« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Mémoires d'un avenir égaré.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maelys Z. Weber
Administratrice Fondatrice
avatar
Messages : 313
Date d'inscription : 31/07/2013

Âge du personnage : 23 ans, 1er mars.
Métier / Études : Médecin-chercheur de Baguin ; Spécialisée dans les pokémons à évolutions multiples.
Pseudonyme(s) : .
Lily, en tant que Médecin-chercheur.
Lyanna (ou Lya), en tant que résistante.

Niveau : 42
Team active :

Paola, ♀, Joli Sourire, maligne.

Aegon, ♂, Défaitiste, malin.

Pyram, ♂, Torche, modeste.

Nolan, ♂, Synchro, malin.

Felix, ♂, Torche, modeste.

Akira, ♀, Adaptabilité, assurée.


Team spécifique :

Méryl, ♀, Engrais, discrète.

Nyria, ♀, Joli Sourire, douce.



MessageSujet: Mémoires d'un avenir égaré.   Dim 27 Mar - 17:58

Mémoires d'un avenir égaré.
OS flashback, Univers Alternatif, deux ans en arrière.


- Triiis arrête, j'peux plus respirer! riait une fillette aux cheveux roux, plaquée au sol par son double masculin qui la chatouillait avec un sourire mutin.
- Rend-moi mon livre & on en r'parle!
- H'm.. Non!
Nouveaux éclats de rire. Paix.


Du premier jour de sa vie, il avait toujours été là, à ses côtés. Son très cher jumeau, Tristan. Né quelques minutes seulement avant elle, & depuis toujours présent dans son cœur, dans son esprit. Empathes, ils avaient toujours senti la présence de l'autre sans y penser, comme un second battement de cœur apaisant près du leur, une douce chaleur au plus profond de leurs êtres. Depuis leur plus jeune âge ils avaient tout fait ensemble, tout. Jumeaux jusqu'au bout des ongles, complices à chaque instant. Terreurs de leurs enseignants, & en même temps tellement adorables tous les deux. Liés l'un à l'autre bien plus sûrement que les doigts d'une main. Ils avaient affronté ensemble les petits tracas de la vie, vécu le lycée à un très jeune âge ensemble, ils avaient été heureux & avaient connu quelques peines ensemble. Une vie normale, jusqu'à ce qu'éclatent les vrais tourments.

- Ça fait longtemps qu't'avais pas souris..
- Toi non plus.
- C'est normal, non?.
- Elle n'aurait pas voulu qu'on se laisse abattre.
- ... Vrai, tu as raison.
Sourire complice. Se relever.


Ensemble également ils avaient affronté les premières heures du Régime, la mort d'Angela & la disparition de Damien, le massacre de centaines d'enolians. Toujours ensemble, toujours, quoiqu'il advienne, même dans les pires instants. Il l'avait toujours protégée, elle l'avait toujours préservé. Ils connaissaient le second aussi bien qu'ils se connaissaient eux-même. Jamais ils n'auraient imaginé pouvoir être séparés. Ni eux ni personne d'ailleurs, tant ils étaient proches & indissociables.

- Il.. Il faut le retrouver! Il souffre, il souffre.. Papa, Solène, faut le retrouver!
Larmes tranchantes. Solitude. Douleur partagée.


Car peu après la disparition de Damien, ce fut son tour. Une bataille à Zazambes, Tristan pris au milieu. Il disparut. Sa jumelle le sût aussitôt, ressentant dans leur lien sa peur & sa colère, sa douleur & sa frustration. Elle se jeta sur les lieux du combat, du haut de ses 14 ans, pour le chercher. En vain. Il avait fallu que son père & sa sœur aînée s'unissent pour l'obliger à rentrer, & dès lors elle s'était renfermée sur elle-même. Souffrant avec son frère qui lui avait été arraché brutalement, devinant aisément les tortures qu'il devait endurer. Il lui fallut beaucoup de force & de courage pour se relever après ça, pour reprendre vaille que vaille sa vie, continuer ses études pour accomplir ses rêves d'antan, & devenir une personne qui aurait rendu son jumeau fier. Il y avait toujours sa présence chaleureuse contre son cœur meurtri, la présence apaisante de Tristan & de leur lien, source d'espoir lui permettant de dire qu'il était en vie. Lui permettant de rester forte en son absence. Les mois coulèrent, devinrent années. Beaucoup de choses eurent lieu, mais jamais elle ne perdit espoir, jamais elle ne cessa de chercher. Elle savait qu'il était vivant, elle le savait par leur lien, parce qu'elle sentait toujours sa présence douce.

- Toujours ensemble?
- Toujours Lys, rien n'nous séparera.
Sourires enfantins. Innocence passée.


Mais un jour voilà, la présence disparut. Comme si elle n'avait jamais été là, comme s'il n'avait jamais existé, aussi simplement que cela. Laissant un grand vide derrière elle, un grand vide dans le cœur de Maelys. Dans un premier temps, elle resta figée, hébétée. Telle une statue, ses gestes laissés en suspend. Le vide, un tel vide. Un gouffre en elle. Immense & indescriptible, sans fond, sans lumière. Les larmes lui montèrent aux yeux, presque irréelles, presque risibles face à l'ampleur de l'émotion qui montait lentement en elle, à mesure qu'elle comprenait. Inquiété par son état, Eugène voulut la rejoindre, appelant son nom d'un ton interrogatif, avant de se raviser en voyant Paola. Paola la starter de la jeune femme, sa meilleure amie, sa confidente, Paola reculait & s'éloignait lentement de sa dresseuse, prudemment. Comme sachant d'avance ce qui allait se produire. Alors il resta à l'écart, statufié. & d'un coup, elle explosa, sans crier gare. Un hurlement enfla dans sa poitrine, échappa de sa gorge, puissant & déchirant, elle tomba à genoux. Hurlant, hurlant de douleur, comme si sa souffrance avait été physique, ce qu'elle était probablement en un sens. Son visage dans ses mains, elle éclata soudain en sanglots, son hurlement ayant fini par mourir. Quelques instants, on n'entendit plus que cela dans le labo, des sanglots, des pleurs d'une jeune femme au cœur brisé. Quelques brefs instants.

- TRISTAAAAAAAAAAAAAAAAN!

Sa voix finissant par lui revenir, avait finalement formé quelques mots qui suffirent amplement à la compréhension des spectateurs. L'instant d'après Eugène n'était plus là, parti chercher du secours auprès des autres sœurs Weber. Méryl condamnait les accès au sous-sol pour que personne ne vienne déranger la jeune femme qui après s'être presque brisé la voix, restait effondrée au sol, secouée de sanglots incontrôlés en murmurant le nom de son jumeau. Sous le regard douloureux de Paola qui veillait sur elle en silence, sachant qu'intervenir tout de suite ne causerait que plus de dégâts, la scientifique cherchait en elle presque désespérément, ce lien qui avait été rompu, cette présence familière qui avait disparu. En vain, en vain. Tristan était introuvable. Elle n'avait plus cette certitude qu'il était encore quelque part dehors, en vie. Elle n'avait plus cet espoir. À quoi se raccrocher désormais?.. Cette présence au fond de son cœur qui la rassurait malgré l'absence physique de son double, n'était plus là. À quoi se retenir? Qu'était-elle sans lui, sa moitié? Son jumeau adoré? Plus elle pensait aux conséquences & à la signification de ce vide soudain, plus ses larmes redoublaient. Incontrôlables & incontrôlées.
Elle ne le trouvait plus.
Il n'était plus là.

Ce jour-là était le 1er mars 2014. Leur anniversaire commun, qu'elle ferait sans lui encore une fois. Ils devaient avoir 20 ans. Il aurait 20 ans à jamais, probablement, & elle allait devoir vivre & vieillir sans lui. Plus jamais elle ne fêterait son anniversaire, sans doute. Pas après ça.



Avec Eugène Watson.


Précisions :
J'ai écrit cet OS il y a longtemps, peu avant que Sam décide de prendre Tristan. J'avais prévu que ceci arriverait inGame, puis l'apparition d'un joueur pour adopter ce personnage m'a faite changer d'avis ; mais je n'ai jamais supprimé le post, ne pouvait m'y résoudre. C'est un des écrits dont je suis le plus fière, après tout. Aujourd'hui, un peu plus de deux ans après la date où il aurait dû être posté, je vous fait finalement découvrir cet autre avenir qui aurait pu être celui des Weber. Beaucoup moins sympathique que ce qui a finalement eu lieu, donc.
fiche by Nighty Jaegan, alias Rayquaza.

____________________________________________

Team classique & Team spécifique.
Revenir en haut Aller en bas
 

Mémoires d'un avenir égaré.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avenir de la gr... Qui arrete apres les JO
» [Avenir] Le C8
» [Publicité Fietser.be] Pour l'avenir des pompistes
» Bonne fête à Tobie Légaré
» Organisation Journée Avenir Class Triathlon le 6/02/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: Hors-Jeu :: FLOOD :: Univers Alternatifs :: Enola in the Future (and past)-