« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Crownless (OS, Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riku A. Nagel
Administratrice
avatar
Messages : 453
Date d'inscription : 08/01/2014

Âge du personnage : 22 ans, née un 29 septembre
Métier / Études : Championne Coordinatrice de Zazambes
Pseudonyme(s) : Miss Anarchy, Championne coordinatrice de Zazambes

Niveau : 66
Team active :

Bob - Bizarre - Sans Limite
★ Lance-Soleil


Tarja - Modeste - Contestation
★ Eboulement


Marilyn - Bizarre - Corps Gel
★ Vibrobscur


Janis - Discrète - Intimidation
★ Seisme


Lemmy - Hardi - Statik
★ Danse-Pluie


Floor - Naïve - Matinal
★ Ball-Ombre


Team spécifique : ★★

Jimmy - Discret - Essaim
★ Toxik


Ripper - Jovial - Brise-Moule
★ Tonnerre


Dio - Malpoli - Armurbastion
-
Li - Maligne - Force Pure


MessageSujet: Crownless (OS, Evolution)   Lun 29 Juin - 11:15




Crownless
évolution de LEMMY






« Ri-chan, j’ai aucune envie de rentrer là-dedans… »

Je comprends un peu le fait que Liza ne soit aucunement rassurée en apercevant depuis le ciel le Château des Falaises. Ce dernier a connu des jours plus glorieux. Ses vitres ont éclaté, et une partie du jardin est carbonisée. C’est donc ça, ce qui reste après une bataille. Je ne réponds pas et descend, toujours sur le dos de Yui, à l’arrière du Château. La porte de derrière par laquelle j’étais partie n’a pas bougée. Quand je vois la bâtisse de plus près, je ne suis pas plus rassurée. Des fissures sont venues rayer les murs, et quelques tuiles, des ardoises sont tombées du toit. Et pire encore, il n’y a pas âme qui semble vivre dans le coin. Je n’ai aperçu personne dans le jardin, mais peut-être Alex est-il déjà parti pour Nuva Eja avec toute sa clique. Ou alors s’est-il absenté pour un de ses passe-temps sordides et se défouler les nerfs. Quoi qu’il en soit, Lemmy doit-être ici. Tout est trop calme, et je ne suis pas non plus rassurée dans ce coin.

« Eh, j’te rappelles que c’est toi qui voulait me suivre… M’enfin. T’inquiètes, je connais ce château, il n’est pas hanté. »
« C’est pas ça qui m’préoccupe, et tu le sais… »


Hm… Sauf si on prend en compte le fait que notre cousin semble parfois parler au vide. Le fantôme d’Irina, peut-être. Puis, c’est pas vraiment le fait qu’il soit hanté qui m’inquiète, mais plutôt la pensée que Alex ne revienne plus jamais ici. Quant à Liza, bah, c’est l’inverse. Je pousse la porte qui n’est pas verrouillée et entre dans le la grande bâtisse qui n’a pas vraiment changé de l’intérieur, si ce n’est qu’elle a pris la poussière, en quelque semaines, et que quelques éclats de verre jonchent encore le sol par endroits.  Cet endroit est si beau quand il est en meilleur état… Maintenant, plongé ainsi dans l’obscurité, c’est lugubre et… j’ai l’impression que toute la vie qu’il dégageait est morte. Le grincement du parquet me fait sursauter, mais j’avance tant bien que mal dans le hall, Liza me collant de près.

« Bordel il vit vraiment dans cet espèce de truc délabré?! »
« Il est dans cet état depuis le passage de l’autre gros con. »
« Ah… »


Nous chuchotons à voix basse, le plus discrètes possible. Un nouveau craquement se fait entendre.

« Euh… Y’a quelqu’un? »

Sans trop savoir pourquoi, je fais taire ma sœur d’une main sur la bouche quand les craquements se transforment en bruits de pas bien plus clairs. Je ne sais d’où ils peuvent venir, et nous reculons vers l’escalier, pour monter finalement sur le balcon, vers l’étage. Ce qui est très logique quand on sait que le danger se trouverait à l’intérieur. Je comprends pourquoi les personnages de films d’horreur sont stupides, maintenant… Bordel, si Alex était là, pourquoi il nous ferait ce genre de blague?! Ouais, non, je sais très bien pourquoi il ferait ça, en fait. Mais, comme d’habitude quand on surveille les alentours, on oublie toujours une chose essentielle : regarder derrière soi.

« Bordel de merde mais qu’est-ce que tu fous là, Riku?! »
« WAAAAAAAAAAAAAAH! »


Mon cri et celui de Liza résonnent dans toute l’enceinte du château, et j’ai un instant peur que la baraque déjà fragilisée nous tombe sur la gueule. Alex se tient juste là, les bras croisés et son air mécontent des grands jours après avoir tout juste rangé une lame dans sa poche. Faut vraiment qu’il arrête de sortir ces machins a tout va. Moi, je suis bizarrement habituée, mais Liza va faire la tronche. Puis, bah… Il est vivant au moins. Son regard ne s’arrête pas longtemps sur moi et se fixe vite sur Liza, reconnaissant peu à peu ma grande sœur. Une ambiance glaciale s’instaure vite entre ces deux-là. Aie… C’est vrai que avec la mort d’Irina, ils ne se sont pas vraiment quittés sous de bonnes étoiles, et je peux comprendre les suspicions de Liza.

« Je t’avais dit d’attendre mon appel, mais- »
« Laisses-là faire ce qu’elle veut, connard! »
« Liza, quelle joie de te revoir! Je vois que tu me portes encore et toujours dans ton cœur, comme c'est touchant... »
« Gardes tes sarcasmes, Alexander Nagel. T’en a pas marre de mettre ta famille en danger de mort? »
« T’en as pas marre de te planquer derrière ta petite sœur en tremblant? »
« Ouais, bah, on parlera quand tu te baladeras plus avec des couteaux sur toi! »
« Elle a pas vraiment tord, là, Alex... »
« Oh, c'est bon! J’ai pas reconnu ta voix, j’ai juste pris quelques précautions au cas où… »
« Quel genre de précaution, hein? Le genre de précaution, qui implique de zigouiller un inconnu si il s’avère être un ennemi? »
« Ooooooh, superbe déduction, tu es perspicace! »
« Arrêtes de me prendre pour une conne! Tu sais très bien pourquoi je peux pas te voir en peinture! T’as abandonné Irina!! »
« Oh, Irina? Qu’est-ce que tu racontes, elle est là, avec nous. Elle t’a longtemps attendue, toi aussi, tu sais. »


Je dois retenir Liza pour qu’elle n’attaque pas directement Alex. Autrefois, elle aurait peut-être eu le dessus, mais aujourd’hui, la chose sera bien moins aisée. Je comprends sa rage déclenchée par sa peur, et aussi sa tristesse d’avoir perdu sa très chère cousine. Mais les propos de notre cousin réveillent quand même en elle le doute, et la voila qui regarde nerveusement autour d’elle. Bien sûr, elle ne voit rien, pas d’Irina à l’horizon. Liza se mord la lèvre et reste en retrait derrière moi, résignée et l’air peu rassurée. Alex lui aussi est devenu silencieux, et fixe un point invisible avec un sourire supérieur… Merde, est-ce qu’elle est vraiment là, elle aussi? J’aime pas cette situation, il a rien d’autre à faire que jouer, là?! Alors que moi…

« Sérieux, j’ai cru que t’étais mort … T’aurais au moins pu passer un mini coup de fil. T’avais promis! J’sais très bien que appeler avant ta victoire, ça t’aurait fait chier de pas pourvoir m’annoncer direct que t’avais gagné mais… Merde, Alex, c’est quoi ton problème?! »
« Rien. Je savais que tu reviendrais avant, toute façon, j’te connais. Y’un an, peut-être que t’aurais attendu les bras croisés. Mais pas cette fois, j’men doutais. »
« Qu- ! Mais-  tu-!… Bordel mais t’es tellement tordu, des fois! »

Dis en frappant du poing sur son épaule, avant de ravaler quelques larmes et me jeter dans ses bras. Quel con.. mais quel con! Et merde, je chiale pour de bon. Je suis tellement soulagée qu’il n’ait rien. J’avais immaginé les pires scénarios dans ma tête. Ludwig n’est pas là et cette histoire n’est pas fini, et ce lieu toujours dangereux… Mais je devais passer ici de toute manière. Je l’entends avoir un bref rire amusé et il passe une main rassurante dans mes cheveux, un peu crispé comme à son habitude. Je suppose que venant de lui, c’est aussi preuve de soulagement à mon égard. Il ne semble réellement pas si surpris que je sois revenue plus tôt. Suis-je si prévisible? Qu’importe finalement, l’essentiel c’est d’être en vie. Moi qui pensait qu’il s’intéressait parfois absolument pas à moi, je réalise qu’il me connaît trop. Liza n’est cependant pas d’accord, et me saisit par les épaules pour m’arracher des bras de mon cousin, toujours aussi suspicieuse et angoissée par sa présence.

« Bordel Riku, ne touche pas ce mec, tu piges pas qu’il est fou à lier?! Il invente sa sœur morte et il vit dans une putain de baraque délabrée par son paternel… Et il est armé, merde, t’es aveugle ?! »
« Liza, calmes-toi, putain, je sais ce que je fais! Et Alex… arrêtes de parler comme ça d’Irina devant elle. »
« Oh, bah, oui, la pauvre petite nature… C'est vrai que comme elle en était amou- »
« TA GUEULE PUTAIN! Je vais te la montrer ma petite nature, moi! Sale fratricide ! »


Dit-elle et s’élançant de nouveau sur mon cousin, qui voit venir le poing vengeur et retient le poignet de Liza d’un geste qui ne semble lui demander presque aucun effort. Liza a beau être aussi grande que lui, elle est fine et n’a pas beaucoup de force dans les bras. Alex est du genre a toujours avoir ses  instincts sont à fleur de peau, son regard est sauvage, et les propos de Liza viennent d’attiser un feu dangereux dans ses iris de glace. Je sais que c’est aussi sa vraie nature d’être ainsi, je n’ai pas l’habitude de le voir ainsi, d’habitude, je préfère l’ignorer ou détourner le regard, car cette expression chez lui me rappelle l’été dernier, quand j’ai découvert qui il est réellement... Je commence a m’en remettre, après l’autre soir, il le faut, pour avancer. N’empêche que j’aurais toujours un blocage pour accepter cet aspect d’Alex. J’imagine qu’il est en plein entrainement et uniquement préoccupé par son combat. Il n’a pas pris soin de lui comme il en a l’habitude ; il est mal rasé, il n’a pas fait ses cheveux comme d’habitude, et des pansements couvrent sa tempe et entourent son bras gauche. Je marmonne en fixant les deux membres de ma famille en train de se foudroyé du regard. L’un souriant à travers sa colère passagère et provocateur, et l’autre bien moins rassurée. Je peux voir Liza trembler ; elle n’en mène pas large. J’essaie de leur dire le plus calmement possible de se calmer, à tous les deux.

« Je te conseilles vraiment pas de partir dans ce débat avec moi, Liza... »
« Ah, ouais… t’assumes pas? »
« Tu ne sais rien, espèce de petite conne prétentieuse. Si c’était pas pour Riku je t’aurais déjà foutu ton joli poignet en l’air. »


La main d’Alex se resserre comme une menace sur le poignet de ma sœur qui se met à trembler de plus belle. Bordel, faut les arrêter. Je m’interpose entre les deux et pose une main sur celle du blond, criant plus fort, cette fois-ci.

« Fuck off, vous deux! Vous croyez qu’on à le temps pour ces conneries?! Alex, arrêtes de jouer au connard devant moi! Et Liza… Pareil. »


Je les foudroie tous les deux du regard, et ils arrentent enfin de se fixer comme des chiens de faïence, puis Alex relâche la main de Liza, avec un sourire mauvais. Il ne l’aurait pas fait, mais il adore ce genre de jeux dangereux et sordides. Bordel de merde, quel con. Je pense pas rester ici de toute manière, maintenant que j’ai pu m’assurer qu’il n’était pas mort. Je devine bien qu’en ce moment, il n’a besoin de personne à part de son armée et qu’il est totalement obnubilé par ses futurs combats à venir, ce qui explique son manque d’expressivité ; il est complètement ailleurs, dans un de ses états d’esprits que seul lui arrive à comprendre totalement. Mais je dois tout de même faire ce que je suis venu faire.

« On va pas rester plus longtemps, t’as des affaires a régler, hein? Si c’est ça qui t’inquiétais, j’allais pas m’incruster dans ton merdier. »

Il m’offre un début de sourire, reconnaissant. Même si je sens bien qu’il veut la paix. Liza, quant à elle, s’est remise derrière moi, pour descendre les escaliers la première et reprendre son souffle.

« Il est où, Lemmy? »
« Tu le trouveras dans le jardin ou dans le salon. Probablement avec Thorfinn. »
« Il va bien, au moins? »
« Relativement… Il s’est pété un bras durant le séisme. »


Je soupire, énormément soulagée, bien que mon ami s’en soit sorti avec quelques blessures. Je souris encore à Alex, puis commence à descendre les marches pour aller vers le salon en trainant Liza derrière moi, et qui ne cesse d’envoyer des regards noirs à notre cousin.

« On se revoit bientôt, hein? »
« Tu me gonfles! Arrêtes un peu de t’inquiéter pour moi, veux-tu? »
« Oh, ça va. T’as des nouvelles de Soltan? »
« Quelques unes. Il va bien. »


Je hoche la tête une dernière fois, puis me dirige vers le salon sans dire un au revoir. De toute façon, je sais qu’on se reverra. Arrivée dans le salon, personne, je le traverse pour sortir sur la terrasse, et après avoir balayé le jardin des yeux, je le trouve enfin. Je laisse un instant Liza sur place et me met à courir vers mon bon ami.

« Lemmy!! »

L’Elektek se retourne et se voit surpris par mon câlin. Il me serre fort lui aussi de son bras valide, je lâche quelques larmes malgré moi et me confond en excuses, c’en est ridicule. Puis, c’est à cet instant seulement que je remarque comme mon ami a grandi. Doucement, je me détache de lui, et recule pour l’admirer.

« Oh boy… Lemmy… »

J’étais si contente de le revoir que je n’avais même pas remarqué qu’il avait évolué. J’ai le souffle coupé quand je vois que l’Elektek est devenu un Elekable encore plus majestueux qu’il n’était auparavant. Mon bel éclair doré… Plus beau encore que dans mes souvenirs. Sa grosse patte forme un poing devant moi, poing que je me hâte de frapper avec le mien, folle de joie de le revoir me sourire à nouveau. Je lui saute encore au cou, en hurlant de plus belle comme une fangirl. Pendant que Liza s’approche, je m’excuse encore, tout en le félicitant, en pleurant de joie comme une gourde.

« Euhm… j’veux pas vous couper, hein mais… On peut se casser d’ici? J’aime pas cet endroit. »
« Ah.. Ouais, t’inquiètes, on va y aller. Au fait, Lemmy, voici Liza, ma grande sœur! Liza, c’est Lemmy. »


Les deux inconnus se saluent finalement, et je les regarde faire pleine de fierté. Pendant qu’ils échangent quelques gestes et quelques paroles, je me retourne vers le château. Alex se tient sur le pas de la porte et porte un infime sourire en nous observant de loin. Je lui envoie un signe d’au revoir qu’il me rend dans la seconde, identique au mien. Kalafina, Yui, et Babakarr nous rejoignent enfin, et on reprend le chemin tranquillement vers la ferme. Je crois que désormais, je suis prête pour affronter Monsieur Image. C’est d’ailleurs la première chose que je ferais demain : aller le défier.



LIS-MOIII:
 

____________________________________________

★ Nanar-Riku #cc0000 ★
                                     
   
DCs: Alexander, Julianne, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJ: Soltan
RPs : Winter, Cassey.
Revenir en haut Aller en bas
 

Crownless (OS, Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» evolution du rapport Yen Euro
» La nouvelle CB1000R : Evolution ou copie du Z1000??
» [Fiat] Evolution gamme Grande Punto
» Evolution de l'escalade depuis ses débuts...
» Evolution des techniques de coup droit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Route des Falaises :: Château des Falaises-