« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cobaltium
Administratrice
avatar
Messages : 1604
Date d'inscription : 24/06/2013


MessageSujet: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Lun 22 Fév - 9:26

CHARLOTTE S. LAURENS vs NATSUME SHIMOMURA
Motif Pétale / Parc à Thèmes Abandonné

   
Bienvenue à ce Concours Aléatoire opposant Charlotte S. Laurens à Natsume Shimomura dans le Parc à Thème Abandonné. Les deux amis ouvrent avec succès ce premier Concours Aléatoire de l'année. Vivement de voir de quelle façon ils pourront exploiter ce curieux système de combats coordonés et d'adoption! Avant de se présenter sur le terrain pour le combat de coordination qui s'en viendra par la suite, chaque challenger passera une heure en coulisse avec le Pokémon qui lui a été confié. Dans le votre premier post, vous décrirez la rencontre de votre personnage avec le Pokémon choisi, et le développement (ou non) de leur relation, leurs affinités, etc., jusqu'au moment d'entrer sur le terrain. N'oubliez pas de préciser à la fin du post l'espèce, la nature et le talent de votre allié Pokémon, et la CT/MT choisie s'il y a lieu.

   
Bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte S. Laurens
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Age : 24
Messages : 485
Date d'inscription : 28/04/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Championne Dresseur de Zazambes
Pseudonyme(s) : Tabitha, surnom de dresseuse

Niveau : 60
Team active :

Akemi la Galifeu ♀ - Brasier - Naïve


Alastor le Carchacrok ♂ - Voile Sable - Rigide


Eryn la Crocorible ♀ - Intimidation - Joviale


Edwin l'Hariyama ♂ - Isograisse - Gentil


Astrid la Pandarbare ♀ - Poing de Fer - Calme


Miornir l'Hippoducus ♂ - Sable Volant - Brave


Team spécifique :

Soren le Lucario ♂ - Attention - Solo


Asaki le Grotichon ♂ - Brasier - Modeste


Fukuo le Bagguiguane ♂ - Mue - Jovial


Hayate le Karaclée ♂ - Fermeté - Pressé



MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Mar 23 Fév - 1:41

MOTIF PÉTALEouais j'ai déjà eu de meilleures idées
Parfois, j’en viens véritablement à me demander ce qui peut bien me passer par la tête. Dans tous les cas, cette rencontre promet déjà de par l’excentricité et l’originalité de sa mise en place. En entendant parler de ces Concours alternatifs ou aléatoires, j’ai tout de suite été charmée par l’idée. Voilà une façon sensée de sensibiliser la population aux Pokémon, tout en permettant ces derniers de trouver une maison sans nécessairement passer par une méthode d’obtention classique comme une capture. Soyons honnêtes, de retirer un être sauvage de son milieu naturel a parfois des conséquences très néfastes sur celui-ci, voire même traumatiques. Cette façon de permettre une rencontre entre un dresseur et son peut-être futur allié et de tester sa relation dans une compétition complexe… Voilà qui est ingénieux et tout à fait louable. Malgré tout, je n’aurais jamais pu m’imaginer me retrouver à participer à l’un d’entre eux, tout simplement car je ne possède absolument aucune affinité artistique telle qu’elle soit. Pourtant, suite à un pari vraiment très stupide et qui a rapidement dérapé compte tenu de nos orgueils respectifs, Natsume et moi nous nous retrouvons aujourd’hui à nous affronter dans un Concours. Vous avez bien entendu. Mon ami d’origine japonaise, le mec avec les cheveux en pointe et les manières de nerd et moi… Dans un Concours… Je déglutis encore une fois alors que l’organisateur de l’événement me rappelle les différentes règles et protocoles entourant la compétition. Tant de détails insignifiants à se souvenir… Où est passée la simplicité des combats ordinaires? Ceux où le seul objectif est de frapper plus fort et plus intelligemment que son adversaire?

Alors que le jeune homme se détache avec un énième sourire qui ne fait que renforcer mon embarras, on me présente la balle de mon partenaire pour ce Concours. Je suis pressée de le rencontrer. C’est bien le seul élément de cet événement qui me plaira, celui de rencontrer un être qui pourrait éventuellement se greffer à mon équipe. J’espère qu’il s’agira d’un Pokémon de mes types de prédilection, Sol et Combat, même si un peu de changement ne me ferait pas de tort bien au contraire. Pressée d’assouvir ma curiosité, je pèse contre bouton afin de relâcher la créature qui apparaît dans un éclair blanc sur le sol de la loge. Je suis tout d’abord frappée par sa petite carrure, avant de reconnaître là un insecte, Couverdure. J’en ai rencontré plusieurs dans la forêt d’Érode, ainsi je me trouve en terrain connu ici. Okay. Un insecte. Je ne m’y connais pas énormément et ressent une certaine nervosité à l’idée d’opposer un insecte à Natsume qui les connaît autant, mais peut-être que son attachement démesuré pour ces créatures parviendra à le déconcentrer et à m’offrir une victoire facile? Même si j’ai affirmé haut et fort au garçon que je ne ferais que de la chair à pâté de lui, je commence à douter de mes capacités. Surtout que Couverdure n’a pas l’étoffe que j’imaginais aux Pokémon typiques d’un Concours comme… Je ne sais pas? Gardevoir? Nymphali (berk)? Feunard? C’est que ce cocon n’a rien de particulièrement attirant pour l’œil, alors que l’objectif ultime des Concours est de mettre de l’avant la beauté de son allié… non?

Mince, je n’y comprends plus rien. Maintenant j’en suis à me maudire de ne pas avoir prêté d’avantage d’attention au charabia de ma collègue Riku au sujet des Concours. J’espère qu’elle ne m’en voudra pas trop d’entacher la réputation de son art. Avec un soupir, je me penche un peu plus vers le nouveau venu. Celui-ci affiche un air sévère et même extrêmement distant, comme s’il s’était levé du mauvais pied. Au moindre de mes mouvements, son visage se crispe et ses lèvres se pincent dans une moue suffisante. Voilà qui ne va pas aider notre cas. J’imagine que ce doit être tout aussi impressionnant pour lui de me rencontrer, à se demander si je serai celle pour l’adopter. Peut-être que certains dresseurs ont combattu à ses côtés sans jamais lui proposer une place à ses côtés. Pour ma part, je le trouve plutôt cool. Il est ce genre de Pokémon au pouvoir insoupçonné, un fier représentant de la nature. Il sent bon la forêt et la verdure. Je respecte qu’il ne m’apprécie pas au premier regard, surtout qu’il doit sentir ma peur, celle d’aller sur cette scène pour «montrer ce dont je suis capable». Je lui offre un petit sourire désolé avant de me redresser et de me reprendre. Effectivement, je ne sers à rien pour lui si je me laisse contaminer par mes incertitudes. C’est ce que j’ai tenté d’apprendre à Tomy ainsi qu’à plusieurs autres de mes apprentis. Je dois à présent suivre mon conseil.

«T’as l’air cool, Couverdure. Je suis Charlie et ravie de te rencontrer.»

Le petit ne semble pas très impressionné une fois de plus et se contente de m’observer sans le moindre intérêt. Néanmoins je suis patiente, brutalement patiente avec les Pokémon.

«Ouais, je te comprends de bouder un peu. À vrai dire… je ne suis pas une experte en Concours du tout, même que je suis venue ici sur le coup d’un pari assez idiot… Mais je crois qu’on peut quand même avoir du plaisir, qu’est-ce que t’en dit? Tu veux bien me laisser une chance?»

Probablement est-ce encore trop tôt. Il hoche faiblement la tête, plus par automatisme que par réelle envie d’adhérer à mon joli petit discours. Je considère cependant que mon honnêteté prendra écho en lui lorsqu’il réalisera de ma bonne foi. Je ne prendrai jamais envie aux Concours je crois, mais j’ai véritablement l’intention de manifester tous les efforts possibles afin d’aider Couverdure à briller à sa juste valeur. Avant que je ne puisse insister d’avantage, on nous apprend qu’il faudra rejoindre la scène afin d’y livrer notre performance. J’hoche la tête en ressentant un nouvel élan de nervosité.

«Tu me guideras d’accord? En échange je te promets de ne pas t’abandonner quoi qu’il arrive!»

Devant ma soudaine embardée et ma proposition, il cligne des yeux, un peu surpris. Je sens qu’il se réchauffe un peu à mon contact mais qu’il faudra du temps afin de nous habituer l’un à l’autre. J’espère que nous y arriverons avant la fin de la performance et qu’on me laissera le ramener parce que… oui, traitez-moi de cœur d’artichaut si vous en avez envie mais moi je l’apprécier déjà.

«Je vais t’appeler Senshi d’ailleurs. Ça veut dire «guerrier» dans ma langue d’origine.»

Sur ce, je me dirige vers le terrain. Je remarque aussitôt les différences avec un terrain ordinaire tel que dans mon Arène. Il me semble plus vaste, sans les délimitations habituelles et surtout dehors ainsi, au milieu de la verdure luxuriante. Le soleil m’aveugle quelques instants alors que je me dirige vers l’endroit indiqué, le Couverdure sur les talons. Contrairement à moi il semble assuré, prenant place devant moi comme s’il l’avait fait des centaines de fois. Je profite de cet instant pour le sonder de mon Pokédex et en apprendre un peu plus sur ses attaques et statistiques. L’insecte en connaît une panoplie, ce qui devrait s’avérer intéressant pour le reste du combat. D’ailleurs, je me souviens de mon adversaire alors que celui-ci paraît finalement de l’autre côté. Il a hérité d’un Strassie, un autre Pokémon que je connais plutôt bien l’ayant côtoyé dans les grottes les plus sombres des montagnes du sud. Je salue de façon énergique Natsume, avant de le narguer d’un sourire provocateur.

«Alors, Shimomura? Prêt à te faire botter les fesses? Euh je veux dire… à te faire… Éclater les yeux par la beauté dévastatrice de Couverdure?! Il s’appelle Senshi alors respect!»

L’intéressé se retourne en ma direction, un peu perplexe devant mes mots. Oui bon. D’accord, je me tais. Mon visage se décompose dans une moue embarrassé ce qui provoque, dans le regard de l’insecte, une once d’amusement. Eh bien, au moins il me trouve comique, c’est déjà ça de gagné, non? Senshi reprend place et je remarque aussitôt sa posture, fière et droite. Il a l’étoffe d’un grand guerrier. J’ai très bien choisi son nom. Voilà au moins un truc dont je peux être fière aujourd’hui.

Modération:
 
(c)Golden


Dernière édition par Charlotte S. Laurens le Dim 28 Fév - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 20
Messages : 666
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Mar 23 Fév - 14:25



Motif Pétale

VS Charlotte S. Laurens

Il est au courant que son orgueil est un de ses défauts les plus proéminents. Il fait quelques efforts, pourtant, mais il suffit toujours de peu pour qu'il s'emporte et ne fasse des erreurs digne d'un enfant, qu'il regrette souvient bien longtemps après. Aujourd'hui en était la parfaite illustration. Si après une quinzaine de facepalms, des dizaines de grognements rageurs et plus de cinq ou six insultes il avait accepté son sort, il n'en restait pas moins qu'il était maintenant dans une situation un peu trop compliquée à ses yeux. Et qu'il pleurait peut-être beaucoup dans sa tête, à l'instant, trop même. Mais il était foutu, de toute manière, alors il avait bien fallu se résoudre d'une manière ou d'une autre : abandonner aurait été l'offense de trop pour sa fierté. Toutefois, il ne pouvait s'empêcher de se demander si cet ego de jeune adolescent qu'il avait cru avoir enterré ne revenait pas un peu trop souvent ; il allait peut-être considérer le fait de faire du camping plus souvent pour se calmer.
Ce pari était stupide dès le départ, et il aurait dû s'en rendre compte avant que tout cela ne dégénère. Mais trop tard, et ils se retrouvaient maintenant tous les deux à participer à une sorte de forme alternative d'un concours. Pas que Natsume soit du genre à mépriser cette activité, mais... Disons que comme les combats, il n'y accordait pas une seule seconde d'attention. Les quelques matchs de Winter auxquels il avait assisté lui avait fait se dire que cela pouvait être très joli, mais définitivement pas sa tasse de thé. Pas qu'il ait essayé, hein, mais disons juste qu'il était très neutre sur la question, au final. Et puis l'esthétique, il n'y connaît absolument rien : si il est relativement soigné, l'art ne suscite chez lui aucune réaction. Ou du moins pas de ferveur. En plus, il priait pour que Winter n'apprenne jamais ça. Car il risquait fortement de se faire assassiner, castrer et massacrer (pas forcément dans cet ordre) si elle découvrait qu'il avait massacré son « art » avec ses bêtises.  

Il n'avait plus qu'à prier pour que tout cela se termine rapidement, un peu comme une prise de sang. Sauf que dans ce cas-là, en plus de se rendre ridicule, il allait en entendre parler pour les cinq prochains mois, avec sûrement des références régulières dans les années qui suivraient. Oh bordel. Il avait déjà dit qu'il regrettait sincèrement son entêtement ?  Oui ? Un peu trop ? Même alors qu'on lui répétait les règles, il n'écoutait déjà plus, davantage concentré sur ses propres pensées et son petit coin personnel où il pouvait être bien à l'abri dans sa tête.
Toutefois, au moment où on lui pose une ball dans la main, il cligne des yeux bêtement, ne pouvant s'empêcher de se demander ce qui se trouve à l'intérieur. Bon bien sûr, c'était tout le délire du truc, me dira-t-on. Mais il avait toujours du mal à comprendre comment il allait bien pouvoir mener un concours avec un pokémon inconnu quand il aurait déjà été infoutu de le faire avec un des membres de son équipe (quoique Shion aurait été folle de joie à l'idée, la connaissant). Oh bien sûr, s'habituer à de nouveaux pokémon est le travail quotidien d'un éleveur, alors il pouvait dire que ce n'était pas si éloigné de son occupation principale, mais dans le cadre d'un combat, c'est une toute autre paire de manches.  Déjà qu'il n'était pas à l'aise avec ceux-ci, si il fallait en plus rajouter des paillettes et des trucs mignons par dessus le tout... Oui, les préjugés ont la vie dure. Natsume ne les aime pas, mais il en a beaucoup sur les dresseurs et les coordinateurs, en dépit de ses (quelques) efforts. Aujourd'hui serait donc sûrement une bonne façon d'en retirer quelques uns de sa tête.

Une fois seul avec la sphère bicolore, il resta sans rien faire pendant quelques secondes, avant de soupirer en se disant que de toute façon, il ne pouvait pas vraiment reculer maintenant. Ou alors ce serait se taper la honte pour les quinze prochaines années, idée qui lui était tout bonnement insupportable. Il finit donc par libérer le pokémon qui s'y trouvait, non sans ressentir une certaine curiosité. Inconsciemment, il se rapprocha de quelques centimètres.
Il ne vit toutefois pas la créature directement, à sa grande surprise. Ou du moins, il en eut un bref aperçu, avant que l'éclat bleu que ses yeux avaient repéré se cache précipitamment derrière un petit rocher. L'éleveur ne se rapprocha pas tout de suite, un peu déconcerté, mais fit quelques pas lents et précautionneux vers le pokémon.

« Euh...Tout va bien ? Si tu ne veux pas venir, je comprendrais, hein, mais... »

Un geignement paniqué lui vint en réponse. Le lapin, perdu, fit une derpface assez expressive et se massa la nuque. En prenant ses précautions, il fit quelques pas en avant, jusqu'à arriver à un mètre du pokémon. Il parvint enfin à reconnaître un Strassie à l'air effrayé et paniqué, qui le regardait avec de grands yeux. En remarquant que l'éleveur était assez aussi près, il ferma hermétiquement les yeux, craintif.
L'adolescent mit quelques secondes à comprendre la situation, puis une fois que ce fut fait, un sourire attendri et un poil amusé se peignit sur son visage. Des situations comme ça, il en avait vu beaucoup, depuis qu'il était devenu éleveur. Il ne comptait même plus le nombre de fois où il avait dû faire avec la timidité parfois maladive de certains pokémon.

« Tu as peur ? Pour être honnête, moi aussi. »

Il s’accroupit lentement, pour que le Strassie ne soit pas alerté par des mouvements trop vifs. Maintenant qu'il était un peu près à sa hauteur (il n'était plus si petit, quand même), il pouvait le regarder dans les yeux pour espérer l'apaiser au moins un peu. Le rocher vivant paraissait toujours méfiant et peu confiant, mais au moins le nippon avait réussi à capter son attention.

« Si tu veux rester ici, on peut. Tu n'es pas forcé de me suivre. »

Le Strassie geignit faiblement, dans un son qui était supposé être une petite protestation. Le lapin haussa un peu les sourcils, surpris de le voir se rapprocher un peu, comme pour signifier qu'il ne désirait pas reculer. Mais lorsque le pokémon voulut avancer, il tressauta et s'immobilisa, comme paralysé. Natsume finit par s’asseoir, l'air tranquille, et sourit timidement.

« J'vais être honnête... J'y connais pas grand chose, en concours. Ça risque probablement d'être une catastrophe. »

Il ricana stupidement, amusé par l'expression surprise sur le visage du Strassie. Non, vraiment, maintenant qu'il prenait tout ça à la légère, c'était étrangement bien plus simple. Il se demanda même pourquoi il avait cru que ce serait si terrible, en fait. De toute façon, lui comme Charlie n'étaient pas des experts, alors si ils échouaient lamentablement, ils échoueraient en duo : un beau fail était toujours magnifique.

« Ouaip, désolé ! Donc si tu préfères attendre le prochain dresseur, pas de souci. »

Le pokémon cligna des yeux, surpris, tandis que le hérisson continuer de rigoler. Mais à sa grande surprise, le Strassie bougea la tête de gauche à droite pour signifier que ce n'était pas ce qu'il désirait. Etonné, l'éleveur arqua un sourcil, se demandant si la créature avait fini par se décider. Timidement, le pokémon se rapprocha lentement avant de baisser le regard, pointer la direction du terrain avec une de ses oreilles.
Transformé en véritable fondue sur pattes, le japonais ne put s'empêcher de glousser. Il était plus du genre à s'attendrir sur les pokémon de son type fétiche d'ordinaire, mais difficile de se refaire quand on gagate intensément sur la plupart d'entre eux. Il hocha donc de la tête pour lui dire qu'il avait compris et se releva sans trop se presser.
En voyant que le pokémon avait toujours du mal à se déplacer en entendant le bruit causé par l'extérieur, l'éleveur  prit avec douceur dans sa main une des oreilles du Strassie. Bizarrement, cela sembla le rassurer, puisqu'il se laissa guider jusqu'au terrain, comme un enfant à qui on tiendrait la main. Devant l'air un peu embarrassé de son partenaire du jour, Natsume fit le sourire le plus lumineux qu'il put, ce qui eut comme effet de pousser le Strassie à afficher une mine plus joviale, quoique encore marquée par une timidité certaine. Celui-ci poussa un petit cri aigu, qui suscita chez le coordinateur improvisé un rire discret. Quand Charlotte fut en vue, il se pencha un peu vers lui, un sourire narquois sur son visage.

« Celle-là, c'est une amie à moi, Charlie. Elle fait la forte, mais c'est une grosse niaise en vrai ! »

Regarde qui parle.jpg, oui. Mais sa remarque, au moins eut le mérite de détendre davantage le Strassie qui gloussa vivement, sous le regard satisfait de Natsume. Au moins, comme ça, il ne serait pas intimidé par leurs adversaires. Par ailleurs, la championne était accompagnée par ce qui semblait être un...

« Couverdure ! »

Oui, Natsume, oui. Les yeux de l'éleveur s'étaient illuminés alors qu'il observait le pokémon insecte, après avoir crié avec la voix et l'intonation d'une fillette de cinq ans. Réalisant ce qu'il venait de faire, il plaqua une main sur sa propre bouche tandis que des ricanements résonnaient dans le public, et une ombre de rouge assombrit des joues. Lorsqu'il vit que le Strassie rigolait lui aussi, il lui fit un regard indigné, qui ne fit qu'augmenter son hilarité.  
La provocation joueuse de la championne dresseuse lui avait juste fait arquer un sourcil, tandis qu'une moue moqueuse et orgueilleuse s'affichait sur le visage du plus jeune. Il rassura le Strassie en lui offrant un sourire bref, avant de reporter son attention vers son amie, son rictus narquois déjà de retour.

« On verra ça, Laurens ! C'est trop tard pour s'enfuir en pleurant, maintenant ! »

Il parle beaucoup et ne se gêne pas pour se donner des airs, mais la vérité était qu'il avait plus que considéré cette hypothèse, toute à l'heure. Même maintenant, alors qu'il remarquait enfin la banderole qu'Alice agitait dans le public, et le fait que Faust filmait la scène avec un sourire qui en disait long... Oh seigneur. Il aurait payé cher pour s'en sortir, mais lorsqu'il jeta un œil vers le Strassie qui s'agitait déjà, impatient malgré sa timidité et le fait qu'il se cachait un peu contre ses jambes, il se dit qu'il pourrait au moins faire plaisir à quelqu'un.


Modo:
 

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Cobaltium
Administratrice
avatar
Messages : 1604
Date d'inscription : 24/06/2013


MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Mer 24 Fév - 18:24

CHARLOTTE S. LAURENS vs NATSUME SHIMOMURA
Motif Pétale / Parc à Thèmes Abandonné

   
Le concours entre Charlotte et Natsume est sur le point de commencer. Les deux adversaires sont invités à prendre place sur le terrain avec leur pokémon. Vous devrez dans le prochain post décrire la découverte du terrain par votre personnage et son alliés, ainsi que les débuts du combat RP. La première personne à répondre est invitée à débuter le match de coordination dès son prochain post. Le combat s’allongera sur 3 posts pour chaque joueur, soit 6 posts au total, puis chaque duo sera noté sur sa complicité/adaptation avec/à son Pokémon, ainsi que sur leur performance générale. Le Powergaming est bien entendu interdit, et éliminatoire ;)

   
Amusez-vous bien, et que le spectacle commence!

____________________________________________


DCs: Alexander, Julianne, Riku, Cesar et Mell.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte S. Laurens
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Age : 24
Messages : 485
Date d'inscription : 28/04/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Championne Dresseur de Zazambes
Pseudonyme(s) : Tabitha, surnom de dresseuse

Niveau : 60
Team active :

Akemi la Galifeu ♀ - Brasier - Naïve


Alastor le Carchacrok ♂ - Voile Sable - Rigide


Eryn la Crocorible ♀ - Intimidation - Joviale


Edwin l'Hariyama ♂ - Isograisse - Gentil


Astrid la Pandarbare ♀ - Poing de Fer - Calme


Miornir l'Hippoducus ♂ - Sable Volant - Brave


Team spécifique :

Soren le Lucario ♂ - Attention - Solo


Asaki le Grotichon ♂ - Brasier - Modeste


Fukuo le Bagguiguane ♂ - Mue - Jovial


Hayate le Karaclée ♂ - Fermeté - Pressé



MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Dim 28 Fév - 20:34

MOTIF PÉTALEouais j'ai déjà eu de meilleures idées
Je crois que nous pourrons avoir l’avantage sur ce terrain végétal, entrecoupé de plantes fleuries de toutes les teintes possibles. L’endroit a quelque chose de magique, de féérique même. L’air est chargé d’une odeur sucrée et entêtante qui ne semble nullement déranger mon partenaire mais qui me pousse à éternuer à quelques reprises. Ma faiblesse face à ces senteurs semble n’amuser qu’à moitié le Couverdure qui doit encore se demander avec quel genre d’énergumène il devra composer dans cette compétition aujourd’hui. Je me ressaisis après avoir trouvé un mouchoir dans mon sac, d’autant plus que Natsume vient de faire son apparition sur le terrain fleuri à son tour avec la réaction à laquelle je m’attendais. Bien sûr, cet espèce de tête de piques s’émerveille devant le fier insecte qui se dresse entre lui et moi, avec une telle passion qu’il en provoque l’hilarité du Strassie l’accompagnant. Je ricane moi-même pour l’embêter un peu, même si nous savons pertinemment que je n’en mènerais pas bien plus large s’il s’était présenté avec un représentant du type Combat ou Sol. Ce qui bien sûr ne m’empêche pas de me moquer de lui sans la moindre gêne. Quoi? Vous croyez qu’il se retiendrait lui à ma place? Mon sourire s’étire d’ailleurs alors que le garçon répond à ma provocation. Je me mets à rire encore plus avant de secouer la tête. J’ai hérité du meilleur partenaire, rien ne pourra nous arrêter.

Je jette un coup d’œil à l’insecte d’ailleurs. Il semble posé, un peu moins que grincheux que tout à l’heure maintenant qu’il se trouve à l’air libre. Je remarque sans mal la façon dont les feuilles sur sa tête ondulent au rythme du vent, la puissance tranquille et assurée qui émane de lui alors qu’il se tient entre les folles herbes du terrain avec confiance. Il mérite mon respect ce petit. Je crois que nous pourrions bien nous entendre lui et moi. J’arrive à reconnaître chez lui les qualités supérieures d’un véritable guerrier… C’est bien ce que j’aimerais mettre de l’avant aujourd’hui. Néanmoins j’ignore comment. On m’a parlé des Concours, la façon dont les Pokémon doivent être mis en valeur sans nécessairement passer par un simple témoignage de force comme lors de mes matchs en Arène. Pour moi la véritable beauté d’un allié passe par sa performance sur le terrain néanmoins, la façon dont il parvient à palier ses difficultés et utiliser ses forces à son avantage. Ce serait facile de simplement faire pleuvoir contre Strassie une attaque super efficace contre son type Roche, mais il faudra être plus créatif. Plus intelligent, plus… beau. Comment? Couverdure a beau être extraordinaire, je ne crois pas qu’il entre exactement dans la définition attendue lorsque nous nommons le mot «beauté». Mes poings se serrent alors que l’arbitre annonce le début de la partie. Je me fiche bien de la définition de ce mot. Pour moi, Senshi est superbe, un fier représentant de la nature. Je décide de miser là-dessus, tant pis si je dois me ridiculiser au passage. Au moins l’insecte aura été mis de l’avant comme il le faut!

Je n’ai pas l’intention de laisser le premier mouvement à Natsume. Je veux lui prouver, tout comme à mon partenaire, que je sais ce que je fais même si ce n’est nullement le cas. Je me remémore la liste d’attaques entrevue sur mon Pokédex et il me vient à peu près une idée.

«Senshi montre-leur que tu es un vrai guerrier de la nature! Utilise Tranch’Herbe puis Sécrétion!»

J’ai dans l’idée que ces deux attaques pourraient former comme une sorte de boule collante et destructrice! Génial hein? En consultant les juges, j’ai découvert que nous serons notés en particulier sur notre relation avec notre allié, la stratégie utilisée, mais aussi les combinaisons… Une combinaison est l’assemblage entre une ou plusieurs attaques pour créer quelque chose d’intéressant visuellement. C’est dans la poche parce que… Euh attendez? Senshi vient de bondir de l’avant avec une grâce et une aisance qui me sidère un instant alors qu’autour de lui apparaissent les feuilles d’un vert vif de son Tranch’Herbe. Les feuilles, plus grandes que ce à quoi je pouvais m’attendre, voltigent autour de son corps qui vibre de puissance, puis s’éparpillent dans tous les sens autour du terrain. Voilà que le Couverdure crache de longs jets très précis de son Sécrétion vers les feuilles qui tournent autour de lui sur le terrain. Une à une, elles se trouvent accrochées à de longs filins de toile que l’insecte contrôle. Senshi, toutes les feuilles collectées, se met à les précipiter sur son ennemi grâce aux filins gluants y étant rattachés, ressemblant désormais à de longs bras terminés de lames végétales. Certaines raclent le sol en y créant de longs sillons de terre, mais les autres se dirigent tout droit vers la Strassie, de toutes les directions possibles. Ah bah. C’est bien mieux que ce à quoi je pensais au départ dites donc!

«Concentre-toi, Senshi, entoure Strassie afin qu’elle ne puisse pas s’échapper!»

Les coups encore hasardeux de mon partenaire se précisent au son de ma voix, ses bras s’approchant de plus en plus de la fée, certains la dépassant afin de l’empêcher de fuir les lames qui se dirigent vers elle.

Modération:
 
(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 20
Messages : 666
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Mer 2 Mar - 23:14



Motif Pétale

VS Charlotte S. Laurens

L'art n'est pas son truc. Ça ne l'a jamais intéressé, ou du moins que très peu, et il a souvent trouvé ça extrêmement barbant. Pour tout dire, il ne faisait que le strict nécessaire lorsqu'il fallait faire avec durant sa scolarité, et haïssait chaque minute qu'il passait dans des cours purement théoriques et abstraits, là  où il était un fervent admirateur du concret, du réel. Pas de l'interprétation vaseuse du professeur machin qui pense que TrucMuche donne dans son œuvre une critique du rigorisme budgétaire au travers de la couleur des tulipes. Peut-être que les concours étaient l'occasion pour lui de retrouver un peu goût à l'esthétique : au fond, ce n'était ni plus ou moins qu'une mise en pratique, qu'un exercice comme un autre maintenant qu'il y pensait. Et il fallait de l'ingéniosité, ce qu'il estimait avoir en réserve, avec arrogance peut-être. Alors du coup, même si il se sent mal à l'aise et continue de penser qu'il n'a pas sa place ici, il arrive à garder une apparence calme et mesurée, en ignorant complètement le fait que son cœur joue le tambour dans sa poitrine.
Si Winter a réussi, je peux le faire : hors de question d'être plus que nul que cette sorcière !
Que voulez-vous, chacun sa méthode pour se donner du courage.

Le Strassie semble avoir pris confiance. C'est le plus important et qui préoccupe bien plus Natsume. Il aurait refusé de participer si jamais le pokémon ne s'était pas senti capable de le faire, ne sachant que très bien à quel point devoir se présenter devant une foule était stressant. Mais visiblement, le pokémon avait retrouvé ses esprits et considérait leurs adversaires avec un sourire avenant et lumineux sur son visage de pierre (l'ironie était belle). L'éleveur expire, ignore le public et ses gestes, tente de calmer son esprit et finit par poser un regard tranquille sur Charlotte. Même si il ne le dirait jamais, il devait avouer être curieux de ce qu'elle allait inventer... À ses yeux, Charlotte était un peu tout le contraire de la délicatesse, de la douceur et de l'art (sûrement pour ça qu'il s'entendait si bien avec elle), alors il peinait à comprendre comment elle allait s'en sortir. Mais d'un côté, vu qu'il était lui-même complètement perdu et qu'il aurait été bien incapable de dire ce qu'il allait faire, sans doute était-elle dans le même cas. Improviser risquer de devenir la seule solution. Et tant pis si il était astronomique nul en improvisation ;  il parviendrait bien à trouver un moment pour réfléchir, non... ?

Justement, c'est ce qui allait lui pose problème dès les premières secondes. Il s'en était douté, mais Charlotte avait pris dès que possible l'opportunité de frapper la première. Si dans un combat normal Natsume se serait permis de faire une remarque provocatrice sur son impatience, il n'avait toutefois pas du tout le même niveau d'assurance ici. Du coup, il se contenta de jeter un bref coup d’œil au Strassie pour pouvoir vérifier qu'il était bel et bien préparé à réagir au quart de tour. Ça, il savait faire, mais étant donné qu'il ne savait rien de son compagnon du jour... Il allait falloir le découvrir au fur et à mesure. Ce n'était pas pratique, mais c'était plus ou moins le but de l'exercice. De ce qu'il en avait compris, du moins : il n'aurait pas pas pu dire qu'il avait tout saisi, exactement. Toutefois, il allait essayer, en priant pour ne pas commette d'énormes bourdes qui pourraient coûter cher au Strassie. Au fond, qu'on rigole de lui, qu'on se moque de lui et qu'il se sente humilié à cause de ça, ça ne le marquera pas. Cela fait très longtemps qu'il s'est habitué à ignore catégoriquement le regard des autres. Mais pour un pokémon aussi peu sûr de lui que celui-ci... Enfin, sans doute devait-il arrêter de s'inquiéter. De toute façon, il allait y être forcé dans une demie-seconde à peine.

Tranch'Herbe et Sécrétion, donc ? Natsume fronce les sourcils alors qu'une myriade d'informations sur leur composition moléculaire viennent se bousculer dans son cerveau par réflexe. Déjà, il cherche un moyen d'user de cela à leur avantage, avec une quelconque réaction chimique qui pourrait lui servir, mais il n'en a pas le temps. Voilà pourquoi il déteste le combats : il n'a jamais le temps de mettre ses idées à plat, une par une. Et c'est souvent ça qui le met dans des situations compliquées, comme maintenant.
L'idée est excellente ; il doit l'avouer même si cela lui arrache la langue. Il grimace un peu en constatant que le Strassie s'est laissé avoir en cherchant à trouver toutes les feuilles, paniqué par la présence d'une attaque du type qui est avantagé contre lui. Il ouvre grand ses yeux, un peu apeuré par ce qu'il voit, et s'immobilise, incapable de bouger. Comme paralysé, il ne parvient pas à se déplacer. Le nippon essaya tant bien que mal de garder son sang-froid alors même que son partenaire commençait à se laisser aller à la panique, et Arceus seul savait à quel point il était au courant de ses effets désastreux... Lui-même en avait fait les frais plus d'une fois, à son arrivée sur l'île et quand il était au Japon. Si il était parvenu à garder un air de marbre, ce n'était qu'une façade très bien construite, et il ne pouvait que compatir à la peur qui envahissait son compagnon.

« Strassie, vers le haut ! »

Mais le pokémon ne l'écoute pas, trop effrayé. Natsume serait incapable de dire si il avait même compris ce qu'il lui avait dit, vu qu'il était resté tétanisé. Il essaie de trouver un moyen de contrer, mais durant le très court instant qu'il a, il n'a ni le temps d'avoir l'idée du siècle, ni celui de parler. Trop tard. Déjà les lames viennent percuter le Strassie qui est envoyé voler plus loin, et qui retombe lourdement au sol. Des murmures déçus s'élèvent dans le public. Dès lors qu'ils arrivent aux tympans du Strassie, les oreilles de celui-ci s'abaissent et Natsume était presque sûr que ses yeux étaient en train de s'humidifier. Celui-ci cache son visage, honteux et humilié, comme si il cherchait à se faire disparaître sous terre. L'éleveur garda une expression calme.

« Écoute-moi. On va leur rendre la pareille, d'accord ? Mais j'ai besoin que tu me fasses confiance. »

Le pokémon releva un tout petit peu la tête pour que son regard bleu rencontre celui, serein, de l'adolescent. Au moins, c'était déjà une petite victoire.

« Tu peux faire ça ? »

Deux ou trois secondes d'hésitation lui répondirent, et Natsume sourit doucement en voyant la lueur qui passa dans les yeux du pokémon roche. Lorsque celui-ci se releva, le sourire du lapin s'élargit. Il remercia d'un bref signe de tête Charlotte de lui avoir laissé ne serait-ce que quelques secondes, diablement nécessaire. Au moins, il avait pu faire le point dans sa tête. Si le problème du Strassie était qu'il craignait de ne pouvoir riposter, alors il allait lui prouvait exactement le contraire. Une idée avait commencé à germer dans sa tête alors qu'il faisait l'inventaire des capacités du rocher vivant dans sa tête. Deux attaques en particulier avaient attiré son attention, et il savait maintenant exactement comment il allait s'en servir.

« Parfait. Elle nous a livré tout ça sur un plateau d'argent, alors on ne va pas se gêner. Récupère son attaque avec Lame de Roc. »

Il avait essayé d'être plus ou moins cryptique, tout en s'assurant que son allié comprenne ce qu'il avait en tête. C'était risqué et compliqué, mais sans lien au préalable, difficile d'user d'un langage codé. Et si il est d'un naturel stratégique, il lui demande toutefois cruellement la spontanéité du combattant, qu'il n'a jamais chercher à aiguiser. Chacun ses faiblesses, après tout.

Le Strassie parut comprendre, toutefois. Il ferma les yeux quelques secondes, moment durant lequel  la terre se mit à trembler, et de longs morceaux de roche se mirent à sortir du sol. Les lames ainsi sorties de leur cocon de terre s'élevèrent progressivement, emmenant avec eux le reste des fils de sécrétion qui étaient tombés au sol. Les rochers ainsi levés lévitaient maintenant à un ou deux mètres du sol, reliés entre eux par de fins fils translucides couverts de feuilles. Séparés au maximum pour pouvoir couvrir un maximum d'espace, nombre de piliers étaient en position oblique, leurs bouts tranchants tournés vers le Couverdure sans jamais pourtant se mouvoir vers lui.
Matelas d'émeraude sur un sommier d'auburn, la toile qui s'est formée ressemble à s'y méprendre à un véritable ciel de jungle. Le Strassie jeta un coup d’œil à son partenaire pour s'assurer qu'il avait bien fait ce qu'il avait en tête et l'éleveur hocha de la tête énergiquement. Il n'allait pas lui dire qu'il n'avait pas du tout imaginé ce résultat là à la base, mais c'était bien mieux que ce qu'il espérait. Si ses prévisions étaient exactes toutefois, il allait peut-être pouvoir transformer ce paisible décor en un véritable cauchemar.

« Maintenant, Mur Lumière ! »

Le pokémon roche lévita plus haut où il se mit à danser par dessous sa création, alors que peu à peu une multitude de miroirs brillants prenaient forme entre les trous de la toile. Ces formes lumineuses reflétaient doucement le fin éclat de la verdure et des teintes terreuses des roches, laissant apparaître les différentes nuances de couleur grâce à un jeu d'ombres accidentel mais pourtant si apaisant pour les yeux que l'éleveur ne put que sourire discrètement. Les Murs Lumière apportaient la touche chaleureuse nécessaire pour sublimer la vision de cette jungle paradisiaque dont il s'était si souvent abreuvé le regard. Même le Strassie ouvrait de grands yeux émerveillés vers ce qu'il avait façonné, se trémoussant d'un air fier.
La nature est loin d'être inoffensive, néanmoins. Si on l'admire trop, on en oublie les risques...
Un rictus narquois s'est installé depuis quelques secondes sur son visage. Son partenaire vient de chercher chez lui une confirmation pour la suite des événements, et le Shimomura hocha de la tête. Si il avait raison et si les lois de la physique ne lui faisaient pas défaut aujourd'hui, alors il savait exactement quoi faire.

« Lève le pilier du centre jusqu'au ciel. »

Le lapin rocheux piailla vivement pour signifier qu'il avait compris. Sa deuxième oreille s'abaissa rapidement et du milieu du sol s'éleva brusquement un des piliers. Celui-ci continua sa folle ascension vers les hauteurs jusqu'à ce qu'il ne vienne percer et briser le miroir présent au sommet de la toile, mais ne s'arrêta pas immédiatement. Il continua sa course pendant quelques secondes, alors que toute la forêt improvisée, brisée, s'effondrait lentement.
Les fils de sécrétion du haut, maintenant déchirés, laissaient échapper les miroirs qu'ils contenaient, ceux-ci reflétant la masse de feuilles et de pierres qui tombaient lentement vers le sol. Certains murs lumière, éclatés, étaient devenus des morceaux tranchants et acérés qui allèrent se planter sur le terrain. Quelques uns plus gros que d'autres, reflétaient encore la chute de la végétation sur eux, dans une cascade de couleurs chatoyantes.
Les piliers situés vers le bas, déjà en position obliques, ne demandaient qu'à chuter maintenant que la pression qui les maintenait avait disparu. Dans un mouvement de pendule aussi rapide que menaçant, ceux-ci se précipitèrent vers leur cible. Comme une gueule monstrueuse, le piège allait se refermer d'ici peu, aussi tranchant et impitoyable que la nature elle-même. Les morceaux de toiles, englués avec les roches, les feuilles et les morceaux de miroirs, suivaient dangereusement la chute du reste du décor.
Natsume s'autorisa un grand air satisfait.

« J'te l'avais dit ! »

Le Strassie leva deux fois de suite une de ses oreilles en l'air, ne pouvant se retourner, et poussa un cri joyeux. L'éleveur se surprit à quel point il avait été aisé de relier leurs intérêts communs. Le pokémon n'était pas une plante, vrai, mais c'était un fier représentant de la pierre, indissociable de la végétation, des forêts et des jungles. En un sens, si l'intention de Natsume avait été de se servir du principe d'une toile d'araignée, il n'avait pas pensé que son allié du jour allait lui permettre de faire bien plus que soi. Ironiquement, il était celui qui avait ramené le thème de la nature sur le terrain.
Oh ça, la beauté, il n'y connaissait rien. Mais il savait une chose : c'était un combat, et dans un combat, on frappe. Et si ce qu'il créait était joli en plus de ça, alors que demandait le peuple ? Il ne put empêcher un sourire au coin, plus malicieux que d'ordinaire, de se former sur son visage.


Modo:
 

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte S. Laurens
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Age : 24
Messages : 485
Date d'inscription : 28/04/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Championne Dresseur de Zazambes
Pseudonyme(s) : Tabitha, surnom de dresseuse

Niveau : 60
Team active :

Akemi la Galifeu ♀ - Brasier - Naïve


Alastor le Carchacrok ♂ - Voile Sable - Rigide


Eryn la Crocorible ♀ - Intimidation - Joviale


Edwin l'Hariyama ♂ - Isograisse - Gentil


Astrid la Pandarbare ♀ - Poing de Fer - Calme


Miornir l'Hippoducus ♂ - Sable Volant - Brave


Team spécifique :

Soren le Lucario ♂ - Attention - Solo


Asaki le Grotichon ♂ - Brasier - Modeste


Fukuo le Bagguiguane ♂ - Mue - Jovial


Hayate le Karaclée ♂ - Fermeté - Pressé



MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Jeu 17 Mar - 1:11

MOTIF PÉTALEouais j'ai déjà eu de meilleures idées
Senshi s’élance tel un véritable ninja, animé d’une vie vibrante. Je comprends l’engouement de Natsume pour les insectes, ces créatures qui ont peuplé mon existence depuis mon arrivée en terre enolianne. En symbiose avec la nature, ingénieux, de véritables bâtisseurs pour certains, des survivants à tous les points. Le Couverdure ne fait pas exception alors que ses longs bras élastiques terminés de lames rotationnelles se dirigent avec une certaine brutalité vers un adversaire qui, transi de peur, ne parvient pas à se dégager alors que les épées végétales le heurtent de plein fouet. J’ai appris, par les branches, que les types des deux Pokémon ne changent rien à la partie dans un Concours et pourtant, je reconnais chez le timide Strassie des signes évidents d’une fatigue non négligeable, une fatigue qui pourrait fort jouer en notre avantage. Pour sa part, mon partenaire semble en parfaite forme, un mur de confiance assurée qui a remplacé progressivement sa mauvaise humeur originelle. Tant mieux, ce petit grincheux semble avoir trouvé tout comme moi une façon de canaliser ses frustrations. Une énergie pure se dégage de lui, si bien qu’elle m’inspire à le suivre dans cette drôle de bataille que nous semblons mener pour le moment. J’ai assuré à mon ami aux piques que sur un terrain, je reste l’experte en la matière, malgré le format différent de ces luttes. Avec une confiance égale à celle de mon allié, je souris de façon un peu fanfaronne. Mon regard luit d’une agressivité enfantine et puérile, qui attire bientôt l’attention du petit insecte.

Tandis que le japonais prend un instant pour s’adresser à la fée à ses côtés, je m’intéresse de plus près au Couverdure qui m’accompagne aujourd’hui. Je me demande pourquoi il a paru si mécontent de me voir au premier abord, alors qu’il semble si calme et paisible, concentré avec une telle intensité qu’il en devient presque inaccessible. J’en viens à me douter que dans ces Concours, il apprécie prendre les rennes, le contrôle total même. Je repense à notre première altercation, lorsque je lui ai demandé de combiner deux attaques pour créer ce que nous appelons une combinaison. Je remarque que le petit n’a pas totalement écouté mes commandes, et a plutôt créé quelque chose à sa propre sauce… Ce qui ne m’indispose pas en soi. Néanmoins, je crois qu’il ne me fait pas encore tout à fait confiance, et que bien malgré moi, mon inexpérience me trahit. Je vais devoir me montrer plus forte dans l’avenir, plus créative aussi, si je veux convaincre ce guerrier à l’armure feuillue de nous laisser former une équipe. J’ai connu de nombreux Pokémon indépendants, voire carrément sauvages. Je respecte cette distance, cette indépendance, tant qu’elle reste saine et constructive… Mais ici elle est encore inacceptable. Alors que Natsume et Strassie semblent très bien se débrouiller tous les deux, même que la timide roche l’écoute avec un dévouement attendrissant. J’ai un tout autre spécimen devant moi, il va falloir procéder autrement que les mots doux de Natsume.

«Senshi, je sais que tu es un guerrier, mais laisse-moi t’aider. Laisse-moi être ton partenaire. Peut-être que d’autres avant moi ont tenté de te brimer, je ne le ferai pas. Je vais plutôt t’aider à briller. Prépare-toi, nos ennemis préparent une contre-attaque.»

Pendant ces quelques mots, Senshi s’est tourné vers moi, son regard curieux plutôt qu’indifférent, ce qui me rassure. J’ai parlé avec une assurance qui me correspond désormais, avec passion et entrain. Les oreilles de l’insecte oscillent puis se dirigent en direction du terrain où je l’ai recentré. Le Couverdure semble un peu moins tendu, un peu moins enragé. Je veux simplement qu’il aille du plaisir, qu’il voit l’intérêt de procéder à deux. De ma position, j’ai tout le loisir d’observer la progression de l’attaque de Strassie, qui fait émerger du sol des piliers de pierre couverts des restes de la technique utilisée par l’insecte. Le Mur Lumière du Pokémon de type Roche et Fée vient compléter la toile retenue par les colonnes de roc, comme une immensité de miroirs reflétant l’éclat émeraude de la végétation. La structure rappelle les sculptures naturelles issues des forêts, une vision qui ne va pas sans me tirer un sourire. Voilà un intérêt de mon ami à piques, un point commun à vrai dire. J’ignore ce qu’il prépare, et pour Senshi, je reste parfaitement concentrée sur ma tâche, cherchant déjà des solutions à un problème qui n’existe pas encore. Si cette forêt volante semble inoffensive pour l’instant, je sais que mon ami a bien compris le but de ce genre de combat. Il faut passer à l’attaque, ce qu’il ne tarde effectivement pas à faire.

Sitôt le miroir central brisé que mon corps se met lui-même en action. Senshi ne semble pas se douter de ce qui se prépare, mais j’ai bien anticipé le mouvement qui s’apprête à le déchiqueter en morceaux s’il ne réagit pas. À la limite du cercle grossièrement dessiné entre les herbes pour délimiter le cercle de l’adversaire, je m’adresse une fois de plus à mon partenaire, cette fois avec l’intention véritable de me faire connaître de lui, qu’il le veuille ou non.

«Roule et utilise Sécrétion, MAINTENANT!»

Un pilier de roc le manque de peu alors qu’il se jette de l’avant, utilisant son attaque Sécrétion. La toile collante s’imprègne à sa peau alors qu’il roule de plus en plus rapidement, évitant les piliers sous ma directive. Le terrain inégal et la végétation sauvage rendent sa progression difficile, mais il s’acharne, tout en poursuivant son œuvre. Les derniers piliers basculent et s’écrasent en frôlant ou heurtant le Couverdure à de nombreuses reprises, mais la couverture de toile gluante le recouvrant de plus en plus alors qu’il poursuit sa roulade le protège des assauts et autres débris qui jonchent à présent le pré devant nous. Lorsque Senshi s’arrête finalement, en haleine, on ne discerne plus de lui qu’une paire de yeux flamboyants, un sourire animé, ainsi qu’un corps entièrement habillé de blanc. Son regard s’est rivé vers moi, un nouveau respect y brille. Je crois que mon idée lui a plu, et il n’en a vu que la moitié. Je compte bien poursuivre sur cette route. Entre les fleurs multicolores du terrain, l’insecte ressort de façon surnaturelle, son corps ouateux et collant immobile alors qu’il semble déchiré entre la perspective d’écouter mon conseil à nouveau ou celui de suivre sa propre voix. Je sens son regard se poser sur les débris de roc contre le sol, prenant conscience qu’il souhaite les utiliser. Voilà qui pourrait être intéressant.

«À notre tour, mon guerrier! Récupère ces débris de pierre, Senshi!»

La surprise l’anime un instant alors qu’il comprend où je veux en venir. L’insecte bondit avec une énergie impossible à canaliser, roulant rapidement sur les débris laissés par la précédente attaque de notre adversaire. Rapidement, la toile l’entourant se couvre de morceaux de roc, en faisant une armure qui le protège, une deuxième peau tout aussi dure que celle du Strassie. Le Couverdure, ainsi affublé, me fait penser au dos crevassé d’un Grolem. Le résultat semble beaucoup l’amuser comme je vois enfin un sourire sincère se poster contre son visage sérieux. Moi-même j’en viens à éclater de rire à son allure. Il est magnifique. Je fais signe à mon ami et ce dernier se précipite en direction du Strassie, à pleine allure. Foncer sur notre adversaire serait néanmoins trop simple. Nous allons devoir faire d’avantage. Une fois assez près, j’appelle Senshi une nouvelle moi.

«Mur de Fer, pleine puissance!»

Cette technique n’a rien d’une offensive, néanmoins elle provoque une étrange réaction sous la coquille recouvrant le Couverdure. Des crevasses entre les morceaux de roc s’échappe une lueur vive et argentée, prenant de plus en plus d’ampleur. Alors que l’insecte ne se trouve plus qu’à quelques pas de son adversaire, l’impossible se produit, comme je l’avais préparé. La force contenue du Mur de Fer sous la Sécrétion, provoque une grande embardée lumineuse qui détache d’un seul coup l’armure de toile et de roc. Les morceaux de pierre, encore illuminés d’une lueur étrange, spectrale et argentée, sont propulsés dans tous les sens, certains me manquant même de peu. Heureusement, Natsume semble hors de portée. Le coup détonne avec puissance, les débris projetés à une vitesse effarante avec la puissance d’une explosion. Le corps du Couverdure en fume encore, maintenant débarrassé de son armure mais le corps encore animé de la puissance défensive du Mur de Fer. Son regard s’est posé avec excitation vers l’avant, où il espère constater le résultat de nos efforts réunis.

Modération:
 
(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 20
Messages : 666
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Lun 4 Avr - 3:49



Motif Pétale

VS Charlotte S. Laurens

Même si il essaie de garder une apparence imperturbable pour rassurer le Strassie, l'éleveur n'en reste pas moins un peu confus quant à ce qu'il va faire par la suite. L'idée était venue en se forçant à réagir, en allant tout ce qui fait de lui quelqu'un qui refuse complètement d'improviser ses plans mais qui a pourtant dû s'y faire. Il doute de sa capacité à tenir sur le long terme, mais se laisser aller à sa nervosité n'est pas un projet qu'il peut mener en pensant à quel point le Strassie avait perdu les pédales il y a quelques instants à peine. Ironie parfaite pour un nerveux comme lui de devoir jouer les piliers de stabilité, mais il s'était fait à ce rôle en devenant éleveur, vu qu'il était en quelque sorte une figurine de mentor et d'éducateur pour ses pokémon. Ce n'était pas si stressant que ça, mais il fallait assumer, tout simplement, et c'était une charge qu'il acceptait volontiers si cela pouvait alléger celle de ses compagnons de route. Cette fois-ci n'était pas une exception : tant pis pour ses craintes liées à un potentiel échec, il faudrait les ignorer pour tenter d'offrir au Strassie un chemin plus ou moins stable et déblayé.
Comme il s'en doutait, la riposte en provenance de Charlotte ne pouvait qu'être rapide, c'est habituel aux dresseurs entraînés d'être aussi véloces sur ce point. Si il a longtemps eu du mal à s'habituer à cela, ce qui lui a valu un grand nombre de défaites face à Faust d'ailleurs, il n'empêche qu'il doit lui aussi agir. Toutefois, il est pris de court sur le moment et met quelques secondes à réagir, son expression plongée dans une sorte de contemplation.

Évidemment, il n'a pas beaucoup de temps, il a eu le temps de le comprendre la dernière fois. En voyant le Couverdure se recouvrir de secrétions et ainsi amasser tout ce qui a été laissé au sol, Natsume sait déjà qu'il doit commencer à mettre en marche son cerveau si il espère avoir le temps de réagir. S'il ne le fait pas, il se retrouvera dans la même situation que tout à l'heure et ce n'est absolument pas ce qu'il désire.

« Reste en arrière. »

La consigne est vague pour l'instant, et il n'a pas la peine de mettre davantage dans son ton qu'un air désintéressé, mais il lui faut un peu de temps pour saisir exactement à quoi il a affaire. Utiliser les sécrétions pour récupérer son attaque est ingénieux, et l'éleveur voit vite d'où le danger va arriver. Il est évident que tout cela va leur retomber sur le coin de la figure si le cerveau du nippon ne se décide pas à trouver quelque chose d'utile. La combinaison faite avec le Mur de Fer les menace d'ailleurs de plus en plus, et il n'a maintenant que quelques secondes pour réagir. L'explosion, et elle les font d'ailleurs sursauter, le force à cesser ses contemplations inutiles pour mettre en action sa réflexion.
Qu'est-ce que je peux faire avec des pierres et...
Il repense aux attaques du Strassie dont il a pris connaissance peu de temps après avoir reçu la pokéball, les analyse, et tente d'en tirer une spécifié, et s'immobilise alors.
Trouvé.

« Grêle, en rotation ! »

Le Strassie ne le regarde même pas pour l'interroger quant à son choix et à l'ordre d'attaque. Il obéit sans plus tarder, faisant fi de la crainte qui le parcoure pourtant alors qu'il s'aperçoit que les éclats se rapprochent de plus en plus de lui. Il ferme les yeux et inspire profondément ; dès lors, des petits cristaux de glace se mettent à apparaître dans l'air. Ces sphères azurées enflent encore et encore, atteignant la taille de balles de ping-pong en une fraction de seconde à peine. Les balles de glace ainsi créées tournent autour du Strassie, comme une ceinture protectrice, et peu à peu elles se multiplient. Impossible de savoir combien il y en a, maintenant, et déjà certaines d'entre elles s'opposent aux roches qui, sans surprise, les écrase et les réduise en une fine poussière glacée.
Le pokémon roche reçoit les coups mais ne faiblit pas, grimaçant malgré les offensives qu'il doit supporter, et même si il recule, affaibli, il continue de tenir. Les grêlons, sans cesse éraflés, ont fini par laisser place à une fine couche de poudre brillante qui entoure le Strassie, l'illuminant tout autant d'une douce couleur bleutée. Natsume ne put s'empêche d'esquisser un rictus satisfait.
Qu'est-ce qui est fait de glace et de roche ?

« Pouvoir Lunaire. Tu peux riposter. »

Le Strassie n'attend pas de l'entendre deux fois. À peine ce signal prononcé que le pokémon sourit et laisse une vive lumière rose l'entourer, formant une sorte de fine couche translucide, illuminée par les cristaux de glace qui couvrent encore son corps. C'est ensuite une puissance onde d'énergie qu'il libère. Le Strassie la fait tourner en une longue spirale, qu'il mène avec ses oreilles, comme si celles-ci en contrôlaient le mouvement. Les anneaux rosâtres se mêlent à la glace, aux grêlons et aux pierres endurcies par le Mur de Fer, les enrobant de sa lumière éclatante. Le mélange forme une grande spirale multicolore. Une longue écharpe rose aux teintes brunes et bleues, marquée par de petits éclats argentés. La fine traînée azurée qui la suit semble même danser autour de cette galaxie miniature. Le sourire de Natsume est devenu malicieux, presque provocateur.

« Maintenant, boom. »

Et le Strassie approuva la phrase de l'éleveur par un petit cri surexcité, avant de diriger sa création vers le Couverdure, à pleine vitesse, la spirale laissant derrière elle poussière de glace et énergie rose.
Une ceinture d’astéroïdes.


Pouet:
 

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte S. Laurens
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Age : 24
Messages : 485
Date d'inscription : 28/04/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Championne Dresseur de Zazambes
Pseudonyme(s) : Tabitha, surnom de dresseuse

Niveau : 60
Team active :

Akemi la Galifeu ♀ - Brasier - Naïve


Alastor le Carchacrok ♂ - Voile Sable - Rigide


Eryn la Crocorible ♀ - Intimidation - Joviale


Edwin l'Hariyama ♂ - Isograisse - Gentil


Astrid la Pandarbare ♀ - Poing de Fer - Calme


Miornir l'Hippoducus ♂ - Sable Volant - Brave


Team spécifique :

Soren le Lucario ♂ - Attention - Solo


Asaki le Grotichon ♂ - Brasier - Modeste


Fukuo le Bagguiguane ♂ - Mue - Jovial


Hayate le Karaclée ♂ - Fermeté - Pressé



MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Dim 8 Mai - 0:20

MOTIF PÉTALEouais j'ai déjà eu de meilleures idées
La seule pensée que je parviens encore à formuler est : wow. Le talent émanant de cette toute petite créature m’épate encore. Sous ses airs réservés se cache un véritable diamant que je suis bien satisfaite d’avoir convaincu de se mettre de l’avant. Vu l’excitation sauvage qui brûle dans ses prunelles, je devine qu’il n’a pas souvent eu l’occasion de s’amuser véritablement lors de ces Concours aléatoires, ce qui explique peut-être le fait qu’il n’a toujours pas été adopté par un dresseur. Senshi a bien fini par se replier contre lui-même, derrière le mur préfabriqué d’une personnalité déjà difficile, peut-être un peu capricieuse et antisociable. Avec un sourire, je réalise que nous avons plusieurs points en commun lui et moi… comme par exemple notre tendance un peu drastique de nous couper du monde lors de la première rencontre, indomptables et farouches. Je ne peux pas lui reprocher ce caractère solitaire, ni même ses réticences primaires lors de notre rencontre tout à l’heure. Moi-même ne suis pas exactement facile d’approche. Je respecte son rythme, tout en constatant l’évolution ou plutôt le cheminement de son ouverture par rapport à moi. Je souris en constatant la puissance émanant de ce guerrier, mon partenaire désormais, alors qu’il décoche contre son adversaire toute la force de son Mur de Fer. De la défensive, nous sommes passés à l’offensive, oscillant entre les deux forces de l’insecte que dont je compte bien me servir pour remporter à la fois son cœur et une victoire qui parviendrait peut-être à racheter pour lui les déceptions passées.

Néanmoins Natsume riposte de façon tout à fait adéquate, tout d’abord en faisant reculer le Strassie jusqu’aux confins du terrain où il aura un peu plus de temps pour se défendre, puis en lui commandant une attaque qui vient me surprendre. Grêle? Une ceinture de cristaux de glace entoure bientôt la créature de pierre, barrière protectrice à l’énergie dévastatrice du Mur de Fer ayant entraîné les débris de roc à sa suite. Pendant quelques instants, je parviens à peine à distinguer la pauvre créature dans son bouclier tournoyant et glacé jusqu’à ce que la vague violente de débris ne prenne fin sur une note plutôt douloureuse pour notre adversaire. Malgré tout, ni lui ni mon ami japonais ne fléchissent. Le Strassie brille d’une poussière bleutée qui flotte tout autour de lui. Senshi sautille jusqu’à moi afin de se préparer à la contre-attaque, fatigué par sa précédente performance. Je lui offre un petit signe de la main pour lui offrir le courage de continuer. Le pire reste encore à venir. J’ai misé juste d’ailleurs. Du petit Pokémon de type Roche s’échappe soudain un pouvoir fulgurant, une spirale entraînant poussière et rochers sur son passage comme un firmament mouvant, prenant la direction assurée de l’insecte à quelques pas de moi qui se raidit. Je me raidis en voyant la spirale s’approcher, dangereusement près de nous. Et moi dans sa mire depuis le recul qu’a pris le Couverdure.

J’ai l’habitude. Entre Séismes et Surchauffe, en plus de toutes les techniques cherchant à terrasser mes alliés, j’ai subi à plusieurs des reprises des blessures d’une gravité minime lors de mes matchs. Il fait partie du boulot de dresseur de côtoyer le danger après tout. Néanmoins je reste figée devant la création de Strassie et Natsume, sidérée un instant par sa beauté spectaculaire et son aspect pour le moins hors du commun, une seconde de distraction qui aurait largement dû être utilisée afin d’évite la vague de débris entraînés par la spirale qui maintenant siffle autour de moi. Je ferme les yeux, comme prête à recevoir le coup, mais je n’entends plus qu’un son terrible qui m’électrise toute entière. Devant moi, Senshi a pris position en déployant tout autour de lui d’imposants murs protecteurs. Un son métallique s’échappe de l’endroit où la spirale le percute, pliant lentement mais sûrement devant la puissance du Pouvoir Lunaire du Strassie. Je me redresse de ma position instinctive de protection, reprenant mon sang-froid devant la détermination presque désespérée du Couverdure pour maintenir sa position défensive, me protégeant au passage de l’épais rempart d’énergie métallique tout autour de nous. Néanmoins, l’attaque lunaire de notre adversaire a tôt fait de renverser la barrière de Senshi pour venir le heurter de ce qui n’a pas été absorbé par sa protection.

Je crie son nom en le voyant tomber, certaine qu’il s’agit de la fin. Néanmoins telle une tâche fumante parmi les débris tordus de son mur métallique, le Couverture s’extirpe de la végétation à moitié brûlée, les oreilles frémissantes. Tout autour de lui, des parts de son Mur de Fer ont été éparpillées, maintenant recouvertes de la fine poussière glacée de Strassie, leur offrant des propriétés miroitantes. Fichés dans le sol, ces lourds éclats pointent dans toutes les directions possibles alors que la fumée et la poussière se dissipent pour nous exposer, Senshi et moi. Je n’ai aucune idée de ce qui va suivre à présent, j’ignore que faire ou que préparer pour cette finale maintenant que le temps nous est compté. Tout un monde de possibilités s’offre à nous, tout un monde de nouveautés où je ne suis encore qu’une piètre débutante. Mais l’assurance témoignée par le Couverdure alors qu’il s’avance en direction du terrain m’inspire à poursuivre sur ce chemin où nous avons posé nos premier pas.

«Okay Senshi. Il est temps de se venger en bonne et due forme.»

Puis qui a dit que toute guerre doit être jolie et basée sur des émotions parfaitement saines? La colère est un combustible aux plus puissantes des ardeurs, que je devine monter chez mon partenaire. Loin de moi l’idée de l’attiser l’avantage, simplement de concentrer cette énergie vers un objectif palpable. Un étrange cri s’échappe de lui alors qu’une aura sombre l’entoure avant de se disperser telle une ombre sur le terrain, recouvrant le ciel dépourvu de nuages, assombrissant la végétation de ténèbres insaisissables. Le terrain maintenant prisonnier des ombres malsaines du Couverdure ondule d’un vrombissement désagréable, une pulsion lointaine et pourtant bien réelle… une sorte de bourdonnement qui cause une distorsion de tout ce qui se trouve sur le terrain. Les images et les sons me parviennent de façon inégale, étirés et confus. Voilà exactement ce que souhaitait Senshi, imposer sur ce terrain son propre état particulier. Je souris impressionnée malgré l’inconfort occasionné par le Bourdon qui rend chacun de mes gestes las et maladroit. Voilà un terrain apocalyptique, et je compte bien profiter de la rancœur du petit guerrier pour terminer ce Concours en beauté.

«Senshi, il est temps de profiter de cette scène. Utilise ton pouvoir végétal.»

Le Couverdure déchiffre bien mes paroles. Il ne possède qu’une seule attaque de type Plante dans son arsenal, Tranch’Herbe. Il relâche devant lui un nuage de feuilles sombres et tranchantes qui se répandent sur le terrain telle une nuée d’oiseaux noirs. Le nuage enfle, défile sur le terrain en passant près des débris du Mur de Fer qui réfléchissent à présent sa sinistre présence, rendant difficile de déterminer la véritable entité de ses innombrables réflexions. Au milieu de ce carnage Senshi saute de miroir en miroir, lui aussi réfléchit et impossible à trouver, pour mieux augmenter la confusion de notre adversaire. Lorsque le Couverdure laisse s’échapper un long cri guerrier, je laisse ma voix se mêler à la sienne. Ce terrain nous appartient!

Modération:
 
(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 20
Messages : 666
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Mar 31 Mai - 1:36



Motif Pétale

VS Charlotte S. Laurens

Les surplus d'assurance sont souvent chez lui uniquement présents pour camoufler une confusion certaine, et aujourd'hui était presque un exemple en la manière. Alors il fait le malin, il affiche sur son visage des rictus et sourires tout particulièrement taquins, mais il serait grotesque de prétendre que c'est plus qu'une manière de s'en sortir. Pas que le nippon n'en avait pas honte, mais ce n'était pas ce qui allait l'empêcher de tourner en rond ou de mener à bien ce combat qu'il voit arriver à son terme d'ici très peu. Le temps presse, et Natsume se rend compte qu'ils vont sûrement devoir gérer une riposte d'ici quelques secondes, vu que leur attaque n'avait eu que de maigres effets. L'éleveur ne s'inquiète d'ailleurs pas trop pour la jeune femme ; dans un concours, il y a évidemment des protections pour les dresseurs, ce serait de l'inconscience pure et simple autrement. Néanmoins, il se permit de hausser les sourcils d'un air un peu surpris en voyant comment leurs adversaires avaient choisi de riposter.
Si il devait avouer avoir bavé un peu, de part le fait de voir deux attaques de ses types de prédilection en action, il n'empêchait qu'il était bien plus calme qu'au départ. Il aurait sûrement laissé la panique décider pour lui, au tout début de ce match, et il aurait fait une nouvelle fois une erreur qui aurait coûté beaucoup à son partenaire. Le Strassie, d'ailleurs, si il tremble un peu, encore apeuré, garde sa position et la tête haute. Il jette de temps à autre des coups d’œil nerveux à l'éleveur qui hoche de la tête pour lui faire comprendre qu'il est prêt à réagir dès qu'il le faudra. Si au départ il désirait surtout ne pas perdre la face, il s'en fiche complètement maintenant ; et tant mieux pour ce qu'on en dira, ou même si il se rend ridicule. Le principal, pour lui, était de mettre le Strassie à l'aise. C'était là le rôle d'un éleveur, et ce qui le motive chaque jour à étudier et à se perfectionner : permettre à ses pokémon de s'améliorer, de grandir de la meilleure des façons pour qu'ils puissent par la suite atteindre leurs objectifs. Il était du genre à leur tenir la main jusqu'au moment où ils savaient marcher, en quelque sorte. Aujourd'hui était d'ailleurs étrangement représentatif de cette volonté. Il ne pouvait pas devenir le meilleur ami d'un pokémon en une journée, mais il pouvait l'aider à progresser.

Tout comme Natsume, le Strassie n'arrivait pas à s'y retrouver face à toutes ces attaques, dont il était difficile de trouver la provenance ou même le point d'arrivée. Face à un tel déluge rapide et surtout imprévisible, l'éleveur se doit de trouver quelque chose dans l'immédiat ; autrement, ils allaient aux devants de grosses difficultés. Mais heureusement pour lui, le Strassie réagit en premier, en faisant sortir du terrain déjà bien abîmé de longues colonnes rocheuses et aiguisées. Quasiment immédiatement après, voilà que le pokémon agitait les différentes lames comme des hélices autour de lui, à la manière d'une majorette ou d'une gymnaste en les faisant occasionnellement faire quelques figures en l'air grâce à la lévitation.
Évidemment, toute l'attaque n'est pas arrêtée, et le Strassie subit en serrant les dents, mais c'est en le voyant ainsi se démener qu'une idée vint au cerveau de Natsume. Ébahi par le fait de le voir réagir aussi promptement et efficacement alors qu'il était seul, il avait perdu un peu de temps, mais les gestes de son compagnon du jour lui avaient donné de quoi créer un ersatz de combinaison dans sa tête. A partir de là, il faudrait improviser, mais il n'avait pas d'autre choix. En priant pour que son idée grotesque soit suffisante car c'était la seule qu'il avait sous la main pour le moment, il décida donc d'en informer son ami.

« … Dis, t'as déjà vu Gundam ? »

Le pokémon parut comprendre ; tant mieux, c'était tout ce qu'il pouvait espérer. Petit à petit, en continuant d'agiter ses tout nouveaux 'membres' pour se protéger, ceux-ci étaient coupés et tranchés de part et d'autres par l'offensive du Couverdure. Quelques lames, même, en rentrant en contact avec la noirceur du Bourdon, s'en couvrirent en partie, sans chercher à s'en défaire, la laissant danser autour d'elles. Il semblait même qu'ils cherchaient volontairement à l'en recouvrir, comme pour s'en habiller et dissimuler les espaces entre chaque lame. Maintenant reluisant de ténèbres, la créature de roche s'anime sous les caprices du Strassie qui se trouve à son sommet, le commandant de sa nouvelle position. L'humanoïde n'a comme visage que des yeux azurés qui dépassent de son torse de pierre, et deux petites oreilles de lapin. Strassie s'est en effet intégré à sa création.
À la surprise de l'éleveur, celui-ci laissa d'ailleurs un de ses pseudos-bras s'élever pour  imiter ce qui était censé ressemblé à un pouce levé en sa direction, ou du moins Natsume pensait que ça y ressemblait. Le nippon gloussa sans trop de retenue.

« C'est pas vrai... Allez, arme-toi correctement avant de faire le malin, au moins ! Mur Lumière ! »

Le géant hocha de la tête, et aussitôt qu'il eut levé un de ses bras, comme pour mimer un geste du poing courageux, un grand cercle de lumière se dessina dans sa 'main' droite. Armé de l'éclat brillant de son nouveau bouclier et de sa lance d'ombre, la guerrier ne crie pas, mais les longs crissements des pierres lui servent de grondements rauques. Ses mouvements, plus rapides qu'on pourrait le croire grâce à la télékinésie, lui permettent enfin de se déplacer à sa guise. Ses jambes bougent et lui font accomplir un simulacre de course, même si il n'en est rien. Et, arrivé à plusieurs mètres de son adversaire, la créature arque son bras droit et balance avec toute sa force le bouclier qu'il tenait pourtant si précieusement. Captain america en aurait peut-être été jaloux.
Celui-ci, éclatant de lumière, est encore un peu couvert de l'ombre de son créateur. En se dirigeant vers leur adversaire, il laisse derrière lui de fines traces brillantes et obscures tout à la fois, comme la queue d'un astéroïde. Un voile mêlant ténèbres et son opposé suit le combattant tout comme son arme jetée ; il n'est fait que plus gros par la taille imposante du géant. La distraction était lancée.

« Saute, vers le sol. »

Contrairement au début de leur match, le pokémon de roche ne le questionna pas une seule seconde et s'exécuta. Dès qu'il fut assez près de leur adversaire, il bondit au dessus de lui, à deux ou trois mètres au dessus. Remarquant qu'il arrivait au bout de son énergie, sûrement dû au fait qu'il en demandait énormément à son partenaire, le japonais crut bon de préciser immédiatement ce qu'il devait faire avant qu'il ne s'écroule.

« Falcon Punch ! »

Même si la blague lancée par son compagnon le fait glousser brièvement, Strassie n'hésite plus. Il ne tremble plus. Droit comme un i et le regard plus ardent que jamais, il se permet même de pousser un grand cri bien aigu en comparaison au poids du monstre qu'il dirige comme un chef d'orchestre. Le titan arque son bras, qui s'illumine d'une épaisse forme rose et l'entoure tout entier. Le poing du guerrier, éclatant dorénavant et gorgé de puissance, s'abat alors sur le sol, à plusieurs mètres de leur opposant.
La pression est telle pour le géant que des fissures se forment immédiatement dans son corps de pierre, et celui-ci ne tarde pas à se briser sur place. Mille morceaux sont embarqués par l'onde de choc provoquée. Le titan se défait en une seconde tout juste, alors que ses membres et tout ce qui le forme est envoyé tout autour du terrain par le souffle de l'attaque qu'il vient d'asséner au sol. L'herbe se replie, les morceaux de miroir au sol sont soulevés, les gouttelettes d'eau laissées par les grêlons fondues s'élèvent en l'air, sous la force du nuage rosé. Un véritable souffle explosif qui n'en est en réalité pas un, et qui laisse derrière lui une étrange brume épaisse et multicolore, vive, presque rassurante. Rose, noir, vert, gris et lumière semblent se mélanger sur le moment, comme si l'air lui-même avait été peint.
Strassie, après avoir brièvement entrevu la puissance dégagée par son coup et, satisfait d'avoir été pour une fois capable d'aller jusqu'au bout de son combat, se permet un sourire léger et fatigué. Il n'aurait jamais cru réussir, pourtant, à imiter tous ces coordinateurs et pokémon aux grands airs héroïques qu'il n'avait jamais fait qu'observer avec de grands yeux émerveillés auparavant.
Juste au moment où le gong de la fin retentit, il se permit de fermer les yeux et de tomber de fatigue, en remarquant quelques instants plus tard que le sol où il était supposé tomber était bien plus chaud et rassurant que prévu. Ce ne fut qu'en entrouvrant les yeux qu'il comprit, et se permit un sourire discret en voyant qu'il était en sécurité, dans les bras de son dresseur du jour.


Pouet:
 

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Cobaltium
Administratrice
avatar
Messages : 1604
Date d'inscription : 24/06/2013


MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Dim 5 Juin - 16:43

CHARLOTTE S. LAURENS vs NATSUME SHIMOMURA
Motif Pétale / Lieu Parc à Thèmes Abandonné

Eh bien, tout d’abord, un grand merci à vous deux pour vous être prêtés au jeu de cette forme de concours un peu particulière. Ce concours m’a fait chaud au cœur, c’était amusant et ingénieux, et ça faisait super plaisir de voir Charlie et Natsu s’affronter ainsi! Les deux ont développé quelque chose de particulier sur le terrain, c’était vraiment interessant de voir ça sous cet angle °W° Bref, je passe à la notation !

Détail des résultats de Charlotte :
• Adaptation, relation Pokémon/coordinateur : 5/6
Tu as très bien rendu compte de l’évolution de la relation en train de se créer entre Charlie et Senshi. J’ai eu un peu peur au premier post que cela tombe dans la facilité, mais c’est devenu très intéressant par la suite, avec de jolies nuances qui n’idéalisait pas forcément la relation en « on devient tout de suite amis »! Les deux ont peu à peu progressé vers un bel unisson, ma foi très satisfaisant.  Tu as très bien rendu  leurs échange à mes yeux, bravo!
• Performance : 4/5
Comme on peut s’y attendre de la part de la championne de Zazambes, les assauts de Senshi étaient très axés offensifs, et se passaient volontairement de froufrous! Cela n’a pas desservi leur performance, au contraire, le tout était très efficace et dynamique, et nos deux guerriers n’ont pas laissé d’instant de répit à leurs adversaires! S’ils n’ont ici pas été les maîtres du spectaculaire, ils ont sans aucun doute instauré le rythme effréné de cette rencontre!
• Combinaisons utilisées : 7/9
A l’image de leur performance générale, les combinaisons crées par Charlotte et Senshi ne s’alourdissaient pas en fioriture inutiles. Leur utilisation des attaques et du double type du Couverdure n’est pas passée inaperçue pour autant, car les assauts de ce derniers étaient plutôt redoutables. Je ne trouve pas vraiment plus de choses à dire ici, encore une fois, tu as très bien respecté la thématique de ton duo!
NOTE FINALE : 16/20


Détail des résultats de Natsume :
• Adaptation, relation Pokémon/coordinateur : 4/6
La timidité de Strassie face à la gêne et l’orgueil de  Natsume ne formaient pas d’office un duo très facile. Cependant, tu as très bien exploité et triomphé de cet obstacle en plaçant Natsume en guide de son partenaire rocheux. On a eu affaire à une jolie évolution du lapinou nerd au cours du combat. S’il me faut pointer un détail ici, c’est que je trouve dommage que cette évolution n’ait été amorcée que sur la fin pour Strassie. Sans que cela devienne réellement gênant, ou ne desserve la performance en elle-même, on avait plus l’impression que Natsu faisait évoluer Strassie sur le terrain, sans avoir vraiment le chemin inverse, du Pokémon au dresseur.
• Performance : 4/5
Natsume et Strassie nous en ont mis plein la vue, et par Arceus, je ne m’y attendais pas! Réfléchie et stratégique, c’est une performance très intéressante que les deux confrères ont mené là, on peut dire qu’ils ont eu le sens du spectacle! Le côté réflectif des attaques ont parfois un peu pris le pied sur l’attaque, mais n’ont pas été en reste pour combattre les attaques effrénées de leurs adversaires.
• Combinaisons utilisées : 8/9
Avec son regard analytique et son sens du détail, j’ai beaucoup aimé la façon dont Natsume amenait en jeu les combinaisons de Strassie. Les mélanges d’attaques étaient ambitieux et ingénieux, tu as très bien exploité ici le double type du Pokémon choisi, qui t’offrait déjà à la base de nombreuses possibilités spectaculaires. Natsu a été a la hauteur du challenge, bravo!
NOTE FINALE : 16/20


Et c'est à une égalité des deux challengers que le jury est parvenu! Natsume et Charlotte ont très bien brillé dans leur style et leur relation respective avec leur pertenaire, difficile de les départager ici sauf en pointant des détails peu signifiants du spectacle.

Charlotte et Natsume, sortent tous deux vainqueurs de ce concours aléatoire! Ils remportent chacun le droit de repartir avec Couverdure et Strassie s'ils le souhaitent, à condition de dépenser chacun 70 Opals pour cela! Si ils décident de ne pas l'adopter, ils repartiront avec 30 Opals par tête. Un seul Motif Pétale symbolique est donné pour célébrer cette victoire à deux visages, les participants sont libres de le partager comme ils le souhaitent.

A la fin de leur prochain post, les deux joueurs sont invités à préciser si leur personnage décide ou non d'adopter son partenaire Pokémon.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte S. Laurens
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Age : 24
Messages : 485
Date d'inscription : 28/04/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Championne Dresseur de Zazambes
Pseudonyme(s) : Tabitha, surnom de dresseuse

Niveau : 60
Team active :

Akemi la Galifeu ♀ - Brasier - Naïve


Alastor le Carchacrok ♂ - Voile Sable - Rigide


Eryn la Crocorible ♀ - Intimidation - Joviale


Edwin l'Hariyama ♂ - Isograisse - Gentil


Astrid la Pandarbare ♀ - Poing de Fer - Calme


Miornir l'Hippoducus ♂ - Sable Volant - Brave


Team spécifique :

Soren le Lucario ♂ - Attention - Solo


Asaki le Grotichon ♂ - Brasier - Modeste


Fukuo le Bagguiguane ♂ - Mue - Jovial


Hayate le Karaclée ♂ - Fermeté - Pressé



MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Lun 20 Juin - 23:29

MOTIF PÉTALEouais j'ai déjà eu de meilleures idées
Natsume ne peut faire autrement que d’opter pour une prudente défensive, son allié profitant de ses habiletés de type roc pour se couvrit de toutes les parts sans prendre la chance de se faire atteindre. Si l’offensive n’a pas l’effet escompté, l’immobilisation de notre adversaire me plaît tout autant. Le Strassie a les mains liées ici, et ne peut réagir autrement qu’ainsi, ce qui ne lui offrira pas nécessairement de points supplémentaires. Nous imposons notre rythme, peu importe les conséquences. Maintenant c’est au tour du japonais de nous témoigner sa force avec sa propre finale, jouant contre la montre pour construire contre toute attente une sorte de mécha impressionnant formé de roc. Au milieu de l’atmosphère pesante du Bourdon, le titan se forme dans toute sa splendeur crépusculaire, une masse qui se protège bientôt d’un bouclier sur un bras. Épuisé après autant d’efforts, Senshi ne peut qu’attendre la venue de l’autre, les dents serrées. Pour ma part, j’attends l’impact (car il y en aura un j’en suis sûre) tout en cherchant une échappée pour mon nouvel ami afin d’éviter le pire, mais vu la taille du colosse je doute d’être en mesure de nous en sortir parfaitement indemnes ici. Comme prévu, le bouclier n’est qu’une distraction, et ce sont véritablement les points du géant dont nous devons nous méfier. Le Couverdure évite de justesse le produit de lumière puis doit vite sauter sur le côté pour éviter le pire de la collision avec le corps de la création du Strassie, qui se fissure et se brise partout sur le terrain. Senshi n’a nulle part où aller.

Il ne peut qu’agir d’instinct et rapidement s’entourer de la protection de son attaque Sécrétion, mêlée de toute la verdure qui l’entoure. Et attendre le pire. Une brume colorée s’élève sur le terrain tandis que Natsume parvient à rattraper son allié parti en vol plané. Le gong retentit et je saute en avant pour chercher Senshi, que je retrouve sous une pile de débris rocailleux. Je n’ai qu’à tirer sur les fils gluants de sa toile le recouvrant pour voir qu’il se porte bien, mais je mets un moment à calmer les battements frénétiques de mon cœur. J’ai craint le pire en voyant tout ce poids s’abattre sur lui, mais je peux voir maintenant que l’insecte est bien plus résistant qu’il ne paraît. Je le cueille dans mes bras malgré ses protestations qui manquent cruellement de conviction. J’ignore s’il est simplement trop fatigué pour se dégager ou s’il apprécie véritablement mes caresses, mais dans tous les cas je le sens se détendre tandis que je lui frotte la tête avec affection. Après quoi je me dirige vers Natsume en lui offrant un coup de poing sur l’épaule en guise de salut.

«Ouais, pour une tête de piques, tu t’es bien débrouillé… tout comme Strassie, bravo à tous les deux. Et à toi bien sûr Senshi!»

Je souris telle une gamine en me retournant vers les juges qui délibèrent à voix basse. Pour les véritables Coordinateurs, ce moment doit être véritablement horripilant, à attendre que son sort soit scellé. Ici il n’y avait pas de pression, seulement deux imbéciles et leurs égos démesurés. Le perdant n’a pas à recommencer afin de se hisser dans cette Compétition, il ou elle n’aura qu’à vivre avec l’humiliation. Quand le leader des juges se lève, j’offre un coup de coude à mon ami pour attirer son attention. Le moment que nous attendions est enfin arrivé! Le juge annonce finalement que le Concours est une égalité. Qu’il était impossible de nous départager et que donc… Je me retourne vers le japonais, confuse. Je croyais qu’il fallait absolument décréter un gagnant moi! Qu’est-ce que c’est que cette hérésie? Un peu piquée, je fais la moue, tout en sondant le visage de Senshi. Il semble serein, heureux même de cette annonce, ce qui me force à réfléchir. Si le Pokémon est satisfait de notre performance, alors je le suis aussi. Puis si je venais ici, c’était avant tout pour m’amuser, même si j’aurais bien aimé gagner afin de le rabattre dans la tronche du jeune homme. Pas aujourd’hui semble-t-il! Dans tous les cas je suis presque heureuse de cette issue. C’est bien d’être d’égale à égale avec Natsume. Les juges nous remettent un Ruban, un seul. Je consulte l’éleveur avant d’afficher un grand sourire.

«Senshi… Tranch’Herbe?»

Le Couverdure a compris mon intention et utilise le tranchant d’une de ses feuilles pour couper en deux l’objet qui rend compte de notre participation. J’offre une moitié à Natsume avec un sourire éclatant.

«Comme ça on oubliera pas hein.»

Comme j’avais tort.

Modération:
 
(c)Golden
Revenir en haut Aller en bas
Natsume Shimomura
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 20
Messages : 666
Date d'inscription : 24/05/2014

Âge du personnage : 19 ans
Métier / Études : Diplôme d'élevage, L2 Sciences
Pseudonyme(s) : .
Wakagi
~> Nom de chercheur
Athéris
~> Pseudonyme de soigneur

Niveau : 60
Team active : .

♂ - Toshiro "Tosh"
Simple - Malpoli
# Zénith - Luminocanon

♀ - Kaede "Kae"
Engrais - Solo
# Exploforce - Éboulement

♂ - Vanitas
Maladresse - Timide
# Cage-Éclair - Poing-Glace

♂ - Hayato
Rivalité - Hardi
# Cage-Éclair - Surpuissance

♂ - Kaito
Synchro - Prudent
# Exploforce - Rayon Signal

♀ - Toruru
Pose Spore - Maligne
# Vampipoing - Poing-Éclair


MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   Mar 21 Juin - 0:24



Motif Pétale

VS Charlotte S. Laurens

Natsume n'est pas vraiment sûr de ce qui s'est passé. Maintenant que l'adrénaline redescend et qu'il tient le Strassie contre lui, il fait le pour et le contre, en se demandant quand diable est-ce qu'il s'est mis à respirer aussi fortement. Il s'est laissé emporter, tout simplement, par le flux du moment et il avait plus d'une fois outrepassé les limites qu'il se mettait d'ordinaire. Il s'est ridiculisé, certes, mais il ne regrette pas tant que ça, bien qu'il sent bien que l'enregistrement qu'a fait Faust de leur match va longtemps hanter les soirées et le pousser à se cacher sous la table pendant quelques siècles. Néanmoins, il ne regrette pas ce qu'il a fait, car rien qu'à voir le sourire satisfait du Strassie, il pouvait mettre de côté sa propre fierté stupide. Avec un air tranquille, il caressa la tête du pokémon roche pour le rassurer. Il allait sûrement l'emmener avec lui, du coup... Tant pis, il faudrait se renseigner sur les créatures de son espèce et de son type mais c'était une tâche dont il voulait bien s'occuper.

« T'as été génial, petit. »

Regardez qui parle dirait la joueuse, mais peu importe. Il sursauta en se prenant un coup de poing dans l'épaule de la part de Charlotte, et leva les yeux au ciel d'un air exaspéré. La brutalité de son amie lui ferait toujours un drôle d'effet, il fallait le dire... Bah, il s'y habituait, même si leurs méthodes contrastaient beaucoup. Et même si il était parfois exaspéré par ses manières, si il la trouvait chiante à l'occasion et qu'il n'hésitait jamais à lui dire (avec une ou deux piques en plus, pour le plaisir des mots), il finissait toujours par revenir. Les opposés s'attirent, même si ils n'ont jamais été si opposés que ça, bien au contraire. Contre elle, le résultat importe peu à Natsume qui n'a jamais mis son ego dans ce match, et voulait simplement s'assurer que ce ne soit pas trop chiant, et que le Strassie s'amuse. Vu à quel point il s'était poussé à bout, il serait satisfait, peu importe ce qui adviendrait.
Il ne fit donc que hausser les sourcils en voyant qu'ils n'avaient pas été départagés, et se permit même de ricaner en voyant la tête que tirait son amie. Il gloussa sans trop de honte, amusé, encore plus en remarquant que le Strassie était surtout surpris par la note qu'ils avaient obtenu. Il ne fit pas de commentaire, ne se sentant pas vraiment d'en rajouter, bien que les traits de son visage finirent par peindre une expression surprise devant le partage. Il n'y aurait pas pensé, mais c'était parfait, et si il avait été d'humeur au symbolisme, il aurait dit que cela représentait peut-être un peu plus qu'un ruban amoché. Mais il n'allait pas faire dans la niaiserie, fallait pas déconner non plus. Un rictus joueur et provocateur étira ses lèvres.

« Comment veux-tu que j'oublie ta sale face, de toute façon ? »

En serrant sa moitié de ruban dans la main, il ne se rendait pas compte qu'il en faudrait pourtant moins que ce qu'il pensait.


Bweh:
 

____________________________________________

=> DC de Faust M. Donovan, Clive G. Donovan, Mikael J. Evans & Winter L Kenway
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura   

Revenir en haut Aller en bas
 

Motif Pétale - Charlotte S. Laurens VS Natsume Shimomura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sac de Natsume Shimomura
» Besoin d'aide = Creation collant ( Motif )
» Charlotte Landreau
» Je recherche un motif pour justaucorps.
» huile végétale?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: NUVA EJA :: Nature Environnante :: Parc a thème abandonné-