enolian se colle lui aussi au hérisson pour se blottir contre lui, et son dresseur soupire, de nouveau apaisé, mais encore apeuré par ce qui a bien failli se produire.

Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Lun 14 Juil - 20:45



Imprévus

Feat Samaël Enodril

C'est simple : Natsume est stupide. Il n'y a pas à argumenter à ce sujet très longtemps ; malgré sa vivacité d'esprit en matière de déductions (mais il existe des exceptions où il est alors si lent à la détente que c'en est effarant, mais nous aurons l'occasion de voir ça plus tard), il reste complètement idiot la plupart du temps. Il a beau être capable de lire des ouvrages de biologie et de science moléculaire qui donneraient la migraine à des personnes deux fois plus âgées que lui, être particulièrement doué avec les mathématiques et ne pas être totalement inepte en chimie, reste qu'en matière d'interactions humaines, disons qu'il est aussi doué qu'un Limagma dans un océan. C'est surtout à cause de son arrogance, de sa fierté et de ses innombrables défauts qu'on va finir par connaître par cœur à force d'en parler, en fait. Il n'est pas un pingouin du tout, mais lorsqu'il s'agit de parler de ses émotions, de ce qu'il ressent et de ses peurs, disons qu'il devient un cas presque modèle de constipation émotionnelle, aussi laide que soit cette métaphore. Et ainsi, il a tendance à ne jamais, ô grand jamais parler de ses phobies dont il a immensément honte. Sa manie de complexer quant à ses peurs l'amène souvent à s'attirer des problèmes, le plus souvent parce qu'il préfère se dire qu'il ne risque rien et qu'il peut bien garder ça pour lui, qu'il arrivera à gérer... Hé, voilà un petit secret : il n'y arrive jamais. Il est encore trop jeune et inexpérimenté pour se rendre compte des dégâts que causent sa fierté, et nul doute qu'il finira par le comprendre un jour, mais ce jour n'est pas aujourd'hui.

Alors lorsque l'autre lui demande pourquoi il ne l'a rien dit, il grimace et baisse un peu le regard, honteux. Il sait qu'il a mal fait, mais il ne peut s'empêcher de se dire qu'il n'a rien fait de mal, en fait ; il ajuste 'omis' de le dire, c'est tout. Mériter des baffes, lui ? Complètement. Le fait est que paraître comme faible et ridicule avec ses multiples peurs toutes plus stupides les unes que les autres devant Sam l'aurait gêné et embêté, aussi idiot que ce soit. Il a donc préféré parier sur l'infime chance que l'aîné n'ordonne pas à son pokémon d'utiliser Séisme, chose qui fut ma foi très idiote car cela s'est terminé par un désastre total. On voit bien où mène la bêtise, et Arceus, qu'il était stupide. Il sursaute un peu lorsqu'il se fait enlacer, mais finit par se dire que contact-là n'est pas indésirable que ça, qu'il se sent même à l'aise et en sécurité, d'un coup. Il refuse de rencontrer son regard et il essaye de calmer ses tremblements réguliers. C'est plus difficile qu'on pourrait croire, puisqu'il doit par lui-même chasser les images affreuses qui s'imposent à son esprit fatigué. Néanmoins, sa respiration s'est calmée.
Il glousse un peu jaunement en l'entendant l'insulter, se disant que oui, il l'a bien mérité. Un maigre sourire un peu tremblant étire ses lèvres, et il réalise qu'il a cessé de pleurer. Ses dernières larmes ont été effacées par l'autre et seuls ses yeux rougis prouvent ce qu'il vient de se passer. Il est toujours aussi livide, mais au moins, il n'est plus un immonde cirque larmoyant et désespérant. Il faut dire que se laisser aller est toujours un coup pour son ego, que nous ignorerons gaiement parce que ce stupide ego avait déjà fait suffisamment de dégâts comme ça.

Néanmoins, il sent de la peur, et il se rend soudainement compte qu'il a peut-être indirectement blessé l'autre par sa bêtise. Il cherche à comprendre en quoi son comportement a bien pu le blesser, et lorsqu'il comprend que Sam a eu peur de le voir mourir, il écarquille les yeux. En premier lieu, il est flatté de l'attention que l'Enodril porte envers lui, de sorte que le rouge lui monte légèrement aux joues, mais ce léger changement de couleur disparaît bien vite lorsqu'il comprend que, par sa stupidité magistrale, il a encore blessé quelqu'un. Mis mal à l'aise, il essaye de rassurer Sam en lui tapotant légèrement l'épaule, maladroit au possible.
Mais il est vrai que sans Vanitas... Il frissonna rien qu'à la pensée de ce qui aurait pu arriver, et s'enfonce un peu plus dans sa honte. Le Laporeille adresse un sourire bref mais honnête à l'Enodril, signe évident qu'il le remercie tout autant d'avoir pris soin de son dresseur.

Puis, les lèvres de l'éleveur se tordent en une grimace alors qu'il sait déjà ce qu'il va répondre ; il ravale sa fierté du mieux qu'il le peut pour se forcer à parler.

« Je voulais pas... Je voulais pas que tu t'inquiètes pour moi. »

Et ça, c'est vrai. C'est l'une des choses qu'il déteste le plus ; même si il aime bien être le centre de l'attention, il haït être pris en pitié ou être rabaissé, même de façon non intentionnelle. C'est pour ça qu'il ne mentionne que très rarement son asthme ou ses nombreux 'petits' handicaps, puisque le regard apitoyé qu'il reçoit généralement en retour lui hérisse le poil et lui donne souvent envie de crier qu'il n'était pas incapable de fonctionner correctement non plus, par Arceus ! Mais voilà, cette mauvaise habitude s'étend même à des gens qu'il considère comme des amis, et là... Eh bien disons que le fait que Samaël a ouvertement dit qu'il était son ami l'a un peu, comment dire, pas 'chamboulé'' mais disons qu'il était très flatté. Il fallait dire que oui, Nat' le considérait déjà comme tel, mais il est du genre à ne pas oser le dire ou même le penser plus que ça de peur d'être déçu ou devoir mal compris. Le simple fait de penser ça lui fait se dire qu'après tout, à ce niveau, il valait mieux rire un peu et il avait une idée de blague.

« Bah, t'sé, sans compter la claustrophobie... Au moins, t'as fait le tour ! »

Il rit, mais ce rire se fait vite jaune avant de mourir tout comme il est né, dans le silence. Alors évidemment, sa blague est merdique, mais ça c'est devenu habituel avec un abruti tel que Nat'. Comment gérer un problème ? Faire de l'humour de merde ou fuir. Ouais, on ira pas loin avec ça mais c'était tout ce qu'il avait pour l'instant. En attendant, plaisanter sur la situation lui avait permis de dédramatiser intérieurement et d'aborder ce qu'il voulait dire par la suite.

« J'aurais dû mais je... Je... »

Mais je suis un crétin trop fier qui fait mal à tout le monde.
C'est trop lui demander de dire ça, néanmoins. Pas encore.
Maladroitement, il caresse doucement la tête du Sabelette, espérant au moins pouvoir se faire pardonner de sa bêtise. Il respire normalement maintenant ; il se sent à peu près bien et peut dire qu'il ne va pas mourir, ce qui est déjà une avancée majeure.  

« Hé, ton attaque séisme... »

Il s'adresse au Sabelette maintenant, ce sourire doux et lumineux toujours présent sur son visage encore pâle.

« Tu peux en être fier. C'était magnifiquement exécuté, petit ; quand tu évolueras, tu seras certainement capable de beaucoup. »

Il pouvait supporter l'asthme, mais être la cause de la tristesse d'un pokémon ? Oh que non.

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway


Dernière édition par Natsume Shimomura le Jeu 17 Juil - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 875
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 20 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Mar 15 Juil - 4:15



Imprévus


ft Natsume

Samaël Enodril



Sam est extrêmement maladroit. Dans ses gestes, dans ses mots; mais surtout quand il veut rendre service. Alors il regrette, oui, mais il oublie vite cependant sa frustration envers lui-même lorsqu'il voit l'autre reprendre des couleurs peu à peu. Un poids énorme s'enlève de son cœur et il peut de nouveau, comme son ami, respirer de son côté. Il n'est peut-être pas asthmatique, mais quelle frousse !... Écroulé au sol, les jambes repliées sous lui, au milieu d'un skatepark à cette heure-ci, pas sûr que quelqu'un aurait repéré Natsume si l'ourson n'avait pas été là, étant donné que le Laporeille était dans l'incapacité de donner le médicament lui-même à son dresseur. Ce serait une consolation pour Sam de se dire qu'il n'a pas été inutile et qu'il a aidé à sauvé la vie de son ami; mais pas la peine de dire qu'il regrette toujours son acte. Shun, qui se sent le plus coupable dans cette histoire, n'a rien à se reprocher. Il n'a fait qu'exécuter les ordres de son dresseur; et ce dernier considère donc qu'il est le seul à blâmer. C'est vrai, il pouvait pas savoir, mais il aurait dû se douter qu'un tremblement de terre n'était agréable pour personne et qu'il était bien normal qu'il y existe sur cette terre des gens qui en avaient peur. D'autant plus que le Shimomura vient du Japon, l'un des pays les plus exposés aux secousses. L'Enodril aurait dû alors se douter qu'un potentiel séisme, aussi petit soit-il pourrait rappeler de mauvais souvenirs au hérisson.

Mais ne pas s'inquiéter pour ses amis, c'est beaucoup, pour le nounours. Telle une loi, un code qu'il ne peut pas changer en son for intérieur, Sam a des principes qu'il s'est imposé à lui-même et qu'il doit respecter. Se soucier de ses proches en fait partie, et maintenant que Natsume en est un, il ne peut pas laisser passer de pareilles faiblesses comme si elles n'existaient pas. Mais il peut comprendre cependant qu'il ne veuille pas qu'on le prenne en pitié et le fait qu'il ait des problèmes de santé ne devrait en rien le différencier des autres. Mais pour un cas comme ça, le petit ours brun ne peut tout simplement pas passer à côté. Le problème de santé de Natsume ne plaît sans doute pas à ce dernier; mais il reste que c'est un problème grave qui pourrait lui coûter la vie un jour ou l'autre s'il continue à croire que ne pas inquiéter les autres va être mieux pour la vie de tout le monde.

Il n'aurait pas dû être surpris, venant de Natsume, mais il sursaute quand même à l'entente de sa blague qui avait comme un fond d'humour noir. Sam hésite entre se faceplamer bien fort, faire un regard blasé, ou rire. Il penche pour la troisième solution, conscient des efforts que fait le hérisson pour sécher ses pleurs et adoucir l'atmosphère rendue lourde par ses bêtises. Il se retient même de donner une petite tape sur la tête du cadet, mais ne peut pas vraiment lui en vouloir d'avoir caché ses peurs. Ce qui nous effraie n'est sans doute pas le sujet qu'on préfère aborder le plus et c'était compréhensible que le Shimomura ne veuille pas en parler. Mais il y avait des limites à ne pas franchir et autant dire que ce qui pourrait potentiellement provoquer la mort de Natsume n'était pas quelque chose à garder secret lorsqu'on voulait l'éviter.
C'est un peu difficilement que l'aîné rit, mais même si l'information de la dernière phobie de l'éleveur est tombée comme un cheveu sur la soupe, il connaît au moins maintenant ses plus grandes craintes et ce qui concerne ses difficultés respiratoires. Le lapinou n'arrive pas à terminer, mais l'ourson n'en demande pas tant. Le principal c'est qu'il soit en vie et que l'Enodril sache maintenant qu'il ne faut pas utiliser l'attaque Séisme et que tout autre secousse ferait le même effet.

Shun sursaute une nouvelle fois en sentant la paume du jeune humain sur sa peau écailleuse, mais se laisse finalement, presque en ronronnant. Le Sabelette, aussi affectueux que son dresseur, profite de cette caresse, toujours quand même en se demandant s'il mérite bien ça alors qu'il a provoqué un tremblement de terre catastrophique. Mais le regard rassurant du nounours achève de l'apaiser, et il se cale un peu plus contre Natsume.
Mais quand ce dernier le complimente avec un joli sourire sincère, Shun ne peut que rougir devant tant de mots gentils venant de quelqu'un d'autre que son dresseur. D'un mouvement de la tête et d'un rugissement enthousiaste, le Sabelette remercie le jeune nippon pour son encouragement et se promet de s'améliorer encore plus pour lui montrer ses progrès.
Les yeux dorés de Sam scrute son Pokémon avant de se reporter sur Natsume. Contemplant la scène en silence, il ose, après quelques petites minutes, briser le silence qui vient de s'installer.

- Nat... Tes phobies... c'est de naissance ?

Quelque chose lui dit que c'est nécessaire qu'il pose la question, mais une partie de son cerveau l'alarme que c'était une mauvaise idée. Pourtant, il pourrait bien avoir rêvé, mais il lui a semblé voir une certaine épouvante lorsque leurs regards se sont croisés. Même s'il n'y connaît pas grand chose, il est sûr que l'asthme ne se déclenche pas exprès lors des secousses.
Ses iris, dans lesquels on peut discerner une forme d'inquiétude, scrutent Nat' en quête de réponses. Il ne sait pas encore qu'en faisant ça, il ramène de vieux souvenirs à la vie que le hérisson aurait peut-être voulu momentanément oublier.

Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Mar 15 Juil - 20:49



Imprévus

Feat Samaël Enodril

Du sang, des cris, les alarmes des ambulances, le désespoir dans la voix de Nagisa, les hurlements de rage de son père, les halètements de sa mère et tous les sons qui étaient sortis de sa gorge alors qu'elle s'étranglait petit à petit ; tout ça, c'est inscrit au fer rouge dans l'esprit de Natsume qui n'arrivera jamais vraiment à s'en débarrasser. C'est comme ça. Il est bien parti pour s'en souvenir toute sa vie, et ce ne sont pas des sons dont il aime vraiment se rappeler, il faut l'avouer. Mais pourtant, ce tremblement de terre a réveillé ces souvenirs plus que douloureux. Trop occupé à tenter de ne pas mourir et à respirer, il avait un peu mis le côté traumatisant en stand-by, par instinct de survie majoritairement ; vous en conviendrez que si on pouvait faire ça à volonté, ce serait bien trop facile. En somme, en se concentrant sur sa respiration et en parlant un peu à Samaël et son Sabelette, il a réussi  éviter de trop penser au sujet le plus douloureux ici, soit la cause majoritaire de ses nombreux traumatismes. Pour le vertige, c'était simple, mais pour le reste... Eh bien disons que c'était un peu plus douloureux que de se rappeler d'un stupide arrêt de grande roue qui l'avait laissé quelques heures en hauteur sans possibilité de descendre jusqu'à l'arrivée des secours. La question de l'Enodril lui fait écarquiller les yeux quelques instants, surpris et un peu désarçonné. Il se mordit les lèvres, sentant soudainement un pincement des plus désagréables dans sa poitrine.

Tous ces souvenirs, toute cette douleur et toutes ces émotions instables ressurgissent en un pic incontrôlable et un peu subitement, il s'écarte de l'autre, comme si la question l'avait brûlé. Son visage a perdu le sourire qui s'y trouvait, retrouvant une neutralité qui pourrait faire croire à du mépris si tout son être ne transpirait pas le malaise. Il ne tremble plus, Arceus non ; il ne se serait jamais permis de se laisser autant aller dans un laps de temps aussi court, et il n'est pas si blessé que ça par la question de l'aîné. En fait, il n'est pas blessé du tout par ça en particulier, mais plutôt par tout ce qu'elle ramenait à la surface ; tout ce qu'il aimerait garder au fin fond de son esprit se réveille et le choc n'est pas agréable, loin de là. D'autant plus que Natsume n'a jamais été particulièrement doué avec tout ça et pour lui, c'est aussi facile à gérer qu'un volcan en pleine éruption, ce qui comme le prouvera le dix juillet, est difficile (oui, on sait, merci captain obvious et tout le tralalala). Il ne sait pas vraiment ce qu'il a tout à coup, mais ce qu'il sait, c'est qu'il a besoin d'air. Pas de chaleur humaine ou de gentillesse qui lui font l'effet d'une brûlure de par le fait qu'il est impossible pour lui de parler de ça dans cette situation sans se sentir repartir dans une crise de larmes pour laquelle il se serait haït. Il s'essuya rageusement les yeux et une fois relevé, tangua un peu. Vanitas s'approcha légèrement de lui et passa ses petits bras autour de sa jambe pour le rassurer, geste qui fit naître un sourire amer sur les lèvres de l'éleveur ; il aurait tant aimé dire au Laporeille que ce n'était pas ça qui allait arrangeait son humeur mais que c'était bien tenté, mais se connaissant, il savait que son ton allait être acide et trop cruel pour que la sensibilité de Vanitas lui permette de ne pas s'attrister.

Il est complètement perdu et confus, sur le coup. Il déglutit fortement et une étincelle de frayeur passe dans ses iris lorsque ses pensées se perdent vers ses souvenirs. Ses doigts se contractent dans sa main et il peut sentir ses ongles s'enfoncer dans sa peau, ses yeux s'enfuir et éviter le regard de Samaël avec une volonté presque risible. Même ses épaules se soulèvent un peu, comme si il ressemblait soudainement à un chat sur la défensive et feulant presque, quoique il tentait de ne pas se donner l'air trop agressif ; en fait, il était même concentré sur le fait de se calmer et de ne pas s'emporter.

« Non, c'est pas naturel. »

C'est dit un peu sèchement et avec une pointe d'ironie sur la fin ; l'amertume qui s'en dégage est telle qu'une fois cela dit, Natsume rit jaune, comme amusé par sa propre bêtise. Ses yeux sont encore rougis et il évite les yeux de l'autre comme la peste, ne souhaitant pas qu'il y trouve une quelconque preuve des tourments qui l'assaillent en ce moment. Il s'est déjà suffisamment ridiculisé comme ça aujourd'hui.

« Mais... Laisse tomber, c'est rien. »

Alors que la narratrice se facepalme à répétition, vous pourrez observer le froncement de sourcils évident de Vanitas qui, étant au courant de toute l'histoire, se retourna vers son dresseur pour lui adresser un regard noir plutôt intimidant pour un Laporeille. Natsume n'en eut cure et leva les yeux au ciel, agacé et un peu sur les nerfs, subitement. Il n'était pas assez stupide pour ne pas comprendre le message implicite dans les yeux de Van', soit un 'à qui tu vas faire croire ça espèce de pauvre con' qui n'avait pas manqué de le vexer.

« Bon, sinon, euh... Du neuf ? »

Question discrétion pour un changement de sujet, on a vu mieux. Beaucoup mieux, même. Dans le genre petit con incapable d'agir de façon mature, ça reste à débattre toutefois, puisque celui-ci est très bien parti pour remporter la palme.

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 875
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 20 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Mar 15 Juil - 23:06



Imprévus


ft Natsume

Samaël Enodril



Depuis le temps, Sam devrait être habitué au fucking contraste qu'on lui impose. Ce n'est pas la première fois qu'il a le droit à un changement d'attitude soudain de la part d'un autre ou qu'il est lui-même parfois lunatique. Mais il ne pouvait pas imaginer que sa question fasse un tel effet chez Natsume au point que celui-ci s'écarte brusquement de lui. Il s'attendait à ce que son interrogation ne soit pas répondue directement, et à ce que ça ne laisse pas Natsume de marbre. Il avait eu le pressentiment que cela aurait un effet négatif sur les émotions du hérissons. Mais même s'il avait en fait déjà répondu à sa question, il avait quand senti le besoin de la lui poser. Peut-être qu'au fond il regrette un peu, lorsqu'il voit le porc-épic perdre le sourire et s'échapper de ses bras pour se relever. Se relever... pour essuyer ses yeux et tituber mollement une fois debout. Aussi surpris et inquiet que son dresseur par le comportement soudain du lapinou, Shun se rapproche de l'Enodril et laisse ce dernier lui caresser doucement la tête pour l'apaiser, lui assurant qu'il n'a rien fait de mal. Samaël, pour l'instant, observe le Shimomura sans rien dit. Même Vanitas semble se faire du souci pour son humain et entoure une de ses jambes, d'une façon adorable comme le lapin qu'il est.

Mais son ton un peu sec et sa réponse, bien qu'ils le fassent sursauter, ne l'étonnent pas au final. Il s'en doutait un peu. La peur qu'il a ressenti alors jusqu'en lui était bien réelle et comporte même une explication. Mais il n'est pas sûr cependant d'obtenir plus de détails, vu comment il s'est éloigné de lui, comme s'il venait de lui faire mal. Peut-être qu'au fond, c'est vrai. Peut-être lui a-t-il fait mal, sans le vouloir. Sûrement, vu sa conduite versatile. Il est probable que l'ourson savait d'ailleurs à l'avance que le sujet qu'il a abordé n'allait pas être agréable à penser pour son ami. Il est convaincu maintenant que Natsume a vécu une mésaventure qui expliquerait sa peur des tremblements de terre. Mais comme il l'a déjà imaginé, peut-être que son pays natal, le Japon, a été victime de secousses dont il pourrait soudainement se souvenir et provoqué alors la disparition de son sourire.
Les yeux du hérisson le fuient, manifestement; c'est compréhensible en un sens, mais Sam n'aime quand même pas cette fugue du regard qui le perturbe et lui donne l'impression qu'il a fait une nouvelle bourde. C'est probablement ce qui est arrivé, en fait; il a inconsciemment dit quelque chose qu'il ne fallait pas.

Malheureusement pour l'éleveur, le désir de Natsume de détourner le sujet lui fait froncer les sourcils et un immense "nope" s'inscrit dans son esprit. Il ment, c'est évident. Sam est idiot, mais le cousin de Faust ne peut pas lui mentir ainsi. Combien de fois a-t-il déjà entendu ce discours de la part de son grand frère, par ailleurs ?... Trop pour qu'il se mêle désormais des affaires de ces stupides hérissons; il sait désormais qu'il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, et cette constatation le fait intérieurement soupirer. Il ne peut pas dire que c'est rien. Dire ça, c'est annoncer tout le contraire, même. Il comprendre parfaitement que son ami ne veuille pas parler de ses problèmes et qu'il ne veuille pas qu'il s'inquiète, mais ce qui vient de se produire est bien trop grave pour que l'entêtement de l'ourson se taise et fasse comme si de rien n'était.

- Je me suis amélioré...

Il reprend la parole, la mine un peu plus sombre. Il a bien senti que l'ambiance était redescendue; et même si ça ne lui plaît pas trop, il doit insister pour trouver des éclaircissements. Il est conscient que parler de ça ne risque pas de plaire à l'autre, mais il ne peut décidément pas passer outre une occasion pour lui d'en apprendre plus sur Natsume. Et comme il l'a si bien dit à ce dernier, il est son ami; c'est son rôle de le comprendre pour mieux l'aider.
Le regard déterminé et de nouveau sérieux, Samaël se relève à son tour. Il pose sa planche au sol, sur laquelle il met ses pieds, et s'élance rapidement vers Nat pour se retrouver face à lui et s'arrête juste devant le japonais.

- ... en décelage de mensonges.

Ses iris plongent dans ceux de son camarade, et il incite à le regarder. Pas question que cet idiot joue à l'autruche comme son cousin. Sam commence à en avoir assez de cette solution lâche. Quand comprendront-ils que cela les amènera nulle part ?...

- Je ne sais pas ce qui s'est passé, Nat'; mais je suis sûr que ce n'est pas "rien".

Et il appuie sur le dernier mot, persuadé que Natsume ne détournerait pas le sujet si c'était vraiment "rien", comme il semble le prétendre. Mais Sam n'entrera pas dans son petit jeu, et il est hors de question qu'il abandonne l'affaire. Il est têtu et pas forcément intelligent, le nounours; mais il sait être insistant et jouer aux chieurs quand ça l'arrange.

Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Mer 16 Juil - 1:50



Imprévus

Feat Samaël Enodril

Détourner le sujet, c'est plus facile. Ça fait moins mal, surtout. Parce que depuis tout à l'heure, il y a comme une déchirure dans sa poitrine. Dès qu'il a commencé à repenser à ce qui s'est passé il y a deux ans, c'est comme si un poids s'était posé sur son cœur et que la plaie qui s'y trouvait continuait de saigner sans la moindre interruption. Et c'est horriblement douloureux, à un tel point que la seule solution pour lui a été la fuite, puisqu'il pourrait peut-être oublier que cette horrible cicatrice venait de s'ouvrir de nouveau et déversait son sang sous la forme de la douleur qu'il aurait tant préféré garder loin d'ici. Garder loin de tous, de lui et de sa gentillesse maudite qui faisait qu'il était bien trop facile de tout lui dire, et surtout, de lui-même. Ne jamais penser à ce que lui dirait Nagisa en le voyant pleurer, ne pas penser au fait que sa mère ne sera plus jamais là pour sécher ses pleurs et le réconforter en lui fredonnant une berceuse comme elle avait l'habitude de le faire, qu'il ne verra jamais plus Nagisa sourire comme elle le faisait, que ses nuits sont souvent infestées de cauchemars affreux, qu'à chaque fois qu'il pose les yeux sur un ascenseur son rythme cardiaque s'accélère et qu'une affreuse sensation de nausée le prend, que lorsqu'il pose son regard dans celui d'Alice il y voit la même douleur et qu'elle fait résonner en lui toute celle qu'il aimerait tant oublier. Il y a tant de points qui sont devenus des coups qu'il a préféré ne plus avoir à subir, alors oui, il a fui. Il a fui de tout. Du Japon, de son père, du futur de biologiste qui se profilait devant lui, des attentes de ses professeurs, de la douleur. Il est lâche, oui. Mais il est le seul à être la victime de sa lâcheté, ou du moins c'est ce qu'il se dit pour se rassurer. Il est encore jeune, après tout. Et quelle est la réaction d'un adolescent sur-protégé une fois mis en contact avec la plus cruelle des réalités du monde et toute la douleur qui l'accompagne ? La fuite. Un jour, il comprendra qu'il ne peut pas décemment continuer comme ça, mais il a encore beaucoup à apprendre avant d'en arriver à ce point.

Parce qu'à l'instant même où il a commencé à sentir un poids dans sa poitrine et que les images sont venues attaquer son esprit déjà affaibli par ce qu'il vient de se produire, ce fut intenable. Des centaines de coups de couteaux qui se suivent les uns après les autres et qu'il tente désespérément d'oublier pour ne pas avoir à mettre du sel sur une plaie ouverte et affreusement difficile à supporter. Il est déjà dur de tenir debout et ne pas s'écrouler ; même calmer ses tremblements est difficile et il peste de sa faiblesse. Alors lorsque Samaël s'est mit à parler de ses progrès en skate, il a intérieurement soupiré de soulagement en croyant qu'il n'allait pas s'entêter et lâcherait le sujet sans plus de discussion. Un peu naïf oui, mais il faut dire que le lapin ne connaît pas suffisamment l'autre ; et de toute façon, il y a fort à parier que même dans le cas contraire, il aurait tout de même tenté sa chance en matière de fuite. Tout serait plus facile que d'avoir à supporter d'y penser. Et tant pis si son ami ne voyait pas les choses du même point de vue.
Pourtant, lorsqu'il vint se planter devant lui et plonge ses yeux dans les siens, l'incitant implicitement à ne pas chercher à fuir, il s'immobilise. Sa façon de parler est assez claire quant au fait qu'il n'a pas l'intention de lâcher l'affaire, et Natsume serre les dents, frustré au possible par ce refus. C'est un gamin capricieux qui déteste qu'on s'oppose à lui aussi, il faut le dire, mais là, c'est le genre de cas où il a tout bonnement envie qu'on le lâche. Il aimerait bien partir en courant en le laissant là, ou même lui beugler qu'il n'a pas à se mêler de ça et que ce ne sont pas ses affaires, qu'il peut se démerder seul et qu'il n'a pas besoin de sa foutue pitié ou de ce qu'il aimerait voir comme de la curiosité mal placée pour se rassurer, mais c'est trop compliqué. C'est trop compliqué parce qu'il ne le pense pas ; il considère l'autre comme son ami, et en plus de ça, il sait qu'il ne s'interroge pas pour satisfaire sa curiosité seule et qu'il y a une vraie inquiétude derrière ça. Toutefois, comme d'habitude, lorsque Natsume remarque qu'on s'inquiète pour lui, il a tendance à vouloir changer le sujet dans l'immédiat.

Il continue de serrer les dents et reste silencieux devant ses propres, n'osant même pas regarder Vanitas pour ne pas craquer ; nul doute que la simple vision du visage peiné du Laporeille l'aurait achevé. Et le problème là-dedans, c'est que le regard de l'autre adolescent devant lui l'oblige à garder ses yeux plongés dans les siens et, au bout d'un moment, il doit s'avouer vaincu et baisse le regard. Il faut l'avouer, il sait déjà qu'il a eu tort de fuir ainsi, mais Arceus, ne peut-il pas comprendre qu'il y a des souvenirs qu'il vaut mieux ne jamais réveiller sous peine de se noyer sous leur poids et leur puissance ? Alors oui, ce n'est pas 'rien' (et il grimace un peu plus devant la tonalité qu'il use sur ce mot, comprenant plus que bien ce que cela signifie), mais en même temps, qu'est-il supposé dire, hein ? Doit-il lui faire une explication détaillée pour qu'il soit content, aussi ?!
Alors oui, il est un peu en colère et c'est peut-être excessif de sa part, mais cette colère disparaîtra bien vite. C'est une rage causée par la frustration ; et pour cette raison, elle est éphémère.
Il peste et c'est à ce moment-là que la constipation émotionnelle revient de plein fouet. Il baisse légèrement la tête et serre les dents de nouveau, mais lorsque ses pensées dérivent vers la cause de tout ça, son regard s'obscurcit et toute colère disparaît instantanément de son visage, remplacée par une neutralité qui ferait quasiment croire à une absence quasi-totale d'émotion. Sauf que, lorsqu'on connaît un peu Natsume, on sait que c'est tout l'inverse ; il est rare qu'il se montre sur la défense ou méprisant si il n'est pas proche du point de craquage.

Puis, tandis qu'une image lui revient en tête, sa gorge se noue et il renifle un peu avant de hoqueter et d'essuyer rageusement ses yeux d'où se sont écoulées à nouveau quelques larmes traîtresses. Foutue sensibilité à pic de merde tiens. Il n'y peut rien, mais la simple vision du cadavre de sa mère dans son esprit et le souvenir de cette foutue secousse qui a précipité sa mort suffit à le chambouler de nouveau. Il serre les doigts.

« Et qu'est-ce que tu veux que je te dise ?! »

Exclamation subite générée par la frustration. Quelques larmes glissent encore le long de ses joues,  et il les ignore royalement pour se concentrer sur l'émotion qui lui permet de parler ainsi alors qu'il a l'impression qu'il pourrait s'écrouler à chaque instant.

« Y a rien d'original ni d'intéressant. Un tremblement de terre, un ascenseur, moi qui me retrouve coincé à l'intérieur avec ma mère et elle qui fait une crise d'asthme. Tu veux un dessin ou il faut que je te décrive en détail ce que ça fait d'observer le cadavre de sa propre mère et d'être coincé avec pendant quatre heures ? »

Il tente de se monter sec et ironique, mais sa phrase se termine en un sanglot. Il tente de le ravaler et s'étrangle avec sa salive, émettant un nouveau son désespéré plus puissant et douloureux que le précédent. Ça fait mal. Horriblement mal. Rien que le dire est un coup terrifiant et si affreux qu'il en est est déstabilisé et c'est seulement grâce à sa fierté démesurée qu'il ne tombe pas au sol. Arceus, depuis combien de temps ne l'a-t-il pas dit à haute voix ? Toutes ses tentatives pour cesser de trembler sont rendues vaines maintenant, et il ne peut que se mordre les lèvres pour ne pas fondre en larmes comme un enfant, chose qu'il déteste de toute son âme. Il observe le sol maintenant, parce qu'il sait que s'il regarde Sam dans les yeux, il va s'écrouler. Encore.

« A-alors n-non, c'est p-pas 'rien'... »

Sa voix se fait balbutiante maintenant, parce que parler est devenu difficile depuis le retour de ce nœud dans sa gorge, mais il ne peut pas se permettre de se taire maintenant. Parce que au fond, il n'en veut pas à l'autre et le ton qu'il a pris, plus calme, doux et faible, montre qu'il a laissé tomber la frustration qui l'animait tout à l'heure. Mais toutefois, il se doit de terminer ses explications ; Samaël n'est en rien responsable sa stupidité, même si il juge son entêtement insupportable et chiant au possible.

« … Mais je ve-veux plus y penser. »

Nouveau hoquet. Il respire normalement, mais les sanglots qu'il essaye de faire taire avec acharnement ne veulent pas disparaître.

« Et pardon si-si ça te v-vexe, mais à chaque fois je la revois et je, je... »

Silence. Il se mordit les lèvres.

« Ça fait déjà deux ans mais je... Je peux pas... J'arrive pas à oublier et des fois, j'me d-dis que j'aurais dû y rester avec elle, ça aurait fait moins de mal aux autres. »

Horrible phrase qui ne devrait décidément jamais sortir de la bouche de quiconque, mais qu'il pense depuis le jour même où il mis les pieds hors de ce maudit ascenseur, où plutôt lorsque l'on l'a emmené au loin parce qu'il refusait de lâcher le cadavre de sa mère. Il ferma hermétiquement les yeux et ravala un sanglot une fois encore.

« … Pardon. »

Parce qu'il se laissait aller, parce qu'il s'énervait, parce qu'il parlait pour ne rien, parce qu'il n'était actuellement qu'un enfant insupportable et il le savait, parce qu'à l'instant, il se haït du plus profond de son être et qu'il aimerait bien disparaître, sur le coup.

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 875
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 20 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   Mer 16 Juil - 22:06



Imprévus


ft Natsume

Samaël Enodril



Sam est un emmerdeur. Il ne va pas le cacher, c'est une évidence qu'il assume parfaitement; on peut même dire que c'est son deuxième métier, après celui d'écrivain qu'il a pleinement accepté. Que ce soit le hérisson ou le lapinou, il n'hésite pas à faire chier soit l'un, soit l'autre, pour arriver à ses fins quand le il juge cela nécessaire. Il admire Faust et respecte autant son grand frère que le cousin de ce dernier, mais il ne peut pas supporter leur crise "d'autruchisme" (eh oui désormais ce mot existe). Il aimerait les réveiller dans leur sommeil en criant que ce n'est pas comme ça qu'ils régleront leurs problèmes pour qu'ils le retiennent, mais il se rend bien compte que ce n'est pas ça qui va les faire changer. L'ourson préfère la méthode douce, mais il a bien compris depuis le temps qu'il faut insister pour qu'il arrive à faire sortir quelque chose de la bouche de ces deux idiots, même si ce n'est parfois pas très agréable. Il n'a malheureusement pas le choix à certains moments et est obligé de les pousser à parler. Alors non, il ne compte pas laisser le lapinou s'enfuir comme il voudrait le faire en temps normal; ce serait bien trop simple, et de Sam n'a pas la patience ni l'envie de faire comme si de rie n'était. Peu importe comment, il trouvera un moyen d'avoir des réponses.
Tout ce qu'il sait, c'est que ce que cache Natsume est lié à un souvenir loin d'être agréable, à tel point qu'il l'a perturbé jusqu'à provoquer une crise d'asthme à cause d'une petite secousse.

L'Enodril ne bronche même pas lorsqu'il peste et baisse le regard, visiblement agacé par l'entêtement de l'autre, qu'il aimerait probablement bien faire abandonner. Mais il est trop tard pour masquer la vérité, et le petit ours brun espère que l'autre a compris qu'il ne servirait à rien de lui mentir; que ça ne ferait qu'accroître sa détermination.
L'aîné mentirait s'il disait que les nouvelles larmes qui se sont mises à couler sur les joues de son ami ne lui faisaient rien. Intérieurement, il souffre lui-même de devoir en arriver à là; mais c'est bien le seul moyen qu'il a trouvé pour comprendre le plus jeune. Ses hoquets, ses yeux qui redeviennent rouges, le mettent mal à l'aise. Pourtant, c'est une neutralité totale qui s'installe sur son visage, et encore, il peine à garder un calme aussi royal. Intérieurement, cependant, il souffre. Le voir ainsi l'attriste plus qu'il ne l'imaginait, mais c'est toujours avec une face aussi indifférente qu'il fait face à la frustration de Natsume; c'est pour cela que son exclamation, aussi brusque soit-elle, ne le fait même pas tressauter.

En se mettant sur la route du Shimomura comme il venait de le faire, il s'était attendu à ce qui lui raconte un cataclysme quelconque qui aurait pu lui donner la peur des tremblements de terre ou un kidnapping qui serait la cause de sa claustrophobie. Mais il ne s'était vraiment pas attendu à ce qu'il se mette à parler de la mort de sa mère. Ce n'est pas le ton particulière énervé qui le surprend, mais plutôt cette annonce soudaine qu'il n'aurait jamais cru deviner concernant l'adolescent. Mais peut-être que, au fond, il s'était un peu douté que Natsume n'avait pas eu une vie facile; peut-être qu'il avait juste préféré faire taire ses suppositions pour ne pas être confronté à une vérité qui se rapprocherait au final de ce qu'il avait imaginé.
Malgré sa neutralité, il n'a pas pu s'empêcher d'afficher un visage un minimum surpris par ce qu'il vient de dire. Il comprend mieux pourquoi il avait senti en lui une âme blessée; les conditions dans lesquelles la mort de sa mère s'est déroulée se sont transformés dès lors en phobies; et chacune fait remonter en lui le souvenir de ce décès traumatisant qui doit sans doute, comme pour Sam dans son propre cas, lui donner des cauchemars atroces.
Il finit par abandonner son état stoïque pour voiler finalement son regard d'une peine qui le ramène à se souvenir de ce qui s'est passé en prison le jour du nouvel an. Cela fait quelques temps qu'il n'arrive plus à pleurer pour lui; mais parfois, la nuit, rien que le fait de se rappelle qu'il ne pourra plus jamais l'entendre faire des blagues nulles sur ses cheveux mal coiffés le met dans un état mental pas possible. C'est peut-être pour ça qu'il préfère user dans certaines situations pour les dédramatiser... Allez savoir.

Ses balbutiements et sa vue fixée maintenant sur le sol montre qu'il est au bord du craquage. Sa colère semble être passée pour faire ressortir en avant tout le chagrin que lui cause ce souvenir et les sanglots en disent déjà long sur son instabilité mentale. Il finit quand même par être d'accord avec le nounours, et revient lui-même sur ce qu'il a dit. *Exact, Nat'. C'est pas "rien"*. Il a finalement compris que cela valait la peine de lui en parler, même si c'était un supplice en soit, rien de se remémorer ce qui était arrivé dans cet ascenseur ce jour-là. Quelque part, Sam regrette un peu d'avoir obligé l'autre à faire sortir toute sa tristesse de la sorte. Bien sûr qu'il ne veut plus y penser; malgré son insistance, l'Enodril le comprend parfaitement. Lui-même préfère oublier le premier janvier. Mais chaque fois qu'il va rendre visite à son père sur sa tombe ou qu'il continue de déposer des fleurs sur le mémorial de la Grande Place d'Amanil, il est obligé de se concentrer pour faire taire les cris et les images affreuses de ce jour maudit. Cela va faire sept mois, déjà; sept mois où il doit oublier chaque jour qu'il n'aura plus jamais aucun espoir de revoir son père, contrairement à ce qu'il imaginait naïvement au début d'année.
Sept mois pour lui, deux ans pour le lapinou, d'après ce qu'il lui dit. Deux ans, et il y pense encore. Sept mois, et Sam s'étonne d'être plus résistant, pour une fois. S'il pleure comme ça après deux ans, dans quel état était-il le jour-même et ceux qui ont suivis ?... Aaaah... question idiote. Détruit; sans aucun doute.

Tout à coup, ses dents et ses poings se serrent. Alors lui aussi... lui aussi a cet esprit défaitiste et pessimiste. Lui aussi croit qu'il aurait été préférable qu'il meurt. Lui aussi pense qu'il n'attire que des ennuis et que tout le monde sera plus heureux s'il n'était plus là. Lui aussi a tort. A sa dernière parole, il est intérieurement irrité de l'entendre dire de pareilles sornettes; même si c'est incroyablement hypocrite de sa part. Mais si Samaël est idiot, il ne pense plus comme ça, désormais, et voudrait maintenant que ça soit pareil pour tous les hérissons qu'il croise. Il se retient de lui donner un petite frappe sur la tête, arrêté juste à temps par les excuses de l'autre, qui manque de le faire soupirer. Il ne lui en veut absolument pas pour s'être comporté comme ça; car c'est bien tout ce que l'ourson a mérité après lui avoir fait du mal.
Mais Natsume n'a pas à dire ça. Il n'a pas à penser qu'il aurait dû mourir en même temps que sa génitrice.
Silencieux, Sam l'a écouté jusqu'au bout, sans l'arrêter. Immobile le petit ours brun plongé dans le mutisme depuis le début du temps de parole de l'autre ne sait pas trop par quoi commencer. Il aimerait bien lui rabattre les oreilles pour se dévaloriser ainsi, mais il se rappelle de sa frustration passagère, et se sent alors forcé de lui révéler à son tour le malheur qui l'oppresse et qui a détruit la joie de vivre qui l'habitait autrefois.
Alors, pour toute réponse, il fixe l'autre pendant quelques secondes sans rien dire, avant de passer doucement une main derrière la nuque Natsume pour le rapprocher de lui et poser la tête du hérisson sur son épaule. L'ourson se blottit contre son ami, et laisse ses yeux divaguer, retenant d'imiter l'autre et de laisser les larmes couler. S'il y en a un qui doit se montrer fort, c'est lui.

- Voir un parent mourir sous ses yeux... je sais ce que ça fait...

Sa voix est calme, comparée à la colère qui s'échappait du ton du Shimomura quelques instants plus tôt. Subitement, devant lui, c'est comme s'il revoyait tout : Dio Silvery qui était venu le chercher pour l'emmener dans une cellule, l'étreinte échangée avec son père lorsqu'il l'a revu pour la première fois depuis trois ans, la séance de torture à laquelle ils ont eu droit, la pression mise par l'allemand pour les forcer à parler, les derniers mots de son père, le corps sans vie de ce dernier qui tombe... Tout lui revient comme si c'était hier; sept mois séparent pourtant cet instant et le moment présent.
Lentement, sa main glisse derrière son dos et dessine des cercles invisibles dans une tentative d'apaisement.

- Le premier janvier, mon père s'est suicidé devant moi après qu'on nous ait torturé, dans la prison du Régime. Ils ont emporté son corps tout de suite après; mais l'odeur de son sang est restée dans la cellule pendant deux semaines entières.

Il marque une petite pause, faisant tout son possible pour ne pas trembler.

- Je sais que c'est pas pareil, mais... c'est toujours dur de perdre quelqu'un.

Il écarte un peu Natsume de lui, et pose avec tendresse une main sur sa joue, chassant au passage les larmes qui ont inondés ses fossettes.

- Tu ne pourras jamais oublier ce qui s'est passé, Nat, mais tu ne peux rien faire d'autre qu'avancer, désormais.

Enfin, il soupire, et donne enfin la petite tape derrière la tête que l'éleveur mérite après avoir déblatérer des âneries.

- Et je t'interdis de croire ça ! Tu penses vraiment qu'on serait plus heureux, sans toi ?... Si t'étais mort, toi aussi, j'aurais raté une occasion de me faire un ami formidable. Je me suis vraiment inquiété pour toi, tout à l'heure. J'veux pas que tu meures, Nat'; et je veux pas que tu dises des trucs comme ça.

Puis, Sam fait enfin un sourire rassurant et force Natsume à plonger ses yeux dans les siens.

- Ah, au fait, y'a un truc que je veux te montrer !

Sam pose recule un peu et pose son skate au sol, avant d'avancer dessus pour prendre de la vitesse. Il donne ensuite un coup vif à l'arrière en glissant sur sa planche pour prendre de la hauteur et faire tourner sa planche à 360°, comme ce que le jeune nippon lui avait montré la dernière fois. Il retombe ensuite au sol, et revient vers Natsume avec un air triomphant sur le visage, fier de ses progrès.

- T'as vu ce que je sais faire, grâce à toi ?... J'aurai jamais réussi à faire ça, sans ton aide ! Donc tu vois, que tu as bien fait de survivre.

Il termine enfin, toujours avec ce sourire rassurant. Shun ne tarde pas à rejoindre son dresseur et ce dernier le prend aussitôt dans les bras. Comme pour appuyer ensuite ses dires, le Sabelette hoche la tête. Le nounours espère qu'il a compris le message, même avec sa manière maladroite de consoler les autres.

Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi


Dernière édition par Samaël Enodril le Dim 31 Aoû - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Imprévus {PV Sam   

Revenir en haut Aller en bas
 

Imprévus {PV Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» imprégnation des oisons
» NEIGE, le cheval imprévu
» vos impréssions sur la nouvelle formule du championat de d3
» Météo et imprévus
» Exercices pour poulain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil-