« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Back in the Days [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reiko Sawamura
Débutant
avatar
Féminin Messages : 105
Date d'inscription : 30/09/2014

Âge du personnage : 22 ans
Métier / Études : Conseillère Spectre
Pseudonyme(s) : Cherazade - Conseillère Spectre

Niveau : 65
Team active :
Corail - Prinplouf♀ - Torrent - Douce

Nina - Nidorina ♀ - Point Poison - Malin

Ptyranidur ♂ - James - Prognathe - Brave

Evoli ♂ - Athos - Adaptabilité - Calme

Ptéra* ♀ - Lady - Tête de Roc - Jovial

Team spécifique :
Frank - Ectoplasma ♂ - Lévitation - Calme

Ouranos - Noctunoir ♂ - Pression - Pressé

Suzi - Lugulabre ♀ - Corps Ardent - Malpolie

Desmond - Exagide ♂ - Déclic Tactique - Timide

Misty - Momartik ♀ - Rideau Neige - Pressé

Banshitrouye ♀ - Latisha – Ramassage – Maligne


MessageSujet: Back in the Days [OS]   Jeu 2 Oct - 17:47


Back in the Daysfeat. John L. Armstrong

Le soleil brille contre mon visage, me procurant une certaine chaleur douce et réconfortante. Bercer par le bruit des vagues et le brouhaha des passants, j’observe la mer et les bateaux qui y flottent. L’eau m’a toujours fascinée, et je ne me lasserai jamais de la regarder. Ses formes si mobiles me permettent de relaxer, et de cesser de penser au monde qui nous entoure. De cesser de m’inquiéter quant à mes nouvelles responsabilités de Conseillère. D’ici, plus rien ne compte, plus rien n’existe. Il n’y a que ces vagues se fracassant contre la jetée dans un bruit presqu’endormissant. Je pourrais rester ainsi toute la journée. Même la petite Corail semble aspirée par le décor qui s’étend devant nous. Je la sens glisser lentement vers le monde des rêves, et ne semble même pas entendre le monologue pourtant bien fort du vieil homme qui a pris place à nos côtés, sur le petit banc que nous occupons. Je ne l’écoute qu’à moitié raconter ses périples de jeunesse, et réponds d’un simple « ah bon! » de temps à autres, par simple politesse. Sans doute n’a-t-il plus personne à qui parler, pour être aussi volubile avec de simples étrangers… Malgré tout, je ne peux m’empêcher de m’attendrir devant ce vieil homme à la recherche d’une écoute attentive. J’ai toujours trouvé les vieilles personnes tout simplement adorables et attendrissantes, et comme celui-ci semble presque seul au monde, je décide de le laisser continuer son monologue sans l’interrompre, même si au fond, ses histoires ne sont pas très intéressantes.

-Pardon, est-ce que je peux m’assoir?

Surprise par une voix que je ne connais pas, je me retourne pour réaliser qu’un jeune garçon se tient devant moi, me faisant de l’ombre. Il s’agit d’un jeune homme à la chevelure en bataille, accompagné d’un petit spectre tout simplement adorable. Il m’observe, un petit sourire aux lèvres, et me pointant la place occupé par le vieil homme, pour sans doute faire référence à cette place. Ne comprenant d’abord pas, je fronce les yeux, comme pour réfléchir, mais au fond, je ne sais même pas à quoi je pourrais bien réfléchir. Mais quel effronté, ce garçon! N’a-t-il donc aucun respect pour nos ainés!? Pense-t-il vraiment qu’il va me faire chasser ce gentil petit monsieur? Offusquée, je me retourne vers le vieil homme, prête à vider mon sac, lorsque tout à coup, je réalise que la place est effectivement vide. L’homme s’est volatilisé, emportant avec lui ses histoires de jeunesse. Laissant cette place vide, accueillante pour tous, y compris ce jeune homme et son petit spectre. Ne s’agissait-il donc que d’un autre membre de mon monde invisible? Un autre être sympathique disparût de ma vie aussi vite qu’il y est entré? Je pousse un léger soupir, à peine audible pour l’inconnu qui se tient toujours devant moi, attendant ma réponse.

-Euh, oui… Oui, bien sûr…

Ne remarquant aucunement mon trouble, le garçon prend place à mes côtés, laissant sa petite Feuforêve s’aventurer près de Corail, qui se réveille doucement en sentant le petit être l’approcher. Amusée par la scène, j’oublie rapidement le vieil homme disparût pour me concentrer sur celui qui semble véritablement se tenir à mes côtés. Il complimente d’abord la vue de la manière la plus banale possible, comme s’il se sentait forcé de me faire la conversation. Mais moi, je ne l'écoute qu’à moitié, plutôt concentrée sur son apparence. Pour une raison qui m’échappe, ce jeune garçon m’est terriblement familier, et pourtant, je suis certaine de ne jamais l’avoir rencontré. Mais ces yeux et cette chevelure…

-Oh! Je sais qui tu es! Tu as participé à la Ligue, non? Tu as affronté Méphisto, je me trompe?

Coupé court dans son monologue, le jeune homme m’observe, surpris de mon exclamation si soudaine. Il reste d’abord silencieux, sans doute le temps de comprendre ce qui se passe, avant de tout simplement éclater de rire. Je dois avouer que ma réaction est plutôt excessive, et je me mets à mon tour à rire, tout en rougissant, un peu honteuse d’avoir réagi aussi impulsivement. Mais comme le garçon réagit plutôt bien, je ne m’en fais pas plus qu’il ne le faut.

-Pardon, c’est juste que je suis la Ligue avec beaucoup d’intérêt, alors forcément, j’ai suivi ton parcours…


-Content de voir que ma performance aura au moins plu à une personne…


-Tu ne devrais pas dire ça… Je trouve que tes alliés se sont bien défendus. C’est normal que tout le monde ne parvienne pas à percer, sinon, on ne servirait à rien…

Je ne réalise qu’après coup avoir parlé de la ligue en m’incluant, alors que pour l’instant, je n’en fait qu’à peine partie… N’ayant jamais encore combattu en tant que Conseillère, je peine à m’inclure dans le cercle des élites, et pourtant, me voilà en train de le faire, et ce petit détail ne semble pas passer inaperçu aux oreilles du garçon, qui me regarde tout à coup d’un air intrigué. Je crois en avoir trop dit! Rouge tomate, je me redresse, ne ménageant pas la pauvre Corail qui s’écrase contre le sol, ne s’attendant visiblement pas à une telle réaction de ma part.

-Il commence à se faire tard! Je devrais y aller, moi!

Oh oui, je sais… Mais quelle réaction excessive, vous vous direz… Mais voilà, moi qui souhaitait pouvoir passer une petite journée tranquille à simplement me laisser bercer par le son de la mer, je n’ai aucune envie de répondre aux questions concernant mon nouveau poste… Et si, par malheur, des journalistes en herbe venaient à se mêler à cette histoire, ça n’en finirait plus… Pour l’instant, mon visage n’est encore connu que d’une infime partie de la population, et vaut mieux garder les choses ainsi pendant encore quelques temps, ne serait-ce que le temps de m’y habituer moi-même. Ainsi, avant que le jeune homme ne puisse riposter, je m’éloigne de lui d’un pas rapide, sans même me retourner. Dommage, il avait l’air si sympathique… Enfin. Peut-être un jour nous recroiserons-nous, et les choses seront différentes...


(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Back in the Days [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les back lead
» Choix de back lead
» Tirer au back tension en extérieur
» back lead
» jean claude vd the come back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil :: Port-