« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 L'effet miroir [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: L'effet miroir [OS]   Lun 21 Juil - 17:22



L'effet miroir

Évolution de Shoichi, partie 1
(en quelque sorte)


« Dooooonc, si j'ai bien compris... Tu es moi.
- À peu de choses près, oui.
- Hm ?
- Je suis toi sans la lobotomie et avec un peu plus d'exercice physique, en gros. Avec cinq ans de plus, aussi.
- … Est- ce que je, enfin, tu es en train de te faire chier toi-même ?

- Moui, pourquoi ? J'ai pas le droit à l'auto-dérision ?
- … Réflexion faite, on est pas pareils. Du tout.
- Roooh, tu me renies ? Moi qui pensait qu'on avait un truc spécial, ensemble !
- Ça s'appelle l'ADN, oui.
- Ne joue pas à ça avec moi, tu sais que je sais que tu as la répartie d'une mouche handicapée.
- Je déteste ce sourire.
- Crois- moi, tu vas adorer savoir le faire devant les gens qui essayeront de te prendre pour un con. Ce que tu es pour l'instant, d'ailleurs. Pour l'instant.
- … Et sinon question grosse tête, tu commences pas à te sentir un peu à l'étroit ?
- Comparé à la tienne, j'crois que j'ai de la marge encore. Tu t'en sors toujours sinon, à tirer la tronche à chaque fois qu'on te contredit ?
- Je t'emmerde.
- Merci de prouver mon point. Tu devrais te dérider un peu, t'sais, ça va pas te tuer.
- T'es bien parti pour arriver à m'ennuyer à mort, par contre.
- Quoi, tu veux que je te raconte des trucs sur ta vie future ?
- … Ça serait un truc intelligent de ta part pour une fois et sympa à savoir, ouais. Tu peux faire ça ?
- T'es en train de rêver. Je peux basiquement tout te dire sans que l'espace-temps ne soit affecté.
- … A-ah ?
- … Mais je ne vais pas le faire.
- Espèce d'ordure !
- Allons, allons, pas de vulgarité. Ce n'est pas marrant si tu sais d'avance, voyons. Et puis, honnêtement, il vaut mieux que tu découvres les choses au fur et à mesure. T'es à quelle période, déjà ?
- … Sulfura a essayé de carboniser Vanawi il y a douze jours ?
- Je vois. Donc on peut vraiment pas parler de grand chose, en fait.
- T'as l'intention de me dire un truc ?
- J'avais l'intention de discuter de quelques sujets, ouais. Mais t'as même pas encore commencé à vivre des trucs intéressants à cette période... Dommage.
- Tu peux quand même me donner un indice, non ?
- Hmmm... Ouais, ça j'peux faire. Alors, euh... Bon, y a bien un truc, mais je sais pas si je devrais vraiment te le dire...
- Ça tuera personne!
- Bon, d'accord. Alors euh, spoilers hein...
- Arrête de tourner autour du pot !
- Il va t'arriver un truc particulièrement important, un jour. Qui va affecter tout le monde autour de toi...
- …
- Ça n'arrivera pas avant longtemps, par contre, alors je te dis quelque chose à un moment où tu n'es pas assez mature pour réaliser toute l'importance de ça, néanmoins, mais...
- …
- Un jour, après de nombreuses années, quand tu seras vieux... Tu vas mourir.
- ….
- Nieheheheheheheheheehee-
- Espèce de sac à merde.
- BWAHAHAHAAH OH PUTAIN TA TÊÊÊÊTE OH SÉRIEUUUUX-
- JE VAIS TE TUER JE LE JURE !
- FAUDRAIT DÉJÀ QUE TU ARRIVES A BOUGER LÀ, MINUS !
- MAIS LÂCHE-MOI EUUUUUUUH !
- Pff, oh, putain de merde sérieusement... Ta tête est magnifique. J'comprends tellement mieux pourquoi tout le monde adorait me faire chier. On dirait un chaton mouillé !
- Le chaton il peut te griffer la face jusqu'à ce que tu t'étrangles avec ton propre sang, ducon !
- Mais c'est qu'il montre les griffes, le lapinou ! Tu veux des p'tites oreilles avec ça ?
- …
- Nieheheh.
- J'y crois pas.
- Oh sérieusement j'devrais prendre une photo, y en a qui seraient fous de joie de voir ça...
- Comment t'as fait ça, par simple curiosité ?
- Beeeeen, je t'ai imaginé avec des oreilles et une queue de lapin, et voilààààà !
- C'est pas supposé être MON rêve ?
- Mais je SUIS toi, je te rappelle !
- Ça devient juste ridic- HÉ ! Pas touche !
- Drooooh, c'est tout doux ! C'est limite criminel que tu les gardes pas !
- Donc je peux inventer tout ce que je veux, hm ?
- … Je vois où tu veux en venir et je refuse.
- Roh, allez, me dis pas que tu as peur ?
- Hé. J'te rappelle que j'en connais assez sur toi pour t'humilier suffisamment pour le restant de tes jours en quelques secondes.
- … Et si on parlait au lieu d'essayer de s'entretuer ?
- … Ouais, bonne idée. Donc, euh, t'as une idée de sujet de conversation … ?
- …
- …
- …
- C'est gênant, en fait, là. T'as pas un intérêt particulier, ces derniers temps … ?
- … Hm, ah, euh, pour les spores sinon, ça va avancer ?
- T'inquiètes pas. Tu finiras par trouver, mais j'te promets vraiment pas que c'est dans l'immédiat que tu vas trouver la réponse à la septième équation.
- …
- J'ai dit une bourde ?
- … Septième ?
- ...
- ...
- … T'en es qu'à la deuxième, hein ?
- Ouais.
- Ah, bon, bah... Dis-toi au moins que d'ici quelques mois, tu progresseras bien … ?
- Tu m'excuseras si à peine réveillé, j'vais aller chercher une corde.
- Actuellement pour que j'existe, faut pas que tu meures, doooonc...
- T'as pas d'AUTRES trucs à me dire plutôt que me faire comprendre que j'suis bien parti pour galérer pendant des années ?
- Euhm, euh, tu vas trouver des trucs sympas ?
- Captain Obvious, bonjouuuuuuuuuur !
- Ça va, ça va ! Euhm, ah sinon... Rassure- toi, pour tes cauchemars. Ils vont se calmer bientôt.
- …
- Je sais que... Que tu ne me croiras pas, et il vaut mieux que je ne te dise rien. Je te connais. Ça va aller, je te le jure. Alors fais- moi confiance.
- Comment est-ce que je pourrais...
- Tu passeras au dessus. T'es pas aussi faible que tu le crois.
- …
- T'es stupide oui, mais pas-AOUCH ! Ça fait mal !
- Sois heureux que je ne t'ai pas frappé avec mon pied !
- Boarf, c'est pas comme si t'avais la force nécessaire pour me faire-AÏEUH ! Ah nan, je, ah!
- …
- …
- … Depuis tout à l'heure, je comprenais pas pourquoi tu portais un manteau aussi long, mais là...
- …
- COMMENT EST-CE QUE TU FAIS POUR GLISSER SUR TOI-MÊME ?!
- Hé, tu peux parler le minus ! Comment tu fais pour t'écraser sur un escalator, toi ?!
- C’ÉTAIT PAS DE MA FAUTE D'ABORD SI LE MACHIN ALLAIT TROP VITE !
- SI TU POUVAIS REGARDER DEVANT TOI AUSSI AU LIEU DE PENSER À AUTRE CHOSE !
- JE T'EMMERDE, MOI AU MOINS JE NE ME RAMASSE PAS COMME UNE MERDE SUR MES PROPRES VÊTEMENTS !
- JE SUIS TOI ESPÈCE DE PETIT TROUDUC D'ABORD !
- OUAIS BAH TU PUES DÉJÀ !
- GRAAAAAAAH !
- VA TE FAIRE !
- Je jure que si je pouvais t'étrangler avec tes propres intestins, j'le ferais !
- Vu comment t'es doué, t’arriverais à te tuer tout seul !
- Merdeux !
- Sac poubelle géant !
- Lapin débile !
- Tas de caca !
- … Ça m'soule, de gueuler.
- On fait autre chose, donc ?
- Du genre ?
- Bah, euh, je sais pas... On compte les nuages ?
- … Y a des nuages ?
- Maintenant y en a.
- Je sais qu'on se fait chier mais là tu abuses un peu.
- Donc, euh, Alice, Faust, Isaac, Kat'... Ils vont bien ?
- … Ouais, ils vont bien, ne t'inquiètes pas pour ça. Mais ça ne va pas dire que tu ne dois pas faire attention.
- Je le sais, ça. Mais...
- Hm ?
- … Et Nagisa ?
- …
- …
- Je sais que tu vas détester ce que je vais te dire, mais... Tu verras par toi-même.
- …
- Fais-moi confiance.
- J'ai pas confiance en le futur.
- T'as confiance en personne, surtout.
- …
- Ça sert à rien de le nier, tu sais que je le sais. J'vais pas te faire la morale, d'autant plus que j'ai pas la patience nécessaire ni le temps, mais écoute... Tu comprendras, un jour. Alors, en attendant, profite. Mais sinon...
- Hm ?
- J'aimerais que tu fasses disparaître ces oreilles d'au dessus de ma tête.
- Vengeance mon ami, vengeance.
- C'est particulièrement puéril et tu le sais.
- M'en fous, c'est marr- AH NON ! Lâche-moi bordeeeeeeeeeel !
- Pas tant que tu ne m'enlèveras pas ça de la tête !
- Va t'faire !
- Bon, eh bien je crois que tu vas dire bonjour à la magnifique piscine de boue qui vient d'apparaître, tiens...
- Mais comment il fonctionne, ce rêve, en fait ?!
- C'est un rêve s'pèce de débile, y a pas de règles.
- Touché, mais lâche-moi quand même !
- Oh tiens, tu vois quand tu veux ! Y a plus rien sur ma tête, d'un seul coup !
- Gnianiania...
- Mais c'est vrai ce qu'il disait tiens... T'as jamais le dernier mot.
- Hm ? De quoi tu parles ?
- Rien, rien. Enfin bref. Tu veux un conseil ? Lâche un peu ta fierté, arrête de te mettre de la boue devant les yeux, essaye de faire un peu plus confiance aux autres, et euh...
- Quoi ?
- Je sais pas, en fait. Je dirais que, commence déjà par arrêter de croire que c'est mal barré et ça ira mieux ?
- T'es vraiment pas génial, comme double.
- Je suis toi, j'te rappelle, et c'est de ta faute si je suis ce que je suis, alors bon...
- … Quoi, tu veux des excuses ?
- Nan, pas à ce point. Et puis, j'ai appris il y a longtemps que ça servait à rien de s'en vouloir pour des trucs pareils. Tu l'apprendras aussi, un jour.
- …
- Y a des gens qui sont là pour toi, tu sais. Je sais que t'en as marre de marcher, mais tu vas le voir, le bout du chemin. Faut juste que tu continues.
- Facile à dire, pour toi...
- Tu y arriveras. La preuve, j'suis là ! Et on arriverait jamais à supporter l'idée d'abandonner, de toute façon. On est tous les deux trop cons pour ça.
- Quoi, tu t'inclues dans l'équation, maintenant ?
- J'suis pas suffisamment arrogant pour croire ne pas être aussi têtu qu'avant. Mais sans ça, on serait pas vivant. Alors tu sors ta tête de l'eau, tu respires un grand coup et tout ira bien.
- … Et toi ?
- Hn ?
- Tu t'en sors ?
- …
- … Pourquoi tu souris comme ça, d'un coup ?
- … Rien, rien. Crois-moi, t'as pas à t'inquiéter pour moi. On est pas si faible que ça, et tu devrais te douter que cette tête-là, c'est pas celle qu'on porte pour mentir en disant que tout va bien.
- C'est pas une réponse, ça.
- Il s'en passe, des choses, en cinq ans. Mais si je te dis que tout ira bien, c'est que je m'estime plutôt heureux, et chanceux en plus de ça. No stress, le morveux.
- Comment est-ce que tu m'as appe-
- …
- …
- Niehehehehehe.
- Mwrh.
- Ça marche toujours pour nous faire taire ça, la main dans les cheveux.
- 'SPÈCE DE-  !
- Hééé, pas d'insultes, c'est mal ! Et puis tu ne vas pas ruiner ce magnifique moment, tout de même !
- Je fais ce que je veux, déjà ! Pis t'es moi, alors j'te dis ce que je veux ! Si j'ai envie de me traiter de débile, je me traite de débile !
- …
- Quoi ?
- J'vais pas perdre mon temps à essayer de t'arrête dans ta dévalorisation débile maintenant. De toute façon, tu vas te réveiller d'une seconde à l'autre.
- Hé- !
- Ah et oui, mauvaise nouvelle, on dépassera jamais le mètre soixante-sept. Bonne journée ! »

Sursautant, il ouvrit alors les yeux pour se retrouver devant la vision familière du plafond de sa chambre. Alors qu'il tentait de calmer sa respiration irrégulière et essayait de comprendre ce qui venait de se passer, en plus de garder en tête les souvenirs de ce rêve étrange qui commençaient déjà à s'enfuir vers l’abîme de l'oubli,  son regard se perdit à balayer sa chambre. Puis, ses yeux se posèrent sur un petit petit bocal posé en évidence sur son bureau et il eut un hoquet qui était un mélange d'horreur et de surprise. Le petit récipient était très légèrement ouvert. Rien d'étonnant à ce qu'il ait fait un pareil songe ; il avait respiré des spores hallucinogènes !
Toutefois, il n'aurait pas fait l'erreur d'oublier ce fermer le bocal, et fronça les sourcils avant de remarquer la liane qui était dans le récipient et plongée dans la poudre jaunâtre. Ses yeux suivirent la liane du regard jusqu'à trouver le responsable ; Shoici, le Chétiflor. Ou plutôt Boustiflor en fait maintenant, bien qu'il commençait sérieusement à se poser des questions quant au fait que son pokémon ait évolué si subitement. Il faudrait qu'il pense à dire au Boustiflor que les spores, ça ne se mangeait pas...

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'effet miroir [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» secours ROGALLO - effet miroir
» Rénovations à PJ, ébénisterie (sujet séparé "bateau trouvé à vendre" )
» Miroir d'argentine
» Cherche carpe miroir désespérément lol !
» "effet guitare"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: NUVA EJA :: Centre-Ville :: Refuge pour ados et adultes paumés-