« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Mar 2 Déc - 16:13




Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon.


« T’as bien entendu ce que je viens de dire? »
« Ouais ouais, pars tranquille! »
« Je le redis parce que je sais que tu n’as pas écouté. Tu gardes la ferme et tu ne laisse personne s’approcher des vaches a moins de 200 mètres. Ça les stresse et ça fait tourner le lait. »
« C’est bon j’ai compris, je suis pas teu-bé! »


Et ainsi le vieux partit pour la ville pour quelques heures, et je comptais bien en profiter pour faire quelque chose qu’il m’aurait empêché de faire à coup sur. Ayant garé ma voiture plus bas, je la ramenais devant le maison, pour pouvoir lui donner un coup de jet d’eau. Habitant en ville, j’ai pris l’habitude d’aller faire laver ma voiture à la station service, mais ne pas pouvoir le faire moi-même me fait un peu de peine, je dois dire. Donc, je profite du grand terrain de la ferme et de l’absence du propriétaire pour faire briller ma BMW. C’est pas la première fois que je le fais, en plus, depuis quelques mois et je suis toujours très satisfait du résultat! Je suis peut-être un gros beauf, n’empêche que laver sa voiture, ça m’aide à penser et à positiver. C’est vrai, c’est vraiment une bonne thérapie. Enfin, pas comme si j’avais besoin de quelconque thérapie, hein! Je vais très bien. Et puis, c’est aussi bien de se sentir normal par moments. Enfin, normal… Si on prend en compte que se donner en spectacle devant sept bébés Sonistrelle en lavant sa bagnole est une scène parfaitement ordinaire. Mais bon, j’ai un public, alors autant leur faire plaisir. Leur père est parti voler et chasser dans les montagnes, et leur mère les surveille de près, d’un regard attendri mais pas moins attentif. Donc, alors que je chante le Dies Irae de Mozart, la voiture me semble de plus en plus propre et brillante, cela pour mon plus grand plaisir car plus elle est propre, plus je rie. Je ne sais pas d’où sort cette euphorie, j’ai rien fumé, pourtant, mais ce doit être l’enthousiasme adorable des minis-Sonistrelle qui me fait faire n’importe quoi.

Enfin, je ne tarde pas à finir de passer l’éponge sur les vitres et le reste de la carcasse et m’en vais allumer le jet d’eau pour rincer tout ça. j’ai l’impression que ma belle voiture devient plus belle que jamais. "Ma, jé  verrais bien oune po di aqua par là pour vous faire oune beauté madame!" Pourquoi est-ce que je parle italien, d’un coup? Ah, ce doit-être a cause du CD de Mozart que j’ai mis en marche pour m’accompagner dans mon opération lavage. Enfin, le requiem est en latin, mais il a écrit en italien, le petit génie donc… Cela n’a rien a voir avec un lavage de voiture, je sais, c’est pas très poétique ou lyrique, tout ça… Mais bon. Tout se passait si bien, et je n’aurais jamais imaginé na suite terrible des évènements. Car oui, les sept petits diables sournois me sautent d’un coup tous dessus avec pour but de me faire me rouler part terre et de s’amuser à me chatouiller jusqu’à ce que je rende mon dernier souffle.  Pas la peine de faire un dessin, en plus d’être désormais un peu trempé, je manque de souffle pour continuer de rire, et donc, je feins d’être mort, et ça marche, car les petits s’éloignent et chuchotent entre eux, d’un air préoccupé. Et alors qu’ils ne sont plus attentifs, je saute sur mes pieds pour commencer à les poursuivre, le jet d’eau à la main. Je m’interromps en plein geste quand mes instincts détectent une présence dans le périmètre de la ferme. Et en effet, il y a une jolie fille qui se tient là, à quelques mètres. Je ne me préoccupe pas trop du fait que je suis pas franchement présentable avec mes habits trempés, mes cheveux en pétard et mon énorme sourire figé, et je me préoccupe encore moins de la règle des 200 mètres donnée par le propriétaire des lieux. En restant planté sur place, avec les sept Sonistrelle autour de moi qui dévisagent l’intruse presque aussi intensément, et avec la musique du viennois qui joue toujours en arrière plan, je crois que cette scène vient de devenir fort awkward. Et je ne sais comment réagir, à part rester là avec mon sourire un peu dérangeant vissé sur le visage. Enfin, finalement, je crois que mon côté poli prend le dessus et je me recoiffe d’une main avant d’aller vers la jeune femme, alors que les petits dragons se jettent de nouveau sur moi comme pour m’empêcher d’aller dire bonjour. Derp.

« Ahem, je viendrais bien te demander ce que tu fais là, mais comme tu vois, y’a un léger soucis logistique de mon côt- OUAH! »

Et les petites chauves souris sournoises me font de nouveau tomber par terre. Quelle bande de… Et en plus, ça les fait marrer! Je me relève avec un peu moins d’entrain cette fois-ci et leur lance un regard sévère qui les fait se remettre en rang d’oignons. Enfin, ça ne dure pas, et ils recommencent a fixer l’inconnue. Tout comme moi, qui m’adresse alors à elle avec un regard dangereux.

« Et toi… Oublie tout ce que tu viens de voir. Allez, tu zappes! Sinon, j’te tue. »

C’est alors que Lizbeth intervient et me poke sa joue, pour éviter que je m’agace outre mesure. Je me mets à papillonner des yeux. Pourquoi je suis agacé, moi, déjà ? Oups, un black-out. Bah, c’est sans importance. Allez, on oublie!

« Hahah, je rigole! »


Hum… Vraiment? Enfin, j’imagine que mon air niais et les moqueries des petits dragons a suffit a me convaincre d’oublier ma colère passagère.



Avec Adélia G. Turnac


____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia G. Turnac
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Médecine, en stage dans une clinique privée
Pseudonyme(s) : Adélia Frey, sa fausse identité, le nom sous lequel elle se présente
Mascarade, surnom de Compétitrice

Niveau : 65
Team active :

♣️ MAJESTA ♣️
Ectoplasma ♀, Lévitation, naïve


♣️ PUMPKIN ♣️
Emolga ♀, Statik, fofolle


♣️ AMADEUS ♣️
Haydaim ♂, Herbivore, malin


♣️ GOTHAM ♣️
Bruyverne ♂, Infiltration, hardi


♣️ BENTLEY ♣️
Tengalice* ♂, Chlorophylle, pressé


♣️ MOZART ♣️
Noctunoir ♂, Pression, calme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Mer 3 Déc - 0:52


Tu n'aurais pas du voir ça...

feat. Alexander Nagel
Depuis mon premier vol à dos de dragon, mon opinion a grandement évolué. Je craignais autrefois les hauteurs que me faisaient vivre ces créatures élégantes et puissantes. Le sol me paraissait flou, incertain, et surtout beaucoup trop lointain. Le vent s'engouffrait dans mes narines, brûlant ma gorge. Je ne pouvais rien voir entre les larmes et mes étourdissements incessants. J'ai mis du temps, un long temps à m'y habituer, mais malgré mes expériences douloureuses quelque chose m'a toujours attirée dans cet exercice sans que je ne parvienne à mettre le doigt dessus. L'exaltation me prend désormais aux trippes alors que le Drattak qui me porte déploie avec grâce ses ailes d'un rouge sans qui tranche avec le bleu du ciel. Il n'a rien à craindre, lui, dans ces cieux dont il est le mètre. Il s'annonce en grande pompe en laissant un rugissement sonore envahir sa gorge. Ce ciel, il en est l'empereur incontesté, tyran au grand coeur qui pourtant accepte de porter contre son cou musculeux une jeune femme bien modeste au sourire énigmatique. Si l'excitation m'a gagné, la peur n'est jamais bien loin et chaque embardée soudaine de la part du reptile provoque une douleur creuse dans mon estomac. Quelque fois je surprends une oeillade malicieuse de la part de la créature qui à coup sûr me fait secouer la tête. Il s'amuse quelque peu à mes dépends. Malgré ses petits tours, je sais que je ne cours aucun danger.

Mercedes insiste souvent pour que je prenne Nemeroff en balade. À vrai dire, elle est très occupée et ne peut pas réserver toute son attention au grand dragon qui adore se dégourdir les ailes. J'imagine qu'elle a un plan beaucoup moins innocent derrière la tête: elle cherche à me protéger en me jumelant à un de ses alliés les plus puissants. Lorsque je me trouve avec lui, elle a l'esprit tranquille. Comme si mes propres Pokémon ne savaient pas me défendre. Je ne lui en veux pas vraiment. Le Drattak me permet de me déplacer vers des territoires de l'île que je n'ai jamais explorés. Nous survolons présentement les hautes montagnes du Nord, en direction de l'Ouest. Des sombres montagnes se dessinent sur les flancs de ces pics effilochés, puis droit devant la silhouette agitée de la mer, aussi loin que porte le regard. Je souris, réajustant mes lunettes d'aviation, gentiment prêtées par la journaliste. J'ai une vue prenante sur Enola, une vue qui m'émeut. Je ne me suis rarement sentie aussi bien, aussi libre et vivante. Un sentiment entièrement partagé par le dragon qui s'emporte en me sentant aussi heureuse, descendant en direction de la côte avec adresse. Je me laisse porter par le mouvement de sa descente, me couchant à moitié contre son dos en fermant les yeux.

Le dragon se pose au milieu de nulle part, dans une région un peu plus plate. Satisfait, il me pointe à l'horizon sa trouvaille : une ferme visiblement active et habitée, si isolée qu'il est difficile d'y croire. Je me demande bien ce qu'un endroit pareil fait par ici, ainsi j'intime mon fier protecteur à m'y mener. Nous faisons le chemin à pied, côte à côte. J'en profite pour refaire un peu ma natte, passablement abîmée par le vent. Le spectacle qui s'offre à nous alors que nous nous approchons me fait m'arrêter, une main sur le coeur. Un jeune homme m'amuse avec une petite bande de Sonistrelles visiblement très jeunes. Il tombe et les poursuit jusqu'à ce qu'il me remarque. La scène qui suit n'en est que plus attendrissante. La bande de bébés près de lui me dévisage, tout comme le blond près d'eux, qu'ils empêchent soudainement de venir à moi avant de le faire trébucher de nouveau. Je ne peux réprimer un rire attendri, bientôt imité par le grand dragon. Le regard sévère qu'il leur lance les rend un peu plus obéissants. Ce qui suit finit de me rendre gaga de tout ce à quoi je viens d'assister. Des menaces, certes, imbibées d'orgueil mal placé qui me fait secouer la tête avec douceur.

«Promis, je ne dirai rien.»

J'adresse un clin d'oeil au jeune homme en me penchant vers les bébés qui m'observent avec de drôles d'air. Un d'entre eux me saute au coup, se perchant à ma natte en la mordant avec énergie. Un vrai petit chasseur! Je rigole en le détachant pour tenter de le caler dans mes bras et le câliner, mais il s'échappe pour voleter autour de ma tête avant de se poser sur mon crâne, comme le maître du monde. Je me retourne vers la Bruyverne avec un sourire aimable et empreint de respect.

«Vous êtes la mère, je suppose. Félicitations pour cette adorable progéniture.»

Je dois avouer que tous ces bébés me font fondre. Le petit au-dessus de ma tête jette un cri guerrier qui me tire un rire franc. Je me reprends avec peine, m'adressant cette fois au blond.

«Pardon d'interrompre votre moment, j'étais curieuse de voir cette ferme de plus près. Drattak l'a aperçu des cieux. Vous êtes le dresseur de tout ce beau monde? Ou... l'éleveur?»

Je souris alors que les petits Sonistrelle se mettent à l'ascension de mes jambes en jetant des petits cris probablement terribles dans leur esprit. Vous devinez que moi, je ne suis plus qu'une flaque devant ces bouilles mignonnes.

(c)Golden

____________________________________________


Merci Fausty <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Mer 3 Déc - 13:59




Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon.


J’ai le temps de mieux observer la jeune femme et le Drattak qui l’accompagne. Le contraste entre les deux est assez marrant, et me fait sourire en coin. Je suis touché bien malgré moi en observant la douleur qui caractérise les gestes, la voix et les regards de mon interlocutrice qui n’a pas du se sentir une seconde menacée par mes propos. Je ne finis pas d’être amusé quand le plus retord des Sonistrelles attaque gentiment la nouvelle venue… Il doit tenir de son père, celui-là! Je suis un peu attendri à mon tour quand je vois Lizbeth se détourner, embarrassée par les compliments de la brunette, dont je termine d’inspecter le visage souriant. Le passe une main sur la tête de la dragonne, descendant sur la fourrure d’argent qui entoure gracieusement son cou. Bien entendu que je suis fier d’elle, moi aussi, et de ces magnifiques bébés que j’ai pu voir naître de mes propres yeux. Je gratte, un peu plus taquin, la tête de ma Bruiverne qui continue de roucouler face aux compliments qui lui sont donnés.

« Bah alors, Liz, t’as perdu ta langue? Elle est pas si impressionnante, la demoiselle! »
Fis-je, joueur, puis je m’adresse à ma vis-à-vis. « Elle n’est pas si timide en général, mais tu vois, elle est tellement heureuse de sa première portée qu’elle ose a peine recevoir des compliments! »

En entendant mes mots, Lizbeth accepte finalement de regarder la jeune femme et s’incline devant elle en guise de remerciement. Normalement, elle aurait plutôt eu tendance a sauter sur la personne et a lui faire de câlins, mais on dirait qu’on ne pouvait pas plus faire plus grand honneur. Avec un soupir satisfait, je reporte mon attention sur les propos l’inconnue, sans cesser de la fixer. Elle a un regard d’écureuil. Ouaip, d’écureuil. Je sais pas trop ce que ça veut dire mais surement que ça veut dire qu’elle est mignonne mais en même temps, elle me semble fragile. Bah, c’est pas mes oignons. J’arque un sourcil quand elle me demande si je suis le maitre des lieux, et j’ai une pensée moqueuse pour le vrai maitre des lieux absent. Sans quitter mon air narquois, je finis par répondre a ses interrogations.

« Plus dresseur qu’éleveur! Je garde juste la ferme et j’en profite pour laver ma bagnole..  Enfin, ça, c’était ce qui était prévu, mais je me retrouve chasser des Sonistrelle, comme tu vois! D’ailleurs, celui sur ta tête est le pire de tous, c’est le meneur. Et si tu veux mon avis, il a pas mal pris après son père! »


Je fais une grimace en haussant les épaules et roule des yeux pour exprimer mon graaaaand désaroi. Et à côté de moi, Lizbeth hoche la tête quand j’évoque Chris, tout en roucoulant de nouveau, folle de son amant qu’elle est… Je me demande bien ce qu’elle a pu trouver de glamour dans cette ferme paumé en plein trou du cul du monde, tout de même. Oh, ce doit être moi. Huhu. Enfin, j’en sais rien en fait. Mais je dois dire que depuis que Sky est parti, ça fait longtemps que je n’ai pas vu une telle douceur dans le regard d‘une fille. Surtout quand ce regard m’est destiné. Pas que ça m’émoustille ou rien, hein. C’est juste que ce genre d’égard me fait tout bizarre, car ça m’arrive rarement. Et il faut aussi dire que j’ai tendance à vouloir faire du mal aux personnes qui possèdent ce genre de regard. Enfin, là, pas encore, pas vraiment, elle est gentille, elle admire mes Pokémon, puis elle m’a l’air sympa. Elle me rappelle un peu Yumi.

« Je sais pas trop ce qui a bien pu t’attirer dans un endroit qui sent la bouse, même si le côté baroud et hostile du coin est sympa, enfin… Moi, c’est Alexander. Comme Alexander The Great, de l’Empire Byzantin. Enchanté! »


Je tends la main vers elle, toujours souriant, et alors tous les Sonistrelle commencèrent à s’agiter, en encourageant la jeune femme à se présenter et à me serrer la main. Trop de pression adorable. J’ai un soupir attendri, et me reprend dans la seconde en fronçant les sourcils. Je dois me comporter en homme viril devant cette jolie fille! En plus, viril, je le suis vachement plus maintenant, j’ai du poil au menton le matin! Et j’ai pris des épaules! Et SI, je te dis que c’est crédible!


Avec Adélia G. Turnac


____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia G. Turnac
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Médecine, en stage dans une clinique privée
Pseudonyme(s) : Adélia Frey, sa fausse identité, le nom sous lequel elle se présente
Mascarade, surnom de Compétitrice

Niveau : 65
Team active :

♣️ MAJESTA ♣️
Ectoplasma ♀, Lévitation, naïve


♣️ PUMPKIN ♣️
Emolga ♀, Statik, fofolle


♣️ AMADEUS ♣️
Haydaim ♂, Herbivore, malin


♣️ GOTHAM ♣️
Bruyverne ♂, Infiltration, hardi


♣️ BENTLEY ♣️
Tengalice* ♂, Chlorophylle, pressé


♣️ MOZART ♣️
Noctunoir ♂, Pression, calme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Mer 3 Déc - 22:28


Tu n'aurais pas du voir ça...

feat. Alexander Nagel
Mis à part les petits nés des quelques Oeufs qu'on a pu me confier depuis mon retour sur l'île, je n'ai jamais vraiment eu la chance de côtoyer des bébés Pokémon. À la Grande Maison, ils étaient formellement interdits après tout. Que dire de ceux-ci? Énergiques, adorables, vivants. Les côtoyer, ne serait-ce que quelques instants, me pousse à sourire, à considérer ce ciel avec fraîcheur et sérénité plutôt qu'avec mes doutes habituels. Leur présence assagi mon humeur, me rend moins craintive, moins méfiante et surtout tout sourire. Ce sourire, il illumine mon visage, tel un cadeau inespéré offert à tous ceux qui provoquent ma joie. Je caresse d'un air nonchalant l'encolure du Drattak, geste dissimulant ma gêne. Toute cette joie m'a rendue humble et un peu timide, comme quoi ma nature n'est jamais bien loin dans le détour. Je me rassure en voyant que Lizbeth, la magnifique Bruyverne du jeune homme, se trouve tout aussi timide que moi. Je lui adresse un petit sourire désolé. Je ne désirais en rien provoquer sa gêne en la complimentant, bien au contraire. Il s'agissait d'un compliment sincère et pleinement mérité. Que de jolis petits plein de santé! Grandiront-ils pour devenir aussi impressionnants que leur mère, un jour? Je n'en doute pas un instant. Celui au-dessus de ma tête plus particulièrement, guerrier redoutable qui fait tourner ma tête au bon gré de ses envies.

La pique de son dresseur la fait se ressaisir, et Lizbeth s'incline finalement pour me remercier. Je m'incline à mon tour, quelque peu hilare lorsque petit dressé sur mon crâne s'accroche avec un cri paniqué. Redoutable guerrier hein? On dirait plus qu'il a peur de tomber! Je lui adresse un petit coup de doigt qui provoque son désarroi, et il se met à me mordre sans me faire mal pour se venger. Je reporte ensuite mon attention sur le blond qui se tient devant moi. Il me scrute intensément, et pendant un moment je crains presque qu'il ne m'aille reconnue pour qui je suis. Impossible. Avec cette natte, mes lentilles bleues et ce visage tanné par le soleil, on ne peut m'identifier comme la fille de notre défunte présidente. Peut-être que j'ai les cheveux de travers? Je ne saurais dire. Un peu gênée, je lui réserve le même sort. Il est blond, de taille moyenne, avec une carrure assez bien dessinée. Il porte des lunettes qui dissimulent un regard intense d'un joli turquoise pâle. Un beau garçon, sans aucun doute, visiblement très sûr de lui et probablement un peu macho, mais qui suis-je pour le juger?

«Le meneur hein? Ça fait beaucoup de sens, oui. Il est certainement vocal, en tout cas!»

Du haut de ma tête, il continue à beugler comme un gladiateur en pleine charge contre un ennemi. Si son comportement aurait irrité la plupart des gens, moi je ne peux m'empêcher de le trouver complètement adorable.

«Je suis une personne curieuse de nature, j'aime découvrir des coins inexplorés. Puis l'odeur n'est pas si horrible! Enchantée, Alexander «the Great», je suis Lia Frey. Malheureusement je ne connais pas de grande conquérante s'appelant Lia...»

Alexander a le sens de l'humour, une qualité que je sais apprécier. Il faut dire que les bébés ont instauré une ambiance légère propice aux taquineries. Je prends sa main et la serre comme ma mère me l'a apprise, avec une poigne franche et forte.

«Dites, si vous voulez laver votre voiture, je pourrais occuper les bébés pendant que vous terminez? Au moins je ne vous aurai pas dérangé pour rien!»

J'ignore s'il s'agit pour moi d'une façon de me rendre utile et gentille auprès du jeune homme, ou une excuse pour passer un peu plus de temps avec ces bébés qui piaillent en continuant leur ascension de mes jambes. Probablement un peu des deux?

(c)Golden

____________________________________________


Merci Fausty <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Ven 5 Déc - 13:14




Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon.


Ledit meneur auquel je n’avais pas donné de nom (bien que j’ai déjà pensé a Capitaine Haddock un jour) semblait très heureux sur la tête de Lia, comme elle dit se nommer. Cette image attendrissante ne cesse toujours pas de m’amuser, et j’acquiesce d’un air entendu quand la brunette parle de sa curiosité. Qui suis-je pour lui reprocher ce genre de défauts qui est loin d’être un défaut dans mon esprit! Certes, c’est une qualité qui peut attirer bien des ennuis (et si j’avais été de mauvaise humeur, des ennuis elle en aurait eu et c'est peu dire). Après tout, une odeur de bouse est bien peu de chose quand on tient a découvrir un nouveau lieu rempli de Sonistrelles plus mignonnes que les lolcats d’internet. Alors que Lia serre ma main d’une poignée plus ferme que ce que j’aurais imaginé, je continue de l’observer, elle et son Drattak, ainsi que le petit qui joue encore avec sa tresse. Elle est petite et semble un peu timorée, son air d’écureuil continue de me fasciner, je dois dire que sentir autant de douceur et de bonté se dégager d’un individu me trouble… Tout comme cet air naïf qui me captive plus que raison. Probablement car ce sont des caractéristiques que je ne possède pas vraiment. Quoique, peut-être un peu pour la naïveté. Elle doit-être le genre de fille que certains mecs aiment protéger pour se réchauffer la virilité, je suppose. Mais peut-être qu’elle ne souhaite pas jouer à la princesse en détresse. Quel genre de princesse chochotte viendrait barboter dans la boue avec des Sonistrelle, accompagné d’un gros dragon. Bref, je ne crois pas que c’est m’imaginer des choses que de me dire que la jeune femme doit-être pleine de surprises. Lia s’excuse une nouvelle fois pour le dérangement et me suggère d’aller finir mon lavage de bagnole pendant qu’elle s’occupe des bébés. Le terme plus exact serait « surveiller », j’imagine, car les petits sont déjà très indépendants, ce fut très bref, peut-être trop, mais je me sens un peu triste à l’idée qu’ils quitteront bientôt le nid. Pas sûr que leur père les laisse faire de sitôt, pourtant. Le Scorvol a beau être une bête sanguinaire de la pire espèce, c’est un véritable papa poule, et dangereux, avec ça.

« J’avais presque fini, mais faisons comme ça! Soyez sympas avec Lia, les gars! »


Dis-je en lançant un sourire et un clin d’œil à Lia. Un certain côté sadique en moi espère que les Sonistrelle lui feront gentiment la misère, pour que je puisse à son tour la voir de faire tourner en bourrique par des minis-dragons. Rancunier, moi? Nooooon. Ricanant pour moi-même, je rallume le jet d’eau pour terminer de rincer la voiture, de nouveau entrainé par la musique émanant de l’auto-radio, j’oublie vite le reste et je chantonne de nouveau sans m’en rendre compte. Une fois le rinçage fini, ce qui ne me prit pas très longtemps, j’allais ranger le tuyau à sa place et me rendais sous le porche afin d’aller chercher quelques trucs à l’intérieur… un café me ferait du bien par exemple! Je grogne en apercevant les armes du propriétaire des lieux et aussi les miennes trainer ça et là et je m’en vais les planquer. Et dire qu’on m’a enseigné de ne pas laisser de trucs trainer qui pourraient informer les gens sur ma profession officieuse, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. Enfin… peut-être que Lia a déjà constaté la présence de ma cicatrice à la main. Fick, j’ai tendance à l’oublier, celle-là. Enfin. Je ressors de la maison avec une tasse de café dans chaque main. Trop aimable, moi? Faut croire. Quel gentleman, ouhlalala. Je me dirige vers Lia et le groupe de Sonistrelle, et lui tend une des deux tasses.

« Pour te remercier de ton travail terriiiiiblement épuisant de baby-sitting. J’espère que tu l’aimes bien fort… Ton café, j’veux dire. »

Je lui lance, avec un air joueur. Malgré tout, j’ai été bien élevé, selon une étiquette politiquement correcte, par mes vielles baby-sitter. Je ne sais pas si elle aime le café au final, surtout que j’ai tendance a le boire très noir, mais bon. Je commence à boire le mien, puis décide de m’intéresser un peu plus à Lia.

« Je ne t’ai pas demandé, mais tu t’intéresse au dressage, toi aussi? Je ne dirais pas ça souvent, mais tu m’as l’air très habile avec les Pokémon, les bébés t’ont tout de suite apprécié, j’ai l’impression. Normalement, ils ont tendance à fuir les autres personnes que moi. »


Quand les autres personnes sont une punk totalement rouge qui leur court après avec des cris hystérique ou Terminator version cheveux longs, c’est un peu normal, quelque part.


Avec Adélia G. Turnac


____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia G. Turnac
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Médecine, en stage dans une clinique privée
Pseudonyme(s) : Adélia Frey, sa fausse identité, le nom sous lequel elle se présente
Mascarade, surnom de Compétitrice

Niveau : 65
Team active :

♣️ MAJESTA ♣️
Ectoplasma ♀, Lévitation, naïve


♣️ PUMPKIN ♣️
Emolga ♀, Statik, fofolle


♣️ AMADEUS ♣️
Haydaim ♂, Herbivore, malin


♣️ GOTHAM ♣️
Bruyverne ♂, Infiltration, hardi


♣️ BENTLEY ♣️
Tengalice* ♂, Chlorophylle, pressé


♣️ MOZART ♣️
Noctunoir ♂, Pression, calme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Dim 7 Déc - 0:59


Tu n'aurais pas du voir ça...

feat. Alexander Nagel
Un sourire franc se dessine contre mes lèvres. Le jeune homme accepte ma proposition d'aide, me laissant seule en compagnie de cette colonie d'adorables bébés. Je pose un regard attendri vers eux qui me considèrent désormais avec une curiosité presque timide. J'échange une oeillade amusée à mon protecteur de type dragon qui surveille les petites chauves-souris avec attention. Nous échangeons un discours silencieux qui échappe totalement à la vigilance des petits. Ces derniers sursautent lorsqu'un cri de guerre s'échappe de la gorge du Drattak et ils détalent sans demander leur reste en direction du champ le plus près avec d'adorables piaillements apeurés. Je me lance à leur poursuite en compagnie de Nemeroff qui a du mal à réprimer un rire. Pour ma part, je rattrape facilement le premier petit, le plus lent de la bande, dont je saisis une aile avant de l'envoyer paître en direction du Drattak. Ce dernier le rattrape de sa gueule avant de l'immobiliser sous une de ses propres ailes rouges qui s'est refermée en une cage hermétique et efficace. Si le petit se débat à l'intérieur, il ne peut rien contre la force légendaire du terrible dragon qui a permis à Mercedes de gagner la Compétition 2013-2014. Les autres prennent la fuite en ignorant les cris de leur frère prisonnier, cherchant à tout prix à sauver leur peau. Ils ne paient rien pour attendre!

D'un bond agile qui m'amène à une roulade dans les hautes herbes, j'en rattrape deux autres qui me mordent et me griffent sans succès: mes gants d'aviation me protègent contre leurs attaques. Alors que je crois avoir réussi mon entreprise et capturé près de la moitié des bébés, les quatre autres reviennent à la charge en me chatouillant plus qu'en me faisant mal. Je tombe à la renverse sous leur attaque soudaine, brisée d'un rire qui se répercute au loin. Lorsque je parviens finalement à me redresser, avec l'aide de Nemeroff, je les attrape, les uns après les autres, avant de les lancer en direction du dragon qui les glisse dans sa prison ailée. Il ne reste bientôt plus que le «leader» et moi, qui nous observons avec défi. Notre course folle dans les prés dure un bon moment avant que nous nous affrontions dans une lutte acharnée mais amicale où je finis par avoir le dessus. Avec un rire triomphant, j'immobilise les deux ailes du bébé avec mes mains, avant de scander comme une guerrière effrayante d'une voix forte:

«Je suis la plus forte! Vous ne pouvez rien contre moi, Sonistrelles! Mwahaha!»

Mon rire s'évanouit dans ma gorge quand Nemeroff ouvre son aile d'un air traitre. Les petits déferlent contre moi en me renversant de nouveau et en me tenant contre le sol. Le leader s'hisse sur mon ventre en jetant un cri de guerrier vers le ciel.

«C'est bon, c'est bon, vous gagnez!»

Avec un rire, je me dégage. Ils m'observent maintenant avec grande admiration, avides de jeu et infatigables. Pour ma part, je suis à bout de souffle, et je retire mon manteau qui me tenait protégée du froid lorsque je me trouvais sur le dos du Drattak, la tête dans les nuages. Inutile ici, sur terre, je le retire en découvrant mes épaules. Ce débardeur, plutôt léger, correspond mieux à la chaleur du soleil qui scintille dans le ciel. Je ferme les yeux un moment, bercée par l'élan de la nature, entourée des bébés qui se blottissent contre moi. Je sursaute en sentant des pas se rapprocher. J'avais presque oublié Alexander avec toute cette histoire! Il me tend une tasse de café, une attention qui me tire quelques rougissements. C'est très gentil à lui et je le remercie en me redressant. Le café est bien fort, mais le goût n'est pas désagréable même si je préfère y ajouter un peu de lait.

«Merci, c'est vraiment gentil à vous. Je préfère le café avec un peu de lait, mais il est bon.»

Je jette un regard tendre vers les petits qui se blottissent contre mes jambes. Le leader vole jusqu'à mon cou où il vient se rouler en boule. Tiens donc, il est moins guerrier, tout à coup! Je lui découvre même un petit côté affectueux!

«Je ne sais pas si je suis habile... Mais j'aime beaucoup les Pokémon. Je m'intéresse au dressage, mais je ne suis pas vraiment douée pour les combats... D'ailleurs ce Drattak n'est pas mon allié, mais celui d'une bonne amie.»

Je caresse la tête du Drattak avec un sourire. Jamais je n'aurais pu élever une bête aussi puissante que celle-ci, je crois. Il est magnifique, probablement un des plus fiers combattants de cette île. Pour ma part, je crains encore que mes alliés ne se blessent lors des combats, même si au niveau qu'ils ont atteint désormais, ils savent s'imposer et même qu'ils adorent se battre...

«Je suis encore plutôt débutante à vrai dire.»

J'adresse un sourire au jeune homme. Pour une raison qui m'échappe, j'ai la forte impression qu'il est au contraire un très bon dresseur et qu'il a du mener plusieurs combats. Pour ma part, je dois surtout avoir l'air un peu folle avec mes cheveux en bataille envahis d'herbes et sept bébés Sonistrelles pendus après moi.

(c)Golden

____________________________________________


Merci Fausty <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Dim 7 Déc - 21:35




Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon.


Quoi qu’elle en dise pour rester modeste, moi, j’ai bien vu que les Sonistrelles, et surtout le petit meneur semblent bien apprécier Lia. Certainement que son aura bienfaisante les attire, cela ne m’étonnerait guère. Enfin, du peu que j’avais observé pendant qu’ils jouaient tous ensemble (de façon totalement mignonne à se baver dessus sans s’en rendre compte tellement c’était adorable, mais ça, je vais éviter de le dire, en plus, je ne me suis pas bavé dessus), je pense véritablement ce que j’ai affirmé. Lia a certainement, tout comme moi, ce talent pour être aimé et s’occuper des Pokémon. Enfin, peut-être est-elle utile avec eux, mais quand moi, j’arrive avec une tasse de café, je m’amuse  sans le cacher de la teinte soudainement rouge de ses joues. Je ne me retiens pas de rire en la voyant rougir ainsi juste pour une boisson chaude. Autre chose qui me fait conserver mon hilarité : le fait que Lia me vouvoie. Alors que j’ai été familier depuis le départ, de mon côté. Certes, je crois que je suis plus vieux qu’elle, de quelques années, mais quand même! Tout en riant entre deux gorgées, je n’explique pas vraiment les causes de mon hilarité, mais me baisse pour m’asseoir aux côtés de la jeune femme qui se repose de sa course poursuite avec les dragons.

« Eh ben, je me demandes la tête que tu aurais fait si je t’avais offert des fleurs! Quoique, on aurait ptet pu enregistrer le record du rougissement le plus spectaculaire! J’ai bien fait d’en rester au café je crois, nan? »


C’était trop tentant, et en plus, ça me fait marrer. J’observe brièvement qu’elle s’est un peu dévêtue, exposant désormais ses bras et sa peau blanche un peu hâlée au vent et aux rayons du soleil. Ouais, non, si je fais de même, ça risque de pas le faire, j’ai rien sous mon t-shirt, moi. Toujours sans la quitter des yeux, et me régalant toujours de la teinte rosée de ses pommettes, j’écoute Lia jouer à nouveau la carte de la modestie, avec un ce respect prudent qui assure une distance de sécurité entre nous. Ce genre de comportement a tendance à m’agacer, mais cette fois, j’ai plutôt choisi le chemin de la taquinerie. Après tout, cette Lia a beau m’intriguer, je n’en suis pas encore a vouloir être véritablement vicieux avec elle comme je peux l’être avec d’autres. Oh, non, il y a d’autres moyens de s’amuser! Je m’étire après avoir fini mon café, pour m’étendre dans l’herbe, sans cesser d’écouter parler la jeune femme, qui parle donc de ses expériences de dresseuse, de ce Drattak qui n’est en fait pas le sien, mais celui d’une amie. Hm.. Vu la bête, je commence à penser qu’elle doit avoir au moins une alliée puissante. Néanmoins, me lancer sur le sujet des combats, ce n’est peut-être pas l’idée du siècle si on veut avoir un mot à dire. Non, parce que quand je suis lancé…

« Les combats? Hé! J’adoooore les combats! Pas qu’avec des Pokémon, même enfin, euh… Ouais, enfin, avec des Pokémon, c’est vachement marrant, aussi. Il faut toujours être plus fort, plus rapide, plus tordu que son adversaire pour gagner ! Et en plus, ça fait du bien par ou ça passe, tu te retrouves dans une arène, je te jure que tu le sens dans tes tripes et c’est trop bien, surtout quand tu gagnes en écrasant ton adversaire et… Et ça fait "TZZZAAAAAAMMM", tu vois?! Nan mais, voila, c’est quand même trop bien et- »

Lizbeth revient à la charge et me poke de nouveau la joue, pour que je cesse mes logorrhées. Je me fige un instant, en mode bug, alors que je m’étais redressé et que j’avais rapproché mon visage de celui de mon interlocutrice au fur et à mesure que je parlais. J’avais été totalement emporté par mon enthousiasme que je n’ai plus fait gaffe a rien, je crois! Mais maintenant que je suis revenu à mon état à peu près normal, j’éloigne tranquillement mon visage sans m’embarrasser une seconde vis-à-vis de mon comportement impulsif. Je me lève ensuite en vitesse et fait craquer mon dos.

« Eh, mais, peut-être que t’as besoin d’entrainement? De mon côté, j’ai pas fait grand-chose, encore, aujourd’hui, ça te dirait un petit combat? Ce sera pour moi l’occase d’entrainer quelques-uns de mes Pokémon qui débutent un peu, t’en dis quoi? »


Je pense entre autres à Berthold (en espérant qu’il n’aille pas tripoter les fesses de Lia), Lorelei, et aussi Blitz, mon Ninjask, que je n’ai malheureusement pas toujours l’occasion d’envoyer combattre. Sur ses mots, je m’en vais en sifflotant chercher mes quelques Pokéball que j’ai laissés sous le porche.


Avec Adélia G. Turnac


____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia G. Turnac
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Médecine, en stage dans une clinique privée
Pseudonyme(s) : Adélia Frey, sa fausse identité, le nom sous lequel elle se présente
Mascarade, surnom de Compétitrice

Niveau : 65
Team active :

♣️ MAJESTA ♣️
Ectoplasma ♀, Lévitation, naïve


♣️ PUMPKIN ♣️
Emolga ♀, Statik, fofolle


♣️ AMADEUS ♣️
Haydaim ♂, Herbivore, malin


♣️ GOTHAM ♣️
Bruyverne ♂, Infiltration, hardi


♣️ BENTLEY ♣️
Tengalice* ♂, Chlorophylle, pressé


♣️ MOZART ♣️
Noctunoir ♂, Pression, calme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Sam 13 Déc - 22:59


Tu n'aurais pas du voir ça...

feat. Alexander Nagel
Je crois que ma timidité amuse beaucoup Alexander, ce dont je ne me vexe pas autant que beaucoup d'autres filles. En fait, cette gêne fait partie de moi et je la porte de façon un peu honteuse certes, mais j'ai aussi fini par l'accepter... Même qu'elle fait en quelque sorte partie de mon charme. Les rougeurs assez impressionnantes que peuvent prendre mon visage cependant m'indisposent d'avantage; elles trahissent des malaises internes que je préférerais rester secrets. Elles me rendent particulièrement transparentes aux yeux des autres, comme exposée et vulnérable, et je n'apprécie pas particulièrement me sentir mise à nue. Mon interlocuteur ne fait rien pour véritablement m'aider de ce côté, au contraire, il en rajoute même une couche en me demandant comment j'aurais réagi s'il m'avait offert des fleurs. Eh bien en toute sincérité, je me serais sentie très gênée et mal à l'aise. J'aime bien cette conversation que nous avons, et si le fermier est bien loin d'être repoussant, je n'ai pas tellement envie d'être draguée aujourd'hui, simplement de prendre du bon temps. Heureusement, je sens que ses piques ne visent pas à provoquer quoi que ce soit, mais bien de me taquiner et d'ajouter à cette timidité. Je dois avouer que j'ai l'habitude de susciter ce genre de réaction chez les autres, et me trouver à être victime de taquineries de ce côté ne m'émeut guère désormais. Disons que j'ai eu tout le loisir de me former une carapace qui me permet de modérer mes réactions, même si on ne peut pas vraiment aller contre sa nature, dans tous les cas. Si le jeune homme aime bien me voir rougir, tant mieux pour lui, il ne sera pas lassé avec moi.

Je décide donc d'hausser vaguement les épaules en me concentrant sur le discours enthousiaste qu'il exulte au sujet des combats Pokémon. Il a une vision bien différente de la mienne semble-t-il. Écraser mes adversaires est bien loin de ma personnalité pacifiste, ainsi je souris avec une pointe de malaise. Il s'agit d'une vision qu'il doit partager avec son équipe. Les Pokémon sont des créatures agressives qui aiment tester leur dominance, ainsi ils doivent être heureux avec lui de ce côté. Sauf que moi, je n'y arrive pas. Un combat doit toujours avoir du sens à mes yeux pour que je m'y adonne et mon but n'est jamais de l'emporter mais bien d'apprendre quelque chose par ce processus parfois brutal. J'aime mieux épargner des douleurs à mes compagnons si je le puis, dans tous les cas. En fait, à observer Alexander en train de parler de sa passion, je réalise qu'en fait, il a tout d'un gamin. Un peu agressif, joueur. Je sens qu'il s'agit du genre de personne aimant avoir raison, un grand enfant certainement gâté sans être désagréable pour autant. Je ne chercherai pas à le contrarier cependant, ce n'est jamais mon cas avec les gens de toute façon. Ce qu'il me propose ensuite ébranle cependant cette conviction de ne pas le contredire... Un combat, nous deux?

«Je euh... Je ne crois pas avoir votre niveau du tout vous savez... J'ai certainement besoin d'entraînement mais ce ne serait pas très intéressant... pour vous...»

Je gratte l'arrière de ma tête quand je sens une pression dans mon dos. Le museau du Drattak est venu me pousser avec une certaine insistance. Ses grands yeux sombres me scrutent, brillants, comme dans l'espoir de me convaincre de combattre cet inconnu. Mais avec qui? La plupart de mes compagnons ne sont pas évolués et ont encore des capacités réduites à la beauté exigée par les Concours. Je déglutis en cherchant une issue, mais alors que je pense avoir trouvé une solution dans quelque autre argument futile pour fuir, une de mes Poké Ball se décroche de ma ceinture et atterrit sur le sol, en s'ouvrant dans un même temps. Un bébé Sonistrelle particulièrement agile est responsable de cette chute. Mon allié qui en ressort est le jeune Bentley, mon Grainipiot. Lui, il se met aussitôt à sautiller dans tous les sens. Bien sûr, il n'a rien manqué de notre échange et souhaite être celui qui combattra pour moi. Je soupire et secoue la tête, quand un éclair blanc illumine le champ. Devant moi, Bentley change de forme, devenant un fier Pifeuil shiney au sourire éclatant. Il fait un moment que le Pokémon de type plante avait envie d'évoluer afin de suivre les traces de sa compagne, Hazel, qui est sous la garde de Faust, mon bon ami. Or, je n'aurais jamais imaginé qu'il le ferait à un moment pareil, pour me convaincre de combattre! Il se retourne vers Alexander et s'incline devant lui avec un sourire presque provocateur. Il veut se battre, il veut apprendre, et donnera le meilleur de lui-même.

«Bon, je crois que je n'ai pas trop le choix. Tu es magnifique, Bentley, félicitations!»

Je le serre dans mes bras en m'imprégnant de son odeur de feuille fraîche. Derrière moi, Nemeroff a gonflé le torse, tout fier de son congénère et aussi de son idée de me faire combattre. Comme s'il avait été celui qui l'avait formulée.

«J'espère que je ne vous décevrez pas, Alexander. J'accepte votre challenge.»

Malgré moi, une certaine excitation me gagne.

(c)Golden

____________________________________________


Merci Fausty <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Lun 15 Déc - 17:11




Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon.


Dommage que Lia n’ai pas plus renchérit sur le sujet du rougissement… peut-être qu’elle est habituée à ce genre de remarques. Mais, quand même, un autre rougissement accompagné d’une phrase embarrassée, ça m’aurait vraiment fait ma journée! Enfin, qu’importe, ce qui fera ce jour, c’est si elle accepte ce combat, car je suis sûr qu’il sera fun. Après tout, j’aime me battre, voila tout. Quelque soit la forme du combat ou l’adversaire! C’est toujours mieux si l’adversaire est fort, après tout! Je m’en vais chercher quelques Pokéball, et avant même de pouvoir sortir mes Pokémon, j’entends la réponse décevante de Lia à ma proposition. Pff… Ne me fais pas ce numéro de « roh, non j’peux paaaaas, j’suis pas assez fooorte! »! C’est trop nul! Ouais, je sais, c’est pas ça qu’elle a dit, et elle n’a pas eu l’air aussi gourde, surtout. Je lui adresse une moue un peu vexée. Je n’aime pas trop qu’on me refuse un combat. Et je commence a faire passer la Pokéball de Berthold d’une main à l’autre, en soupirant d’un air impatient. Comme pour répondre à mes désirs, c’est le grand Drattak qui se décide à pousser la jeune femme dans le dos, un nouvelle fois. Ce qui déclenche de nouveau pour mon plus grand plaisir son embarras, mais fait aussi tomber une de ses Pokéball à terre, et fait ainsi apparaître un Granipiot. Quelque chose me dit qu’il diffère sur le plan physique de celui de Riku, du temps ou Floor n’avait pas encore évolué. Ses couleurs… C’est un Pokémon chromatique! J’observe le petit gars avec surprise, et m’intéresse plus particulièrement a son regard combatif. Lui, il semble déterminé à se battre, contrairement à sa dresseuse qui hésite encore! Au point qu’il a l’air de vouloir le prouver en évoluant. Je l’observe avec le sourire et beaucoup d’attention… Décidément, ce Pokémon me plaît! Les couleurs du Pifeuil shiney lui donnent quelque chose de plus sombre, en plus… Mais, il n’y a pas que cela qui le rend particulier. Il semble doté d’un certain caractère. Lia le félicite, et j’acquiesce à ses paroles, les appuyant d’un hochement de tête bien entendu.

« Nan, t’as pas le choix ma grande! »

J’enchaine en me fendant le visage d’un grand sourire. Puis, je lance deux de mes Pokéball en l’air, et apparaissent alors Berthold, qui se réceptionne habilement en se servant de sa queue pour grimper sur mon épaule, et Blitz qui reste un moment à vrombir en l’air, avant de descendre jusqu’à nous. Lorelei qui était resté éloigné nous loin de là nous rejoint également, et darda un regard méfiant sur les nouveaux venus. Bon, tout ce beau monde ne pourra peut-être pas se battre, tout dépend aussi de la motivation de mon adversaire, je n’ai pas non plus envie de les lancer à trois contre un. Le plus motivé actuellement semble être le Capumain, toutefois. Blitz ne semble pas si motivé et décide de se percher sur la tête de Lizbeth pour observer le combat.

« Eh bien, je te présente Berthold, c’est lui qui va affronter Bentley. Et voici Blitz, et Lorelei. »

Dis-je en désignant à tour de rôle mes différents alliés. Berthold descend de mon épaule en sautillant, et se placer devant son adversaire du jour. Je lui lance un regard un peu sévère, je sais à quoi il pense avec ce regard quelque peu lubrique, mais il y a un temps pour combattre, et un temps pour aller toucher les derrières des autres. Et là, c’est l’heure du combat! Je lance toute de même une demi-provocation à mon interlocutrice, de façon à taquiner un peu sa fierté.

« Eh, si tu perds, c’est comme ça qu’on progresse, ma petite "Lili" Marlène! Allez, en garde! »

Et j’en sais quelque chose, qu’une défaite apprend parfois bien des trucs intéressants! Mais la victoire reste réellement plus attrayante! Berthold a bien compris ou est sa priorité du moment, et se remet à sautiller, mais en remontant sa garde devant sa tête, et en donnant des coups de poings dans la vide. Provocateur, comme à son habitude. Il semble se préparer à lancer un attaque Combo-Griffe, et multiplie ses acrobaties avec son aisance innée de singe, autour de son adversaire, cette fois. L’attaque peut venir de n’importe quel côté, et le Pifeuil devrait bien se méfier!


Avec Adélia G. Turnac


____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia G. Turnac
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Médecine, en stage dans une clinique privée
Pseudonyme(s) : Adélia Frey, sa fausse identité, le nom sous lequel elle se présente
Mascarade, surnom de Compétitrice

Niveau : 65
Team active :

♣️ MAJESTA ♣️
Ectoplasma ♀, Lévitation, naïve


♣️ PUMPKIN ♣️
Emolga ♀, Statik, fofolle


♣️ AMADEUS ♣️
Haydaim ♂, Herbivore, malin


♣️ GOTHAM ♣️
Bruyverne ♂, Infiltration, hardi


♣️ BENTLEY ♣️
Tengalice* ♂, Chlorophylle, pressé


♣️ MOZART ♣️
Noctunoir ♂, Pression, calme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Mer 17 Déc - 22:04


Tu n'aurais pas du voir ça...

feat. Alexander Nagel
Je n'ai pas combattu véritablement depuis des années. Mon dernier combat, hors Amphithéâtre évidemment, remonte à ma tendre adolescente, en compagnie de Meowsie. Autant dire que je suis rouillée. J'ai perdu l'habitude de la vitesse surprenante des combats qui demande une vivacité d'esprit à tout épreuve et un grand sens analytique. Je crois posséder au moins une de ces deux caractéristiques. Restera à voir si elle saura m'être utile dans un contexte où je suis pourtant clairement désavantagée. Mon monde, celui de la beauté, de la grâce, s'oppose presque au dressage Pokémon classique. Comme si la Coordination cherchait à surpasser la simplicité figée de la puissance pour mener les êtres concernés vers un niveau encore plus haut. Une complexité subtile qui me plaît beaucoup, bien plus, que de crier à tort et à travers des ordres dans le but de mettre l'autre hors d'état de nuire. Je n'aime pas combattre. Il s'agit d'un moyen de défense qui ne doit servir en cas d'extrême nécessité à mes yeux. Je ne comprends pas la fureur brûlante qui agite Alexander, l'éclat passionné de son regard. Jamais je n'y prendrai goût je crois, et l'excitation qui me gagne n'a rien d'une envie de triompher, bien au contraire. Je suis plutôt excitée de savoir comment se débrouillera Bentley maintenant qu'il est parfaitement évolué, maintenant qu'il est bien plus fort. Quelles capacités cachées me réserve-t-il? Quels secrets me seront révélées par cet exercice?

Je me concentre sur notre adversaire plutôt que de bouder. Il ne me sert à rien de m'en faire. Les combats sont naturels pour les Pokémon. Je dois cesser de leur prêter des intentions belliqueuses. Il s'agit d'un Capumain, visiblement jeune, plus jeune encore que le Pifeuil, mais déjà fort bien entraîné. Son énergie ne fait aucun doute. Je souris. Ce Pokémon est doté d'une impressionnante mobilité grâce à sa queue, il sera difficile de le frapper. Pour ce qui est de Bentley, il est désormais doté de deux longues jambes solides qui lui permettront aussi de mieux se déplacer. Son corps n'est plus rond telle une coquille, mais bien élancé, musculeux, dur comme le bois. Il s'agit d'un tout nouveau Pokémon, abandonnant derrière lui le mignon petit Grainipiot pour découvrir cette forme adolescente d'une puissance subséquente. Aussi douloureux il me soit de voir mes Pokémon évoluer, je suis aussi très fière de lui. S'il n'est plus le même, c'est pour le mieux au final. Je le sens. Avec un grand soupir, je ferme les yeux et tente de me figurer un masque sur mon visage, du même genre que je porte lorsque je suis sous les traits de Mascarade. Cette illusion psychologique me redonne un peu confiance et c'est un sourire amusé que j'offre à mon adversaire.

«Oh, je suis peut-être débutante, mais pour gagner il te faudra suer un bon coup.»

D'une côté du terrain imaginaire, les bébés Sonistrelle ont pris place près de leur mère, visiblement surexcités à l'idée de nous voir combattre. Tous sauf un, bien sûr, qui ne quitte par mon crâne un seul instant. Après tout, il a une vue privilégiée de là où il se trouve. D'un mouvement de bras empreint de grâce, j'envoie le Pifeuil vers l'avant. Je devrai faire sans la musique aujourd'hui. Bentley et moi n'avons pas besoin de musique pour communiquer de toute façon. De son côté, le singe se prépare à attaquer, multipliant les acrobaties dans le but de nous étourdir. Il se rapproche, prêt à nous lacérer de... Combo-Griffes! Le voilà qui surgit d'un coup. Tasse-toi, un seul pas, voilà tout ce dont tu as besoin, Bentley. Le Pifeuil saute de façon fébrile, un pas derrière lui, afin d'éviter le coup. La vitesse du Capumain est fulgurant, et s'il évite le premier coup, il n'est pas le cas du deuxième, qu'il prend méchamment. Ce n'est pas assez pour l'impressionner cependant. Il évite à nouveau le troisième coup. Protège-toi Bentley. Couvre tes arrières. Le Pokémon de type Plante s'entoure d'une lueur blanche en levant les bras vers le ciel. Sa peau brille un moment tandis que sa peau se solidifie. Sa défense augmentant un petit peu pour le protéger des attaques du singe acrobatique. À ton tour, maintenant.

D'un bond absolument prodigieux, le Pifeuil chromatique s'élève dans les airs, une tempête de feuilles s'enroulant autour de ses bras de ses jambes, pour les recouvrir complètement. Ainsi, il ressemble à un lutin malin de la forêt. Ses feuilles quittent sa peau de bois pour s'abattre violemment en direction du Capumain, cherchant à tout fracasser sur leur passage.

(c)Golden

____________________________________________


Merci Fausty <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Lun 29 Déc - 15:59




Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon.


C’est poussé par l’impulsion combative de Bentley que Lia se décide finalement à nous affronter, Berthold et moi. Je ne suis pas mécontent d’avoir fini par la convaincre, même si finalement, ce doit-être plus du ressort de son Pifeuil que du mien… Mais non, qu’est-ce que je dis, c’est forcément car je suis irrésistiblement sexy et… Ah non? Roh. Enfin, bref, sans même que j’ai à lui donner de directives précises, mon Capumain est déjà passé à l’attaque. Rapide, le vois qui saute autour de son adversaire, feintant plusieurs fois pour le surprendre. La première griffe fut facile à éviter, néanmoins, elle ne servait qu’à placer la seconde attaque et surprendre l’adversaire. Je souris avec fierté face à la vivacité d’esprit de mon allié. Mais, nous ne sommes pas les seuls a ne pas avoir besoin de la parole pour communiquer. LePifeuil chromatique est loin d’être un adversaire stupide, et esquive de nouveau, puis se protège des derniers coups grâce à une armure brillante qu’il dresse comme une aura d’argent autour de son corps, rendant inefficace les derniers coups de griffe de mon Capumain, qui comprend vite la situation et se dégage avec quelques pas agiles vers l’arrière. Toujours fébrilement, il surveille son adversaire, d’un regard intense, plus rien à voir avec sa bouille peu sérieuse d’il y a quelques minutes. Elle a beau dire, Lia a tout de même quelques notions. Enfin, de là à me faire suer, il faudra qu’elle y mette un peu plus d’efforts… Je crois pouvoir me targuer d’être un dresseur plutôt bon et expérimenté, dans mon genre. Néanmoins, il me faut être attentif face au nouvel assaut de notre adversaire, qui bondit à son tour, protégé derrière une robe feuillue, dont il se départit peu à peu, envoyant des projectiles vers coupants vers Berthold. L’agilité du petit singe lui permet de zigzaguer pour éviter les feuilles, néanmoins, repasser à l’offensive sera difficile, à ce rythme. Et c’est tout ce qui nous importe : attaquer. Le Capumain l’a bien compris, et le voila qui prend appui sur sa patte la plus forte, pour soudainement disparaitre et réapparaitre, à intervalles réguliers. Non, il n’a pas véritablement disparu, il a simplement accru sa vitesse, ce qui lui permet de se mouvoir avec plus encore de facilité. Il ne se contente pas d’esquiver, pourtant, et lorsqu’il juge le moment propice venu, il bondit vers le ciel en direction de son adversaire, ses deux bras et sa queue en guise de défense, devant son visage. Je me mets à sourire, et repose mes yeux turquoises sur la dresseuse adverse.

« Tu connais la loi du Talion? »


Ouaip, œil pour œil, elle va vite le voir. Un éclat doré se met soudain à orner les membres supérieurs du Capumain, et une forme étoilée apparaît aux extrémités de ses bras. Dépassant le Pifeuil dans les airs grâce à son élan et son gain de vitesse, Berthold se retrouve alors au dessus de Bentley, et se met à tourner sur lui-même, de manière à se débarrasser des étoiles tranchantes qui ont désormais recouvert toute la longueur de ses bras. Les étoiles filent alors vers son adversaire, et Berthold grimpe sur la plus grosse d’entre eux, volant sur son navire étoilé avec son armée de projectiles dorés vers Bentley. Certes, mon attaque s’apparente à la dernière attaque de Bentley, probablement que Berthold à compris que je voulais aussi montrer notre supériorité, quelque soit le terrain. En empiétant quelque peu sur celui de notre adversaire. Hmmm… Riku me reprocherait certainement une tactique pareille, avec sa mentalité de coordinatrice, les répétitions, c’est pas bien. Mais, eh, c’est un combat! Qu’importe le moyen, le but, c’est la victoire!


Avec Adélia G. Turnac


____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia G. Turnac
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Médecine, en stage dans une clinique privée
Pseudonyme(s) : Adélia Frey, sa fausse identité, le nom sous lequel elle se présente
Mascarade, surnom de Compétitrice

Niveau : 65
Team active :

♣️ MAJESTA ♣️
Ectoplasma ♀, Lévitation, naïve


♣️ PUMPKIN ♣️
Emolga ♀, Statik, fofolle


♣️ AMADEUS ♣️
Haydaim ♂, Herbivore, malin


♣️ GOTHAM ♣️
Bruyverne ♂, Infiltration, hardi


♣️ BENTLEY ♣️
Tengalice* ♂, Chlorophylle, pressé


♣️ MOZART ♣️
Noctunoir ♂, Pression, calme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Mar 30 Déc - 19:04


Tu n'aurais pas du voir ça...

feat. Alexander Nagel
Je n'ai pas l'habitude des combats, c'est vrai. Je sais déjà que je ne gagnerai jamais. Inutile de se leurrer, Alexander est fort supérieur à moi de ce côté. Cela ne veut pas dire que je ne peux pas retirer le maximum de cet échange. Chaque défi est une possibilité d'apprentissage, je l'ai appris à mes dépends en travaillant aux côtés de madame Melinda Connors à la clinique. Je n'ai pas souvent l'occasion de passer un moment privilégié en compagnie de Bentley. Il a toujours eu l'esprit fort combattif, un peu comme Amadeus, mais sa petite taille le réduisait considérablement dans ses mouvements et dans ses possibilités de combinaison. À présent il a deux bras très puissants qui pourront lui servir pour le mettre en valeur sous toutes ses coutures. Puis je dois dire que ses couleurs altérées sont franchement magnifiques, uniques et rafraîchissantes. Bien sûr, son caractère chromatique ne doit pas être au centre de mes futures performances avec lui, bien que j'arriverai à mettre ses couleurs en valeur grâce peut-être au soleil? Je lève un regard vers le ciel qui se dégage. Son corps s'enflamme presque avec ses tons orangés clairement uniques. Ce qu'il est beau! Je pourrais le regarder faire pendant des heures. Je l'observe, fière, entourer son adversaire d'une pluie de feuilles aussi tranchantes que des lames de rasoir. Je suis surprise de la facilité avec laquelle le Pifeuil se déplace malgré son évolution toute récente. Comme s'il l'attendait depuis longtemps.

Le Capumain évite cette tempête de feuille du mieux qu'il le peut, mais impossible d'attaquer à ce rythme. Nous allons devoir trouver une nouvelle solution pour lui imposer notre rythme et stopper cette rapidité grandissante avant de mettre fin à son règne. Cette entreprise sera difficile, d'autant plus que le singe violet s'hisse d'un bond au-dessus du Pifeuil, s'entourant d'étoiles dorées qu'il projette contre mon ami. Attendez une minute. Je rêve ou ce garçon vient d'utiliser ma même combinaison que moi? Je dois me maîtriser pour ne pas perdre mon sang froid. Il s'agit d'une règle non écrite et pourtant respectée parmi les Coordinateurs. Copier les autres est une faute grave qui fait nécessairement perdre des points. Mais nous ne sommes pas ici pour gagner des points, mais pour remporter un combat. Je dois me souvenir que Alexander n'est qu'un dresseur dont le but seul est de remporter la victoire. J'imagine que dans de telles circonstances, je dois me sentir flattée qu'il ai apprécié ma combinaison? Dans tous les cas, cela ne se passera pas ainsi. Bentley rappelle à lui ses feuilles qui viennent se ficher sur ses bras en guise de protection. Malgré tout, les étoiles le percutent violemment les unes après les autres, et le Capumain, hissé sur son navire étoilé, ne tardera pas à le rejoindre.

Par l'effet de la gravité, Bentley atterrit sur le sol après son saut, s'entourant de plus en plus de feuilles pour se protéger. Mais il est trop tard, le Capumain vient à lui. Il lui faudra l'affronter face à face. Au moment où le singe est sur lui, il émerge de sa couverture végétale, la feuille au-dessus de sa tête chargée de lumière émeraude telle une épée mystique. D'un trait, il l'abat sur le Capumain avant de se prendre son attaque Météores de plein fouet. Le choc est tel qu'il est expulsé à plusieurs mètres de là, mordant la poussière. Un épais nuage s'est élevé, couvrant la scène. Une silhouette se dessine pourtant dans le sable volant alors qu'il se relève, de peine et de misère, tenant à peine sur ses jambes mais en redemandant d'avantage. Mon coeur se serre. Un seul coup et il sera envoyé au tapis. Mais il ne se laissera pas faire si facilement.

(c)Golden


____________________________________________


Merci Fausty <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Sam 10 Jan - 17:47




Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon.


Je crois que le vent tourne en notre faveur. Pas que j’imaginais véritablement perdre, non, j’ai confiance en Berthold, et avec les bestioles du genre violent et sanguinaire qu’il y a dans mon équipe, je ne doute pas une seule seconde qu’il a été à la bonne école et qu’il mènera ce combat jusqu’au bout. Oh, il ne fera pas plus de mal qu’il n’en faut à Bentley, je n’ai aucun doute là-dessus. Ce n’est pas vraiment le genre du Capumain. Il est plutôt du genre a s’amuser, tout en singeant ses ennemis. C’est certainement la raison pour laquelle il a décidé de copier sur le Pifeuil, un peu comme le jeu du perroquet, en quelque sorte. La ou j’ai l’avantage, c’est que Lia n’a visiblement pas tant l’habitude de combattre que cela. Elle n’a jamais dit en être amateur, c’est Bentley qui s’est présenté pour combattre. Elle mène son allié et assiste bien entendu le combat, et sa complicité avec son allié est visible, aux regards qu’il échangent, et sa manière d’être empathique quand son ami reçoit l’attaque de Berthold. Ce n’est pas un mal, moi-même il m’arrive de m’apitoyer sur mes compagnons quand ils se retrouvent dans une mauvaise passe. Tant qu’à ne pas réussir a s’apitoyer sur le sort d’un humain, me diriez vous… Hein. Bref. Berthold descend tel une météorite sur son adversaire qui se défend autant qu’il le peut, demandant l’assistance du reste de son attaque pour se protéger. Bentley se retrouve à terre (Newton avait raison pour la gravité) le premier je l’aperçois présenter ses mains comme un bouclier devant sa figure, mais je crois que ça ne sera pas suffisant.. Mais au dernier moment, il change de stratégie, et la feuille dressée sur sa tête prit la forme d’une épée de jade qui s’abattit sur Berthold au moment ou celui-ci entrain en collision avec son adversaire. Les éclats des météores frappèrent de plein fouet Bentley, mais le Capumain fut repoussé par l’attaque quelques mètres plus loin. Je n’avais pas pu prévoir ce changement brusque de stratégie et grogne du fait que je ne pourrais pas remporter une victoire, à présent. Je sert un moment le poing pour ne pas céder d’avantage à ma colère passagère, et juge plus raisonnable de m’intéresser au sort de Berthold. Le Pifeuil est dans un moins bon état que lui, mon Capumain devrait pouvoir remporter cette victoire! Je me redresse pour l’appeler, mais on dirait qu’il est parvenu à se relever sans mes encouragements. D’un petit bon agile, le voila de nouveau sur ses pattes, en en garde. Il jauge son adversaire brièvement, pour constater son état. Au niveau de la forme, il a apriori l’avantage, mais la flamme qui brûle dans le regard de Bentley nous confirme qu’il n’en a pas encore fini. D’un sourire en coin, j’ordonne a Berthold d’aller terminer le combat. Le Capumain me répond d’un rictus semblable et retourne à l’action, exécutant un enchainement de sauts acrobatiques et de pirouettes pour arriver à son but. Son poil brillant encore des restes de son attaque Météores, il sortit de nouveau ses griffes, qui parurent d’or par l’effet de brillance de la poudre de météores au soleil. D’un éclair doré, il renforça son assaut d’un hâte, qui donna l’impression qu’il passait au travers de son adversaire. Les griffes vers l’arrière, il les rangea, et se retourna, essoufflé, vers son adversaire, pour s’assurer de sa victoire. Je souris à la jeune femme brune en face de moi, et ma baisse à la hauteur de Berthold pour le féliciter de sa victoire. Puis, je lui désigne le Pifeuil, autour duquel les petits Sonistrelle et leur mère se sont déjà rassemblés pour aider Bentley à se relever. Mon Capumain les y rejoint, quant à moi, je m’avance vers Lia, l’air joueur.

« Voilà! J’ai gagné! Les attaques de Bentley étaient stylées, ça t’irait mieux de faire de la coordination, nan? Dans un véritable combat, je ne sais pas s’il s’en serait aussi bien sorti… Enfin, au moins, je me suis bien amusé! »

Et j’en suis bien content, de ma victoire. Face à celle qui vient de m’affronter, je ne peux vraiment pas résister a l’embêter à nouveau. Allez, on va dire que c’est ma récompense! Ma main vient attraper le menton de ma vis-à-vis, et mon visage se rapproche du sien, passant très près de ses lèvres, jusqu’à ce que les miennes arrivent au niveau de son oreille.

« Non, ça ne serait peut-être pas très honnête, comme récompense, hm? »

Je m’éloigne d’elle, son odeur de vanille restant un moment encore a monopoliser mes sens, puis je me tourne vers Lizbeth, qui ne quitte plus son petit des yeux, perché sur la tête de Lia. Oh. C’est vrai que vu comme il est parti, j’ai l’impression qu’il ne va plus la lâcher. Après tout, c’est l’ainé, et les petits sont en période d’être sevrés, d’après Soltan qui s’y connaît un peu mieux que moi.

« Je crois qu’il t’aime vraiment bien… Pourquoi tu le prendrais pas avec toi? »

C’est direct, mais bon, on va pas se regarder comme deux chiens de faïence car Lia n’ose pas demander la première. Ça me donne une nouvelle d’occasion d’être chiant, en plus.

« Comme ça, quand tu le regarderas, tu penseras à moi… Héhéhé. »


J’ai un haussement de sourire taquin. Et le pire dans tout ça, c’est que ça me fait marrer.


Avec Adélia G. Turnac


____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia G. Turnac
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Médecine, en stage dans une clinique privée
Pseudonyme(s) : Adélia Frey, sa fausse identité, le nom sous lequel elle se présente
Mascarade, surnom de Compétitrice

Niveau : 65
Team active :

♣️ MAJESTA ♣️
Ectoplasma ♀, Lévitation, naïve


♣️ PUMPKIN ♣️
Emolga ♀, Statik, fofolle


♣️ AMADEUS ♣️
Haydaim ♂, Herbivore, malin


♣️ GOTHAM ♣️
Bruyverne ♂, Infiltration, hardi


♣️ BENTLEY ♣️
Tengalice* ♂, Chlorophylle, pressé


♣️ MOZART ♣️
Noctunoir ♂, Pression, calme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Lun 12 Jan - 0:56


Tu n'aurais pas du voir ça...

feat. Alexander Nagel
Il me fait si étrange de voir mon allié se relever ainsi, s'avancer avec courage de son adversaire qui, de toute évidence, n'a pas subit une perte subséquente à la sienne et dont l'énergie est presque intouchée. Avant son évolution récente, il a toujours démontré une grande combattivité mais celle-ci se perdait quelque peu, j'imagine, sous ses airs adorables de Grainipiot. Aujourd'hui il n'a plus rien de la petite plante innocente qu'il était. Il 'agit d'un guerrier fort agile et déjà très fort, qui a su s'imposer malgré tout dans ce combat et envoyer son adversaire au tapis. Je mettrai probablement un moment à m'habituer à cette forme. Or, vu à quel point il est heureux je crois que je pourrai m'y faire et vivre mon deuil de mon petit Grainipiot mignon. Je dois penser vers l'avant désormais et non vers l'arrière. L'important est bien sûr ce qu'il ressent. Fier, il serrer les poings, prêt à en baver. Dans tous les cas il ne se laissera pas abattre si facilement. La feuille au-dessus de sa tête brille toujours avec intensité, mais jamais autant que son regard sauvage et impatient. Il n'a qu'une idée : prouver sa valeur. Son corps s'entoure d'une forte lueur, blanchâtre, auréolée de vert. Il est en train de s'approprier l'énergie de son adversaire... Mais il oublie qu'il a subi énormément de dommages. Je tente de l'en empêcher mais le processus est déjà enclenché. Patience...

Je ferme les yeux alors que le Capumain fonce sur lui. Il tombe sans un cri. La lumière qui a entouré son corps s'estompe finalement alors qu'il gémit doucement sur le sol avant de se relever. Il a perdu, il le sait. Je me précipite aussitôt à ses côtés, l'aidant à se redresser. Contrairement à ce que j'aurais pu croire, il rayonne. Fier de lui visiblement, de ce combat qu'il a pourtant du laisser à l'adversaire. Je lui frotte le dos avec affection, inquiète. Je me recule lorsque l'armée de bébés Sonistrelle revient à la charge cependant, pour aider cette fois. Touché, le Pifeuil se laisse faire en riant quelque peu. Je réalise que le leader se tient toujours accroché à ma chevelure en refusant de la relâcher. Décidément, il semblerait que celui-ci m'ai adopté. Je me retourne vers Alexander, que je gratifies d'un sourire. Sans grande surprise, il a triomphé aujourd'hui, il a de quoi être fier. Il est un excellent dresseur. Son air taquin me surprend cependant, mais je souris lorsqu'il évoque que je devrais peut-être penser à la Coordination. Oh, s'il savait...

«Je n'ai pas vraiment de talent pour ce genre de choses, je crois que je suis bien plus douée dans les mathématiques et les sciences pures que pour les combats. Mais ravie de savoir que vous y avez trouvé votre compte.»

Oh je n'en ai aucune idée, à vrai dire. On dirait que le jeune homme n'a pas fini de s'amuser car il s'approche de moi en saisissant mon menton de façon si surprenante qu'elle m'en paraît brusque. Le souffle me coupe instantanément alors qu'il rapproche nos visages, un geste qui affole mon coeur. L'électricité a envie mon corps mais... Je ne vais pas me laisser faire si? Je ne vais pas le laisser m'embrasser quand même... non? Je le vois se retirer avec soulagement, rouge comme une tomate. Je me mets à rigoler de façon nerveuse, si bien que mon trouble est beaucoup trop visible pour celui qui s'en amuse, décidément. J'en viens à me demander s'il avait vraiment envie de m'embrasser parce qu'il me trouvait attirante ou s'il l'a fait seulement pour se moquer. Dans tous les cas, je bats de paupières, confuse, alors qu'il s'éloigne pour proposer quelque chose qui m'enfonce encore plus dans mon incompréhension.

«Le... prendre avec moi?»

Je décroche le petit de ma tête et l'observe. Il me scrute, étonnamment docile, ses grands yeux jaunes visiblement curieux et intéressés. Je le regarde, attendrie. Si j'en ai envie, bien sûr mais...

«Je ne peux pas le prendre... Il sera séparé de sa mère et de ses frères et soeurs!»

Le petit s'est mis à mâchouiller mes doigts en poussant des cris guerriers adorables. Je secoue la tête, toujours aussi rouge devant les allusions idiotes de l'inconnu. J'espère au moins qu'il ne me fait pas cette proposition en l'air parce que... Mine de rien il me plaît bien ce bébé. Je me mets à rigoler devant son expression déconfite lorsqu'il réalise qu'il ne me fait pas mal le moindre du monde.

(c)Golden

____________________________________________


Merci Fausty <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Lun 12 Jan - 19:30




Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon.


Lia est fort jolie, mignonne, aussi. Je l’ai déjà dit, mais je ne sens que la bonté émaner d’elle. Il est vrai que je joue un jeu pas très honnête de séduction avec elle, mais son innocence évidente donne vraiment trop envie de la taquiner. C’est dans ma nature d’emmerdeur, d’enfoncer ce genre de portes ouvertes, et je peux être un vrai poison quand je m’y mets. Je n’ai pas envie d’aller jusque là avec elle, pourtant, c’est simplement un jeu, et elle l’a certainement compris. Si j’avais voulu me rendre plus loin que de simples sous-entendus infantiles, ou de chuchotement dans le cruex de son oreille, je l’aurais fait. M’aurait-elle refusé, après? Qui me refuserait, après tout? Je sais être très convaincant! Mais je décide d’en rester là. Cela me fait suffisamment plaisir de constater que je peux toujours faire de l’effet a quelqu’un, en dehors de Sky désormais parti. Quant il était là, j’avais commencé à ne plus autant regarder les autres personnes que j’aurais trouvé attirantes de la même façon, car il n’y avait plus que lui. La venue de Lia aujourd’hui me rassure sur ce point aussi, je commence à oublier. Même si elle ne saura jamais, je lui suis reconnaissant pour ça, c’est certainement une des raisons qui me pousse à lui épargner plus de malaise que je pourrais amplement lui en imposer. Après avoir ri bien bruyamment comme un enfoiré des rougeurs que je provoquais une fois de plus chez Lia, je me reprenais pour lui adresser un sourire plus calme… Une scientifique, hein? Peut-être est-elle soigneuse, si elle n’aime pas les combats. Enfin, qu’importe qui elle est finalement, j’ai passé de sympathiques moments en sa compagnie, et c’est ce qui importe, non? Oh, que de gentillesse dans ces pensées… Je me ferais presque pleurer si on me mettait des violons et des fleurs bien culcul la praline en arrière plans.

Je m’attendais à la réticence de la jeune femme pour prendre le jeune Sonistrelle. Mais j’ai aussi proposé en connaissance de cause. Je sais que les petits sont désormais en âge d’être sevrés, et ils quitteront le nid, leur mère, à leur rythme. De plus, j’ai bien vu le regard de Lizbeth, bien que triste, elle a regardé Lia avec confiance, et semble être résignée. Je n’en dirais pas tant du père, en revanche… Quand il reviendra et qu’il verra qu’un petit manque à l’appel… Il va encore falloir le calmer. Et qui c’est qu’y s’y colle? C’est bibi! Mais bref. Digressions.

« Eh, fais donc pas ta timide! Même si tu sais que j'adore ça! Enfin… je sais ce que je dis, je ne te fais pas cette proposition à la légère pour me débarrasser. Je crois vraiment qu’il t’a choisi, et Lizbeth semble de mon avis, pas vrai? »

En me rapprochant de ma Bruiverne, je passe une caresse sur sa tête et son cou. Elle lève un regard triste vers moi, je sais bien que ça ne doit pas être facile, mais Liz me semble effectivement décidée. Elle se tourne de nouveau vers Adélia et son petit, pour se rapprocher et inviter l’ainé Sonistrelle à échanger quelques gestes affectueux. Les autres petits ne semblent pas tout de suite comprendre, et se rassemblent autour de moi avec de petits cris interrogatifs. Je tente de les rassurer en ma baissant vers eux, puis Lizbeth revient pour les câliner, une fois sa cérémonie terminée.

« Te fais pas de bile. S’il veut les revoir, il y parviendra sans problèmes. Les liens familiaux, c’est souvent plus fort qu’on a envie de le prétendre. Pour le meilleur et pour le pire! »

Fis-je avec un air narquois. Probablement car j’ai testé le meilleur et le pire dans ce domaine. Enfin, surtout le pire, car le meilleur est arrivé avec mes retrouvailles avec Riku. Je ne sais pas si c’est visible que dire de telles choses me trouble, mais qu’importe.

« En revanche, évites de trop trainer si tu l’emmènes. Je doute que son père t’épargne s’il te voit! »


Quoi, c’est glauque de sourire à ce genre de propos? Comme si c’était pas devenu habituel chez moi…


Avec Adélia G. Turnac


____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia G. Turnac
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Médecine, en stage dans une clinique privée
Pseudonyme(s) : Adélia Frey, sa fausse identité, le nom sous lequel elle se présente
Mascarade, surnom de Compétitrice

Niveau : 65
Team active :

♣️ MAJESTA ♣️
Ectoplasma ♀, Lévitation, naïve


♣️ PUMPKIN ♣️
Emolga ♀, Statik, fofolle


♣️ AMADEUS ♣️
Haydaim ♂, Herbivore, malin


♣️ GOTHAM ♣️
Bruyverne ♂, Infiltration, hardi


♣️ BENTLEY ♣️
Tengalice* ♂, Chlorophylle, pressé


♣️ MOZART ♣️
Noctunoir ♂, Pression, calme



MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   Mar 13 Jan - 1:37


Tu n'aurais pas du voir ça...

feat. Alexander Nagel
Je ne peux plus détacher mon regard du petit mâle qui s'accroche désespérément à mes mains en tentant par tous les moyens d'en faire de la chair à pâté. Mon coeur vibre d'espoir de le voir compléter mon équipe. Il serait beau, une fois plus âgé, sur les planches des plus grandes scènes, n'est-ce pas? Non seulement il ferait un allié d'une grande valeur dans un Concours avec ces types et attaques intéressants, mais d'autant plus, je l'ai laissé toucher mon coeur de plus de façons qu'autrement. Son petit côté dur à cuir tout en étant une petite boule d'affection -ce qu'il n'avouerait jamais- m'a complètement séduite. Il est un leader tout en ayant besoin qu'on dirige son énergie débordante. Je me sens fondre une fois de plus devant le regard naïf qu'il m'offre. Je lui pince le nez ce qui provoque encore plus de cris insultés de sa part. Je ris de façon franche cette fois avant de relever la tête, un peu honteuse. Je me suis laissée aller à mon affection en venant complètement contredire mes protestations. Oui, bravo Adélia, tu fais tellement sérieuse à l'heure qu'il est. Je lève un regard vers la mère du petit turbulent. Son regard est empreint de tristesse, une tristesse qui me transperce. Je n'ai pas le droit de séparer ce bébé à sa mère. Je ne serai pas comme ces gens du Régime qui m'ont arraché à ma vie.

Or, la mère appuie les dires de son dresseur. Elle se penche en direction du petit et ils échangent quelques câlins qui me serrent le coeur d'autant plus. Ce sont les adieux. Je le sens, les deux partis s'entendent. Il s'agit d'une décision qui dépasse mes insécurités, qui dépasse même ma volonté. Ce Pokémon m'était destiné depuis le tout début probablement et je ne peux rien contre ce fait. Lorsque la Bruyverne se recule finalement, je viens serrer le petit contre ma poitrine, toujours aussi vocal. Il salue ses frères et ses soeurs avec de grands gestes, mais ceux-ci ne comprennent pas vraiment ce qui se passe pourtant juste sous leurs yeux. J'observe tout ce beau monde, quelque peu étourdie, ne sachant que trop dire... Émue. Je me retourne en direction de Nemeroff avant de rappeler Bentley à sa balle. J'en sors une autre, de mon sac, que je destine au petit en hésitant tout de même. Il se met à renifler l'objet en tentant de le mordre.

«Vous avez raison. Frères et soeurs savent toujours se retrouver, n'est-ce pas?»

Je pense à May, à Lucas que je viens de retrouver. À ma cousine, même. Si ce bébé a envie de retrouver les siens, il le fera, sans l'ombre d'un doute. Au moment où Alexander me prévient au sujet du père qui pourrait revenir et me faire ma fête, le bébé Sonistrelle active (consciemment ou non je l'ignore) le dispositif de capture qui l'y aspire. La capture est rapidement scellée, tout comme son destin auprès de moi. Je suis désormais sa dresseuse... Si je m'attendais à me trouver un nouveau compagnon aujourd'hui! Maintenant que tout ceci est fait, je me retrouve avec un grand sourire niais sur le visage, le regard pétillant. Je m'avance en direction d'Alexander.

«Merci, vraiment. Je ne saurais vous remercier pour ce beau combat et pour ce bébé Sonistrelle... Merci aussi à vous, Lizbeth. J'en prendrai soin comme à la prunelle de mes yeux.»

Sur ce, j'enferme le pourtant presque inconnu dans mes bras pour un câlin débordant d'affection sincère. Je suis franchement touchée par notre rencontre et pas du tout rancunière pour toutes les petites moqueries dont il m'a couvert pour s'amuser à mes dépends. Je me recule, un grand sourire au visage. Je rayonne, littéralement.

«Prenez soin de vous. Nous nous reverrons un jour, j'en suis sûre!»

Sur ce, je grimpe sur le dos de Nemeroff avec aisance et glisse mes lunettes d'aviation sur mon nez. Le dragon soupire d'aise à l'idée de retrouver son royaume sous peu.

«Heeeyah!»

L'appel fait aussitôt s'envoler le dragon vers le firmament, en ne laissant derrière lui qu'une rencontre absolument extraordinaire et unique et beaucoup de bons souvenirs.

(c)Golden

____________________________________________


Merci Fausty <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu n'aurais pas du voir ça... Mais bon. {pv. Adédédédée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» tu veux voir du poisson mais tu sais pas nager , no problem mec.
» Quand sentir le bébé bouger ou voir un gros ventre ?
» petite anecdote qui aurais put etre grosse
» juste pour voir gaby
» Hier j'aurais du mettre ces symboles :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: RÉGION DU NORD :: Montagnes du Nord-