« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Le nerd dans son habitat naturel I [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 668
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Le nerd dans son habitat naturel I [OS]   Jeu 21 Aoû - 1:35



Le nerd dans son habitat naturel I

Évolution d'Hayato, partie 1

Natsume est un bourreau de travail. C'est un fait simple et indéniable pour quiconque a eu ne serait-ce que l'occasion de le voir travailler une seule fois. Malgré son comportement de sale gamin pseudo-rebelle, son langage un peu châtié et son côté soupe-au-lait qui ne réfléchit pas avant de parler, ben il ne déconne pas avec le travail. Ou du moins, il est alors tellement perdu dans son petit monde et coupé du reste qu'il faudrait bien une apocalypse ou une grande dose de glaces pour attirer son attention. Disons qu'une fois qu'il a mis ses lunettes et s'est posé à son bureau, son visage se fait incroyablement neutre et sérieux, et c'est un contraste assez déstabilisant pour quiconque ne s'y attendant pas. Il ne se transforme pas non plus un glaçon, mais disons qu'il se concentre assez intensément. Tellement intensément qu'il en oublie tout le reste. Après tout, alterner entre équations à dieu seul savait combien d'inconnues et vocabulaire scientifique tellement capillotracté que ça en devenait ridicule, ça demandait de la patience et du calme. 'Patience' et 'calme' n'étant pas vraiment des mots adaptés à Natsume, certes, mais il semblait que ce côté de sa personnalité ne ressortait que lorsqu'il était en train de bosser. Bon, après, il n'était pas rare qu'il envoie une poubelle voler par la fenêtre à cause de la frustration occasionnée, mais c'était juste un détail. Enfin, du moins ça l'était jusqu'au moment où quelqu'un se prenait ladite poubelle dans la face, comme ce fut le cas pour Isaac il y a trois jours par exemple.

Lorsqu'il s'enferme pour se concentrer sur ses recherches, on peut dire qu'un calme total s'empare de la pièce. Seuls le bruit du crayon raturant une feuille, le tic-tac régulier de l'horloge et l'occasionnel son d'un morceau de papier jeté à la poubelle viennent perturber ce silence presque religieux.
Il poussa un énième soupir las en constatant que ses résultats étaient faux, bien qu'il le savait depuis cinq bonnes minutes au moins. Il avait juste espéré s'être trompé, mais le chiffre donné par sa calculatrice confirmait définitivement qu'il avait eu raison de supposer ses calculs faux. Une de ses mains vient passer dans ses cheveux et il bascula légèrement sur sa chaise tandis qu'il gardait dans sa bouche un crayon de papier qu'il mordillait nerveusement par le bout, tic instantané chez lui dès qu'il était stressé. Aimer ce genre de travail intensif est quelque peu contradictoire avec l'intense agacement provoqué par les calculs ne menant nul part, mais il est décidément trop curieux pour son bien et la sensation de bonheur pur lorsqu'il réussit suffisent à le motiver.
Pourtant, aujourd'hui, il était dans une impasse. Il avait beau remuer le problème dans tous les sens et cherchait à le décrypter par tous les moyens inimaginables, mais il bloquait. Le pire dans tout ça, c'était qu'il savait qu'il touchait le bon bout mais qu'il savait également qu'entre lui et la réponse restait un mur en béton armé qu'il ne parvenait pas à faire tomber. Le plus frustrant, c'était qu'il était immensément probable que demain, cette équation lui posant problème lui paraisse incroyablement aisée ; il ne comprenait jamais pourquoi ce genre de choses arrivait d'ailleurs, mais il avait été forcé de s'y faire. De toute façon, même pour ceux qui les aiment, les mathématiques restaient une discipline souvent cruelle.

Et alors qu'il venait de se décider à repartir à l'attaque, un poids se fit subitement sentir sur ses genoux. Il cligna des yeux, avant de soupirer très lourdement. Oh par Arceus, il était mal barré pour bosser, là... Les ronronnements réguliers qui s'échappaient de la gorge du lionceau ne faisaient que confirmer cette impression, et le Lixy était actuellement en train de se frotter contre lui en lui faisant les yeux doux. Soudainement hésitant, Natsume voulut descendre ce maudit pokémon désireux de l'éloigner de son travail, mais alors qu'il passait sa main sous son ventre pour le porter, Hayato lui léchouilla doucement les doigts avant de frotter sa tête contre sa paume. L'éleveur se mordit les lèvres, sentant sa résolution s'écrouler petit à petit.

« Hayato, par pitié, faut que je bosse... »

Sa voix se faisait presque plaintive, maintenant. Il savait que si le Lixy continuait de ronronner ainsi, il allait craquer. Il fallait qu'il trouve des arguments, et vite, parce qu'il était bien parti pour lâcher prise d'ici peu de temps si il n’arrêtait pas le lionceau.

« Écoute, je viendrai te voir tout à l'heure, mais pour l'instant je dois travailler. »

Apparemment, ses propos en plurent que moyennement au Lixy qui se mit à le regarder d'un air un peu grognon, faisant lever les yeux au ciel à Natsume. Il n'allait pas être impressionné par ça non plus, naméoh.

« Ne me regarde pas comme ça, il faut que j- »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Une lumière blanche et vive lui agressa les yeux, et il les ferma par réflexe pour ne pas être ébloui. Le poids sur ses genoux se fit de plus en plus lourd et, quasiment automatiquement, Natsume tomba au sol avec sa chaise ainsi que le pokémon sur lui, qui tomba sur son ventre et lui fit pousser un léger cri de douleur. Bordel de merde, ça allait sûrement faire un bleu... En plus de ça, son crâne avait aussi heurté le sol, et il se le massa en marmonnant un juron assez peu poli dans sa langue maternelle.
Mais il y avait un autre truc assez important, maintenant. Comme le Luxio nouvellement évolué qui ronronnait comme un moteur dorénavant et était en train de se coucher sur lui pour dormir. Ou du moins, il se mettait en position.

« Hayato, non... ! »

Sa faible protestation mourut aussi rapidement qu'elle fut née, puisque le Luxio ne l'écoutait pas. Natsume soupira lourdement et laissa sa tête retomber mollement au sol, en marmonnant quelque chose au sujet de sa faiblesse et de ses pokémon qui n'en faisaient qu'à leur tête. Il était mal barré pour arriver à quelque chose aujourd'hui, mais de toute façon, il avait comme senti qu'il n'arriverait à rien. Ça lui donnerait une excuse pour glander, au fond.

« Il faudra vraiment qu'on parle de ta tendance à désobéir, un jour. »

Il ne reçut en réponse qu'un silence dédaigneux qui le fit soupirer et lever les yeux au ciel.

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le nerd dans son habitat naturel I [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nourrir un brochet a la main!
» Marquage du bar en bretagne...
» Reproduction du brochet
» l'irish cob, un cheval economique sur l'alimentation?
» Sortie dans le parc naturel régional du Limousin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: NUVA EJA :: Centre-Ville :: Refuge pour ados et adultes paumés-