« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Event n°7 - Nuva Eja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cobaltium
Administratrice
avatar
Messages : 1604
Date d'inscription : 24/06/2013


MessageSujet: Event n°7 - Nuva Eja   Mar 29 Aoû - 23:13

Event final - « Radioactive/Eyes Wide Open »


Nuva Eja s’éveilla quelques heures seulement après sa grande sœur.

Ce qui fit se lever ses habitants était les mouvements effrayants de la mer, entraînes par les tremblements de Zazambes, ressentis à travers les flots, même par les Nuva Ejiens. Une partie du port de plaisance était endommagé ce matin là, et les vacanciers à bord de leurs bateaux se trouvaient dans les rues, échappant aux flots, et demandant un asile provisoire au centre, tiré lui aussi de son lit.

Well the signs were clear, they had no idea.
You just get used to living in fear,
Or give up when you can't even picture your future.

We walk the plank with our eyes wide open.


Malgré les communications brouillées l’espace de plusieurs, des appels parvinrent à Nuva Eja. Des communiqués radios, de Résistants, de civils, appellaient au front, appellaient à l’aide. Sur l’île principale, on avait besoin d’aide. La voie marine se vit rapidement exclue en raison des vagues déchainées, mais de nombreux dresseurs, touristes, Elites, eleveurs, civils, ne tardèrent pas à grimper à dos de Pokémon volants, ou à se téléporter pour se rendre à Amanil, Baguin, ou Zazambes, bien décidés à découvrir par eux-même le théâtre des évènements.

Some people offered up answers.
We made out like we heard, they were only words.
They didn't add up to a change in the way we were living,
And the saddest thing is all of it could have been avoided.


Aujourd’hui, 29 août 2017, les premiers qui étaient partis vers les champs de bataille ou de ruine d’Enola sont revenus. Certains sont seuls, bredouille, en pleine désillusion, mais saufs. D’autres reviennent accompagnés de rescapés, vers qui les Nuva Ejiens se pressent afin d’obtenir plus de nouvelles. Quelques uns sont déjà prêts à repartir, à aller vivre les instants difficiles vécus en ce moment par l’île principale et ses habitants.

Sous l’initiative civile, on continue de mettre en place des aires d’accueil pour les futurs réfugiés, des abris. Nuva Eja est en ébullition, le lendemain de la catastrophe, et se fera bientôt l’incarnation d’un espoir pour de nombreux rescapés.

Résumé de la situation, et infos sur l'Event:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William I. Ferguson
Newbie
avatar
Messages : 34
Date d'inscription : 16/11/2016

Âge du personnage : 52 ans
Métier / Études : Général Politique du Régime
Pseudonyme(s) : La Voix du Régime par le peuple Enolien
Hyperion : Régime
Zacharie Pears : Pseudonyme d'auteur (pour des écrits de propagande principalement)


Niveau : 40
Team active : .
Hannibal : Démolosse ♂ (Torche - Brave)
Caïn : Drascore ♂ (Armurbaston - Mauvais)


MessageSujet: Re: Event n°7 - Nuva Eja   Mer 11 Oct - 12:10



Radioactive/Eyes Wide Open« Général, la Résistance va vouloir s'attaquer à votre domaine, vous n'êtes plus en sécurité à Zazambes. »

Je commence par protester tout d'abord. Ne pas pouvoir rentrer chez moi, et puis quoi encore ? S'il le faut, je les écraserais tous un à un, il ne passerons pas les portes de chez moi. Nos ennemis ont dû se trouver déçus de ne pas m'avoir sur le champ de bataille, et ils me recherchent désormais ? Ou alors, ils pensent que mon hôtel particulier recèle de secrets et de documents sur le Régime. Et c'est vrai, après tout. C'est la raison pour laquelle je souhaite m'y rendre, afin de prendre avec moi tout ce qu'il reste. Ils ne peuvent pas accéder à ces derniers documents. Nous avons perdu ce combat, le Régime va en faire les frais, mais rien ne nous empêche de nous reconstruire à l'avenir. J'ai beau avoir confiance que tout est fini, du moins, le Régime comme il l'était jusqu'à maintenant l'est. Mais je ne suis pas mort, d'autres aussi ont survécus, et nous pourront nous reconstruire.
Je parviens à négocier avec mes officiers. On me téléporte chez moi et je récupère rapidement tout ce dont j'ai besoin. J'entends déjà des cris à l'extérieur, probablement un groupe qui connaît ma localisation. A mes côtés, Hannibal sort de sa Pokeball. Il ne fait jamais ça normalement, pas tant que je ne lui ai pas ordonné en tout cas, mais je comprends vite le sens de son acte quand une lumière l'entoure. J'avais déjà vu évoluer sa mère avant, je sais très bien ce qu'il se passe. C'est une sensation étrange, d'ailleurs, car je repense à Minerva, alors qu'apparaît devant moi un chien bien plus grand qu'il ne l'était avant. Il se dresse fièrement sur ses quatre pattes, m'indiquant qu'il veut se battre, que ses crocs encore plus aiguisés sont préparés à déchiqueter la gorge de quiconque entrerait ici sans ma permission. Mais d'un geste, je lui indique qu'il n'en fera rien. C'est vrai, c'est bien trop dangereux. Je dois encore me préserver, je suis le Général Politique après tout.

« Allons-y » j'ordonne tout simplement.

C'est Nuva Eja qui a été choisie comme destination. Le tremblement de terre et l'explosion ont fait des dégâts, autant dans la capitale que dans les villes autour. J'imagine que nous ne pouvons désormais plus prétendre que l'Emergya est inoffensif. Je ne m'en sens pas responsable pour autant, après tout l'extraction de cette énergie reste encore une grande fierté. Et nous la connaissons mieux que personne, cela nous aidera à nous relever.

Il est évident que Nuva Eja a été bien moins touchée. De ce que l'on me dit, de grandes vagues ont déferlé sur les côtes, mais ce n'ai rien comparé au dégâts sur Enola. De nombreuses personnes d'ici sont parties secourir les blessés. Bien, cela signifie qu'en principe, les seuls résistants qui viendront ne seront pas en état d'essayer de me tuer. Je vais devoir me faire discret cependant, autant que je le peux. Espérons que l'ambiance et la panique générale m'offre une couverture. Mourir aujourd'hui n'est pas dans mes plans, et ce bien que je sois en pleine possession de mes moyens pour me battre.

Je ne sais même pas ce qu'il est advenu de mon fils. Personne n'a su me renseigner sur son état mais j'ai demandé à ce qu'on me communique l'information dès qu'on la connaît. Qu'il soit vivant ou mort, j'ose espérer qu'il s'est battu fièrement contre la Résistance. Au fond de moi, mon être entier espère qu'il est toujours en vie. Je n'ai pas envie de perdre mon deuxième enfant, mais une fois encore, je rejette cette pensée au fond de moi. Je ne peux pas être faible. Je ne peux pas avoir ce genre de sentiments.

Je devrais aller glaner quelques informations. Sûrement pourrais-je apprendre certaines choses des blessés. Ce ne sera pas simple de les approcher et je doute qu'on me laisse les interroger si facilement. Je compte alors plus sur l'aide des secouristes, je suis persuadé que certains font partie de nos ennemis. Oh, l'envie de les tuer ici me prend, mais il me faut y résister. Ce n'est pas la bonne solution, nous aurons bien d'autres occasion de reprendre notre supériorité.

Je fais sortir mes deux Pokemon, Hannibal nouvellement évolué en Démolosse et Caïn le Rapion. Le scorpion contemple son partenaire de combat, et ses mandibules s'agitent d'un air agacé.

« Si tu est jaloux, tu n'as qu'à évoluer aussi » dis-je d'un air dédaigneux.

Je ne lançais absolument pas ça comme un défi et encore moins comme un ordre, mais il faut croire que le Pokemon Poison me prend au mot. Un grognement plus tard, il s'est mit à attaqué une voiture  dont il manquait les rues. Je ne sais pas à qui elle appartient, mais elle sera bientôt en pièce.
A bien y réfléchir, ces deux-là ont toujours aimé concourir pour savoir qui est le plus fort. Et visiblement, l'idée que Hannibal est évolué avant lui déplaît fortement à Caïn qui veux le rattraper aussi vite que possible. Et nos entraînements précédents semblent l'avoir suffisamment avancé dans sa croissance, puisqu'il évolue fièrement à son tour.

C'est accompagné d'eux que je me rends dans le centre-ville. De nombreuses personnes s'activent, et de nombreux blessés arrivent. J'en décide qu'il est l'occasion d'en savoir un peu plus. Être reconnu est mon plus grand risque, mais je compte sur mes deux compagnons pour me protéger, ainsi que sur l'aide de mes quelques collègues ou soldats qui doivent se trouver incognito parmi la foule.

« Qui sont ces rescapés, que s'est-il passé exactement ? » je demande en feignant l’innocence.

©️ 2981 12289 0

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mell Straum
Administratrice
avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 28/12/2015

Âge du personnage : 25 ans ; né un 15 novembre
Métier / Études : Etudiant Chercheur
Pseudonyme(s) : Maelstrom, pseudo de Chercheur

Niveau : 30
Team active : .

Rubis - Technicien - Assurée

Diiode - Lévitation - Douce

Berylle - Garde Magik - Gentille

Vortex - Tempo Perso - Hardi

Azolith - Isomnia - Malpoli

Garnet - Fofolle - Mode Transe



MessageSujet: Re: Event n°7 - Nuva Eja   Mer 11 Oct - 23:20

Radioactive / Eyes Wide Open
Event Final
28 août 2017 – 6h, Amanil.
Maintenant qu'ils étaient arrivés aux quais de Zazambes où s'amassaient des centaines de gens, Mell sentait le courage et ses jambes le lâcher progressivement. Désormais immobiles, à attendre l'occasion de pouvoir partir d'une quelconque manière vers Nuva Eja, les Straum accusaient encore le choc découlant des dernières heures. Le plus jeune pouvait encore se rappeler quelles pensées exactes il avait eu dès les premières lueurs de l'aube, lorsque l'explosion avait fait trembler leur immeuble et qu'une fissure avait strié le plafond. Mell n'a jamais été trop tardif au lever, et s'était donc redressé brusquement pour courir ouvrir les rideaux et les volets du salon. Après plusieurs secondes d'accablement sur le spectacle qui s'était dévoilé sous ses yeux, le jeune chercheur avait pris sa décision : quitter cet appartement avec Leanne, sauter dans la voiture et partir vers Nuva Eja. Ou trouver n'importe quel moyen de partir le plus vite possible de la Capitale, là où le ciel avait pris une couleur émeraude bien trop familière. La couleur de l'Emergya, cette énergie mystérieuse qu'il avait vue en action pour la première fois lors de sa présentation public à Zazambes. Depuis le début il l'avait trouvé fascinante, mais son admiration n'allait pas sans un très mauvais pressentiment. Et au vu de la couleur du ciel... Oui, ceux qui s'étaient trouvés malaisés le jour de la présentation ne s'étaient pas trompés.

Mell avait donc réveillé sa sœur en catastrophe, en lui disant simplement, paniqué, qu'ils devaient partir. Leanne n'avait pas compris tout de suite, insista pour savoir ce qui mettait son frère dans une telle panique, au point qu'après lui avoir tendu son fauteuil roulant, il avait filé remplir des sacs de quelques affaires indispensables. Ses sens encore somnolents, Leanne avait roulé jusqu'à la fenêtre et ne tarda pas plus que son frère pour comprendre. Sans prendre le temps de répondre, elle obtempéra et aida son cadet à faire leurs maigres bagages (pas qu'ils aient grand chose d'indispensable, bien que Mell avait flippé et insisté pour prendre toutes ses recherches et documents). En environ 15 minutes, ils furent prêts à partir et passèrent en dernier lieu un simple jean et une veste par dessus leurs pyjamas.

Dehors, le chaos était omniprésent et en poussant le fauteuil roulant de sa sœur, Mell ne pris pas le temps de faire attention aux autres personnes. La sécurité de sa grande sœur serait sa priorité, il regretterait peut-être plus tard d'avoir été si individualiste, mais ses pensées refusaient de se focaliser sur autre chose que leur propre sauvetage. Il leur fallu néanmoins admettre assez tôt que le trajet en voiture allait être difficile. Circuler dans les rues était compromis avec les nombreux civils éparpillés partout et les bouchons qui se profilaient pour sortir. Sans trop tarder, ils abandonnèrent la voiture et coururent un long moment pour trouver un groupe se téléportant en direction de Zazambes. Ils expliquèrent qu'ils cherchaient à se rendre à Nuva Eja, mais les Pokémon commençaient également à être épuisés et ils ne leur était que possible de se relayer sur de plus courtes distances. C'est ainsi que les Straum s'étaient trouvés dans un coin plus ou moins calme et excentré de la capitale du sud.


28 août 2017 – Vers 17h, Zazambes.
Zazambes était dans un état bien plus piteux que sa cousine de l'Ouest. Le tremblement de terre avait fait bien plus de victimes ici, lorsque les combats décimaient tant de gens à Amanil. C'est en arrivant épuisés sur les quais où se regroupaient les rescapés que Mell commença à accuser la fatigue et sentit les tremblements et les nausées s'emparer depuis pendant que les images des dernières heures défilaient dans son esprit. Il avait vu des morts, aperçu des fusillades au loin, des massacres qui auraient très bien pu les engloutir s'ils avaient eu moins de chance. C'est un miracle s'ils s'en étaient sortis... mais au pris de combien de vies ? Le chercheur préférait ne pas y penser pour le moment et redressa son sac sur son dos, avant de recommencer à pousser sa sœur sur son fauteuil.

« Que... Mell, où tu vas ?! Restons ici avant de repartir, t'es crevé ! »
« Y z'emmènent des gens à Nuva Eja, 'faut qu'tu passes dans avec les prioritaires avant qu'y'ait pu d'place. Dans ta condition ça d'vrait... »


Sans perdre un instant, la main de Leanne se saisit de celle de son frère agrippé à son fauteuil. Avec une envie irrésistible de lui envoyer sa paume à la figure, l’aînée Straum fixa les yeux sombres de son petit frère.

« Tu n'as pas le droit de me faire ça. On va attendre ensemble. Profites pas de mon handicap pour m'envoyer là-bas avant les autres et me faire attendre... Tu crois pas que tu m'as assez causé de soucis comme ça depuis Novembre ?! »


Mell se débarrassa de la prise de sa sœur et persévéra, pourtant. Il était devenu complètement sourd aux remontrances de Leanne.

« MELL ! Arrêtes-toi tout de suite ! J'en ai rien à foutre d'être en sécurité si t'es pas là ! Qu'est-ce qui peut nous arriver de pire, si on attend ici, toute façon ?! »


C'est justement ce que redoutait (entre autres) le binoclard. Ils n'étaient pas loin du foyer de l'Emergya : le Titak. Si les ruines décidaient de devenir encore plus fofolles, alors ils seraient.. anéantis ? Enfin, ce qui était sur, la situation ne s'améliorerait pas. La voix stridente de sa sœur le rapella à la réalité.

« Mais dis quelque chose putain !! »
« J-Je... S-S't'euplait Leanne... Vas-y la p-première. Tant que t'es pas en sécurité j'serais p-pas tranquille. »
« Raison de plus pour qu'on attendre ensemble, gros débile ! »


Mell  secoua la tête négativement et entendit quelqu'un héler de faire passer les vieux, les familles et les handicapés en premiers vers un cercle de téléportation réalisé par un Archéodong. Leanne eut beau se débattre et s'insurger lorsque le type annonça qu'elle serait la dernière qu'il prendrait avec lui, Mell ne démordait pas. Il força un sourire confiant à destination de sa grande sœur, alors qu'elle l'insultait de tous les noms.

« T'inquiètes, j-j'arrive dans pas longtemps. »


Le groupe se fit téléporter et Mell fut immédiatement secoué par les sanglots qu'il retenait depuis plusieurs heures. Au moins, Leanne était en sécurité. Il ne lui restait plus qu'à attendre un peu, se calmer, et il pourrait la rejoindre sous de meilleurs augures.


29 août 2017, Vers 9h, Nuva Eja.
L'attente fut bien plus longue que prévu. Mell regretta amèrement de ne pas avoir écouté sa grande sœur. Elle avait raison : il se faisait une source d'inquiétude bien trop grande pour elle. Leanne avait du se sentir comme un poids mort pas sa faute alors que le vrai boulet dans cette histoire, c'est bien lui... Il n'avait pas pris le temps de réfléchir une minute et s'était obstiné, comme il en a toujours eu la mauvaise habitude.. Et voila le resultat. Enfin. Pour en revenir à Zazambes... les teleports étaient venus à manquer et à s'épuiser et la tempête ne s'était pas améliorée. Puis, la foule s'accumulait encore et encore sur les littoraux, faisant passer les gens au compte-goutte vers Nuva Eja. Mell n'avait jamais été aussi angoissé et culpabilisé de sa vie. Fort heureusement, Berylle, sa Mélofée, qu'il avait fait sortir à ses côtés en plus de sa Persian pour se faire de la compagnie, était parvenue à le détendre un peu grâce à ses pouvoirs féeriques. Elle s'y était même tellement appliquée qu'elle avait fini par se changer en une superbe Mélodelfe. Cette vue avait réussi à mettre un maigre sourire sur le visage de son dresseur, ainsi que sur quelques autres.

C'est donc entouré de Berylle et Rubis que Mell foula enfin du pied les pavés élégants de Nuva Eja. Son premier réflexe fut de balayer les environs à la recherche de Leanne. Il espérait aussi, maintenant qu'il était arrivé là, que Natsume et sa famille, ainsi que John et Mme Colombe, étaient en sécurité. Un centre d’accueil provisoire s'était dressé dans le centre ville selon les dires des uns et des autres et le binoclard pressa alors le pas dans la direction indiquée. A force de ne plus regarder devant lui (et aussi à cause de la fatigue, probablement), il ne vit pas à l'avance le grand Drascore contre lequel il se heurta.

« Ouille ! Iiiih ! »

Geint-il en voyant que l'animal n'avait pas l'air commode. Berylle s'était mise devant son dresseur dans une pose protectrice et Rubis feulait déjà.

« D-Du calme ! »


Fit-il pour que ses alliées ne provoquent pas d'avantage le Drascore. Après tout, c'était la cohue, cette mésaventure aurait pu arriver à n'importe qui, alors il n'y a pas de raison qu'on s'en prenne à ce stupide petit Mell... Si.. ? Le dresseur du Drascore n'était pour sa part pas loin et posa une question au passant lambda que se trouvait être en ce moment Mell.

« D-Des r-rescapés.. ? A-Ah... Ou..Oui... On vient de... P-personnellement, d-d'Amanil.. Enfin, d'Amanil, puis d'Zazambes. C'est... y'a enc-encore masse de monde là-bas. » Mais là n'est pas la question. Mell réalisa que l'homme aux airs patibulaires n'avait pas l'air vraiment au courant. Voila qui est étrange. Les nouvelles auraient du être diffusées en peu de temps. « Que... Comment z'êtes pas au courrant ?! C-c'est l'Emergya du Régime, là ! Ça a pété à Amanil et à Zazambes ! C'est.. C'est l'enfer, à la cap-capitale... » Souffla-t-il, alors que la nausée lui reprenait. Il secoua la tête et se re-concentra  sur son objectif. Il avait beau avoir travaillé des années à la grande maison, il ne voulait même plus entendre parler du Régime après ce qu'il s'était passé. « Et puis merde, j'dois retrouver Leanne, moi ! Pas l'temps d'penser à ça ! »

Fit-il en se remettant à marcher de plus belle vers le centre-ville. Il se préparait déjà à mériter la rouste de sa vie de la part de sa soeur.. mais si cela voulait dire la retrouver, alors il avait presque hâte.




RAIE-ZU-MAI:
 

____________________________________________


DCs : Alexander, Julianne, Riku, Cesar et Cobaltium
RPs : Evie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event n°7 - Nuva Eja   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event n°7 - Nuva Eja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solar event
» pas de solar event 2011 :-(
» tickets pour le test event de londres
» Euro Gamefishing Event
» solar event 2010 les 4, 5 et 6 juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: NUVA EJA :: Centre-Ville-