« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Crystal - « Rêver n'est pas une tare. Rêver offre l'espoir. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal S. Ikeda
Newbie
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 31/05/2015

Âge du personnage : 8 ans (16 avril).
Métier / Études : Elle ne va pas à l'école car ses parents s'occupent totalement de cette éducation & qu'ainsi elle peut suivre sa mère sur les routes, mais a déjà un niveau scolaire supérieur à celui des enfants de son âge.
Pseudonyme(s) : .
# Haneko, qui signifie "enfant de la plume" en japonais, est son nom de future dresseuse.

Niveau : 10.
Team active : .
- Zola
♀ - Illusion - Timide.
Pas de CTs.
- Drick
♂ - Tête de Roc - Naïf.
Pas de CTs.
- Nora
♀ - Attention - Fofolle.
Pas de CTs.
- Aimelyn
♀ - Fermeté - Rigide.
Pas de CTs.


MessageSujet: Crystal - « Rêver n'est pas une tare. Rêver offre l'espoir. »   Dim 31 Mai - 23:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CRYSTAL SOLANGE IKEDA


INFORMATIONS
NOM: Ikeda.
PRÉNOM: Crystal, premier prénom choisi par sa mère à sa naissance ; Solange, second prénom hommage au lien quasi jumeautique qui unissait sa mère & sa défunte tante. Selon la promesse faite par Solène à Angela, elle aurait dû porter ce nom en premier mais l'aînée n'en a pas eu la force, & a laissé ce surnom qui était celui de leur duo en seconde place.
SURNOM: Les deux seuls surnoms qu'elle possède réellement sont Tal, réservé à son meilleur ami Tomy Black, & Criquet que seul son père est autorisé à utiliser.
PSEUDONYME(S): Haneko, qui signifie "enfant de la plume" en japonais, est à la fois son nom de future dresseuse, un indicatif de sa spécialité dans les pokémons volants, & un petit clin d'œil à ses origines.
ÂGE: 6 ans.
DATE DE NAISSANCE: 16 avril 2009.
SEXE: Fillette.
GROUPE: Habitante.
RÔLE: Future dresseuse! Pour l'aider elle a même hérité de ses deux parents une sorte de fluide, quelque chose avec les pokémons qui fait qu'elle se lie aisément avec eux, c'est cependant d'autant plus flagrant avec ceux de type Vol, sa spécialité.
MÉTIER/ÉTUDES: Fillette, petit soleil pour sa famille. Elle ne va pas à l'école car ses parents s'occupent totalement de cette éducation & qu'ainsi elle peut suivre sa mère sur les routes, mais a déjà un niveau scolaire supérieur à celui des enfants de son âge.
ORIGINE: Enolianne, elle est née à Nuva Eja. Ses seules origines différentes remontent à plusieurs générations du côté de sa mère, & au géniteur de son père qui est japonais.


PHYSIQUE
COULEUR DE PEAU: Très pâle, Crystal ne bronze quasiment pas malgré toutes les longues heures qu'elle passe dehors sous le soleil d'Enola.
CARACTÉRISTIQUES DES CHEVEUX: Rousse flamboyante comme sa mère, sa chevelure volumineuse juste sous les épaules.
CARACTÉRISTIQUES DES YEUX: Deux perles d'un azur profond, directement héritées de son père, très légèrement bridées ce qui est à peu près le seul rappel physique de la part japonaise de ses origines.
DESCRIPTION DE LA SILHOUETTE: 1m16 pour 20kg, Crystal est une petite fille parfaitement dans la moyenne bien que sa petite silhouette toute mince puisse, à l'instar de sa mère, la faire sembler fragile & facile à briser. Ce n'est pas le cas loin de là, & tous les voyages qu'elle fait depuis sa naissance ainsi que les nombreuses heures à entraîner ses pokémons ou à voler sur leurs dos l'ont en réalité rendue plus forte & résistante que la plupart des enfants de son âge. De plus sa petite taille & sa minceur la rendent agile & rapide, alors si elle ne pourra jamais battre les petits kékés sur le plan de la force brute, elle saura aisément les surprendre pour retourner leur avantage contre eux. D'autant plus que la meilleure amie de sa marraine a d'ores & déjà commencé à lui enseigner le judo..
PARTICULARITÉ: Sa ressemblance frappante avec sa mère & ses yeux purement identiques à ceux de son père, rendant le fait qu'elle est leur fille à tous deux impossible à nier, est physiquement la seule grande particularité qu'on pourrait lui donner. Béh oui à 6 ans, les tatouages ou piercings, c'est pas franchement à l'ordre du jour.


CARACTÈRE
PERSONNALITÉ: Lumineuse - Souriante - Perspicace - Curieuse - Gentille - Affectueuse - Douce - Généreuse - Parfois impulsive - Energique - Déterminée - Rêveuse - Têtue - Assez indépendante - Prudente - Parfois imprévisible - Peut se montrer insolente - Mature pour son âge - Calme - Patiente - Sait & aime lire - Pratique & aime le violon - Avide d'apprendre.

GOÛTS & DÉGOÛTS: Il est bien des choses que Crystal aime ; par dessus tout, nous mentionnerons bien évidemment sa famille. En premier lieu ceux qui partagent non seulement son quotidien mais aussi sa demeure : sa mère qui a toujours veillé sur elle & veillé à revenir sauve des plus dangereuses batailles pour elle, son père qu'elle n'a connu qu'à presque cinq ans mais qu'elle ne supporterait pas de perdre à nouveau, sa petite sœur qui lui est une véritable petite étoile scintillante, son grand frère adoptif muet par un passé traumatisant mais si expressif à ses yeux pourtant. Tous quatre sont sa vie, ce qu'elle a de plus cher, & ne pas les voir, leur parler, les toucher régulièrement la rendrait folle. À égal niveau avec eux iront se placer ses pokémons qui la suivent depuis presque toujours, son équipe constituée pierre par pierre, d'abord par des cadeaux de ses proches soucieux de sa sécurité, ensuite petit à petit par elle-même lorsqu'elle a commencé à capturer de nouveaux alliés désirant la suivre ; car elle n'impose jamais son chemin à aucun. Seront évidemment toujours à son côté, & ne rentrent d'ailleurs tous quasi jamais dans leurs pokéballs pour mieux l'entourer : Margo la Mastouffe, sa première compagne fille du Mastouffe de sa mère, Evan le Mentali qui a suivi de près, fils de la Nymphali & du Voltali de sa marraine & son parrain, ainsi qu'une sœur & un frère de cœur reçus le même jour, à savoir Zola la petite Zorua offerte par sa marraine, & Nizar l'Heledelle dont l'œuf lui fut confié par son grand-père. C'est par ailleurs l'évolution de ce dernier, en apprenant Aeropique, qui a passionné la fillette pour les pokémons volants, & l'a décidée à se spécialiser dans ce type d'alliés pour l'avenir ; car les ailes sont la liberté, voler est enivrant, synonyme d'abandon & de rêve, car les airs sont l'infini.
Pour en revenir à ses proches, nous pourrons nommer une dernière personne qui compte plus que tout à l'exact même titre que sa famille très restreinte & ses pokémons : Tommen Black. En fort peu de temps, ce jeune homme est devenu son meilleur & plus proche, son confident, son complice, son protecteur farouche, celui en qui elle croit le plus & le plus aveuglément, qui a su la sortir du gouffre où elle plongeait en se renfermant entièrement à l'annonce du cancer de son parrain ; & ce, malgré leur différence d'âge de cinq ans. Il ne fait déjà aucun doute qu'elle décrocherait la lune pour lui si nécessaire ; & leur attachement réciproque, bien que le plus grand se le nie à lui-même & que la petite soit trop timide pour le dire, fait sourire les adultes de la famille Weber tant il rappelle l'attitude d'une certaine Solène & d'un certain Damien au même âge..
Viendra ensuite toute la famille un peu plus étendue & leurs amis : ses deux tantes dont sa marraine, sa défunte tante qu'elle aurait tant aimé connaître, ses trois oncles de sang ou de cœur dont son parrain, ses grands-parents maternels & la mère de sa grand-mère qui ont toujours été si présents, sa "tantine" qui est la mère de Tommen & sa professeure de musique aussi, sa meilleure amie Alice Donovan & le père de celle-ci qui est un collègue de sa mère, Mercedes qui est si proche de sa maman & qu'elle adore elle aussi, la meilleure amie de sa marraine qui lui enseigne le judo, Samaël l'apprenti de sa mère en dressage Pokémon & l'amoureux de celui-ci qu'Alice considère comme un frère, les deux employés de son père -bien qu'elle adore Luke & soit plus réservée concernant Mark..-...
Vous l'aurez compris, le petit monde de Crystal est relativement étendu, & la fillette adore avant tout les pokémons & considère sa famille & ses proches comme une véritable priorité. Après de manière plus générale c'est une enfant qui aime vivre & profiter, un petit rayon de soleil comme ses proches l'ont si souvent qualifiée, amoureuse des cieux quelle que soit leur couleur & la météo, adepte pour le reste particulièrement de la couleur bleue qui définit si bien ses parents & du gris céleste. Elle adore les dessins que fait son meilleur ami Tommen, ses œuvres représentant des pokémons souvent de feu ou des airs puisque tels sont ses préférés, ainsi que les gens qu'il aime quand il ose s'essayer à les dessiner ; surtout elle en fait, puisqu'elle est presque la seule à savoir son talent & donc à l'encourager à dessiner des humains en affirmant qu'elle ne craint pas le résultat. Elle aime la nature sauvage ; les montagnes escaladant les cieux, les plaines verdoyantes à perte de vue, les denses forêts aux arbres immenses, les océans & rivières grondant du son de l'eau, les chants des oiseaux & murmures des pokémons libres.. Courir, voler ou nager en ce genre de paysages lui a toujours fait beaucoup de bien. & bien qu'elle ne saisisse pas encore forcément la totalité du concept de ces mots dont elle a malgré tout compris largement l'idée générale, elle adore les idées de justice, liberté & égalité, ces principes que sa famille défend ardemment contre les oppresseurs du Régime. Pour finir, nous soulignerons que cette fillette débordante de curiosité adore apprendre, comme ses pratiques de la musique ou des arts martiaux mentionnées tantôt en citant ses deux professeures particulières le soulignaient ; elle est adepte de culture, de nouveaux savoirs, & ne manque jamais une occasion si elle peut s'enrichir. Les livres lui sont précieux, & depuis ses cinq ans qu'elle sait lire elle ne manque pas d'en découvrir toujours de nouveaux, se lançant peu à peu dans des ouvrages plus épais.

Concernant ce qu'elle n'aime point cela ira plus vite, puisque cela représente moins de gens malgré tout, & un peu moins d'éléments aussi. La fillette hait le Régime tout d'abord, de toute son âme encore si juvénile ; ces monstres qui ont massacré tant de gens, détruit tant de vies, qui ont tué sa tante Angie, emprisonné son père & son oncle Tristan, qui ont failli tant & tant de fois avoir raison de sa mère & d'autres membres de leur famille. Elle est encore loin, malgré toute sa perspicacité, de comprendre les subtilités de la politique mais ce groupe violent, oppresseur & assassin est si loin d'être subtil qu'elle en a déjà saisi bien assez pour les détester de tout son cœur. Parmi les membres du Régime il est même particulièrement un nom qu'elle connaît, & sur qui elle peut placer un visage : Dio Silvery, aka Nagel le monstre, l'homme qui a fait du mal à son papa, qui l'a un jour enlevée à sa maman pour la mettre en prison, & qui pour ce faire a blessé Galia. & si elle est loin de se dire "tous les mêmes" & d'associer tous les régimeux à celui-ci, refusant les stéréotypes comme on lui a toujours appris à le faire par justice, elle a néanmoins en sa personne un très bon exemple des raisons pour lesquelles elle hait le Régime. Pour ce qui est des personnes qui ont ses foudres, nous pourrons aussi citer un couple qu'elle ne connait pas bien pour ne les avoir jamais vus, mais dont le peu qu'elle a pu entendre dire sur eux ainsi qu'en réalité la quasi absence d'évocation dans les conversations lui ont fait dire que ce ne doivent guère être de bonnes personnes : ses grand-parents paternels. Après tout quand l'une des seules choses qu'elle sait d'eux est leur absence & le fait que son papa a été élevé par les parents de sa maman, comment ne pas se dire qu'eux ne sont pas très recommandable & qu'elle ne les aime donc pas des masses?
Par ailleurs, concernant les éléments qu'elle n'apprécie guère désormais, nous pourrons citer en tout premier lieu les mondanités qu'entraînent le rôle de Maître de la Ligue de sa mère ; qui tente de son mieux de les lui épargner & également de participer aussi peu que possible, mais qui ne peut toujours le faire. Ne serait-ce que parce que la petite n'est pas sans savoir que sa maman déteste cela encore plus qu'elle, & qu'elle insiste donc pour la suivre & lui tenir compagnie dans ces moments. A mi-chemin entre élément & personnes, se tiendront les journalistes & leurs fichus "scoops" qui les font poursuivre la famille de Crystal afin de percer leur vie privée à jour, qui harcèlent pratiquement tous ceux de cette famille qui sont connus du public de la Compétition. Ils font grogner ceux qui aimeraient mieux éviter leurs projecteurs, soit à peu près toute la famille, & rien que pour cela la fillette leur en veut ; quoique le fait d'être également embêtée par ces gens malgré ses six ans n'arrange en rien cette rancœur. Sinon, l'enfant n'aime pas l'idée d'une cage, tout ce qui ramène à être privé de liberté, de mouvement. L'injustice la répugne également, ceux qui s'en prennent à plus faible qu'eux pour se sentir "forts", ceux qui bafouent les règles fondamentales d'égalité & de liberté ; & il lui est toujours difficile de ne pas intervenir quand une situation lui semble injuste.
A part ça, notre rouquine n'aime pas les abricots, les choux & les sardines, mais comparé au reste de cette partie, on s'en fout un peu.

ASPIRATIONS & PEURS: Plus que tout, si surprenant que ce puisse être pour une si jeune enfant, Crystal craint de voir sa famille brisée à nouveau ; parce qu'un autre des leurs serait enfermé & dissimulé, parce qu'il y aurait la mort de l'un d'eux à pleurer, par la guerre & la souffrance qui règnent depuis avant même sa naissance en somme. Elle craint de voir ses parents lui échapper, particulièrement chaque fois que l'un d'eux part en mission mais aussi un peu tout le temps puisqu'elle est parfaitement consciente du danger qu'ils courent chaque instant. Mais plus encore que de sa propre souffrance en l'un de ces cas, elle craint celle de ses proches, de voir le visage si doux de sa marraine se fâner à nouveau, de voir plus de préoccupation encore sur les traits de ses grand-parents, de voir sa mère pleurer & cauchemarder encore chaque nuit, de voir ses oncles & sa tante s'effondrer ou se perdre à nouveau, de voir sa tantine ou son meilleur ami basculer définitivement dans la folie comme ils sont déjà passés si près de le faire.. Elle craint de voir son frère adoptif souffrir la perte d'une seconde famille, de voir sa petite soeur connaître elle aussi la douleur de grandir sans l'un de ses parents. Elle craint le Régime en place, qui est elle le sait la cause de tous les malheurs de la famille Weber. Elle craint pour elle, sa fratrie, pour les enfants de leur âge, que la Résistance échoue & qu'ils ne puissent jamais connaître l'Enola libre & égalitaire dont les aînés de la famille parlent si souvent avec tant de nostalgie.

La fillette a déjà plusieurs rêves à son si jeune âge, qui lui tiennent tous beaucoup à cœur. L'un d'eux découle directement de la dernière crainte que nous venons d'évoquer : si elle tremble de ne jamais connaître l'Enola d'avant sa naissance dont parlent tant ses proches & ceux qu'elle estime, elle rêve évidemment à l'inverse que la Résistance ou n'importe qui de sensé parvienne à accomplir cette mission qu'est de rendre l'île à ce qu'elle fut du temps d'Eliza Turnac. Un havre de liberté, d'égalité, de paix. Ce qui plaisait tant à sa famille & qu'ils cherchent à retrouver pour les générations actuelles & futures ; sa génération notamment, celle des enfants qui grandissent injustement dans ce cauchemar, elle l'a bien compris. De manière plus personnelle, Crystal rêve de devenir, comme sa maman à son âge, une grande dresseuse de pokémons volants, de courir les routes & les chemins sans relâche pour rencontrer encore & encore de nouveaux défis, de nouveaux adversaires. Qui sait, peut-être pourra-t-elle devenir championne d'arène? Elle aimerait beaucoup, & si ce n'était Amanil qui lui fait un peu peur quand même, elle clamerait d'ores & déjà à sa famille rêver d'occuper plus tard la place de maîtresse de cette arène. & pourquoi pas conseillère, si cela était possible, défendre la Ligue au côté de sa mère & d'amis? Elle verra bien où elle ira en temps & en heure, mais un poste de ce genre lui plairait, défendre un item de la Compétition par la reconnaissance de ses capacités de dresseuse & de spécialiste des pokémons aériens.. Voilà quelque chose qu'elle aimerait beaucoup faire, quand elle sera plus grande.

ALLÉGEANCES: Résistance, si tant est qu'à son âge on puisse se positionner politiquement. Du moins, elle déteste le Régime.


BIOGRAPHIE

CHAPITRE I ; Rien de ce que j'ai vécu, ne m'incite à rester..
On pourrait dire que les circonstances qui ont précédé la naissance de Crystal n'ont pas été faciles. Ce serait un euphémisme des plus violents. Oh, rien semblait pouvoir troubler la vie de ses parents, à l'origine. Jeunes gens âgés respectivement de 17 & 18 ans, ils avaient littéralement la vie devant eux, & pour seul réel soucis leur amour réciproque qu'ils n'osaient s'avouer. Mais cela ne pouvait pas durer, & vu que nous sommes sur Enola vous en devinerez aisément les raisons. Enfin, autant vous les raconter..
L'enfance de Damien Ikeda n'a guère été facile. Fils unique d'un héritier japonais & d'une jeune enolianne ne s'intéressant tous deux guère à plus que leur nombril, il a grandi pendant six ans sans amour parental, devenant à mesure des jours, des semaines & des années un véritable petit monstre, faisant mauvais coup sur mauvais coup dans le but désespéré d'attirer sur lui l'amour de ses géniteurs, ou ne serait-ce qu'une once d'affection. Il n'obtint que le mépris de celle qui aurait dû le protéger, la violence de celui qui aurait dû guérir ses bobos enfantins. Un calvaire à s'en prendre au monde entier qui dura sept longues années, jusqu'à son entrée au primaire. & là, il rencontra une fillette qui allait changer sa vie entière.
A ce moment-là, Solène Weber avait six ans. Sachant lire, compter & écrire tôt, elle avait passé l'étape du CP pour rejoindre directement la classe suivante, la classe de Damien, avec sa petite sœur de moins d'un an sa cadette qui avait suivi ce même parcours. Au contraire des Ikeda, les Weber ont toujours été une famille aimante & unie, & Solène a donc grandi entourée d'affection & de protection ; non pas une enfance dorée, justement, une enfance préservée des vices qu'amènent le "trop". Juste & normale seraient des mots plus appropriés.
Dans un premier temps, Damien fut avec elle ce qu'on lui avait appris à être : violent & méchant, un petit monstre qui ne cherchait qu'à attirer l'attention de la fillette sans savoir comment s'y prendre. Alors comme les seuls exemples qu'il avait jamais eus, il tenta de la briser ; en vain, car Solène était plus forte que cela, & surtout devinait plus de souffrance que de mauvaises intentions sous cette attitude. Elle résista, autant que possible, jusqu'à ce que, vaincu, le garçon renonce & vienne lui offrir son jouet favori, piteux & peiné, lui demandant d'être son amie. & elle accepta. & ils devinrent inséparables ; eux deux, & la sœur "jumelle" de Solène qui malgré tout l'accepta également.

Les parents Weber ne mirent pas longtemps à comprendre combien le petit garçon présenté par leurs filles aînées avait été délaissé, maltraité, & ils se mirent en devoir de lui offrir l'affection à laquelle il n'avait pas eu droit. Apprenant un jour que les géniteurs de l'enfant s'apprêtaient à rejoindre le Japon pour gérer l'affaire familiale, laissant derrière eux leur progéniture pour qu'il y soit élevé par les domestiques qui avaient de toute manière toujours bien plus pris soin de lui qu'eux, Anaïs & Jackson intercédèrent auprès d'eux pour prendre en charge son éducation, leur donnant ce qu'ils voulaient entendre & leur mettant en avant l'économie de l'argent qui aurait servi à payer les employés entretenant la grande demeure pour les convaincre. Ainsi, Damien emménagea chez les Weber à l'âge de huit ans, pouvant définitivement mettre sa famille biologique de côté & commencer à vivre, même si le mal fait ne s'effacerait jamais vraiment.

Les choses ainsi mieux positionnées, le fils Ikeda & la fratrie Weber qu'il considérait comme la sienne purent grandir sainement, développer chacun leurs rêves & ambitions, créer des projets. Aucun des quatre autres enfants Weber ni des autres membres de cette famille ne purent manquer l'affection flagrante & grandissante liant les deux aînés, bien loin du lien fraternel qui les liait à tous les autres ; mais eux-mêmes mirent des années à s'en apercevoir, & il leur fallut bien des frasques amoureuses pour oser s'avouer ne serait-ce qu'à eux-mêmes l'évidence qui n'avait échappé à personne d'autre. & puis survint le drame, violent & dévastateur, qui remit en cause pratiquement toute leurs vies. En même temps, Damien, Solène & Angela obtinrent leur bac, partirent ensemble sur les routes pour aller s'inscrire à la Compétition à Amanil, rêvant de voyager tel le trio inséparable qu'ils étaient depuis onze années. & tout explosa. Littéralement, en pleine ville. C'était le matin du 10 juillet 2008, & le coup d'état avait commencé brutalement dans les rues de la capitale. Le jeune homme fut séparé des deux rouquines, & l'aînée vit sa jumelle rendre son dernier souffle dans ses bras. Tout fut bouleversé, leurs vies venaient de voler en éclats. Le Régime venait de naître.

Solène fut la première à rentrer, sur le dos de son Rapasdepic, ramenant le corps brisé d'Angela, au désespoir de toute sa famille. Damien revint au bout de deux semaines, ayant fait le chemin à pied pour apprendre ce décès à peine arrivé. Pendant encore une quinzaine, le duo passa pratiquement tout son temps à se hurler dessus, les journées entières ; allant jusqu'à atteindre le bout de la patience d'or d'une des jeunes sœurs de la rousse, Maelys, qui en vint même quelques fois à crier plus forts qu'eux pour quelques instants de silence. Chacun se reprochait la mort d'Angela à lui-même, & l'autre lui reprochait de dire des conneries ; des engueulades stériles qui n'avançaient à rien en somme, qui ne les aidait pas à faire leur deuil, mais qui n'empêchait pourtant pas ce que chacun dans la demeure Weber savait : chaque nuit, quand l'un se réveillait en pleurs & cris d'un nouveau cauchemar, l'autre venait se glisser sous ses couvertures pour lui offrir réconfort & tendresse silencieuse. Chaque fois que l'un ne pouvait trouver le sommeil, il savait pouvoir se réfugier dans les bras de l'autre sans jamais craindre de se faire jeter de la chambre où il se glissait ainsi.
& un jour, quinze jours après, ils décidèrent d'un commun accord qu'il était temps de reprendre la route, qu'Angie n'aurait jamais voulu les voir se déchirer pour savoir qui était coupable de sa mort ; d'autant plus que seul le nouveau Régime en place était fautif. La rancœur s'anima dans leurs cœurs à l'égard de ce dernier, dans les cœurs de tous leurs proches également qui commençaient également à se relever & retenter d'avancer en recollant vaille que vaille les miettes, grâce à Maelys qui avait initié le mouvement presque aussitôt après le départ du duo reparti vers le Nord. Mais cela est une autre histoire.
Quelques jours de trajet s'écoulèrent, à voir Damien & Solène retrouver peu à peu leur précédente relation. Les disputes s'étaient tues, & malgré leurs sentiments de culpabilité respectifs qu'ils avaient cessé de s'envoyer à la figure l'un de l'autre, ils recommençaient tant bien que mal à vivre, à travailler leurs rêves respectifs. Restait pourtant une trace indéniable du traumatisme même si le sujet était généralement évité dans les conversations, une trace qui les rattrapait toujours au galop lorsqu'ils étaient seuls chacun dans leur tente : le problème du sommeil, des cauchemars, des insomnies. Jusque là, leur relation depuis toujours ambiguë était restée platonique, leurs sentiments secrets ; mais durant l'une de ces nuits de leur voyage vers le nord, un énième agita la jeune fille de larmes & cris désespérés, & précipita le garçon paniqué dans sa tente. Cependant quand il voulut la laisser après l'avoir rassurée, pensant qu'elle s'était rendormie, elle le retint auprès d'elle.


CHAPITRE II ; Si tu perds espoir, ton courage va retomber..
Huit mois après cette étrange nuit, une petite fille venait au monde à l'hôpital de Nuva Eja. Une ravissante petite puce aux yeux d'azur & aux cheveux roux, qui arracha des larmes mi émues mi douloureuses à sa mère dès le premier regard. Car elle était tout ce qui lui restait de lui depuis le jour où ils étaient arrivés à Baguin, après trois jours de silence gêné suite à cette fameuse nuit où leurs corps avaient parlé pour eux, sans qu'eux-mêmes ne parviennent à s'avouer l'un à l'autre ces sentiments forts qui les reliaient depuis toujours. Depuis ce jour maudit où, comme cela avait eu lieu à Amanil, la ville du Nord avait été attaquée pour cause que ses habitants critiquaient un peu trop fort le nouveau gouvernement instauré par la force. Comme la fois précédente, Damien & Solène avaient été séparés. Mais cette fois il n'était pas revenu ; elle avait eu beau le chercher longtemps, partout.. Il n'était pas revenu. Oh elle savait d'avance, elle avait aperçu de loin ce soldat l'assommer & l'emporter sans qu'elle ne puisse rien y faire. Elle savait qu'elle ne le retrouverait pas ici, qu'il lui faudrait courir toute l'île pour avoir une mince chance de le revoir ; mais elle avait espéré. & ensuite la rage avait gagné son cœur, la haine. Deux fois, le Régime avait fait tomber un de ses piliers. Deux fois, ils avaient envoyé sa vie en éclats. Elle les ferait tomber, se jura-t-elle, elle libérerait Enola de leur oppression qui la mettait déjà en rage avant ce second désastre personnel. & surtout elle se jura que jamais, jamais plus elle ne serait impuissante à regarder l'un de ses proches lui être arraché. Deux mois après, elle apprenait que la vie grandissait en elle, cadeau de son amoureux à qui elle n'avait pas eu le temps d'avouer ses sentiments. & seule, elle avait continué le chemin de la Compétition un peu en automate, afin de ne jamais se laisser chuter, tout en entamant la fondation & structuration d'un groupe anonyme de Résistance au pouvoir en place, & surtout en se préparant à la venue proche de son enfant, l'enfant de Damien. Ce seul petit bout de lui qui lui restait, alors qu'elle n'était pas encore parvenue à retrouver sa trace malgré l'espoir qui perdurait toujours dans son cœur déchiré.

La petite Crystal Solange Weber, nommée ainsi pour pouvoir laisser à l'homme le choix de la reconnaître ou non quand ils se retrouveraient, était devenue dès le moment où elle avait appris son existence son rayon de soleil, ce petit brin de vie qui la poussait à demeurer droite & à continuer de se battre même alors qu'elle se sentait morte de l'intérieur. C'était la présence de ce bébé qui lui avait évité de lâcher prise quand la souffrance se faisait trop forte, bien plus encore que le soutien immuable de son premier pokémon ou de la starter de sa sœur devenue sa plus proche confidente depuis qu'Angie était décédée. Elle s'était battue pour retrouver le père de son enfant sans relâche, pour lui offrir une vie tant en cherchant à ramener la sécurité & la paix sur Enola qu'en accomplissant son rêve premier de devenir une grande dresseuse ; à la naissance de la petite, elle était connue comme l'outsider qui avait vaincu toutes les arènes, le Conseil & le Maître de la Ligue malgré sa grossesse. Après sa naissance, elle traversa la Finale jusqu'à être consacrée gagnante de la Compétition de 2009. & quelques mois après, alors qu'elle était repartie sur le chemin des arènes avec son bébé dans les bras, elle fut contactée par le Maître actuel de la Ligue souhaitant faire d'elle son apprentie, celle qui prendrait sa place dès l'édition en cours. Ainsi Solène devint la plus jeune Maître de la Ligue d'Enola connue, sans cesser de courir les arènes pour échapper aux journalistes & mondanités, menant sa fille partout où elle allait.


CHAPITRE III ; Tu crois que j'vais me laisser faire? Tu n'm'as pas r'gardée.
& ainsi Crystal vécu les premières années de sa vie, vagabondant sur les chemins avec sa mère, s'inquiétant en silence pour elle chaque fois qu'elle partait en mission pour la Résistance sous le masque de Soledad. Depuis toujours, la petite connaissait toutes les identités de sa maman, & en quatre ans de vie elle les avait toujours farouchement protégées, étonnamment & incroyablement consciente du côté critique de ce secret. Sans vivre une enfance dorée malgré l'aisance évidente accordée par un salaire de Maître de Ligue, la fillette fut heureuse & choyée par sa famille qui voyait en elle un rayon de soleil & un espoir, qui la considérait comme un symbole que la vie continuait malgré les désastres ayant frappé chez eux pour les priver d'une fille & de deux fils, & surtout comme l'incarnation de toutes les valeurs qu'ils devaient protéger : cela pour permettre à tous les enfants de sa génération de grandir normalement.
En quatre ans, pas une trace du papa de Crystal, qui malgré ses questions ne parvenait pas à obtenir d'information sur lui hormis qu'elle avait hérité de ses yeux, & qui à voir dans quel état son évocation mettait sa maman avait vite cessé de demander. Peut-être qu'obtenir ses premiers pokémons un à un avant même son quatrième anniversaire avait un peu contribué à lui éviter de ressasser toute la journée ses interrogations, en la concentrant sur les combats pokémons qui la passionnaient depuis toujours & qu'elle pouvait désormais commencer à pratiquer en entraînant ses propres alliés ; qui sait, au fond? L'enfant était perspicace & loin d'être insouciante, mais elle savait se concentrer sur le présent & vivre, profiter de la vie & des petites joies sur son parcours, d'autant plus qu'elle était consciente du danger perpétuel l'entourant.

Cependant en être consciente ne signifie pas y être directement confrontée, & malgré toutes les précautions de sa mère, toute la protection des pokémons de celle-ci & de la famille Weber, cela finit par arriver bien plus tôt qu'ils l'auraient voulu. C'était en octobre 2013, & tout ce que notre vive fillette savait de la situation présente chez ses grand-parents où sa maman & elle résidaient depuis quelques jours, c'était que sa mère allait très mal depuis quarante-huit heures & qu'elle s'inquiétait beaucoup, ne savait pas comment l'aider. Elle savait que sa famille préparait quelque chose avec la Résistance aussi, puisqu'ils l'avaient laissée avec Galia & ses pokémons sur les terres de la Pension de son grand-père pour profiter d'un pique-nique pendant qu'ils avaient une importante discussion de grands. C'est à ce moment-là que ce sale monstre était apparu. Nagel, l'immonde psychopatate qui avait interrompu l'instant presque paisible qu'elle partageait avec ses pokémons pour les emmener, elle & son petit Evoli blotti contre elle, laissant derrière sa chère Zorua & la Gardevoir de sa maman blessée par balle. L'enfant eu beau crier, s'énerver, l'insulter dans son langage juvénil ; rien n'y fit. Elle n'en récolta qu'une gifle qui la fit amèrement taire après qu'elle eut redoublé de rage en voyant son Evoli lui être arraché, puis elle fut jetée dans une cellule déjà occupée.

Son compagnon de prison avait les cheveux & la barbe bleus, des yeux d'azur, & il était incroyablement blafard & maigre, comme s'il n'avait pas vu la lumière du jour ni eu de véritable repas depuis des années. C'était le cas, mais Crystal ne pouvait réellement le savoir. Tout ce qu'elle retenait était l'attitude d'animal blessé qu'avait eu l'homme lorsque Nagel l'avait jetée là en crachant des paroles qu'elle n'avait pas entendues, aveuglée par sa rage, & qu'il avait gardée un moment après que le monstre soit parti. Puis il avait fini par lui adresser la parole. Pour la rassurer un peu comme il pouvait, poser quelques questions à mi-mot. Faire un peu connaissance, de façon plus ou moins volontaire.. & surtout, il avait chanté, chanté cette berceuse qui accompagnait la fillette depuis sa plus tendre enfance, une berceuse qu'elle avait toujours cru être un des secrets de sa maman puisque hors de leur famille, nul ne semblait la connaître, & hormis la Maître de Ligue nul ne la chantait jamais. C'était le secret de sa maman, si plein de douceur & de nostalgie, que cet inconnu s'étant présenté comme "Dip" lui avait chanté pour l'apaiser. L'enfant ne garderait pas, grâce à lui & à sa très rapide sortie du Bloc R où on venait de la mener, d'importants traumatismes de cet épisode.
Car son enlèvement avait rendu sa mère folle de rage, elle qui était déjà en train d'organiser avec la Résistance l'attaque de cette prison enfin localisée grâce à son amie Mercedes & une photo de "Dip" fort mal en point dans sa cellule, sadiquement envoyée par un anonyme à la jeune femme ; vous vous souvenez, les préparatifs secrets qu'étaient en train de faire la famille pour le groupe résistant dont nous parlions tantôt.. Il s'agissait de ce plan d'attaque, qui fut ainsi précipité comme la jeune mère le souhaitait silencieusement sans pour autant presser, consciente que les détails mis au point par ces discussions seraient décisifs dans la possibilité ou non de réussir à sauver tout particulièrement l'homme de ses pensées. Précipité car une fillette de quatre ans & demi venait d'être enlevée & jetée en enfer, car d'un commun accord tous ceux qui surent cette information avant d'arriver de nuit devant le Bloc pour apprendre le plan avaient choisi d'agir au plus vite.
L'invasion dura trente minutes, trente minutes de doutes, de peurs, d'inquiétudes. Trente minutes à constater l'horreur de ces emprisonnements arbitraires & violents, des tortures subies par les captifs. Trente minutes pour sortir le plus possible d'entre eux de là & les mener dehors où les attendaient Lya & Joan, deux des médecins de la Résistance chargées de stabiliser les plus mal en point, & des pokémons voyageurs missionnés pour mener les libérés en lieu sûr. Trente minutes durant lesquelles, à son plus grand soulagement, Soledad parvint à trouver la cellule qu'elle cherchait particulièrement. & elle était entrée, laissant Lockpin & Capidextre assurer ses arrières, pour parler aux deux prisonniers qui l'avaient reconnue sans mal ; l'adulte pour l'avoir toujours aimée & connaître par cœur son regard qu'elle lui révéla, sa démarche, sa silhouette.., l'enfant pour connaître son secret, son déguisement, son surnom. Elle exhorta l'homme à se lever & se tirer de là, à sortir la fillette de cet enfer pour elle, elle leur confia un de ses puissants pokémons, & surtout leur jura de leur revenir sauve. Alors Dip entraîna Crystal à sa suite, & réalisa ce que la femme solitaire lui avait demandé : sortir du bâtiment avec la petite.

Une fois à l'extérieur, cette dernière fut aussitôt prise en charge par Lya, prenant le prétexte de son jeune âge pour aller s'enquérir du fait que celle qui était en réalité sa nièce n'avait rien de mal, & que celui qu'elle considérait comme un frère était en meilleur état que sur la photo qui avait permis de les retrouver. Sans l'intervention de la jeune Résistante à la perruque rose qui était ainsi venue jusqu'à eux, l'homme serait retourné dans la prison immédiatement pour rejoindre Soledad, & la sortir de là. Sa cadette le persuada de se laisser soigner un minimum, & d'attendre la fin du temps que devait durer l'attaque pour agir ; après quoi, malgré la souffrance que cela lui procurerait, elle ne s'opposerait pas à le laisser y aller si la Souffle de la Résistance n'était pas de retour.
Mais la concernée avait promis son retour, & jusque là elle avait toujours tenu sa promesse de revenir. Lya le savait & espérait que cela ne changerait pas cette fois, Crystal le savait & avait toute confiance en sa maman. Fort heureusement pour l'enfant & celui qui lui avait tenu compagnie durant ses quelques heures de prison, cette fois-ci ne fut pas différente des précédentes ; Soledad revint en dernière, assurée de n'avoir laissé aucun Résistant qui aurait pu être sauvé en arrière, en digne meneuse de cette attaque. & au nom de ce statut, elle houspilla aussitôt ceux qui n'étaient pas déjà partis alors que le Régime ne tarderait désormais plus à réagir ; puis, aussitôt que tous ceux ne connaissant pas sa réelle identité furent partis, la jeune femme confirma ce dont sa fille se doutait depuis qu'elle connaissait Dip : elle courut se blottir contre lui en pleurant, abandonnant brutalement le masque de Soledad.


CHAPITRE IV ; & dans mon rêve, nos ailes d'or se déploient.
Dès le lendemain, Dip lui était finalement présenté comme Damien Ikeda, le frère de cœur de ses tantes, élevé par ses grand-parents depuis sa jeunesse, & surtout elle devina bien vite qu'il était l'amoureux de sa mère ; cela avant même de rejoindre le reste des Weber à la Pension de son grand-père, elle l'avait compris dès le moment où le duo s'était réveillé au matin, à leur attitude. Car après cinq ans de séparation forcée, ils s'étaient finalement avoués ces sentiments qui les liaient depuis toujours. Si la fillette su également que l'homme n'était autre que son père? Non. Il eut évidemment besoin de temps, après tant d'années loin de tout, pour assimiler lui-même la nouvelle ; mais il ne profita pas au moins de la possibilité que lui avait laissée Solène en nommant la petite ''Weber'', décidé à assumer un jour ou l'autre, lorsqu'il aurait réussi à se remettre un peu de ses souffrances & à admettre cette réalité indéniable. Cela prit quelques semaines avant qu'il parvienne à faire ce pas, & la fillette & lui eurent donc le temps d'apprendre à se connaître, de développer une certaine complicité & une affection mutuelle immuable. Puis finalement, les choses changèrent le jour du seul & unique concours que fit Solène dans toute sa vie, auxquels ils assistèrent par un pur hasard.
Un évènement notable fort que celui-ci. Hommage de la jeune femme à sa défunte petite jumelle, Angela, qui rêvait de devenir coordinatrice. Une étape absolument nécessaire à enfin entamer son deuil, pour commencer réellement à avancer de nouveau, mais une étape qu'elle ne pouvait réaliser que maintenant que sa vie recommençait à tourner un peu normalement car auparavant jamais elle n'en aurait eu la force, le courage. Dire qu'à la base, Crystal, Damien, & les autres membres de la famille présents dans le public pensaient venir voir simplement un concours d'Anaïs Weber, championne suppléante de Zazambes, contre un quelconque challenger.. Le spectacle qui leur fut offert fut tout autre, & la fillette n'oublierait jamais cette scène unique qui s'était jouée sous ses yeux. Est-ce cela qui décida le père à avouer la réalité à celle qui ignorait encore être sa fille? Peut-être que ça avait en effet un peu aidé à lui donner le courage de réaliser cette avancée.

Une fois de retour à la Pension du grand-père de Crystal, celle-ci s'en vint demander de l'aide à Damien -qu'elle nommait encore Dip- pour enseigner Aeropique à Nizar son Nirondelle, sa mère n'étant pas encore revenue car ayant besoin de s'isoler pour se remettre de ce qu'elle venait d'accomplir. L'adulte accepta, & pu ainsi voir l'enfant se torturer les méninges pour comprendre les conseils codés qu'il lui donnaient & les transmettre plus clairement à son allié, pour le guider ; une attitude en tout point semblable à celle que développait sa maman plusieurs années plus tôt. Elle parvint à trouver la bonne indication pour l'aider. Le jeune oiseau évolua pour maîtriser cette capacité, provoquant la joie & la fascination de sa petite dresseuse. & Damien s'aperçut finalement de la présence de Solène qui observait cette scène adorable de complicité depuis quelques instants. Alors aussitôt il s'en vint vers elle, lui demandant son soutien, du moins sa présence, pour mettre à exécution la décision qu'il venait de prendre ; & ainsi il avoua enfin leur lien de sang à la fillette. Oh joie était bien présente dans son cœur à l'idée de cette nouvelle, elle qui s'y attendait un peu ou du moins l'avait grandement espéré -elle-même ne saurait jamais dire lequel de ces deux points était réalité-, mais ce furent plutôt des larmes qui envahirent ses yeux d'azur, & l'inquiétude qui envahit ses traits. Quoi de plus normal après avoir grandi sans père pendant quatre ans & demi, quand de plus ledit père mettait ensuite plusieurs semaines à lui avouer leur lien? Si perspicace qu'elle soit, Crystal restait une fillette de même pas cinq ans, & cette fillette eut bien entendu besoin d'être rassurée sur les raisons de ce silence, de s'entendre confirmer que ce n'était pas rejet de l'existence de ce lien ou absence d'amour, mais juste un besoin de temps pour se faire à l'idée d'avoir tout manqué. Sitôt que son père l'eut fait par ailleurs, elle laissa la joie prendre réellement toute la place pour oublier tous les doutes qui étaient brièvement nés. Désormais, elle avait deux parents, & c'était tout ce qui comptait au fond.


CHAPITRE V ; Je prendrai mon envol, comme l'aigle royal!
Des bonnes nouvelles, il y en eut bien d'autres ensuite. & quelques mauvaises aussi, voire désastreuses pour certaines. Mais pour la plupart, la petite ne retint que les bonnes. & d'entre elles, il y eut tout d'abord l'annonce de la grossesse de sa maman, qui pour les adultes fut source de moult inquiétudes & précautions, mais restait malgré tout une source de bonheur ; & bien vite la future grande sœur n'en put plus d'attendre l'arrivée de sa cadette. Pendant la grossesse eurent eu lieu deux autres évènements notables. D'abord, le jour de son anniversaire, le retour du frère jumeau de Maelys, Tristan, enlevé par le Régime des années plus tôt ; précisément quelques semaines après l'enlèvement de Damien, alors même que Crystal était encore dans le ventre de sa mère. Puis le mariage du jeune couple tout juste retrouvé au mois d'avril 2014, qui ravit leur fille & concrétisa enfin un lien existant depuis bien longtemps entre ces deux amoureux. & finalement, le 21 juin 2014, la petite Céleste Ikeda vint agrandir la famille pour la plus grande joie de ses proches, & particulièrement de son aînée qui la qualifia immédiatement de ''petite étoile'', un surnom appelé à rester.
Il y eut aussi sa rencontre avec Tommen, le fils de la sœur de cœur de son grand-père, retrouvé miraculeusement alors qu'il avait été présumé mort dans l'incendie qui avait détruit la vie de Mina quatre ans plus tôt. & malgré leur cinq ans de différence, les deux enfants devinrent rapidement très proches & extrêmement complices, si bien que lorsque survint l'évènement néfaste qui marqua le plus Crystal, soit le moment où elle apprit le cancer de son parrain & à quel point il se trouvait en danger, le garçon fut le seul à réussir à la sortir de l'état dans lequel elle s'était enfermée une semaine durant. En la brusquant par le biais de mots acerbes, il l'obligea à réagir alors qu'elle s'était murée dans le silence & la solitude, n'offrant que parfois une caresse à ses pokémons inquiets, il la poussa à extérioriser tous ces sentiments & émotions douloureux qu'elle avait contenus pour ne plus rien montrer. & il la consola ensuite des larmes qu'il avait réussi à -enfin!- faire couler. Il l'avait poussée à redevenir elle-même, ce rayon de soleil que tous connaissaient plutôt que l'ombre effacée qu'elle s'était laissée aller à devenir par trouble & peur. Il lui avait redonné la force de se battre, & rappelé que la meilleure manière d'aider son parrain à combattre la maladie n'était pas de se rouler en boule dans un coin mais d'être fidèle à elle-même pour le soutenir : rester un rayon de soleil.
Dans les rencontres notables qui furent aussi de bonnes choses, bien que celle-ci soit plus nuancée sur la forme, il y eut Kijani. Kijani, cet enfant brisé par la guerre, orphelin des destructions arbitraires, brisé comme les Weber & Ikeda par la violence qui sévissait sur l'île. & malgré les conditions dans lesquelles elle l'avait rencontré, en pleine nuit après avoir été trouvé -frêle & affamé- sur les terres de la Pension de son papa, Crystal l'avait aussitôt adopté comme son frère, agissant avec lui comme une petite sœur dès le premier instant. Son mutisme, les douleurs & traumatismes qui lui restaient & le hantaient toujours même après qu'il ait rejoint le cœur de la famille, elle ne s'en offensa jamais ; pour elle, il était & resterait son grand frère, & elle l'aimait profondément, & elle ferait tout pour l'aider à être heureux à nouveau. C'est tout.



HORS-JEU
PUF: /
ÂGE: /
DISPONIBILITÉ: /
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM?: /
QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM ET DU CONTEXTE? /
PERSONNAGE SUR L'AVATAR: Kagura [Gintama]
CODE: Ahaha.
AUTRE: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Revenir en haut Aller en bas
Crystal S. Ikeda
Newbie
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 31/05/2015

Âge du personnage : 8 ans (16 avril).
Métier / Études : Elle ne va pas à l'école car ses parents s'occupent totalement de cette éducation & qu'ainsi elle peut suivre sa mère sur les routes, mais a déjà un niveau scolaire supérieur à celui des enfants de son âge.
Pseudonyme(s) : .
# Haneko, qui signifie "enfant de la plume" en japonais, est son nom de future dresseuse.

Niveau : 10.
Team active : .
- Zola
♀ - Illusion - Timide.
Pas de CTs.
- Drick
♂ - Tête de Roc - Naïf.
Pas de CTs.
- Nora
♀ - Attention - Fofolle.
Pas de CTs.
- Aimelyn
♀ - Fermeté - Rigide.
Pas de CTs.


MessageSujet: Re: Crystal - « Rêver n'est pas une tare. Rêver offre l'espoir. »   Dim 31 Mai - 23:58

FICHE DRESSEUR


INFORMATIONS
RAPPEL GROUPE: Habitante.
RAPPEL RÔLE: Future dresseuse!



TEAM
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] - Zorua ♀ - Zola - Illusion - Timide
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Zola lui vient de sa tante & marraine, Maelys Weber. Celle-ci, très consciente de l'inquiétude constante de Solène pour sa fille, a bien vite déniché un pokémon pour la protéger.. & pas n'importe lequel! Son illusion, bien travaillée, pourra cacher Crystal de n'importe quel danger.. De plus Zola & sa toute jeune dresseuse s'adorent sincèrement, tellement que la Zorua n'hésitera pas à user de toute sa puissance pour la protéger.

Revenir en haut Aller en bas
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4020
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Re: Crystal - « Rêver n'est pas une tare. Rêver offre l'espoir. »   Lun 1 Juin - 13:42

Bon ben conformément aux règles sur l'adoption des PNJs liés, je te valide! Tu connais bien sûr le chemin, mais voilà :P
C'était bon de revivre l'histoire en tout cas, même si je crois que les nombreux détails perdront un peu ceux qui ne s'y connaissent pas xD Enfin, vivement de voir la petiote en RP :3
Oh et je te laisse t'occuper de tes réservations, de ton Sac et de ta couleur o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Crystal - « Rêver n'est pas une tare. Rêver offre l'espoir. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crystal - « Rêver n'est pas une tare. Rêver offre l'espoir. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [30 aout] 4° Crystal Evo 83 à Draguignan (83)
» Dawei Crystal Carbon ST-1
» [30/08/09] Crystal Evo 83 Tuning Show à Draguignan (dpt 83)
» [31 aout] 3ème Crystal Evo 83 (83)
» [ VDS ] dawei crystal carbon st-1 [b]vendu à locker[/b]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: Premiers Pas :: PRÉSENTOIR :: Présentations Validées-