« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Le bon vieux temps (OS Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Nagel
Administratrice
avatar
Age : 25
Messages : 882
Date d'inscription : 07/07/2013

Âge du personnage : 26 ans, né un 2 février
Métier / Études : Tortionnaire, Dresseur a ses heures, Débute une carrière d'acteur, Se tient actif mais ne sait pas quoi faire de sa vie.
Pseudonyme(s) : ›› Dio Silvery, Officier Subalterne du Régime (principalement tortionnaire et combattant, ponctuellement homme de main).

Niveau : 75
Team active : ››

››Christopher - Foufou - Hyper Cutter
›Seisme, Aile d'acier


››Sophie - Mauvaise - Intimidation
›Eclair Fou, Poing Feu


››Irma - Gentille - Torche
›Psyko


››Viktor - Jovial - Turbo


››Harald - Mauvais - Fermeté
›Seisme


››Lorelei - Solo - Intimidation
›Lance-Flamme



MessageSujet: Le bon vieux temps (OS Evolution)   Sam 11 Jan - 19:46




Le bon vieux temps

« Ouais, Allo? »

J'étais pas de très bon poil en décrochant mon portable si tôt le matin, j'avais a peine commencé à siroter mon café qu'un imbécile venait déjà m'emmerder. Oh, mais si j'avais su avant qui était au bout du fil j'aurais été encore plus mal aimable juste pour voir comment il aurait réagi. Qui aime bien châtie bien, vous savez! Cela faisait bientôt quatre ans que je n'avais pas entendu parler de lui, pour bien faire il aurait du attendre mon anniversaire pour m’appeler, je vous jure.

« Soltan Green... On peut savoir d’où tu te permets de m’appeler comme ça? … Ah-ah, non, je m'en fous d’où tu es, j'tai pas demandé d'alibi, mais ici il est 8h du mat' et... Quoi? Ah, ouais, ouais, ça va... T'es sur quoi en ce moment? …Ah, un gros bonnet, quoi... Les politichiens passent leur temps a se- Politichiens? Po-li-ti-chiens! …C'était une blague, t'as pas pigé? … Non c'est pas mon accent allemand, triple buse! ...Bon, j'ai des gens à aller torturer, tu m'excuses... Oui, dès le matin, je vis le jour, moi! …Ouais, euh, merci... Toi aussi, Soltan, euh... Adieu, ouais. »

J'observais le numéro inconnu disparaître sur l'écran de mon smartphone tandis qu'au même moment, des souvenirs revenaient. Pas agréables pour la plupart, mais dans un certain sens, ils me renvoyaient à la belle époque, quand je pensais encore... Oui, enfin, non, car Irina était bien vivante, ne l'oublions pas. Je mettais ma tasse dans l’évier et quittais l'appartement en enfilant ma veste, me rendant vers les montagnes du sud au Bloc R2 pour quelque besogne qui ferait ma journée. Appelez cela Sale besogne si vous voulez, j'allais m'amuser comme un petit fou! A la pause de midi, j'eus envie d'emmener Harald dans les mines pour un peu d’entraînement, comme c'est vraiment la porte à côté, pour le coup, sans vouloir faire de jeux de mots. Et comme j'avais du mal à sortir Harald autre part qu'ici, ou dans la forêt... Ici ou ailleurs, ma réminiscence suite au coup de fil de ce matin n'avait pas encore cessé, je me sentais un peu nostalgique, et pendant que Harld semblait occupé à fouiller la roche à la recherche de je ne sais quoi, je m'appuyais dos à la paroi de la galerie pour laisser mes souvenirs s'entretenir entre eux.



4 ans plus tôt, un soir de la seconde semaine de janvier 2009

Foutu nouvel an. Foutue Riku. Elle et sa petite famille avaient été saqués par mon paternel et ils avait été chassés. Que dis-je, ils avaient eu la chance de pouvoir partir, les enfoirés. Quelle bande de putain de chanceux. Cette histoire m'avait passablement énervé, parce qu'une fois de plus on remettait la faute sur moi et ma jumelle. La jalousie et la colère ne me permettant plus de tenir mes pulsions à l'intérieur de moi il fallait que je zigouille quelqu'un, n'importe qui, juste, je devais m'y prendre discrètement, et quelque part ou on relierait pas a moi. Comme d'habitude, cette période de précautions a prendre juste avant de planter un type, homme ou femme, était un calvaire. L'impatience menaçait toujours de prendre le pied sur la prudence et de me faire faire n'importe quoi, mais je parvenais de mieux en mieux à me contrôler, le métier qui rentre. Haha.

« Tu fais ça comme un débutant, gamin. N'importe qui aurait pu passer par ici et te surprendre en train de tuer ce type. »

La voix du mec qui surgit derrière mon dos manqua de me glacer le sang et ma main se referma plus fort sur le cutter couvert de sang qui avait servi a égorger ma victime, dont je n'identifiais même plus le visage tailladé par mes soins. J'étais prêt à me jeter sur cet inconnu, mais lorsque je me retournais, je comprenais qu'il n'était pas un ennemi... Mais un semblable. Son regard neutre dénué de mépris ou d'empathie, sa dégaine à la Bonnie & Clyde, son blouson de cuir noir, oh, c'était atrocement cliché mais je crois que je n'avais pas affaire à un saint homme. Pas a un flic ou a un simple passant. De toute façon, les mots qu'il m'avait adressé avaient déjà achevé de prouver le contraire.

« Va te faire foutre, personne sait que c'est moi qui ait fait ça, j'me suis jamais fait prendre, je vérifie autour de moi avant de planter un mec... T'avises pas de me balancer, sinon... »

Le type avait eu un semblant de sourire sur son visage dénué d'expression. Il se foutait de moi. Mais il n'ajouta rien de plus. Il haussa les épaules et fit volte-face après m'avoir griffonné quelques mots sur un vieux papier... Une carte de visite. Mais qu'est-ce qu'il voulait que j'en foute de son bout de papier, que je m'essuie les mains avec. Puis c'était quoi ce charabia...  "Waltz"? C'est quoi, un nouveau Pokémon? Ou alors c'était lui, son nom de code, comme un vrai de vrai tueur... Le genre qui travaille sur commande? J'avais pas besoin de lui pour faire mes sales besognes a ma place! Mais... Ça me revint, alors. Les fiançailles d'Irina. Elle ne pourrait bientôt plus s'échapper et il fallait qu'on fuit ensemble avant qu'il soit trop tard. Peut-être que lui. Merde, j'avais pas à lui faire confiance! Et puis merde, tout prix était bon à payer pour nous sortir Irina et moi de ce merdier et mettre notre plan en marche.

« Eh! Attends, tu pourrais me rendre un service? »

je lui sortais ma carte de crédit sous le nez, lui faisant comprendre que je pourrais le payer autant qu'il voudrait pour ma requête. A savoir... Faire de faux papier pour moi et Irina de façon à ce qu'on  puisse sortir d'Allemagne et nous envoler le plus loin possible sans que nous soyons tracés à cause de nos prénoms respectifs. Après une entrevue avec... Soltan Green, de son vrai nom, dans un bar du coin pas très bien famé, il avait accepté l'argent et ma requête. Et ses honoraires n'étaient pas chers payés surtout que...

« Alex, si tu veux que je t'apprennes les ficelles du métier. Je te demanderais pas de fric pour ça. »
« Hein? Je vous pas pourquoi un mec comme toi ferait ça pour moi. »
« Tu me rappelles moi au même age, je peux t'apprendre a tuer, c'est rentable, et t'as du potentiel sauf que... »
« Quoi? Tu vas me sortir une citation de "Léon", là, monsieur le pro? Du genre "No women no children"? »
« C'est qui Léon, un ami a toi qui est aussi dans le métier? »
« Qu- Oh, laisse, tu connais pas. »
« Je disais. Tu es trop sentimental, ça te porteras préjudice. »
« Sentimental? Je tue parce que j'aime ça et parce que j'ai la haine, pas par amour ou des conneries du genre. Je sais ce que je fais, je suis pas schizo, j'ai pas un Jimmy Cricket glauque qui... »
« Justement, ce genre de choses entraînement forcément un manque de vigilance qui te mènera à ta perte, crois-moi. »
« Cause toujours, j'aurais plus besoin de toi dès que tu nous auras fait passer en Hollande. On est bien d'accord, donc, le 2 février, minuit, à la station de Kok Swalmen à la frontière. »

Emballé, c'était pesé.



J'inspirais au milieu de la mine en apercevant une lumière intense venir du fond du tunnel, elle m'avait tiré de ma séance nostalgie, ce rappel de ma rencontre avec Soltan. Ah, je l'aimais bien ce type en fait, il m'avait bien aidé, et puis... Ouais, on peut dire qu'il ressemblait plus ou moins a ce que je pouvais appeler un ami, voire mon meilleur pote. Car comme il l'avait si bien dit, on était pareils, nous deux. J’accélérais le pas sur la roche et trouvais Haralrd enroulé autour d'une grosse pièce de métal qu'il avait déterré... Oh, il avait trouvé un truc pour le faire évoluer. Les roches qui constituaient son corps se couvèrent bientôt d'argent de haut en bas. Son corps devint froid et encore plus dur qu'avant, de l'acier. Harald venait de devenir un superbe Steelix. Et il n'hésita pas à hurler dans le tunnel pour le faire savoir au reste de la montagne, heureusement qu'on était suffisamment loin du Bloc R2... Enfin, c'est certain, Harald était le roi de ces mines et de cette montagne, désormais.

____________________________________________

Chat-Lex #cccccc
DCs :Julianne, Riku, Cesar, Mell et Cobaltium
PNJs : Irina et Ludwig

RPs : Natsume, Calypso, William.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le bon vieux temps (OS Evolution)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En souvenir du bon vieux temps
» [Débat de la semaine] Le bon vieux temps des gimmicks pourraves?
» que de beau souvenir
» Balade en mob comme au bon vieux temps...
» evolution de vos nounours au fil du temps photo?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: RÉGION DU SUD :: Montagnes du Sud :: Mines-