« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Splash ! [OS d'évolution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Enodril
Modératrice Combat/Capture
avatar
Féminin Age : 19
Messages : 872
Date d'inscription : 11/07/2013

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Bac ES / Modeste écrivain de livres pour enfants
Pseudonyme(s) : .
Sirius - Maître Dresseur
Golden Wings - Résistant
Ted Ibert - nom d'écrivain

Niveau : 100
Team active : .

Kame
Tortank ♂ - Torrent - Jovial
CS Surf
CT Exploforce
MT Hydroblast

Windie
Arcanin ♀ - Torche - Brave
CT Déflagration

Yami
Absol ♀ - Chanceux - Prudente Absolite
CT Plaie-Croix
MT Surpuissance

Kasumi
Kaimorse ♀ - Isograisse - Fofolle

Nakama
Cizayox ♂ - Essaim - Solo

Synkro
Gardevoir ♂ - Calque - Prudent

Team spécifique : .

Tori
Roucarnage ♂ - Regard Vif - Malin

Toboe
Togekiss ♂ - Chanceux - Modeste

Smaug
Dracaufeu ♂ - Brasier - Doux

Scatha
Ptéra ♀ - Tension - Rigide

Unova
Nostenfer ♀ - Attention - Brave

Cadenza
Altaria* ♀ - Médic Nature - Relax


MessageSujet: Splash ! [OS d'évolution]   Dim 31 Aoû - 4:43



Splash !


OS d'évolution

Samaël Enodril



Splash !
Oui, c'est exactement pareil que le titre, mais que celui ou celle qui n'a jamais eu de problème pour un choisir un lui jette la première crêpe. Ouais normalement on dit « pierre » mais la narratrice aime pas les pierres ; alors ça sera des crêpes et pis c'est tout. Alors ? Personne ? Bien. Vous avez bien sûr tous reconnu l'onomatopée désignant le bruit que fait de l'eau quand elle asperge quelque chose. Dans cet OS, il y a bien de l'eau, mais ce n'est pas sur quelque chose qu'elle s'est déversée, mais plutôt quelqu'un. En effet, un certain nounours vient de recevoir un énième seau d'eau glacée sur la tête. Et non, ça n'a rien avec avec le Ice Bucket Challenge. A moins que son Fantominus soit un fan de ces défis ; car oui, c'est bien lui qui a placé ce seau au-dessus de la porte de la chambre de Samaël pour lui faire une farce et ainsi rire de sa face de petit ours mouillé. Autant dire que pour rigoler, il s'en donne à cœur joie quand l'Enodril pousse la porte de son dortoir et reçoit le récipient glacé sur la tête.

Le Fantominus que Sam a capturé s'appelle Gatsby. Une nuit, Sam a vu en rêve son côté Résistant prendre vie sous le nom de Golden Wings. Golden lui a demandé d'aller chercher un Fantominus, car ce Pokémon avait les capacités nécessaires pour l'aider à faire de lui un Résistant accompli. Bien que Sam ait été un peu réticent au début, il a fini par se dire qu'il avait raison et a obéi. Cependant, dresser un Fantominus comme Gatsby est une tâche particulièrement difficile. Faut dire que Sam n'est pas franchement menaçant et assez peu impressionnant. Pourtant, il a réussi à se faire écouter de tous ses Pokémons ; sauf lui. Le problème avec le spectre, c'est qu'il fait honneur à la réputation de son espèce. Il est malsain, sadique, farceur, et incroyablement énervant. L'adolescent a malheureusement compris trop tard que le Fantominus avait accepté de le suivre uniquement pour mieux lui jouer des tours après et sûrement pas pour qu'un humain lui dicte sa conduite. Il ne chigne pas au moment où il le fait entrer dans sa Ball, mais continue de n'en faire qu'à sa tête pour en sortir et faire des farces. Très souvent, Sam regrette qu'il n'ait pas le caractère de Majesta. Il regrette l'image du Fantominus gentil et rigolo qui lui est apparu dans la clinique. Mais Sam savait ce qu'il en coûtait de prendre un fantôme pareil dans son équipe, et assume à présent pleinement les conséquences. Il a besoin de lui pour ses missions dans la Résistance ; il le sait. Alors peu importe le temps que ça prendra, mais il finira pas lui obéir.

Le dresseur referme la porte de sa chambre derrière lui. Ce n'est pas la première fois que Gat' fait le coup du seau ; Sam aurait très bien pu l'éviter. Mais il a préféré, à cause de la chaleur de l'île, se prendre la blague plus que pas drôle de son spectre en laissant ce dernier se délecter de la situation qu'il trouve hilare. Alors, pendant que le Pokémon rit aux éclats avec un son sinistre qui glacerait le sang de n'importe qui, Sam ferme la porte de sa chambre derrière lui et regarde Gatsby, en silence. La pièce est presque plongé dans la pénombre ; seule la lumière de la lune éclaire l'intérieur de la chambre du garçon et fait briller l'éclat de ses prunelles dorés dans les ténèbres. Aujourd'hui, il est décidé. Décidé à faire la loi. Décidé à ne plus se laisser marcher sur les pieds par son Pokémon. Que ça plaise ou non au Fantominus, il va devoir faire équipe avec l'adolescent.
L'ourson pousse une grande inspiration, avant de tendre un bras vers le spectre qui a cessé de rire et qui le regarde avec insistance. Ces yeux mauvais et ce sourire démoniaque... Ce Pokémon n'a rien à faire dans l'équipe du petit ours ; pourtant, il est amené à devenir son plus grand atout en tant que Golden Wings. Sam n'a pas peur de Gatsby ; c'est ce qui a intrigué celui-ci chez l'humain et l'a résolu à l'accompagner. En effet, lui qui aimait faire peur à tous les voyageurs qui s'aventuraient trop près des environs, il a été intrigué par cet enfant idiot mais courageux qui n'a pas hésité à le capturer. Il va mettre une nouvelle fois son esprit et son courage à rude épreuve ; mais ça, le brun ne le sait pas.

Tandis que sa main s'approche de plus en plus de lui, Fantominus recule. Tout à coup, alors que le bras de Sam fait un brusque mouvement en avant, comme s'il essayait de l'attraper, Gat' se jette sur son dresseur et traverse son corps, comme s'il en prenait possession. Aussitôt, le Pokémon gazeux se place au niveau de sa gorge et l'asphyxie. Manquant de plus en plus d'air, Sam tombe à genoux avant de s'écrouler au sol et de gigoter en plaçant ses mains sur sa nuque. Il n'arrive plus à respirer. De l'air. Il a besoin d'air, et vite. Brusquement, le spectre relâche un peu sa prise pour laisser passer un peu d'oxygène dans les poumons de son dresseur qu'il manque de tuer. L'Enodril ne comprend pas pourquoi cette soudaine et minime délivrance, mais cela lui rappelle le jour où il a assisté, impuissant, à la crise d'asthme de Natsume. Il a bien failli perdre son ami, ce jour-là, sans l'intervention de Vanitas. Plus il se rappelle de cette scène, plus il perçoit nettement les images, comme s'il les revivait. Il trifouille mon esprit ! comprend-il. Des souvenirs malheureux pour faire souffrir le gamin ; voilà ce qu'il cherche. Et des souvenirs malheureux, il en a. Des. Tas. Comme si sa vie défilait devant ses yeux, il revoit clairement la scène où son père se plante le couteau dans le ventre, et manque de hurler comme il l'avait fait ce jour-là. Des images horribles comme celles-ci qui avaient rassasiée sa culpabilité. Mais il y en a bien d'autres encore. Le jour Tori s'est enfui ; ce moment où il a attiré sur lui la peur et l'angoisse de son grand frère lorsqu'il lui a demandé de le former ; son combat contre Kirito qu'il a lamentablement perdu, à cause duquel Kasumi gardera pour toujours les traces des mâchoires de Sword sur sa peau lisse ; ses mésaventures avec Natsume ; et quand il revoit les images où Sulfura lui a craché ce jet de flammes destructrices, il ressent comme par magie la douleur de sa brûlure qui revient, lancinante et insupportable. Les cauchemars reprennent, et avec eux, les larmes de tristesse. Sam ne pousse pas de hurlements, et ne gémit même pas. Mais la souffrance est atroces, et il peine à se retenir de crier. S'il fait ça, cependant, cela voudra dire que Gatsby a gagné ; et jamais il ne permettra à ses peurs de l'emporter sur lui. C'est vrai, il a vécu des choses atroces, mais pas que. Il a également des rêves, et des souvenirs merveilleux qu'il garde ancrés dans sa mémoire et qu'il n'hésite pas à se remémorer quand ça ne va pas.
Alors il pense. Il pense à tous les instants heureux qu'il a vécu avec sa famille, ses amis, ses Pokémons... Tous les moments de sa vie qu'il a passé avec son père ; le jour où il a rencontré Faust, Solène, et tous ceux qui comptent pour lui ; ses combats Pokémons ; ou plus récemment encore, il se souvient très bien de la bataille de polochons mémorables qu'il a eu avec Natsume, ainsi que des autres instants qu'il a passé avec lui et ses amis. Sa vie n'est pas faite que d'erreurs. Sa vie est faite de ses proches, et c'est pour eux qu'il veut se battre aujourd'hui ; car il l'aime de tout son cœur et fera tout son possible pour les protéger à son tour. Positif, positif, positif !

Brutalement, c'est comme si le temps s'arrêtait. Gatsby, à se balader dans la mémoire de Sam à la recherche de mauvais souvenirs, est tout à coup aveuglé par une lumière blanche surgie de nulle part. Elle se met à dégager une chaleur douce et apaisante qui grossit de plus en plus, jusqu'à l'expulser du corps du nounours, laissant ce dernier reprendre peu à peu une respiration normale et profiter de cette instant pour libérer Yami et Synkro. Mais quand le Fantominus réapparaît dans la chambre, la lumière n'est plus là. Néanmoins, à ses yeux, c'est comme si le jeune humain était enveloppé d'une aura protectrice et chaleureuse qui l'empêchait d'y introduire des pensées négatives. Stupéfait, Gastby fixe l'adolescent, muet de stupeur, encore sous le choc de s'être fait éjecter ainsi sans comprendre pourquoi.
Aussitôt, l'Absol en liberté grogne sur le responsable de la tentative d'étouffement de Samaël et s'apprête à utiliser ses pouvoirs, lorsque le Gardevoir l'arrête d'un geste calme.Enfin, Sam finit par se relever, avec l'aide de Synkro, et scrute le Fantominus en croisant les bras sur sa poitrine. Comme s'il était tout à coup confus et admiratif, il bredouille des excuses, n'étant plus du tout en mesure de rire. De sa forme spectrale, Gatsby fait l'équivalent d'une révérence, avant de briller et d'évoluer en Spectrum. Quand il relève la tête, l'ourson ne peut réprimer un sourire satisfait lorsqu'il aperçoit dans les yeux du fantôme à double types ce qui semble être du respect. Sam hoche la tête et finit par rappeler le Pokémon dans sa boule. Il a gagné. Il ne sait pas encore comment il a fait, mais Gatsby est maîtrisé. A partir de maintenant, il lui obéira.

Tout joyeux de cette victoire, l'Enodril ne peut s'empêcher de sauter de joie dans sa propre chambre. Curieux de savoir ce qui a bien pu terrasser à ce point le vilain spectre, le Gardevoir pose une main sur la tête de l'enfant, lui faisant croire à une caresse, et en profite pour plonger à son tour dans son esprit. Puis, il retire d'un coup sa main, et recule. Ses yeux rouges observent dorénavant Samaël, comme son camarade juste avant. Cette lumière, il l'a vu aussi. Mais ce n'est pas n'importe laquelle. Cela représente en vérité un sentiment qui dépasse les autres ; un nouveau, que Sam n'a encore jamais éprouvé, et qui laisse le Pokémon psy perplexe. Au centre de cette lumière, il est sûr d'avoir vu un hérisson. Mais ce n'était pas Faust.

Réalisé par BlueBerry pour Orange



____________________________________________



Spoiler:
 

Merci pour ces superbes cadeaux Mercy et Alex <3

=> DC de Aloïs F. Legrand, Tristan T. Weber, Josepha Rainbow et Celebi
Revenir en haut Aller en bas
 

Splash ! [OS d'évolution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2007 - [Opel/Suzuki] Agila II/Splash
» VTC 500 : évolution du modèle ?
» [Story] Révolution du Cyclisme !!
» pêche-leurre-évolution
» Révolution Y'A PAS QUE PANAM [Week du 12/13/14 juin 2009]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil :: Maison Enodril-