« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Cas de hérisson battu au premier degré [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clive G. Donovan
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 20
Messages : 476
Date d'inscription : 16/02/2014

Âge du personnage : 27 ans
Métier / Études : Bac L, chômeur
Pseudonyme(s) : .
Nero (ancien régimeux)
~> Assassin, officier
Gabriel (Compétition)
~> Dresseur

Niveau : 71
Team active : .

♀ - Clio
Régé-Force - Mauvaise ; Baie Prine
# Poing-Boost - Acrobatie - Poing de Feu

♂ - Ephraim
Torche - Pudique ; Baie Prine
# Lance-Flammes

♂ - Ezekiel
Matinal - Mauvais ; Baie Prine.
# Bomb-Beurk - Vibroscur

♂ - Nathaniel
Garde Magik - Jovial ; Ceinture Pro
# Cage-Éclair - Lance-Flammes - Laser Glace

♀- Rowena
Rideau Neige - Bizarre
# Poing Boost - Griffe Ombre - Poing Glace

♂ - Raiden
Minus - Foufou ; Veste de Combat


MessageSujet: Cas de hérisson battu au premier degré [OS]   Sam 11 Avr - 21:11



Cas de hérisson battu au premier degré

Évolution d'Asariel

« Allez m'sieur Donovan, juste un peu ! »

Clive poussa un long soupir exaspéré devant les trois regards suppliants qui étaient dirigés vers lui. Il aurait cru qu'étant donné qu'aujourd'hui les tables étaient assez vides et que la clientèle était rare, il aurait eu le droit à un peu de repos, cruellement nécessaire après les longues journées d'entraînement et de travail, les unes étant généralement tout aussi intense que les autres. Mais non, il avait fallu que ces trois garnements se ramènent avec leurs grands yeux de chiots battus contre lesquels Clive ne pouvait strictement rien parce qu'il avait toujours été et serait toujours faible contre les gosses. Il faut dire qu'à force de devoir s’occuper d'Elliot et de Felix, il avait fini par y prendre goût, et surtout il y avait un autre point de détail pourtant très important : Clive avait toujours préféré les enfants aux adultes. Après tout, les enfants n'étaient pas encore conscients des innombrables règles sociales qui existaient, et surtout, leurs actions avaient du sens, pas comme la majorité de l'humanité que le hérisson ne comprendrait jamais, à sa grande frustration par ailleurs. Pas d’imbécillités seulement dictées par des règles non-dites, et en plus de ça, souvent ils faisaient preuve de bien plus de gentillesse et de bonté que leurs propres parents. C'était quelque chose que Clive appréciait, même quand certains gamins venaient l'embêter en sortant de classe pour qu'il leur montre ses pokémon et les laisse jouer avec.

« Très bien, mais pas plus d'une heure. Sera, Nathaniel, Josh et Balt, sortez voir ! »

Sortir alors de l'arrière-boutique un Farfaduvet, un Mélodelfe, un Némélios et un Haydaim. Tandis que les gamins fixaient les quatre pokémon avec de grands yeux émerveillés pétillant de curiosité et d'admiration, Clive ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire fier : vrai que sa 'troupe' avait un certain panache, ou du moins ils étaient devenus peu à peu impressionnants au fil du temps. Le petit Vivaldaim qu'avait été Balthazar était par exemple bien loin du calme et majestueux Haydaim qui n'avait maintenant plus la moindre difficulté à porter de lourdes charges ou qui que ce soit. Néanmoins, l'officier haussa les sourcils en voyait Asariel l'Archéomire se faufiler derrière le groupe pour les rejoindre. Il fut étonné de constater que le pourtant assez solitaire et détaché Archéomire s'intéressait autant au groupe d'enfants qui, dehors, jouait avec les différents pokémon que Clive avait laissé vagabonder dehors. Il remercia par ailleurs grandement le fait qu'il n'y avait devant la terrasse du café qu'une rue piétonne.

Tandis qu'il nettoyait à main nue les verres usés qui traînaient dans le lavabo, son regard se posait de temps à autre sur les gosses qui jouaient dehors et très brièvement, on pouvait voir apparaître sur son visage un sourire attendri. Voir Balthazar porter deux gamins en même temps et traverser la rue rapidement avait, il devait l'avouer, de quoi attendrir le hérisson. Néanmoins, il remarqua qu'Asariel était encore en retrait, ce qui n'était pas si étonnant d'un côté mais qui tout de même inquiétait Clive, puisque l'Archéomire avait auparavant clairement montré vouloir se rapprocher. Les minutes passèrent, et même une demie-heure plus tard, Asariel n'avait toujours pas bougé.
Intrigué, il reposa le verre qu'il tenait et se dirigea vers l'extérieur pour se rapprocher de l'Archéomire. En le voyant arriver, le dessous de plat vivant eut l'air un peu étonné.

« Qu'est-ce que tu attends ? »

Ironie magnifique de sa part que de demander cela à Asariel alors que lui-même était bien souvent celui qui n'avait jamais le cran de tenter la moindre approche. L'Archéomire l'avait bien entendu, mais il hésitait. Tandis que Clive observait le pokémon en tentant de trouver ce qu'il aurait pu dire, il ne remarqua pas ce qu'il y avait autour de lui et se prit alors un ballon de football qui rencontra sa face avec une certaine violence.
Clive tomba au sol et s'écroula ridiculement. Il poussa un geignement de douleur en tenant son visage entre ses mains alors que les gamins se ruaient vers lui avec un air désolé. Vu la tronche piteuse de Sera d'ailleurs, celui-ci était sûrement le responsable. Alors que tout le monde observait Clive se relever péniblement en grommelant, personne ne remarqua que l'Archéomire venait de soulever à l'aide de ses pouvoirs psychiques le ballon responsable du coup qui lui avait été porté. Toutefois, quand Clive le vit, il fronça les sourcils, intrigué. Asariel était visiblement confus quant à l'utilité du ballon, et ne savait sûrement pas à quoi il servait.
Ce qui expliquait pourquoi il crut naïvement que le lancer dans le visage de son dresseur était logique.

« NAN PAS DANS MON VISAGE ASARIEL BOR-BORD DE PISCIIIINE ! »

Oui parce que même si il avait mal et se tenait le nez en gémissant, il était tout de même entouré de gamins et devait (à peu près) montrer l'exemple question langage. L'Arrchéomire émit un petit bruit aigu que le hérisson traduit comme un  'oups' assez indifférent au final. Il aurait pu dire 'je m'en fous', mettre des lunettes de soleil et partir sur une Harley Davidson avec un arrière fond de rap que ça aurait été la même chose. Rajoutez un 'thug life' ou deux dans l'image mentale si il le faut. Agacé, Clive se releva et décida qu'il aurait mieux fait de rentrer.
Ce fut à ce moment-là qu'il sentit quelque chose saisir sa cheville et qu'il trébucha. Pour la troisième fois de la journée en moins de vingt minutes, Clive mangeait le sol en se disant que le goudron était bien plus dur que dans ses souvenirs, aujourd'hui. Il tourna la tête et remarqua alors que l'Archéomire avait évolué en Archéodong, et ne pu s'empêcher de s'exprimer assez vivement sur ce qu'il pensait de cela.

« MAIS DE QUOI T'ÉVOLUES LÀ, C'EST QUOI LA LOGIQUE ?!
- J'crois que y'en a pas, m'sieur Donovan. »


Et c'est qu'il avait raison, ce sale gosse.

« Hé, Clive... »

La voix de Felix le tira de sa rêverie et il tourna la tête pour voir que le blond observait la scène par l’entrebâillement de la porte : il avait sûrement fini les cours plus tôt que prévu. Il haussait les sourcils et avait l'air assez déconcerté.

« … Y'a une raison pour laquelle t'es couché sur le sol avec le caleçon à l'air ? Et un motif batman, vraiment, à ton âge ? »

Oui au final, fixer le goudron était devenu tout particulièrement intéressant.

____________________________________________

=> DC de Mikael J. Evans, Faust M. Donovan, Natsume Shimomura & Winter L. Kenway
Revenir en haut Aller en bas
 

Cas de hérisson battu au premier degré [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon premier sanglier
» Notre premier char Home Made !!!!
» Mon premier vélo couché...
» Adrenalina Skateboard Marathon 10 000 $ au premier!
» premier équipement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE EST :: Vanawi :: Rues Bondées :: Auberge "Le Lion Ecarlate"-