« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Sempai noticed you! {pv. Aloïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Julianne Eriksen
Administratrice
avatar
Messages : 346
Date d'inscription : 04/10/2013

Âge du personnage : 30 ans, née un 18 aout
Métier / Études : Ingénieure, Développeuse de Nouvelles Technologies ; Dirige le Pôle de Developpement Technologique d'Amanil
Pseudonyme(s) : ■ Mazinkaizer, Générale Scientifique, identité utilisée pour ses apparition en public
■ Noriko, Nom d'Officier et d'Ingénieure, nom de couverture plus couramment utilisé au sein du Régime
■ Getter2, pseudo utilisé sur les différents réseaux internet (jeux en ligne, forums, et chats principalement)



Niveau : 65
Team active : .

Gat - Statik - Docile

Buster - Engrais - Gentil

Ryuko - Intimidation - Maligne

Aqua - Griffe Dure - Relax

Daisaku - Poing de Fer - Brave

Kittan - Medic Nature - Préssé



MessageSujet: Re: Sempai noticed you! {pv. Aloïs   Ven 27 Déc - 18:51

 
ft. Aloïs

>SEMPAI NOTICED YOU!<

Il n'avait aucun tact ou il le faisait exprès? Enfin, ce n'était pas comme si Julianne était du genre très délicate non plus. Il avait évité de faire des commentaires sur ses photos de cosplayeurs et... Rha, au diable les cosplayeurs, elle rougit presque quand il évoqua sa chambre... Oui, non, personne ne la visitait jamais mais elle devrait faire un peu de ménage pour qu'elle soit accueillante, pour sûr, les dakimakura avec Kaworu, Gendo-Sama, ou encore cet coquin de Jeremiah-san, avec la main dans le caleçon en train de se dessaper pour le regard de ces demoiselles fanatiques, elle devait vite les planquer. Mais... Il n'était pas question qu'il s'invite chez elle de toute manière! Non mais! Aloïs était juste trop sournois, il était trop bizarre, et ne laissait pas l'ingénieure de glace. Dans le sens ou le courant passait tout de même bien entre eux et que cela arrivait bien peu souvent à la jeune femme, qui avait tendance a abandonner toute vie sociale sans se poser de questions. Mais dès qu'il fallait agir en société, vous avez bien vu ce que cela donnait. Elle n'aimait pas qu'on la touche ou qu'on...Eh, mais non! Trop tard, le ouji-sama avait sorti sa carte bleue et avait payé les courses de Julianne avec les siennes. Et le numéro n'était pas fini ici! Bien sur! C'était trop beau! Il lui tendit le sac et la pris par le bras pour l'amener dehors. Julianne n'était pas vraiment contente, elle se débattit et se dégagea vite de cette emprise qui la mettait mal à l'aise et fixa le blondin d'un regard fulminant, en grognât et en tapant du pied à la manière d'une gamine de dix ans. Quoique, dix ans, c'est un peu vieux.

« Bon alors, PRIMO: plus jamais, mais alors pluuuuuus JAMAIIIIIIS tu me touches! Ok? Wakkatakayo? » elle fit un pas en arrière pour s'éloigner du malotru et lâcha un soupir excédé « Et... Et DEUXIO... »

Julianne s'interrompit pour aller chercher son porte-feuille, semblant de nouveau dans ces sacs et ses bras et ses poches, exécutant un nouveau numéro-ballet, qui à son grand dam, risquait d'amuser le bellâtre. Elle trouva finalement le portefeuille et se mit à y fouiller frénétiquement.

« Je vais te rendre tout de suite ce fric, parce que je... je... je DETESTE devoir quelque chose a quelqu'un, surtout à un... OUJI-SAMA, heiiiiin? » Elle appuya exprès sur le surnom qu'elle avait donné à Alois, pour le provoquer, ne se rendant même pas compte qu'elle prenait en fait plaisir à ce genre de petits jeux. Comme elle fut bredouille et ne trouva pas d'argent en liquide pour le rembourser de suite, les bras lui tombèrent et Julianne leva de nouveau les yeux vers son... ami... l'air un peu piteuse. Elle s'éclaircit la gorge avant de reprendre : « Merde... J'ai pu' de cash. J'fais comment hein? J'te rembourse comment, là? A toi de me dire c'que ça va être la suite du programme?! »

Ben, euh... quoi, j'suis pas de mauvaise foi, c'est vrai quoi, c'est lui qui a payé sans m'y autoriser. Je pourrais aussi l’amener jusqu'à chez moi pour lui rendre sa thune mais... NON! Je euh... Ça me gène horriblement qu'un homme aussi euh... Un bishonen quoi. Un bishonen pas virtuel soit chez moi. C'est... embarrassant, non? Et... ça connoterait, non? Rhaaaa mais si je me pose des questions, c'est justement pare que je me pose des questions et que je suis embarrassée! Trop de... données... à analyser... Je... Je voulais juste rentrer faire ma maquette, moi... Mais en même temps c'est tellement rare qu'on s’intéresse autant à moi! Nan, nan, nan, je m'en fous de lui, c'est juste... Et... Crotte de Vivaldaim!

Julianne commença a faire les cent pas en surveillant Alois-kun du coin de l’œil. Pourquoi ce type la rendait aussi bizarre, c'était tellement étrange qu'un homme hors d'un jeu de drague lui parle sur ce ton, s’intéresse, et qu'elle se retrouve dans de telle situations! Elle n'avais pas l'habitude.

« Rha, mais sérieux, pourquoi tu fais des trucs comme ça, c'est trop bizarre! T'as le béguin pour moi ou quoi?! Nan, parce que je te préviens tout de sui- » Julianne blanchit en entendant ses paroles. Ben oui, c'est vrai, dans les jeux, quand un mec fait ça, c'est FORCEMENT qu'il est amoureux! Julianne se couvrit le visage d'une main, complètement désespérée de sa propre bétise. « Laisse tomber... J'suis vraiment conne, parfois. »

Et non! Je ne fais pas ma crise! Nan mais!

Julianne prit une longue inspiration, et mis ses mains dans ses poches, signe qu'elle avait pris une décision.

« Bon t'as gagné, j'habite à cinq minutes, je vais chercher la thune, je te rembourse et rideau, ok? »

Sans trop laisser le choix à Alois, elle se mit à marcher de son pas rapide et indélicat dans la direction de son domicile. Oh, ça il n'allait pas passer le pas de la porte, elle lui donnerait l'argent point final!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloïs F. Legrand
Débutant
avatar
Féminin Messages : 195
Date d'inscription : 04/10/2013

Âge du personnage : 28 ans
Métier / Études : Cuisinier
Pseudonyme(s) : Mister Prince

Niveau : 30
Team active :
Marie
Skitty ♀ - Joli Sourire - Foufou

Ève
Chlorobule ♀ - Tempo perso - Prudent

Jasmine
Démanta ♀ - Glissade - Modeste

Belle
Rozbouton ♀ - Médic Nature - Calme

Maui
Mystherbe ♂ - Chlorophylle - Malpoli

Team spécifique :
Anna
Mistigrix ♀ - Infiltration - Timide


Ariel
Lokhlass ♀ - Absorb Eau - Doux


Aurore
Feunard shiney ♀ - Torche - Timide


Ange
Nymphali ♀ - Joli Sourire - Gentille


MessageSujet: Re: Sempai noticed you! {pv. Aloïs   Mar 31 Déc - 3:03



Sempai noticed you !


The Winner

Aloïs François Legrand



La jeune femme ne semblait pas tellement apprécié l'attitude du Champion Coordinateur. C'était assez légitime, mais il avait quand même imaginé une autre réaction de sa part. Il n'avait pas de mauvaises intentions à son égard, il avait juste voulu l'aider. Mais Julianne était visiblement mécontente, surtout après ce qui venait de se passer aux caisses. Ah, en fait elle le réprimandait parce qu'il l'avait touché... D'ailleurs, elle se remettait à parler japonais, ce qui faisait bien rire Aloïs. Elle s'interrompit néanmoins pour chercher quelque chose dans ses poches et ressortit... son portefeuille. Pendant qu'elle fouillait à l'intérieur, Aloïs en profita pour poser ses courses dans sa voiture.

La scientifique voulait... le rembourser ?! WUUUT ?! Le blondinet se retourna immédiatement vers elle. Mais... il s'en foutait de son fric ! De l'argent, il en avait en masse ! C'est justement pour l'aider elle qu'il avait fait cette généreuse action. Il leva les yeux au ciel et soupira, se préparant à lui remballer l'argent. Mais au grand dam de la Régimeuse, elle n'avait apparemment plus rien sur elle. Et bin ! Comment elle pouvait payer ses courses si elle avait même plus un rond sur elle ? Heureusement qu'il avait été là !
Aloïs soupira, dépité par le comportement, qu'il jugeait enfantin, de la brunette. Mais ce qu'elle dit l'acheva définitivement. Dans un nouveau rire sincère, car chaque mot de la jeune femme causait en lui de l'hilarité, il réfléchit à sa question. Il n'attendait rien de la part de son... amie ?... mais puisqu'elle insistait... Naaan, il irait quand même pas profiter de la situation... Si ?...

Cela l'amusait assez de voir cette fille s'agiter ainsi. Mais ce n'était rien de méchant. Il commençait à avoir de l'affection pour elle. Elle n'était décidément pas comme toutes les autres filles qu'il avait rencontré au Régime. Était-ce à cause de son esprit otaku un peu trop tordu ? Possible.
Alors qu'il continuait à rire plus doucement des paroles de Julianne, il manqua de s'étouffer juste après. Elle avait blanchit d'un seul coup. Le béguin pour elle ?... Non...

- Tu veux dire : j'ai le Baguin pour toi !

Et ça recommençait. Sous le regard médusé d'Ange, le Coordinateur se remit à rire de sa propre blague digne des Carambar. Ou peut-être que même l'humour de ces bonbons était meilleur que le sien ?
Il s'arrêta de suite lorsqu'il croisa l'expression dépitée de son Pokémon et de sa camarade.

- Ça tombe bien, moi je suis schizo. On fait la paire !

Oui, il avait dit ça pour essayer de la décrisper un peu et pour lui remonter le moral. Mais il doutait vraiment de son expérience dans le domaine de la psychiatrie. Si son assistante censé ne préférait pas le garder chez lui, elle l'aurait emmené depuis longtemps faire une thérapie approfondie. Son cas était assez grave, quelques fois. Mais heureusement son charme avait raison de sa folie. Et son intelligence lui permettait de faire passer cette dégénérescence pour du pur génie. Car même s'il avait l'air d'un schizophrène, comme l'avait si bien dit Julianne, il était en fait quelqu'un de très intelligent. Une âme meurtrie que la mort attendait avec impatience d'emporter pour réunir enfin la famille au complet. Mais ce que la mort ne savait pas, et lui non plus d'ailleurs, c'était qu'elle allait devoir attendre encore plusieurs années pour venir le chercher.

Il leva son sourcil en vrille lorsqu'elle mit ses mains dans ses poches et prit une grande inspiration. Puis, le blond eut un sourire satisfait lorsqu'elle lui annonça qu'ils allaient aller jusque chez elle. Vrai, il avait gagné.

- Yaaaay ! fit-il avec une voix de gamin, censée exaspérer une nouvelle fois la jeune femme.

Il allait enfin voir à quoi ressemblait son appart ! D'ailleurs, est-ce qu'elle vivait seule ? En coloc ? Avec sa mère ? Avec des Pokémons ?
Il se calma de nouveau pour essayer de paraître le plus sérieux possible. Un geste de la main et sa Nymphali se posta immédiatement dans ses bras. Ba oui, il ne part jamais sans elle, alors si elle voulait vraiment lui rendre sa thune, il fallait qu'elle accepte les deux.
Enfin, rendre sa thune... C'était bien beau de le dire, elle était sympa. Mais il voulait surtout rentrer chez elle pour pouvoir fouiller dans les moindres recoins à la recherche d'informations secrètes que la mécanicienne lui avait caché.
Ça serait comme une chasse au trésor, même si elle ne le laissera sûrement pas faire.

- Aheum. Je te suis.

Il se demandait quand même jusqu'où cette histoire allait les mener...

Réalisé par BlueBerry pour Orange


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sempai noticed you! {pv. Aloïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Présentation de sempai
» Aloé vera et très graves brûlures
» Croùte en tout genre !
» L'aloé Vera
» Aloe Vera

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil-