« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 What about us? - Prélude (OS, Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riku A. Nagel
Administratrice
avatar
Messages : 449
Date d'inscription : 08/01/2014

Âge du personnage : 22 ans, née un 29 septembre
Métier / Études : Championne Coordinatrice de Zazambes
Pseudonyme(s) : Miss Anarchy, Championne coordinatrice de Zazambes

Niveau : 66
Team active :

Bob - Bizarre - Sans Limite
★ Lance-Soleil


Tarja - Modeste - Contestation
★ Eboulement


Marilyn - Bizarre - Corps Gel
★ Vibrobscur


Janis - Discrète - Intimidation
★ Seisme


Lemmy - Hardi - Statik
★ Danse-Pluie


Floor - Naïve - Matinal
★ Ball-Ombre


Team spécifique : ★★

Jimmy - Discret - Essaim
★ Toxik


Ripper - Jovial - Brise-Moule
★ Tonnerre


Dio - Malpoli - Armurbastion
-
Li - Maligne - Force Pure


MessageSujet: What about us? - Prélude (OS, Evolution)   Jeu 11 Déc - 23:50



WHAT ABOUT US? ♫




Fucking shit, cette baraque est encore plus grande à l’intérieur. Alex l’avait bien dit et il m’avait montré des photos, mais en vrai, c’est encore plus impressionnant. Bon, pour le moment, c’est vachement vide, surtout. Alex a fait l’achat de la propriété depuis quelque jour et en a probablement pour dix ans pour finir de rembourser l’avance qu’il a pris pour compléter le prix, et voila que depuis hier, il fait des aller retour pour faire des plans d’aménagement, réfléchir au mobilier à mettre dans les pièces encore vides, et tout le tralala. Bien entendu, je dois me débrouiller moi-même pour ramener mes affaires et de mon coté aussi, les aller-retour, ça y va. Tous nos Pokémon sont ravis de pouvoir profiter de l’immense jardin. Je refais une énième fois le tour du château telle une gamine, en criant pour faire de l’écho, et cherche aussi les éventuels passages secrets. J’ai déjà décidé ou sera ma chambre, mais je vais éviter de trop harceler mon cousin avec ça pour le moment. L’intérieur est très agréable, finalement. J’aurais pensé que ça aurait été froid et glauque, mais la lumière rentre de partout, le château est bien orienté, ce qui donne à l’intérieur poussiéreux un aspect pas si repoussant que cela. Je me dépêche de rejoindre Alex qui s’est assis sur le bord de la piscine vide, a griffonner sur du papier des plans vu de dessus, en réfléchissant à l’ameublement, tout en faisant des listes avec le mobilier qu’il faudrait ajouter à celui déjà existant. Bordel ça risque de faire cher, ça aussi . Il s’étire et semble enfin remarquer ma présence à ses côtés.

« Alors, chef, on s’installe quand? »
« On? T’es marrante, toi! »
« Ouais, bon, tu sais! Tu t’installes, quand, donc. »
« Je vais vider l’appart demain. Je pense que je vais tout de suite le mettre a louer. Du coup, demain soir, je crois que je dors ici. »
« Tu vas pas avoir la trouille des fantômes, dans ta grande maison, tout seul? »
« Les fantômes ils ont tendance a m’apprécier plus qu’autre chose! »


Alors que l’autre ricane et se replonge un moment dans ses plans, je soupire et profite du soleil sur le point de se tourner vers son crépuscule. J’observe le sourire aux lèvres les Pokémon en train de s’ébattre dans le jardin. Ils ont l’air heureux, ça fait plaisir à voir. Il n’y a que Tarja qui a décidé de faire sa timide difficile aujourd’hui, et reste près de moi.

« Hé, Riku. »

« Quoi? »
« Je me suis jamais vraiment expliqué, pour ce qui s’est passé en aout… Pour ce qui s’est passé depuis que je suis parti, en fait, y’a 5 ans. »


Je reste interdite un moment, ne sachant quoi répondre. Il est vrai que j’ai demandé des réponses. Tout ce que je peux savoir d’Alex, de ce qu’il a fait pendant ces années ou je ne l’ai plus vu, c’est ce qu’à pu me dire Soltan. Mais finalement… Même si je soupçonne certains trucs, ou que je préfère ne pas trop m’avancer, par peur, je veux que ce soit lui qui m’apporte des réponses. Pour une fois, je ne veux pas une réalité nuancée. Je sais qu’Alex n’est pas un menteur. Il lui arrive d’éviter les questions, ou de simplement se murer dans son silence, mais je ne l’ai jamais vraiment entendu inventer sa vie. Une boule se forme déjà dans ma gorge alors qu’il semble sur le point de commencer.

« Tu sais déjà pour Irina. Au moins, je n’ai pas ça à t’expliquer. Quand elle est morte, j’ai tout simplement refusé d’y croire. J’avais peur. J’avais peur de ce monde dans lequel je me sentais perdu sans elle. Mais la vérité, c’est que je me suis toujours imaginé qu’elle serait mon complice éternelle. J’ai toujours nié le fait qu’en vérité… Elle me craignait, et qu’elle attendait probablement le moment pour m’abandonner, partir loin de moi. »
« … Je crois pas que Irina te détestait, tu sais. »
« Peu importe. Riku, faut que tu saches que je suis dangereux. Jamais je ne me retournerais contre toi, mais tu dois savoir. Environ un an après ma fuite, j’ai rejoint le Régime. »


Ça, je m’en doutais un peu, finalement. Alex et le Régime, ce n’est pas totalement incompatible, je suppose. Encore une fois, je fais silence, comme signe pour le pousser à continuer.

« Je suis tortionnaire. Et je tue souvent. C’est pas vraiment nouveau, tu sais. Ça va faire longtemps que je suis ainsi. Je crois que je suis né ainsi. Ma folie, je l’ai toujours eue. Sans elle, je ne serais rien, je n’aurais pas survécu, sans mes ambitions, sans ma mégalomanie. En aout… J’ai découvert cependant que je ne suis ni invulnérable, ni immortel. J’ai découvert que j’étais un humain. Et… C’est aussi grâce à toi. »
« … Je… Tes blessures… C’est ma faute? »
« Absolument pas. Ça, c’est quelqu’un de plus fort que moi qui les a faites. Une personne que je surpasserais bientôt, elle existe pour me rendre plus fort. Mais passons. Toi, ta présence est bien plus primordiale… Tu m’as enseigné autre chose, par un autre chemin que celle de la douleur. Sky avait voulu faire ça, lui aussi… Mais c’était différent. Riku, tu m’as appris à… a aimer. Tout simplement. Et quand je te dis que je te protégerais, c’est que tu es la personne la plus précieuse qui existe à mes yeux. C’est aussi grâce à toi que j’arrive désormais à assumer et à apprivoiser ce que je suis vraiment. »


Je suis prise de court face à cette affirmation. Il semble plus sérieux que jamais. Il ne sous entend rien de plus dans ses propos, en revanche, je le devine. Je ne sais pas quoi lui répondre. Je me sens perdue. Je ne sais pas si j’ai peur de lui. J’ai la conviction profonde que jamais Alex ne me fera le moindre mal. Mais… En restant auprès de lui, j’ai quand même peur de la souffrance. J’ai peur de sa propre souffrance passée, de ses démons. Il ne me dit que si peu de choses… Et puis, comment moi, qui ne sait pas du tout qui je suis et qui je veux être peut bien l’aider à se connaître lui-même?! Je reste silencieuse. Je ne sais pas. Mes sentiments sont tous sauf clairs en ce qui le concerne, même si je me sens bel et bien touchée par ses aveux.

« Je.. Je sais pas quoi dire… j’ai toujours eu cette impression d’être proche de toi sans jamais réussir a te connaitre, tu sais. Merci pour ta sincérité mais… je ne comprends pas ce que tu attends de moi. »
« Qu’est-ce que tu veux que j’attende de toi? Je ne te demande rien, dieu merci! Tu vois, je vais certainement régner un jour sur ce monde qui est le mien, et alors, quand ce jour viendra… Voudras-tu faire partie de mon monde. Enfin, saches que de toute manière, pour moi, tu en fais déjà partie. Je t’y ai acceptée. »


Je suppose que venant de lui, c’est un grand honneur qui m’est donné. Après tout, son monde, c’est comme le mien, c’est juste que nos visions divergent. Mon monde, je l’illustre lors de mes concours. Un monde de contes épiques et fantastiques. Et ce monde est le mien. C’est certainement ça qu’il veut dire. Mon sourire revient, je suis finalement rassurée, je pense que maintenant, je commence un peu à comprendre. Les réponses restantes viendront avec le temps. Ah, non, y’a encore un truc qui me bugue.

« Et… le costume d’Irina, c’est pour quoi? »
« Oh… ça… C’est pour narguer papa. »
« Hein?! »
« Bah, oui, si Helmut voir ça, il va juste rager comme jamais, tu te rends compte! »
« Mais t’es malade?! Et s’il te retrouve?! »
« C’est le but, banane! J’ai fini d’avoir peur de ce con, et je veux l’affronter. Je sais que si il apprend pour Irina, ce qui est fort probable, il devinera tout de suite, et il refusera de l’ignorer. Ne serait-ce que pour éviter la disgrâce. Mais t’inquiètes. Je ne te mêlerais pas à ça. »
« … Bordel… t’es vraiment un putain de taré… »


Fis-je en me facepalmant violemment. Si il n’était pas là, j’aurais flippé. Mais Helmut ne s’intéresse en effet pas du tout à mon sort. Il sera probablement trop obnubilé par Alex pour penser à autre chose. Bref, finalement, j'ai pas trop envie d'y penser. J'ai plutôt envie de laisser Alex dans son délire. Hors de question que je revois l'autre vieux salaud a moins de 100 km! En fait, j'ai tout d'un coup envie de changer de sujet.

« Euh… Riku, ta Sepiatop, je veux pas casser l’ambiance, mais elle fait des trucs zarbes, depuis tout à l’heure! »

Je me retourne pour voir Tarja se livrer à de drôles d’acrobaties dans son coin. Je ne sais pas bien ce qu’elle fabrique, comme ça, à se balader la tête en bas. Ça risque pas de faire bizarre a son métabolisme, ça? Remarquant qu’on la dévisage, le Pokémon psy nous fait signe de rester à notre place et de la laisser faire. Elle doit contrôler la situation. Puis, la voila qui se met à briller. J’écarquille les yeux… C’était donc ça! Ravie, j’observe Tarja se transformer en une magnifique Sepiatroce, son corps recouvert d’encre devenant plus grand, ses tentacules s’allongent tels des bras gracieux, et les lumières disposées sur son corps translucide brillent plus encore qu’avant. Je souris de plus belle quand elle s’observe, une fierté évidente qu’elle se garde bien de montrer, sans son regard.

« T’es trop belle, ma Tarja! »

Fis-je en me jetant sur elle pour l’enlacer en toute hâte. J’ai l’impression que depuis cette discussion, tous mes soucis s’envolent peu à peu. C’est surement ces changements, ces nouvelles perspectives. Peut-être que penser que Alex était encore tourné vers le passé m’empêchait un peu d’avancer moi-même. Mais désormais je me sens libérée. J’ai envie de faire de mon mieux, et de donner de moi-même, toujours et encore plus qu’avant!





____________________________________________

★ Nanar-Riku #cc0000 ★
                                     
   
DCs: Alexander, Julianne, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJ: Soltan
RPs : Winter, Cassey.
Revenir en haut Aller en bas
 

What about us? - Prélude (OS, Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» evolution du rapport Yen Euro
» La nouvelle CB1000R : Evolution ou copie du Z1000??
» [Fiat] Evolution gamme Grande Punto
» Evolution de l'escalade depuis ses débuts...
» Evolution des techniques de coup droit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Route des Falaises :: Château des Falaises-