« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Sweet Darling | OS Eclosion |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucas J. Turnac
Débutant
avatar
Age : 21
Messages : 138
Date d'inscription : 24/09/2014

Âge du personnage : 24 ans
Métier / Études : Musicien
Pseudonyme(s) : .
Wave - Résistant

Noah - Dresseur

Niveau : 60
Team active : .
Zoroark ♂ - Sherlock - Illusion - Mauvais

Feunard ♀ - Wisp - Torche - Relax

Evoli ♂ - Nyx - Adaptabilité - Brave

Wattouat ♀ - Candy - Statik - Naïf

Leopardus ♀ - Stelmaria - Echauffement - Gentille

Brutalibré ♀ - Eole - Délestage - Douce




MessageSujet: Sweet Darling | OS Eclosion |   Jeu 22 Jan - 19:52


Sweet Darling
« Il est si doux de vivre ! »



Il est 23 heures 34 quand j'arrive chez moi, enfin. Mon studio plongé dans le noir m'offre du réconfort, ici tout m'est familier et je me sens en sécurité. J'entre et instinctivement j'appuie sur l'interrupteur, en réalité c'est le bazar. Quelques affaires traînent par terre, la vaisselle de hier n'est pas faite, mon lit est en désordre et Wisp en éternuant a brûlé une chaussette dont elle se sert maintenant comme d'un jouet. Seul mon bureau où trône au centre mon précieux oeuf est propre et rangé. On dirait qu'il a été rajouté comme par magie par dessus ce décor apocalyptique et le tout forme une sorte d'oxymore, comme l'obscure clarté de Corneille. Je souris à cette pensée, les cours me manquent. Je me suis toujours promis de retourner à la faculté si j'en avais un jour l'occasion. J'étais si près d'obtenir mon diplôme avant.. Avant tout ça. Je soupire et mon sourire s'efface aussi vite qu'il est apparu.

J'ouvre mon sac d'où je sors une boîte de nourriture pour pokémon. Je suis passé à l'épicerie avant de rentrer sinon Sherlock et Wisp m'auraient fait la peau. Je les invite d'ailleurs à me rejoindre en les sortant tour à tour de leur pokéball et tandis que la Goupix se jette sur sa chaussette, Sherlock lui se précipite à ma rencontre. Je lui offre quelques caresses avant de leur servir chacun une petite gamelle, trois en tout. Cependant, comme chaque soir depuis que je l'ai trouvé, Evoli refuse de manger. Il me fait peur, il maigrit à vue d'oeil. Je suis obligé de le nourrir à la main mais il ne fait que grignoter. Il refuse même le biberon. J'essaye de ne pas m'inquiéter mais il s'affaiblit... J'ai décidé de l'emmener voir Adélia vendredi soir, maintenant que je peux l'approcher et le toucher il sera plus facile à transporter. En attendant, je ne peux que le regarder se faire du mal. Je soupire de frustration, retire mes vêtements et m'affale sous ma couette. Sherlock et Wisp ne tardent pas à venir se blottir contre moi et à ma plus grande surprise, Evoli les rejoint. Oh, il ne vient pas non plus se coucher sur mes jambes mais il se roule en boule en bas du lit et s'endort calmement. Le sommeil ne tarde pas à m'emporter tandis que la lune est déjà haute dans le ciel.

Je suis réveillé en sursaut quelques heures plus tard par une lumière aveuglante. Certain de tomber nez à nez avec quelqu'un, je me précipite pour attraper une arme, n'importe laquelle mais je réalise soudain que c'est ridicule puisqu'il ne s'agit pas de ça... Je me lève et m'approche de mon bureau sur la pointe des pieds, sans faire de bruit. Mon oeuf scintille d'une teinte bleutée et illumine tout mon studio. Wisp, Sherlock et Evoli qui ont compris bien avant moi ce qui se tramait sont déjà assis à côté du futur nouveau né. Ma fatigue s'envole brusquement, évincée par le sentiment d'excitation qui m'envahit. Et puis, après seulement quelques secondes, la lumière laisse place à une grosse boule de laine blanche toute pelucheuse. Un wattouat. Je souris en plongeant calmement mes doigts dans l'épaisse toison du jeune pokémon afin de le soulever et de le poser sur le lit où il sera plus à l'aise. Il est si doux et délicat... Ou plutôt elle. Il semblerait que se soit une petite femelle.

" Tu es adorable. "

Elle me regarde avec de grands yeux inquiets alors je le tire doucement contre moi et je chuchote quelques mots pour la rassurer en passant ma main dans son épais pelage ouaté.

" Tu verras comme il est doux de vivre, probablement autant que ta toison. "

Je ne peux m'empêcher de sourire bêtement alors que je la regarde se dresser sur ses pattes en poussant quelques faibles bêlements. Il est certain que je vais passer le reste de ma courte nuit à la regarder prendre à pleine patte sa nouvelle vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sweet Darling | OS Eclosion |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Identifiez le sweet spot
» Sweet home, AA, sauvé par Lapassade (Juillet 2009)
» Mai 2009 ( Sweet Iniesta)
» Darling, réservée par nath, partie.....
» (Dept 71) Typique de la Borie, TF PP, sauvé par la soeur de SWEET (Janvier 2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil-