« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 L'eternité n'existe pas (OS, Obtention de Perséphone)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: L'eternité n'existe pas (OS, Obtention de Perséphone)   Mer 24 Sep - 11:41



L'éternité n'existe pas.

J’aimais bien les avions, avant. Quand j’étais encore en Allemagne, je les voyais comme les émissaires de la liberté, ceux qui pouvaient m’emmener loin, me permettre d’être libre. Quand j’en vois un tracer, certainement en provenance d’Amanil, qui s’en va vers je sais pas ou, je sens ma respiration se couper un instant, mon cœur s’arrêter, un malaise m’envahir. Pourquoi suis-je venu ici. Pourquoi est-ce que je suis allongé sur ce foutu tas de terre, sur ce terre-plein, a regarder les avions partir. A quelques centaines de mètres de la piste de décollage, les géants de métal ne passent pas loin. Je ne partirais pas d’ici. Je ne serais pas comme lui. Et pourtant, je l’ai laissé faire. En ma qualité d’Officier du Régime, et sa qualité de Resistant, j’aurais pu l’empêcher de partir et l’envoyer au Bloc, comme tous les autres. Sky est parti.

Ça a commencé comme d’hab, on ne savait rien faire a part s’engueuler, on a toujours été comme ça. Sauf que ça s’est encore moins bien passé que d’habitude. On a tous les deux senti que ça ne pouvait pas continuer comme ça. De toute façon, depuis le début, on le savait. Ça a commencé, mais c’est comme si on attendait ce moment depuis le début. C’est vrai que je l’avais longtemps redouté, puis quand c’est arrivé, je me suis dit « C’est comme ça. », je me suis rendu compte que tout irait mieux après ça. Mieux pour moi, et surtout, mieux pour Sky. Donc, notre lien s’est brisé, déjà trop usé à plusieurs reprises, recollé tant bien que mal à chaque fois, mais cette fois tout a explosé, tout s’est effondré sous nos yeux, sans que nous puissions rien faire. « Tu le savais, de toute façon. Je le savais aussi. Depuis le début, on savait que ça devait arriver. » lui ai-je dit, inexpressif, sans l’envie de me justifier ou de m’apitoyer sur notre sort. Et je me suis barré, lui tournant le dos, sans lui dire le moindre au revoir. Mais, il est tout de même revenu vers moi. En le voyant je savais que c’était pour un adieu. Mais devais-je le laisser partir? Une voix au fond de moi ne demandait qu’une chose : le punir et le laisser pourrir au fond d’un cachot. Mais non. Je lui avais sauvé la vie une fois, déjà, et il aurait pu m’éliminer à maintes et maintes reprises, ce qu’il n’a pas fait. Alors, cette fois encore, je laisserais sa vie continuer. Sa vie sans moi, ma vie sans lui. Nous n’avions jamais dépendu de l’autre au point d’en crever, encore une chance. C’est avec peine que je l’ai vu à son tour me tourner le dos, me laissant une sphère bicolore dans la main. « Même sans ça, je t’aurais pas oublié. » C’est les derniers mots que je lui adressais, un faible sourire aux lèvres, un sourire sincère, il fait partie du peu de personnes qui ont pu voir ce sourire, qu’il s’en estime chanceux. La boucle est bouclée. Les bons souvenirs resteront, je le sais. J’en viendrais certainement à regretter cet ancien ami, cet ancien amour un jour, quand je serais devenu vieux. Après tout, je l’aimais bien, Sky. Je me surprend a accuser le choc aussi calmement. Probablement car j’avais trop attendu, redouté et enragé pour se moment.

C’est le troisième avion qui passe au dessus de moi, et je commence à en avoir marre, la nostalgie s’en va peu à peu, c’était la seule chose qui me retenait encore, la nostalgie. Mais mon désir d’aller de l’avant est plus fort que le reste comme toujours. Peut-être bien qu’après tout, il n’y avait pas de place pour Sky à côté de mes ambitions. Finalement, ça n’avait pas été possible.

« On l’oubliera pas, hein, Persée? »

Je me retourne vers l’Hypocéan en bas du talus, son regard triste fixe lui aussi le ciel, elle m’offre un coup d’œil en coin, encore hostile. Je ne sais pas bien pourquoi Sky m’a laissé la jeune Hypocéan, certes, je lui avais déjà dit que je voulais un tel Pokémon, mais finalement et surtout, elle est le signe que notre lien n’a pas complètement disparu. Je soupire avant de me lever et de me diriger vers la sortie du terrain vague, suivi de loin par le Pokémon eau qui garde encore ses distances, je me sens à la fois libéré et dans un même instant, la présence de Sky à mes côtés me manque déjà. Mais bon, comme dirait l’autre, la vie continue. La vie continue et je ne vais pas la laisser partir sans moi, parce que j’ai encore trop de choses à faire avec elle. Si j’étais un romantique fini ou si j'étais vraiment niais j'aurais "Goodbye my friend, goodbye my lover" dans la tête. Quoi, comment ça, je l'ai déjà dans la tête. Eh merde. Parfois, je suis trop con. Mais c'était pas un côté de moi qu'il détestait, pas vrai? Enfin, comme je suis d'atroce mauvaise foi, je vais le penser en allemand, c'est mieux.

Auf Wiedersehen, mien Fruend, Auf Wiedersehen, mein Lieben.

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'eternité n'existe pas (OS, Obtention de Perséphone)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» chargeur baterie
» Je vous apporte LA preuve que demain n'existe pas.
» existe t il un site pour coque axr
» obtention des flèches dites de progression
» la malediction existe- elle a la pêche?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil-