« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Intrigue #1 - Les Adieux d'une Héroïne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zekrom
Administratrice Fondatrice
avatar
Féminin Messages : 4024
Date d'inscription : 19/06/2013


MessageSujet: Intrigue #1 - Les Adieux d'une Héroïne   Mar 9 Juil - 17:27

LES ADIEUX D'UNE HÉROÏNE
Intrigue Première

En ce mardi matin ensoleillé du 7 juillet, une foule monstre s'est amassée dans la Grande Place Publique d'Amanill, capitale de l'île d'Enola. Un soleil de plomb martèle ces gens immobiles alors que midi approche. Ils se sont amassés ici, silencieux, solidaires, dans le but de présenter leurs adieux à cette femme qui vient de monter sur l'estrade.

Ce matin du 7 juillet, Eliza Turnac, ex-présidente de ce pays connu dans le monde entier pour sa grande Compétition annuelle, a été emmenée au coeur même de la grande ville, sous le regard de milliers de personnes. Cette femme du début de la cinquantaine semblait amaigrie et fatiguée, mais son regard brillait d'une lueur rassurante alors que certains habitants soufflaient son nom avec inquiétude. L'ex-présidente était prisonnière du Régime, nom donné à la nouvelle dictature mise en place il y a cinq ans, depuis le coup monté qui l'a destituée. Cette première parution publique en cinq longues années en a ému plus d'un et les larmes étaient aux rendez-vous alors qu'on la menait vers le centre de la Place Publique. Une fois sur l'estrade, on a fait part au public de la charge qui pesait contre elle: haute trahison. On a mené Mme Turnac vers la potence. D'une voix forte pour une personne si frêle, elle a tenu à s'adresser une dernière fois aux Enolians qui l'ont autrefois tant aimé. Je vous rapporte aujourd'hui en primeur ses dernières paroles prononcées alors qu'on enfilait la corde autour de son cou:

«Adieu, mes frères, mes soeurs. Adieu, peuple d'Enola. Je m'en vais en ce jour, mais je resterai, toujours, là où la liberté et l'égalité brûle encore dans vos coeurs. Debout, Enola. Debout. Debout, Enola, debout...»

Cet air a rapidement contaminé la foule qui s'est mis à le scander, malgré la présence accrue des gardes du Régime. De plus en plus fort, ce cri du coeur s'est élevé sur la place bondée, jusqu'à devenir assourdissant. Les poings se sont brandis, les larmes ont coulé, encore et encore. Puis le corps d'Eliza Turnac est tombé, et avec lui la cacophonie. Un silence épais a recouvert la place et s'est poursuivit pendant plusieurs minutes. Les soldats s'affairaient déjà à retirer le cadavre et à le substituer du regard de la foule. En un instant, les gens se sont remis à crier ce chant entamé par l'ex-présidente: «Debout Enola, debout!». Le mouvement a embrasé à nouveau la foule, plus fort encore. Des coups de feu ont retentit à répétition, des corps sont tombés, des corps d'innocents. Des gardes ont été renversés, désarmés, battus par cette masse en colère. Les soldats n'ont cependant pas mis beaucoup de temps à se réorganiser et à briser l'émeute. Les gens se sont dispersés rapidement dans les rues d'Amanil.

Le bilan de cette journée: trois civils morts, une trentaine d'autres blessés et plusieurs gardes aux blessures mineures à sévères. Il s'agissait de la première révolte à Amanil depuis plus de trois ans.

Depuis l'île d'Enola,
Votre dévouée Azmitia.


POINTS IMPORTANTS À RETENIR

• Le matin du 7 juillet dernier, l'ex-présidente de l'île d'Enola, Eliza Turnac, a été mise à mort par pendaison sur la Grande Place Publique d'Amanil, devant une foule de plusieurs milliers de personnes.
• Le discours prononcé par la victime avant sa mort a provoqué une émeute qui a fait trois morts.
• Depuis cet incident, les actions de la Résistance se multiplient et se font de plus en plus violents.
• Cet incident coïncidait avec l'arrivée en masse de dresseurs venus de partout dans le monde pour les inscriptions de cette nouvelle édition de la Compétition annuelle.
• L'événement ne laisse personne indifférent. Les membres du Régime se sentent plus puissants que jamais, les Résistants crient vengeance et la population locale est terrorisée. De plus, beaucoup de Compétiteurs venus de l'extérieur découvrent la réalité de l'île, à laquelle ils ne s'étaient jamais attendus.
Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue #1 - Les Adieux d'une Héroïne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'intrigue numérique...
» ca fait mal adieux mon chien et repose en paix!!!!!!!!!!!!!!
» oldsmobile intrigue 1998
» conte d'adieu pour un ami
» Adieu mon papi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: Exploration Assurée :: VIE DU FORUM :: Intrigues du Jeu-