« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 De nouveaux alliés [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aria B. Cordélia
Débutant
avatar
Féminin Messages : 211
Date d'inscription : 06/04/2015

Âge du personnage : 24 ans
Pseudonyme(s) : 1. Brooke (Championne)
2. Fishy (résistance)

Niveau : 50
Team active : ♥️
<>
Léviator ♂ - Océan - Intimidation - Rigide - CT Tonnerre - @Léviatorite

Némélios ♂ - Malik - Tension - Mauvais - CT Surchauffe et CT Vibroscur - @Ceinture Force

Zéblitz ♂ - Hendrix - Motorisé - Prudent - CT Surchauffe - @Charbon

Capidextre ♀ - Alice - Ramassage - Joviale - MT Sabotage - @Pierre Dure

Nymphali ♀ - Marie - Joli sourire - Pressée

Dardargnan ♂ - Lewis - Essaim - Sérieux


Team spécifique :

Momartik ♀ - Blanche - Rideau Neige - Assurée

Amagara Shiney ♀ - Zalha - Peau Gelée - Modeste

Lokhlass ♂ - Neptune - Jovial - Coque'armure



MessageSujet: De nouveaux alliés [OS]   Sam 12 Nov - 14:55


De nouveaux alliés

OS - Obtention de Zalha



Je suis une nouvelle fois devant la porte de ma maison. Cette fois, c’est différent. Rien ne va se jouer après. La compétition est terminée pour moi. Je vais devoir continuer ma vie comme elle était avant. Pourtant, rien ne sera pareil. Je vivais avec l’espoir que ma mère soit vivante, je vivais avec la peur constante d’être emprisonnée et j’étais la protectrice de mes pokémons. Aujourd’hui, ma mère est morte, je n’ai plus peur du régime et mes pokémons sont beaucoup trop forts pour que je puisse faire quelque chose pour eux. C’est fou qu’en un peu plus d’un an, il s’est passé des milliards de choses. Maintenant que je n’ai plus d’objectifs dans la compétition, je sens que je vais un peu m’ennuyer. Bastien est introuvable, je ne compte pas retrouver Amalia et Coralie ne m’a plus donné signe de vie depuis un moment déjà. Je me retrouve donc seule, une nouvelle fois. Tout recommence encore. Comme un long cycle sans fin. Maintenant, je n’ai plus rien à perdre. Mes compagnons seront toujours auprès de moi. Je ne peux donc que soupirer.
Je tourne la clé puis ouvre la porte. J’entre à l’intérieur et aperçois certains des pokémons restés ici en train de me sourire. Ils sont contents que je sois là. Marie se jette dans mes bras. Je n’ai pas trop envie de leur dire que j’ai perdu lamentablement face à la ligue. Que je n’ai pas su me défaire d’un seul des pokémons de l’adversaire. Cette femme était beaucoup trop forte pour moi. Je n’avais rien à faire là-bas. Même si j’ai pu remporter les cinq badges de l’île, jamais je n’aurais dû me rendre à Nuva Eja. Cette ville est magnifique en plus. Je n’ai même pas eu le temps d’en profiter. Les plages sont les plus belles du monde.

-Ah, tu es rentrée ?

Je fais volte-face et aperçois l’homme que j’avais enfermé dans la cave avant de partir. Il a l’air d’aller bien comme si tout était normal. Je commence alors à m’énerver. Je fonce sur lui pour que mon poing dise bonjour à son visage mais il me stoppe une première fois. J’essaye encore et encore mais il arrive à me contrôler et à faire en sorte que je ne puisse plus bouger. Je suis alors dans une position inconfortable. Il se tient derrière moi en tenant mes bras devant moi.

-Je t’ai déjà dit que je ne te voulais aucun mal. Tes pokémons l’ont compris, eux.

Je regarde alors ceux que je considère comme mes enfants. Ils ont tous l’air gêné mais approuve ce que dit l’inconnu d’un signe de tête. J’arrive à me calmer mais rien n’y fait. Je me mets à pleurer à chaudes larmes. Je m’effondre lorsque l’homme me prend dans ses bras. Inconsciemment, je m’y sens bien tandis que je continue à montrer ma tristesse.

-Qui êtes-vous ?

Je me défais de son emprise et recule d’un pas pour mieux l’observer. Il a des cheveux noirs mi- longs et des yeux bleus océans. Il est grand, peut-être un mètre quatre-vingt. Il a la peau un peu bronzée. Assez musclé, il porte ce genre de T-Shirt qui permet de voir les formes. Cette personne se vante de lui-même. Je déteste ça. Pourquoi faut-il toujours qu’il y ait un critère de beauté et que surtout tout le monde le respecte ? A cause de ça, il a trop d’hommes musclés dans ce monde qui se croient tout permis jusque parce qu’ils se sentent beaux.

-J’ai travaillé avec ta mère, il y a longtemps. J’ai entendu que tu l’avais retrouvé donc je me suis permis de prendre contact avec toi.

Non mais il se fout de moi ? Prendre contact ? Parce que rentrer illégalement chez une personne et endormir tous ses pokémons, c’est prendre contact ? Je tombe toujours sur de ces énergumènes. Bon, prenons les informations importantes. Il était résistant dans la même équipe que ma mère et Amalia. Je peux donc lui soutirer quelques informations.

-Votre nom…

Je continue de le vouvoyer. Même s’il semble avoir quelques années de plus que moi, je ne le connais pas. Et bien qu’il soit un ami de la famille je m’en contrefiche. Lui par contre, j’ai l’impression qu’il prend un malin plaisir de me tutoyer.

-Ethan Winema.

Son nom ne me dit rien du tout. Je ne le connais donc pas du tout. Ma mère ne m’en a pas du tout parlé. Je cherche encore dans mes souvenirs mais rien n’apparait. Ma mère cachait extrêmement bien son jeu. Elle ne discutait jamais de ce sujet-là avec moi. Elle me protégeait à deux cent pour cent.

-Si je suis venu, c’est aussi parce que j’ai su que Béa… ta mère était morte. Nous avions un code d’honneur entre nous.

-Et Amalia ?

Il prend une profonde inspiration et se met à soupirer. Il se gratte la tête en essayant de réfléchir à ce qu’il pouvait dire. Il semble hésitant à tout me raconter. Je peux le comprendre, mais j’ai besoins de savoir. Et rien ne m’en empêchera. Mes yeux ont séché. Je les sais encore rouges mais tant pis. Jamais je ne serai crédible dans le rôle de la femme forte mentalement. Mais j’essaye.

-Amalia est atteint d’une maladie grave. Elle a tout fait pour se soigner quitte à nous trahir.

C’est alors que j’ai un déclic dans ma tête. Ma mère était très forte pour cacher des secrets. Jamais elle n’aurait pu se faire attraper par le régime et emprisonner de la sorte. Elle prenait toutes les précautions du monde. Quelqu’un l’a dénoncé. Et cette personne c’est Amalia. J’en suis sûre. Je serre mes poings. Moi qui ne voulait plus avoir affaire avec elle, je serai obligée de la revoir pour me venger de ce qu’elle a fait. Qu’elle soit malade ou non, elle n’avait pas le droit.  

-Mais parlons d’autre chose, je ne suis pas là pour ça. J’ai découvert un pokémon et j’ai pensé qu’il pouvait t’intéresser.

Il me demande alors de le suivre dans ma chambre. Je constate avec surprise que mon lit est défait. Ce salopard en a profité pour être nourris et logé pendant mon absence. Mais mon attention ne reste pas longtemps sur ce détail. Ethan fouille dans un sac avant de ressortir une pokéball. Il l’a fait jongler avec sa main avant de me la tendre.

-C’est un pokémon très peu commun. De plus, il a un physique très rare.

Je prends timidement la boule de métal et actionne le bouton. La lumière s’en échappe alors et un pokémon aussi blanc que neige me regarde. Il a de très beaux yeux bleus et un long cou. Deux pierres bleues sont accrochées sur ses côtes. Son ventre est cyan. Ce qui m’interpelle le plus, ce sont deux petits voiles jaunes et roses sur son crâne. Je ne connais pas ce pokémon. Je ne sais pas du tout ce que c’est.

-Je te présente une Amagara chromatique. C’est, à la base, un fossile.

C’est un pokémon préhistorique. C’est fabuleux. Elle est magnifique. Je tends ma main pour caresser son cou. Elle est très froide, un peu comme la température à Baguin. Elle est donc de type glace. Un peu comme mon passé. En y réfléchissant bien, j’ai beaucoup de pokémon contrôlant le froid. Tout d’abord mon gros Phogleur, ma belle Momartik et maintenant Amagara. Je peux devenir une experte en ce type.

-Merci !

Je me rapproche d’Ethan pour le remercier. Je me surprends à l’enlacer. Je crois que j’en avais besoins depuis longtemps. Lui aussi est choqué, il ne comprend pas. Mais il continue à me serrer autant que je le souhaite. Malgré ma dure défaite à la ligue, je suis heureuse. Je ne suis pas toute seule. Même morte, ma mère continue de prendre soin de moi. Elle m’a envoyé quelqu’un en qui elle a eu confiance pour me protéger. Et je sens aussi que je peux lui faire confiance.  

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

De nouveaux alliés [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveaux billets TER
» nouveaux leurres deps
» Nouveaux site internet TCAR
» >>> Meteo: de nouveaux modeles de cumulus
» Nouveaux carquois soma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: RÉGION DU SUD :: Zazambes-