« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Il faut pardonner à ses ennemis.. Mais pas avant de les avoir pendus. [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solène E. Weber-Ikeda
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 679
Date d'inscription : 01/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, 24/01.
Métier / Études : Dresseuse
Pseudonyme(s) : .
Sunny - Ancienne Maître Dresseur d'Enola, son vrai nom est inconnu du public.
Soledad - Résistante.
Solange - Compétitrice, habitante de Baguin.

Niveau : 100.
Team active : .
Ryan, ♂
Regard Vif, prudent - Bec Pointu.
> Vol.
Cathy, ♀
Technicien, joviale.
> Force, Poing Glace.
Taryn, ♀
Lévitation, docile - Baie Panga.
> Vol, Surf.
Arès, ♂
Intimidation, brave - Baie Pocpoc.
> /
Délia, ♀
Chanceux, naïve - Lentiscope.
> Vol.
Polyx, ∅
Calque, bizarre - Lunettes Choix.
> Cage-Éclair, Psyko, Laser Glace.

Team spécifique : .
Louna, ♀
Joli Sourire, maligne - Lockpinite.
> Vampipoing, Poing Glace.
Rony, ♂
Isograisse, relax - Baie Chérim.
> Casse-Brique, Poing de Feu.
Many, ♂
Intimidation, malin - Ceinture Pro.
> Force, Tête de Fer.
Toby, ♂
Intimidation, gentil - Poudre Claire.
> Séisme, Éclair Fou.
Galia, ♀
Calque, modeste - Gardevoirite.
> Ball'Ombre.
Triss, ♀
Brise Moule, prudente - Veste de Combat.
> Direct Toxik, Hydroqueue.
Tsuki, ♀
Sérénité, timide - Lunettes Sages.
> Choc Psy, Lance-Flammes.


MessageSujet: Il faut pardonner à ses ennemis.. Mais pas avant de les avoir pendus. [OS]   Ven 25 Mar - 12:04

Il faut pardonner à ses ennemis.. Mais pas avant de les avoir pendus.
Pension de Baguin, 25 mars 2016.


- Solène.. Je sais pas quoi faire.

Un profond soupir m'échappa, aux paroles de mon beau-frère, & la Lockpin assise sur la chaise voisine de la mienne posa une patte apaisante sur mon épaule, soutien silencieux. Comme beaucoup de gens désormais, le jeune homme se posait des milliers de questions. La parution du dernier article d'Azmitia quelques jours plus tôt, de ses effarantes révélations, avaient troublé bien des gens ; y compris parmi les Résistants qui n'avaient jamais cru aux belles paroles du Régime, qui avaient toujours su que ses membres n'auraient aucune difficulté à s'en prendre encore à la population. & y compris parmi les Régimeux eux-mêmes, car la nouvelle avait choqué du monde également dans leurs rangs, ces gens qui s'étaient engagés en accordant foi aux belles promesses qui leur avaient été faites, & que ces secrets dévoilés mettaient largement en doute. Si j'avais eu une idée du sujet précis qui amenait d'Eugène, lorsqu'il était venu à la Pension de mon époux ce jour-là, accompagné uniquement de sa Xatu, pour demander à me parler seul à seule? Oui, évidemment. J'avais fait face au même peu avant, en apprenant en avant-première ce qu'Azmitia comptait publier. & il devait s'en douter, pour être venu s'adresser à moi d'abord, tout comme il devait se douter que j'avais eu l'information un peu avant, & donc plus de temps pour m'y faire & réfléchir à ses conséquences.

- Une arme mythologique, assez puissante pour avoir anéanti une civilisation entière.. & nous sommes encore sous leur joug! Quelle chance d'y échapper, sinon de les détruire avant qu'ils ne s'en servent? & Arceus sait qu'on essaie depuis longtemps sans y parvenir.. Même si on lançait un assaut de grande envergure maintenant, qu'est-ce qui garantirait notre réussite? & quand bien même ils n'auraient pas activé leur arme avant, comment être sûrs qu'ils ne s'en serviraient pas aussitôt en représailles ; même pendant qu'on les attaque! Ils s'en prendront forcément à la population.
- Ça, ils le font depuis bientôt huit ans.
- Mais jamais avec une telle arme!

Une arme dont on ne savait rien, & dont le Régime lui-même ignorait pratiquement tout. Inconscients qu'ils étaient, si avides de pouvoir, ils étaient prêts à se servir à l'aveuglette d'un objet potentiellement surpuissant & affreusement dangereux sans être certains du résultats qu'ils obtiendraient en l'activant. Autant mettre une dynamite allumée dans les mains d'un enfant, le résultat en serait à peu près le même. Suicidaire & dévastateur. Oui. Je savais tout cela.

- De plus en plus, je songe à partir. Mettre Eliza & Judith à l'abri, loin de tout ce merdier. Qu'elles ne risquent plus de se prendre d'un jour à l'autre le tir d'une arme inconnue qui pourrait bien faire exploser toute l'île. J'ai déjà bien failli les perdre toutes les deux à cause de ces monstres. Mais..
- Mais Judith ne voudra jamais nous abandonner. Ni abandonner son île natale, sa nature, sa population tant humaine que Pokémon. Elle refusera, & si tu dois partir ce sera seul, car Eliza restera avec elle.
- Non, elle ne peut pas.. Si elle choisit de rester, c'est sa décision.. Mais elle ne peut pas exposer plus notre fille!

Je comprenais parfaitement son indignation. Mais je comprenais tout aussi bien cette réaction qu'aurait nécessairement ma sœur. Si mon époux choisissait de fuir, je resterai sans hésiter, & ferai tout pour garder mes enfants auprès de moi. Car comme l'apprenti Médecin-Chercheur l'avait dit lui-même : notre seule chance d'échapper à une utilisation de cette arme, c'était encore de mettre ses manipulateurs hors d'état de nuire. Même si nos chances étaient minces, & que nous aurions bien du mal à réussir en quelques jours, peut-être quelques semaines, ce que nous avions échoué en presque huit ans. Une victoire à une guerre civile ne peut s'obtenir par la précipitation. Mais la vague d'indignation née suite à l'article d'Azmitia nous assurait une masse nouvelle de soutiens. Nous faisions face à une vague d'entrées dans la Résistance telle qu'il n'y en avait plus eu depuis sa création. Les gens étaient révoltés, avaient peur. & nombre d'entre eux n'avaient d'autre espoir que d'arrêter le Régime maintenant, n'ayant pas le luxe de pouvoir s'offrir un billet de sortie. D'autant plus que selon moi, ce n'était qu'une question de temps avant que le Régime finisse par fermer les sorties, bloquer tout le monde sur l'île.. Trop risqué que l'on apprenne trop vite au reste du monde ce qui venait de se passer. À supposer que l'information n'ait pas déjà filtré, j'imagine.

- Eugène.. Qui te dit que vous serez plus en sécurité hors de l'île?
- Quoi?..

Ma question le fit tomber des nues. Surpris, il se laissa choir sur une des chaises de la cuisine, cessant enfin de tourner comme un lion en cage. Réfléchissant à mes paroles, s'interrogeant sur ce qui pouvait me faire dire une telle chose. Braqué sur son désir de protéger sa fiancée & leur unique enfant, il n'avait pas un seul instant songé à cela, & je le savais bien. Moi-même, j'y avais songé surtout pour avoir été sous le costume de Soledad en apprenant cette lourde nouvelle, forcée de garder mon masque froid & calculateur. J'y avais aussi un peu songé grâce à ces années de guerre active qui m'avaient appris à envisager toutes les possibilités avant de choisir ma stratégie.

- Pourquoi le Régime est né ici, à ton avis?
- Parce qu'ils cherchaient cette arme? Ce n'est pas ce qu'Azmitia disait?..
- Si, c'est bien ça. & c'est sans doute vrai. En prenant le pouvoir, ils se sont assurés des moyens sans limite pour trouver la puissance oubliée du Titak. Mais le pouvoir ici, ils l'ont déjà. Et les limites, ils n'en ont plus. Pourquoi se cantonneraient-ils à nos frontières, maintenant qu'ils ont les moyens d'obtenir plus?
- .. Arceus..
- J'ignore quel est leur but final. Mais tu es fils d'historien, tu connais ce sujet. Combien de tyrans dans l'Histoire se sont cantonnés à leurs frontières?
- Aucun, que je sache..
- Combien l'auraient fait, après acquisition d'un pouvoir total ou presque?
- Ils vont attaquer d'autres pays..
- Ce n'est que ma supposition. Mais s'ils ont accès à une si grande puissance oui, je ne vois pas ce qui les retiendrait d'assoir une plus large autorité.
- Une autorité mondiale.. Mais alors, ceux qui partent..
- Ne se mettent pas plus en sécurité, je crains. Peut-être même bien plus en danger que ceux qui demeurent, si le premier tir devait frapper quelques puissances stratégiques. Je peux me tromper. J'espère me tromper. Mais je ne pense pas être moins en sécurité ici à Baguin qu'à Paris, Tokyo ou New York. Ils peuvent nous surprendre, ne pas agir comme les autres tyrans, mais cette possibilité reste trop grande ; je ne préfère pas la négliger. Plutôt que fuir & croiser les doigts pour ne pas être de nouveau cible, je préfère me battre en espérant les arrêter assez tôt.

De nouveau, un profond soupir m'échappa. La patte de Louna glissa vers ma main, qu'elle serra dans la sienne, cherchant réconfort presque autant qu'elle souhaitait m'en offrir. Le visage de mon beau-frère était toujours torturé, mais je voyais bien aux évolutions de ses expressions que mes paroles avaient fait leur chemin, que son esprit brillant avait analysé leur sens & toutes les possibilités durant mon discours. Qu'invariablement, il en était venu malgré lui à la même conclusion que moi, malgré les mots qu'il avait prononcé quelques instants plus tôt. Une larme glissa sur sa joue, amère, alors qu'il réalisait ainsi ne rien pouvoir faire pour mettre sa famille en sécurité à coup sûr, & un frêle sourire fut ma seule réaction qui aurait dû être un encouragement mais était un peu trop fragile pour être efficace. Puis finalement, alors que je finissais par prononcer ma conclusion, il opina. Gravement & tristement.

- .. & quitte à mettre mes enfants en danger, je préfère qu'ils soient là où je peux personnellement veiller sur eux.. Plutôt qu'à des centaines de kilomètres de moi.




IMPORTANT :
Comme mentionné dans les posts de news relatifs à l'intrigue n°5, elle a été concoctée par Cobaltium & Zekrom : je n'ai pas pris part à sa préparation du fait de mon absence. N'ayant pas encore discuté de ça avec le reste du staff, je n'ai donc strictement aucune idée de ce qui est réellement prévu pour la suite. Ce post évoque donc uniquement les inquiétudes & suppositions de Solène, Il ne s'agit pas d'un spoiler mal dissimulé ;D

fiche by Nighty Jaegan, alias Rayquaza.
[/color]

____________________________________________

Team classique & Team Maître.

Offrandes ♡ :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Il faut pardonner à ses ennemis.. Mais pas avant de les avoir pendus. [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» S'il ne faut pas acheter la peau de mouton avant...
» chenevis
» Pointe au coeur
» Sonde du sondeur: A l'avant ou à l'arrière?
» Règlementation CIF / FFC pour 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: RÉGION DU NORD :: Baguin :: Résidences :: Pension de Baguin-