« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tomy Hawk
Débutant
avatar
Masculin Age : 19
Messages : 102
Date d'inscription : 23/08/2015

Âge du personnage : 20 ans.
Métier / Études : Rien à signaler.
Niveau : 20.
Team active :

Sata
Malosse ♂ – Torche - Timide

Dino
Nidorino ♂- Point Poison - Jovial

Laiz
Vigoroth ♂ - Esprit Vital - Jovial

Kodoku
Absol ♂ - Chanceux - Rigide

Aria
Mustébouée ♀ - Glissade - Mauvaise

Misuto
Spiritomb ♂ - Pression - Assuré



MessageSujet: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Jeu 27 Aoû - 0:26





« La première impression n'est pas forcément la meilleure»


Amanil. C’était un bon lieu pour accueillir les nouveaux venus de la compétition. C’était accueillant, aussi paisible que peut l’être une ville et pour finir, elle offrait vraiment tout ce qu’un dresseur pouvait demander. Centre pokémon, boutique, arène. Vraiment tout. Sauf, et c’est un grand sauf, des panneaux. Impossible pour Tomy de se repérer au milieu de toutes ces rues. Il y en avait bien de temps en temps mais pour ce grand expert, c’était juste assez pour pouvoir se perdre. En effet, ne jamais mettre les pieds en dehors de sa ville natale n’est pas exactement le bon choix à faire. Ce n’est pas comme s’il n’avait jamais voulu essayer de partir ! Mais le personnel du lycée n’était pas exactement ravi de le laisser quitter l’enceinte de l’établissement. C’était vraiment le seul retour de bâton qu’il obtenait à faire le con le tout le temps. Pas con, drôle, con, genre vraiment con. Il le sait maintenant que ce n’était pas le meilleur comportement du monde, mais c’était ce qu’il faisait de mieux. Donc il n’était jamais sorti de Londres. A vingt ans. Piètre performance.

Avec un gros soupir, il fixa de nouveau le panneau en face de lui. Il avait l’impression d’être déjà passer devant une bonne centaine de fois. Mais ce n’était pas réellement ça son problème. En réalité, ce qui le dérange le plus dans l’histoire, c’est l’impression de se perdre dans 30m². Les mains enfoncées dans les poches, il ne peut s’empêcher de lâcher un grognement. Suivis de près par le Malosse, toujours fidèle à ses côtés. Lui aussi, très peu patient en avait plus qu’assez de tourner en rond. Ce qui exaspérait le plus les deux amis était le fait, qu’ils avaient réussi à sortir de la ville il y a peu tandis qu’aujourd’hui leur misérable tentative se soldait par un échec. Cuisant qui plus est. D’un commun accord entre les deux parties, pas besoin de parole pour ça, ils cherchèrent un endroit ou se poser. Quitte à ne pas pouvoir sortir du milieu urbain autant chercher un endroit ou attendre tranquillement que le temps passe comme Tomy sait très bien le faire.

Au loin, il aperçut un banc. Il allait enfin pouvoir s’asseoir cinq minutes. Exécutant ses pensées, il s’affala le plus confortablement possible, les mains dans les poches. Enfin assis. Le Malosse sauta sur bois à son tour, et vint s’allonger, la tête sur les genoux de son maître. Il se lécha les babines avant de fermer les yeux. Par réflexe, Tomy lui caressa gentiment la tête ne pouvant s’empêchant à chaque fois d’être surpris devant la douceur du poil de son compagnon. Il ne prenait jamais vraiment soin de l’apparence du pokémon feu et pourtant c’était toujours aussi agréable au toucher. Encore un mystère de la vie.

« Dis tu ne crois pas qu’on fait un peu sans abris ? »

Le canidé sourit dévoilant ses crocs l'espace d'un instant. C’est vrai qu’à eux deux, l’un assis et l’autre complètement installé sur lui, il avait vraiment l’air d’un joli duo. Il ne manquait plus que la petit pancarte en cartant « aidez-moi, j’ai faim » et le petit gobelet en plastique pour les pièces. Cela rendait vraiment la situation comique pour le coup. Ce genre de moment permettait toujours de se poser des questions sur la vie ou autres trucs du genre. Pour le coup, le nouvel adulte s’amusa tout seul à penser que les gens allaient surement appeler quelqu’un pour les virer dans pas longtemps pour ‘squattage de banc’. Vu leur position, c’est fort probable ! Espérons que ce ne soit pas tout de suite…

Spoiler:
 


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Jeu 27 Aoû - 14:00


La première impression n'est pas forcément la meilleure…
Milan ne se sentait pas particulièrement à l'aise. Depuis qu'il était arrivé dans cette ville, il avait eu l'occasion de croiser plusieurs patrouilles du Régime... or, il y avait peu de choses qui le faisaient autant grimacer. Cette impression d'avoir constamment une épée de Damoclès au-dessus de la tête l'ennuyait. Pourtant, c'était bien pour se renseigner sur la situation de la ville et sur ses maîtres absolus que le jeune homme était venu ici. Il devait juste éviter de faire la moue... et tout se passerait bien. Il était totalement inconnu ici. Oui, mieux valait prendre du bon temps.

Hermès sur l'épaule, le rouquin avançait dans la rue, les bras ballants. Habituellement, il fourrait ses mains dans les poches de son ample trench beige, mais en l'occurrence, il faisait bien trop chaud pour mettre le moindre manteau. Même sa chemise au tissu fin lui semblait aussi chaude qu'un énorme pull. Et le poids de l'oiseau gris – et de sa guitare, puisqu'il l'avait emmenée avec lui - sur son épaule n'arrangeait pas les choses ; si il aimait bien l'idée de le garder à ses côtés, ce qui faisait un peu "pirate se baladant avec son perroquet fétiche",  ses serres s'enfonçaient dans sa peau. Pas très agréable, mais si il se concentrait bien sur les alentours, qu'il observait avec attention, Milan supportait très bien tous ces désagrément. Certes, il se serait passé des cheveux humides de sueur sur le front, et se reposer cinq minutes n'aurait pas été de refus après les heures de marche qu'il venait d'accomplir, mais il n'était pas du genre à trop se plaindre. Il trouverait bien un endroit où s'asseoir.

D'ailleurs, ce type, sur le banc, devait avoir bien plus chaud que lui, avec son Malosse sur les genoux. Le garçon aux cheveux blancs attira l'attention de l'étudiant, qui arrêta son regard de braise sur lui l'espace d'un instant. Il avait toujours songé que les Pokémon feu devaient avoir un pelage bouillant... Mais le garçon aux cheveux blancs, affalé sur le siège de bois, ne semblait pas être particulièrement perturbé par cela. Au contraire, il semblait plutôt tranquille... mais cela, le roux ne le remarqua pas tout de suite. Au contraire, voir un inconnu à l'air fatigué, aux cheveux ébouriffés, assis sur un banc en compagnie d'un canidé à l'apparence peu soigné lui faisait plus de peine qu'autre chose. Un petit sourire aux lèvres, il s'approcha, guettant la présence d'une assiette, d'un gobelet ou d'un objet similaire. Le temps qu'il constate qu'il n'y en avait pas, il avait déjà sorti une pièce de sa poche, et commencé à saluer le jeune homme :

"Salut ! Je passais par là, et en vous voyant, je me demandais si vous aviez besoin d'un petit coup de pouce, donc... tenez !"

Tant pis pour le gobelet, il n'aurait qu'à la mettre dans sa poche ! Maintenant qu'il s'était approché, le Rainbird pouvait constater que son interlocuteur était manifestement plus jeune que lui. Il n'aurait peut-être pas dû le vouvoyer ? Bah, il était au moins poli, et il préférait ça que passer pour rustre, supérieur ou quelque chose dans la même veine. Ce n'était pas lui qui allait se mettre à avoir des préjugés quant aux sans-abris ou à les snober. Retirant de son épaule l'étui de sa guitare, pour la poser au sol devant lui, il s'assit aux côtés du garçon aux yeux turquoise.

"Ca vous dérange que je m'asseye ici ? Je suis un peu fatigué, je n'ai pas arrêté de marcher aujourd'hui. Enfin, je peux partir si ça vous ennuie."

Il espérait ne pas déranger, cela dit. D'autant qu'il commençait à avoir sérieusement mal aux jambes... De son côté, son Etourmi s'envola de son épaule pour se poser sur les os rayant le dos du Malosse. Milan lui jeta un regard vaguement menaçant pour l'en dissuader, mais la créature ne bougea pas. Ne voyant pas le canidé bouger tout de suite, le futur journaliste ne dit rien, du moins le temps que son interlocuteur ne réponde. Après tout, peut-être qu'il n'avait pas envie de se coltiner un musicos couvert de sueur et épuisé…

Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Tomy Hawk
Débutant
avatar
Masculin Age : 19
Messages : 102
Date d'inscription : 23/08/2015

Âge du personnage : 20 ans.
Métier / Études : Rien à signaler.
Niveau : 20.
Team active :

Sata
Malosse ♂ – Torche - Timide

Dino
Nidorino ♂- Point Poison - Jovial

Laiz
Vigoroth ♂ - Esprit Vital - Jovial

Kodoku
Absol ♂ - Chanceux - Rigide

Aria
Mustébouée ♀ - Glissade - Mauvaise

Misuto
Spiritomb ♂ - Pression - Assuré



MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Jeu 27 Aoû - 16:25





« La première impression n'est pas forcément la meilleure»


Quand on se pose dans la rue, la première chose qui devrait venir à l’esprit, c’est bien est ce que je peux au moins me mettre là ? Tomy a première sans fichait complétement vu qu’il n’avait même pas fait attention aux premiers regards inquisiteurs qui se posaient sur lui. Ces gens-là, il ne les connait donc de toute façon qu’est-ce ça peut leur faire s’il ne ressemble à rien ? Puis même si on le juge, il ne les reverra jamais. Ou peut-être une fois encore, ou deux… Fin, il ne les connaîtrait pas personnellement pour que ça le touche. Le Malosse était parfaitement du même avis puisqu’un semblant de bulle sorti de son nez signifiant qu’il s’endormait. Quelle loque celui-là… Alors que le regard de Tomy se promenait tranquillement sur les passants qui étaient tantôt choqué, tantôt amusé, il ne fit pas vraiment attention à un homme qui se rapprochait de lui. Pour bien expliquer les choses, on voit toujours tout sauf ce qu’il faut dans la vie. Cherche dans un livre « Ou est Charlie ? » et tu mettras dix ans alors qu’il est sous ton nez. Si si, juste devant ! Comme l’homme en face de lui. Alors qu’il levait enfin les yeux vers lui, l’inconnu était juste sous son nez en train de lui tendre une pièce.

Alors qu’il ne comprenait pas trop le pourquoi du comment, les paroles du rouquin était carrément explicite. C’était bien ses premières pensées. Son pokémon et lui ressemblaient à deux êtres dans le besoin. Quelque part, alors qu’il devrait être vexé par cette supposition, il ne pouvait pas s’empêcher de trouver la situation assez comique. Surtout que l’homme en face de lui semblait plutôt satisfait de son geste. Comment se montrer désagréable en face de ça. D’ailleurs en l’observant un peu mieux, il constata la présence d’un Etourmi sur son épaule. Alors lui aussi était un dresseur ? Remarque la quasi-totalité des habitants d’Enola possédait un pokémon. C’était loin d’être étonnant ici d’avoir un petit compagnon à ses côtés. Londres va devoir faire un grand pas en avant pour pouvoir permettre ça. Le Blanc ne put s’empêcher de rire intérieurement du gros quiproquo en vue mais pourtant cela ne le dissuada pas d’arrêter et de tout mettre au clair. Sata avait ramené sa tête contre le torse de son dresseur pour se cacher tandis qu’il souriait lui aussi. On n’est pas des gros comiques, on se joue juste de la situation.

« - C’est très généreux de ta part, merci. »

Alors oui, pas besoin de vouvoyer quand on parle à quelqu’un du quasi même âge, voir un poil plus vieux. Le vouvoiement reste une exception. Peut être qu’un jour, il se fera reprendre dessus mais pour l’instant, on ne change pas les bonnes habitudes, ce serait mauvais de changer une équipe qui gagne. Tomy reste Tomy après tout. Il accepta donc la pièce pour la fourrer dans l’une de ses poches. Il ne regarda même pas la valeur de cette pièce. Il lui rendrait surement plus tard. Il n’était pas riche, mais il n’allait certainement pas voler la pièce à quelqu’un qui en aurait surement plus besoin que lui. Il n’était pas radin, lui de là. D’un hochement de tête, il autorisa le musicien à s’asseoir à côté de lui. De toute façon, il ne contrôlait pas la propriété publique. De quel droit aurait-il pu le faire partir. Avantage de ça, quelqu’un lui tiendrait un peu compagnie sur cette île.

« Pas besoin de te gêner. Ce banc est à tout le monde, mets-toi à l’aise. »

Enfin autant que l’on peut se mettre à l’aise sur un banc. Le Malosse releva soudainement la tête en grognant n’appréciant clairement la présence intrusive de l’oiseau dans son espace vitale. Il se secoua, histoire de le faire partir de manière « sympathique » puis se redressa de sorte à se retrouva assis à côté de Tomy face au musicien. Il ne put s’empêcher de montrer les crocs avec un petit grognement histoire de montrer de quoi il était fait avant de secouer la queue gentiment. Pokémon bipolaire ? Presque. Parfois le Blanc a quelque doute à ce niveau-là.

« - Alors qu’est ce qui t’amène ? Je ne t’ai jamais vu par ici. »

C’est sûr qu’en deux jours, il n’avait pas pu voir grand-chose. Mais puisqu’il ne voulait juste pas rester dans un silence embarrassant, il en profita pour en apprendre un peu plus sur ce nouvel invité. Et puis sans même le vouloir, il avait lancé une phrase à double sens. Bien sûr qu’il ne l’avait jamais vu, il n’était pas d’Enola. Mais bon, ça l’inconnu ne le savait pas. D’ailleurs, ce serait pas mal de connaître son nom parce que Tomy pouvait bien trouver tous les synonymes du monde pour le décrire, un jour ou l’autre, il allait avoir besoin de son nom. Il n’éprouva donc aucune gêne à le questionner de nouveau.

« - D’ailleurs, quel est ton nom fameux donateur ? Ou préfères-tu rester anonyme ? »

Voilà. Comme ça, au moins, il connaîtrait au moins les bases sur le rouquin. L’ignorance, ça va bien un moment, mais ça lasse très vite malheureusement. Le Malosse était resté plutôt calme qu’à l’accoutumée alors son dresseur ne se plaint pas mais c’était tout de même assez louche. Il espérait sincèrement que le canidé ne préparait rien dans son coin de machiavélique pour le visiteur.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Jeu 27 Aoû - 23:06


La première impression n'est pas forcément la meilleure…
Première chose que Milan remarqua, le vouvoiement n'était pas réciproque. Pas qu'il le prenne mal du tout, ce serait sans doute plus simple de dire "tu", surtout à ce garçon plus jeune que lui. Celui-ci accepta la pièce sans rechigner et le remercia, avant de le laisser s'asseoir sur le banc. Enfin, le roux y était déjà assis, mais au moins avait-il l'autorisation d'y rester. Lorsque le Malosse grogna, Hermès s'envola pour se reposer sur l'épaule de son dresseur, qui soupira. Il l'avait prévenu – il le prévenait toujours – qu'il allait avoir des ennuis. Enfin, c'était son job d'éleveur de s'occuper correctement de ses Pokémon.

"Alors, qu'est-ce qui t'amène ? Je ne t'ai jamais vu par ici."

Il était donc souvent dans le coin... ce qui n'était pas surprenant, à vrai dire, puisqu'il était un sans-abris. Ouais, c'était même évident, en fait. Milan ne lui en voulut pas pour sa curiosité, lui-même étant une vraie fouine par moments, et une conversation ne l'avait jamais dérangé, il n'était pas particulièrement timide. Au contraire, c'était sans doute mieux qu'un silence pesant. Au pire, il aurait pu jouer un air, mais pas sûr que son interlocuteur apprécie. Mais avant que Milan ne puisse répondre, le blanc reprit :

"D'ailleurs, quel est ton nom fameux donateur ? Ou préfères-tu rester anonyme ?"

Milan sourit. Il aurait été amusant, quand on y pense, de ne pas dévoiler son nom, d'être un anonyme, une ombre de passage décidant, mû par une volonté étrange, de faire un petit don à quelqu'un dans le besoin. Bon, là son imagination partait peut-être un peu loin... Comme toujours. Non, évidemment, il était plus logique de lui donner son nom, et sans doute plus poli aussi. Ses délires lyriques pourraient attendre plus tard. Il tendit donc la main à l'adolescent.

"Ce n'est pas l'envie qui me manque, mais je ne vais pas cacher mon nom. Milan Rainbird. Et toi ?"

Il espérait qu'il ne tendait pas la main pour rien, un vent était si vite arrivé. Enfin, il en rirait sûrement, mais il n'aimait pas spécialement qu'on se moque de lui. Cela dit, le jeune homme en face de lui avait l'air sympathique... peut-être qu'il allait faire une belle rencontre. Ce n'était pas lui qui se mettrait à avoir des préjugés sur les gens, quelle que soit leur classe sociale.

"Je passe rarement par Amanil... Ca faisait quelques années, alors j'ai décidé de passer pour voir si la ville avait changé depuis. Mais il y fait bon vivre... malgré la chaleur."

Il déformait légèrement la réalité, ou plutôt mentait par omission. Certes, il était bien venu par ici après plusieurs années, pour voir combien les lieux avaient changé. Mais il ne pouvait révéler qu'il surveillait surtout le côté... Régimeux, et les patrouilles de la ville, ou bien qu'il cherchait quelques infos. Enfin, il considérait ça comme une réponse satisfaisante. Au blanc de lui en fournir, à son tour.

"Et vous ? Je suppose que vous êtes ici depuis pas mal de temps, pour avoir remarqué que je n'étais pas d'ici ?"

Simple supposition ; il ne l'avait pas prononcé d'un ton affirmatif. Cependant, la curiosité perçait dans sa voix, comme souvent. Lui-même ne comprenait pas comment on pouvait souhaiter vivre dans une ville avec tant de patrouilles, mais peut-être qu'il exagérait leur nombre, ou que d'autres le supportaient... qu'ils y soient forcés ou non, d'ailleurs. Non, il ne pouvait pas les juger pour cela. De toute manière, son interlocuteur n'avait pas vraiment le choix ; partir en pleine nature pour le plaisir de visiter d'autres villes ne devait pas être dans ses priorités... C'était même carrément dangereux, et à première vue, Milan doutait qu'il soit un casse-cou de première. Mais là encore... juste une déduction.
Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Tomy Hawk
Débutant
avatar
Masculin Age : 19
Messages : 102
Date d'inscription : 23/08/2015

Âge du personnage : 20 ans.
Métier / Études : Rien à signaler.
Niveau : 20.
Team active :

Sata
Malosse ♂ – Torche - Timide

Dino
Nidorino ♂- Point Poison - Jovial

Laiz
Vigoroth ♂ - Esprit Vital - Jovial

Kodoku
Absol ♂ - Chanceux - Rigide

Aria
Mustébouée ♀ - Glissade - Mauvaise

Misuto
Spiritomb ♂ - Pression - Assuré



MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Ven 28 Aoû - 10:31





« La première impression n'est pas forcément la meilleure»


Ce que Tomy pouvait constater avec le petit sourire du rouquin, c’était qu’il était presque certain qu’il était tombé sur une personne à la discussion facile ou du moins, qui n’est pas trop renfermé sur lui-même. Tant mieux. Non pas que le Blanc soit vraiment bavard, mais de temps en temps discuter un peu avec de nouvelles personnes ne faisaient pas de mal. S’ouvrir un peu l’espace d’un instant ne pouvait pas être si terrible que ça. Tout en se présentant, l’inconnu qui portait désormais le nom de Milan Rainbird, lui tendit la main. Tomy eut une sorte de petit temps d’arrêt. Certes, c’était tout à fait commun de se serrer la main lorsque l’on se voyait en guise de bonjour, comme simple politesse. Néanmoins, ici, faire ce geste une fois la conversation déjà entamé, il n’en comprit pas réellement la signification. Cependant, il ne rechigna pas et tendit la main à son tour pour finalement, ne pas laisser le pauvre musicien dans l’attente d’un geste qui aurait pu ne jamais venir. Il semblait qu’ils n’avaient pas eu la même éducation. Non pas qu’il se sente mal élevé, mais le vouvoiement, puis maintenant ça… Le dresseur avait-il réellement les manières de quelqu’un dans le besoin ? Quelqu’un qui n’avait plus vu de monde depuis un petit moment, mué dans sa solitude ? Après un soupir intérieur, il se présenta à son tour.

« - Tomy Hawk. »

C’était assez non ? Pas la peine de faire un grand discours digne d’un roi. On lui avait simplement demandé son nom, et il l’avait donné. Dans sa tête, c’était tout à fait logique. Il espérait juste que le rouquin ne se formaliserait pas de son manque de manière envers quelqu’un qu’il ne connait pas. Non pas qu’il soit plus distingué avec ses proches… Il écouta parler le musicien expliquant les raisons de sa venue dans la ville.

« - Vraiment ? De là d’où je viens, le climat est assez tempéré mais la pluie reste malgré tout assez présente, alors la chaleur d’Amanil est agréable. »

Non pas qu’on lui ait posé la question, mais il s’était comme senti de le dire. Avec ses paroles, il ressemblait plus à un ancien racontant son histoire à un jeune apprenti. C’était amusant de constater qu’il pouvait tourner toutes ses phrases de manière à faire croire à l’homme à côté de lui, qu’il vivait ici depuis longtemps. Et cela, sans même le vouloir. Sans doute venait-il de se découvrir une nouvelle aptitude ? A tester un autre jour. Néanmoins, le fait que le musicien s’intéresse à lui comme le Blanc l’avait fait auparavant aller le compromettre très vite. Car en effet si jusque-là le quiproquo avait subsisté, il allait très vite être révélé. Après tout, il n’était pas réellement du genre à mentir pour une simple chose comme celle-ci. Il haussa les épaules avant de parler montrant un clair désintérêt à mettre les points sur les i.

« - En fait, je suis arrivé en ville il y a seulement deux jours. »

Déjà une bonne chose de faite. Machinalement, il caressa le pelage du canidé à ses côtés tandis qu’il allait continuer.

« - J’ai juste exposé un fait. Si tu avais été un habitué de la ville, tu aurais tout de suite su que j’étais nouveau. »

Il avait été tout à fait honnête. Il ne l’avait vraiment pas vu en deux jours d’où sa phrase. Si Milan avait été un habitant, il aurait vu que Tomy avait décidé de se poser sur le banc uniquement aujourd’hui. Après il devait bien avouer qu’il était aussi en tort dans l’histoire puisqu’il n’avait vraiment rien fait jusque-là pour montrer que l’homme à côté de lui se trompait. De toute façon, c’était bien simple. Etant petit nouveau perdu, il n’était en aucun cas capable de pouvoir différencier un habitant de l’île, d’un étranger. Pour ça, il allait devoir rester un long moment afin de pouvoir aiguiser son regard et ainsi pouvoir éviter de nouvelles situations comme celle-ci.

« - Comme les panneaux sont peu nombreux, ou du moins, il n’y en a pas assez, je n’ai pas réussi à aller où je le souhaitais et me suis retrouvé sur ce banc. »

Il ne précisa pas que c’était juste sa façon d’être habituelle qui lui avait ainsi soufflé de s’affaler et non de s’asseoir. Il allait surement à l’avenir faire un peu plus attention à l’image qu’il renvoyait parce que ça pourrait devenir un tantinet vexant si cela venait à souvent se reproduire. Heureusement, le rouquin était quelqu’un d’assez sympathique pour ne le juger, ou le regarder de haut en fonction de sa « pseudo » classe sociale.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Ven 28 Aoû - 20:45


La première impression n'est pas forcément la meilleure…
Tomy Hawk, donc. Milan appréciait sa façon de se présenter, brève, concise. Pas que la sienne soit moins bonne, m'enfin. Apparemment, il n'était pas d'ici, et se plaisait à Amanil, contrairement au roux. Celui-ci ignorait complètement de quel pays il pouvait venir, mais apparemment, il y faisait bien meilleur, quoiqu'humide. Sans doute vers le Nord, dans ce cas... peut-être du côté du Royaume-Uni ? Ou un coin d'Asie, il ne connaissait pas bien ce continent après tout. Il aurait pensé à une région tropicale puisqu'il y pleuvait souvent, mais il y faisait bien trop chaud. Enfin bref.

"En fait, je suis arrivé en ville il y a seulement deux jours."

Hein ? Comment ça, deux jours...

"J'ai juste exposé un fait. Si tu avais été un habitué de la ville, tu aurais tout de site su que j'étais nouveau."

Milan eut comme un bug et resta silencieux quelques secondes. Puis il éclata de rire. Spontanément, oui. Et un peu nerveusement. Quel idiot ! Heureusement que son interlocuteur ne se soit pas vexé – lui-même aurait été choqué qu'on se fasse une idée si fausse de lui – mais au moins... il ne pouvait qu'admettre que la situation était plutôt comique. Il n'entendit même pas ce que le blanc dit ensuite, trop concentré à se traiter lui-même d'abruti mentalement, et à se retenir de glousser. Lorsqu'il se calma enfin, il dit :

"Désolé ! Ce n'est absolument pas mon genre de me faire de fausses idées sur les gens. C'est un malentendu... Effectivement, si je vivais là, je t'aurais fait un accueil un peu plus sympathique."

Il manqua de rire de nouveau. Non mais quel con ! Il allait rameuter tout Amanil à glousser comme ça. Enfin, encore une fois, il était content que Tomy ne réagisse pas mal. Il devait avoir compris que ce n'était qu'un quiproquo stupide... Bon, on ne pouvait pas reprocher au roux de ne pas être généreux. Il aidait, sans vraiment le vouloir, même les gens qui n'étaient pas franchement dans le besoin...

"Au moins, tu as gagné une pièce, fit-il remarquer. Si tu comptes la garder, ne te gène pas."

Il n'allait pas récupérer ce modeste présent, quel intérêt, à part bien sûr passer pour une ordure avare ? Non, il valait mieux que ça. Deux misérables sous, ce n'était pas une grande perte, même pour un étudiant – quoique lui n'en était pas encore réduit à se nourrir de pâtes dans un studio miteux, alors qu'il avait presque fini ses études. Milan s'appuya un peu plus sur le banc, sans s'affaler comme Hawk. De toute façon, il ne comprenait pas vraiment comment le blanc pouvait rester dans une telle position... Ce bois était terriblement inconfortable.

"Vu que tu viens d'arriver, je peux demander d'où tu viens ?"

Il venait de réfléchir sur le sujet, enfin, en éclatant de rire entretemps. Donc avoir une réponse définitive ne serait pas déplaisant. Il aimait en savoir plus sur les gens, quels qu'ils soient, même si les évènements l'intéressaient plus, pour peu qu'ils soient aussi mystérieux que ce qui arrivait en ce moment sur l'île. Etait-il au courant, d'ailleurs ? Sans doute pas. Enfin, même si il ferait un piètre informateur, il demeurait potentiellement intéressant.

"Par contre, si tu n'aimes pas la pluie, tu devrais faire tes valises. L'automne approche, il va pleuvoir des trombes…"

C'était peu dire. Lui appréciait particulièrement la saison, mais beaucoup faisaient l'erreur de quitter leur pays vers la fin de l'été pour profiter d'un voyage sous un soleil... masqué par de lourds nuages et des pluies chaudes.  
Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Tomy Hawk
Débutant
avatar
Masculin Age : 19
Messages : 102
Date d'inscription : 23/08/2015

Âge du personnage : 20 ans.
Métier / Études : Rien à signaler.
Niveau : 20.
Team active :

Sata
Malosse ♂ – Torche - Timide

Dino
Nidorino ♂- Point Poison - Jovial

Laiz
Vigoroth ♂ - Esprit Vital - Jovial

Kodoku
Absol ♂ - Chanceux - Rigide

Aria
Mustébouée ♀ - Glissade - Mauvaise

Misuto
Spiritomb ♂ - Pression - Assuré



MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Dim 30 Aoû - 22:31





« La première impression n'est pas forcément la meilleure»


Qu’est-ce que tu fais lorsque ton interlocuteur est perdu dans un rire personnel que tu ne comprends et de plus ne t’écoute pas parler. Honnêtement, pour le Blanc, c’était difficile de comprendre pourquoi Milan rigolait au lieu de se vexer, ou d’être étonné ou de faire une épique face. Mais bon comme l’être humain reste toujours aussi imprévisible, il se retrouva donc dans une situation qu’il n’aurait pas cru arriver. Fronçant les sourcils, finalement Tomy décide de le laisser se calmer avant de continuer leur discussion. Il avait bien remarqué que sa dernière phrase avait été soufflée dans le vent, mais gentil comme il est, il ne s’en formalisa pas plus que ça. Au contraire, il attendit patiemment. Finalement, il peut être cool quand même. Quand il veut. Lorsqu’il entendit les excuses du rouquin, il fut assez surpris. Il est vrai que pour le coup, il ne s’y attendait réellement pas. Puis l’accueil qu’il lui avait fait avait tout de même était cool. Il ne pouvait pas non plus demander un tapis rouge, une ombrelle, et un cocktail pour accompagner le tout.

« - Oh mais tu n’as rien à te reprocher hein ! »

Si ça devait être la faute de quelqu’un c’était de la sienne car il avait clairement adopté une attitude complétement non adapté pour la ville. Mais bon, il était assez content de voir que Milan a côté était quelqu’un de simple qui n’avait pas l’air de se formaliser de tout et n’importe quoi. Au contraire, il souriait gaiement. Si ça ce n’était pas croquer la vie à pleine dent… Et en plus il faisait de l’humour derrière ! Que pouvait-il vraiment lui reprocher à ce gars-là. Ouaip, pour l’instant, il l’aimait bien. Mais bon, il ne comptait pas garder cette pièce puisqu’il n’avait absolument rien fait pour pouvoir la gagner. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Ok, on met ça dans un contexte d’une petite pièce et pas de cent euros ou plus mais quand même. Question de principe. Il fouilla sa poche et attrapa le petit cadeau qu’il lui avait fait sans vraiment réfléchir et lui tendit dans le but de la lui rendre.

« - Je sais que ce n’est pas une grande perte pour toi, mais bon, je n’ai rien fais qui puisse justifier le fait que je la garde, alors je te la rends. »

Il sourit gentiment. En vrai, il était content de pouvoir se reconnecter avec des gens car depuis la mémé de l’avion, et la secrétaire calme plat. Là, il avait trouvé quelqu’un, ou plutôt on l’avait trouvé, et cette personne s’intéressait un peu à lui puisqu’elle voulait savoir d’où il venait. Au vue des questions et de l’attitude de Milan, le Blanc pouvait supposer se trouver avec quelqu’un de vraiment curieux. De profession ou non, il ne savait pas mais qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire après tout.

« - Je viens d’Angleterre, plus précisément du plein centre de Londres. »

C’est vrai que c’est de là qu’il venait, et c’est aussi là qu’il avait toujours vécu. Comme quoi, autant de changement, c’était vraiment un exploit pour lui. N’ayant jamais bougé de sa courte vie, les coutumes que les Enoliens pouvaient adopter n’étaient pas trop compréhensible pour lui. Il savait qu’il s’y habituerait mais pour l’instant, il ne pouvait pas s’empêcher de juste les trouver bizarres. Voilà la logique de Tomy. Cependant, lui aussi avait envie d’en savoir plus sur son interlocuteur puisqu’il l’intéressait. Première rencontre officielle sur l’île, et il tombait sur un type cool et pas con comme ses pieds.

« - Et toi ? Je me doute que tu n’es pas d’ici suite à ce ‘quiproquo’ mais tu m’as l’air de bien connaître l’île non ? »

La petite précision que lui apporta le musicien le fit sourire. Ah la pluie, ce n’est pas qu’il ne l’aimait pas. Non loin de là, il avait toujours vécu avec. Il en profitait donc lorsqu’elle était absente, c’est tout. En totale honnêteté, être tout mouillé ne le dérange pas plus que ça et sauter dans les flaques le fait rire comme un débile alors non, ce n’est certainement pas la pluie qui le fera quitter cette île. Il en faudra plus pour le virer d’ici, foi de Tomy !

« - Oh ne t’inquiète pas pour moi. La pluie ne me fait pas peur. Tant que l’on peut marcher un peu partout, ça ira. »

Il sourit de nouveau avant de poursuivre.

« - Donc tu es bien de l’île alors… Tu pourrais m’apprendre à me diriger par ici alors ? »

Il se retint de préciser qu’il en avait juste plus qu’assez de se perdre dans cette ville alors qu’elle n’était même pas si grande que ça. Alors si quelqu’un pouvait jouer le guide ne serait que pour lui donner le chemin vers un autre endroit, il ne dirait certainement pas non. Il allait devoir apprendre à se repérer et à mieux lire une carte car pour l’instant, c’était vraiment, vraiment mal barrer pour bouger tout seul.

Spoiler:
 

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Jeu 3 Sep - 21:22


La première impression n'est pas forcément la meilleure…
Bon, au moins il ne lui en voulait pas. Ce qui rassura, une fois de plus, Milan. Bon sang, ce n'était pourtant pas son genre de se fier aux apparences, bien au contraire ! Mais il aurait désormais l'occasion de corriger le tir, puisque la conversation continuait. Tomy décida d'ailleurs de lui rendre la pièce. Pas que ce soit une grande perte pour le roux, comme son interlocuteur le disait si bien, mais c'était sympathique à lui de la lui rendre. Au moins, on ne pouvait pas lui reprocher de profiter de la gentillesse naturelle du Rainbird, même si celui-ci n'aurait personnellement pas de problèmes à la lui laisser. C'était bien ce qu'il lui avait dit, non ? Et le rouquin n'était pas versatile.

Hawk expliqua ensuite qu'il venait d'Angleterre. En entendant cela, Milan sourit. Eh bien, il y avait une chose sur laquelle il ne s'était pas trompé, au moins ! L'Angleterre... Ca devait être un beau pays, tiens. Très éloigné d'Enola, c'était le cas de le dire, mais si il avait l'occasion de le visiter un jour, Milan le ferait sans hésiter. Même si, pour le moment, beaucoup de choses le retenaient sur l'île. Pas de vacances pour les héros, aurait-il dit si il avait été un peu plus orgueilleux.

La pluie ne lui faisait pas peur ? Tant mieux, dans ce cas. Enfin, la plupart du temps, il faisait bon vivre ici, donc il ne devrait pas passer un séjour trop désagréable... Et il n'aurait d'autre choix que de s'y habituer de toute façon, le lieu était plutôt isolé. Si il avait eu de l'humour, il aurait pu dire que la raison pour laquelle ses cheveux avaient un couleur si vive et pour laquelle il avait des taches de rousseur était qu'il avait fini par rouiller après avoir passé trop de temps sous la pluie. Mais ce n'était pas le fort de Milan, faut croire.

Chose étonnante, il lui demanda ensuite de l'aider à se diriger. Alors qu'il venait de mentionner qu'il n'était pas passé par Amanil depuis plusieurs années ? Le choix du guide était pour le moins hasardeux. Si ça se trouve, ils allaient finir tous les deux perdus ici. Cela dit, Milan n'avait aucune raison de refuser non plus. Il s'était reposé cinq minutes, et comptait repartir bientôt arpenter les rues d'Amanil, alors pourquoi pas ? Sans compter que c'était le moins qu'il pouvait faire. Aider son prochain, ça avait toujours été son truc. Si ledit prochain était un minimum sympathique quand même.

"Pas de souci. Mais je ne suis pas passé par ici depuis un bon moment, comme je te l'ai dit."

Mieux valait prévenir que finir sous le flot de reproches d'une drama queen injuste et dépourvue de la moindre objectivité, perspicacité et, surtout, du moindre bon sens quant au choix d'un guide, comme disait le proverbe. Pas que Milan ne croie que Tomy puisse agir comme ça, mais qui sait ? Tout le monde avait des réactions imprévisibles. Le rouquin, pensant cela, se releva, remettant sa guitare sur l'épaule qui n'était pas occupée par Hermès.

"Alors, où veux-tu aller ? Je connais les endroits les plus... importants de la ville, disons, même si je me fie surtout aux panneaux, comme tout le monde en fait..."

Il partit d'un petit rire nerveux.

"Je ne suis pas d'une grande aide, désolé, mais je ferai de mon mieux. On devrait commencer... par là", dit-il en indiquant d'un signe de tête leur droite.

Il espérait que le blanc n'était pas contre un peu de conversation pendant le trajet. Non que Milan ne respecte pas le contraire ou qu'il ait un besoin absolu de parler, mais ça l'aiderait au moins à oublier la chaleur et le poids sur ses épaules.
Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Tomy Hawk
Débutant
avatar
Masculin Age : 19
Messages : 102
Date d'inscription : 23/08/2015

Âge du personnage : 20 ans.
Métier / Études : Rien à signaler.
Niveau : 20.
Team active :

Sata
Malosse ♂ – Torche - Timide

Dino
Nidorino ♂- Point Poison - Jovial

Laiz
Vigoroth ♂ - Esprit Vital - Jovial

Kodoku
Absol ♂ - Chanceux - Rigide

Aria
Mustébouée ♀ - Glissade - Mauvaise

Misuto
Spiritomb ♂ - Pression - Assuré



MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Dim 6 Sep - 17:55





« La première impression n'est pas forcément la meilleure»


Pour le coup, quand quelqu’un accepte une proposition, on peut être content, sourire, voilà, tout le monde est content. Sauf que là dans ce cas présent, Tomy était plus qu’heureux. Fini les tours en rond dans la ville pour rien. Fini de se perdre dans un verre d’eau ! Le soulagement, c’était exactement ce qu’éprouvait le Blanc. Il faut dire que sa fierté en avait pris un bon coup lorsqu’il avait avoué à Milan qu’il ne cessait de se retrouver dans des endroits déjà-vus qu’il ne voulait justement plus revoir. Ah ça, à chaque fois qu’il devrait retourner dans Amanil (s’il s’en échappe un jour) pour une raison quelconque, il était fort probable qu’il est une impression de déjà-vu dans chaque quartier, pour chaque maison. Bon peut-être pas chaque pierre, ce serait un peu pousser la chose. Mais dans l’idée, il était sûr d’avoir au moins traversé la rue le menant à ce banc au moins 6 fois. Avant la 7eme, il avait décidé de finalement s’y poser.

Alors bon, même si le Rouquin lui précisait qu’il n’avait pas mis les pieds dans la ville depuis un moment, au moins il était déjà venu. Et par le passé, il avait déjà du devoir se repérer dans ce dédale pour aller où il le souhaitait. Dans tous les cas, ce serait toujours mieux que ce que le garçon pouvait faire tout seul. Rien que pour ça, il serait prêt à le suivre n’importe où. C’est fou ce que l’on peut faire une fois désespéré. Il aurait pu tomber sur un psychopathe qui l’aurait emmené loin de la ville qu’il aurait suivi sans rien dire. Peut-être même en courant en plus. Finalement, Milan se releva, remettant sa guitare en place, et s’intéressa alors à la destination de Tomy. Si le garçon allait lui répondre, la fin de la phrase le choqua. Et pas qu’un peu.

« - Mais tu les vois où les panneaux ? J’ai l’impression qu’il y en a un dans chaque quartier donc autant dire presque inexistants ! J’aurais besoin de lunettes ? »

Ou alors, il fallait juste qu’il soit assez débrouillard pour apprendre à suivre une direction donnée. Seulement, tout ce pour quoi il était doué pour l’instant était râler. Sur l’organisation de la ville, le manque d’informations, les panneaux quasi-inexistants. Alors que tout habitant normal allait savoir ou aller lui, bah il ne savait pas. D’ailleurs il n’avait pas prévu de visiter quelque chose de précis mais il avait au moins voulu découvrir quelque chose de nouveau. Jusque-là, il avait vu des rues, et un banc. Milan ne comptant pas étant un être humain.

Finalement, alors que le Rouquin choisissait une direction à prendre, le Blanc se leva du banc à son tour, et le Malosse se posta fièrement à ses côtés. C’est là que Tomy remarqua la taille de son interlocuteur. Ce dernier était beaucoup plus grand que lui donc plus de dix centimètres. Chose qu’il n’aimait pas du tout. A cause de ça, il allait devoir éviter de marcher à côté de lui pour éviter qu’on les prenne pour deux frères qui se baladent ensemble. Le Roux veillant sur le Blanc. C’était quelque chose qu’il n’appréciait pas. Si seulement mère nature lui avait fait plaisir et lui avait fait don d’une taille correcte. Maintenant debout, il allait devoir relever la tête s’il voulait pouvoir le regarder pendant qu’il parle. Trop génial. Il grommela un petit :

« - Je te suis. »

Il traîna des pieds. Oui, sa taille était un sujet assez sensible et bien que Milan n’ai aucunement fait exprès d’être grand, Tomy ne pouvait s’empêcher de râler. Encore. Cependant, il fronça les sourcils en voyant le chemin que leur faisait prendre ce guide improvisé. Il était déjà passé par là, mais le choix de passer de ce côté n’avait jamais abouti au final puisqu’il n’avait pas réussi à atteindre un endroit important. Il décida néanmoins de faire partager cette information au cas où le rouquin aurait simplement commis une erreur.

« - Hum, tu es sur de vouloir aller par-là ? J’ai fini par revenir ici en passant par là… M’enfin, c’est que je n’ai pas trouvé de panneaux, mais si tu connais à peu près alors tout s’arrange. »

Surement qu’il avait dû tourner seulement à gauche ou à droite pour revenir à la base.  Si le Rouquin le sortait de là, foi de Tomy, il lui paierait un café. Oui, les repas sont trop chers pour ses petites économies. Bon au pire, il pouvait aller jusqu'à ajouter un petit gâteau avec.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Mer 9 Sep - 21:29


La première impression n'est pas forcément la meilleure…

Bon, première chose à noter, Tomy râlait beaucoup. Ce qui ne dérangeait pas vraiment Milan, merci à sa patience légendaire... Cela dit, il mentionna également être passé par l'endroit vers lequel Milan se dirigeait, à savoir le quartier de la technologie. Lui s'était dit que ça pourrait être intéressant pour un nouvel arrivant de passer par là, sachant que lui-même avait quelque chose à vérifier. Quelques temps plus tôt, une marche avait eu lieu par ici, et si il n'avait pas eu l'occasion d'y participer, il avait entendu dire qu'elle avait mal tourné. Morts, blessés... il n'en avait entendu que des rumeurs et ne croyait jamais les bruits qui courent, aussi il voulait vérifier par lui-même ce qui se passait ici. Il faudrait sans doute faire part de ses informations à la Résistance de Baguin, si il les croisait, et surtout si c'était assez important ou nécessaire. Ils devaient aussi être au courant de l'histoire, bien évidemment, mais peut-être qu'un compte-rendu de l'état des lieux quelques semaines après l'incident serait utile.

Le rouquin baissa les yeux. Alors il comptait vraiment rejoindre la Résistance ? Non, il n'en était pas sûr. Pour l'heure, il devait se forcer à garder ses observations pour lui-même. Peut-être que sa famille pourrait l'aider concernant ce choix... Il leur faisait confiance, après tout. May ne serait pas d'accord, mais son aînée ? Qui sait. Ca faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vue. Complètement plongé dans ses pensées, il en oublia presque le blanc à ses côtés.

"Ah, tu es sûr ? Je ne sais pas trop où tu es allé, donc bon..."

Tomy n'avait pas précisé d'endroit précis, alors il n'avait plus qu'à se plier au bon vouloir de son guide, si on pouvait appeler ça ainsi... Bien évidemment, Milan ne comptait pas le traîner comme un boulet, et si il voulait changer de direction, libre à lui de lui en faire part. Mais bon, si ils étaient d'accord sur la destination, ce n'en était que mieux, non ?

"Alors... J'allais vers le quartier de la technologie. C'est un endroit incroyable, tout y est immense et riche... Je me suis dit que ce serait pas mal pour une première visite !"

De toute façon, le quartier demeurait un incontournable et, si la ville en elle-même était plutôt jolie, en omettant bien sûr l'omniprésence du Régime, il était de loin le plus beau et attractif. On y trouvait après tout la Grande Maison, ce n'était pas rien ! En songeant à la bâtisse, le rouquin pensa à sa soeur adoptive. Ah, May... Il avait toujours du mal à se faire à l'idée qu'elle en avait tant vécu. Bien sûr, il était là pour l'aider, mais il espérait être à la hauteur. Lui n'avait jamais eu une vie aussi... hors du commun, dans tous les sens du terme. Passer d'une vie de luxe et de joie à celle d'une réfugiée devant masquer son identité... Enfin, pensa-t-il en se tournant de l'autre côté, c'était toujours préférable au sort de certains, vivant dans la pauvreté extrême.

"De toute façon, poursuivit-il, de ce côté, c'est les bidonvilles. Entre autres, la raison pour laquelle je t'ai pris pour un SDF ; les pauvres ne manquent pas ici. J'ai bien essayé de leur filer une pièce à eux aussi, mais j'ai failli me faire voler mon trench et mon portefeuille. De toute manière, je ne suis pas capable de les aider réellement..."

Oui, il était naïf au point d'aller dans un lieu puant l'horreur, la mort et la maladie. Oui, il avait failli se faire voler comme un amateur. Mais il voulait aider, n'était-ce pas noble ? Même si il savait, comme il le disait si bien, que c'était tout à fait inutile. Il avait tout de même une once de modestie, suffisante en tout cas pour admettre qu'il ne pouvait pas régler la misère du monde.

"On peut s'y risquer, si tu veux, fit Milan en riant. Mais je doute que tu en aies envie. Sinon, qu'est-ce qu'il y a... Si tu viens d'Angleterre, tu as dû venir par avion, pas en bateau, c'est quand même super loin. Alors le port, peut-être ? L'air marin fait toujours du bien !"

Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Tomy Hawk
Débutant
avatar
Masculin Age : 19
Messages : 102
Date d'inscription : 23/08/2015

Âge du personnage : 20 ans.
Métier / Études : Rien à signaler.
Niveau : 20.
Team active :

Sata
Malosse ♂ – Torche - Timide

Dino
Nidorino ♂- Point Poison - Jovial

Laiz
Vigoroth ♂ - Esprit Vital - Jovial

Kodoku
Absol ♂ - Chanceux - Rigide

Aria
Mustébouée ♀ - Glissade - Mauvaise

Misuto
Spiritomb ♂ - Pression - Assuré



MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   Dim 13 Sep - 18:27





« La première impression n'est pas forcément la meilleure»


En observant autour de lui, finalement il pouvait finalement se rendre compte du potentiel de la ville qui l’accueillait depuis son arrivé. Tout était très beau dans la rue plus il suivait le brun. Il n’avait pas du tout vu cet aspect-là de la grande cité. Au final, il n’avait rien vu du tout. Puisqu’il redécouvrait tout. Milan semblait savoir où il le menait alors Tomy ne posait pas de question et se taisait se contentant d’observer. C’était quelque chose qu’il savait faire. Il se rendit alors compte qu’il avait précisé à son « guide » qu’il était déjà passé par là alors que c’était loin d’être le cas. Il avait seulement pris la première rue puis avait fini par atterrir autre part. Il lui semblait alors que Milan pensait alors qu’il voulait changer de direction. Il s’empressa donc de préciser que ce n’était pas ce qu’il avait voulu dire précédemment.

« - En fait, je crois que j’ai pris la même première rue que maintenant, mais j’ai dû tourner là où il ne fallait pas puisque je n’ai pas posé un seul pied ici. »

Ouais, ça il en était sûr. Il était clairement en terre inconnu, et c’était affreusement gênant de dépendre de quelqu’un de la sorte. A cet instant précis, il se sentait comme le petit idiot de la classe à qui on fait les devoirs. Sauf que là, c’était pour se repérer. Il était bien conscient que ce n’était pas la meilleure image de lui qu’il pouvait offrir, pourtant il ne pouvait pas faire semblant que tout allait bien puisque le rouquin remarquerait bien à un moment que ce n’était que mensonges. Il écoutait attentivement ce que le musicien pouvait lui dire sur leur direction. Autant être bon élève. Le quartier de la technologie… Il y avait un quartier comme ça ici ? Première nouvelle. Ah si, sur un panneau, il avait dû le voir, mais n’avait pas trop prêté attention à tout ça. Demain, il irait s’acheter un guide touristique pour savoir un peu ce qu’il y avait à faire.

Il continuait de suivre l’homme, et absorbait toutes ses paroles. Il était très intéressé par ce qu’il pouvait lui raconter et il ne s’en cachait pas. Donc il avait réussi à se retrouver dans les bidonvilles. Heureusement qu’il ne s’était rien fait voler ! Car aux dires du rouquin, ce n’était pas forcément le meilleur des lieux où rester quand on n’est pas de l’île. Remarque, s’il l’avait pris pour un sans-abri, les autres avaient dû en faire autant. Puis bon, il avait le chien qui allait avec aussi. S’il s’était retrouvé en face de lui-même il aurait surement eu les mêmes pensées. C’est grave d’en arriver à penser ça de soi quand même.

« - Remarque j’aurais été un SDF, j’aurais été ravi que tu me donnes cette pièce. Pas pour sa valeur mais pour le geste. Après, c’est vrai que comparé à un portefeuille entier, ce n’est pas assez… »

Cependant pour que quelqu’un en arrive à être désespérer au point de voler ceux qui tentent d’aider, c’est vraiment toucher le fond.  Milan avait absolument raison en affirmant qu’il n’avait surement pas envie d’y remettre les pieds. Apprendre tout ça l’avait réellement refroidi. Lorsqu’il s’était installé là, il n’avait pas réellement fait attention à tout ce qu’il y avait autour et cela aurait pu mal se terminer s’il n’était pas aussi « peu présentable ». Mais il restait tout de même dur d’en vouloir à une personne qui tente de se battre pour survivre. C’est très dur de gérer ce genre d’émotions contradictoire, la colère contre la pitié. De toute façon, aveugle comme il était, il n’avait rien vu. Comme il n’avait pas vu non plus de panneaux. Comme quoi, être insouciant peut parfois éviter des sueurs froides.

Décidément, il ne pouvait absolument pas dire que le musicien n’était pas observateur. Depuis le début, il ne cessait de faire de petites suggestions qui s’avéraient être juste sauf pour le look, mais ça c’était sa faute. Il avait en effet pris l’avion, et ses joues s’en souviendraient toujours. Pourquoi la mamie à côté de lui ne lui avait pas offert de gâteau au lieu de lui tirer les joues. Affreux souvenirs qu’il ne voulait pas revivre, il grimaça sans pouvoir s’en empêcher.

« - Tant qu’on évite l’aéroport et les bidonvilles tu peux faire ce que tu veux de moi, je te suis. Tomy tilta alors à ce qu’il venait de dire et déglutit avant de vite poursuivre évitant tout malentendu. Enfin par ce que tu veux, j’entendais où tu voulais aller pas des choses… Fin tu as compris ! »

Pour une fois, est-ce qu’il ne pouvait pas essayer de ne pas faire de gaffe ? Parce que là, ses propos pouvaient être mal interpréter… Après le SDF, il n’avait aucunement envie de jouer au gay en manque, et pourtant avec ses joues qui commençaient à vraiment devenir d’un rouge pourpre, il devait vraiment donner mauvaise figure. Il ne savait pas trop comment se sortir de là sans pour autant s’enfoncer plus. Il opta donc pour la solution qui lui paraissait la plus sécuritaire.

« - Tu… Tu disais le port donc ? »

Allez, on fait comme si tu n’avais rien entendu, et c’est réglé. Sinon, Tomy n’aurait plus qu’à aller se terrer dans un trou et attendre que la terre arrête de tourner pour en sortir. Youpi.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan   

Revenir en haut Aller en bas
 

La première impression n'est pas forcément la meilleure | pv. Milan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vêtement pour la pluie (car il pleuvra forcément)
» (Havre-Libre) Dieppe, L'auto… pas forcément
» Un vélomobile, c'est forcément une carrosserie... oui, mais laquelle ?
» Les débuts du dressage à l'obstacle...
» Quel pneu avant pour le sec (comme en ce moment!) mais pas forcément caillasse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil-