« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 L'eternité n'existe pas II (OS, Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: L'eternité n'existe pas II (OS, Evolution)   Ven 10 Oct - 18:00




L'eternité n'existe pas.



Au retour d’Amanil, il me faut filer vers la ferme ou l’autre sadique m’attend pour sa leçon du jour. Vous savez, je pense que si Maitre Yoda et Terminator avaient pu être compatibles sexuellement… Bah leur gosse se serait appelé Soltan Green. Aussi chiant, aussi foutrement imbattable (pour le moment), aussi sournois sans en avoir l’air, aussi vieux et… Bon, bref, voulez vous un maitre bien chiant en voila un. Je vous passe sous silence les foutus exercices d’âne qu’il ne fait faire et l’état actuel de mon bide couvert de bleus car il ne me ménage pas. Dès qu’il peut, il place un poing ou un pied dans mon estomac pour m’envoyer valser. Et selon, lui, avec moi, il a battu des records de distance en lancer d’humain. Crevard. Enfin. Depuis quelques jours, je suis aussi inscrit à la compétition, la 101ème. J’ai préparé une petite surprise pour cette occasion. D’ailleurs, je pense que mon costume risque de faire des émules... Oh, j’ai hâte de pouvoir m’en servir de façon… détournée, disons. Héhéhé. C’est donc d’excellente humeur que je me rends dans ce fichu élevage bovin, ce qui est pour le moins étrange car je sais que je vais m’en prendre plein la face, encore aujourd’hui. Mais Riku n’est pas là pour se marrer, c’est pas plus mal. Je ne sais pas si je progresse ou non comme le maître est du genre assez peu communicatif et encourageant, mais être traité comme un chien me donne plus envie encore de lui ratatiner sa face de prétentieux  et de lui faire manger la bouse de ses vaches. Voila, je suis de bonne humeur avec cette image mentale!

J’atterris donc devant le porche et m’apprête a rentrer dans la maison quand j’entends des éclats de voix ma foi suspects venant de l’intérieur de la baraque. Donc une voix bien énervante que j’aurais préféré ne plus jamais entendre. Je ne vais pas rentrer… Et…

« Eh mais t’es bien fichu en fait! »
« Bordel, Rainbow, tu me fais mal. »
« T’as la peau délicate, faut croire! »
« … Euh… »
« Eh, c’est bon, t’inquiètes, je touche que à Max ! Oh, d’ailleurs, faut que je te dise, l’autre jour on était tous les deux seuls et on a… »


Bon, ok, j’ai le sentiment d’en avoir déjà bien trop entendu. J’entre donc en faisant le plus de bruit possible et regrette immédiatement en voyant Rainbow forcer son sourire pour venir me dire bonjour d’un air faussement ravi. En m’interrogeant sur le fait que oh, je connais Soltan, c’est drôle qu’on se connaisse et blablabla… Comme si il en avait quelque chose à fouttre… Mais plus sérieusement… Pourquoi cet abruti de Duconno de la Balayette était en train de faire un massage a Soltan?! J'ai l'impression d'être dans un rêve bizarre mais étrangement réaliste.

« …et puis, ton Ningale il va bien? Rah j’imagine qu’il a bien grandi! »
« Vous êtes amis? »


A l’interrogation du vieux, je lance un énième regard glacial au péteur d’arc-en-ciel en série et retire très sèchement sa main venue se poser sur mon épaule. Je déteste que ce mec me touche! Détestable. Même si je voulais l’apprécier ce ne serait pas possible. C’est viscéral, je le hais, lui et sa foutue hypocrisie, ses sourires forcés… Pourquoi il ne me rend pas tout le dédain que je lui voue? Gros débile.

« On est pas amis, nan. Soltan, qu’est-ce qu’il fout là?! »
« Ooooh mais t’en fais pas! J’venais de Baguin, et en fait, j’avais un truc a demander à Soltan, un truc d’éleveur, tu sais, les trucs pour… Ah, Alexander, j’voulais te demander ! Il va comment, Sky? »
«Sky ? »
« Bah, quoi? Me regarde pas comme ça! Ah mais… Vous… Vous avez rompu, c’est ça? »
« Oh, alors tu ne sais pas… »
« Qu-quoi? Qu’est-ce qu’il s’est passé, dis-moi! C’est pas drôle, bordel! Arrêtes de… »
« Sky est parti. Il t’as rien dit? »


Dis-je, en jubilant intérieurement de voir que Rainbow ne savait apparemment rien de son départ. Mon ultime supériorité sur sa pauvre petite personne. Eh ouais. Sky est parti, ça t’en bouche un coin, hein? Tss… Par contre, le voir contenir sa joie et son soulagement tout en tentant de rester consensuel finit très vite de me chauffer a blanc. Tant pis pour lui. Plus rien ne le protège, maintenant, plus personne.

« Ahah… Non, tu savais pas. »
« … C’est de ta faute s’il est parti. »
« Quoi? Attends, j’y suis pour rien, moi! C’était sa décision. »
« Tu n’as fait que le manipuler depuis le début espèce de salaud! Tu ne l'aimais même pas, j'en étais sur. »
« Wow, wow, tu vas te calmer, toi?! Sky t’as dit que je l’utilisais?! T’invente ta vie, là, mec! Enfin, c’est bien… Je vois enfin ton vrai visage… T’as envie de me tuer, hein? Dis-le… Dis le que tu aimerais me faire souffrir comme un chien! Sois honnête pour une putain de fois… Allez, Rainbow, donnes moi une ultime bonne raison de t'apprécier, juste un peu. Comment tu dois souffrir de tout le temps devoir être gentil avec tout le monde. Tu es tellement limité. Ça me donne envie de t’écraser, depuis, toujours. Et maintenant que Sky n’est plus là, je vais bien en profiter… »


C’est bon de voir son visage se décomposer, la peur s’insinuer dans son regard au fur et à mesure que je m’avance plus près de lui, pour le faire reculer jusqu’à ce qu’il soit dos au mur. Eh ouais, mon mignon, la folie ce n’est pas beau à voir, hein? Si tu savais comme je ne fais plus aucun effort pour être ce que je suis, a quel point je ne souffre même plus de ce vide en moi que j’ai finalement réussi à combler…

« Ah, d’ailleurs, tu faisais quoi à Baguin? »
« … Va te faire mettre, Nagel, je n’ai rien à te dire. D’ailleurs tes souhaits vont être exaucés. Jamais plus tu me verras! Dis ce que tu veux… Personne ne veut d’un type qui a un glaçon en guise de cœur comme toi. Je sais que Sky est parti par ta faute. Plutôt crever que revoir ton visage de- »
« Mauvaise réponse. Ahah. Ahahaha! T’as pas fini de me voir après m’avoir répondu comme ça! Bonne nouvelle pour ta gouverne : j’ai jamais eu de cœur… Surtout si c’est pour m’emmerder avec des petits êtres inférieurs comme toi. »
« Alex. »


Voila Soltan qui me rappelle à l’ordre et m’envoie un regard dangereux, signe de ne pas m’adonner à mes loisirs douteux chez lui. Je lâche un rire sinistre et m’éloigne de Rainbow.

« Tss… On dirait que t’as de la chance, aujourd'hui, mon cher Emilio… »
« Soltan, merci pour le matériel. Je n’ai besoin de rien pour le massage, ne t’en fais pas… Je… J’y vais, hein, salut! »


Puis, le blondinet s’en alla en claquant la porte. Tss. Un indésirable de parti. J’observe Soltan qui me lance des regards dépités. Qu’il ne me fasse pas la morale, lui, en plus! Pas que j’en ai quelque chose à faire de ses sermons, en un sens. Et il le sait. Pour ça qu’il s’en passe, je suppose.

« Pas mal, le crêpage de chignon. »
« Tu connais le sarcasme, toi, maintenant? »
« Non, c’était drôle. Assez pathétique. »
« Oh, je fais ce que je peux, hein! »


L’autre roule des yeux et se rend dehors. Pas trop tôt, j’attendais que ça. Puis on ne tarde pas à commencer l’entrainement, sous le regard de Lizbeth et de Perséphone, qui est sortie d’elle-même, et m’observe toujours ce même air mi-hautain, mi-colérique. Je sais que la séparation avec son ancien maître est difficile, et j’ai supporté son comportement par respect pour Sky. Il y a un moment ou je n’en dirais plus autant. C’est après plusieurs heures d’entrainement que je me retrouve encore a plat sur la sol, a regarder le ciel devenu gris. Et il va bientôt commencer à me pleuvoir sur la tronche. J’entends même l’orage au loin. Je me relève pour voir le vieux retourner dans la maison, me donnant un moment de répit. En reprenant mon souffle, je me redresse et reporte mon attention sur l’Hypocéan qui continue de me fixer, mauvaise. Pourquoi est-ce que Sky me l’a donnée, au fait? Pour que je ne l’oublie pas, que j’ai tout le temps un souvenir de lui? Considérer son ancienne compagne comme un simple souvenir, ça me ferait mal à la place de Persée, je crois. Pense-t-elle que son maitre l’a abandonnée? Et est-ce que Sky croit à ce point que j’ai un caillou à la place du cœur pour l’oublier du jour à lendemain. Euh… Qu’est-ce que je raconte, bien entendu que j’ai un caillou à la place du cœur! Nan mais. Juste… Merde, je pourrais pas faire comme si il s’était rien passé avec Sky. Je pense encore a lui, et j’ai du mal à accepter son départ, encore. J’essaie de l’oublier, et c’est difficile. Et dans tout ça… L’Hypocéan ne m’aide pas du tout. Je suis souvent distrait dans mes entrainements quand je repense à lui, je n’arrive pas à passer à autre chose. Et ça m’emmerde. Ce con veut me faire chier jusqu’au bout ou quoi? Je grogne en me relevant, puis me tourne encore dans la direction de Persée qui a disparu. Merde, ou est-elle allée, cette idiote? Alors que la pluie commence à se faire lourde, je fais le tour de la ferme, pour finalement la trouver près du ruisseau.

« Eh, Persé’, si t’arrêtais un peu tes conneries? Arrêter de toute le temps me mater comme si tout était de ma faute, ce serait cool. »


Elle me lance un nouveau regard inquisiteur.

« …Sérieux, vous avez quoi à tous me dire que c’était de ma faute?! Je me suis pas servi de Sky, bordel! J’ai… C’est lui qui t’a laissée là et… Il a choisi de partir. Ce n’était pas pour moi, ni pour toi, ni pour ce foutu Rainbow, et… Sérieux… Vous savez quoi, vous, de tout ce qu’il… Il en pouvait plus de cette île. Il a décroché. Je le comprends pas non plus. Je suis pas fier qu’il ait abandonné à vrai dire… Je l’estimais plus que ça… Bien plus que ça… Mais maintenant qu’il est parti, je veux qu’il soit encore là... »


Persé semble s’apaiser, devenant plus compatissante. Probablement qu’elle aussi, elle savait déjà tout ça.

« Il me manque, a moi aussi, tu sais. Il ne nous a pas abandonné il… Il est juste parti. Et… C’est comme ça. C’est son choix et… c’est mieux comme ça. Rien n’allait plus, surtout entre nous… Tu aurais préféré qu’on s’entre-tue? Car c’est ce qui se serait passé, finalement… Tu sais Persé… Sky je… Je… Je l’aimais. Et euh… finalement… je ne lui ai jamais dit parce que… la séparation n’aurait été que plus douloureuse. Faut pas croire que je souffre pas non plus enfin… Merde, je me sens tellement faible! Toi aussi, hein? Tu vois, je déteste ça, comme toi! On est pas si différents toi et moi alors… Faut qu’on avance. Tu veux être plus forte? Alors viens avec moi. Je t’offrirais plus de puissance que tu n’en as jamais vu. Et tu trouveras ton chemin. Je te le promets. »


Sur ces mots, je sors un objet brillant de ma poche, et le tend à l’Hypocéan.

« Que comptes-tu faire? Moi, j’en ai marre de piétiner. Je vais aller plus loin, plus haut. Et je ne m’arrêterais plus. »


L'écaille couleur ciel brille quand un éclair illumine soudain le ciel. Sous les yeux de Perséphone qui se sont remis a brillé. Puis, elle prend d’elle-même la roche dans ma main pour ensuite plonger dans le ruisseau, quand elle en ressort c’est dans une colonne d’eau qui brille avec majesté. L’Hyporoi éloigne les flots d’un coup de nageoire et descend vers moi en brillant d’une aura turquoise, elle n’a jamais semblé autant déborder de beauté et de puissance.

Sky… Sky serait fière d’elle.

Évolution de Perséphone


____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'eternité n'existe pas II (OS, Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je vous apporte LA preuve que demain n'existe pas.
» evolution du rapport Yen Euro
» Evolution de l'escalade depuis ses débuts...
» Pie gris -pie bleu?
» Evolution d'une robe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: RÉGION DU NORD :: Montagnes du Nord-