« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Golden Wings [OS d'évolution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 19
Messages : 872
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Golden Wings [OS d'évolution]   Mar 19 Aoû - 3:45



Golden Wings


Evolution d'Espoir

Samaël Enodril



Ses pas résonnent sur le marbre blanc, seul bruit présent pour tuer ce silence insupportable qui règne en maître sur les lieux. Où est-il ? Il ne sait pas. Comment est-il arrivé ici ? Il l'ignore tout autant. Cela ressemble à un château, ou un palais. Mais tout est blanc. D'un blanc pur et lumineux, comme s'il était au Paradis. Toutefois, cela n'a rien du lieu céleste dont on lui a tant parlé, et où réside probablement son père en ce moment. Son père... il lui manque, bien évidemment. Il ne l'a pas perdu il y a si longtemps, et on lui demande parfois encore s'il y pense, si ça fait mal, s'il arrive à vivre avec. Il aimerait répondre. Il aimerait dire que c'est dur, mais que rien ne sert de rester dans le passé. Il aimerait leur dire qu'il continue d'avancer malgré tout, et que c'est sûrement pas l'âge qui fait la fragilité. Il aimerait, mais il ne peut pas. Il préfère conserver le silence et avancer, en gardant le sourire; car c'est tout ce qu'il peut faire. Plonger dans le pessimisme ne l'aidera sûrement pas; ce n'est pas ce qu'Ikaël aurait voulu, et il le sait. On dit de Sam qu'il est fort de supporter cette épreuve sur ses frêles épaules.

Mais la vérité, c'est qu'il n'est rien sans ceux qui l'ont vraiment. Sans ses amis, ses proches, qu'il considère même comme sa famille, il n'est qu'un adolescent faible et peureux. C'est son frère, sa sœur, ses Pokémons, sa mère qui l'ont aidé à sortir de cette torpeur. Seul, il aurait rejoint son paternel il y a quelques mois déjà. Grâce à son entourage, il a surmonté cette phase et est tourné vers un avenir plus lumineux, dont il s'efforce de suivre le chemin. Cependant, si sa route tracée est à présent immaculée, comme le sont les pièces qu'il parcoure inlassablement depuis une bonne dizaine de minutes, il sait que tout n'est pas glorieux pour d'autres et c'est bien ce qui ternie son propre chemin. Et si certaines voix dans sa tête semblent lui intimer de continuer le sentier blanc qui lui est réservé, c'est dans sa nature de ne pas les écouter alors que ceux qu'il aime sont en danger. Mais plus il marche sur ce passage qui lui est destinée, plus il voit des tâches noires apparaître et l'obscurcir; et lui regarde ces marques ténébreuses prendre un peu de terrain, en s'arrêtant néanmoins à une certaine limite, pour laisser le reste couleur de neige. Ces bavures sombres symbolisent son entrée dans la Résistance, qui marque le début de sa double vie en tant que combattant. Qui dit combattre, dit forcément tuer un moment donné, qu'il le veuille ou non. Jamais pourtant il ne regrette d'avoir rejoint les rangs de ces rebelles désireux de rendre à Enola la liberté qu'elle mérite depuis trop longtemps déjà. Liberté ravagée par une politique qui a déjà fait d'innombrables victimes et qui lui donne envie de hurler. Ces noms gravés sur la stèle commémorative devant laquelle il passe régulièrement lui font serrer les poings et les dents. S'il y a une justice, Samaël sait que le Régime finira par tomber et qu'Enola vaincra par la force de ses habitants prêts à mourir pour elle. Désormais, l'Enodril en fait partie, comme son géniteur avant lui, et il plus jamais il ne veut souffrir comme avant. C'est désormais en tant que soutien qu'il se porte auprès de ceux qui lui sont chers, et ses épaules, devenues plus fortes, elles aussi, sont maintenant les leurs.

Puis, illumination. Un rêve. Il est dans un rêve. Cela lui aurait dû lui sembler évident, pourtant. Mais c'est un rêve bien réaliste qui le surprend. D'habitude, les songes ne durent que quelques secondes, et encore, il a généralement du mal à s'en souvenir, mais il marche, il entend, et il voit comme si tout était réel. Mais aucune couleur pour assombrir cet endroit qui semble bien trop paisible à son goût. Il soupire, se demandant ce qu'il fabrique ici. Le dresseur a juste envie de sortir de ce rêve et de se réveiller pour être déjà le lendemain. Il ferme les yeux, les rouvre, et répète l'opération plusieurs fois, comme si cela allait le sortir de cette évasion, mais sans succès. Il aurait pesté s'il n'avait pas une patience d'ange.

- Tu es bien dans un rêve.

Sursaut. Il ne l'a pas vu apparaître; mais un adolescent vient d'arriver par derrière comme par magie. Il est tourné vers Sam, à demi-allongé sur un canapé qui ne se trouvait pas là avant non plus. C'est un rêve, vient-il d'avouer; il ne devrait donc pas s'étonner si d'étranges choses s'y passent. Mais il est quand même surpris de trouver quelqu'un à qui parler ici, alors qu'il croyait vraiment rester seul, à marcher dans ces couloirs blancs.
Scrutant avec des yeux curieux le mystérieux nouveau venu : ses cheveux bruns sont cachés par la capuche noire, d'un sweat noir également, relevée sur sa tête, pendant que des lunettes d'aviation teintées recouvrent son regard, et sa tenue est complétée par un pantalon bleu nuit et des bottes gris foncé à lacets. Qui est-il ?...

- Je suis une partie de toi, répond l'inconnu, comme s'il pouvait lire dans ses pensées.

Sam l'observe toujours, d'une expression mêlant neutralité et curiosité.

- Je ne comprends pas... Qu'est-ce que tu veux dire par là ?
- Si je te dis tout, tu vas me trouver taré. Sans doute le suis-je un peu, mais de toute façon, tu finiras par comprendre bientôt.
- Cela ne répond pas à ma question.
- Je suis toi, mais en tant que Résistant. Je suis toi, mais sous un autre nom. Je suis toi, mais sans vraiment l'être.
- Tu es moi, mais tu n'es pas moi ?...

Silence. « L'inconnu » se lève et se met à tourner autour du nounours, qui se contente de rester immobile. Puis, il s'arrête, et se met à faire quelques pas, en mettant ses mains dans ses poches, l'Enodril derrière lui. Ce dernier aperçoit tout à coup deux ailes dorées scintillantes gravées au dos du vêtement de l'autre adolescent. Le petit ours se rapproche, pour mieux les admirer.

- Capture un Fantominus. C'est tout ce que je peux vraiment te dire.

Coupé dans sa contemplation, il écarquille les yeux suite à cet ordre un peu étrange.

- Un Fantominus ? Pourquoi faire ?
- Cela te sera utile, au sein de la Résistance. Et puis... tu n'as ni Spectre, ni Poison, il me semble...
- ... Et si je ne veux pas d'un Fantominus dans mon équipe ?
- Tu en voudras, maintenant que je t'ai dit qu'il t'en fallait un.
- J'ai pas trop compris qui tu étais exactement, mais ce n'est pas toi qui décide quel Pokémon je dois posséder.

Le petit ours 'noir' se retourne brusquement vers lui, avant de le détailler à son tour.

- Je sais qu'on te compare à un ourson. Ce n'est pas très impressionnant, dis-moi. Tu ne préférerais pas être un peu plus classe et doubler tes capacités ? Tu ne préférerais pas qu'on te prenne au sérieux ?...

Samaël baisse un peu le regard. Il a un peu raison. Parmi tous ces combattants, il trouve qu'il n'a pas l'air très fin. Il se souvient à quel point il a été intimidé en voyant Noctis pour la première fois ; intérieurement, il se disait qu'il voudrait bien être aussi cool, plus tard. Mais même en se déguisant, il ne sait pas s'il arrivera à faire pareil que son grand frère, soit laisser la place à une autre personnalité ; autre personnalité qui se trouve être l'adolescent assuré et mystérieux qu'il a devant lui.

- Il y a un temps pour les câlins et un temps pour les combats, petit ours...

Son ricanement moquer et hautain lui fait grincer des dents ; et cela ne fait qu'amuser encore plus son interlocuteur, qui perçoit très nettement les émotions de son autre 'lui' et le connaît si bien qu'il sait exactement comment le faire réagir.

- J'ai décidé de combattre...
- ... en toute connaissance de causes, et en assumant les conséquences, je sais. Mais ça serait vraiment dommage de gâcher un mois entier d'entraînement en te faisant buter dès les premières missions. Et encore, je ne te parle même pas de l'incroyable réaction en chaîne que ta mort seule impliquerait.
- Qu'est-ce qu'un Fantominus changerait, exactement ?
- C'est très simple : un Pokémon aussi malsain que lui te permettra de faire ressortir l'esprit combatif qui est né pendant ton entrée à la Résistance. Sa compagnie te permettra de maîtriser le côté sombre qui s'éveille en toi à chaque fois que tu es colère, et qui réduit ton impatience par moment, pour donner naissance à..... moi.
- Toi ?...

Le Résistant, pour toute réponse, claque des doigts. Aussitôt, son sweat commence à se mouvoir et décompose peu à peu s'enlever du corps du jeune humain et se reformer sous forme d'un Fantominus. Le nounours hausse les sourcils, mais ne peut s'empêcher de déglutir lorsque son double relève ses lunettes. Cela lui fait un peu bizarre de voir ses yeux, après qu'il l'ait d'abord vu avec son costume.

- Aux côtés d'un spectre comme celui-ci, tu auras l'impression d'être quelqu'un d'autre. Ce sera un peu le cas. Il t'aidera quand tu auras des doutes, te donnera plus d'assurance, et guidera tes mouvements quand ça sera nécessaire.
- Si je décide de t'écouter et de capturer un spectre, je serais toi ?...
- En gros, c'est ça.

L'Enodril fronce les sourcils. Il ne sait pas pourquoi il devrait l'écouter. Après tout, c'est qu'un rêve, pas vrai ?... Mais il sait très bien que le lendemain et les jours suivants, ce que ce type lui aura dit lui trottera dans la tête, et que s'il croise un Fantominus, il sera forcé de le capturer, maintenant. Il sait dorénavant qu'il est trop faible, face à lui-même ; mais d'un côté, il n'a pas totalement tort. Il s'est mis en tête de garder une équipe équilibrée au minimum, et ce n'est que maintenant qu'il se rend compte qu'il n'a ni Spectre, ni Poison. Cela vaut peut-être le coup d'essayer, se dit-il...
D'un air songeur, il baisse le regard. Au moment où il le relève, c'est pour poser une ultime question à l'autre.

- Comment tu t'appelles ?

Sans comprendre, le jeune dresseur remarque qu'un sourire doux s'est brusquement étiré sur les lèvres du Résistant.

- Golden Wings.

Sam écarquille les yeux, juste avant qu'une lueur de tristesse n'y danse, se rappelant soudainement le pseudonyme de son père. Ce n'est donc pas si étonnant si les deux surnoms se ressemblent ; car cet adolescent a définitivement réussi à convaincre le petit ours qu'il était 'lui' mais en tant que Résistant, ce qui est vrai.
Le Fantominus passager se reforme sous forme de vêtements et se remet sur le dénommé Golden qui rabaisse ses lunettes. Mais alors que le nounours s'apprête à reprendre la parole, Golden Wings le stoppe en faisant apparaître dans la paume de sa main droite une petite boule lumineuse qui se transforme bientôt en un petit soleil orange. Samaël, intrigué, s'approche un peu pour mieux voir la sphère lumineuse. Tout à coup, Golden émet un ricanement avant de lancer l'astre solaire miniature sur Sam, comme s'il s'agissait d'une simple balle de tennis. Sa cible pousse un hoquet de surprise avant de se prendre le projectile en plein milieu du front ; mais c'est avec étonnement qu'il reçoit le choc comme s'il s'agissait en réalité d'une pierre. Il se sent défaillir, tombe, et, enfin, se réveille dans son lit, non sans un brutal sursaut.
Le visage en sueur et la respiration haletant, il ne peut cacher son soulagement en poussant un profond soupir. Mais il se rend compte soudainement qu'il a toujours mal à la tête, comme si le coup qu'il avait reçu était bien réel. Puis, il aperçoit Hyôga en face de lui, l'air décidé, et il capte finalement que c'est lui qui a lancé la Pierre Soleil qui se trouve sur son torse et que son cerveau a fait passer pour quelque chose de lumineux, sans doute à cause de la forme de l'objet évolutif et de son nom. Un énorme point d'interrogation invisible sur la tête, Sam ne voit pas où le Têtarte veut en venir. Pour évoluer en Tartard, la forme qu'il a choisi, c'est bien d'une Pierre Eau dont Hyôga a besoin ; pas d'une Pierre Soleil. Puis, le dresseur sourit doucement en remarquant Espoir sa Doudouvet cachée juste derrière le Têtarte. L'Enodril a acheté cette Pierre Soleil spécialement pour elle ; mais il lui a avoué qu'il préférait attendre qu'elle soit fin prête pour lui laisser décider quand elle voudrait évoluer. Ce soir, il semblerait qu'elle ait fait son choix ; mais elle qui est d'habitude plutôt extravertie, c'est la première fois qu'il la voit ainsi. Le Pokémon Eau s'écarte pour que le jeune humain puisse voir la Doudouvet et montre ensuite la pierre rougeâtre. Le brun croit enfin savoir de quoi il est question, et fait signe à Espoir de s'approcher pour passer doucement une main sur sa tête cotonneuse. Trop timide pour dire elle-même à son dresseur qu'elle voulait évoluer, c'est le Têtarte qui s'en ait chargé pour l'aider.

- Prête ?

Aussitôt, c'est un hochement joyeux et déterminée qui lui répond, et il sait alors qu'il n'y a aucun doute possible. Il prend donc la pierre évolutive et la pose doucement devant Espoir. En quelques secondes, celle-ci se met à s'illuminer et c'est une mignonne Farfaduvet qui prend sa place. La femelle plante admire sa nouvelle forme, et son regard brille au moment où elle fait bouger ses pattes, inexistantes auparavant. Elle fait ensuite un câlin au Pokémon eau pour le remercier de son aide et se jette ensuite dans les bras de son dresseur. Cela lui a fait un momentanément oublier son rêve, mais toujours résonne dans sa tête le même nom.
Golden Wings.


Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi
Revenir en haut Aller en bas
 

Golden Wings [OS d'évolution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mors stubben 4 en 1 golden wings
» VTC 500 : évolution du modèle ?
» [Story] Révolution du Cyclisme !!
» pêche-leurre-évolution
» GOLDEN BANANA - Part 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil :: Maison Enodril-