« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Ni Dieu, Ni Maître!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riku A. Nagel
Administratrice
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 08/01/2014

Âge du personnage : 22 ans, née un 29 septembre
Métier / Études : Championne Coordinatrice de Zazambes
Pseudonyme(s) : Miss Anarchy, Championne coordinatrice de Zazambes

Niveau : 66
Team active :

Bob - Bizarre - Sans Limite
★ Lance-Soleil


Tarja - Modeste - Contestation
★ Eboulement


Marilyn - Bizarre - Corps Gel
★ Vibrobscur


Janis - Discrète - Intimidation
★ Seisme


Lemmy - Hardi - Statik
★ Danse-Pluie


Floor - Naïve - Matinal
★ Ball-Ombre


Team spécifique : ★★

Jimmy - Discret - Essaim
★ Toxik


Ripper - Jovial - Brise-Moule
★ Tonnerre


Dio - Malpoli - Armurbastion
-
Li - Maligne - Force Pure


MessageSujet: Ni Dieu, Ni Maître!    Mer 8 Jan - 22:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
RIKU ANARCHY NAGEL


INFORMATIONS
NOM: Nagel
PRÉNOM: Riku, j'suis née au japon puis Klaus m'a adoptée. Anarchy, c'est mon second prénom, c'est moi qui me le suis donnée toute seule en fait.
SURNOM: Leeza et Klaus m'appellent Ritchan, mes amis aiment bien m’appeler Rikky ou Nana, les gens qui ne m'aiment pas m'appelle souvent La Punk ou La Débile.
PSEUDONYME: Miss Anarchy - Nom de Compétitrice
ÂGE: 19 ans
DATE DE NAISSANCE: 29 septembre 1994
SEXE: Féminin
GROUPE: Compétitrice
RÔLE: Coordinatrice
MÉTIER/ÉTUDES: Rien. J'ai pas besoin de sous, et puis je m'éclate bien assez avec la musique et la coordination.
ORIGINE:Japon, mais j'ai vécu en Allemagne et en Angleterre


PHYSIQUE
COULEUR DE PEAU: Blanche et pâle.
CARACTÉRISTIQUES DES CHEVEUX: Bruns à l'origine, j'les teins en rouge depuis... je sais plus depuis quand ça fait un bail, depuis que j'suis entrée dans ma période punk pour plus jamais en sortir en fait.
CARACTÉRISTIQUES DES YEUX: Je porte des lentilles rouges, par dessus mes yeux marrons. Quoi, j'kiffe le rouge!
DESCRIPTION DE LA SILHOUETTE: J'suis assez normale de ce côté là. Je me suis pas mesurée depuis un bail, c'est pour les gamins comme Alexander de se mesurer tous les trois jours. J'dois mesurer dans les 160 cm, j'ai des jambes plutôt courtes, le poids j'en sais foutre rien mais je suis pas grosse, et sinon... Mes seins sont normaux. Normaux... Pas assez gros quoi! T'es content?!
PARTICULARITÉ: Mon tatouage le long de l'extérieur de mon avant-bras gauche c'est ma grande fierté! C'est le slogan des anarchistes « Ni dieu, ni maître »! Et ça va super bien avec mes habits de punk bien destroy et colorés.


CARACTÈRE
PERSONNALITÉ:
Provocatrice – Rebelle – Complètement lunatique – Explosive – Cassante – Cynique – Fatigante – Infatigable – Désinvolte – Joueuse – Se lasse très vite – Volage – Très familière – Jure comme un charretier – Bagarreuse – Tordue – Imaginative – Pas très cérébrale – Ne cherche pas à être comprise ou a comprendre les autres – Culture musicale assez exceptionnelle – Créative – Fait souvent exprès de faire l'idiote pour qu'on la laisse en paix – Apprécie la solitude autant que la compagnie des gens – Ne veut appartenir à rien ni personne – Très indépendante – Débrouillarde – Optimiste – Susceptible – Changeante – Complètement insouciante – J'm'en foutiste – Pas concernée par le sort d'autrui – Ne culpabilise jamais, ou presque – Un peu mégalo sur les bords

GOÛTS & DÉGOÛTS: Ce que j'préfère, c'est la musique et la coordination, donc, jouer de la batterie, de la guitare, de la basse, chanter, entraîner mes Pokémons... M'enfin c'est pas tout! Je déteste perdre une journée à glander alors je les remplis avec pas mal de trucs, je fais la fête, je vais rencontrer des gens quand j'ai envie, je vais dans des clubs de sports, mais je change souvent car je suis vite lassée. En ce moment, je fais de la boxe et je dois dire que ça m'éclate complètement! J'adore tout ce qui met du piment dans le vie et j'exècre l'ennui et le néant, je dois vivre a deux cents à l'heure sinon je vis pas. Je n'aime pas les types qui me regardent comme si j'étais une folle ou une demeurée alors que je veux juste prendre du bon temps, je déteste qu'on m'appelle garçon manqué ou encore qu'on me dise des choses sur ma poitrine, qu'on se serve de moi ou qu'on soit un peu trop possessif avec ma personne. J'aime bien être bien entourée et surtout de personnes qui partagent mes passions, mais si elles ne veulent pas me foutre la paix quand je leur demande, ami ou ennemi, c'est adieu Berthe! Faut pas si vous étonner si j'envoie tout chier d'un jour à l'autre, je suis quelqu'un qui aime le changement et je préfère repartir de zéro que continuer sur des bases pas solides.
ASPIRATIONS & PEURS: Mes deux plus grands rêves sont de monter un groupe avec lequel je pourrais faire le tour du monde pour faire entendre ma musique à la terre entière, et devenir une super coordinatrice! Ma plus grande peur est que l'on m'empêche de faire de que je veux.
ALLÉGEANCES: Beeeeen... Attendez, j'vous la refais au cas ou vous avez pas encore pigé... Hop, je retire ma manche eeeet voilaaa: « Ni dieu, ni maître. »


BIOGRAPHIE

Le nouvel an. 2008 nous quittait, et 2009 ramènerait bientôt sa fraise. Je n'aimais pas les nouvelles années parce que c'était parmi les deux-trois jours de l'année ou tonton... Je ne sais pas pourquoi j'appelle encore ce salopard tonton, probablement car c'est ironique. Tonton Helmut, donc, conviait toute la famille dans la grande demeure de Dusseldorf qu'il occupait toute l'année avec sa femme et ses gosses. C'est à dire qu'il y avait alors lui et sa femme Martha, son frère et donc mon autre oncle, Hanz -qui passa comme d'habitude ses soirées à cirer les pompes de Mumutte- et sa femme de l'époque, Giovanna qui ne disait jamais rien -elle est muette, il paraît pourtant qu'elle fut une grande cantatrice de La Strada a une époque-. Puis, bien sur, il y avait les cousins! Les jumeaux de Mumutte -euh, Mumutte c'est Helmut, si vous n'aviez pas encore tilté-, Irina -la meilleure cousine de ma sœur-, Alexander, puis ceux de Hanz : Ellias, l’aîné des cousins, le fils a papa pédant, le monsieur « j'ai eu mon bac avec mention très bien 19 de moyenne » qui kiffe a mort Mumutte parce qu'il fait tout comme son papa, Gustav et Tobias... Franchement, ces quatre là étaient plutôt des casse-pieds et des pleurnichards insupportables, pas grand chose à dire de plus.

Oui, je sais ce résumé des présences aux réunions de famille Nagel était plutôt... Intense et redondant, oui, je sais, et vous avez probablement rien retenu. Mais c'était nécessaire avant de débuter l'histoire. Oh, et puis, pendant que j'y suis, j'ai oublié de présenter ma famille a moi, ma sœur et mon père adoptif donc. Liza et moi avons toutes les deux été adoptées par Klaus Nagel quand nous avions 5 ans. Liza vient de France et moi du Japon, comme Klaus est polyglotte, nous parlions français, japonais et allemand à la maison, jusqu'à ce que nous devenions tous polyglottes! C'est cool, nan? Klaus est le deuxième des trois frères, l'enfant ingrat. Helmut et Hanz passaient leur temps à l'emmerder, surtout au moment des repas, mais lui il laissait faire, il a toujours trop laissé faire, Klaus, il est trop gentil, alors qu'il savait que ça lui faisait du mal en plus, il passait son temps à déprimer et a pleurer parfois, avant et après les réunions de famille. La raison pour laquelle ses frères le cassaient tout le temps? Son homosexualité, tout bêtement. Bah oui, c'est facile. Et laissez-moi vous dire que quand t'as en plus ce petit merdeux d'Elliot qui en re-foutait une couche du haut de ses  20 ans... Bref, avec nous, Klaus n'avait jamais de soucis mais je sais bien qu'il était mal avec lui-même. A cause d'eux.

Donc... Revenons a nos moutons. Le nouvel an. Pouah. Enfin, ce fut un moment important de notre vie. La règle chez Mumutte au repas du nouvel an et en général pour les repas de famille : les enfants non majeurs n'ont qu'un seul droit à table, celui de se taire, point final. Donc ça concernait tout le monde sauf Ellliot qui est en fait le fils que Mumutte a toujours rêvé d'avoir. Nan mais Helmut je sais pas ce qu'il fumait mais je veux bien goûter... Parce que moi, me taire?! Enfin, il me connaissait et pouvait pas me sentir et il m'envoyait manger dans la cuisine avec Alexander, parce que Alexander il était un peu chiant aussi dans son genre. Sauf que cette année là il était plus dépressif que chiant, ce n'était que « Irinaaaa, Irinaaaa, Irinaaaa » à longueur de journée. Je crois que c'est les fiançailles de Irina qui le rendaient comme ça, les jumeaux, c'est fusionnel. Donc, quand même, il était chiant. Dans la cuisine, c'est limite si on écoutait pas les mouches péter, mais le repas était délicieux. Moi, j'avais sorti mes baguettes -je ne les quitte jamais depuis que je fais de la batterie, c'est à dire douze ans désormais- et je me mets à travailler mon morceau, c'est à dire la partie de batterie du Boléro de Ravel. La même chose pendant quinze minutes. Je crois que ça a un peu tapé sur les nerfs du monsieur Lelex qui me lança un de ces regards, j'ai cru qu'il allait m'assassiner sur place, surtout qu'il s'est mis à gueuler d'un coup que si je n'arrêtais pas immmmmmmééédiatement mon « tatatatatatatata » insupportable, eh bien mes baguettes il allait mes les enfoncer dans le- Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaah, le perveeeeeeert! J'ai couru comme une folle jusqu'à la salle à manger ou les adultes discutaient de choses potentiellement ennuyeuses à mourir et me réfugiais derrière Klaus en tremblotant et rapportais d'une voix claire et forte que Alexander voulait m'enfoncer mes baguettes dans... les fesses, pour être polie. Ce silence de mort qui a suivi! Avec Liza et Irina qui tentaient de se retenir d'éclater de rire et tous les autres qui avaient l'air totalement outrés de mon attitude, je vous dis pas le tableau... Déjà que j'étais la souillon de la famille, celle qui écoute de la musique d'ostrogoths, veux être saltimbanque et s'habille avec des habits qu'elle a trouvé au magasin Poubelle... Ça n'a pas plu à Mumutte, pas que je fasse la rapporteuse au grand dam de son fils, ça il s'en foutait royalement, mais, que je l'aie coupé, du haut de mes 14 ans, ça...

Ainsi, donc, Klaus fut déshérité. Et quand nous passâmes les portes du domaine de tonton en voiture pour quitter cette famille de fous furieux, Klaus s'est arrêté et nous a regardé Liza et moi, assises sur la banquette arrière. J'ai cru qu'il allait m'engueuler mais... Il nous a confié que c'était le plus beau jour de sa vie. Et il est parti a toutes berzingues en klaxonnant dans les rues de Dusseldorf. Pour moi aussi, c'était un des plus beaux jours de ma vie.

2009 est décidément l'année ou tout a foutu le camp chez les Nagel, le début de l'année, surtout,  avait été assez glauque. Dès le début de février, Hanz et Helmut harcelaient mon père par téléphone, la mort d'Irina, la disparition d'Alexander le jour de leurs 18 ans avait carrément remis en question les histoires d'héritage et de succession, car en se mariant, Irina devait reprendre l'affaire -et paf, dans ta face, Elliot le neveu préféré de Mumutte-. A cause de sa ressemblance avec Irina au niveau du caractère, c'est sur Liza que c'est tombé. Ah non, même déshérité, pas question de laisser le pauvre Klaus tranquille. Et plutôt que chercher un époux dont ma sœur ne voudrait pas, eh bien... Autant en prendre un à portée de main, devinez qui fut le bel élu? Oui, Elliot, l’aîné de Hanz. Pas de liens de sang parce que Liza est adoptée, c'est pratique. Helmut et Hanz se servaient d'elle comme d'un objet, d'un engrenage supplémentaire pour faire marcher leur grosse entreprise sur l'or. Quelle bande de gros dégueulasses. Klaus a complètement pété les plombs quand la proposition de mariage arrangé est arrivée par la poste, et heureusement qu'il nous avait, Liza et moi sinon... Je ne sais pas ce qu'il se serait passé pour lui. Il se serait donné la mort un jour ou l'autre, sans nous. C'est pour nous qu'il a préféré prendre la fuite. Vider son compte en banque, ses grosses économies pour qu'on aille s'installer en Angleterre. Klaus, Liza et moi, nous étions terrifiés par cette famille, et filer ainsi nous a sauvé. Les autres ne nous a pas retenu, et ne nous a pas recherché. Nous pouvions enfin vivre normalement.



Vous savez le meilleur dans tout ça? C'est que l'Angleterre... C'est le pays du rock, baby! Certes, le changement de langue, de pays, il fallut quelques temps, mais passé cette période, ah, j'en ai fait des excès à partir de là. Klaus a monté sa propre boite de design d'intérieur, chose qu'il avait rêvé de faire depuis des lustres mais qu'il n'avait jamais pu concrétiser, et il gagnait bien sa vie. Liza et moi nous nous cherchions, nous profitions de la vie, quoique Liza restait bien plus réservée que moi, passé mes 16 ans, je faisais la fête presque H24 dans les pubs, les bars, je fréquentait et couchais un peu avec n'importe quel mec, fumais, buvais... Je jouais de la batterie dans pas mal de groupes, et apprenais par ce biais la guitare et un peu de chant. C'était cool! Insouciante jeunesse! Et un jour, j'ai eu 18 ans. Et mon certificat d'études supérieur de justesse. De justesse, mais Klaus m'a quand même offert un super Pokémon pour fêter ça, et mes dix-huit ans approchant, un peu plus pour me féliciter d'avoir fait un truc réfléchi au moins une fois dans ma vie. Sacré Klaus, je l'adorais mon papa. Mais il m'avait probablement pas assez surveillé. Ça lui faisait sûrement peur de nous emprisonner après nos histoires de famille. Enfin, j'lui en ai jamais voulu pour ça. Il m'a toujours laissé faire ce que je voulais, même si il avait un peu rouspété en voyant mon tatouage d'anarchiste, que j'avais fait faire dans la langue de Liza parce que « Ni Dieu, Ni Maitre » c'est mille fois plus classe que « No God, No Master », j'trouve. Au final, je ne savais pas du tout quoi faire de ma vie. Ou plutôt y'a pleins de trucs que je voudrais faire. Élever Bob mon Darumarond occupait plus mes journées que traîner dans les boites de concert, désormais, j'avais envie d'être dresseuse, je changeais de vocation comme de chemise, même si la musique occupait encore beaucoup le reste de mon temps. J'avais capturé un Jimmy, un petit Crikzik super doué pour m'accompagner à la guitare. Mais plus que de faire taper mon Pokémon sur ses confrères, ce qui m’intéressait, c'était les voir bouger, faire des trucs cool avec eux, des trucs qui pètent la classe. Alors je commençais à m’intéresser à la coordination, pensant que relier ça à la musique serait juste trop génial. A force de regarder des prestations, ce qui me vint à l'esprit, c'était de tenter ma chance à la compétition d'Enola. Puis ça me fera un bon voyage, du style voyage formateur pour passer à l'âge adulte, même si j'en suis bien bien loin, gamine que je suis.

J'ai décollé un beau matin pour Amanil, avec pas mal de sous, que je rembourserais à Klaus un jour, je suis pas une rapiat. J'étais triste de les quitter mais mon besoin d'aventure et d'indépendance avait pris le dessus sur tout. Mon inscription était complétée une heure après mon arrivée sur l'île. Et je décidais d'ouvrir les yeux et de visiter. Ehhh? Je m'étais mal renseignée ou quoi? La grand-place de la capitale était dans un état... Les habitants plutôt traumatisés. Tout ça ne m'inspirait pas confiance et commençait pas mal à me travailler. Ni dieu, ni maître, Ni dieu, ni maître. Je faisais du stop à l'entrée de l'autoroute, les villes du sud de l'île me tentaient un peu plus pour le moment, et je voulais aller me baigner sur les plages chaudes, aller voir Zazambes et tous ses bars. Les bars, oui, c'est un très bon argument. Je suis sûre que j'y trouverais bonne compagnie. Je me demande comment sont les Zazambiens, hé, hé, hé. Tandis que je réfléchissais le pouce levé, une grosse bagnole passa devant moi, puis un crissement de pneu plus loin, faisait marche arrière et s'arrêtât. J'observais tout contente la Mercedes noire qui venait de s'arrêter avec mon gros sac de voyage sur les épaules. Je me baissais pour observer par la vitre qui descendait le conducteur généreux qui voulait bien me prendre en auto-stop, hu, hu, un p'tit blond? Il connaissait mon prénom, en plus, quelle popularité, je suis là depuis même pas une semaine et... Hein, quoi, il connaissait mon prénom?! Quoiiiiiiii?! J'ai failli tomber par terre de surprise en voyant qu'à moi aussi, sa tronche me revenait. Il avait a peine changé en cinq ans. On s'est bien regardés pendant une minute, sur cette putain de bande d'arrêt d'urgence. On a presque pas parlé du trajet, Alexander m'a juste demandé des nouvelles de Liza et Klaus, rien sur ses parents -normal, en même temps-, mais surtout, rien sur Irina. Il m'a déposé à Zazambes, lui avait quelqu'un à aller voir, en essayant de détendre l'atmosphère je demandais si c'était une jolie fille, il s'est bien marré  et m'a dit que je me gourais complètement. Ha, j'avais oublié de lui demander ce qu'il faisait maintenant qu'il habitait à Enola. Pas eu le temps, une prochaine fois, peut-être.

Après avoir dormi à la belle étoile sur la plage de Zazambes je me mettais à la chasse d'un petit appart' sympa, voyais si je pouvais visiter l'Amphi du célèbre champion Monsieur Carcharoth, mais autant aller solliciter ce monsieur quand le temps serait venu. Puis je trouvais la perle rare, un T2 tout simple, au dernier palier d'un immeuble de 4 étages, de style un peu ancien, un bâtiment en briques rouges typique de la ville. J'avais des grandes fenêtres, une salle de vie illuminée puis ma chambre a côté de la salle de bain. Il fallait tout repeindre mais c'était parfait. J'avais peint le tout en rouge et noir, mes couleurs fétiches, en inscrivant dans un coin de la salle de séjour mon slogan anarchiste. Je ne suis pas sur cette île pour me mêler au conflit, j'étais là en pure touriste aveugle, je m'en fichais pas mal, je n'étais pas là pour ça. Donc, je préférais faire ma route de compétitrice pour me former dans la vie active et indépendante. Je terminais d'écrire un mail à la destination de Klaus et Liza pour leur annoncer mon installation plus ou moins définitive et allais me mettre en tenue... Ce soir, je vais au Pub!    



HORS-JEU
PUF: Ché moi Mamie Cobaba!
ÂGE: 99
DISPONIBILITÉ: JAMAIS VOUS NE ME VERREZ
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM?: Le QC me pendait au nez. J'ai échoué. Pardon, pardon, pardon. * tend un bâton *
QUE PENSEZ-VOUS DU FORUM ET DU CONTEXTE? Il est épique, c'est suffisant?
PERSONNAGE SUR L'AVATAR: Raiko Horikawa [Touhou Project]
CODE: Digéré par Cobaba
AUTRE: Euh... J'vous aime?



FICHE DRESSEUR


INFORMATIONS
RAPPEL GROUPE: Compétiteur
RAPPEL RÔLE: Coordinatrice



TEAM
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] - Darumarond ♂ - Bob - Agitation - Bizarre
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Mon cadeau de dix-huit ans et aussi pour avoir eu mon certificat de fin d'étude, c'était presque un miracle. Klaus et Liza s'étaient cotisés, c'est trop adorable, nan?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] - Crikzik ♂ - Jimmy - Mue - Discret
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Une musique bizarre venant du fond du jardin m'empêchait de dormir depuis quelques nuits, pas parce que c'était désagréable mais parce que c'était beau! Une nui je suis sortie dans le froid, la neige tombait et Jimmy s'était réfugié sous le porshe en tremblant de froid. Alors je lai pris avec moi! C'est un super musicien!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Couaneton ♀ (oeuf) - Yui - Regard Vif - Solo
COMMENT L'AVEZ-VOUS CONNU?: Œuf confié par le Directeur Éleveur lors de l'inscription au tournoi, afin d'évaluer la capacité d'adaptation du dresseur et la façon dont il traite un pokémon qu'il n'avait pas forcément envisagé à l'origine.



Dernière édition par Riku A. Nagel le Dim 23 Aoû - 21:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4019
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Re: Ni Dieu, Ni Maître!    Jeu 9 Jan - 21:11

Recoucou miss!
Alors, alors... que dire de Riku? Je l'adore? En fait, je crois que ton but est de la rendre insupportable mais... À vrai dire, elle n'en est que plus attachante! Je vais me casser la tête sur sa Sélection, mais sérieusement, je l'aime beaucoup ta petite punk :3 Par contre, honte à toi, t'as oublié le groupe Politique! *la fouette*
Tu est donc validée miss! Je te laisse t'occuper de ton Sac, ton Pokédex et ta RS ^^ Bon jeu  :3
SÉLECTION

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
#307 MEDITIKKA
Meditikka est un Pokémon tranquille, qui prend le temps de s'arrêter et de réfléchir par moments. Comme Riku cherche à entrer dans l'âge adulte, peut-être que ce petit singe aux pouvoirs psychiques pourra l'aider dans ce sens!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
#580 COUANETON
Couaneton est ce que j'associe à un Pokémon voyageur, en quête de liberté. Comme une oie qui parcoure le monde... Bon, ce n'est pas une oie, mais c'est ce qui s'en rapproche le plus, en plus d'être d'une élégance incomparable en évoluant!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
#092 FANTOMINUS
Fantominus parce que je trouve tout simplement qu'il colle à Riku, pour son petit côté punk et peste! Et puis, soyons francs, Riku avec un Ectoplasma? Tout simplement à crever de badassness!

Bonne chance pour ton choix et n'oublie pas d'ajouter les infos de ton Pokémon ;)
Revenir en haut Aller en bas
Riku A. Nagel
Administratrice
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 08/01/2014

Âge du personnage : 22 ans, née un 29 septembre
Métier / Études : Championne Coordinatrice de Zazambes
Pseudonyme(s) : Miss Anarchy, Championne coordinatrice de Zazambes

Niveau : 66
Team active :

Bob - Bizarre - Sans Limite
★ Lance-Soleil


Tarja - Modeste - Contestation
★ Eboulement


Marilyn - Bizarre - Corps Gel
★ Vibrobscur


Janis - Discrète - Intimidation
★ Seisme


Lemmy - Hardi - Statik
★ Danse-Pluie


Floor - Naïve - Matinal
★ Ball-Ombre


Team spécifique : ★★

Jimmy - Discret - Essaim
★ Toxik


Ripper - Jovial - Brise-Moule
★ Tonnerre


Dio - Malpoli - Armurbastion
-
Li - Maligne - Force Pure


MessageSujet: Re: Ni Dieu, Ni Maître!    Jeu 9 Jan - 21:25

Je prends ce petit Couaneton *w*
Merci pour la validation et le fouet choupette!

Couaneton ♀ - Yui - Regard Vif - Solo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ni Dieu, Ni Maître!    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ni Dieu, Ni Maître!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» dieu dit a un castor de ramer : et castorama...
» 20-10-2010 - Halloween LDJ à Val Dieu
» Dieu ordonna
» Jupiter était un dieu arrogant.
» Qui croit en Dieu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: Premiers Pas :: PRÉSENTOIR :: Présentations Validées-