« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Lun 23 Fév - 16:01

Punk is not Dead (mais il ferait mieux)

Mais qu’est-ce que c’est que cette musique de sagouins?! Comment Riku peut-elle supporter un tel volume de décibels pendant plusieurs heures, je me le demande vraiment… Les groupes constitués de mecs aux allures de clochards a cheveux longs et gras se succèdent, et non, j’objecte, ce n’est pas raciste du tout comme description des métalleux omniprésents dans la salle de concert… Puis, si j’étais d’un peu meilleure foi j’avouerais que oui, il n’ont pas exactement TOUS cette tronche. Mais je n’avouerais pas car, même si je conçois que certains solos virtuoses de guitare électrique étaient très bons et n’étaient pas sans me rappeler certains airs de musique classique que j’affectionne beaucoup, je n’ai pas supporté très longtemps d’entendre des type à la voix cassée hurler dans leur micro comme si ils allait vous jeter des mollards à la gueule. Bon, il y avait aussi un ou deux groupes d’un style moins violent, plus rock que métal, mais encore une fois, je sais que je passe pour un vieux con… Mais où sont mes chants classiques lyriiiiques?! Bon, on dirait que la session touche à sa fin, et je me tourne vers la gauche, ou Riku devrait se trouver… Mais non, elle n’est plus là. Je renifle bruyamment, sentant déjà venir ce qui s’est passé, et la colère grimper en moi. Je veux bien accompagner Riku à son concert une fois, après tout, je ne suis pas contre découvrir de nouvelles choses, elle avait insisté, soi-disant pour me remercier de mon hospitalité et me fêter mon anniv' en retard… Et maintenant, elle me fausse compagnie pour aller je sais pas ou… Certainement avec des potes musiciens, parait-il qu’un des groupes qui passait ce soir, elle les connaissait bien. Grrrrr… Je vois déjà la chaussette nouée sur la porte arriver… Demain matin, elle va m’entendre, cette abrutie! La sale de concert est encore bondée, et donc, je me mets a pousser ceux qui se dressent sur mon chemin pour être à la sortie le plus vite possible, et ce sans prendre garde une seconde aux insultes qui me sont adressées. Si j’y prenais plus garde, je risquerais de déclencher une bagarre générale, et là, tout de suite, retrouver Riku avant qu’elle ne se barre m’importe plus. Ah, bravo, quand on fait des efforts, voila comment on est remercié! J’ai même accepté de m’habiller d’jeuns’ pour ce soir! Mon vieux look de presque hipster m’avait pas tant manqué, je dois dire, en plus, Riku l’avait retapé pour faire plus métalleux, et j’avais tenté de garder ça un peu classe, au moins en gardant une chemise, quoi! Enfin, la chaine d’argent qui pend d’un côté de mon jean n’est pas si moche, je dois l’avouer. Et en passant devant un miroir avant de venir, il est vrai que je me voyais bien trois-quatre ans plus jeune que je le suis maintenant!

Mais on s’en fout pas mal, car ce n’est pas ça qui me fera retrouver ma cousine, et cette fois, je suis certain qu’elle s’est vraiment barrée en m’oubliant. Quelle conne. Voila, je suis énervé. Je l’appelle deux, trois fois, comme un con, mais pas de réponse. Pourquoi est-ce que je me donne tant de mal, au fait? Ah, oui, parce qu’on est pas dans le coin le plus chouette d’Amanil, pas très loin des bidonvilles, c’est même carrément la zone si j’en crois le nombre de types pas clairs qui trainent dans le coin (a part moi), et je sais que Riku, dès qu’elle se fait appâter par un dealer, dans ce genre de soirées ou elle est déjà euphorique, peu lui importe de quand demain viendra. Excédé, je me tente même à demander à deux gugusse qui sortent de la boite si ils n’ont pas vus ma cousine, sans trop y croire. Je confirme, je me donne vraiment trop de mal. Alors je me décide a faire le tour des lieus, pour me retrouver vers la sorties des artistes…. Ah, bah, avec un peu de chance, elle pourrait-être parmi les fangirls qui attendent à la sortie… Mais non. Ok, je viens de perdre en plus mon temps à attendre, et voir des cheveux gras défiler par dizaines. Encore en train de cuver mon agacement, j’attends que l’endroit se déserte, histoire de peut-être aller vérifier à l’intérieur, peut-être que Riku y est avec ses potes musiciens. Ok, je suis chiant et lourd, vous pouvez le dire, mais je ne partirais pas avant de l’avoir engueulé un bon coup et mis la honte, aussi. Elle va mal le prendre mais j’en ai rien à faire. Avec un soupir d’énervement, j’arrête un nouveau type qui sort de la salle, avec une légère agressivité dans la voix. Un brun, plus grand que moi, et qu’il me semble avoir vu tantôt, sur la scène… Riku avait l’air de ne pas le trouver laid, si vous voyez ce que je veux dire.

« Hé, t’aurais pas vu une fille, a peu près grande comme ça, les cheveux rouges, une tête de débile, une jupe avec des carreaux rouge bref… Le petit chaperon rouge version métal, tu l’aurais pas croisée? »

C’est totalement hasardeux. Je mime avec la main la taille peu haute de ma cousine et décris comme je peux son accoutrement. Dans mon dos, j’entends d’un oreille se ramener des gars de la boite vers nous. Je ne sais pas ce qu’ils nous veulent ou si ils ont des réclamations a faire aux musiciens … Mais ce soir, si ils insistent risque de ne pas être leur soir. Peut-être le dernier soir de leur vie. Pour l’instant, ils se contentent de se foutre de nous, et je les ignore, la réponse à ma question importe plus. Mais ensuite… On verra.
Avec Lucas
J. Turnac
Infos en vrac

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.


Dernière édition par Alexander Nagel le Dim 15 Mar - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas J. Turnac
Débutant
avatar
Age : 22
Messages : 138
Date d'inscription : 24/09/2014

Âge du personnage : 24 ans
Métier / Études : Musicien
Pseudonyme(s) : .
Wave - Résistant

Noah - Dresseur

Niveau : 60
Team active : .
Zoroark ♂ - Sherlock - Illusion - Mauvais

Feunard ♀ - Wisp - Torche - Relax

Evoli ♂ - Nyx - Adaptabilité - Brave

Wattouat ♀ - Candy - Statik - Naïf

Leopardus ♀ - Stelmaria - Echauffement - Gentille

Brutalibré ♀ - Eole - Délestage - Douce




MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Lun 23 Fév - 23:01


Punk is not Dead (mais il ferait mieux)
feat. Alexander Nagel

Je rentre, 19 heures 14, faut que je me dépêche, j'ai pas beaucoup de temps. Je file sous la douche et je change de vêtements. Ce soir je monte sur scène, ça fait longtemps, 2 ou 3 mois, je sais plus. Enfin peu importe, on a bien répété dernièrement, ça devrait bien se passer, enfin j'imagine. Je me lave les cheveux, pas question qu'ils soient gras comme ces pseudos punk qu'on peut voir partout qui balance leur tignasse de haut en bas en grattant quelques accords basiques sur une guitare à peine accordée. Je reste de longues minutes sous l'eau brûlante en regardant l'eau s'évaporer lentement le long des murs. Sous la douche, j'ai toujours un tas d'idées qui me reviennent comme un boomerang, des choses que j'ai faites, d'autres que je n'ai pas pu faire et enfin celle que je devrais faire. Au final, ça fait juste beaucoup de choses.

J'arrête l'eau et je sors de la douche. Je me dépêche d'enfiler des vêtements propres, je passe une main dans mes cheveux pour les coiffer, j'avale rapidement quelque chose à grignoter et je file, ma guitare sur le dos. Dehors il fait frais, on sent que la fin de l'hiver approche et que le printemps ne va pas tarder à pointer le bout de son nez et avec lui le soleil et la chaleur, enfin. Marre des gros manteaux, des bonnets et des gants. Je regarde l'heure et accélère la cadence, bientôt 20 heures, déjà. Enfin, je finis par arriver, pile poil à l'heure de rendez-vous, soit une quinzaine de minutes avant de monter sur scène. La salle est pleine et les cris hystériques de la foule m'angoisse un peu, juste un peu. J'écoute le groupe passer avant nous, encore des cheveux gras qui se balancent mais le son n'est pas mauvais. Et puis c'est à notre tour de jouer, ça se passe bien sans être transcendant. Je prend plaisir à gratter, cette sensation d'adrénaline me fait du bien, beaucoup de bien, ça me réveil, ça me fait frissonner, ça me secoue, un vrai coup de pied au cul quoi. Et à peine commencé, c'est déjà fini, notre moment est passé. Tout ça pour ça, des heures et des heures de répétition pour une trentaine de minutes sur scène. Mais bon, ça valait le coup. Faire vibrer pendant ce court laps de temps une salle remplie de fans, c'est cool.

Et puis je refais le chemin inverse, je range ma guitare et je sors afin de rejoindre mon chez moi parce que le moment d'excitation passé, je sens toute la fatigue retomber sur mes épaules et elle est lourde. Enfin, c'était sans compter le mec qui m'interpelle. Une fille avec des cheveux rouges et une jupe à carreaux ? Aucune idée, je fais pas trop attention à ce genre de choses en fait, faut dire que des filles, c'est pas c'qui manque là derrière. Elles viennent les unes après les autres défiler devant les musiciens en réclamant un verre, un trip ou une partie de jambes en l'air. Je soupire, je veux me débarrasser de lui au plus vite, je veux rentrer à la maison.

" J'crois pas non. "

Je le regarde me mimer la taille de la jeune fille d'une main, alors ça c'est sûr ça va m'aider. Je soupire et je fais non de la tête. Désolé pour lui mais je ne peux pas l'aider, qu'il aille jeter un oeil du côté des bars, à cette heure-ci ils son blindés par les musiciens et leurs fans, il trouvera peut-être ce qu'il cherche. Je le contourne et pressé de rentrer je ne fais pas attention, je heurte un de ces types, qui se moquent de nous depuis quelques minutes et je crois qu'il est content parce que ça lui donne une bonne raison pour nous taper dessus.

" Hé gamin, tu cherches ta môman ? "

Sujet sensible. Je fronce les sourcils et j'essaye de m'esquiver sans faire d'histoires mais ils ne semblent pas du même avis que le mien car une main m'attrape le bras et le serre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Mar 24 Fév - 11:46

Punk is not Dead (mais il ferait mieux)

Je ne m’attendais pas à une réponse positive, faut pas croire. Je suis partagé entre continuer de chercher ma cousine et juste l’abandonner à son sort. Mais je crois que je vais finir par choisir la seconde solution et me barrer vite fait bien fait. Je soupire comme toute réponse à l'inconnu qui ne m'aura pas été d'une grande aide... Mais c’est sans compter sur cette bande de débiles qui continuent de ricaner dans notre dos. Je soupire bruyamment, mais on dirait que maintenant, ils n’en n’ont plus après moi. Bah oui, parce que ce cher guitariste brun semble a peu près aussi mal luné que moi, et lui aussi semble avoir tendance à bousculer les gens quand il est pressé. Amusant. Je me préparais à partir en luttant contre mes instincts premiers (de toute façon je n’y croyais pas trop, en premier lieu), pour une fois, car je n’avais pas envie que Riku me refasse la tronche et aille s’enterrer à la ferme une nouvelle fois car j’aurais fait couler juste quelques litres de sang par terre. J’allais me mettre à marcher et me barrer, en bon diplomate que j'ai toujours été (ou pas) mais voila que je fais volte face pour observer la scène. Je me mets à sourire malgré moi quand un des beaufs qui entourent le petit guitariste commence à insulter plus directement sa pauvre maman. Ohlalalalaalala! C’est que ça veut faire peur, en plus! Ouais, je sens que ça va être rigolo, alors je me plante à quelques mètres d’eux, mains dans les poches, le sourire aux lèvres, pressé de voir ce qui va se passer ensuite. Enfin, observer n’est pas mon fort, je sais que je ne tarderais pas à aller prendre part à leurs petits jeux s’ils continuent de se la péter. Et je me ferais un plaisir de les renvoyer à leur créateur avec un cutter planté dans le derrière. Et voila qu’un des quatre gros débiles attrape le poignet du guitariste avec violence, on dirait qu’il ne risque de pas avoir d’autre choix que de leur tenir compagnie plus longtemps. Sauf que là, ça commence à me gonfler. Mon sourire disparaît, mais cela n’a rien à voir avec le sort du brun. C’est juste que cette bande de mollusques à trois neurones qui aiment tant se foutre de moi il y a deux minutes viennent de m’oublier et commencent à m’ignorer. Et Arceus n’a pas besoin de savoir à quel point je déteste ça. Ces types ne savent pas d’où viennent le risque, et je compte bien leur faire voir.

« Eh, c’est pas très sympa de m’ignorer, mes petites chéries! Vous savez quoi? Vous venez de me mettre salement en rogne, là! Vous êtes tellement inférieurs que ça saurait presque m’émouvoir! »


Au moins, ma petite provocation a pour effet de les faire sortir de leur admiration du guitariste, et l’un d’entre eux vient vers moi, bien décidé à m’envoyer dans les jupons de ma mère… Décidément ils font une fixette sur les mamans, ces abrutis, je n’ai même plus envie de répliquer verbalement, car ce serait comme faire la conversation avec des chiottes à la turque. Ma colère ils vont la voir. Et en vrai, cette fois! Alors que l’autre débile perd son temps dans un espèce de discours censé m’impressionner, et qui fait rire ses copains je lui coupe la parole tout bêtement en lui envoyant mon coude dans le nez, renforcé par l’appui de mon autre bras sur mon poing fermé. Il a beau faire un dizaine de centimètres de plus que moi, je ne le rate pas et alors qu’il s’apprête à riposter, je profite de son esprit encore sonné pour me saisir de son bras et le projeter par terre par une projection basique mais des plus efficaces. Il tombe sur la tête assez sonné, et je pose un pied ferme sur son torse, histoire qu’il ne se relève pas trop facilement. Mon regard de tueur l’en aura convaincu autrement, de toute façon. Ahlalala... Cadoizo mouillé, va! Je soupire, radieux, et fouille dans ma poche pour sortir de mon jean un cutter dont je fais paraître la lame et le fais tournoyer dans ma main d’un geste expert.

« Je vous avais prévenu… Ah, vraiment, les gens ne comprennent rien quand on leur dit pourtant très clairement qu’il ne sont que des pauvres merdes… Pas, vrai le guitariste? T’es d’accord avec moi, nan? Si tu penses valoir un tout petit mieux qu'eux, car là j'en suis pas convaincu, je crois que tu devrais cesser de te refouler et m’aider à les faire regretter d’être sorti de leurs mamans, comme ils ont l’air de teeeeeellement tenir à la leur? »


Dis-je, en faisant passer mon arme d’une main à l’autre, tout en replaçant mon pied sur le poignet du type à terre, et m’y appuyer jusqu’à entendre un craquement caractéristique.

« Oups! Ma parole, je m’emporte! Si ça continue, et que vous vous bougez pas un peu le cul, il n’aura plus d’os avant la fin de l’heure! »


Avec Lucas J. Turnac
Infos en vrac

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.


Dernière édition par Alexander Nagel le Dim 15 Mar - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas J. Turnac
Débutant
avatar
Age : 22
Messages : 138
Date d'inscription : 24/09/2014

Âge du personnage : 24 ans
Métier / Études : Musicien
Pseudonyme(s) : .
Wave - Résistant

Noah - Dresseur

Niveau : 60
Team active : .
Zoroark ♂ - Sherlock - Illusion - Mauvais

Feunard ♀ - Wisp - Torche - Relax

Evoli ♂ - Nyx - Adaptabilité - Brave

Wattouat ♀ - Candy - Statik - Naïf

Leopardus ♀ - Stelmaria - Echauffement - Gentille

Brutalibré ♀ - Eole - Délestage - Douce




MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Mar 24 Fév - 15:23


Punk is not Dead (mais il ferait mieux)
feat. Alexander Nagel

Je serre le poing, c'est eux qui l'ont cherché après tout, ils sont grands, s'ils sont blessés, c'est pas mon problème. Je me dégage d'un coup sec de l'emprise de l'idiot qui ricane bêtement comme une hyène. Ils me dégoûtent, tous autant qu'ils sont, des résidus de la société qui à défaut de s'intégrer préfère la renier et lui faire du mal parce que c'est bien connu, c'est toujours la faute de la société et jamais celle des types immondes dans leur genre qui préfèrent passer des journées à se droguer et à défoncer des jeunes qui ont un futur devant eux plutôt que de s'éduquer un peu ou chercher un boulot où ils pourront se rendre utile. Bon allez je fais ça vite et je rentre chez mo... Mais c'est quoi son problème à ce mec ? Je suis tout aussi surpris que les trois idiots quand je l'entend les insulter. Il doit être bien confiant pour dire ça lui, avec ses lunettes sur le bout de son nez et son costume. Il fait vraiment.. A part ? Tâche ? Enfin bon, peu importe, les mecs m'ont lâché, qu'ils se débrouillent entre eux maintenant.

Je m'apprête à partir quand ça dégénère, le temps de me retourner et le mec est par terre, le blondinet debout devant lui, un cutter à la main. Oh, il se démerde pas trop mal finalement. Les deux autres affichent une grimace qui étire mes lèvres en un sourire amusé, la peur déforme leur visage et ils se mettent à trembler. Bon, ils ont eu leur dose, ils vont se barrer, la queue entre les jambes en pleurant leur pote tomber au combat et se sera bouclé. Ah nan le blondinet en rajoute une couche histoire de les descendre encore un peu.. Et moi avec. Quel enfoiré.

" C'est bon, tu leur as donné leur dose, c'est juste des abrutis. Laisse les maintenant. "

Je dois parler à un mur parce qu'il ne m'écoute pas une seule seconde et fracture la main du type à terre qui pousse un cris de douleur et se met à chialer. Il est malade lui, il va attirer tous les soldats du coin. Je préfèrerais éviter d'avoir à faire au régime, si je me fais arrêter pour une histoire comme ça, je suis mort, c'est certain. Même Zorua aura dû mal à me tirer de cet enfer.

" C'est bon j'ai d... "

Brusquement je me sens tirer vers l'arrière et une lame se glisse sous ma gorge. Le contact froid du métal sur ma peau claire me fait frissonner. Je lève les yeux vers l'un des idiots qui je dois l'avouer a été un peu plus malin que les autres, il sourit bêtement, animé par une once de folie qui lui a donné un peu de courage. C'est pathétique. Il se met à rire de vive voix en menaçant le blondinet, ils pensent que nous sommes ensembles ? Alors là, moi aussi je me met à rire. Tant pis pour eux.

" Me refouler, moi ? "

C'est mal me connaître. D'une main je me dégage de l'emprise, repoussant l'arme blanche de la paume de la main tandis que de l'autre, je saisis son bras que je retourne et sur lequel je prends appuie afin de lui asséner un bon coup de pied à l'estomac qui le projette en arrière, me permettant aisément de m'écarter. Mais au lieu de stopper l'élan pris grâce au coup, je fonce sur le blondinet que je bouscule de l'épaule afin de l'écarter de l'idiot toujours allongé par terre, s'excusant et suppliant qu'on le laisse partir. L'effet de surprise me permet de le plaquer et de le bloquer contre le mur à l'aide de mon poids du corps mais surtout d'immobiliser sa main armée.

" Ca suffit. "

Je le dévisage, le regard fermé. Instinctivement je mords ma lèvre inférieure, je suis nerveux. Ce mec il est pas normal, pas commun, les vies humaines ne sont rien pour lui, juste des pions qu'il faut jouer et sacrifier au profit du roi et sans surprise, c'est lui le roi. Je jette un coup d'oeil par dessus mon épaule, je suis soulagé de constater qu'ils ont pris la fuite mais j'ose pas le relâcher, d'une certaine manière, je me sens menacé et en danger.

" T'es calmé ? C'est bon ? "




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Mar 24 Fév - 19:12

Punk is not Dead (mais il ferait mieux)

Quoi? C’est pas la peine de me mater comme ça! Ah, ce doit être la chemise, je comprends mieux. Comment ça, ce n’est pas seulement la chemise qui leur fait tirer cette tête de six pieds de long… Les lunettes, peut-être? Mmh… Le cutter? Le brun réagit à l’inverse de ce que j’aurais imaginé, et voila qu’il prend la défense de ses assaillants. Eh bah, tant pis pour lui, il n’a définitivement rien compris. Ah mais, je sais! Ce doit être ça qui les dérange! J’en fais trop, c’est ça?! Le type à terre a bien de la chance de s’en sortir comme ça, je suis sérieux! Vriament, pour si peu de choses, pourquoi tirer cet air choqué? En plus de cela, cette petite esclandre a su étancher ma soif de violence alors, qu’ils s’estiment chanceux, tous, là! Ou va le monde, ma bonne dame, on dirait que les gens ne savent plus ce qu’il veulent… Mon cutter encore à la main je dévisage le guitariste qui m’ordonne deux fois plutôt qu’une de me calmer et de foutre la paix à ses… ennemis. Je ne comprends vraiment pas. Donner une leçon a ceux qui étaient sur le point de l’humilier ne le tente donc pas? Oh, comme c’est magnanime et valeureux de sa part… Monsieur à peut-être une réputation à tenir et… J’ai déjà vu ça quelque part. Je grimace en m’apercevant que j’ai déjà vécu ce genre de scène, qu’on m’a déjà tenu ce genre de discours. Mais je me ressaisit. Non. Ce n’est pas lui. Ses paroles n’ont aucune chance de m’affecter. Je sais parfaitement ce que je fais, ce que je viens de faire, et j’en suis heureux. Je suis heureux de voir l’expression qui se peint sur la tête des copains du mec à terre, c’est tout ce que je demande, qu’ils retiennent bien tout ça et ne m’oublient jamais, si possible. Mais, entre tous ces types, il y a ce foutu guitariste brun qui se la joue marginal. Au moins, ouais, je lui ait plus ou moins demandé de me prouver qu’il n’est pas au niveau de ces autres tocards, et il a réussi à me convaincre… Sauf que ce n’est pas vraiment ce que j’espérais. J’espérais qu’il laisserait parler ses instincts. Je suis déçu, finalement, et je lève les yeux au ciel en laissant mes bras tomber, d’un air las. Qu’est devenu le règne du plus fort, à la fin? La chaine alimentaire, et tout? Suis-je le seul à continuer d’y croire et à avoir conscience que retenir ses réflexes primitifs, c’est mal?! Apparemment oui…

« Je rêve ou tu es en train de défendre ces types?! Pourquoi les laisser en vie, ils sont de ta famille? Tu tiens à eux? Je comprends rien là… Tu m’expliques? »

Dis-je, sincèrement curieux de sa réponse, alors que le voila qui se fait menacer par un des types, une lame sous le couteau… Qu’est-ce qu’il dit ce gros balourd? Que si j’arrête pas mes conneries, il zigouille mon petit copain? Je roule des yeux avec un air excédé au possible. Rohlala… Il peut bien crever, je le connais même pas! Je l'ai vu sur scène, mais on pas gardé les Grotichons ensembles! C’est bête parce que j’aurais eu des questions à lui poser mais… Bah, en fait, ça va peut-être être possible, comme le voila qui se libère et se jette sur… Sur moi? Il est rapide, et je n’ai pas vu le coup venir, me voila dos au mur, alors que nos adversaires se barrent sans demander leur reste. « Ça suffit », hein… De quoi cause-t-il. Rien n’est jamais suffisant pour moi, mais ça, il ne peut pas le savoir, sans me connaitre. Son contact est insuffisant pour me coincer trop longtemps, son regard est insuffisant : je ne vois pas l’envie d’en découdre en lui, je ne sais pas ce qu’il veut, mais certainement pas me taper dessus ou pire. Je ne sais pas. Il ne donne pas cette impression ,en tout cas... Et pourtant j'étais persuadé d'avoir perçu ce petit quelque chose en lui qui... C'est pas bon si je me mets a perdre mes sens aigus de perception. Probablement me pense-t-il fou, et il aurait raison. Tellement raison! Mon sourire s’allonge, bien qu’amer. Mais probablement l’ai-je cherché. Il me demande alors si je suis calmé. Là, je dois dire qu’il me fait marrer un bon coup.

« Calmé? Parce que tu m’as trouvé agité, là? Sur une échelle de 10, et je prends petit pour mieux rentrer dans tes cases, j’étais à peine à 6, pourtant! Enfin, si je te dis que "Oui je suis calmé, je me sens siiii bien maintenant, j’ai appris ma leçon pitié monsieur ne me fais pas de mal!", tu vas me croire? »

Je ris de bon cœur à ma propre blague, à la manière d’un enfant qui a bien réussi son imitation. Je fais une moue boudeuse, sans pouvoir camoufler le trouble qui s’est instauré dans mon regard. Je n’aime pas ça. Pas que je me sente menacé, c’est même l’inverse, mais j’ai ce déjà-vu qui reste bien là, dans mon esprit.

« … Parce que je ne le pense absolument pas. Enfin, si, ça m’a fait vachement de bien. Surtout le coup du poignet de ce pauvre type… Enfin, bref, c’est pas grave, n’en parlons plus, ils s’en remettront, j’aurais pu faire pire, c’est ballot, quand même, être coupé en pleine énergie créative, comme ça… »

Oui, je sais… Sodomie de mouches, quand tu nous tiens… Je décide de couper court à mes tergiversations, pour une fois (ce que je peux être bavard!) et de passer du coq à l’âne.

« Hé! Si tu me lâchais? On pourrait parler à peu près normalement! Je t’avoue que je commence a avoir une crampe, à force de rester dans cette position, moi! Allez, lâche moi! »


Dis-je, repassant dans un mode plus froid et forcené sur ma dernière interjection. En prenant appui d’un pied sur le mur, je me jette en avant pour me dégager et repousser le guitariste qui m’oppressait contre le mur. Tout de même… L’espèce vital, il connaît? Quel manque d’éducation… Enfin, je vais pas faire mon snob, je ne suis pas comme ça. Je m’époussète deux secondes, désormais libre. Et je range doucement mon cutter dans ma poche. Je me retourne alors tout sourire vers mon interlocuteur.

« Heureux, mon grand? »


Avec Lucas G. Turnac
Infos en vrac

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas J. Turnac
Débutant
avatar
Age : 22
Messages : 138
Date d'inscription : 24/09/2014

Âge du personnage : 24 ans
Métier / Études : Musicien
Pseudonyme(s) : .
Wave - Résistant

Noah - Dresseur

Niveau : 60
Team active : .
Zoroark ♂ - Sherlock - Illusion - Mauvais

Feunard ♀ - Wisp - Torche - Relax

Evoli ♂ - Nyx - Adaptabilité - Brave

Wattouat ♀ - Candy - Statik - Naïf

Leopardus ♀ - Stelmaria - Echauffement - Gentille

Brutalibré ♀ - Eole - Délestage - Douce




MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Mar 24 Fév - 20:16


Punk is not Dead (mais il ferait mieux)
feat. Alexander Nagel

Défendre ces types ? Moi ? Jamais de la vie, je les empêche juste de se faire tuer... Ce qui revient à les défendre, en effet. Blanc. Je soupire, j'ai changé, en bien, en mal ? Depuis qu'Adélia est revenu dans ma vie je suis différent, avant je les aurais écrasé comme des cafards rampants mais maintenant... J'hésite même à les blesser. Je suis faible ou alors raisonné ? Au final, c'est la même chose je suppose et peu importe les excuses que j'essaye de me trouver, ouais j'ai défendu ces types et non ils ne sont pas de ma famille ce qui fait de moi une bonne personne, ou simplement un idiot. Disons que c'est ma bonne action de la journée parce que de temps en temps il en faut bien une.

Mais ce blondinet, c'est un mec bizarre, vraiment étrange. Une personne normale se serait contentée de casser la gueule à ces types et filer à l'anglaise mais lui il en voulait plus. Sa façon de se foutre de moi m'exaspère, son sourire, sa mine boudeuse, même son rire me donne simplement envie de le frapper, peut-être même plus que les idiots qui nous ont humilié parce que lui il est cultivé, intelligent, il a pleinement conscience de ce qu'il fait et en plus de ça il est confiant et fort. Je dois serrer le poing pour ne pas céder à mes pulsions. Cependant, derrière ses moqueries, je remarque qu'il est troublé ? Je dois rêver, un mec comme lui, troublé... Non non, ça doit juste être un grain de folie de plus plutôt que de la confusion. Ouais voilà, sa réponse confirme mes hypothèses, il est fou. Prendre du plaisir à blesser des gens, trouver ça créatif...

" Ca de l'énergie créative ? "

Je ne le comprend pas. Peut-être qu'à une époque j'aurais pu saisir le sens de ses paroles et même m'en inspirer mais aujourd'hui, c'est vrai que ça me laisse de marbre, ça ne me fait ni chaud, ni froid. Et le voilà qui reprend la parole et je  m'attends au pire mais il reste soft et ouais, je desserre ma prise et il s'occupe du reste, il se dégage en me repoussant. Je me redresse, un peu sur mes gardes et je réajuste ma veste. Enfin il range son cutter et je suppose qu'il en a terminé, pour ce soir au moins. Ce mec est juste un animal civilisé, rien de plus. Il se retourne vers moi, pattes blanches et me sourit. Et alors là, je me laisse emporter et je lui rend son sourire, je ricane même, je le prends de haut, je le dédaigne quoi, parce que ça fait un peu de bien, parce qu'il m'a énervé et parce que j'en ai envie, ouais.

" Ton grand à un nom, il s'appelle James. "

J'insiste bien sur l'adjectif possessif, histoire de lui faire comprendre qu'il m'agace, un peu... Bon ok, je lui mettrais bien mon poing dans la figure, ça c'est sûr mais encore une fois, je fais preuve de savoir vivre et je me retiens. Je réajuste ma guitare sur mon dos qui a glissé après l'affrontement et je le regarde. Il a toujours ce sourire sur ses lèvres, cet air agaçant, il ne s'arrête donc jamais. Déplaisir, voilà le sentiment qui me parcours et comme le préfixe dé le fait si bien comprendre il m'irrite et... En même temps ma curiosité est piquée à vif, une personne qui se bat comme ça, ça court pas les rues quoi et je suis sûr qu'il n'est pas prof d'arts martiaux dans une quelconque salle de sport alors... Un soldat peut-être ? J'hésite.

" Alors, a qui ai-je l'honneur ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Ven 27 Fév - 22:50

Punk is not Dead (mais il ferait mieux)

Oki doki… Mon grand garçon, comme il le dit si bien, est donc certainement un adulte responsable, mature et magnanime, comme il semble le sous-entendre, et il s’appelle James. Son ton est ironique, cela s’entend bien, et je me suis demandé un instant s’il ne se foutait pas de moi en balançant un tel nom. Bah, ce sera pas le premier que je rencontre, qui se la joue dark derrière un pseudo. Qu’importe… Néanmoins, je ne m’attendais pas à ça. Enfin, ça arrive, hein, les prénoms à la con, on peut pas choisir, de toute façon, que voulez-vous qu’on y fasse, ma bonne dame? Son revirement me surprend autant qu’il me plaît à vrai dire. Il n’a pas cherché à en savoir plus (là, quand même, je me serais fait un plaisir de lui expliquer en long en large et en travers ma façon de fonctionner juste pour voir sa tronche), et surtout, pas de morale de merde débile pour me faire dire ce que je n’aime pas dire, et tenter de m’inciter à faire ce que je n’ai jamais eu envie de faire : des choses fondamentalement généreuses et altruistes, soi-disant car l’hypocrisie de l’humanité vaut bien plus que ma lucidité parfois un peu… Un peu sanguine, oui. Vraiment, ce James désormais revenu au naturel et qui ne cherche pas à faire valoir sa bonne parole de merde m’est déjà plus sympathique que les énergumènes de tout à l’heure, il a grimpé de quelques échelons, ce n’est pas encore ça, mais peut-être qu’il peur faire mieux… Oui, il peut certainement faire mieux, j’y crois. Mon sourire s’est assagi, devenu plus sincère, moins moqueur ou affamé. Réalisant tout cela, j’ai mis un peu de temps à réagir, et à faire à mon tour mes présentations, si bien qu’il m’y incite presque. En plus, monsieur n’est pas une feignasse et est capable de prendre les devants, y’a pas a dire, l’amélioration est nette, depuis quelques minutes. Mais je ferais mieux de ne pas trop m’adoucir.

« Tu peux m’appeler Alex. C’est un diminutif pour Alexander. Comme Alexander le Grand, le Conquérant. »

Fis-je avec mon sourire le plus puant de narcissisme, et un geste pour remettre mes cheveux, forcé lui aussi, James devrait comprendre que ce genre de comédie débile m’amuse follement, à force. Et parlant de son nom à lui…

« James… James Brown? James Bond? T’avais le choix entre musicos et agent secret et t’as choisi le musicien? Ou alors les deux? Ou rien du tout? »

Pourquoi une telle question sans queue ni tête me fait rire, j’en sais trop rien. Mais si je l’agace eh bien… Bah, je vais pas le laisser en paix pour autant. Une distance correcte presque respectueuse s’est pourtant faite entre nous. Je me demande pourquoi il n’est pas déjà parti. Il avait à ce point envie de me connaître, aurais-je piqué sa curiosité? Cela tombe bien, je le trouve tout aussi intrigant. J’ignore pour le moment le fait qu’il a l’air de me prendre de haut, j’ai l’impression que ce n’est qu’une façade qu’il se donne pour se donner l’air de ne pas être ennuyé de ma présence. Allez, on va continuer à faire l’imbécile pour voir un peu sa tête. Avec un sourire qui devient de plus en plus mielleux je me rapproche et pose mon coude sur une poubelle qui se trouve à ses côtés, tout en le dévisageant avec mon plus bel air de petit con.

« Dis-moi, "D’Jayyyyyymmmm’sssssseuh" tu le dirais si je t’ennuie hein? Vraiment, ça m’ennuierait de t’ennuyer! »


Dis-je en déformant le plus possible son prénom en articulant de façon exagérée, et avec un ton si explicitement faux qu’un sourd l’entendrait depuis l’autre bout de la planète.  Je cherche quoi, au juste, d’ailleurs? C’est con, hein, mais j’ai aucune idée de ce que je veux, ce soir. Je voulais retrouver ma cousine, pas trouvée, en suite, je voulais tuer des mecs, je les ais pas tués, et maintenant je veux ennuyer un inconnu… mais, là, je crois que je vais vraiment réussir à l’ennuyer.

« Et donc toi…. Ton énergie créative… C’est jouer de la guitare, c’est ça? En quoi c’est mieux que ma créativité à moi? C’est juste une question comme ça! »


Oui, oui. Juste une question "comme ça". Je le jure.

Avec Lucas G. Turnac
Infos en vrac

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas J. Turnac
Débutant
avatar
Age : 22
Messages : 138
Date d'inscription : 24/09/2014

Âge du personnage : 24 ans
Métier / Études : Musicien
Pseudonyme(s) : .
Wave - Résistant

Noah - Dresseur

Niveau : 60
Team active : .
Zoroark ♂ - Sherlock - Illusion - Mauvais

Feunard ♀ - Wisp - Torche - Relax

Evoli ♂ - Nyx - Adaptabilité - Brave

Wattouat ♀ - Candy - Statik - Naïf

Leopardus ♀ - Stelmaria - Echauffement - Gentille

Brutalibré ♀ - Eole - Délestage - Douce




MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Mar 3 Mar - 11:36


Punk is not Dead (mais il ferait mieux)
feat. Alexander Nagel

Alexander le Grand, le Conquérant donc. Un petit mélange franco-saxon qui sonne assez faux à mon oreille mais j'étouffe un ricanement, cette façon qu'il a de le dire, son sourire égocentrique et sa manière qu'il a de balancé ses cheveux vers l'arrière, une vraie petite princesse. Je m'abstiens de lui en faire part et surtout de lui couper la parole car il enchaîne sur moi, me taquinant sur mon prénom. Il ne semble pas se moquer, ce qu'il veut c'est se distraire, me taquiner, me faire perdre mes moyens. Et moi comme un idiot je rentre dans son petit jeu parce que je m'amuse aussi, moins que lui mais c'est divertissant, ça fait passer le temps.

" En tant que musicien, je me débrouille. Par contre pour ce qui est de l'agent secret, je suppose que je n'ai plus vraiment l'âge de jouer à ces petits jeux. "

S'il savait. La résistance offre un peu cette illusion. Les infiltrations, les combats pour la justice, les explosions, ce sentiment de faire le bien, d'aider ne serait-ce qu'un peu la population... Mais la réalité est différente. Oh, non pas que ce à quoi je viens de penser est faux mais les James Bond ne sont que des projections sur un grand écran, des scènes truquées et doublées par des cascadeurs qui ne risquent pas leur vie en plongeant dans le vide tête la première. Alors que nous résistants, chaque jour au bord du gouffre à risquer notre existence, si nous basculons dans le vide, aucun câble ou tapis n'amortira la chute et elle n'en sera que plus douloureuse, laissant un corps inerte et sans âme dans les abysses. Je soupire et je laisses ses sombres pensées de côté, je suis là aujourd'hui et je veux vivre, croquer ma vie. Et ce soir, c'est avec Alexander que je vais me divertir. Je le regarde s'approcher et prendre un sourire mielleux, il va me poser une question con, je le sens.

Je la sentais venir grosse comme une maison, comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, comme le nez au milieu de la figure quoi. Je souris, presque fier de moi, je commence à le cerner, un peu, juste un peu mais c'est drôle. Je m'approche et je me penche pour être à son niveau.

" Bien entendu. "

Je lui attrape la joue et je la tire, comme à un gosse parce que... Pourquoi je fais ça ? Peut-être parce que parler ne sert à rien avec lui, il n'écoute que la moitié de ce que je lui dis et pourtant je parle peu, je ne suis pas très bavard, je fais simple et court. Et puis ouais, son comportement est celui d'un enfant alors il faut le punir comme tel. Je continue de lui secouer la joue de haut en bas en souriant niaisement, à croire que sa bêtise est contagieuse.  

" J'ai bien d'autre énergie créative mais aucune des miennes n'implique la vie d'innocents. "

Je le lâche et je recule d'un pas, les mains sur les hanches. Je jette un coup d'oeil autour de nous, il n'y a plus grand monde, seul reste quelques techniciens et agents de service et la salle ne va pas tarder à fermer ses portes. Et puis je commence à avoir faim, je n'ai pas encore mangé. Je le regarde, un rictus sur mes lèvres.

" Et si on continuait de bavarder autour d'un verre ? "

Je n'attends pas de réponse de sa part et je me dirige vers un bar un peu à l'écart de tous les jeunes ado qui ont choisi cette soirée pour prendre leur énième cuite de la semaine. Je suis presque persuadé qu'il me suivra parce qu'il a vraiment l'air de bien s'amuser et qu'ainsi il a peut-être une chance de retrouver son amie. Enfin à l'heure qu'il est elle doit probablement vomir sur un quelconque tee-shirt au motif de tête de mort. Profitez jeunesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Sam 7 Mar - 20:57

Punk is not Dead (mais il ferait mieux)

Ah, il ne comprend donc pas la beauté de mes gestes! Voyons, enlever la vie de façon élégante ç quelqu’un tout en se couvrant de sang, quoi de plus beau! Sentir la puissance couler en soi, la satisfaction d’être fort d’être… Magnifique! Oui, oui, derrière toute destruction il y a une création. Et puis toute façon quoi qu’on en dise, les gens disent toujours qu’on est trop nombreux sur terre… Associons mon travail à celui des carnivores du monde animal, il faut bien des gens pour nettoyer ce monde impur, non? Si les gens ne comprennent pas quelque chose d’aussi élémentaire et alimentaire eh bien… Tant pis, depuis le temps, j’ai laissé tomber de les convaincre. Qu’importe tant que moi, j’existe. Tant qu’une existence est vécue à plein temps par celui qui détient sa propre vie, je n’ai aucune objection. Si j’arrive a tuer quelqu’un, c’est simplement que ce quelqu’un n’aura pas réussi a se figurer cela. Car si il l’avait figuré avant, eh bien, il s’en serait sorti. A 60%, je dirais. Car même si je répands la mort, je sais aussi qu’il n’y a rien de plus puissant que la vie dans cet univers. Tout ça pour dire… Oui, c’est bien de l’énergie créatrice. Qu’importe si je l’ennuie, finalement, au moins, il ne se défile pas, et plutôt que nier en bloc, il laisse couler et joue même mon jeu, tout en gardant un certain écart entre nous. Sécurité ou juste «ouhla ce type est bizarre, je ne veux pas être contaminé», je sais pas trop.  Enfin, comme visiblement, je l’amuse plus que je ne le repousse, il me propose naturellement d’aller… D’aller boire un verre. Effectivement, c’est tout à fait ordinaire comme réaction, quoi de mieux pour apprendre à connaître un type sorti de nulle part  qui a voulu trancher les veines d’un inconnu au cutter tout en lui fracturant le poignet au pied. Tout est normal. Et ça me plaît.

« Allons-y, on pourra débattre autant que tu veux du fait que ces types n’étaient définitivement pas innocents. Enfin, pour cette nuit, je passe l’éponge, je suis d’humeur charitable. Mais ça veut pas dire que je vais te payer ton coup pour autant, hé! »


Trêve de sodomie de mouche, nous nous dirigeons donc vers un bar plus vide que les autres, rempli de quelques vieux loups de mer trop ivres pour lever la tête vers nous et nous observer. Le barman, en revanche, semble un peu plus vivace que le reste des occupants de ce boui boui plutôt sale. Hmmm avec toute la poussière et la crasse de ce lieu, je sens que tous mes vêtements vont aller à la machine en rentrant et que je veux me laver au papier de verre. Enfin, non, mais l’image est là. La déco est des plus kitsh, et assez étrange, les murs sont couverts de vieux jouets en plastique, dont les couleurs sont délavées, et je dois halluciner, mais j’ai l’impression que les yeux d’une poupées fixée au mur me fixent et me suivent… Je dois me faire des idées. Je veux bien qu’on vive dans un monde Pokémon, mais quand même. Je m’assoie au bar, suivi de mon acolyte.

« Jägermeister. Et pour lui… »


J’allais demander à mon camarade sa boisson, mais le barman m’arrête et secoue la tête.

« N'’avons que d'lo' liqueur eud'Larvopendres ici, les gars. »
« ...Was ist das? »


Dis-je, dans ma langue maternelle, comme présentant ce qui allait venir, alors que le type sort une bouteille remplie d’un liquide noir de sous son bar, et la place devant nous, accompagné de deux verres. En regardant bien, je m’aperçois que ce n’est pas que la boisson est colorée de noir… non… C’est que le liquide est rempli de bestioles biscornues qui nagent dans le liquide entassés comme si ils se faisaient une partie de Tetris en mode insecte, alcool fort et ver solitaire. C’était… Des Larveyettes, des Venipattes minuscules…. Probablement un mélange entre les deux, le barman nous explique tout sobrement qu’à force de les faire fermenter, les deux espèces ont muté entre elle et se sont reproduise par mycotruc… Et viiiiive les Pokémon qui mettent encore une fois a terre d’un énorme bitchslap les règles de la biologie. Il nous sert et nous voila chacun avec un verre rempli de quelques rampants grouillants de pattes. Oui, là, même moi j’ai pas pu me retenir de grimacer de dégout. Je me retourne vers le guitariste dont je ne connais pas encore le nom, lui lançant un regard équivoque.

« Bon…. Avant de boire ce truc et de risquer l’appendicite ou le foie… Je peux savoir ton nom? »


Et pendant qu'on y est... On est obligés de boire ce machin? Si il se dégonfle en premier, je le suivrais peut-être, mais là...

Avec Lucas G. Turnac
Infos en vrac

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas J. Turnac
Débutant
avatar
Age : 22
Messages : 138
Date d'inscription : 24/09/2014

Âge du personnage : 24 ans
Métier / Études : Musicien
Pseudonyme(s) : .
Wave - Résistant

Noah - Dresseur

Niveau : 60
Team active : .
Zoroark ♂ - Sherlock - Illusion - Mauvais

Feunard ♀ - Wisp - Torche - Relax

Evoli ♂ - Nyx - Adaptabilité - Brave

Wattouat ♀ - Candy - Statik - Naïf

Leopardus ♀ - Stelmaria - Echauffement - Gentille

Brutalibré ♀ - Eole - Délestage - Douce




MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Ven 20 Mar - 10:21


Punk is not Dead (mais il ferait mieux)
feat. Alexander Nagel

D'humeur charitable ? Il se moque de moi là, il a fracturé le bras de ce type sans même une grimace et il voudrait que je pense que ce soir, il est dans l'un de ses bons jours. Hm, rien que ça. Enfin bon, je ne vais pas insister, ce type est spécial, voilà tout et lui proposer d'aller boire un verre n'était peut-être pas une si bonne idée. Ra, il faut que j'arrête de jouer avec le feu et avec tout ce qui de près ou de loin me semble intéressant, un jour les flammes me consumeront tout entier et toutes mes brûlures ne seront rien face aux enfers qui m'attendent. Mais on verra ça demain, exceptionnellement pour aujourd'hui, songeons à cette sortie avec le blondinet comme à ma bonne action de la journée pour me donner un peu de courage.

J'entre le second dans le bar où je m'installe au comptoir. Le lieu est pour le moins étrange et dissuadant mais je trouve qu'il colle assez bien au personnage dérangé qui installé à ma gauche, enfin pour ce qui est du caractère car sa jolie chemise, ses cheveux blonds et ses lunettes semblent être des intrus dans ce lieu poussiéreux et vintage. Je ris un peu, juste un peu, pas question de mettre à mal son ego, loin de moi cette idée, évidemment.

" Un whis... "

Quoi ? De la liqueur de quoi ? Je regarde le barman sortir une bouteille de derrière le bar. Je distingue assez mal le mélange jusqu'à ce qu'il nous verse à chacun un verre et je suis pris d'un haut le coeur. La couleur noire de la boisson n'est déjà pas encourageante mais alors les Venipattes, les Larveyettes et autres pokémons insectes qui flottent dans ce mélange n'inspirent aucune confiance. Je jette un coup d'oeil au blondinet, il ne va pas boire ça, si ?

" Green, James Green. Et toi le blond ? "

Ouais, je l'ai dis à la James Bond, espérant avoir fait preuve d'un peu d'assurance face à mon prochain dilemme. Je fais quoi alors ? Hors de question de me dégonfler face à lui, s'il boit alors j'y vais. Et s'il se dit la même chose ? Merde. J'y vais, j'y vais pas, j'y vais, j'y vais pas. J'essaye de me persuader que ça ne doit pas être si mauvais que ça mais la patte qui dépasse de mon verre me fait grimacer de dégoût. J'essaye de me reprendre et après plusieurs coups d'oeil inquiets à son égard, je me décide et sans réfléchir j'attrape mon verre que je descend d'une traite, manquant de m'étouffer avec un morceau de Larveyette resté coincé en travers de ma gorge. Je repose fermement mon verre à l'envers sur le bar en toussant afin de faire passer le goût et les effluves d'alcool. C'est infâme, vraiment. Je retiens quelques nausées avant de le regarder, une lueur de défi dans le regard. Je l'ai fais gars, à ton tour, allez.

" On se dégonfle blondinet ? "

En jetant un coup d'oeil aux vieux loups de mer installés aux quatre coins du bar, leur bouteille à la main, je songe que que je suis peut-être encore trop jeune pour ce genre de conneries mais tant pis, il y a une première à tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Sam 21 Mar - 10:56

Punk is not Dead (mais il ferait mieux)

Il s’appelle Green? J’espère pour lui qu’il n’a aucun rapport avec un certain fermier tueur à gages débile. Non, ce serait fort é tonnant, Green est un nom extrêmement commun, après tout. Je ne sais pas pourquoi je voulais savoir son nom complet… Ah, peut-être bien pour l’inciter à se dégonfler, mais sans vouloir être vulgaire, ce garçon en porte une plus grosse paire que ce que j’aurais pu croire. L’hésitation se lit dans son regard, néanmoins, il boit son verre (comme les auuuuuuutreuuuh) cul sec et semble sur le point de vomir son estomac sur-le-champ. Hmmm… j’aurais dû boire le premier, ça l’aurait fait flipper de me voir avec la tronche qu’il tire en ce moment. Et bizarrement, je ne ris pas, j’ai simplement un sourire figé nerveux sur le visage en m’apercevant que je suis le prochain. Quand il a finalement résisté à la puissance maléfique de cette liqueur de… Dont je n’ai pas envie de me rappeler le nom ni le contenu. Trop tard, quand je me penche vers mon verre, un asticot bouge à l’intérieur et me regarde avec des yeux de chiots comme pour me dire « TUEEEZ MOUAAAAH! ». Je sens que je vais me chopper la diarrhée de ma vie mais… Merde, mon honneur passe avant. Hochant la tête d’un air résigné, je prends le shot dans ma main et répond au défi lancé par mon collègue, mimiquant son attitude Bondesque d’il y a quelques instants

« Nagel. Alexander Nagel. »

Et… cul sec! Oh putain. J’ai de l’acide dans l’estomac. Ou non, je sais pas ce que c’est, peut-être du pétrole. Je dois me cramponner au bar pour ne pas glisser de ma chaise et je frappe avec force sur le comptoir pour faire passer la douleur fort vive qui s’est emparé de ma gorge et doit résisté à me faire tout recracher.

« SCHEIZE SHLAMPE MEIN CRESSELIA KARTOFFEL ZALADE »


Me mis-je à crier dans les propos les plus clichés de ma propre langue (a force de parler français, j’ai l’impression que mon vocabulaire allemand diminue alors que non, mais là, rien d’autre ne m’est venu à l’esprit), injuriant cette boisson terrible qui vient de me mettre dans un état second. Non, ce ne sont pas les effet de l’alcool, même si il devait être plutôt fort dans un truc si concentré et fermenté. Et tandis que les loups de mer du bar et le barman se sont mis à nous applaudir et commencent à faire cercle autour de nous en dansant des danses de marin traditionnelles pour nous féliciter d’être « des leurs », je commence a me demander quand est-ce que j’ai commencé à faire ce trip bizarroïde à l’acide. Mais quand je vois que James est encore à mes côtés, je me dis qu’on doit être deux à halluciner. Malgré moi, je lève les bras et agite les mains avec un air nerveux et faussement ravi et lance un regard insistant à James.

« Ouéééééééé… » Puis je m’approche de mon camarade, pour lui dire à voix basse « Cassons-nous d’ici. »

Le plan était bon. Oui, ça le plan était très bon. Mais au moment ou j’allais me lever de ma chaise pour faire un pas vers la sortie, c’est là que les effets secondaires de ce que je venais de boire se firent sentir. Je me gamellais par terre la tête la première, et commençais à tout voir tourner autour de moi. Oh, c’est beaaaau… Par Cresselia et ses portes jarretelles lunaires, j’ai l’impression d’être entouré d’extra terrestres barbus et moches en train de danser. Tiens, mais il y a même des bestioles qui courrent et grouillent sur le plancher dégueulasse… Je tente de me relever péniblement, au milieu des papys qui dansent encore autour du bar en chantant des truc bizarres.

« Jaaaaaaaames? J’ai trouvé ou ils avaient chopé les bestioles qu’il y avait dans ce truc infâme… »


Rien ne m’étonne plus, de toute façon.

Avec Lucas G. Turnac
Infos en vrac

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas J. Turnac
Débutant
avatar
Age : 22
Messages : 138
Date d'inscription : 24/09/2014

Âge du personnage : 24 ans
Métier / Études : Musicien
Pseudonyme(s) : .
Wave - Résistant

Noah - Dresseur

Niveau : 60
Team active : .
Zoroark ♂ - Sherlock - Illusion - Mauvais

Feunard ♀ - Wisp - Torche - Relax

Evoli ♂ - Nyx - Adaptabilité - Brave

Wattouat ♀ - Candy - Statik - Naïf

Leopardus ♀ - Stelmaria - Echauffement - Gentille

Brutalibré ♀ - Eole - Délestage - Douce




MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Jeu 2 Avr - 12:25


Punk is not Dead (mais il ferait mieux)
feat. Alexander Nagel

Je souris, satisfait de moi. Il va se lancer, il va la boire cette merde parce que ce mec, il à l'air d'avoir du mal à mettre sa fierté de côté, à calmer son honneur. Je m'écarte vivement de lui lorsqu'il menace de tout recracher en riant à ses paroles qui n'ont aucun sens pour moi. Son estomac comme le mien vont être retourné pendant quelques temps mais peu importe. Ce n'était pas un verre amical entre amis, c'était un combat d'homme à homme et celui là, je ne l'ai pas perdu. Autour de nous, les vieux loups de mer se sont rassemblés et débute leur chanson traditionnelle, agitant les bras et dansant en cercle... Et brusquement, le bar se met à tanguer, aussitôt, j'espère un peu, au fond de moi que c'est bien la faute de leur chant marin et non de leur acide à vous détruire l'estomac mais honnêtement... Il y a peu de chance.

Je soupir de soulagement quand mon compagnon de galères me marmonne les quelques mots que je souhaitais le plus entendre, là tout de suite. J'acquiesce d'un signe de tête et je le suis... Enfin j'ai essayé de le suivre. A peine levé, mes jambes se dérobent sous le poids de mon corps et je chute, tentant vainement de me rattraper au bar. Je roule sur le dos pour essayer de me redresser et je tombe nez à nez avec un... Un phoque ? Un putain de phoque ? Ah non, c'est un loup de mer... Non non, il ressemble vraiment à un phoque, j'en suis presque sûr. Enfin je ne sais pas, je ne sais plus. Je m'assois et je regard autour de moi, je dois être perché car des bestioles grouillent partout, ignorant ma présence, l'un d'elle me grimpe même sur le torse afin de passer. Aucune gêne, méchante larve, méchante. Elle sera punie...

Mais à quoi je pense ? Je me relève brusquement afin de me débarrasser de la bête, frottant mon tee-shirt de vives mains. Mais c'est quoi ce bordel ? Je regarde le blond qui ne semble pas mieux s'en sortir que moi. Lui aussi est allongé par terre, à délirer sur des choses qui n'existent pas, qui ne peuvent pas exister. C'est juste un mauvais trip, un de plus. Et ce vieux loups qui continuent à danser... Ils me donnent le tournis, la nausée. Je ravale ma salive, de peur de rendre l'abominable alcool et je regarde Alex, cherchant des réponses à mes questions.

" C'est quoi ce... Ce délire ? "

Oh, il a l'air de savoir mais bizarrement, à sa tenue et à son long silence, je doute de vouloir connaître la suite. Oh et puis merde, de toute façon c'est trop tard alors tant qu'à faire, je veux savoir ce que j'ai bu. Il me faut quand même quelques minutes avant de prononcer ces trois petits mots à son encontre.

" Et où ça ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Ven 1 Mai - 20:47

Punk is not Dead (mais il ferait mieux)

C’est vraiment dégueulasse, et si mes jambes ne s’étaient pas barrées je ne sais ou, bah, je serais plus ici depuis un bail. Et bons sang je suis content que Aloïs ne soit pas là pour me prendre en photo en train de ramper par terre. Je sais qu’il l’aurait posté sur Twitter avec des hashtag du genre #Alexticot, #GrosseLimaceBlonde ou encore #VerNaziALunettes, il ne manque pas de créativité pour ce genre de choses. Mais même ça, ce serait plus marrant que ces vieux a barbes et aux semelles qui puent la gendarmique qui sont en train de danser a faire ployer le plancher sous leur poids ; ce qui fait accessoirement sortir pleins de rampants de dessous  le sol qui nous montent dessus. Tout à coup, je déglutis difficilement, laissant James pendu à ma dernière affirmation en suspens. Mon imagination trop fertile s’agite en tout sens, et je commence a me demander si pour avoir développé un tel élevage de rampants et d’insectes à milliards de pattes, ils ne conserveraient pas des trucs pas très très nets sous ces planches… Raison de plus pour nous barrer d’ici. Je me redresse sur mon coude, et tremble en tentant de ne pas vomir pour enfin me mettre sur les genoux. Je dois fermer les yeux pour ne pas voir le bar faire des tours de manège enchanté (et je préférerais vraiment que ce soit Pollux qui me tourne autour plutôt que cinq clodos qui puent l’alcool) , puis envoie un sourire hagard à mon collègue d’infortune.

« J’crois que… j’ai oublié c’que j’voulais dire. Haha. Hahahaha. »


Ah, non, merde, quoi, on dirait que ce machin avait un effet euphorisant en plus. Voila que je m’effondre de nouveau pour rigoler comme un abruti. Je vais les tuer. Ne nouveau, je me redresse, et parvient à poser un pied à terre. Mon rire se calme pour laisser place à un grognement sourd. Mon cutter et ressorti de ma poche.

« BORDEL DE CUL DE CRESSELIA CASSEZ VOUS OU JE VOUS ÉGORGE! »

Les gros barbus s’arrêtent nets et commencent à retourner à leur place avec des gémissement craintifs, comme des enfants blessés car on ne veut pas jouer avec eux. J’ai perdu mon calme. Et puis, je suis pas mal pété à cause de l’alcool, ma vue troublée se résorbe peu à peu, mon état semble s’arranger. Je plaque une main contre mon front, titubant sur les jambes. Au moins, on dirait que la voie est libre. Je papillonne des yeux et après moult hésitation, tend un main à James. Car mine de rien, j’ai pas trop envie de le laisser à son triste sort qui aurait très bien pu être le mien. Je me ramollis vraiment ces derniers temps, ce geste me fait carrément grincer des dents. Du coin de l’œil, je vérifie que les loups de mer ne sont pas partis chercher des trucs pour nous taper dessus ou autre joyeusetés, mais tout semble être devenu normal… Enfin, normal quand on a un peu observé ce bar, ça veut plutôt dire « bizarrement ordinaire pour ce lieu fort étrange et glauque ».

« Si tu veux te barrer, c’est maintenant ou jamais, alors ou tu te lèves ou je te laisses par terre. »

Je ne resterais pas une minute de plus ici maintenant que je peux marcher, moi, en tout cas. Et après… Je sais pas trop ce qu’on fera. A vrai dire, c’était vraiment con de boire de ce truc, je vais avoir les tripes retournées pendant des semaines encore.

Avec Lucas G. Turnac
Infos en vrac

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas J. Turnac
Débutant
avatar
Age : 22
Messages : 138
Date d'inscription : 24/09/2014

Âge du personnage : 24 ans
Métier / Études : Musicien
Pseudonyme(s) : .
Wave - Résistant

Noah - Dresseur

Niveau : 60
Team active : .
Zoroark ♂ - Sherlock - Illusion - Mauvais

Feunard ♀ - Wisp - Torche - Relax

Evoli ♂ - Nyx - Adaptabilité - Brave

Wattouat ♀ - Candy - Statik - Naïf

Leopardus ♀ - Stelmaria - Echauffement - Gentille

Brutalibré ♀ - Eole - Délestage - Douce




MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Dim 14 Juin - 12:17


Punk is not Dead (mais il ferait mieux)
feat. Alexander Nagel

Ah ah ah, il a oublié ! Ah ah ah, il ne sait plus. Ah ah ah... Bon dieu, son rire est contagieux et sans que je sache vraiment pourquoi, ni comment, ni où, je me mets à rouler sur le sol en riant de bon coeur, laissant les larves me grimper dessus. Anabelle, Julie, gaston, Esteban... Il faut leur donner un prénom voyons, les pauvres, elles n'en ont pas. Je continue à me marrer pendant que mon collègue de boisson lui, s'énerve. Ca doit être trop pour lui pourtant... Il suffit de regarder leurs petits yeux pour comprendre que ces larves sont adorables, vraiment mignonnes. D'ailleurs, je lui en tend une en ajoutant quelques mots à peine compréhensibles.

" Elles zont mignonnes hein ? "

Soudain il se met à crier, me faisant sursauter et brusquement, je suis comme ramené à la réalité. J'essaye de me relever rapidement et de me débarrasser des larves qui me grimpent sur le corps mais je retombe lourdement sur la poitrine, en écrasant ainsi une ou deux au passage. Ma nausée remonte en flèche et je dois faire un effort surhumain pour ne pas décorer le bar d'un nouveau trophée. Mon dieu, qu'est ce que j'ai fais pour mériter ça ? Au moins, le blond à fait fuir les loups de mers et le bar ne semble plus en pleine tempête ce qui a pour effet de me laisser le temps de reprendre mon souffle et de remettre mes pensées en place avant d'accepter la main d'Alexander qui me tire vers le haut.

" Ouais, on s'tire. "

Pas une minute de plus dans ce barre, pas une seule. Ni une, ni deux je me dépêche de sortir, me raccrochant à la porte afin de ne pas retomber au sol. C'est comme une délivrance, l'air frais me délivre un peu de l'alcool enivrant et peu à peu je retrouve mon équilibre. Je sui vivant, en entier. Je tâte mon torse comme pour vérifier qu'il ne me manque pas un bout mais non, tout va bien. Enfin tout va bien... Comme on peut se sentir après avoir bu un truc pareille. Ca va me rester sur l'estomac. Je jette un coup d'oeil au blond qui semble se dire la même chose que moi, pas étonnant. Je m'approche de lui.

" Ce qui s'est passé dans ce bar... Reste dans ce bar. "


Et aussitôt, à peine cette phrase terminée qu'en repensant aux larves écrasées sur le plancher poussiéreux du bar, je bascule en avant afin de vomir ce que j'ai bu ce soir, sur les belles chaussures de l'allemand. Et merde, je sens qu'il va apprécier. Je me redresse brusquement en m'essuyant la bouche du revers de ma manche, de toute façon, je vais brûler ces vêtements, c'est certain et je le regarde. M'écartant de quelques pas, un regard désolé affiché sur mon visage pâle, très pâle. Suis-je mort ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   Mar 16 Juin - 13:01

Punk is not Dead (mais il ferait mieux)

Au moins on aura été d’accord sur un truc, c’est sur le fait qu’il fallait se tirer d’ici. Je ne reste pas là-dedans une seconde de plus, surtout que ce taudis qui pue la sueur et la chaleur va achever de me donner la gerbe. Sérieux quelle idée de… Merde, c’était un peu mon idée. J’ai choisi au pif, c’est la faute à pas de bol, si on s’est retrouvé là-dedans. C’est con, car j’aurais préféré avoir une discussion intense avec ce type à parler de nos différentes visions de la justice et de la vie, et le pousser dans ses retranchements, pour lui prouver à quel point j’ai raison et il à tord. Je crois que j’aurais pu réussir. Mais non, il a fallu tomber dans cet endroit à la con rempli de barbus étranges. Une fois à l’extérieur, je respire profondément l’air frais nocturne. Les ruelles ne sentent pas bien bon non plus, mais ce sera toujours mieux que l’intérieur du bar. Au moins, là, il y a un peu de vent, et je respire mieux. La tête me tourne et je m’appuie sur un container qui traine dans le coin. Bordel de merde, dès que je serais seul, je dégobillerais cette saloperie. Pas question de faiblir devant Djaymes, si je dois gerber, ce sera seul et hors de son champ de vision. Et à voir son teint, actuellement, je crois qu’il risque de craquer avant moi. Ça ne se fait pas trop de sourire dans ce genre de situation, mais j’avoue que le voir tituber comme ça me fait plus marrer qu’autre chose. Enfin, faut dire que je suis un peu bourré, aussi. Ce qui s’est passé dans ce bar… Oh, il me fait un remake de Fight Club, maintenant?

« Bah alors, Djaaaaymes, t’es bourré? T’en fais pas, ton petit écart insectophile est trèèèès bien gardé, avec moi! »

Dis-je en élargissant mon sourire de connard et en commençant à rire comme un demeuré. Oups, ça touuuurne! Mais, moi, garder un secret? Est-ce qu'il m'a bien regardé ou est-il totalement naïf sous ses airs de bad boy? Il me rappelle vraiment Sky, ce con. Mais c'est pas lui. J’en ai rien à faire, des secrets, surtout si ça me permet de les réutiliser à mon avantage par la suite! Le voir dans cet état me fait me sentir un peu mieux. Je sais, c’est pas sympa, mais voila. Si seulement il n’avait pas flanché de plus belle pour se diriger vers moi et… Arroser mes pompes. Je perds mon sourire une mini seconde, mais bien assez pour que le brun aperçoive temporairement mon regard de tueur une nouvelle fois. James s’éloigne avec un air piteux, et en le voyant ainsi, une irrésistible envie de l’ennuyer encore naquit en moi. J’oublie un moment ma tête qui tourne et ma nausée, et l’attrape par le col pour le plaquer contre un mur, sans me départir de mon expression à demi-démente. Je le relâche rapidement cependant, pas d’humeur à le frapper ou à faire de trop grands gestes qui risqueraient de me rendre malade à mon tour.

« Oh, James, James, James… Quel maladroit… Je devrais peut-être couper l’accès entre ton estomac et ta gorge pour avoir osé régurgiter de la sorte! »


…Ou lui faire lécher mes pompes, ce serait plus drôle encore. Mais bon, j’ai une flemme monstrueuse et mon esprit n'est pas assez vif pour y penser de suite. Doucement, avec un sourire qui se veut rassure, je resors une lame pour tout bêtement découper après un « Tu permets? » (qui ne fut absolument pas une question) un pan du bas de son haut et m’en servir comme mouchoir pour essuyer mes pompes. Bah, c’est normal qu’il paie un peu pour nettoyer, non? Puis c’est pas si mal, ça va avec son look de… rockeur punk? Je crois. Je me relève, sans quitter mon affreux sourire agaçant et scrute le décor sinistre autour de nous. Une voix stridente m’empêche soudain de penser à quoi faire ensuite.

« FUCK SHIT T’ES LA, ALEXOUILLE! »


Oh, merde. Une loque rouge arrive en courant vers moi et s’avachit sur mes épaules en me demandant de la transporter jusqu’à la maison. Je lâche un « Hmmmph » et lui révèle que si elle me lâche pas tout de suite, je lui gerbe sur la gueule. Elle ne fait  même pas attention à James, alors qu’elle fangirlisait sur lui pendant le concert, et commence a s’étendre par terre. Je crois qu’elle est encore plus beurrée que moi. Je soupire un coup et m’éloigne pour de bon de James en tirant sur le col de ma cousine pour qu’elle se lève à un moment ou à un autre. J’évite de dégobiller en me baissant, même si l’envie fut très forte et dès qu’elle est de nouveau avachie sur moi je grogne et lui tape dans le dos pour qu’elle ne s’endorme pas encore. Puis je me retourne vers James le musicos.

« Bon. C’est con, j’aurais bien aimé t’ennuyer un peu plus, mais que veux-tu… On a des obligations… Adieu mon cher DJAYMES! »


Dis-je en déformant une nouvelle fois son prénom d’un rictus d’emmerdeur. Allez, Alex, tiens le coup, on rentre à la maison. Pendant que cette maison si chère est encore un lieu de paix...

Avec Lucas G. Turnac
Infos en vrac

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Punk is not Dead (mais il ferait mieux) {ft. Lucas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» punk not dead
» donne-moi un baiser,mais deux c'est mieux
» Pas mal Wiltord mais peut mieux faire
» Bouillettes du commerce, mais lesquelles choisir ?
» joue très bien les fers mais pas les bois: problème de grip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil-