« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 This is Halloween {RP ouvert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Charlotte S. Laurens
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Age : 25
Messages : 485
Date d'inscription : 28/04/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Championne Dresseur de Zazambes
Pseudonyme(s) : Tabitha, surnom de dresseuse

Niveau : 60
Team active :

Akemi la Galifeu ♀ - Brasier - Naïve


Alastor le Carchacrok ♂ - Voile Sable - Rigide


Eryn la Crocorible ♀ - Intimidation - Joviale


Edwin l'Hariyama ♂ - Isograisse - Gentil


Astrid la Pandarbare ♀ - Poing de Fer - Calme


Miornir l'Hippoducus ♂ - Sable Volant - Brave


Team spécifique :

Soren le Lucario ♂ - Attention - Solo


Asaki le Grotichon ♂ - Brasier - Modeste


Fukuo le Bagguiguane ♂ - Mue - Jovial


Hayate le Karaclée ♂ - Fermeté - Pressé



MessageSujet: Re: This is Halloween {RP ouvert   Sam 28 Nov - 23:29

THISis Halloween
Je ne compte plus les manières, parfaitement uniques, subtiles pour la plupart, dont Cesar a révolutionné mon existence. Et croyez-moi, je n’ai pas vraiment envie de m’étaler sur plusieurs lignes à décrire mon affection pour lui. L’intéressé est parfaitement au courant de mes sentiments à son égard et c’est bien tout ce qui m’importe. Ce qu’il ignore encore néanmoins, est à quel point j’ai pu changer en sa présence, pour le bien. En toute sincérité, ces derniers mois ont été lourds, difficiles. Sans lui près de moi, j’ignore où j’aurais pu puiser la confiance nécessaire pour poursuivre ce rêve qui est devenu réalité malgré moi il y a plus d’un an. Toujours, le calme de mon compagnon m’a rassurée, même sans le chercher. C’est tout ce que j’apprécie chez lui, sa sidérante sincérité, si bien que lorsque je remets tout en question (y compris moi-même), j’ai toujours sa lumière pour éclairer mon chemin. Cesar m’a aussi ouvert de nombreuses portes, il… il me complète dans un sens avec sa bonne humeur et ce côté sociable. En sa compagnie (et ce depuis notre première rencontre je dois dire), j’apprends à prendre assurance en moi-même assez pour me dévoiler aux yeux du monde. Aujourd’hui ne fait pas exception, alors que j’ai osé pour la première fois depuis de trop nombreuses années peut-être revêtir un costume sans me demander sans cesse de mon allure, de ce que l’on pensera de moi si je parais ainsi à une fête où je ne serai encore qu’une inconnue parmi d’autres.

Mais avec Cesar, je n’ai pas peur. Nous nous rendons tous les deux, chevauchant nos fières montures, Lisa et Miornir, en nous rendant devant la maison indiquée par Natsume qui nous a invités ce soir. Une soirée banale (ou presque) pour l’occasion spéciale de l’Halloween. Mon amoureux et moi avons opté pour un costume assorti, une idée originale mais pas trop, qui m’a bien amusé. Nous nous présenterons à la fête en couple de Cro-Magnon, avec nos massues et nos fausses peaux de Némélios couvrant notre corps. J’ai aussi opté pour un maquillage foncé et des os dans les cheveux, tout comme Akémi qui en a enjolivé sa crête. Une fois descendus de nos fières montures, nous avons l’occasion de nous joindre à la foule et de voir le spectacle offert par le cousin de notre ami, que je cherche des yeux. Déjà, je me sens un peu intimidée par tous ces gens, tous ces visages inconnus qui tournoient sous mon regard presque affolé. Je saisis la main de Cesar au passage, rassurée par sa présence et amusée par sa proposition.

«Grrrrrrmangerrrrrrr!»

J’imagine qu’il s’agit de ma façon de lui répondre que oui, j’ai bien envie de me rendre au buffet. Avec la mise en place du costume, j’en ai oublié de grignoter avant de prendre le chemin de la fête et ainsi je me trouve affamée. Heureusement, il y a de quoi me satisfaire sur les longues tables du buffet où s’alignent plats et sucreries. Je souris en voyant ces victuailles avant de m’y jeter avec l’attitude qui correspond à mon costume. J’ai même adopté la démarche, les bras ballants et les jambes courbées, les grognements sourds et les dents retroussées contre mes lèvres. Je m’empare de mon assiette et mange de façon débile pour amuser le grand garçon, quand j’entends un grondement adorable près de moi. Il s’agit d’un petit garçon, probablement âgé de trois ou quatre ans, dans un costume de lion. Je sursaute devant son «attaque» avant de sourire, en train de fondre devant cette bouille. Il est bientôt rejoint par un jeune homme que je reconnais aussitôt comme étant Weston, mon collègue Champion. Je suis plutôt surpris de le voir s’emparer du garçonnet et même de s’adresser à lui comme un père… pourrait-ce…?

«Weston! C’est super de te voir ici! Euh je veux dire… Weston boum boum grrrrrr!»

Je rigole avant de tirer Cesar par le bras afin de lui présenter.

«Grrrr amoureux de Charlie, Cesar rrrrrr! Et c’est qui ce petit bout dans tes bras? Coucou petit lion, je suis Charlie et voici Cesar!»

Décidément, ce petit est adorable. J’imagine que cet enfant est un neveu peut-être ou un truc du genre. Ils me semblent proches mais… je l’aurais su si mon collègue était père non? Et Victoria elle n’est pas maman à ce que je sache non plus… Je ne comprends plus rien.
(c)Golden


Hors-Jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riku A. Nagel
Administratrice
avatar
Messages : 453
Date d'inscription : 08/01/2014

Âge du personnage : 22 ans, née un 29 septembre
Métier / Études : Championne Coordinatrice de Zazambes
Pseudonyme(s) : Miss Anarchy, Championne coordinatrice de Zazambes

Niveau : 66
Team active :

Bob - Bizarre - Sans Limite
★ Lance-Soleil


Tarja - Modeste - Contestation
★ Eboulement


Marilyn - Bizarre - Corps Gel
★ Vibrobscur


Janis - Discrète - Intimidation
★ Seisme


Lemmy - Hardi - Statik
★ Danse-Pluie


Floor - Naïve - Matinal
★ Ball-Ombre


Team spécifique : ★★

Jimmy - Discret - Essaim
★ Toxik


Ripper - Jovial - Brise-Moule
★ Tonnerre


Dio - Malpoli - Armurbastion
-
Li - Maligne - Force Pure


MessageSujet: Re: This is Halloween {RP ouvert   Mer 2 Déc - 16:34


This is Halloween!
avec A LOT OF PEOPLE




Cela fait quelques mois que j’ai quitté mon job au lycée, j’ai arrêté à la rentrée, en fait, plus le temps de m’y consacrer avec mon nouveau boulot. Job qui me plaît vraiment plus. Enfin, c’était marrant, tout de même fumer avec les gamins et dire des conneries, sauf que je ne crois pas que je faisais vraiment un très bon boulot, à copiner avec les lycéens plutôt que chercher à les surveiller et à résoudre les problèmes quand il le fallait. Je suis un peu partie en coup de vent sans prévenir Easton, je suis contente de voir qu’il ne m’en veut visiblement pas trop, il me manque, ce gaillard! Et son déguisement de squelette lui va drôlement bien! Être beau gosse doit aider, héhé! Dans tous les cas, je suis contente de rencontrer sa colloc’, Emily, il m’en a déjà parlé plusieurs fois, elle me semble sympathique comme tout, plutôt mignonne, et son déguisement de sorcière lui va rudement bien.

« Nice to meet you, Emily! Easton m’a parlé de toi, c’est cool de te rencontrer! »


Vraiment folle de joie, je me tourne pour partager ma félicité vers Winwin qui s’est présentée à son tour, mais qui me semble un peu ailleurs depuis que nous sommes arrivées. J’imagine que ce n’est pas trop le lieu pour lui demander ce qui ne va pas, alors qu’on est au milieu de cette foule. Je me dis que je vais plutôt répondre à Easton pour passer le temps. Peut-être que Winter est dans son moment du mois que… Arhem.

« Ah, ouais! Bah, écoutes, l’amphi de Zazambes est à moi cette année, je vous invite à passer faire coucou à l’occase, on a tout juste fini les travaux, et il est super génial, maintenant! Je vous jure que ça vaut le détour! Et aussi.. »

J’allais enchainer, mais une tête blonde familière arrive alors dans notre petit cercle, camouflée sous une cape écarlate adorable. Celéna en petit chaperon rouge!

« Tiens, parlant de concours, ce charmant petit chaperon rouge, c’est Céléna, ma nouvelle padawan coordinatrice! Vous fiez pas à sa jeunesse, elle va faire un malheur cette année, c’est moi quoi vous le dit! »

Je présente donc la jeune coordinatrice en passant une main par-dessus son épaule, et en acceptant avec plaisir ses gâteaux et bonbons, je crois qu’on tient une bonne réserve à nous deux, les dealeuses de la soirée. Je surprends un regard de mon apprentie vers un attroupement de filles déguisées, fée, lapine…

« Ça va Céléna? Tu les connais, ces filles? »

Moi-même, je dois dire que cette Laporeille me dit quelque chose…

*******

Une certaine appréhension avait envahi Ludwig quand il avait fallu attendre la réaction de la petite sorcière. Peut-être qu’à cause de son accent étrange et de son cheveu sur la langue, elle ne voudrait pas jouer avec lui..? Mais ce fut plutôt l’inverse qui se produit, au grand soulagement du blondinet, qui commença à rougir un peu devant l’exclamation enthousiasmée de la  fillette. Probablement venait-il de se faire une nouvelle amie, cela pour sa plus grande joie! Son sourire s’élargit pendant qu’il partageait quelques bonbons avec sa nouvelle partenaire de crime. Si l’un d’eux se fait prendre par les méchants adultes, l’autre pourra toujours s’enfuir avec une part du butin! Le petite sorcière se présenta à son tour, avec un débit de parole qui donna un peu de mal au départ au jeune allemand, surtout car il en fut intimidé plus qu’autre chose. Visiblement, Ludwig avait trouvé la meilleure amie du monde pour la chasse au bonbon, d’après ses dires, elle savait ou trouver les meilleures mines de la fête. Le blondin se rapprocha, et se saisit de la main de sa jeune camarade, ses grand yeux bleus tout brillants de curiosité et d’enthousiasme.

« Ch’est vrai?! Tu ché ou sont les bonbons?! Comment tu chais cha?! Ch’est ta nazie, euh.. mazie.. m-mag-magie? Mais chi les adultes ils nous voient?! »


Bah, oui, les adultes ne doivent pas savoir que les deux enfants peuvent faire de la magie pour trouver les bonbons! Car sinon, la magie s’estomperait tout de suite. Car les grandes personnes, il y en a pleins qui ne croient plus à la magie, c'est nul. Enfin, Riku et Alex, eux, ils y croient encore, heureusement! Alice n’avait pas perdu son sourire et elle s’intéressa à Ludwig spontanément, et le gamin rougit d’avantage quand la question de sa langue maternelle fut abordé… Est-ce qu’elle allait lui reprocher de ne pas bien parler? Apparemment, non, elle aussi parlait plusieurs langues, même si elle parle bien mieux le français que lui, et lui demanda quelle était la sienne, tout en  lui demandant de lui dire ce qu’était cet objet qu’elle désignait du doigt.

« Euh… ze suis deutsch! Allemand…? Et cha ch’est, euh… "Tabelle"? Table? »

Fit-il, intimidé et en se tortillant un peu, non certain d’avoir bien compris. Pourtant, sa gêne sembla se volatiliser quelques secondes plus tard quand il remarqua que la table avec sa nappe ferait une très bonne cachette… ce qui leur permettrait en plus de parcourir la pièce sans se faire remarquer Et peut-être y avait-il des friandises, cachées là-dessous!

« Aliche! On va se casser chous la tabelle?! Comme cha les grand ils vont pu nous trouver! »


Sans hésitation, le garçonnet entraina sa nouvelle amie sous la table, et pris place en pouffant entre les pieds de la table. Ils étaient désormais incognitos, probablement que personne ne les avait vus, trop cool!



Petits résumés:
 

Costumes:
 

____________________________________________

★ Nanar-Riku #cc0000 ★
                                     
   
DCs: Alexander, Julianne, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJ: Soltan
RPs : Winter, Cassey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirisa Mounto
Débutant
avatar
Féminin Age : 16
Messages : 158
Date d'inscription : 03/01/2015

Âge du personnage : 18 ans
Métier / Études : Travaille au Centre Pokémon d'Amanil
Pseudonyme(s) : Rysa

Niveau : 40
Team active : ♣️♦️♥️♠️

Florizarre ♂ {Bulbi}
Engrais - Calme.


Etouraptor ♀ {Volto}
Regard Vif - Timide


Némélios ♂ {Truffe}
Rivalité - Hardi


Draco ♀ {Shy'm}
Mue - Prudente


Bouldeneu ♂ {Nouille}
Feuille Garde - Gentil


Laporeille ♀ {Bune}
Fuite - Docile



MessageSujet: Re: This is Halloween {RP ouvert   Ven 4 Déc - 12:06


THIS IS HALLOWEEN


Une femme vient nous rejoindre qui est dont la cousine d'Adélia, Victoria. Très sympathique et amicale! Elle me demande si Adé est comme ça depuis le début, j'hoche la tête. On décide de s'allier pour la décoincé et qu'elle aille parler aux autres, qu'elle s'amuse quoi! Je remarque alors d'autres personnes que je connais, bien ou rapidement. Adélia affirme qu'elle n'a pas besoin d'aide quand elle sort une insulte, je n'ai pas vraiment compris pourquoi. Elle pose brusquement son verre et nous laisse en plan, Victoria et moi. Je regarde de loin la scène. Elle s'approche d'un jeune homme à qui une femme faisait du charme. Elle lui fit un câlin puis je n'ai plus suivie la scène car des gens s'était mis devant moi et puis, même si je suis extrêmement curieuse, ma tête se détourna vers le banquet parce que j'avais faim et la nourriture avait réveillé la grosse qui est en moi. Je me dirige vers le banquet et commence à prendre quelque petit truc avant d'apercevoir quelqu'un, une fille qui me disait clairement quelque chose. Ne serait-elle pas la fille qui était présente, il y a quelque mois de cela au café? Je me retourne et appuie un peu mes fesses sur le bord de la table. J'observe la foule, puis j'attends au cas où un bel inconnu viendrait m'aborder, oui je crois encore au prince charmant..


FICHE PAR FALLEN SWALLOW




Résumé ° 3°:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan T. Weber
Newbie
avatar
Masculin Messages : 61
Date d'inscription : 10/02/2014

Âge du personnage : 23 ans
Niveau : 5
Team active :
Toph
Fouinette ♀ - Regard Vif - Gentille


Iroh
Evoli ♂ - Adaptabilité - Doux


Katara
Lilia ♀ - Ventouse - Calme


Bolin
Nanméouïe ♂ - Cœur Soin - Modeste


Mako
Malosse ♂ - Matinal - Foufou

Team spécifique :
Kya
Leuphorie ♀ - Sérénité - Gentille



MessageSujet: Re: This is Halloween {RP ouvert   Dim 13 Déc - 20:07



This is Halloween


Puppy is here

Tristan Weber



La respiration de Tristan se fait plus saccadée, et pas pour une bonne raison. Depuis tout à l'heure, quelques gouttes de sueur perlent sur son front et il déglutit, essayant de fuir en marche arrière pour ne plus subir la présence de cette cougar qui semble l'avoir pris pour cible et qui ne veut plus le lâcher. Trop correct pour l'envoyer balader comme l'aurait fait n'importe qui de sensé, le Weber se retrouve piégé, comme le vulgaire chiot dont il porte le costume ce soir. Pourquoi l'avoir choisi lui, précisément, alors qu'il porte en plus l'accoutrement le plus idiot de la fête et qui ne le met pas du tout en valeur ? N'a-t-elle vraiment trouvé personne d'autre avec qui passer la soirée ? Quelqu'un de plus attirant qui saura répondre à ce qu'elle semble demander auprès de lui ? Pas que le fait qu'elle le colle le dérange mais... si, totalement. Ce n'est pas son genre de chercher à fuir les gens, trouvant ça un peu méchant, mais il est tout sauf à l'aise en compagnie de cette femme, et peut-être même bien que le fait qu'il côtoie la gente féminine pourrait compromettre ses plans d'aller parler à Adélia. Bon, d'accord, plans qu'il avait du mal à faire avancer, de peur de la déranger alors qu'elle avait déjà de la compagnie, mais le monde de la jeune femme ne tourne pas autour de lui non plus, peut-être même qu'elle a besoin de respirer et qu'il doit la laisser tranquille. Mais telle la fée qu'elle incarne, elle semble si lumineuse parmi les invités qu'il ne voie qu'elle et qu'il est bien difficile pour lui de détourner son regard de la jolie brune. Seule l'imposante blonde -plutôt musclée d'ailleurs- qui est attirée à lui comme un aimant arrive réellement à lui faire penser à autre chose et à l'effrayer bien plus que tous les costumes d'horreur réunis, c'est pour dire ; et c'est encore plus troublant que la voix insupportable de Natasha sonne étrangement faux, comme si elle ne correspondait pas à la carrure plutôt impressionnante de la dame aux courbes presque trop généreuses pour qu'elles soient très naturelles.

Alors que le pauvre chiot est sur le point de s'évanouir, tant il a l'impression de suffoquer sous la pression mentale qu'exerce l'autre sur lui, un bras inconnu sorti de nulle part vient lui apporter le miracle qu'il attendait et le tire en avant. Peu importe à qui il appartient, car il est convaincu qu'il ne peut pas être soumis à pire que la chasse expérimentée indiscrètement sur lui et les tentatives de dragues ratées et désastreuses de cette mégère qui a une définition de l'espace personnel aussi correcte que celle de Sam, et c'est un exploit.
Sa tête se tourne alors vers celui ou celle qui vient le délivrer de cette torture, et il croit rêver pendant un instant, car c'est bien trop beau pour être vrai. Est-il mort d'une crise cardiaque à cause de cette vieille bique ? C'est la question qu'il pourrait se poser, car c'est un ange qui vient d'appraître près de lui et qui le tire de ce mauvais pas. Des ailes transparentes et brillantes, des cheveux bruns soyeux à souhait, un regard à la fois envoûtant et charmant, et une tenue qu'il a passé plusieurs minutes à admirer. Adélia sa sauveuse inespérée est là pour le sortir de cette torpeur, et aussitôt qu'elle l'éloigne de sa tortionnaire, les mains de cette dernière se retirent vivement, et sur son visage apparaît une expression surprise mais en même temps... satisfaite ? Si son objectif était d'attirer la Turnac, elle a réussi. Mais cela ne fait rien, car si Tristan est étonné que la jeune femme ait quitté sa conversation pour venir à lui, il n'en est pas moins ravi et bienheureux de la retrouver et de sentir sa chaleur contre lui tandis qu'elle lui offre une étreinte qui le comble et fait battre son cœur dans un rythme fou, positivement cette fois-ci.

Parce que Tristan est censé être intelligent quand même -bien que, avec toutes ses conneries, on dirait pas- et que la voix d'Adélia s'y prête volontairement, il comprend que le ton surjoué qu'elle emploie est destiné à écarter l'indésirée de lui et que l'accolade renforce davantage le sentiment de possessivité qu'elle veut faire passer à la rustre qui a osé s'approcher de lui et tenter de le tripoter juste sous ses yeux. Il mentirait en revanche s'il disait qu'il ne profitait pas justement de la proximité que la fée a formé entre eux et qu'il est plus soulagé qu'elle ait compris que l'approche de l'étrangère n'était pas du tout voulue par l'éleveur. En même temps il ne demandait qu'à s'enfuir très loin, et son malaise devait se sentir à des kilomètres, pourtant il remercie Arceus et le hasard d'avoir fait en sorte que ça soit Adélia spécifiquement qui assiste à la scène et décide de faire l'aider à s'échapper de l'emprise qui allait finir par tomber dans les vapes s'il respirait encore une seule parcelle de son parfum dont on avait l'impression qu'elle avait pris un bain d'eau de toilette tellement l'arôme bestial dont elle s'est entourée lui fait froncer le nez. Cela contraste avec l'effluve délicat et agréable qui émane de la jolie médecin et fait toujours ronronner le Weber.
Pas de doute que l'Hôte de Pension doit une fière chandelle à la fille d'Eliza pour être venue à son secours, car il n'arrivait vraiment pas à s'en sortir seul, et son apaisement s'en retrouve sans borne. Même le murmure qu'elle lui glisse est délicieux à entendre pour son oreille, alors qu'il sent son souffle contre sa peau, pareil à une légère brise chaude et presque sacrée, qui le fait frissonner de plaisir. En essayant de faire passer la sensation de chaleur qui n'est de toute évidence pas due au port de son accoutrement, il se rapproche de son amie de la même manière, collant presque ses lèvres à son oreille pour lui répondre dans un nouveau chuchotement.

- Je... Je l'ignore, mais elle m'a dit s'appeler Natasha, et je viens à peine de la rencontrer. Je te remercie d'ailleurs, elle n'a pas arrêté de me coller, et j'ai bien cru qu'elle allait m'étouffer avec ses deux énormes ballons.

Le sujet de leur conversation se racle la gorge, consciente qu'on parle d'elle, et n'hésite pas à dévisager la nouvelle arrivante sous toutes ses coutures, avant qu'une lueur malicieuse ne traverse son regard et qu'elle se mette à glousser bizarrement, d'un rire qui ferait presque peur.

- Ooooh mais c'est la jeune fille devant laquelle tu n'arrêtais pas de baver tout à l'heure !
- Qu-Qu-Quoi ?! N-n-non je-je... C'est p-pas...

Le Weber remercie le manque de lumière dans la pièce, tant il est rouge et se sent brûler vif de l'intérieur. Il s'étrangle, cherche ses mots, détourne même les yeux, n'osant plus porter un regard vers son amie, alors qu'il se rend compte qu'il ne peut pas tellement démentir les propos de cette intrigante. Oui, c'est vrai, il doit voir la vérité en face, ses pupilles brillent autant que le rayon de soleil qui émane de la Turnac chaque fois qu'il la voit, car elle est plus resplendissante encore que les fois précédentes. Comment fait-elle pour toujours sortir du lot et garder ce sourire qui fait rater le cœur d'un garçon aussi piteux que lui ? Fait-elle cet effet à tous les jeunes hommes qu'elle croise ? Est-ce ainsi qu'Enric est tombé sous son charme ?

- Huhuhu ! Présente-moi donc cette charmante personne, mon chou, et pourquoi est-elle jalouse, d'ailleurs ?

Jalouse ? Mais... Adélia n'est pas...
Il fronce les sourcils. Pourquoi Adélia serait-elle jalouse, d'abord ? Ce doit être une erreur, son amie est juste venue la sortir d'un mauvais pas, et pas parce qu'elle serait jalouse, c'est absurde. Mais le Weber est conscient qu'il tient sans doute là une perche dont il pourrait profiter. Comme si une petite ampoule s'était allumée au-dessus de sa tête, il reprend contenance, avec un air à peu près décidé. En espérant que son geste ne sera pas considéré comme déplacé par son amie, sa main vient prendre celle de la Turnac, et il entrelace leurs doigts ensemble.

- Eh bien parce que... Parce que c'est ma petite amie !

Ses mots le surprennent lui-même, mais ne trompent en aucun cas celle qui tente de le séduire, car elle sait que c'est faux, même si Tristan arrive à dissimuler le mensonge. Sans doute aimerait-il, au fond, pouvoir dire que c'est vrai : qu'il est vraiment son petit copain, et qu'il ne la laissera à personne, et surtout pas Enric. Mais en tant qu'ami, même proche, il ne peut la prétendre sienne, et devra peut-être, si le destin s'acharne sur lui, la voir dans les bras d'un autre en se disant que de toute façon il n'aurait pas pu la rendre heureuse.
Natasha, quant à elle, ne semble pas dupe, et arbore un sourire taquin, fourbe même, tout en s'approchant de la brunette.

- Alors comme ça c'est vrai, ma jolie ? Ce beau jeune homme est déjà pris ? Ne crois-tu pas que je serais mieux pour lui ?

La face blasée de Tristan ne pourrait être plus belle, mais il veut laisser Adélia répondre, ne serait-ce que par curiosité à ce qu'elle va dire, espérant simplement qu'il ne l'ait pas mis dans une situation embarrassante. Il ose prendre quelques libertés parce qu'ils se sont déjà embrassés une fois, mais ce n'est pas une raison pour qu'il l'entraîne dans ses mésaventures.

En gros:
 

Réalisé par BlueBerry pour Orange


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia G. Turnac
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2014

Âge du personnage : 23 ans
Métier / Études : Médecine, en stage dans une clinique privée
Pseudonyme(s) : Adélia Frey, sa fausse identité, le nom sous lequel elle se présente
Mascarade, surnom de Compétitrice

Niveau : 65
Team active :

♣️ MAJESTA ♣️
Ectoplasma ♀, Lévitation, naïve


♣️ PUMPKIN ♣️
Emolga ♀, Statik, fofolle


♣️ AMADEUS ♣️
Haydaim ♂, Herbivore, malin


♣️ GOTHAM ♣️
Bruyverne ♂, Infiltration, hardi


♣️ BENTLEY ♣️
Tengalice* ♂, Chlorophylle, pressé


♣️ MOZART ♣️
Noctunoir ♂, Pression, calme



MessageSujet: Re: This is Halloween {RP ouvert   Ven 18 Déc - 17:28


This is Halloween

feat. everybody
La jalousie. Elle étreint ma poitrine de ses tentacules glacés, provoquant en moi une réaction contradictoire. De froids soubresauts font s’hérisser mon épiderme de façon désagréable alors qu’une chaleur étouffante s’est mise en place dans ma poitrine contaminée d’une hérésie indomptable. Mes doigts se contractent autour d’un voile de ma jupe dans une tentative désespérée de me calmer, de dompter cette émotion pure et vibrante m’ayant saisie, plus encore que la jalousie. La panique. Je n’ai qu’à jeter un bref coup d’œil à mon adversaire pour me savoir déclassée. Elle est plus âgée, plus sexy (quand on a ce genre de goûts), plus jolie, plus voluptueuses, plus entreprenante. Je ne suis qu’une pauvre gamine avec mes sentiments, ceux que je tais par crainte de devoir me battre peut-être, mais surtout par peur de souffrir. Une lâche. Pourtant cette fois je dois mener ma bataille, pour m’empêcher de vivre à regret pendant longtemps. Si Tristan devait tomber sous le charme de cette pimbêche, alors j’en aurais le cœur complètement brisé. Je ne peux pas laisser ma chance passer, plus maintenant… J’ai déjà attendu bien trop longtemps. J’ai à la fois envie de pleurer et de hurler, mais je me contiens grâce à l’affection sincère dont l’éleveur m’enveloppe. J’en ressens un grand soulagement. Au moins ce qu’il pense de moi en demeure intact, même s’il est rapidement évident que je suis d’une jalousie extrême en ce moment.

Tristan me confie qu’il s’agit d’une Natasha qu’il semble trouver envahissante. La pointe de soulagement dans ma poitrine s’étend un peu plus en entendant ses mots. Je me mets à sourire, n’osant pas vraiment répondre de peur de vendre un peu plus ma jalousie du moment. Je grimace néanmoins lorsqu’il nomme «ses deux énormes ballons». Je dois m’avouer presque déçue qu’il aille remarqué, même si le contraire serait impossible. La femme arbore d’ailleurs un décolleté incroyable, laissant entrevoir des seins énormes que je soupçonne totalement faux et refaits. Toutes sortes d’idées me traversent, dont une part d’insécurité. J’ai toujours eu du mal avec ce détail de mon anatomie, ma poitrine. Elle n’a rien de bien alléchant, de sexy. Mais bon. C’est la vie. Cette demoiselle d’ailleurs se racle la gorge comme pour nous rappeler à l’ordre et je m’extirpe tant bien que mal des bras du jeune homme, déguisé en chien pour l’occasion, pour lancer un regard peu amène à la blonde voluptueuse. Celle-ci avance alors un commentaire qui me fait sursauter. Tristan aurait bavé sur moi? Je suis déguisé en fée, un costume digne d’une petit fille… alors que trouve-t-il d’attirant sincèrement? Après ces quelques questions dignes de mon estime de moi, j’atterris finalement. En constatant la gêne de l’Hôte de Pension, je comprends qu’elle disait vrai. Aussitôt les rougeurs envahissent mon cou et mes joues, des rougeurs de plaisir autant que d’embarras. Sincèrement, Tristan, n’importe quand.

Dans tous les cas, l’attitude de l’aguicheuse me tire des grimaces que je ne parviens plus à réprimer. Il devient rapidement évident toute mon irritation face à elle, si bien que je n’ose même plus ouvrir la bouche pour répondre à ses provocations à l’endroit de Tristan. De toute façon, il est capable de se défendre, puis il peut bien me regarder si ça lui chante! Néanmoins, lorsqu’elle demande au jeune homme de me présenter, je me recule d’un pas, sentant l’animosité bouillir dans mon estomac. Lorsqu’elle me demande pourquoi je suis jalouse, j’ai envie d’exploser, mais je me contiens en me disant qu’elle n’en vaut décidément pas la peine. J’ai connu ce genre de filles, que j’ai toujours tenté de ne pas juger. Il y a probablement une raison à tout ce maquillage, à cette provocation sensuelle, ses vêtements révélateurs. Qui suis-je pour juger ses choix après tout? Néanmoins elle n’a pas à jouer ce jeu avec mon Tristan. Qu’elle s’en trouve un autre! Je me rembrunis en voyant le châtain froncer les sourcils, comme s’il se posait la question. Bordel, j’avais presque oublié à quel point mon coup de cœur peut se montrer naïf et inexpérimenté. La pimbêche a raison, je suis jalouse, terriblement jalouse. J’en tremble d’énervement. Et pourtant il semble n’avoir rien remarqué. Pendant quelques instants j’envisage de me frapper le front, mais l’humeur n’y est pas. Je suis en guerre.

Je sursaute en sentant des doigts familiers se refermer contre les miens. Un grand frisson me parcourt en sentant la détermination et la tendresse de ce geste qui me paraît si naturel de sa part. Je lève un regard surpris vers lui, un regard qui s’intensifie lorsque quelques mots traversent sa gorge. Mon cœur manque un battement. Puis un deuxième. Il trébuche sur le troisième avant de recommencer à battre. Tristan vient de me présenter telle sa petite amie. Pendant un instant, j’y crois, j’avais tellement envie de l’entendre. Pendant un instant je crois qu’il s’agit du cas, que devant les avances de Natasha, il se soit décidé à me prendre pour lui, d’officialiser cette relation ambiguë qui ne peut plus durer ainsi. Or, je réalise lentement qu’il ne s’agit que d’un subterfuge, une tentative pour éloigner cette imprudente. Il veut se débarrasser d’elle, comme j’ai fait avec Enric. Et pourtant je sens qu’il s’agit du premier pas vers des révélations plus grandes encore. Je me mets à espérer qu’il… l’espère aussi. Que ce soit vrai. J’ai envie de lui montrer que ça pourrait être le cas. De remporter ma lutte contre cette fille, une poignée de mensonges et de désillusions. Parce que des fois, les filles vraies, ces gamines un peu rêveuses et naïves, elles gagnent, elles aussi. Avec un sourire étincelant, je viens poser ma tête contre l’épaule du chiot, profitant de ces quelques secondes d’extase. Si ce doit être tout ce que je dois connaître d’être la copine de Tristan, alors aussi bien en profiter.

Dans mon excitation du moment, j’ai presque abandonné ma rage envers la jeune femme. Néanmoins, elle revient l’attiser en me demandant s’il ne serait pas mieux avec elle. Une question qui me heurte, qui me blesse. Qui vient m’ébranler jusque dans mes fondements. Je ne serai jamais assez bien pour lui. C’est vrai. Mais elle ne le mérite pas plus que moi. Je lui adresse un regard assuré et provocateur avant de me retourner vers Tristan. Ces quelques instants devront être mes heures de gloire. Tant pis après pour mon cœur brisé. Je glisse ma main valide contre son torse jusqu’à son cou, et attire sa tête vers la mienne avant d’unir nos lèvres dans un baiser avide. Aussitôt je me sens transportée, ma main se fait tendre contre ses cheveux et ma respiration s’accélère. Emportée par le baiser, je détache ma main de la sienne pour venir l’enlacer avec douceur et sincérité, mon corps tout entier vibrant de cet échange. Je me détache de lui dans un soupir empreint de rêve mais aussi d’un peu d’amertume. Je crains de ne jamais revivre un moment comme celui-ci. Je me retourne vers la blonde, le regard brillant après ce baiser.

«Je crois que ça répond à ta question. Laisse mon petit-ami tranquille. Il n’est pas disponible.»

Sur ce, je tire la main du garçon pour l’entraîner à ma suite, en direction du buffet. Je réalise que je viens d’embrasser Tristan devant toutes ces personnes, de nombreux proches. Je surprends un regard malicieux de ma cousine qui, d’au loin, n’a rien manqué de la scène. Que dira Faust s’il nous a surpris? Lui qui déjà à l’hôpital s’amusait à nos dépends… Je passe tout près de tomber dans mon affolement, attrape un verre de punch non-alcoolisé et le boit d’une traite avant de faire face au jeune homme, complètement rouge, le visage dévasté par ma confusion.

«Je suis désolée…»

Oui, mais pas vraiment en même temps, ce qui ne fait que renforcer mon sentiment de culpabilité. Déjà, mon cœur s’enserre de douleur de penser qu’il s’agit probablement du dernier. Je jette des coups d’œil dernière nous, incertaine de savoir si la pimbêche nous aura suivis. Je me sers un nouveau verre de punch, le visage brûlant d’humiliation.

(c)Golden


____________________________________________


Merci Fausty <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiko Sawamura
Débutant
avatar
Féminin Messages : 105
Date d'inscription : 30/09/2014

Âge du personnage : 22 ans
Métier / Études : Conseillère Spectre
Pseudonyme(s) : Cherazade - Conseillère Spectre

Niveau : 65
Team active :
Corail - Prinplouf♀ - Torrent - Douce

Nina - Nidorina ♀ - Point Poison - Malin

Ptyranidur ♂ - James - Prognathe - Brave

Evoli ♂ - Athos - Adaptabilité - Calme

Ptéra* ♀ - Lady - Tête de Roc - Jovial

Team spécifique :
Frank - Ectoplasma ♂ - Lévitation - Calme

Ouranos - Noctunoir ♂ - Pression - Pressé

Suzi - Lugulabre ♀ - Corps Ardent - Malpolie

Desmond - Exagide ♂ - Déclic Tactique - Timide

Misty - Momartik ♀ - Rideau Neige - Pressé

Banshitrouye ♀ - Latisha – Ramassage – Maligne


MessageSujet: Re: This is Halloween {RP ouvert   Lun 21 Déc - 20:56


This is Halloween feat. beaucoup de personnes 


Je n’ai jamais été une grande fêtarde, et je crois que c’est assez évident... J’aimerais tant pouvoir être comme tous ces gens, qui n’ont aucune difficulté à se mêler à des inconnus, et simplement discuter avec ceux qui les entours sans craindre de se faire juger. Je voudrais pouvoir le faire, moi aussi... Je voudrais être comme eux, et me faire des amis simplement en claquant des doigts. Mais je ne suis pas comme ça, moi. Je suis craintive, et surtout, je suis toujours en train de penser que j’emmerde tout le monde. Et c’est encore le cas, ce soir, devant mon collègue, qui pourtant me reprend bien rapidement, et m’indique que je ne l’embête pas, après m’avoir grondé gentiment sur ma manière de le vouvoyer. Je ne peux m’empêcher de sourire discrètement, face à la bonne humeur du conseiller ténèbres. J’ai beau ne pas connaitre personnellement ce jeune homme, il m’a toujours paru très sympathique. Peut-être que ce soir, ce serait l’occasion d’enfin apprendre à connaitre mon collègue, et d’arrêter de faire ma sauvage, à ne jamais parler à personne.

-Je veux bien enterrer ces foutus manières, pour ce soir!

Je redresse le visage, pour cette fois oser regarder le vampire dans les yeux, et lui offrir un véritable sourire. Avec mes parents, la politesse avait toujours eu une grande importance dans nos vies. Ma sœur et moi avons toujours été élevé en vue de devenir des jeunes femmes polies jusqu’à la moelle, mais à présent, je me demande jusqu’à quel point cette manière de nous élever ne m’a pas justement empêcher de me rapprocher des autres. J’ai toujours tendance à limiter mes interactions avec les autres, par crainte de franchir cette barrière imposée par la manière dont j’ai été élevée. Si ce n’était d’Adélia et de Léo, honnêtement, je pense que je pourrais affirmer n’avoir aucun véritable ami. Mais ce soir, mes parents ne sont pas là. Ce soir, je vais faire un effort, et tenter de franchir cette barrière.

-Oh oui! J’aimerais bien, si ce n’est pas trop vous—je veux dire, te demander.

Arceus, j’ai encore des progrès à faire... Mais malgré mon petit accrochage, je parviens à me montrer enthousiaste devant l’offre de mon collègue. Moi qui suis si nulle pour approcher les gens, je pense que je n’aurais pas pu souhaiter mieux. En compagnie du célèbre Méphisto, j’ai beaucoup plus de chances de me mêler aux invités, et qui sait, peut-être même me faire quelques amis! Un large sourire enthousiaste sur le visage, j’offre mon bras à mon camarade, afin qu’il m’entraine vers d’autres invités. Quoi? C’est trop, le truc du bras? Je pense que j’ai encore du chemin à faire, en terme de sociabilité...



(c)Golden


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: This is Halloween {RP ouvert   

Revenir en haut Aller en bas
 

This is Halloween {RP ouvert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 20-10-2010 - Halloween LDJ à Val Dieu
» engagement ITI Niort-maison du cheval OUVERT
» Sentiers ouvert pour allé au Rabaska
» Perte aérodynamique VM ouvert dessous
» Malgré le mauvais temps HALLOWEEN c'était gégnial !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: NUVA EJA :: Centre-Ville :: Refuge pour ados et adultes paumés-