« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 « Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir ? » || August. [Done]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Augustine Lenoir
Newbie
avatar
Féminin Messages : 18
Date d'inscription : 18/03/2017

Âge du personnage : 27 ans.
Métier / Études : Collectionneuse / Tient un cabinet de Curiosité à Zazambes.

MessageSujet: « Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir ? » || August. [Done]   Sam 18 Mar - 10:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Augustine Lenoir


INFORMATIONS
NOM: Lenoir
PRÉNOM: Augustine (Elizabeth, Dorothea, Louise.)
SURNOM: August.
PSEUDONYME(S): //
ÂGE: 27 ans.
DATE DE NAISSANCE: 13 octobre 1990.
SEXE: Féminin.
GROUPE: Habitante.
RÔLE: //
MÉTIER/ÉTUDES: Collectionneuse – tient un cabinet de curiosité à Zazambes.
ORIGINE: Native d'Enola, et vit à Anula.


PHYSIQUE
COULEUR DE PEAU: Son grain de peau est léger, fluide. Elle est pâle, fine, pour une native d'Enola. Mais si la lubie de se dorer la pilule lui prend, Augustine bronze facilement, et son teint hâlé prend rapidement.
CARACTÉRISTIQUES DES CHEVEUX: Ils sont longs et fichtrement lisses. Épais et résistants, le noir de jais de ses cheveux est brillant, luisant. Au soleil, quelques reflets froids habillent sa crinière. Lorsqu'elle ne les attachent pas en un chignon haut et hasardeux, ils lui retombent au creux des hanches. Une frange courte et droite encadre son petit minois anguleux, les pointes effleurant ses sourcils doucement arqués de surprise.
CARACTÉRISTIQUES DES YEUX: Grands. Ils sont grands et expressifs. Toutes les émotions sont lisibles dans ses iris d'un bleu profond, aux quelques teintes verdâtres et grises autour de sa pupille. Malgré ses orbes imposantes, son regard en amande est souvent mis en valeur à l'aide de mascara sur ses longs cils charbonneux. Et si l'envie lui prend, un trait fin de liner.
DESCRIPTION DE LA SILHOUETTE: Agustine est petite, bien que dans les normes. Elle ne mesure qu'un mètre soixante-cinq. Ses épaules ne sont pas aussi fines qu'elle ne le voudrait, mais bien là, suffisamment costaudes pour porter cartons et amplis. Sa taille et son dos, quant à eux, sont beaucoup plus fin, dévoilant sa véritable fragilité et faiblesse. Elle n'est pas sportive, et la chaire présente sur ses hanches et enflure du bassin en témoignent ce manque d'activité. Elle fait partie de cette catégorie de personne qui perdent et qui gagnent facilement du poids et masse musculaire. Son plus gros complexe est sans doute ses hanches, un peu trop prononcées à son goût, façonnant cependant une chute de rein des plus féminines. Malgré ce léger surplus de chaire, la silhouette en elle-même demeure harmonieuse. Pulpeuse.
PARTICULARITÉ: La collectionneuse porte des lunettes de correction. Elles sont d'une forme papillonnantes et fines, en écaille de tortue. Son corps comporte quelques encrages, tels qu'un kraken entre ses omoplates, enlaçant une pivoine entre ses tentacules tenaces. Le tout reste majoritairement en noir et gris. Cependant, une pellicule légèrement verdâtre et bleutée recouvre certaines zones du la créature mythique. Une abeille-naine gravée de manière scientifique siège au creux de son poignet droit. Ses lobes sont percés, et stretchés d'environ quatorze millimètre chacun. Allergique à tout ce qui se rapporte de près ou de loin à l'acrylique, elle est obligée de porter des matières majoritairement organiques (pierre, bois, corne, os...)
Augustine a toujours un inhalateur sur elle, ou dans son sac à main.


CARACTÈRE
PERSONNALITÉ:
Nerveuse - Douce - Franche - Maladroite - Lunatique - Craintive - Bienveillante - Irritante - Féminine - Réservée - Docile - Émotive - Délicate - Attentive et attentionnée - Fidèle - Cynique - Réaliste - Ironique - Jalouse - Compréhensive - Consciencieuse - Envieuse - Contemplative - Mélancolique - Romantique - Pudique - Rancunière - Introvertie - Curieuse - Passionnée - Sérieuse - Têtue - Paisible - Tolérante - Sensible - Négative - Persévérante - Désintéressée - Créative - Dévouée - Discrète - Incertaine - Gourmande - Énigmatique - Juste - Logique - Cérébrale - Impliquée - Rassurante - Intelligente - Attachante - Charmeuse - Exigeante - Affectueuse - Candide - Bonne vivante - Apaisante -Fougueuse - Quelque peu peureuse - Débrouillarde - Silencieuse - Mystérieuse - Étrange - Élégante - Peut-être turbulente, qui sait.
GOÛTS & DÉGOÛTS:
Le macabre, l'étrange, le sombre et le funeste, sont des atmosphères qui exaltent Augustine. La beauté dans le sombre et le mystérieux. Le froid. L'horrifique, parfois-même, le morbide. Les choses qui sont, à priori repoussantes, Augustine les adulent, et les collectionnent.
Les mythes anciens, de toutes nations confondues la passionnent. Il en va de même pour les reptiles, et insectes.
La pluie, ainsi que son odeur. Celle du café moulu, l'odeur d'une cigarette fraîchement allumée, celle d'un livre aux pages jaunâtre...
La musique en générale. Elle-même étant musicienne dans un groupe, elle ne peut s'empêcher de pratiquer de son instrument au moins une fois dans la journée. Pareil pour le chant.
Bonne vivante, la collectionneuse aime bien manger. Du plus diététique, au plus gras, tout passe. Eau de rose, à la bière, au whisky, encore une fois, tout passe.
Un rien exalte et passionne cette collectionneuse. Les vielles choses poussiéreuses « sans intérêt », les vieux meubles, les vieux livres. Les personnes âgées ont l'art de la faire sourire.
La mode victorienne, la littérature et la peinture… Et bien évidemment les pokémons. Il est difficile pour cette femme de détester.
Le contact physique est sans doute une chose qui pourrait potentiellement effrayer Augustine. La foule, le bruit, les personnes un peu trop physique et expressive l'irritent facilement. Les différents bruits de bouches, tels ceux d'une personne mangeant la bouche ouvertes, comme des chips. Les vers. Oui, les vers et autres asticots dégoûtent August. C'est physique, voire vomitif.
Elle n'aime vraiment pas le café sucré, le préférant noir et bien corsé. L'horoscope est pour elle quelque chose d'inutile, voire futile, mais ne s'empêche pas de le lire pour autant. Les romans de gare et de plage, pour elle, ne sont pas de la littérature et éveil en aucun cas en elle quelconque curiosité.
Augustine semble avoir beaucoup de mal avec la modernité. Du moins, du point de vu Internet et le reste. Elle a un sainte horreur des réseau sociaux, et se retient d'arracher les téléphones greffés aux mains des personnes autour d'elle.
Il y a bien une chose qui pourrait la mettre d'une humeur exécrable : la réveiller. Ayant le sommeil léger et ayant du mal à le trouver, Augustine aime dormir, même si ses nuits sont relativement courtes.
ASPIRATIONS & PEURS: Peur de décevoir. Peur d'échouer, de tout perdre… Angoissée de nature, Augustine refuse la défaite en tout genre, le percevant comme un échec. La solitude ne l'effraie pas, mais perdre un être cher l'épouvante. Il faut bien avouer que l'obscurité opaque tourmente et terrifie la collectionneuse. Son imagination débordante et son astigmatisme lui font voir des choses inexistantes dans la pénombre, et pourraient lui faire déclencher quelconque crise d'asthme ou d'angoisse. Le conflit est une chose qu'elle tente d'éviter un maximum, et le redoute fatalement.
Un rien l'inspire. Le beau, le laid. La vie en général. Elle demeure paisible et apprécie les choses telles qu'elles viennent. Un jour, elle peut idolâtrer telle chose, le lendemain, elle peut le haïr. C'est ainsi.
ALLÉGEANCES: Neutre en général, mais plutôt du côté de la Résistance.


BIOGRAPHIE
L'odeur de poussières et des années passées flottent. Agréable. Doux. Délectable… Cette douce fragrance rappelant ces souvenirs passés et trop vites oubliés, remplacés, remaniés. La quiétude assourdissante et apaisante, lente, qui transporte quiconque dans les songes encombre cette pièce où de nombreux trésors siègent fièrement dans les moindres recoins de cette tanière. Ces trésors, qui mettent plusieurs années se multiplier, à prendre de la valeurs, regorgent de diverses réminiscences.
Ses fins doigts légers glissaient sur le comptoir usé, caressant le bois sec et sombre, tandis que son autre main était posée sur sa joue douce et quelque peu rebondie. Son menton était baissé, voire rentrer vers sa poitrine. Son regard, quant à lui, d'un bleu dilué aux teintes grises, observait le la foule à travers la fenêtre voilée. La ville touristique battait son plein, comme à son habitude. Les passants jetaient des coups d’œils curieux et surpris au travers de la vitrine étrangement décorée. De vieux ustensiles de chirurgies étaient posés sur une ancienne table d'opération en fer, quelques peu rouillée sur les bords. A coté, aux pieds de cette table, il y avaient de vielles prothèses en bois pour les hommes troncs, de vieilles béquilles. Une mallette, un mannequin à plusieurs couches pour étudier l'anatomie. Des vieux cadres aux insectes poussiéreux et aux couleurs hypnotisantes. Un vieux déguisement de clown. Diverses œuvres d'arts et sculptures et autres squelettes d'animaux reconstitués. Un billard venu d'une autre époque avec quelques poupées de porcelaine fraîchement maquillées et apprêtées. Si certains curieux osaient se pencher sur cette saugrenue vitrine, ils pourraient apercevoir cette silhouette spectrale derrière un vieux comptoir au bois travaillé. Une caisse enregistreuse qui devait être de la même époque reposait proche d'un téléphone noir avec un petit remontant pour saisir les numéros, un chacripan dormant près de vieux livres à la couverture de cuir. Si cette dite silhouette vous a remarqué, peut-être qu'elle vous assignera un agréable sourire avenant, vous invitant à entrer dans son antre mystique.
Comment avait-elle parvenu à en arrive là, dans cette étrange boutique aux milles et uns trésors poussiéreux ? Dans cette magnifique ville aux nombreux touristes ? Un doux soupire s'exhala de ses lèvres naturellement rosées et charnues. Ses doigts, après avoir longuement apaisé le bois sec du comptoir, se déposèrent délicatement sur la fourrure améthyste du chacripan assoupi. Un doux ronronnement retenti faiblement, comme un souffle heureux et satisfait. La jeune femme semblait rêveuse tant elle revivait certaines parties de sa simple vie, en s'abandonnant quelques minutes à la flânerie. Après tout, à cette heure-ci, peu de personnes entraient dans son cabinet. Beaucoup partent se rafraîchir après avoir mangé sur une terrasse, ou s'adonnent à la délicieuse activité qu'est la sieste.

Augustine demeure ce genre d'enfant, née seconde dans une famille modeste, mais heureuse, suivant les envies du régime docilement, afin de ne pas subir le moindres problèmes, par facilité. Par méfiance. La seconde enfant discrète et disciplinée. Effacée. Médiocre. Parfois-même, oubliée tant l'aînée brillait, tant le cadet était chaotique. Augustine était la force calme et douce, de cette famille. La force douce et la seule et unique personne de la famille à s'opposer au régime, silencieusement. Il en était mieux ainsi, de garder le silence sur ses idéologies, et d'agir dans l'ombre auprès de quelques amis pour prendre de temps en temps par "au combat", et d'éviter les conflits familiaux inutiles. Malgré l'avenir prometteur de son aînée, celui dévastateur du dernier un peu trop turbulent et trop écouté, elle fut la seule à continuer ses études et à obtenir ses diplômes. Mais à quoi bon ? Elle savait pertinemment que ces derniers avaient aucune valeurs. Qu'ils ne lui serviraient réellement. Elle se répétait souvent qu'elle aurait du suivre sa sœur, dans l'aventure familiale du café du coin. Au moins, elle aurait de quoi travailler, et un revenu pour payer ce petit appartement qu'elle avait loué durant ses études… Mais servir des piliers et supporter sa versatile sœur l'exaspérait d'avance. Et sa maladresse l'en empêcherait, au final. Et puis elle se lançait dans une nouvelle licence à l'intitulé plus compliqué que les autres.
Ah, heureusement que la musique et l'art pictural étaient pour elle une sorte d'exutoire paisible. En cumulant plusieurs petits boulots entre ses heures de cours, elle pu économiser et investir dans sa toute première basse. Il fallait s’exercer tous les jours, sans relâche, quitte à se briser les ongles, avoir des ampoules sur les doigts, des douleurs dans les articulations… Jouer lui permettait de se déconnecter du reste du monde. S'évader un peu, autrement que de bouquiner ou étudier. Et puis qu'est-ce qu'il était bon de pouvoir vibrer et ressentir toutes les ondes à travers le manche, de jouer avec d'autres musiciens, des amis de longues dates qui partageaient le même feu ardent. Mais être musicien professionnel, à son niveau, était un rêve inatteignable. Non, un loisir parmi d'autres, tel que le chant, le dessin et… Accumuler des objets étranges et précieux. Beaucoup d'objets s'accumulèrent en quelques années, dans son petit appartement. Il fallait en faire quelque chose, les exposer quelque part, tout de même ! Mais seule, cela lui semblait plus compliqué. Jusqu'à ce que l'idée d'ouvrir sa propre boutique d'antiquité et de curiosité lui traversa l'esprit. Elle quitta ses études et continuait ses petits gagne-pain à côté. Une partie de ses propres trésors seraient exposés dans une vieille vitrine dans le fond de l'antre, tandis que d'autres, seront mis en vente. Elle s'y voyait déjà, les yeux pétillants d'impatience. D'abord, ce fut un petit entrepôt. Et puis, son petit business prenait de l'ampleur jusqu'à devenir connu. A tel point qu'elle pu investir dans une boutique plus grande et mieux desservie par les habitants et touristes. Zazambes.

La porte grinça doucement, et un tintement agréable bourdonnait dans le creux de son oreille endormie. Une personne pénétrait dans sa grotte, l'arrachant de sa délicieuse mélancolie. Les souvenirs, goutte à gouttes, s’évaporèrent quand son regard profond et charbonneux se déposèrent sur l'individu curieux. Un sourire tendre habillait ses lèvres. De longues dreadlocks brunes et attachées en un demi chignon l’interpellaient. Ce teint halé, et ce grand sourire béa ne plus l'empêcher de rire intérieurement. Et puis, cette grande voix rocailleuse et présente fit redresser son échine dans un geste lent. Cet homme au regard rieur et emplie de défit, elle l'aimait et ne pouvait s'en passer, dès à présent. Cet ami d'enfance, cet amant.

« Et dire que c'est en partie grâce à lui que j'ai pu oser me lancer dans toutes mes folies », songea-t-elle. Puis sa voix douce et claire retenti sourdement dans la boutique, avec une touche d'ironie.
« Cherchez-vous quelque chose de particulier ? Peut-être trouverez-vous vôtre bonheur dans mes curiosités. »

Il est si impressionnant de se dire que, grâce à une personne, de tout son être, on puisse faire des choses qui nous semblaient inatteignables et infaisables, auparavant. Comment une simple personne peut nous mettre en confiance, et nous permettre de prendre son envole aisément, se créant alors une destinée souhaitée et appréciée. De se libérer d'une monotonie plus que figée et lasse, sans importance.



HORS-JEU
PUF: Earwen.
ÂGE: 20 ans.
DISPONIBILITÉ: Un peu tous les jours, ou presque. Tout dépend de ma disponibilité ! (Et de mon courage.)
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM?: DC d'Ariane. ~
QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM ET DU CONTEXTE? Il est cool sa maman. Sinon je ne ferais pas un second personnage.
PERSONNAGE SUR L'AVATAR: Unknown [Oc de Ilya Kuvshinov]
CODE: Cobaba est en pleine digestion du code 8D
AUTRE:



Dernière édition par Augustine Lenoir le Ven 28 Avr - 15:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Augustine Lenoir
Newbie
avatar
Féminin Messages : 18
Date d'inscription : 18/03/2017

Âge du personnage : 27 ans.
Métier / Études : Collectionneuse / Tient un cabinet de Curiosité à Zazambes.

MessageSujet: Re: « Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir ? » || August. [Done]   Mer 26 Avr - 14:01

FICHE DRESSEUR


INFORMATIONS
RAPPEL GROUPE: Habitant.



TEAM
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] - Chacripan ♀ - Isaline - Échauffement - Calme
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: En réalité, Augustine a toujours été auprès d'Isaline. Du moins, a toujours cohabité avec des Chacripans. Jeune, déjà, elle avait connu un Chacripan mâle qui appartenait à sa mère. Oscar, un félin assuré et malin. Plus tard, ses parents adoptèrent un nouveau chacripan femelle, qui ne quitte plus Augustine depuis. Ses parents lui la laissèrent lorsqu'elle quittât le cocon familial. Depuis son adolescence, ce pokémon félin et cette petite brune sont toujours ensemble, l'une contre l'autre, à prendre soin de l'autre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] - Brindibou ♂ - Félix - Engrais - Modeste
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Cet oeuf lui a été offert par un client régulier. S'étant pris d'amitié pour la jeune femme, il ne pu s'empêcher de lui confier ce Brindibou après tous les services qu'elle lui a rendu. Augustine s'en réjouit et n'a qu'une hâte de le voir éclore afin d'admirer son plumage soyeux.



Dernière édition par Augustine Lenoir le Jeu 27 Avr - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4020
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Re: « Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir ? » || August. [Done]   Jeu 27 Avr - 14:39

Coucou Augustine et rebienvenue :D
Cette pluie de nouveaux comptes ces temps-cis, trop touchant! Laisse-moi te dire que j'ai été absorbée par cette fiche. Je trouve que Augustine est super réaliste et profonde sans exagération ou flafla inutile. Je l'ADORE.
Je t'avais signifié un truc à corriger, je te laisse faire ça tranquillement. Voici quand même ta Sélection en attendant!
SÉLECTION

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
#167 MIMIGAL
Mimigal est le premier Pokémon auquel j'ai pensé. Tout comme Augustine, c'est un travaillant, un bâtisseur. Tous deux tissent leur propre destinée. Aussi, une araignée me semble tout à fait adaptée dans une boutique poussière remplie de souvenirs!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
#572 CHINCHIDOU
J'ai trouvé le parfait partenaire de business de Augustine... Chinchidou! Savais-tu qu'il use de sa queue comme un plumeau?
Il pourrait bien aider Augustine dans ses tâches quotidiennes et attirer les clients avec son adorable bouille! Il est aussi mignon qu'Augustine, lui!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
#722 BRINDIBOU
Les hiboux sont des créatures étranges, un peu décalés du reste de la société. Que ce soit dans sa propre famille ou dans la vie en général, Augustine se raccroche à ce qui est un peu ancien et étrange. Je suis certaine qu'elle aimerait Brindibou, qui représente pour moi un peu ces deux choses!

Voilà pour ta Sélection ^^ N'oublie pas de faire ton choix et d'éditer ta fiche en conséquence!

____________________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci Cobaba <3
Revenir en haut Aller en bas
Augustine Lenoir
Newbie
avatar
Féminin Messages : 18
Date d'inscription : 18/03/2017

Âge du personnage : 27 ans.
Métier / Études : Collectionneuse / Tient un cabinet de Curiosité à Zazambes.

MessageSujet: Re: « Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir ? » || August. [Done]   Jeu 27 Avr - 16:01

Ah que coucou Zekrom ! Encore merci pour la bienvenue. Ça fait toujours plaisir ! :3
Oh, alors que suis vraiment contente qu'Augustine plaise autant. J'avais peur qu'elle fasse fragile ou trop creuse. Ça me rassure vraiment, et me fait agréablement plaisir. Merci~.

Alors, pour les modifications, j'ignore si elles seront suffisantes. Je te les cites ici, afin de t'éviter de scroller et de chercher l'endroit. D'ailleurs, je ne savais pas vraiment comment introduire le régime. A priori, il ne prend pas beaucoup de place dans sa biographie. Ses parents se laissent berner et soumettre par facilité. Alors qu'Augustine proteste silencieusement, et participe anonymement à quelques mouvements des résistants :


Citation :
"Augustine demeure ce genre d'enfant, née seconde dans une famille modeste, mais heureuse, suivant les envies du régime docilement, afin de ne pas subir le moindres problèmes, par facilité. Par méfiance. La seconde enfant discrète et disciplinée. Effacée. Médiocre. Parfois-même, oubliée tant l'aînée brillait, tant le cadet était chaotique. Augustine était la force calme et douce, de cette famille. La force douce et la seule et unique personne de la famille à s'opposer au régime, silencieusement. Il en était mieux ainsi, de garder le silence sur ses idéologies, et d'agir dans l'ombre auprès de quelques amis pour prendre de temps en temps par "au combat", et d'éviter les conflits familiaux inutiles."


Ensuite, le choix de l’œuf était vraiment un supplice... J'ai du prendre presque une demie-heure pour me décider ! C'était folklo'.
Mais mon petit cœur a battu plus fort pour Le petit Brindibou. :muhu:
J'espère que les circonstances de l'obtention de l’œuf ne sont pas problématiques.

Au besoin, je modifierai tout ça ! Merci d'avoir pris le temps de t'occuper de ma fiche. Des bisous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4020
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Re: « Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir ? » || August. [Done]   Jeu 27 Avr - 21:34

Pour tout te dire, j'étais tellement inspirée pour ta Sélec, les choix s'imposaient d'eux-mêmes. Je souhaite vraiment que tu les captures tous car je trouve qu'ils vont tous super bien à Augustine et à sa réalité! Mais non, elle est rien de tout ça. Et même si l'histoire est courte, j'ai vraiment été absorbée dans l'univers de la persotte, je sais pas comment expliquer mais wala!
Dans tous les cas, c'est suffisant, tu es validée :D Tu connais le petit chemin du coup je te répéterai pas tout le tralala. J'ouvrirai ton Sac sous peu :)

Bon jeu à toi!

____________________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci Cobaba <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir ? » || August. [Done]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Peut-on illuminer un ciel bourbeux et noir ? » || August. [Done]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ouverture de la truite en dropshot?
» Accessoire : Fixations dans le ciel de toit
» Parties montantes plastiques rejoigant le ciel de pavillon d
» Avec quoi nettoyer un ciel de toit?
» ciel de toit ,quelle colle?peut etre que l un de vous sait?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: Premiers Pas :: PRÉSENTOIR :: Présentations Validées-