« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 "La misère, c'est la crainte du lendemain plutôt que la souffrance du présent."- Lise Agnès Vallet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lise A. Vallet
Newbie
avatar
Masculin Age : 21
Messages : 25
Date d'inscription : 13/10/2015

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Assassin du Régime / Suit des cours particuliers
Pseudonyme(s) : Mauve : Pseudonyme au sein du Régime

Niveau : 10
Team active : - Eyes - ♂ - Abra - Synchro - Timide


MessageSujet: "La misère, c'est la crainte du lendemain plutôt que la souffrance du présent."- Lise Agnès Vallet   Mar 13 Oct - 22:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lise A. VALLET

INFORMATIONS
NOM: Vallet
PRÉNOM: Lise Agnès.
SURNOM:  Lili est le surnom qu'elle reçoit le plus fréquemment. Il lui arrive aussi d'en recevoir d'autres selon l'imagination des personnes, aucun ne lui déplaît vraiment du moment qu'ils ne sont pas péjoratifs.
PSEUDONYME(S): Mauve: Pseudonyme au sein du régime qui lui a été  donné à cause de la couleur spéciale de ses cheveux.
ÂGE: 19 ans
DATE DE NAISSANCE:  Le 1 Octobre 1996
SEXE: Féminin
GROUPE: Régime.
RÔLE: Soldat du Régime.
MÉTIER/ÉTUDES: Elle n'a pas eu la possibilité d'avoir une scolarité classique lorsqu'elle était plus jeune. Mais maintenant, elle assiste à de nombreux cours particuliers pour essayer de rattraper son retard et enfin obtenir un diplôme.
En plus de ces quelques cours qu'elle reçoit, elle fait partie d'un groupe d'assassin en formation du Régime pour finir par l'intégrer entièrement dans le futur et participer à des missions d'espionnage ou d'élimination en tant qu'assassin.
ORIGINE: Lise est née à Amanil et a toujours vécu sur Enola, elle est donc enolianne. Ne connaissant aucun autre membre de sa famille hormis ses parents, elle n'a jamais su quelles pouvaient être ses racines.


PHYSIQUE
COULEUR DE PEAU: Très claire.
CARACTÉRISTIQUES DES CHEVEUX: Ses cheveux, noirs en temps normal, ont tendance à virer vers un mauve très foncé en fonction de la luminosité. Elle les laisse pousser depuis longtemps, ils lui arrivent jusqu'en bas des hanches lorsqu'elle les détache. Elle préfère  cependant  en faire une queue de cheval ou les attacher avec une broche pour un chignon.
CARACTÉRISTIQUES DES YEUX: Ses yeux témoignent de ce qu'elle a pu vivre pendant son enfance. Le regard de Lise est tendre mais ses yeux sont sombres, et si on s'attarde à les observer de plus près on peut remarquer qu'ils sont horriblement abîmés et entourés de quelques cicatrices cachées derrière ses paupières.
DESCRIPTION DE LA SILHOUETTE: Lise mesure 1 mètre 53 pour 48 kilos. Elle est plus petite que la moyenne ce qui la fait paraître beaucoup plus jeune que son âge. Sa petite taille est pourtant un avantage pour bien des choses,  elle est plus discrète et agile que de nombreuses personnes et fait d'elle un très bon assassin. Son corps est frêle mais ce n'est pas pour autant qu'elle est faible. Elle n'a pas beaucoup de forme et sa taille lui donne ce aspect enfantin mais malgré cela, elle  sait se montrer gracieuse  et féminine.
PARTICULARITÉ: Lise est toujours armée lorsqu'elle sort. Elle a apprit à être méfiante et donc possède constamment un couteau de survie sur elle caché à sa taille. Elle n'est pas très forte et a donc suivit un entraînement défense personnelle pour pouvoir se battre même sans son couteau. Enfin physiquement, Lise ne montre aucune particularité excepté les  cicatrices derrières ses paupières.



CARACTÈRE
PERSONNALITÉ:  Lise peut être qualifiée de souffrante de double personnalités. Il est difficile de savoir si elle en est consciente ou si elle est simplement différentes dans la vie de tout les jours mais ce qui est sur, c'est qu'elle n'est pas du tout le même lorsqu'elle revêtit sa tenue d'assassin. Dans la rue ou avec ses amies, Lise est une personne souriante, attentionnée et émotive. Elle sait se montrer bienveillante et modeste, mais elle n'a pas que des qualités. Elle est aussi influençable, susceptible et têtue. Lise est aussi plutôt méfiante voir craintive et sait rester réaliste.
Mais au sein du Régime, Lise est connue pour être une personne loyale, impliquée et courageuse. Elle est une perfectionniste née et également une battante qui ne veut dépendre de personne et n'aime faire confiance à personne.
GOÛTS & DÉGOÛTS: Lise aime toutes sortes de choses, à commencer par la lecture et les combats de Pokémons. Elle n'est pourtant pas spécialement douée pour les combats mais la compétition l'intéresse et elle en suit de près l'actualité. Elle aime aussi les armes blanches et plus précisément les couteaux de survie pour leur apparence. En ce qui concerne la nourriture Lise n'est pas difficile, elle mange de tout mais cependant très peu.
Elle a plutôt tendance à ne pas aimer un type de personne ou un trait de caractère plutôt qu'autre chose. Elle déteste les personnes hautaines ou celles qui parlent fort, elle n'aime pas non plus les personnes qui ne sont pas franches. Lise n'aime pas le contacte avec les autres et donc n'aime pas se sentir oppressée.    
ASPIRATIONS & PEURS: Depuis peu de temps, Lise commence enfin à penser à son futur. Il y a de cela plusieurs années, elle en était incapable de par son quotidien mais aujourd'hui elle sait qu'elle est soutenue par sa famille adoptive et donc peut se projeter dans l'avenir. Elle est très impliquée dans le Régime et aimerait un jouer se faire une renommée en tant qu'assassin. Mais tout ses désires ne sont pas tournés seulement vers le Régime, Lise voudrait également pouvoir intégrer une vraie école pour y apprendre l'histoire et obtenir un diplôme en cette matière.
Les peurs de Lise sont nombreuses. Cette fille est brave et courageuse mais sur le plan psychologique, elle est très fragile. La solitude est l'une de ses plus grande phobie et sa cécité n'arrange en rien cela, le silence aussi en fait partie. En outre, tout ce qui l'oblige à se confronter à elle même la terrorise  et lui fait avoir des crises d’angoisses.
ALLÉGEANCES: Lise agit sans réfléchir au nom du Régime. D'après elle, “la résistance n'est qu'un groupe désorganisé sans force qui fait de soi-disant révolte. Une sorte de chiot qui n'aboie plus qu'il n'agit. Leurs intentions peuvent être aussi juste qu'ils le veulent, jamais ils ne renverseront le Régime.” Le Régime est devenu une sorte de seconde famille pour elle.



BIOGRAPHIE
Lise est née dans la misère et la violence des bidonvilles d'Amanil mais malgré cela, elle était tout de même une petite fille heureuse et souriante. Ses parents ont toujours voulu cette enfant bien qu'ils savaient pertinemment qu'elle n'aurait pas la chance de grandir dans un univers sain. Ce fut d'ailleurs le plus grand regret de sa mère de ne pas lui avoir offerte une enfance convenable, elle se sentait égoïste d'avoir voulu de cette petite fille. Mais Lise ne leur en à jamais voulu pour cela, au contraire. Chaque jour, ses parents faisaient un peu plus de sacrifices pour améliorer la vie de leur enfant, ils lui donnaient tout l'amour et l'affection qu'ils pouvaient et cela suffisait amplement à la petite qui n'avait jamais vécue autrement. Elle ne vivait pas dans l'endroit le plus confortable au monde et mangeait souvent moins qu'elle ne le devait mais la vie ainsi ne lui semblait pas dérangeante.

Cependant en grandissant, elle prit du recule sur la situation et finit par remarquer dans quel horreur elle pouvait vivre. Elle voyait l'inquiétude de ses parents qui ne s'en sortaient pas pour les faire vivre tout les trois, elle les voyait devenir de plus en plus fatigués et affaibli au fur et à mesure que les jours passaient. Elle ne voulait pas continuer comme ça, à passer sa vie à essayer de survivre. Elle ne voulait plus n'être qu'une simple bouche à nourrir pour ses parents alors elle décida de se battre pour vivre dans cet univers misérable. Elle avait tout juste 10 ans lorsqu'elle fit ce choix et en réalité, elle ne savait pas quoi faire. Elle commença par aller tout les après-midis de maison en maison demandant de la nourriture aux personnes qu'elle rencontrait mais tous étaient dans la même misère et aucun n'était en mesure de lui donner quoi que ce soit.

Après plusieurs jours à essayer diverses techniques pour trouver de la nourriture (sans succès), elle commença à perdre espoir. Peut-être n'était elle qu'un boulet pour ses parents, incapable de se débrouiller seule? Peut-être n'était elle bonne à rien? Elle se posait tant de questions comme celles-ci et cela allait même jusqu’à lui pourrir l'esprit. Mais alors qu'elle y pensait en rentrant chez elle, elle fit cette rencontre qui lui fit tout oublier.

Cette rencontre se passa à un endroit du bidonville qu'elle avait l'habitude de traverser. Une petite ruelle où une femme et son mari avaient l'habitude de vendre une petite dizaine de fruit disposés sur une table en bois. Mais cette fois ci un invité surprise c'était ajouté au tableau, il s'agissait d'un Abra qui avançait discrètement vers la table. Curieuse de ce qui pouvait se passer, Lise se cacha ne laissant que ça tête dépasser pour observer. Le petit Pokémon était juste en dessous de la table et personne ne l'avait remarqué, il posa discrètement une main sur ce qui semblait être une pomme de loin, l'attrapa et se téléporta avant que la dame qui se tenait juste à côté n’eut le temps de réagir. Lise n'en crut pas ses yeux, c'était la première fois qu'elle voyait un Pokémon capable de se téléporter. Elle vit le Abra se téléporter dans la rue en face d'elle et décida de le suivre discrètement. Ceci dura un court moment, Abra s’arrêta près d'un arbre pour s'y adosser et savourer son butin. Lise, intriguait par le comportement du jeune Pokémon, s'approcha discrètement de lui avant de s’asseoir à côté et d'engager la conversation. Abra était si hypnotisé par son butin qu'il ne la sentit même pas arriver et bondit en arrière en entendant les première paroles.

-"Sois pas effrayé comme ça, je veux pas te faire de mal tu sais."  Dit-elle en tendant la main.

Encouragé par les paroles de la fillette, le Pokémon  s'approcha d'elle posant sa main sur celle qui lui était tendue. Un sourire éblouissant  se forma sur le visage de Lise qui ne s'attendait pas réellement à ce que Abra soit autant coopératif.

-”Si tu n'as pas de famille, tu peux rester avec moi si tu veux. Mes parents voudront pas que tu dormes chez moi, mais on peut quand même s'amuser ensemble, hein?”

A l'évidence, personne ne s'était jamais montré aussi gentil envers le petit sauvageon. les yeux humide, il accepta la demande  en déposant la pomme qu'il avait volé dans la main de la fillette qui finira par devenir sa dresseuse  dans le futur. Ils finirent tout les deux par partager ce fruit tout en savourant ce nouveau sentiment qu'est l'amitié, l'un ayant enfin rencontré une personne  qui était prête à lui tendre la main et l'autre ayant fait la connaissance d'un Pokémon capable de partager sa misère.

Après cette soirée, ils se revirent presque tout les jours. Ils ne faisaient pas grand chose à part jouer avec ce qu'ils trouvaient par terre, ou parfois Lise entraînait Abra pour rendre sa téléportation plus efficace. Elle était fascinée par la possibilité de pouvoir se déplacer instantanément mais elle en demandait beaucoup à Abra qui était encore trop jeune pour réussir à se téléporter de nombreuses fois de suite. Elle n'était pas encore très responsable pour pouvoir se prétendre être le dresseur de Abra mais elle y mettait du cœur à l'ouvrage. Il devenait un peu plus endurant après chaque entraînement et donnait le meilleur de lui-même pour rendre son amie fière de lui.  

Mais cette vie bien trop tranquille fut chamboulée. Un soir Lise, bavarde comme à son habitude, racontait à ses parents ce qu'elle avait fait dans la journée avec le même sourire chaleureux qu'elle avait l'habitude d'avoir. Elle s'agitait dans tout les sens dans la pièce qui leur servaient de salle à manger, essayant de reproduire ses péripéties par des gestes parfois incompréhensible. Mais son enthousiasme fut interrompu par un bruit de poing contre la porte appelant son père. Il n'était serte pas très tard mais ce n'était pas souvent que la petite famille recevait des personnes chez eux. Le père de Lise se déplaça vers la porte d'entrée pour aller l'ouvrir laissant sa femme dans l'autre pièce avec sa fille. Deux hommes se tenaient derrière cette porte et lorsqu'elle s'ouvrit, l'un deux commença à parler avec un ton agressif:

-"J'espère que tu as l'argent cette fois ci, tu sais qu'on attendra pas plus." La voix roque de l'homme se fit entendre jusque dans la petite salle à manger et inquiéta la mère de Lise qui la força à se cacher avant de rejoindre son mari.

-"Écoutez, comprenez-moi! Je peux pas rassembler une telle somme en si peu de temps, on est deux à la maison et c'est dur de pouvoir économiser dans ces conditions." répondit le père de Lise inquiet.

La réponse qu'il venait de donner ne satisfaisait clairement pas les deux hommes, et l'un d'entre eux sorti un couteau de sa poche avant de le planter rapidement dans l'estomac du pauvre père de famille qui s'écroula au sol. Lise, cachée dans une sorte de placard, entendit les hurlement d'horreur de sa mère. Elle n'osait plus bougeait alors qu'en bas le massacre n'était pas fini. Le second homme attrapa la mère de Lise avant de la frapper violemment au visage à de nombreuses reprises. Lise pouvait entendre les cries d'agonies et pleures de sa mère qui suppliait les deux hommes d’arrêter, mais dans ces bidonvilles si les dettes ne peuvent pas être payées en argent, elles le seront avec la vie des personnes. La seule loi qui dirige les gens ici et la loi du plus fort. Tout se déroula en un court instant mais cela avait semblé durer une éternité pour la petite qui essayait désespérément de se boucher les oreilles avec ses mains tremblantes pour ne plus rien entendre. Mais il n'y avait déjà plus rien à entendre, les deux hommes partirent avec un air satisfait sur leurs visages laissant les deux corps sans vie dans un bain de sang devant la porte encore ouverte. Comme de nombreuses familles, ils avaient de sérieux soucis d'argent et ont dû emprunter pour survivre sachant qu'ils ne pourraient sans doute jamais rembourser. Mais ils ne pensaient pas que cette histoire irait si loin. Le père de Lise était néanmoins une personne méfiante et préféra ne jamais parler de l'existence de sa fille à ces gens, il ne voulait pas qu'elle finisse par avoir des ennuies par sa faute. Et il avait bien fait d'être méfiant. Mais avait-il seulement pensé à ce que Lise deviendrait sans ses parents?

Lise resta cachée pendant les deux jours qui suivirent cette terrible soirée. Elle était recroquevillée, les jambes contre sa poitrine et tentait encore de faire disparaître les hurlements de sa tête. Elle était traumatisée et tout son corps tremblait. Le Abra qu'elle avait rencontré il y a de cela quelques semaines s'inquiétait de ne pas avoir vue la fillette depuis ces deux derniers jours et décida de se rendre chez elle. Il se téléporta directement à l'intérieur et sentit très vite que quelque chose n'était pas normal. Son inquiétude devint encore plus grande lorsqu'il aperçut les traces de sang au sol. Il chercha des signes de vie un peu partout jusqu'à arriver devant le placard où il entendit les gémissement de la jeune fille. Il ouvrit la porte lentement et la vit, assisse dans cet endroit étroit. Il essaya de la faire se lever mais rien à faire, Lise était si crispée que ses muscles étaient comme paralysés. Son état était alarmant, elle n'avait rien bu ou mangé en deux jours. La voyant dans cette état, Abra rassembla ses forces pour les faire se téléporter tout les deux hors de cet endroit et pour les emmener vers sa cachette. Il n'avait jamais téléporter une personne avant, mais ce ne pouvait être bien plus compliqué qu'un objet. Il réussit à se téléporter avec Lise mais le processus lui demanda beaucoup d'énergie. Il n'avait pas bien comprit ce qu'il s'était passé mais à voir la détresse de Lise ainsi que les traces de sang qu'il pouvait y avoir, il imaginait bien qu'un drame s'était passé. Il voulait la réconforter, elle qui lui avait tendu la main, mais il n'en était pas capable. Le chagrin de la fille n'était pas ordinaire, petit à petit sa peine la détruisait et la rongeait un peu plus sans que personne ne puisse rien y faire. Seule elle pouvait décider quand elle recommencerait à vivre. En attendant, son compagnon essayait de la nourrir tant bien que mal avec ce qu'il trouvait pendant plusieurs jours et, avec le temps, Lise finit par se relever.Elle réussit enfin à combattre sa peine et sortit changée de cet épisode de sa vie. Il était impossible de savoir ce qui l'avait poussé à se relever, ce qu'elle avait pu se dire pour cela mais son regard avait changé, ce n'était plus celui de la gentille fille mais un bien plus terrifiant.

Elle confia à Abra qu'elle avait réfléchi sur de nombreuses choses, elle ne voulait plus se laisser faire. Lise avait comprit ce qu'était la loi du plus fort alors elle demanda au Pokémon de lui apprendre à voler comme il le faisait si aisément. Si elle y arrivait elle n'aurait plus à se reposer sur Abra. Elle en avait marre d'être ce boulet pour tout le monde, elle se sentait responsable de la mort de ses parents et pensait que leurs problèmes d'argent était entièrement de sa faute. L'apprentissage fut long mais elle était motivée et fini même par se découvrir un don pour cette discipline.

L'un comme l'autre étaient très doués pour le vol et ensemble ils formaient un duo formidable. Les actions de Lise ne lui ont jamais causé de remords, elle volait pour survivre et toutes les personnes dans sa situation finirait par en faire de même. Mais malheureusement, elle n'avait pas assez d'expérience pour ne jamais faire d'erreurs. C'était en fin d'après-midi, elle et Abra avaient prévu de s'infiltrer dans une maison pour y voler toutes sortes d'objet. C'était la première fois qu'ils allaient s'introduire chez des personnes mais l'endroit semblait vide. Abra les téléporta tout les deux à l'intérieur et ils commencèrent à regarder ce qui pouvait avoir de la valeur. Le compagnon de Lise trouva quelque chose et s'empressa de se téléporter ailleurs avec laissant Lise seule. A ce même moment Lise entendit des bruits venant de l'intérieur de la maison, quelqu'un venait de rentrer. Il n'y avait que deux pièces, elle allait rapidement se faire remarquer et pensant cela, elle commença à paniquer. Elle ne pouvait pas voir qui venait de rentrer ni où il était alors elle décida d'attendre de voir la personne avant de bouger. Elle fixait l'ouverture séparant les deux pièces et lorsqu'elle aperçu un pied dépassé, elle prit son courage à deux mains avant de courir de toutes ses forces en direction de l'entrée. Mais elle ne tarda pas à se faire attraper et immobiliser au sol. Elle était sur le dos, les bras en croix et bloqués par les jambes de l'homme d'une vingtaine d'année qui se tenait sur elle.

-"Tu fous quoi ici?!" Demanda l'homme en criant sur Lise, trop effrayée pour répondre.

N'ayant pas obtenu de réponse, il posa alors ses deux mains sur la tête tremblante de la jeune fille qui ne savait pas comment réagir. Il approcha ses pouces des yeux de Lise qu'elle ferma par automatisme puis il les enfonça dans ses orbites. Lise se débattait de toutes ses forces et hurlait de tout son être à cause de la douleur qui traversait son corps. Du sang coulait de son visage et malgré les cris de douleur, l'homme ne semblait pas être prêt à arrêter de la torturer. Abra revint enfin pour continuer le vole mais remarqua dès son arrivé la scène, il s'empressa de poser une main sur la jambe de Lise et les fit se téléporter le plus loin possible de cet endroit. Il ne savait pas où il les avait emmené mais ils étaient en sécurité. Cependant, Lise était étalée sur le sol avec les mains sur son visage. Des larmes étaient mêlées au sang sur ses joues et ses cris déchiraient le ciel de cette fin de soirée. Abra, bien qu’exténué, rassembla ses dernières forces pour aller chercher de l'aide. C'est finalement un couple de quarante ans qui viendra en aide à la petite en l'emmenant à l’hôpital le plus proche.

Elle fut rapidement prise en charge par un chirurgien, mais la blessure était grave et ses yeux trop abîmés. La vie de Lise n'était pas en danger mais jamais ses yeux ne pourront lui permettre de voir à nouveau. Le chirurgien fit tout de même un travail remarquable et le visage de la fillette ne finira que très peu marqué par l'opération. Elle fut cependant obligée d'expliquer comment cette blessure lui était arrivée et donc de dire qu'elle était orpheline. Les médecins engagèrent alors une procédure pour la placer dans un orphelinat mais le couple qui l'avait emmené à l’hôpital avait suivit le suite des événements et se proposa de l'adopter. Ne pouvant pas avoir d'enfant et ayant toujours voulu en avoir, ce couple se senti très impliqué dans l'histoire de cette petite et voulu lui donner comme un nouveau départ, faire en sorte que le malheur cesse de s'acharner sur elle en quelque sorte. En somme ils avaient tout de la famille parfaite pour Lise alors une fois sortie de l'hôpital, le procédure fût rapide et elle  et Abra emménagèrent vite avec cette famille. Elle n'était pas spécialement heureuse d'avoir une famille au début mais ces gens lui étaient venus en aide et pour ça, elle était reconnaissante. Cette famille s'occupa énormément d'elle, sa cécité lui rendait la vie difficile mais ces parents adoptifs firent tout pour l'aider par rapport à cela. Ils lui apprirent donc à vivre avec ce handicape mais aussi d'autres choses qu'elle n'a pas eu la chance d'apprendre plus jeune concernant l'histoire ou la culture générale par exemple. Ils lui parlèrent également de la politique complexe de l'île, le Régime n'était seulement en place que depuis 2 mois à cette époque et Lise n'avait encore que 11 ans mais la puissance que cela symbolisait dans son imagination lui donnait envie d'en savoir toujours plus. Sa mère adoptive qui est professeur des écoles lui donnait beaucoup de cours pour que Lise puisse rattraper son retard petit à petit mais bien que réticente à cette idée au départ, Lise se révéla être finalement très curieuse. Son père adoptif quant à lui, est un soldat du Régime. Lise l'a toujours admiré car pour elle, il était le brave défenseur de l'ordre prêt à risquer sa vie, une image pas tout à fait juste mais qu'elle aimait tout de même imaginer. C'est d'ailleurs cet homme qui donna envie à Lise de rentrer dans le Régime. Néanmoins, il fut toujours contre l'idée que cette petite fille rejoigne un jour ce milieu si violent mais pour le convaincre, Lise lui rappelait d'où elle venait et ce qu'elle avait vécu. Elle s'est battue toute sa vie, le danger et la violence lui étaient familiers. Son handicape restait tout de même trop problématique, mais voyant la motivation de celle qu'il considérait désormais comme sa propre fille, il alla voir diverses spécialistes de la vision et réfléchit des nuits entières pour trouver une parade à ce problème. Puis il réalisa que la solution n'était pas si loin, et cette solution n'était autre que le Abra de Lise. Comme de nombreux Pokémons de type psy, Abra était capable de retransmettre des images à une personne alors pourquoi ne pas faire en sorte que les images transmises ne soient autre que la propre vision d'Abra? Cette idée plu immédiatement au duo et valu à Abra son surnom de Eyes. Mais arriver à un tel résultat fut compliqué et encore aujourd'hui, tout ceci est loin d'être parfait. La vision que Lise a est floue, les couleurs sont absentes et le relief l'est presque aussi, seules les formes sont fidèles. Cependant il y a des contraintes plus importantes que la qualité, le fait de transmettre sa vision à quelqu'un demande beaucoup d'énergie au pauvre Abra qui ne peut l'utiliser plus de 4 heures pas jour, de plus il est obligé de rester en contact directe avec la personne. Ce dernier point n'est pas vraiment un problème en soi pour Lise et lui, il a fini par prendre l'habitude de s'asseoir sur ses épaules à chaque fois qu'il n'est pas dans sa pokéball. Ayant surmonter en quelques sortes son handicape, Lise et Abra suivirent une formation éprouvante pour finalement intégrer le Régime il y a de cela un an dans un groupe d'assassin en formation.  



HORS-JEU
PUF: Frost
ÂGE: 17 ans
DISPONIBILITÉ: Comme d'habitude
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM?: ça ne me semble pas compliqué à deviner  :huhu:
QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM ET DU CONTEXTE? Si je ne l'aimais pas, je ne ne serais pas en train de faire un nouveau perso  (a)
PERSONNAGE SUR L'AVATAR: Akatsuki de Log Horizon
CODE: Enola restera forte
AUTRE: Je suis content d'avoir enfin sorti sa fiche, ça m'a prit beaucoup de temps alors j'espère qu'elle n'est pas mauvaise  :muhu:  




FICHE DRESSEUR


INFORMATIONS
RAPPEL GROUPE: Régime
RAPPEL RÔLE: Soldat - Assassin


TEAM
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] - Abra ♂ - Eyes - Synchro - Timide
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Lise a rencontré Eyes dans les bidonvilles, ils se sont vite liés d'affections l'un et l'autre et se soutiennent aujourd'hui encore énormément. Ils ne se séparent jamais, Abra est très proche de sa dresseuse et sait qu'elle a besoin de lui. Quant à Lise, elle l'adore tout simplement, il est l'être qui la tire de sa solitude et de l'obscurité. Elle ne se sentira jamais assez redevable envers son précieux compagnon pour tout les efforts qu'il fournit pour la sortir de se cauchemar.



Dernière édition par Lise A. Vallet le Mer 14 Oct - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4024
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Re: "La misère, c'est la crainte du lendemain plutôt que la souffrance du présent."- Lise Agnès Vallet   Mer 14 Oct - 13:40

Re-bienvenue mon cher, quel plaisir de te voir prendre un nouveau personnage :D
Et quel personnage... Gaë et toi vous faites la Compétition de la fiche qui me fera faire le plus de cauchemars ou quoi? ;w; Grah, c'est horrible ce qu'a vécu Lise, sincèrement, la scène de l'attaque m'a fait penser à une de Game of Thrones qui m'a particulièrement traumatisée alors j'ai grincé sérieusement des dents... Heureusement, Lise a trouvé de quoi se raccrocher et s'épanouir malgré tout.
Au sujet de ta fiche, nous n'avions pas vraiment de réticences hormis celles que je t'ai présenté sur la CB au sujet de sa constitution physique, surtout son poids qui rend son travail d'assassin un peu difficile je crois. Aussi, nous trouvons Lise un peu jeune pour être assassin à part entière, du coup pourrait-on dire qu'elle ne fait pour le moment que des sorties de groupe et qu'elle est encore un peu en formation?
Ce sont plus des questionnements que des corrections à faire véritablement donc j'attends tes réponses pour te valider :3

Zekrom
Revenir en haut Aller en bas
Lise A. Vallet
Newbie
avatar
Masculin Age : 21
Messages : 25
Date d'inscription : 13/10/2015

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Assassin du Régime / Suit des cours particuliers
Pseudonyme(s) : Mauve : Pseudonyme au sein du Régime

Niveau : 10
Team active : - Eyes - ♂ - Abra - Synchro - Timide


MessageSujet: Re: "La misère, c'est la crainte du lendemain plutôt que la souffrance du présent."- Lise Agnès Vallet   Mer 14 Oct - 22:51

Je suis entièrement d'accord avec toi sur les deux points que tu as cité donc j'ai modifié son poids pour qu'elle soit plus dans la moyenne et j'ai changé la partie concernant son travail pour qu'elle ne soit qu'en formation.
Voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4024
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Re: "La misère, c'est la crainte du lendemain plutôt que la souffrance du présent."- Lise Agnès Vallet   Mer 14 Oct - 23:41

Parfait tu es validé! Tu connais le chemin :3 Je m'occupe de ton Sac sous peu :3

Bon jeu!
Zekry
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "La misère, c'est la crainte du lendemain plutôt que la souffrance du présent."- Lise Agnès Vallet   

Revenir en haut Aller en bas
 

"La misère, c'est la crainte du lendemain plutôt que la souffrance du présent."- Lise Agnès Vallet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on parle de la misère du monde...
» 17 octobre..journée mondiale du refus de la misère
» couroie d'accessoire qui ce coupe eet le lendemain voiture qui ne démarre plus du tout :( au secours !!
» [résolu]Ne démarre plus du jour au lendemain
» [Lendemain de cuite]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: Premiers Pas :: PRÉSENTOIR :: Présentations Validées-