« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Le prix de la liberté [OS-Evolution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aria B. Cordélia
Débutant
avatar
Féminin Messages : 211
Date d'inscription : 06/04/2015

Âge du personnage : 24 ans
Pseudonyme(s) : 1. Brooke (Championne)
2. Fishy (résistance)

Niveau : 50
Team active : ♥️
<>
Léviator ♂ - Océan - Intimidation - Rigide - CT Tonnerre - @Léviatorite

Némélios ♂ - Malik - Tension - Mauvais - CT Surchauffe et CT Vibroscur - @Ceinture Force

Zéblitz ♂ - Hendrix - Motorisé - Prudent - CT Surchauffe - @Charbon

Capidextre ♀ - Alice - Ramassage - Joviale - MT Sabotage - @Pierre Dure

Nymphali ♀ - Marie - Joli sourire - Pressée

Dardargnan ♂ - Lewis - Essaim - Sérieux


Team spécifique :

Momartik ♀ - Blanche - Rideau Neige - Assurée

Amagara Shiney ♀ - Zalha - Peau Gelée - Modeste

Lokhlass ♂ - Neptune - Jovial - Coque'armure



MessageSujet: Le prix de la liberté [OS-Evolution]   Lun 28 Déc - 15:38


Le prix de la liberté

OS - Evolution de Bonnie




Trois jours. Trois longs jours dans ce merdier. Trois longs jours à ne faire que manger, se doucher et recevoir d’autres photos de ma mère adoptive enceinte. Plus j’en reçois, je me dis que c’est peut être vrai. Si ma mère m’en a caché l’existence, c’est qu’il y en a une raison. Elle ne me disais pas grand-chose sur elle-même. Ces photos ne devraient même pas m’étonner. Après tout, elle a été enceinte en 1990. Peut-être a –t’elle fait une fausse couche et que son copain ne s’en n’est pas remis ? Peut-être est-il mort pendant la guerre ? Impossible, ma mère m’en aurait parlé. Ça peut être tout et rien à la fois. Ces photos ne me disent vraiment rien. Enfaîte, je crois que je ne comprends rien. Rien du tout. Pourquoi moi ? Sérieusement, qu’est-ce qu’on me veut ? Moi, je ne suis qu’une dresseuse pokémon qui veut retrouver sa mère. Je n’ais fais de mal à personne. Ce n’est pas dans ma nature. Je commence sérieusement à perdre espoir. Heureusement, Clyde, à son réveil, s’est de suite calmé et s’est excusé. Je le comprends parfaitement, déjà qu’il a failli me tuer au désert, ça ne me surprend pas du tout. J’aimerai tellement faire sortir Océan, je sais qu’il aurait l’idée de tout défoncer comme Clyde mais il ne rentrerait même pas dans cette chambre. J’ai de la chance d’avoir d’autres compagnons. Rêve s’occupe de Clyde en le faisant rêver d’une vie parfaite, Pijako essaie de trouver une sortie au plafond, Elvis tente de savoir quelles sont ses nouvelles capacités depuis son évolution et les autres me donnent chaud. J’hydrate toutes les heures Trésor pour ne pas qu’il s’affaiblisse. Le pauvre, lui qui est habitué à l’eau et au froid. Bonnie, Marie et Blanche m’aident dans toutes les tâches que je peux faire même s’il y en a pas beaucoup. On a trouvé deux bouches d’aérations, l’une entre les WC et la baignoire et une autre tout en haut du plafond. Impossible donc d’accéder à la deuxième. Les bouches sont trop petites, Marie pourrait y rentrer mais je n’ai pas envie qu’elle se blesse ou qu’elle fasse de mauvaises rencontres.

-Elvis ! Qu’est-ce que tu…

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase que mon Ouvrifier Chromatique utilise sa poutre comme une tête de bélier et la frappe contre le mur. Après un grand « Boum » suivit d’un nuage de poussière, un large trou apparait sur le mur et crée de grands fissures sur tout le mur. A ce moment là, je suis juste choquée. Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt ? Plutôt que de moisir ici, je serai peut être déjà dehors à l’heure qu’il est. Si l’inconnu m’a laissé mes pokémons, c’est qu’il ne les jugeait pas capable de faire ce genre de choses. Même moi je ne savais pas qu’Elvis allait évoluer. Mon regard se pose alors sur Bonnie. Elle peut créer des tunnels rien qu’avec ses griffes. Oh que je suis conne !

-Elvis, tu es un génie ! Ne perdons pas plus de temps.


Je décide de faire rentrer le maximum de pokémon que je peux dans leur pokéball. Même si la destruction partielle du mur a dû alarmer mon ravisseur, je ne pense pas qu’il soit utile que tous mes pokémons soient présents. Seuls restent Clyde, Bonnie et Elvis car je n’ai pas leur pokéball. Et puis, ils sont des gardes du corps de tailles ! Maintenant que je sais que je peux utiliser Bonnie et Elvis pour me faire un chemin, je n’hésite pas une seconde. On se retrouve plusieurs fois confrontés à des murs de roches. Pas de doutes, soit nous sommes à six pieds sous terre soit nous sommes à l’intérieur d’une des deux montagnes qui composent Enola. J’espère de tout mon cœur être dans celle du nord, sinon, il faudrait refaire le même chemin. Bonnie trace un tunnel devant nous et essaie, tant bien que mal, de trouver une sortie. Quelque fois, Elvis l’aide pour creuser. Rapion, lui, reste à l’écart. Je crois que depuis sa scène de panique dans la pièce, il n’ose plus faire grand-chose.

-Bonnie, est-ce que tu sens quelque chose ?

Ma Rototaupe semblait vouloir partir sur la gauche. Nous la suivons calmement, pas la peine de se précipiter. Elle creuse encore quelques mètres avant de tomber sur du métal. Quelque chose se tient ici, peut être une autre bouche d’aération. Bonnie laisse place à Ouvrifier qui tape dedans avec sa poutre. Ce pokémon est juste fabuleux. Je ne regrettes pas du tout de l’avoir capturé. Il ne m’apporte que des bonnes choses. Je sens qu’en combat, il ne doit pas se ménager. Je passe ma tête dans le trou qu’Ouvrifier a fait. C’est une autre pièce comme la mienne qui se trouve de l’autre côté, elle n’est faite qu’en métal. A l’autre bout se trouve quelqu’un, il est assis sur le lit.

-Coralie ?

Je n’arrive pas à voir sa tête, je ne vois que des cheveux blonds. Elle remet son casque avant de se retourner. Elle se lève mais l’Alakazam apparait et elle s’effondre au sol sans que je sache ce qu’il s’est passé. Je rentre en trombe dans la pièce et avance dans sa direction avant de me prendre une baie vitrée en pleine face. Mon nez saigne mais ça va, rien de cassé. Le pokémon psy de l’inconnu téléporte Coralie je ne sais où. Je me retrouve donc seule face à ce pokémon et cette saleté de baie vitrée. Mon Rapion arrive vers moi et tente de briser la glace avec des coups de pics bien placés. Elvis tente la même chose mais sans résultat. Pourtant, il a une force extraordinaire. L’inconnu apparait derrière cette baie. Le lâche ! Je ne vois toujours pas son visage. J’en ai marre ! Il fait les cent pas avant de parler.

-J’ai cru que tu allais pourrir dans ce trou à Rattata jusqu’à ce que quelqu’un ne te trouve.

Il semble être fier de ce qu’il dit. Alors, tout ceci était prévu. L’évolution d’Elvis, la destruction de l’un des murs, la construction de tunnels par Bonnie et enfin, notre arrivée ici. Je n’y comprends encore moins. Pourquoi, pour qui, comment, où…

-Bien. Il est temps maintenant de faire tes preuves. Tu ne combattra pas mon Alakazam pour l’instant. Il est beaucoup trop fort et trop rapide pour une gamine comme toi. Tu va donc devoir vaincre l’un de tes rivaux.


Le gros piaf de Coralie apparait de notre côté de la baie vitrée. Il ne comprends même pas ce qu’il se passe. Pour moi, à cet instant, il ne faut pas agir. Peut être que le Corboss veut être notre allié le temps de sortir. Mais le problème c’est que Rapion est trop réactif et comment déjà à l’attaquer. Le Corboss répond à ces attaques, ce qui énerve Elvis qui s’attaque, lui aussi, à lui. Je me frappe la tête avec la paume de ma main. Pourquoi faut-il que les garçons mettent toujours leur fierté en premier plan ? Heureusement que Bonnie est là, à côté de moi. Mon Ouvrifier se fait envoyer contre le mur tandis que Rapion s’accroche au dos de l’oiseau pour lui asséner plusieurs piqures. Qu’ils sont cons ! Ce combat qui ne mène à rien, c’est ce que voulait l’inconnu qui s’éclate derrière moi.

-Attention !

Alors que je ne m’y attendais pas, Elvis évite l’attaque du Corbeau noir qui vient planter ses griffes sur moi. Je me retrouve le ventre en sang. Je me replis sur moi-même tellement que la douleur est grande. Je vois alors le Corboss tituber, le poison que lui a injecté Clyde commence à faire effet. Elvis l’attaque une bonne dizaine de fois puis Bonnie décide de passer à l’action. Elle le bombarde de coups de griffes grâce à son attaque Tranche puis utilise éboulement pour l’achever. Quelques roches viennent le frapper en pleine tête. C’est bon, c’est terminé. Le Corboss est hors-combat pour l’instant. Je me retourne difficilement vers mes pokémons. Rototaupe est fatiguée, elle fait un pas puis une lumière aveuglante vient éclairer la pièce. Son corps prend en volume et ses griffes deviennent de plus en plus grosses. Elle évolue. Malgré la douleur, je sourie. Tous mes pokémons évoluent pour me protéger. Tous ! Je suis si fière d’eux.

-Merci…

Je me sens sombrer dans un sommeil dangereux. Je tente sans trop de succès à garder mon esprit en place. L’Alakazam apparait devant moi. Puis plus rien. Je ne sais plus où je suis ni même si je suis encore vivante. Je ne comprends vraiment pas ce qu’il m’arrive. Ces deux inconnus qui interviennent dans ma vie, pourquoi ? La première est gentille avec moi tandis que le deuxième semble vouloir ma mort. J’espère être sortie de ce trou. Oh, que je l’espère !


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le prix de la liberté [OS-Evolution]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grand Prix Voie de la Liberté (43 km): 8 mai 2014
» Van cheval liberté pullmann
» grosse promo air evolution
» Evolution de la chasse
» Augmentation du Prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil-