« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Les chats savent réclamer Whiskas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ash Miller
Newbie
avatar
Age : 22
Messages : 82
Date d'inscription : 23/08/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Artiste
Niveau : 50
Team active : .
Draco ♀ - Hélia - Ecaille Spéciale - Timide

Wattouat ♂ - Harry - Statik - Assuré

Capumain ♀ - Lilo - Fuite - Jovial

Otaria ♂ - Eon - Hydratation - Doux

Strassie ♀ - Tinkle - Corps Sain - Malin

Loupio ♀ - Sparkle - Absorb Volt - Discrète

Team spécifique : .
Absol ♀ - Erèbe - Chanceux - Jovial

Démolosse ♂ - Azel - Torche - Rigide

Haydaim ♂ - Opium - Chlorophyle - Doux


MessageSujet: Les chats savent réclamer Whiskas   Lun 15 Juin - 14:50


Les chats savent réclamer Whiskas
Ash Miller ft. John Lewis Armstrong  

Je soupire en commandant mon quatrième peut-être cinquième verre, je ne sais plus. Je foudroie du regard l'Absol couchée à mes pieds qui grogne pour la enième fois lorsque la serveuse s'approche afin de me resservir. Je lève les yeux au ciel, juste parce qu'elle est un peu mignonne, il faut qu'elle l'éloigne de moi. Je regarde la femme contourner la table de plusieurs mètres, préférant faire le tour de la salle plutôt que de passer à proximité de l'Absol. J'hausse les épaules, dommage, elle est vraiment belle, dans la vingtaine, des cheveux courts qui tombent sur sa nuque et des formes parfaitement dessinées sous son uniforme de travail. Ah... Une alliance à la main gauche. Je lève les yeux au ciel, c'est donc ça, inaccessible. Décidément, ce n'est pas ma semaine. Après ma défaite contre Miss Anarchy, voilà que la première femme que je croise et qui me plaît est fiancée. Ajoutons à cela la une des journaux de mardi annonçant que mes parents sont des résistants et qu'évidemment je dois en faire partie : " Champion d'Amanil : Les chiens ne font pas des chats. ".

Je termine mon verre d'un cul sec. J'ai chaud, effet secondaire de l'alcool. Ca fait longtemps que je n'ai pas bu autant. Je souffle en retirant ma veste et je fais signe à la brune de me servir un autre Gin.

" Vous ne seriez pas le Champion d'Amanil ?
- Et si c'était le cas ? "

Alors j'ai attiré son attention. Excellent. Même si elle me parle à quelques mètres de distance en raison des grognements incessants de l'Absol, elle m'adresse la parole et me rend mon sourire. Je ne peux réprimer un rire lorsqu'afin de déposer le verre d'alcool devant moi, elle se penche et tend son bras au maximum pour ne pas avoir à faire un pas de plus en direction de la table.

" Offert par la maison.
- Vous ou l'alcool ?
- Mon service se termine dans une demi-heure.
- Je vous attend dehors. "

Gagné. Je la regarde s'éloigner, un sourire dessiné au coin des lèvres. Au moins je ne terminerai pas la journée seul. Je dépose un billet sous mon verre et m'apprête à sortir en oubliant ma veste lorsque sans faire attention, je heurte un garçon. La vingtaine lui aussi. Brun, cheveux mi-longs, des yeux verts. Je souris, trop tard pour lui. En revanche, mon Absol semble le trouver à son goût car elle s'approche en trottinant et se frotte contre ses jambes en ronronnant de plaisir.

" Méfiez vous. Les jeunes hommes bruns aux yeux verts, c'est ceux qu'elle préfère. Elle les croque tout cru. "

Le sixième verre était de trop.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Lewis Armstrong
Habitué
avatar
Masculin Age : 25
Messages : 495
Date d'inscription : 12/09/2013

Âge du personnage : 22 ans
Pseudonyme(s) : /

Niveau : 81
Team active : Azumarill ♀ - Deedee - Coloforce - Rigide

Pharamp ♀ - Destiny - Statik - Foufou

Simiabraz ♀ - Ella - Brasier - Pressée

Dracolosse ♂ - Jules - Attention - Naïf

Roitiflam ♂ - Bawabawa - Braisier - Discret

Lucario ♂ - Luke - Impassible - Rigide



MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Lun 15 Juin - 21:38


Les chats savent réclamer Whiskas
feat. Ash Miller


Je n’ai jamais eu l’imagination nécessaire pour tenter ma chance dans un concours, mais cela ne m’a jamais empêché de les apprécier. Et puis, il faut dire que tout au long de cette année, je me suis bien amusé à suivre le parcours de Miss Anarchy, une jeune femme que j’ai eu le plaisir de rencontré il y a près d’un an de cela, à Nueva Eja. Lors de cette rencontre, le petit Stalgamin qui m’accompagnait depuis quelques temps avait alors décidé de changer de dresseur, pour finalement se joindre à l’équipe de la jeune femme à la chevelure de feu. Même si la créature de glace n’est plus mien, je me plais bien à observer les prestations de Marilyn, devenu un Onigali depuis le temps. Et bien que le Pokémon glace n’ait pas participé au concours d’aujourd’hui, je me suis bien amusé à observer les différentes combinaisons des deux coordinateurs. Mais à ma grande surprise, alors que je m’attendais à encourager la jeune gagnante de la compétition de l’an dernier, j’ai fini par acclamer le champion d’Amanil, sans trop que je ne sache pourquoi. Enfin, j’imagine que, malgré sa défaite, les combinaisons du jeune homme tombaient plus dans mes cordes…

Dans tous les cas, peu importe qui ait gagné ou perdu ce combat, je ne peux m’empêcher d’être heureux d’y avoir assisté. Ces derniers temps, je ne sors que très peu de chez moi. En fait, hormis mes quelques sorties pour entrainer mes Pokémon, et celles pour aller faire l’épicerie, je ne fais plus rien. Cette petite routine bien monotone a finit par me déprimer. Mais aujourd’hui, j’ai combattu mon manque d’enthousiasme, et j’ai bien envie de continuer sur cette voie. Ainsi, un sourire aux lèvres, je m’élance dans une petite promenade improvisée, accompagné par Taïga, la petite Togépi. Nous marchons ainsi quelques minutes en papotant de la pluie et du bon temps, riant par ci et par là, jusqu’à ce que je m’arrête devant une bâtisse que je n’avais jamais remarqué. Il s’agit d’un bar aux inscriptions assez lumineuses, qui attire aussitôt mon intérêt. Un sourire sur les lèvres, je me glisse à l’intérieur, pour y découvrir une ambiance plutôt attirante, qui, pour une raison qui m’échappe, m’attire aussitôt. Il y a bien longtemps que je n’ai pas mit les pieds dans l’un de ces endroits, mais j’imagine qu’il n’est jamais trop tard pour remédier à la situation.

Sous les rires amusés de la Togépi, je me mets à me remuer les fesses au rythme qui fait vibrer les murs. Moi qui m’était donné comme résolution cette année de me trouver une copine, je n’ai jamais travaillé très fort vers ce but, mais qui sait, peut-être que ce soir j’accomplirai enfin quelque chose? J’ose même m’imaginer atteindre le troisième but… Je chasse aussitôt ces pensées, ne désirant pas avoir l’être trop bête lorsque j’approcherai la première fille qui traversera mon champ de vision. Passant en mode chasseur, je m’avance à travers la salle, dansant ici et là aux côtés de différentes filles qui me laissent rentrer dans leur espace personnel. Il y en a bien une de mon goût, une jolie rousse vêtue d’un joli décolleté laissant transparaitre une poitrine de petite taille mais tout de même très attirante. Je danse ainsi à ses côtés quelques instants avant de lui proposer un verre, qu’elle accepte sans hésitation. Un large sourire aux lèvres, je me dirige vers le comptoir où je pourrai commander deux martinis, mais avant que je ne puisse m’y rendre, je me fais renverser par un jeune homme… littéralement. Alors que je me rattrape à la dernière seconde sur un couple qui s’adonnait à des activités un peu trop poussées à mon gout pour l’endroit où nous trouvons, je relève le regard pour contempler mon assaillant. Il s’agit de… Attendez… Je rêve…? Je n’ai pas à me questionner bien longtemps sur l’identité de mon agresseur, car bientôt, une magnifique Absol au pelage parfaitement entretenu vient se frotter contre moi dans un ronronnement sonore, trahissant ainsi l’identité de son propriétaire. C’est bien lui, c’est l’homme ayant combattu Riku un peu plus tôt aujourd’hui. Il est vachement b—impressionnant! Oui, impressionnant! Avec ses Pokémon, et ses combinaisons… Et son torse, et… ET SES COMBINAISONS, OUI!

Je me sens rougir à l’idée de me trouver nez à nez avec le champion coordinateur d’Amanil, et je doute que mes couleurs redeviennent normales alors que celui-ci s’adresse à moi, sur un ton qui ne fait qu’aggraver ma situation. Je ne peux retenir un rire nerveux en réalisant ce qui vient de sortir de la bouche de l’homme. Je dois détourner le regard et tousser bruyamment pour camoufler la nervosité qui me prend soudainement. Ça doit être l’alcool… Oui, sauf que je n’ai encore bu, moi…

-Hahahaha, ouais, c’est drôle, ça, tiens donc! Et c’est drôle parce qu’en fait, sous un meilleur éclairage, je suis plutôt châtain, donc…

Donc au fond, quoi? Je fais terriblement dur, en ce moment. Je suis en train de m’humilier devant un homme aussi impressionnant que le champion coordinateur d’Amanil! Rouge jusqu’aux oreilles, je tente de me défiler avant que les choses s’empirent.

-Je… vais aller me chercher un verre moi…

Toujours aussi rouge, je passe à côté de l’homme à la chevelure foncée pour me diriger vers le comptoir, comme c’était mon but premier, mais avant que je ne puisse m’y rendre, je remarque une veste abandonnée sur une chaise, et je la reconnais aussitôt comme celle portée par le champion lors de sa prestation. Comme par réflexe, je m’en empare sans même réfléchir avant de me retourner vivement vers son propriétaire et sa Absol.

-Ce n’est pas la vôtre?

J’ai parlé sans même réfléchir. Sans même réaliser que je viens de m’adresser à ce jeune coordinateur qui me trouble pourtant tant de sa simple présence.



(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Miller
Newbie
avatar
Age : 22
Messages : 82
Date d'inscription : 23/08/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Artiste
Niveau : 50
Team active : .
Draco ♀ - Hélia - Ecaille Spéciale - Timide

Wattouat ♂ - Harry - Statik - Assuré

Capumain ♀ - Lilo - Fuite - Jovial

Otaria ♂ - Eon - Hydratation - Doux

Strassie ♀ - Tinkle - Corps Sain - Malin

Loupio ♀ - Sparkle - Absorb Volt - Discrète

Team spécifique : .
Absol ♀ - Erèbe - Chanceux - Jovial

Démolosse ♂ - Azel - Torche - Rigide

Haydaim ♂ - Opium - Chlorophyle - Doux


MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Lun 15 Juin - 22:34


Les chats savent réclamer Whiskas
Ash Miller ft. John Lewis Armstrong  

Je regarde la pauvre victime de l'Absol, il semble nerveux et je devine aisément qu'il essaye de le cacher. Je souris, merveilleusement surpris, il semble parfait pour égayer ma soirée. Oh je ne parle pas de sexe, pour ça la serveuse fiancée fera amplement l'affaire mais bien de me distraire. Il serait parfait à taquiner pour occuper la demi-heure qui me reste à attendre mais j'ai besoin d'air avant tout, et d'une clope aussi. Cependant il me fait rire lorsqu'il prend la parole, cherchant à échapper à la femelle qui ne demande que quelques caresses. Je m'approche de lui et tire sur sa belle chemise pour le serrer contre moi afin de lui murmurer quelques mots à l'oreille.

" Châtain ? Mes préférés. "

J'insiste bien sur le "mes" histoire de m'amuser un peu, de le taquiner car il semble très facile à manipuler. Oui ça m'amuse, énormément même. Peut-être l'alcool y est-il pour quelque chose mais ça fait du bien. Je le relâche lentement, un sourire réjoui peint sur le visage lorsqu'il tente de s'éclipser. S'il n'avait pas fait si sombre, j'aurai pu jurer qu'il avait rougit mais avec ce faible éclairement, je ne peux que le supposer même si j'en suis instinctivement certain ce qui me divertit un peu plus. Je le suis du regard lorsqu'il s'éloigne vers le bar puis je jette un coup d'oeil à la rousse platine avec laquelle il dansait il y a quelques minutes. Plutôt plate, décevant. Je m'apprête à quitter le bar lorsqu'il revient, comme un boomerang qu'on lancerait. Ma veste ? Où avais-je la tête ? Je me retourne afin de la récupérer et lui adresse un sourire à la fois séduisant et sincère.

" Merci. Quel est ton nom ? "

En le regardant de plus près, il n'est vraiment pas si mal. Mon Absol a un meilleur coup d'oeil que moi lorsqu'il s'agit d'hommes, elle ne se trompe jamais mais en général, ma préférence pour les femmes me forcent à les ignorer. En revanche lui, pour une raison qui m'échappe, il m'attire. Je lève les yeux au ciel et me retourne, frustré par ma propre incompréhension. Il a réussi en quelques minutes à me faire oublier ce qu'en plusieurs jours d'autres n'ont pas réussi. Peut-être vaut-il la peine que je m'intéresse un peu à lui.

" Ash Miller. Tu peux me tutoyer, je dois presque avoir ton âge. Suis moi. "

Je ne lui laisse pas vraiment le choix en quittant le bar le premier. Il pourrait évidemment refuser s'il le souhaite mais j'espère qu'il n'en fera rien, ce soir, je me sens d'humeur bavarde. Dehors il fait assez froid pour que j'enfile ma veste. Les rues animées du vendredi soir sont pleines à craquer. Les jeunes se bousculent, des bouteilles, des verres, de clopes ou quelques addictions moins légales à la main. Ils parlent forts, de tout et n'importe quoi, ils ne soucient de rien, ils s'amusent. Je souris à nouveau. Ma partie à moi n'est pas encore terminée. Sur ces dernières pensées, je me retourne vers le brun qui en effet, semble plutôt châtain sous les lumières de l'enseigne du bar.

" Ouais, châtain. "



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Lewis Armstrong
Habitué
avatar
Masculin Age : 25
Messages : 495
Date d'inscription : 12/09/2013

Âge du personnage : 22 ans
Pseudonyme(s) : /

Niveau : 81
Team active : Azumarill ♀ - Deedee - Coloforce - Rigide

Pharamp ♀ - Destiny - Statik - Foufou

Simiabraz ♀ - Ella - Brasier - Pressée

Dracolosse ♂ - Jules - Attention - Naïf

Roitiflam ♂ - Bawabawa - Braisier - Discret

Lucario ♂ - Luke - Impassible - Rigide



MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Mar 16 Juin - 4:13


Les chats savent réclamer Whiskas
feat. Ash Miller

Ce regard qu’il pose sur moi. Le sourire qu’il m’adresse… Je sens mes poils se dresser contre mes bras, sans que je ne sache trop pourquoi. C’est un homme, après tout. J’ignore pourquoi cette sensation étrange s’empare de moi, et je l’aurais bien volontiers combattu, mais voilà que ma tête en décide autrement, et s’empresse de tendre la veste à son propriétaire. Alors que le vêtement passe de mes mains aux siennes, je ne peux m’empêcher de remarquer l’odeur qui s’en dégage. Un mélange de propreté et d’homme, ce qui lui donne une étrange attirance. Il ne s’agit que d’un simple vêtement, et pourtant, une part de moi regrette déjà de la voir repartir dans les mains d’une autre. Mais j’oublie bientôt cette idée ridicule alors que le champion s’approche de moi, un sourire sur les lèvres.

-J-je, euh, John, monsieur! John Armstrong!

Pourquoi suis-je si formelle? Pourquoi suis-je si nerveux devant cet homme à l’imposante carrure? Peut-être est-ce toujours ainsi, lorsqu’on rencontre une star? Je n’ai pourtant pas eu la même réaction, lors de ma première rencontre avec Weston, le fiancé de ma sœur. Ni avec Charlie, d’ailleurs. Ou même avec Faust, qui pourtant occupe un post des plus prestigieux. Toutes ces personnes ont fait, à de multiples reprises, la une des journaux, et pourtant, jamais je n’ai ressenti cette étrange sensation dans ma poitrine. En fait, ce qui se passe dans mes tripes ressemble étrangement aux sensations que je pouvais ressentir en compagnie de Yumi… Mais c’est impossible. Yumi et moi avons partagé quelque chose. Nous nous sommes embrassés! Alors que cet homme… Enfin, c’est un homme, quoi! Il n’y a rien d’autre à ajouter! C’est un homme, il est donc absolument impossible que je ressente la même chose face à lui que ce que je ressentais en compagnie de Yumi. Non, il doit y avoir une autre explication. Ce doit être les effets de ma danse très rapprochée avec la rousse de plus tôt. Voilà, c’est sans doute ça qui continue à faire effet, même ici. Et puis, comme je n’ai plus trop l’habitude de sortir, mon corps est excité à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes. Voilà, c’est exactement ça. Rassuré par mes rationalisations, je me sens me détendre quelques peu.

-Je sais bien qui vous… qui tu es. J’ai d’ailleurs assisté à ton dernier concours! C’était assez impressionnant, d’ailleurs!

Je lance un sourire à l’Absol dont la prestation était des plus impressionnantes. Je n’ai manqué aucun mouvement gracieux de la femelle ténébreuse, lors de son apparition sur le terrain. Et il semblerait que la petite Taïga non plus, n’ait rien manqué, car la voilà qui se met à pousser de petits cris joyeux en apercevant celle qui semblait être devenue sa nouvelle héroïne. Avec tout ceci, j’en avais presqu’oublié la petite Togépi sur mon épaule. Je lui lance un sourire avant de la rappeler à sa balle avant de me lancer derrière le jeune homme. N’ayant même pas attendu ma réponse à son invitation soudaine, le grand ténébreux s’est éloigné en direction de la sortie. On m’a toujours appris à ne pas accepter les invitations des inconnus, mais pour une raison qui m’échappe, je m’empresse de le suivre sans même questionner ses motivations. Et puis, de toute manière, ce n’est plus un inconnu, à présent que nous nous sommes présenté l’un à l’autre, pas vrai? Bon, voilà une logique absolument misérable… Mais sans que je ne sache pourquoi, il m’est totalement impensable de le laisser filer ainsi sans que je ne le suive. Une fois dehors, sous l’un des lampadaires accroché contre le mur de brique du bar, je peux enfin examiner le jeune homme sous toutes ses coutures. C’est étrange, mais il ne me semble pas exactement identique à l’homme posant sur certains exemplaires des revues à potins souvent vendues dans mon épicerie du coin. Il me semble… Plus imposant, plus… Je ne sais pas, mais il est différent.

Je ne peux retenir un nouveau rire nerveux alors qu’il se retourne vers moi, pour à son tour me scruter de la tête aux pieds. Je ne sais pas exactement quelles idées trottes dans sa tête, mais je sens qu’une part des paroles qu’il a attribué à son Absol quelques instants plus tôt ne concernait peut-être pas que son Pokémon. Et peut-être aurait-il été plus sage pour moi de prendre la fuite, mais pour une raison obscure, je me laisse contempler ainsi, alors qu’un petit sourire timide élu domicile sur mon visage. Malgré mon incompréhension de ce qui est en train de se passer, je me laisse prendre au jeu, et j’en redemande.

-Alors, monsieur le champion coordinateur d’Amanil, tu fais quoi à part être fabulous et trainer dans les bars?

Je retiens de peine et de misère un « et draguer les jeunes anglais », qui aurait été fort déplacé, tiens donc. Enfin, de toute manière, il ne me drague pas, voyons! Un homme qui me draguerait, et puis quoi encore! Non, cet homme ne tente de toute évidence que de faire la conversation avec moi, un point c’est tout.


(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Miller
Newbie
avatar
Age : 22
Messages : 82
Date d'inscription : 23/08/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Artiste
Niveau : 50
Team active : .
Draco ♀ - Hélia - Ecaille Spéciale - Timide

Wattouat ♂ - Harry - Statik - Assuré

Capumain ♀ - Lilo - Fuite - Jovial

Otaria ♂ - Eon - Hydratation - Doux

Strassie ♀ - Tinkle - Corps Sain - Malin

Loupio ♀ - Sparkle - Absorb Volt - Discrète

Team spécifique : .
Absol ♀ - Erèbe - Chanceux - Jovial

Démolosse ♂ - Azel - Torche - Rigide

Haydaim ♂ - Opium - Chlorophyle - Doux


MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Mar 16 Juin - 20:51


Les chats savent réclamer Whiskas
Ash Miller ft. John Lewis Armstrong  

Monsieur ? Comment ça monsieur ? Ca me donne envie de vomir, dans les deux sens du terme. J'ai l'impression de prendre 10... Non 20 ans lorsque l'on m'appelle monsieur. C'est affreux, je n'en ai que 23 enfin, 23 ! Et lui ne doit pas en être loin alors bon sang, tutoie moi sinon je... Sinon je vomis. Je lève les yeux au ciel et m'adosse au lampadaire afin de tenir debout. Je sens l'alcool monter doucement, enivrant, décadent... Je ne le lâche pas du regard, le dessinant de haut en bas. Je sais, c'est pas poli mais j'm'en fou. Son sourire timide est à croquer sans parler de son rire nerveux qui me donne un peu plus envie de le taquiner, de l'embêter à chaque instant. Toutes les misères que je pourrai lui faire à ce pauvre garçon, il n'a pas idée. Ou alors il sait... Et c'est ce qu'il veut. Mais j'en doute. Quoique, il m'a suivi. Mais c'est peut-être un ignorant. Ou alors absolument pas et je lui plais. Probablement qu'il... Ah je m'embrouille. Oh, surprise. C'est lui qui prend la parole et si ça ne se veut pas provocateur ça, je ne suis plus champion d'Amanil !

" Fabulous ? "

Je ris, beaucoup, probablement un autre effet de l'alcool qui commence à me faire perdre l'équilibre. Un anglais donc. Bon résumons la situation : brun... Non châtain, aux yeux verts, grand, mince, un sourire à croquer et un accent qui en ferait fondre plus d'une. Pas mal. 7/10... Non allez 8 pour l'audace !

" Qu'est ce que je fais ? Et bien je cherche quelques petits anglais à me mettre sur la dent. S'ils sont châtain aux yeux verts, c'est un plus. "

Mais qu'est ce que je raconte. Je... Je suis en train de le draguer ? Mais c'est pas vrai, il faut que j'apprenne à tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de parler... Et pas dans celle de quelqu'un d'autre évidemment, ça ne marche pas. En effet dans ce cas là en général c'est trop tard, plus besoin de réfléchir.

" Et toi alors, tu as abandonné la petite rousse. Elle était mignonne mais un peu facile, et trop plate évidem... "

Je suis interrompue par la serveuse qui sort du bar, celle qui devait partager ma nuit ce soir. Tiens, son alliance a disparu. Je ris, un peu amer.

" Désolé, j'ai changé mes plans. Retourne trouver ton fiancé. "

Elle paraît surprise, comme si elle était certaine que je n'avais pas remarqué ce détail. En faite, je ne l'aurai jamais approchée si elle n'avait pas porté cette bague au doigt, la proie aurait été trop facile et la chasse ennuyante alors bon. J'hausse les épaules en lui indiquant le trottoir d'en face, le sourire aux lèvres.

" Bonne soirée. "

Elle s'en va, frustrée, en jetant un regard mauvais à John. Oui John, c'est ça. Je m'amuse plusieurs fois à le prononcer à l'anglaise dans mon esprit. Ca sonne bien. Je me redresse et retire ma veste. Oufff, j'ai chaud. Je souffle en basculant la tête en arrière en espérant apercevoir quelques étoiles. Cependant en pleine ville, pas évident, à part l'étoile du Nord et 3/4 assez lumineuses, il n'y a rien, un ciel noir pour une ville tout aussi sombre.

" Alors, tu fais quoi ici John ? T'es pas venu me complimenter j'imagine. "

Ce n'est pas réellement la question que j'ai envie de poser. Un autre trotte sur mes lèvres. Ca me démange de la lui demander, j'hésite longuement, me motivant et puis me ravisant chaque fois à la dernière minute. Ce petit manège dure un temps et finalement, à nouveau l'alcool a raison de moi. Je suis faible.

" Pourquoi tu m'as suivi ? Si c'est pour me parler de mon boulot tu peux tout aussi bien retourner peloter la planche à pain à l'intérieure. "

Quoiiiii ? C'est la vérité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Lewis Armstrong
Habitué
avatar
Masculin Age : 25
Messages : 495
Date d'inscription : 12/09/2013

Âge du personnage : 22 ans
Pseudonyme(s) : /

Niveau : 81
Team active : Azumarill ♀ - Deedee - Coloforce - Rigide

Pharamp ♀ - Destiny - Statik - Foufou

Simiabraz ♀ - Ella - Brasier - Pressée

Dracolosse ♂ - Jules - Attention - Naïf

Roitiflam ♂ - Bawabawa - Braisier - Discret

Lucario ♂ - Luke - Impassible - Rigide



MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Mar 16 Juin - 23:59


Les chats savent réclamer Whiskas
feat. Ash Miller

Je me sens aussitôt rougir alors que mon interlocuteur répond à ma question de manière assez… enfin, ce n’est pas exactement la réponse à laquelle je m’attendais. J’échappe aussitôt un petit rire nerveux avant de baisser le regard afin d’éviter de croiser le sien. Et il faut dire ce que petit regard que me lance le champion coordinateur n’aide pas du tout mon cas. De toute évidence, ses intentions sont de plus en plus claires. En fin de compte, cet homme n’est peut-être pas simplement intéressé à parler de la pluie et du beau temps avec moi… Peut-être que cette indication aurait dû être suffisante pour m’indiquer qu’il est temps de prendre la poudre d’escampette, et pourtant, je ne bronche pas. Non, même qu’au contraire, je sens un petit sourire discret venir étirer mes lèvres. Je n’ai aucune idée de ce qui se passe avec moi, et pour être franc, je commence à me faire peur, mais malgré moi, je finis par ignorer cet part de moi qui m’indique qu’il serait temps de me réveiller.

-Bah, y a pas que la taille qui compte, hein. Et puis, elle n’avait peut-être pas beaucoup de seins, mais je te signale qu’elle avait des lèvres!

Bon, ce que je viens de dire est affreux, et je sais bien que je n’aurais jamais relâché de telles paroles dans d’autres circonstances. C’est comme si je ressentais le besoin de ramener ma masculinité sur le terrain, avec ces paroles plus que sexistes et déplacées. Enfin, il est vrai que cette fille avait de jolies lèvres que j’aurais volontiers explorées, mais il s’agit là d’une autre histoire. De toute manière, malgré ce que je peux dire face à grand ténébreux, cette fille m’était en réalité totalement sortie de la tête. D’ailleurs, il semblerait que je ne sois pas le seul à m’être désintéressé d’une conquête. Voilà que nous sommes interrompus dans notre petite conversation par une jolie jeune femme un peu mieux formée que celle que j’avais moi-même choisi pour danser. De toute évidence, mes standards semblent plus bas que ceux de ce jeune homme. Enfin, j’imagine qu’un homme s’adapte à ce qui s’offre à lui. Je n’ai bien sûr par la même forme physique que monsieur Miller ici présent, ce qui pourrait bien expliquer les différences dans notre approche face aux femmes. Je ne manque d’ailleurs aucun morceau de ce qui se passe devant mes yeux, et je ne peux m’empêcher de rester surpris devant la manière qu’Ash peut traiter celle qui semblait pourtant être sa conquête du soir. Je m’apprête à réagir à ce fameux « changement de plans », mais le champion est plus rapide que moi.

-Qu’est-ce que je suis venu faire ici, d’après toi? Qu’est-ce qu’on vient faire dans un bar, habituellement?

De toute évidence, ce jeune homme n’est pas du genre à tourner autour du pot. Il s’adresse à moi de manière plus que directe, ce qui me prend par surprise. À peine ais-je finis de répondre qu’il me lance une nouvelle question, encore plus pleine de sous-entendus que sa dernière. Pourquoi je l’ai suivi? De toute évidence, il s’attend à recevoir une réponse, mais en toute honnêteté, je ne suis pas certain de ce que je devrais lui répondre. Je voudrais lui dire que je ne sais pas, ce qui ne serait pas un mensonge, en fin de compte, mais il semblerait que mon cerveau ne soit pas prêt à me suivre dans ma tentative de survie.

-Je sais pas trop… Parce que j’en avais envie, j’imagine.

Ces mots sont sortis d’eux-mêmes, sans même que je ne le réalise. Je m’empresse de porter une main contre ma bouche, comme s’il était possible d’effacer ces mots. Mais bien sûr, il est trop tard. Il est évident que le coordinateur a entendu mes mots. Des mots que je ne comprends même pas moi-même. Et dire que je n’ai même pas bu… Peut-être que, justement, ça me ferait un peu de bien.


(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Miller
Newbie
avatar
Age : 22
Messages : 82
Date d'inscription : 23/08/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Artiste
Niveau : 50
Team active : .
Draco ♀ - Hélia - Ecaille Spéciale - Timide

Wattouat ♂ - Harry - Statik - Assuré

Capumain ♀ - Lilo - Fuite - Jovial

Otaria ♂ - Eon - Hydratation - Doux

Strassie ♀ - Tinkle - Corps Sain - Malin

Loupio ♀ - Sparkle - Absorb Volt - Discrète

Team spécifique : .
Absol ♀ - Erèbe - Chanceux - Jovial

Démolosse ♂ - Azel - Torche - Rigide

Haydaim ♂ - Opium - Chlorophyle - Doux


MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Mer 17 Juin - 22:23


Les chats savent réclamer Whiskas
Ash Miller ft. John Lewis Armstrong  

Nan mais qu'est ce qu'il raconte ? Bon ok, des lèvres voilà mais à côté de la poitrine... C'est comme comparer, je sais pas moi, une licorne et une loutre par exemple. L'une existe, l'autre pas. Je ris intérieurement, c'est bien le cas pour sa roussette alors ce n'est pas totalement idiot. Bon si ça l'est mais je m'en fou. Et dire que même un mec comme lui sous ses airs de saint et son coté coincé envisage de venir péchot dans un bar. Il doit être en manque c'est sûr. Je suis presque étonné qu'il n'est pas une copine, ba ouais, un mec comme lui, mignon, sérieux. Le genre de type fidèle à aimer les longues relations. Beurk. Je me redresse et m'approche de lui en titubant légèrement, heureusement qu'il est là pour que je me rattrape car le chemin entre le trottoir et la porte d'entrée du bar est une randonnée à mon sens !

" T'as besoin d'un verre John... De plus d'un verre même. "

Alors comme ça t'avais envie de me suivre ? Tu vas pas le regretter, promis ! J'attrape son bras et le tire à l'intérieur d'une démarche maladroite en direction du bar. Je m'assois sur un tabouret et commande une ligne de 10 shooter. Je sens que je vais le regretter mais je veux voir ce qu'il a dans le ventre ce brun. Châtain pardon.

" Allez Monsieur Saint, montre moi que tu en as. "

J'ai déjà presque terminé mes 5 shooter tandis que lui n'a même pas bu le premier. Je lève les yeux ciel.

" Je ne vais pas te montrer comment faut faire hein. Tiens pour te motiver un peu, je te propose que le dernier à terminer donne un gage à l'autre. "

Je devrais arrêter de boire moi, tant qu'il est encore temps mais je m'amuse tellement. Ce John passe aussi bien qu'une vodka orange, j'ai envie de le décoincer, de le voir s'éclater un peu, se lâcher. J'ai envie qu'il m'appelle Ash, pas monsieur. Je veux le dévergonder, voilà, c'est pensé. Je souris, au moins je remporte ce match, peut-être que ça le motivera de devoir faire ce que je lui dis de faire. Tiens, qu'est ce que je vais bien pouvoir imaginer d'ailleurs... Je réfléchis tandis que mon esprit se tord de plaisir à imaginer tout ce que je pourrais inventer. Voyons... On va commencer soft.

" Ta roussette. Embrasse là. "

J'indique la femme d'un signe de tête qui se déhanche sur la piste de danse comme si elle avait une bête dans le pantalon. Bien, elle est assez éméchée pour ne pas je pense lui asséner une gifle monumentale quoique je n'en rirais que plus.

" Tu vas pas te dégonfler John ? Si tu ne le fais pas, je m'en charge. "

Je souris, provocateur. Alors, elle te plaisait, tu attends quoi ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Lewis Armstrong
Habitué
avatar
Masculin Age : 25
Messages : 495
Date d'inscription : 12/09/2013

Âge du personnage : 22 ans
Pseudonyme(s) : /

Niveau : 81
Team active : Azumarill ♀ - Deedee - Coloforce - Rigide

Pharamp ♀ - Destiny - Statik - Foufou

Simiabraz ♀ - Ella - Brasier - Pressée

Dracolosse ♂ - Jules - Attention - Naïf

Roitiflam ♂ - Bawabawa - Braisier - Discret

Lucario ♂ - Luke - Impassible - Rigide



MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Mer 17 Juin - 23:17


Les chats savent réclamer Whiskas
feat. Ash Miller

C’est peut-être pour cette raison que je ne sors presque plus… Je ne sais pas ce qui m’arrive ce soir, mais de toute évidence, je ne me contrôle absolument pas, et ça pourrait s’avérer dangereux. Je me sens d’ailleurs me rapprocher lentement du jeune homme, sans même que je ne le réalise. Heureusement pour moi, je suis interrompu dans mon petit manège lorsque le champion m’annonce qu’il est temps de commencer à boire, ce qui n’est pas pour me déplaire. Même si je sais très bien que de rentrer de l’alcool dans ce corps qui n’a déjà aucun contrôle sur mes actions n’est certainement pas l’idée du siècle, je me laisse entrainer dans le bar sans aucune résistance. Je ne peux retenir un petit sourire alors que sa main chaude s’empare de mon bras, à seulement quelques centimètres de ma main. Oui, enfin, c’est normal, hein! Il y a des gens qui ne se laveraient plus jamais le bras après un contact avec un champion, alors bon, sourire, ce n’est pas tant obsédé que ça, en fin de compte.

Nous nous dirigeons sans tarder jusqu’au comptoir, ou mon camarade du jour nous commande… une ligne de shooter… Bon, on est assez loin du martini que j’avais prévu, moi… J’observe le barman remplir les petits vers les uns après les autres d’un air incertain. Moi qui tolère terriblement mal l’alcool, je risque de ramper en sortant d’ici… Je lève un regard toujours aussi incertain à Ash qui semble avoir déjà commencé à vider ses verres les uns après les autres, ce qui suffit à me signifier qu’il est sérieux… Il s’attend réellement à ce que je termine tout ceci… Je déglutis difficilement en pensant à ce que je m’apprête à faire, et je manque de m’étouffer alors que le coordinateur rajoute une condition forte intéressante. Une… conséquence…? J’imagine déjà quelques idées qui pourraient sortir de sa bouche, notamment celle de me trainer dans les toilettes pour accomplir je ne sais trop quoi qui risquerait de faire ma mère se retourner dans sa tombe, si elle savait…

-Pourquoi pas…

Je prends une grande inspiration avant de commencer à vider les shooter les uns après les autres, mais bien entendu, le grand brun est plus rapide que moi, et bientôt j’ai droit à la fameuse conséquence, qui me semble, une fois qu’il me l’annonce, bien douce comparée à ce que j’avais pu m’imaginer quelques instants plus tôt. Je lance un regard à la rousse toujours présente sur la piste de danse, pour réaliser qu’elle s’est mise à danser avec un autre homme. Il s’agit fort heureusement d’un grand maigrichon qui ne ferait certainement pas de mal à une mouche. S’il avait fallu qu’elle aille se frotter au grand chauve au teint foncé à quelques pas de là, disons que la tâche aurait été plus dangereuse. Mais à présent, avec quatre shooter dans le corps, j’affiche un air à la fois amusé et déterminé avant de me lever fièrement. Dans un mouvement rapide, je termine le dernier verre avant de glisser un clin d’œil à mon ami du jour, même si ce genre de comportement de ne ressemble pas d’habitude. Quand on dit que l’alcool aide à se faire des amis, on n’a pas tord. Sans plus attendre, je me dirige vers la planche à repasser aux cheveux roux, et avant même qu’elle ne comprenne ce qui se passe, je glisse mes lèvres contre les siennes pour lui offrir un gros baiser de matante plus qu’autre chose. Victorieux, je lève les deux bras en l’air avant de libérer un grand cri glorieux et retourner à ma place, pour commander deux autres rangées de shooter. J’adresse un large sourire à mon camarade avant de recommencer le jeu, cette fois avec la ferme intention de remporter le défi.

-DONE! My turn, now!

Ayant perdu toute forme de réserve, je lance un regard malicieux à mon ami avant de scruter l’endroit du regard, à la recherche d’un défi de taille pour le fabulous champion d’Amanil. Mon regard s’arrête finalement sur un pauvre gringalet absolument innocent, bien trop gêné pour inviter une fille à danser.

-Tu vois le moche, là?

Je ne peux retenir un espèce de sourire absolument idiot de venir se glisser sur mon visage, alors que je formule mon défi mentalement.

-Tu vas lui faire un wedgee.

Bien sûr, ce n’est certainement pas le défi du siècle, mais ça a le mérite de me dégêner un peu, et puis, même si je tente de me le camoufler, j’ai surtout hâte à ce que nous soyons un peu plus saoul pour lui lancer un autre défi qui trotte déjà malgré moi dans ma tête…


(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Miller
Newbie
avatar
Age : 22
Messages : 82
Date d'inscription : 23/08/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Artiste
Niveau : 50
Team active : .
Draco ♀ - Hélia - Ecaille Spéciale - Timide

Wattouat ♂ - Harry - Statik - Assuré

Capumain ♀ - Lilo - Fuite - Jovial

Otaria ♂ - Eon - Hydratation - Doux

Strassie ♀ - Tinkle - Corps Sain - Malin

Loupio ♀ - Sparkle - Absorb Volt - Discrète

Team spécifique : .
Absol ♀ - Erèbe - Chanceux - Jovial

Démolosse ♂ - Azel - Torche - Rigide

Haydaim ♂ - Opium - Chlorophyle - Doux


MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Mer 17 Juin - 23:48


Les chats savent réclamer Whiskas
Ash Miller ft. John Lewis Armstrong  

C'est qu'il est joueur le garçon. Je souris en le regardant vider ses 5 shooter, peu emballé au début avant de se laisser finalement prendre au jeu. Et bien et bien, il en faut peu pour le brun, je me demande bien lequel va coucher l'autre en premier. Et d'ailleurs, il y va, plutôt confiant, ça me fait rire, beaucoup rire. Je me demande comment va se finir cette soirée, plutôt mal j'imagine. J'aurai quand même aimé me souvenir de lui demain... Et le voilà qui s'écrit pour si peu, nous faisant évidemment remarqué par la gente féminine et masculine qui commencent à nous dévisager. Bien, le jeu n'en sera que plus distrayant. Le voilà d'ailleurs qui revient s'asseoir et commande à son tour la tournée de shooter. Et cette fois ci, c'est moi qui me fait prendre à mon propre jeu. Bon d'accord, les gages c'était une idée à la con. Mais maintenant que je suis là... Je vais pas reculer, peu importe la conséquence. Sinon j'aurai l'air d'une mauviette et ça, pas question !

" Un wedgee ? Tu plaisantes j'espère ? "

A son regard, non il ne rigole pas. Boooooooon. Je recommande un shooter pour me donner un peu de courage et je fonce, me glissant entre la foule, heurtant quelques danseuses sur la piste qui essayent de m'entraîner avec elles. Désolé les filles, ce soir je suis à lui. Je souris en l'imaginant me regarder depuis le bar et bien s'amuser. Je continue ma progression puis m'arrête devant le " moche " en question.

" Excusez moi d'avance. "  

Et sans plus de cérémonie, je saisis ce qui ressemble à un caleçon et je le tire haut et fort avant de repartir en courant vers mon acolyte en riant à en perdre haleine.

" A moi cette fois. "

La tournée de shooter alignée, le défi recommence et cette fois ci, pas question de perdre. Je me précipite si vite pour descendre les verres qu'un peu d'alcool coule le long de mon cou mais aussitôt je souris en faisant claquer le dernier shooter sur le bar en poussant un " Yes " victorieux et en levant les bras. Avec surprise, je constate que quelques personnes se sont réunies autour de nous afin d'assister à ce petit match et ça m'amuse, ça me donne même des idées.

" So... John. "

Je souris, que va t-il faire ce tour ci ? Je cherche autour de moi. J'ai pas mal de suggestions, plus trashs les unes que les autres mais je veux rester tranquille pour le moment, il n'a pas encore assez bu pour tout ce que j'imagine. Enfin ça commence à venir. Oh allez, ça ça fera l'affaire. D'un geste de la main je désigne ma nuque où coule l'alcool renversée plus tôt. Pas besoin de plus d'explications n'est ce pas ?

" Come on John ! "

Je te l'ai dit non, que tu allais le regretter. Ah non tu as raison, mais je l'ai pensé si fort que tu aurais dû l'entendre. Je souris, voyons John, tu ne vas pas déjà abandonner, tu as accepté de me suivre, assume le.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Lewis Armstrong
Habitué
avatar
Masculin Age : 25
Messages : 495
Date d'inscription : 12/09/2013

Âge du personnage : 22 ans
Pseudonyme(s) : /

Niveau : 81
Team active : Azumarill ♀ - Deedee - Coloforce - Rigide

Pharamp ♀ - Destiny - Statik - Foufou

Simiabraz ♀ - Ella - Brasier - Pressée

Dracolosse ♂ - Jules - Attention - Naïf

Roitiflam ♂ - Bawabawa - Braisier - Discret

Lucario ♂ - Luke - Impassible - Rigide



MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Jeu 18 Juin - 2:24


Les chats savent réclamer Whiskas
feat. Ash Miller


J’observe avec un large sourire amusé le coordinateur s’éloigner vers sa proie, qui n’a de toute évidence aucune idée de ce qui s’apprête à lui arriver. Je me permets même de me relever sur ma chaise pour mieux assister à la scène qui se déroule exactement comme je l’avais imaginé. Le regard rivé sur le spectacle, je tâte le comptoir à la recherche d’un fond de verre qui pourrait rendre le tout encore plus loufoque. Je trouve d’ailleurs un restant juste à temps pour rire encore plus fort alors que le pauvre garçon se fait littéralement arracher son sous-vêtement ainsi qu’un petit cri des plus aigus. Je manque de tomber de ma chaise tant je trouve le spectacle divertissant, et je me doute bien que l’importante quantité d’alcool présente dans mon corps y est certainement pour quelque chose.

-Oh mon dieu! T’as vu sa face!? Priceless!

Je reprends place sur ma chaise avant qu’il ne m’arrive un accident, ce qui pourrait bien arriver étant donné que le jeune homme s’apprête déjà à commander une nouvelle tournée, ce qui semble attirer les regards des plus curieux. Je souris d’ailleurs à une jeune femme cette fois un peu mieux formée que la rousse qui vient de me passer sous les lèvres, mais de toute évidence, celle-ci n’a d’yeux que pour le grand ténébreux à mes côtés. Je ne lui porte donc plus aucune attention pour me concentrer sur les shooter qui se vident un peu trop vite à mon gout du côté de l’adversaire. Je n’en ai fini que trois alors que lui claque son dernier sur le comptoir, triomphant. Je me demande d’ailleurs comment il est capable d’avaler toute cet alcool sans tomber raide mort… Je sens déjà ma tête tourner alors que lui semble complètement en forme. Il s’empresse d’ailleurs de me proposer une nouvelle conséquence, que je ne comprends d’ailleurs pas. Étourdis, j’observe le jeune homme sans comprendre, attendant la suite des indications, mais comme il n’en fait rien, je comprends qu’il en reviendra à moi de deviner ses ordres, ce que je finis d’ailleurs par faire. Malgré mes sens plutôt limités, je ne manque pas de remarquer la coulisse d’alcool contre son cou. Un sourire un peu bête se dessine sur mon visage, alors que je me redresse pour m’approcher de mon compagnon d’un pas lent.

Dans un petit rire silencieux, je m’empare du jeune homme par les épaules pour planter mon regard dans le sien. Sous les regards intrigués de notre public improvisé, je me glisse contre sa nuque, où une odeur d’alcool émane. Sans même me poser des questions sur l’intelligence de ce que je m’apprête à faire, je recueille la petite goutte solitaire à l’aide de ma lèvre inférieur. Je sens un frisson me parcourir le corps alors que nos corps entrent dans un contact que je n’aurais jamais espéré. Voilà, gage complété. Victorieux, je me redresse pour faire face une nouvelle fois au coordinateur.

-Maintenant c’mon tour…

Un nouveau rire m’échappe alors que mon regard se promène sur les sourires amusés des filles attroupées autour de nous. Oubliant complètement la condition nécessaire avant de lancer de nouveaux gages, je me rapproche une nouvelle fois du visage du champion, sans même lui demander son consentement. Ni le mien d’ailleurs. Sans réaliser ce que je m’apprête à faire, je glisse l’une de mes mains contre sa nuque encore humidifiée par l’alcool alors que je m’accote contre le comptoir à l’aide de l’autre afin d’éviter de perdre l’équilibre. Here goes. Mon cœur se met à pomper avec une rapidité dangereuse alors que je me sens presser mes lèvres contre les siennes.



(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Miller
Newbie
avatar
Age : 22
Messages : 82
Date d'inscription : 23/08/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Artiste
Niveau : 50
Team active : .
Draco ♀ - Hélia - Ecaille Spéciale - Timide

Wattouat ♂ - Harry - Statik - Assuré

Capumain ♀ - Lilo - Fuite - Jovial

Otaria ♂ - Eon - Hydratation - Doux

Strassie ♀ - Tinkle - Corps Sain - Malin

Loupio ♀ - Sparkle - Absorb Volt - Discrète

Team spécifique : .
Absol ♀ - Erèbe - Chanceux - Jovial

Démolosse ♂ - Azel - Torche - Rigide

Haydaim ♂ - Opium - Chlorophyle - Doux


MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Jeu 18 Juin - 12:08


Les chats savent réclamer Whiskas
Ash Miller ft. John Lewis Armstrong  

Pourquoi lui ai-je demandé ça ? Je suis trop bourré pour penser rationnellement ou la raison est différente ? A vrai dire, j'opte pour la deuxième option et comme si ça ne suffisait pas, je sais en réalité pourquoi j'ai fait ça, je le sais même parfaitement. Evidemment, je ne l'admettrai jamais mais ça c'est encore une autre histoire. Enfin, de là à penser que j'en sois arrivée jusque là... Ca me fait frissonner et d'ailleurs je continue à songer à la fin de cette soirée qui se dessine un peu plus clairement chaque minute. Enfin clairement... Pour ce qui est de la vue, c'est une toute autre histoire, le bar commence à tanguer et l'euphorie monte m'arrachant quelques rires tandis qu'il me regarde un peu perdu, ne sachant pas bien ce que j'attends de lui. Allons John, ne te fais pas sentir pus bête que tu l'es. Je bascule ma tête en arrière afin de tendre ma nuque. Ca t'éclaire mieux ? J'imagine que oui puisque ses lèvres viennent glisser sur ma peau afin de recueillir la goutte d'alcool qui s'est frayée un chemin jusqu'à ma clavicule. A son contact, je ne peux réprimer un frisson, comme si l'alcool amplifiait chacune des sensations que ce garçon m'offre. Un délice. Je souris en me redressant sur mon tabouret. J'ai de plus en plus chaud, j'en suis presque à retirer mon tee-shirt que je secoue afin de faire rentrer un peu d'air contre mon torse. Hm, l'alcool. Hm.

J'ignore l'attroupement qui s'est fait autour de nous, il n'y a plus que lui en face de moi qui capte mon attention. Et alors que je m'apprête à recommender une nouvelle ligne d'alcool, sa main vient se poser contre ma nuque et ses lèvres cueillir les miennes. Oh god, John. Mais tu en as ma parole, plutôt deux paires qu'une. Je ne sais pas si c'est l'alcool qui lui a donné ce courage ou mes invitations mais bordel John, c'est bon. Je prolonge le baiser avec délice, ignorant les cris aigus des filles qui se languissent de ne pas être à ma place ou à celle de John mais qui trouvent ça vraiment hot. Tant mieux pour elles, c'est encore mieux de mon point de vu. Je souris contre ses lèvres qui porte le goût à la fois tendre et amer de l'alcool à la poire. J'entends quelques bruits d'appareils photos et quelques flashs m'éblouissent. On est déjà probablement sur Twitter, Facebook et autre réseaux sociaux à la mode. Je me demande combien ce baiser va faire grimper ma popularité ? Non pas que je ne le sois pas déjà mais c'est toujours amusant de lire les commentaires jaloux des fans. Etant donné que c'est un homme en plus... Je risque même de faire la une des journaux pour la seconde fois de la semaine. Ca n'en sera que plus amusant.

" Pas mal John mais où sont les shooter ? "

Oh je le taquine évidemment parce qu'en réalité je m'en fiche de ça. Je le regarde, un sourire satisfait au coin des lèvres. J'ai envie de l'embrasser à nouveau, de prendre ses lèvres, de ne plus m'en détacher mais là tout de suite je crois que je vais... Je bouscule le groupe pour me frayer un passage et me précipiter à l'extérieur en espérant qu'une bouffée d'air me fera du bien mais au contraire, toute cette course ne m'a rendu que plus malade encore et je rends tout l'alcool que j'ai bu. Oh la la, que je suis mal. Notre petit jeu et son baiser m'ont donné l'impression que tout allait bien, que je pouvais encore boire mais en réalité, je ne tiens presque plus debout et je dois me battre contre mon équilibre interne pour ne pas terminer allongé dans le caniveau. Bien, comme technique de drague, il y a mieux. Great !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Lewis Armstrong
Habitué
avatar
Masculin Age : 25
Messages : 495
Date d'inscription : 12/09/2013

Âge du personnage : 22 ans
Pseudonyme(s) : /

Niveau : 81
Team active : Azumarill ♀ - Deedee - Coloforce - Rigide

Pharamp ♀ - Destiny - Statik - Foufou

Simiabraz ♀ - Ella - Brasier - Pressée

Dracolosse ♂ - Jules - Attention - Naïf

Roitiflam ♂ - Bawabawa - Braisier - Discret

Lucario ♂ - Luke - Impassible - Rigide



MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Jeu 18 Juin - 17:54


Les chats savent réclamer Whiskas
feat. Ash Miller


Un frisson me parcours le corps alors que mes lèvres s’emparent des siennes dans une manière affreusement impressionnante pour mon manque d’expérience. C’est comme s’il s’agissait de quelque chose de si naturel. Sans même que je n’ai à réfléchir, mes doigts se resserrent sur le corps chaud et quelque peu humide du ténébreux qui ne semble pas prêt à repousser mes actions. D’ailleurs, avant que je ne puisse prendre le temps de réfléchir à mes actions, le voilà qui me rend tous mes efforts, m’arrachant au passage un petit gémissement. Je sens mon rythme cardiaque s’accélérer un peu plus à chaque seconde, laissant une douleur aigue s’y installer, mais je n’y porte aucune attention. Ni à cette douleur, ni aux flashs qui commencent à s’allumer ici et là. J’imagine que c’est normal, puisqu’après tout, il s’agit d’un champion qui se trouve contre mes lèvres…

-Oh dear Arceus! Oh god! I’m so sorry!

Je me retire d’un bond alors qu’un sourire amusé se dessine sur les lèvres de l’autre, me faisant enfin réaliser ce qui vient de se produire. À la mention de l’alcool, je réalise mon erreur. Par Arceus, je viens de… Un nouveau frisson me parcours le corps, mais cette fois pour des raisons totalement différentes. Cette fois, je ne manque pas de remarquer les battements dangereux qui battent avec violence dans ma poitrine. Je ne devrais pas être ici. Pas avec lui, en tout cas. Je suis venu me chercher une femme. Je suis venu avec l’espoir secret de frapper un coup de circuit, mais for the love of Arceus, pas avec un… Oh my, je sens que je vais m’évanouir. Tout ceci est trop pour moi. Mon regard trouble s’est rivé contre le comptoir. Je n’ose plus le regarder, de peur d’être pris d’une autre sensation incontrôlable. De peur de me voir lui demander plus. Arceus, mais qu’est-ce qui me prend! Je dois partir avant qu’il ne soit trop tard. En fait, j’aurais dû partir il y a déjà bien longtemps de cela. Je n’aurais jamais dû le suivre! Je ne savais déjà que trop bien quelles étaient ses intentions. Je savais bien qu’avec un tel regard, ce champion ne pensait pas simplement à me parler de la beauté du pelage de son Absol. Je savais, et pourtant j’ai accepté de me prêter à son petit jeu. Et le pire… Le pire, par tous les dieux, c’est que ce n’est pas lui qui… C’est moi qui…

-Oh god…

Je dois partir, et je m’apprête justement à le faire, à fausser compagnie au brun, quand celui-ci est plus rapide que moi. Sans prévenir, il se redresse d’un bond pour se diriger vers la sortie, bousculant quelques spectateurs un peu trop curieux au passage. Ce jeune homme aurait-il lui aussi été trop loin pour ses principes? En quelques sortes, je l’espère. Je veux me faire croire que tout ceci n’était que les conséquences d’un peu trop l’alcool. Après tout, avec tout ce que nous venons d’ingurgiter, il est en quelques sortes normal que nous ne contrôlions plus nos actions. Je tente de m’y accrocher, même si au fond, je continue d’être terrorisé devant ce que je viens de faire. Un homme, bordel de merde, un putain d’homme, quoi… Je secoue la tête, tentant de chasser ces pensées affreusement envahissantes. Allons, John, ce n’est que l’alcool. Ce jeune champion n’en menait d’ailleurs pas tant plus large que moi, à voir comme il s’est précipité à l’extérieur. Je devrais d’ailleurs peut-être aller vérifier s’il va bien, aussi mauvaise me semble cette idée. Tout en moi me cri de ne plus jamais l’approcher. De quitter la ville, bordel! Malgré tout, me voilà réglant la note avant de me redresser et me diriger, un peu trop chancelant à mon goût, vers la sortie, où je retrouve aussitôt celui avec qui je viens de partager… Enfin, bref! Inutile de me torturer d’avantage.

-Hey, euh… Ça va…? Enfin, visiblement non, ça va pas…

Difficile à croire, mais ce jeune homme vient de rendre toute sa soirée sur ses chaussures alors que moi, je conserve la totalité de moi à l’intérieur, bien au chaud. C’est difficile à croire, mais bon, comme je ne sais pas combien de verres avait bien pu caler le champion avant mon arrivée… Je pousse un soupir, ne sachant trop quoi faire dans ce genre de situation. Après tout, généralement, lorsque je sors, c’est moi qui doit être balancé dans un taxi pour rentrer chez moi… Mais cette fois, il semblerait qu’il en revienne à moi de prendre les décisions. Dans un nouveau soupir, je passe un bras autour de la taille du champion pour l’aider à garder l’équilibre. Bordel, John, mais qu’est-ce que t’es en train de foutre, là…!

-J’habite à seulement deux coins de rues d’ici, ce sera sûrement plus simple que d’attendre un taxi.

Oh putain de chiasse d’Arceus! Je l’ai dit. Je l’ai invité… Je ne sais vraiment pas ce qui me prend. En fin de compte, c’est moi qui aurait dû vomir un bon coup, peut-être que mes idées seraient un peu plus clairs… Malgré tout, je me met en marche en direction de chez moi, soutenant malgré ma démarche chancelante mon « ami », et en quelques minutes à peine, nous voilà devant ma porte que je débarre avec difficulté avant d’inviter le champion à y rentrer.

-Tu peux faire comme chez toi, la douche est à ta droite.

Je relâche le brun pour me diriger vers la cuisine, où je vais m’accoter contre un comptoir avant de m’emparer d’un contenant de Gravol, qui me ferait vraiment du bien en ce moment…


(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Miller
Newbie
avatar
Age : 22
Messages : 82
Date d'inscription : 23/08/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Artiste
Niveau : 50
Team active : .
Draco ♀ - Hélia - Ecaille Spéciale - Timide

Wattouat ♂ - Harry - Statik - Assuré

Capumain ♀ - Lilo - Fuite - Jovial

Otaria ♂ - Eon - Hydratation - Doux

Strassie ♀ - Tinkle - Corps Sain - Malin

Loupio ♀ - Sparkle - Absorb Volt - Discrète

Team spécifique : .
Absol ♀ - Erèbe - Chanceux - Jovial

Démolosse ♂ - Azel - Torche - Rigide

Haydaim ♂ - Opium - Chlorophyle - Doux


MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Jeu 18 Juin - 21:14


Les chats savent réclamer Whiskas
Ash Miller ft. John Lewis Armstrong  

Bon, pas glamour du tout le coup du vomis mais je me sens vraiment mal et le monde continue de tourner. Le lampadaire se déplace, j'essaye de m'y adosser pour me soutenir mais je le rate plusieurs fois et finalement je m'écroule sur le trottoir trop saoul pour me relever seul. Bon au moins, je ne tomberai pas plus bas. Je ris seul en guettant inlassablement la porte de sortie du bar. Je veux qu'il vienne, qu'il prenne soin de moi. Je veux que se soit lui et pas quelqu'un d'autre. J'ai bien le droit à un caprice de temps en temps et après la semaine que j'ai passé, je peux au moins avoir ça nan ? J'y pense fort, très très fort et je crois que ça marche parce que le voilà qui sort et se précipite vers moi pour me relever et me soutenir sous son épaule. Aaaah, j'essaye de tenir sur mes jambes, je me concentre le plus fort possible mais même en envoyant comme signal à mon cerveau d'aller à droite, mes jambes partent à gauche et je ne comprends rien. Rien ne fonctionne.  

" John, j'y arrive pas. Je crois que j'ai besoin d'un verre. "

Il me raccompagne jusque chez lui... Donc c'est moi qui le raccompagne non ? Enfin peu importe mais à peine entré que je m'écroule sur le sofa afin de retirer mes chaussures et mes vêtements parce que bordel, j'ai toujours aussi chaud. D'abord mon pantalon où il reste quelques tâches de vomis puis ma veste et mon tee-shirt. Pffffiouuu je souffle, ça fait du bien, de l'air. Je me redresse et regarde le studio autour de moi, pas mal. Je fixe une porte, celle qu'il m'a montré en arrivant. Donc la douche, c'est par là ? Ca ne me fera pas de mal tiens. Je me lève en titubant et me dirige à la salle de bain que je ne prends même pas la peine de fermer. Je retire ce qu'il me reste de vêtements, c'est à dire mes chaussettes et mon boxer et me glisse sous la douche bien chaude. Hm, c'est bouillant même, ça picote. Je souris en me savonnant avec le gel douche de John qui sent... Il sent... Je ferme les yeux et cherche ce parfum fruité que je connais... Le kiwi ! Oui c'est ça. Hm. Je termine de me laver et coupe l'eau avant de sortir et de m'enrouler la taille dans une serviette. Sans même prendre le temps de m'essuyer je sors vêtu de la sorte et me précipite pour serrer John dans mes bras.

" Serre moi un verre John... Allez. "

Mes bras l'enserrent tandis que je pose légèrement ma tête sur son épaule. Décidément, qu'il est lent... Je devrai peut-être le faire moi-même. Comment ça, arrêter de boire ? Je peux encore, tout va bien, j'ai complètement dessoûlé après cette douche. Enfin presque dessoulé.

" Tu pourrais me prêter des affaires aussi John ? "

Je dépose un smack sur sa joue avant de m'écarter de lui, maintenant trempé. J'ai moi-même les cheveux qui continuent de dégouliner sur mes épaules et mon torse, chaque goutte m'arrachant un frisson désagréable. Je me rassois tout naturellement sur le canapé et croise les jambes, sans le quitter du regard. J'attends quelque chose... Et c'est pas mon verre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Lewis Armstrong
Habitué
avatar
Masculin Age : 25
Messages : 495
Date d'inscription : 12/09/2013

Âge du personnage : 22 ans
Pseudonyme(s) : /

Niveau : 81
Team active : Azumarill ♀ - Deedee - Coloforce - Rigide

Pharamp ♀ - Destiny - Statik - Foufou

Simiabraz ♀ - Ella - Brasier - Pressée

Dracolosse ♂ - Jules - Attention - Naïf

Roitiflam ♂ - Bawabawa - Braisier - Discret

Lucario ♂ - Luke - Impassible - Rigide



MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Jeu 18 Juin - 22:07


Les chats savent réclamer Whiskas
feat. Ash Miller


Ce jeune homme pu l’alcool et le vomi, mais bordel, dans ce cas pourquoi ne suis-je pas capable de détourner le regard…? Alors que je m’affaire à avaler deux Gravol dans l’espoir de calmer ce terrible mal de cœur qui s’est emparé de moi depuis le dernier verre que j’ai ingurgité, je ne parviens pas à détourner le regard du grand brun qui soudainement se redresse pour… Oh, par Arceus! Je sens mes joues rougir alors que mon invité fait tomber son haut sur le sol. Je manque de m’étouffer sur mon cachet, mais fort heureusement pour moi, le jeune homme disparait vers la salle de bain juste à temps. Je peux enfin pousser un soupir de soulagement alors que j’entends le jet de douche se mettre à couler. Me sentant enfin en sécurité, je peux souffler et aller me laisser tomber contre le canapé où s’est imprégnée une forte odeur d’alcool. Fort heureusement pour moi, aucun de mes alliés ne s’est fait réveillé par tout ce bruit, et j’espère vraiment qu’il en restera ainsi pour le reste de la soirée. Surtout que le bruit n’est peut-être pas termin… Oh, mais voyons, John! Reprends-toi! Je secoue ma tête, chassant ces pensées disgracieuses de mon esprit. Vivement demain matin, quand ce champion sera partit, et que je me réveillerai sans plus aucun souvenir de cette soirée abominable. D’ailleurs, je compte bien appeler un taxi pour mon ami dès lorsqu’il sera sortit de la douche. Il est hors de question qu’il dorme ici ce soir!

J’ai quelques minutes pour me reposer de la présence du champion, mais bientôt, celui-ci revient vers moi, avec… Par Arceus… Mais combien de fois devrai-je invoquer le nom de notre dieu Pokémon ce soir… Le jeune homme s’approche de moi, simplement couvert d’une petite serviette qui pourrait certainement tomber à n’importe quel instant. Je sens les rougeurs revenir de plus bel sur mes joues, ainsi qu’un petit sourire timide qui vient écarter mes lèvres. Pourquoi je souris, moi? Je me redresse d’un bond, et je m’apprête à reculer mais le ténébreux est plus rapide que moi. Avant même que je ne puisse réagir, le jeune homme est sur moi, refermant ses bras autour de mon corps comme pour m’empêcher de fuir. Les odeurs de vomi et d’alcool ont cette fois laissé place à un mélange étrangement enivrant d’homme et de propreté. Je me sens me mettre à trembler légèrement alors que l’une de mes mains ne se trouve plus qu’à quelques centimètres de ses fesses. Il me serait tellement facile de me glisser sous cette serviette… Je suis heureusement interrompu par la voix du coordinateur, qui résonne dans l’appartement.

-Dis, tu crois pas que t’as déjà assez bu, toi…?

De toute évidence, il n’a pas l’intention d’arrêter de boire… J’aurais beau tenter de le convaincre de toutes les manières possibles, je sais qu’il reviendra toujours à la charge. Ainsi, alors qu’il se décide enfin à me libérer, je libère un petit soupir avant de me diriger vers la cuisine, où je nous prépare deux cafés ainsi que chacun un whisky sur glace. J’apporte le tout au salon avant de me diriger vers ma chambre, où je déniche quelques affaires à lui prêter. Ce sont des vêtements que je ne porte plus, comme je ne m’attends pas à les revoir d’ici peu. En fait, je pourrais bien ne jamais les revoir et ça ferait mon affaire. Une fois de retour au salon, je sens mon regard se poser de lui-même sur le torse dévêtis de l’homme en serviette. Je remarque chaque goutte perlant sur sa peau, comme si celles-ci tentaient de m’inviter à venir les rejoindre. Je sens un nouveau frisson s’empare de moi alors que mes pas me mènent de nouveaux à ses côtés. Cette fois, je n’ai pas besoin de l’alcool qui repose sur la table du salon pour m’approcher de l’homme. Je ne pense plus de manière logique. À vrai dire, je ne pense plus du tout. Je ne sais d’ailleurs pas où est rendue cette idée pourtant bien plus raisonnable d’appeler un taxi à mon ami. Mais au lieu d’obéir à mon côté sécuritaire et rationnel, je viens prendre place sur mon invité, à califourchon. Je tremble de toute part. Je sais qu’il s’agit de la pire idée de l’univers, et pourtant, alors que mes mains se glissent contre son torse chaud et humide, mes lèvres viennent une fois de plus se glisser contre les siennes. Et cette fois, je ne m’arrête pas pour m’excuser.



(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Miller
Newbie
avatar
Age : 22
Messages : 82
Date d'inscription : 23/08/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Artiste
Niveau : 50
Team active : .
Draco ♀ - Hélia - Ecaille Spéciale - Timide

Wattouat ♂ - Harry - Statik - Assuré

Capumain ♀ - Lilo - Fuite - Jovial

Otaria ♂ - Eon - Hydratation - Doux

Strassie ♀ - Tinkle - Corps Sain - Malin

Loupio ♀ - Sparkle - Absorb Volt - Discrète

Team spécifique : .
Absol ♀ - Erèbe - Chanceux - Jovial

Démolosse ♂ - Azel - Torche - Rigide

Haydaim ♂ - Opium - Chlorophyle - Doux


MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Ven 19 Juin - 0:06


Les chats savent réclamer Whiskas
Ash Miller ft. John Lewis Armstrong  

A peine le plateau posé sur le table basse du salon que j'attrape le verre de whisky que je verse dans mon café. Hm, un petit Irish Coffee pour se réveiller, rien de mieux. Je souris en le sirotant d'une traite. Cul sec ! Je ris en regardant John qui... Qui s'approche et s'assoit à califourchon sur moi. Bon sang, avec plaisir. Ses mains se glissent sur mon torse chaud tandis que ses lèvres s'emparent des miennes. Je souffle doucement pour savourer ses caresses avant de lui rendre son baiser sans aucune retenue. A la fois délicat et désinvolte. Ca fait longtemps que je n'ai pas couché avec un homme en faite en y repensant, plusieurs mois, même années je crois. Je laisse ses pensées de côté pour m'appliquer dans chacun de mes gestes, pas facile en réalité avec l'alcool mais je m'efforce de faire de mon mieux pour ce cher John.

" Tu es bien maladroit John. C'est ta première fois avec un homme ? "

C'est vrai quoi. Depuis le début de la soirée, le brun est hésitant comme si il ne savait pas vraiment dans quoi il s'embarquait ou encore où il allait. Enfin, ou il est totalement inconscient ou alors il sait exactement ce qu'il veut ce que j'admire un peu plus que l'option numéro une. Et puis merde, depuis quand je m'occupe du côté moral moi ? Je trouve, je drague, je baise. Point. Mais avec lui, c'est vrai que ça a été un peu différent, ce jeu du chat et de la souris... Bon ok, j'ai adoré ça. Et ça se poursuit puisque je continue de l'embrasser, perché à ses lèvres, nous laissant à peine le temps de reprendre notre souffle. Je souris, c'est drôle comment tout ça a tourné et dans le fond, c'est lui le responsable, j'avais vraiment pas l'attention de le toucher, bien au contraire. Il m'était sympathique mais c'est tout. Il est passé de mignon à désirable en une soirée, épatant. Je souffle dans son cou, lui murmurant quelques mots à l'oreille.

" On ne va plus en avoir besoin de ces vêtements. "

D'un signe de tête je désigne le linge que John m'a rapporté pour ne pas continuer à me les peler en serviette. Enfin maintenant je n'ai plus du tout froid, du tout. J'avoue que sortir de la douche m'avait frigorifié mais là c'est bon. Et c'est pas l'alcool cette fois ci ! Je ris en songeant à ces pensées malsaines avant de glisser mes mains sous son haut pour accéder à son torse que je sens frissonner sous mes caresses. Mes lèvres quant à elles continues de s'emparer des siennes, elles les taquinent, les mordillent, laissant monter le désir. Bon ok, là je joue avec lui, je m'amuse, rien de sérieux pour l'instant mais j'aime ça. Ce petit jeu de défi qui s'est installé entre nous n'a pas cessé même en quittant ce bar, même en abandonnant l'alcool. Oh non, bien au contraire, les règles ont juste changé, un petit peu. Et ce n'est pas pour me déplaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Lewis Armstrong
Habitué
avatar
Masculin Age : 25
Messages : 495
Date d'inscription : 12/09/2013

Âge du personnage : 22 ans
Pseudonyme(s) : /

Niveau : 81
Team active : Azumarill ♀ - Deedee - Coloforce - Rigide

Pharamp ♀ - Destiny - Statik - Foufou

Simiabraz ♀ - Ella - Brasier - Pressée

Dracolosse ♂ - Jules - Attention - Naïf

Roitiflam ♂ - Bawabawa - Braisier - Discret

Lucario ♂ - Luke - Impassible - Rigide



MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   Ven 19 Juin - 3:22


Les chats savent réclamer Whiskas
feat. Ash Miller





(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les chats savent réclamer Whiskas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les chats savent réclamer Whiskas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Premiers bébés sphynx (chats nus)
» Bouillette qui n'attire pas les poissons chats ?
» poissons - chats
» RALLYE DES CHATS
» mes chats des forêts norvégiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil-