« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Event n°7 - Vanawi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yveltal
Modératrice en Chef
avatar
Féminin Age : 21
Messages : 648
Date d'inscription : 07/04/2014


MessageSujet: Event n°7 - Vanawi   Mar 29 Aoû - 23:09

Event final - « Radioactive/Eyes Wide Open »

But it was like to stop consuming's to stop being human,
And why would I make a change if you won't ?
We're all in the same boat, staying afloat for the moment

Vanawi bourdonne. Le silence n'a jamais fait partie de son identité, et certains disent que cela fait partie de son charme, mais elle gronde. Elle fourmille. D'innombrable petits points noirs filent entre ses rues étroites et tordues, animés par l'énergie du désespoir. Des portes se ferment, d'autres s'ouvrent. Une masse informe s'engouffre dans ses maisons, dans ses commerces, dans ses hôpitaux où l'on fait maintenant dormir à même le sol. On se tient serrés dans les cafés, les auberges, les hôtels, en silence, comme si l'on craignait que l'enfer ne parvienne jusqu'à ce qui est encore épargné.  Des murmures paniqués filent le long des foules, immobiles ou fuyant un mal qu'ils ont vu, entendu, ou bien même imaginé. Chaque rumeur est déformée, aggravée, diminuée. Le peu d'informations qui parvient est à la fois cathartique et dévastateur, et l'on se presse autour des quelques radios qui fonctionnent encore, diffusant des voix hachées et déchirées, aux messages contradictoires et confus.

Et il y a ces cris. De désespoir, de bonheur, de peur. Une symphonie désordonnée et chaotique, dénuée de sens, qui s'évertue à prendre écho entre ses murs, les seuls qui ne se soient pas encore effondrés aux alentours. Ces corps fatigués ou écroulés, terrorisés, laissant échapper des chuchotements d'effroi, des nouvelles qui ne sont crues que par ceux qui en ont été témoin ou qui osent s'y rendre, faisant croître la masse à chacun de leurs retours. On ramène des blessés, on entasse des corps à l'arrière des hôpitaux, en tentant tant bien que mal d'empêcher que la ruche ne cède à la peur.

Les signaux téléphoniques, saturés, ne peuvent accueillir toutes les voix de l'île. On ne sait plus vraiment ce qui se passe. L'idée que le Régime soit tombé paraît grotesque ; certains osent y croire, d'autres y voient là une simple rumeur. Alors tant qu'il n'y a rien, on s'organise. L'hospitalité se forme, parfois non. Tout est arbitraire, absurde, trouble, confus.

Au deuxième jour, les informations se confirment, mais cela n'a aucune importance. Ce qui paraissait si important et capital n'est plus qu'une nouvelle parmi tant d'autres. Seule compte la masse immense, indomptable, désespérée, trop grande. Une masse avec laquelle il faut pourtant apprendre à vivre, et un bourdonnement qui ne cessera plus.
All systems go, the sun hasn't died

Explications:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Event n°7 - Vanawi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solar event
» pas de solar event 2011 :-(
» tickets pour le test event de londres
» Euro Gamefishing Event
» solar event 2010 les 4, 5 et 6 juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE EST :: Vanawi-