« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Cours, cours, petite flamme [PV Riku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Cours, cours, petite flamme [PV Riku]   Sam 18 Jan - 1:47


Rues d'Amanil, 17 janvier 2014, 23h45

Il était déjà tard. En ce soir d'hiver, il était l'heure où les rues d'Amanil sont teintées de noir, de gris et de bleu, où le ciel est une étendue marine sans étoiles et une lueur lunaire cachée par les nuages. Les quelques âmes encore réveillées, s'il en avait, auraient entendu les sirènes du Régime résonner dans l'étendue noire de la capitale. Comme à chaque soir en Amanil. Rien de bien inhabituel.

Un être attentif aurait toutefois pu voir une jeune fille, vêtue de noir, courir dans les rues de la capitale. Derrière elle, la sirène, l'affreuse sirène, toujours à sa poursuite...

Que Noel Matsumoto soit une cible des soldats du Régime ne datait pas d'hier. Bien qu'elle n'était pas membre de la Résistance à proprement parler, et de toute façon elle n'avait pas le temps pour ça, la dictature en place détestait tout autant ce qui ne représentait pas l'ordre absolu: les SDF, délinquants, meurtriers (sauf ceux à la solde du Régime, bien sûr). Elle avait donc l'habitude de courir dans les rues, elle connaissait la capitale - et ses cachettes - sur le bout des doigts.

Il semblait toutefois que, depuis le 1er janvier, les assauts du Régime contre elle étaient de plus en plus fréquents.

Étonnamment, cette fois, la délinquante était complètement innocente: elle s'était tout simplement retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment. Après avoir terminé son inscription in-extremis à la compétition, Noel s'était dirigée vers la grande place d'Amanil, dans le but de jeter un coup d'oeil à qui seraient éventuellement ses futurs adversaires, de tâter le terrain, en quelque sorte. Bon, elle ne s'était pas attendu à retrouver un combat de Coordinateurs, autrement elle ne s'y serait même pas pointée, c'était quoi l'idée d'un concours de beauté de Pokémon de toute façon? Elle n'était pas restée cinq minutes que, déjà, elle vit les gradins exploser. Les mêmes images qu'aux infos, mais en pire. Les pauvres âmes sur le lieu de l'explosion avaient les jambes et les bras arrachés, s'ils avaient de la chance. Les autres étaient si calcinés qu'ils en étaient noirs, du moins, les morceaux qu'il en restait. Une vue d'horreur s'il en était. Elle ne s'était pas fait prier pour prendre ses jambes à son cou, en partie par effroi, en partie pour éviter l'inévitable arrestation de masse. Depuis, elle était recherchée, tout autant que ceux qui avaient échappés à la rafle et dont ils soupçonnaient, de près ou de loin, de détruire l'ordre établi.

Une chose avait immédiatement frappé Noel lors de l'explosion: il n'était pas dans l'habitude du Régime de faire ce genre de rafle. Ils arrêtaient les gens pour toutes sortes de raisons idiotes, oui, mais jamais à ce point. Et, normalement, il n'y avait pas tant de morts que ça...

La jeune délinquante arrêta sa course dans une ruelle, à l'arrière d'une benne à ordures. La sirène retentit, de plus en plus fort, jusqu'à enfin disparaître. Ils étaient enfin partis, Arceus soit loué! Elle poussa un long soupir, enfin capable de reprendre son souffle. Alors que l'adrénaline s'estompait, elle réalisait de plus en plus sa faim, le fait qu'elle avait frois. Les soldats avaient beau être partis, mais Noel se devait de rester alerte - ainsi garda-t-elle les yeux ouverts et la main sur sa Pokéball. Au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Riku A. Nagel
Administratrice
avatar
Messages : 453
Date d'inscription : 08/01/2014

Âge du personnage : 22 ans, née un 29 septembre
Métier / Études : Championne Coordinatrice de Zazambes
Pseudonyme(s) : Miss Anarchy, Championne coordinatrice de Zazambes

Niveau : 66
Team active :

Bob - Bizarre - Sans Limite
★ Lance-Soleil


Tarja - Modeste - Contestation
★ Eboulement


Marilyn - Bizarre - Corps Gel
★ Vibrobscur


Janis - Discrète - Intimidation
★ Seisme


Lemmy - Hardi - Statik
★ Danse-Pluie


Floor - Naïve - Matinal
★ Ball-Ombre


Team spécifique : ★★

Jimmy - Discret - Essaim
★ Toxik


Ripper - Jovial - Brise-Moule
★ Tonnerre


Dio - Malpoli - Armurbastion
-
Li - Maligne - Force Pure


MessageSujet: Re: Cours, cours, petite flamme [PV Riku]   Sam 18 Jan - 11:43

Cours, cours, petite flamme



Mais bon sang quel bordel! Je ne voyais pas d'autres mots pour décrire le chaos qui s'était emparé du centre de la capitale d'Enola. Des sirènes qui retentissent, des gens qui courent partout, des petits soldats blancs qui jouent au loup avec les fugitifs. Ah, non, pour sûr, ce n'était pas une fête en l'honneur de mon débarquement ici! Dire que je sortais juste du centre des inscriptions. Au guichet la gentille dame commençait à me parler du tournoi du nouvel an qui a lieu sur la Grand Place, et puis nous avons toutes deux fait volte-face en entendant une explosion venant de ladite place. Oh, personne ne s'y attendait à apparemment... Les gens présent dans la sale d'attente restèrent prostrés en s'agglutinant devant les fenêtres, leurs regards horrifiés figés sur l’énorme colonne de fumée montant des gradins installés sur la place pour l'occasion. Merde alors... C'est tout ce que je puis articuler sous le coup de la surprise. Je pensais pas que le Régime pouvait faire des trucs pareils, j'veux dire, aussi violents et gratuits. Ou alors, il se vengeaient du coup de la prison ou je sais plus quoi dont ils avaient parlé aux infos? Franchement, c'est la dernière de mes préoccupations, plutôt que faire le mouton et rester là a regarder par cette foutue fenêtre, je serais mieux sortie d'ici. Mais si les compétiteurs étaient visés... J'allais devoir me faire discrète. D'un pas rapide, je sortais du bâtiment des inscriptions, et je contournais le bâtiment pour m'éloigner de la place, et j'entendis des soldats investir le bureau des inscriptions. J'avais bien fait de me barrer.

Des sirènes retentissaient partout, et mon instinct de survie prenant le dessus, il me guida. Cours, me dit-il, grouille toi de te barrer d'ici, planque toi, c'est pas parce que t'es ni des leurs ni des Resistants qu'ils vont t'épargner. Putain! J'en avais rien à foutre de leur conflit à la noix, je suis juste là pour m'amuser moi, pour la compétition, merde à la fin!  Dans une rue devenue déserte, je me mis à accélérer pour courir. Je ne sais pas si j'avais peur, je n'étais pas terrifiée ou juste blasée par les événements récents, du fait d'arriver pile au «bon» moment. Et je me mis à penser que ce n'était pas la bonne solution de courir car on me rattraperait. Mieux vaut attendre que l'orage passe. Une ruelle déserte, avec des containers à ordure partout! Argh, ça pue, mais ça me semble parfait! Je m'y précipitais à contrecœur pour trouver une fille prostrée dans ce coin que je visais. Interdite, je la regardais un moment fixer sa pokéball, et je me dis que j'allais nous faire pincer à rester là. Pas envie de ça. Alors je m’accroupissais à ses côtés.

« Eh... »


Je la regardais encore, remarquant ses habits modestes, son sweet, ses cheveux en pétard et sa mèche rouge. Yeah, du rouge! Un truc était certain, elle n'était pas née avec une cuillère en argent dans la bouche, elle. Je baissais d'un ton pour continuer de parler en chuchotant. Je sentais malgré toute mon assurance apparente que ma voix tremblait un peu.

« Je squatterais pas longtemps, t'inquiète. Je vais pas te balancer. »

Je ferais mieux de me taire plutôt que justifier ma présence égoïste ici. J'avais des questions à poser aussi, qu'est-ce que c'était que ce bordel, pourquoi aujourd'hui, j'avais envie de ma plaindre aussi, mais j'allais retenir mon hystérie, pour une fois! Pas envie de me faire chopper par ces keufs en look de spermatozoïdes.

« Eh, Miss... Ca va? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours, cours, petite flamme [PV Riku]   Dim 26 Jan - 4:31

« Eh Miss... Ça va? »

Ouais. Ouais, ça allait. Ça n'allait pas si bien, en fait. D'abord, Noel était absolument frigorifiée, soir de janvier oblige. Ensuite, elle commençait franchement à avoir faim, elle aurait mangé un Ponyta si elle le pouvait. Mais surtout, et ça, elle ne voulait pas le montrer - elle ne l'aurait pas montré à ses propres amis alors pourquoi à une parfaite inconnue - mais elle s'inquiétait. Elle s'inquiétait pour Nana, Nate, Kira, qui étaient déjà probablement sur la liste noire des sbires du Régime, tout comme elle l'était. Bien sûr, ils sont débrouillards, ils l'ont toujours été, on n'avait pas le choix de l'être si l'on restait dans les bidonvilles. Reste toutefois que, normalement, Noel était avec eux. Elle veillait sur eux.  

Mais elle ne dit rien de ça. La noiraude préféra plutôt se donner l'air d'être au-dessus d'elle-même, répondant avec un sourire assuré et vaguement narquois:

« Y'a de ces sirènes partout mais, ouais. Ouais. Ça va. »

Elle finit par se retourner vers la fille, question de voir son interlocuteur. Cheveux rouges, yeux rouges, vêtements de punk, encore là à prédominante rouge. Une chose était certaine, il n'était pas difficile de deviner sa couleur préférée. Celle-ci chuchotait, affirmait ne pas vouloir la balancer aux flics. Sa logique lui suggérait de rester méfiante malgré tout, mais Noel ne pouvait s'empêcher de la croire. Elle ne semblait pas faire partie des bidonvilles: au contraire, si l'on en jugeait ses vêtements qui, même punk, avaient une certaine qualité c'était probablement une gosse de riche qui s'emmerdait et préférait être rebelle, aux limites de la société dite respectable. Avoir été dans sa situation, la dé;inquante ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle aurait fait pareil.

« Laisse-moi deviner. Ils veulent te choper, toi aussi? »

Une question des plus rhétoriques s'il en était une. Ces temps-ci, le gouvernement voulait choper tout le monde. Du moins, ceux qui étaient présents sur la grande place le 1er janvier, c'est-à-dire presque la moitié d'Amanil au grand complet, du moins si l'on ne faisait qu'évaluer la foule.

Les pensées de la délinquante furent interrompues par une Pokéball qui gigotait sur sa ceinture. MacGyver, qui d'autre? Le Scalpion, très sensible aux moindres humeurs de sa dresseuse, avait toujours été extrêmement protecteur. Combiné à une sainte horreur de sa Pokéball, disons qu'il préférait être à l'extérieur, à l'affut, au cas où il arriverait quelque chose. Il avait probablement senti que Noel venait de croiser quelqu'un, et on lui avait dit d'être le plus alerte possible avant de l'enfermer dans sa maison rouge et blanche. Mac avait sûrement senti la vague nervosité de la délinquante face à l'inconnue. Noel mit les yeux sur sa Pokéball, tapotant le dessus dans un geste qui se voulait rassurant

« Ça va, Mac. Pas besoin de sortir, tout se passe bi- »

Il sortit quand même dans un flash de couleur rouge. Le petit fantassin observa les alentours et arrêta son regard sur la rouquine, l'observant sous toutes ses coutures, charchant la moindre chose à signaler. Noel soupira.

« ...Okay, bon, prends l'air si tu veux. Oh, ouais, et lui c'est Mac. Ça lui arrive de sortir comme ça. »


Et d'être franchement chaperon sur les bords.
Revenir en haut Aller en bas
Riku A. Nagel
Administratrice
avatar
Messages : 453
Date d'inscription : 08/01/2014

Âge du personnage : 22 ans, née un 29 septembre
Métier / Études : Championne Coordinatrice de Zazambes
Pseudonyme(s) : Miss Anarchy, Championne coordinatrice de Zazambes

Niveau : 66
Team active :

Bob - Bizarre - Sans Limite
★ Lance-Soleil


Tarja - Modeste - Contestation
★ Eboulement


Marilyn - Bizarre - Corps Gel
★ Vibrobscur


Janis - Discrète - Intimidation
★ Seisme


Lemmy - Hardi - Statik
★ Danse-Pluie


Floor - Naïve - Matinal
★ Ball-Ombre


Team spécifique : ★★

Jimmy - Discret - Essaim
★ Toxik


Ripper - Jovial - Brise-Moule
★ Tonnerre


Dio - Malpoli - Armurbastion
-
Li - Maligne - Force Pure


MessageSujet: Re: Cours, cours, petite flamme [PV Riku]   Mar 28 Jan - 21:25

J'étais essoufflée et après avoir vérifié que personne ne m'avait aperçu, je m'asseyais à côté de la brunette, dans une position semblable à la sienne, en continuant de jeter des regards préoccupés autour, les sirènes retentissaient encore et mes oreilles bourdonnaient un peu. Je n'avais pas vraiment peur mais la surprise m'avait mis les nerf complètement à vif, je le réalisais à l'instant. J'eus un leger spasme de l'épaule et soufflais un peu pour me calmer et dégourdir mes membres tendus par le stress. En fait, c'est surtout la réponse de la gosse qui me rendit plus zen. J'avais bien deviné à son accoutrement qu'elle n'était pas une enfant gâtée bien docile et craintive, et ma foi, elle ne perdait pas le nord, son expression narquoise fit poindre mon sourire. Je me sentais mieux qu'il y a quelques secondes. Elle sembla observer mon accoutrement un instant, et j'explorai le sien par la même occasion. Son look ne lui donnait pas l'air d'une gosse de riche ou d'une pepette, je n'aime pas faire des théories sur l'apparence des gens que je croise mais cette miss me donnait l'impression d'être un peu rebelle et fuck the police aussi. Ah, et j'adorais sa mèche rouge. Enfin, y'avait un temps pour se planquer et un temps pour parler de cheveux. Sa question me ramena de nouveau au présent et je m'mepressais de répondre, dans le feu de l'action.

« Les flics? Euh, pas vraiment, ils ont pas eu le temps de me voir, mais j'ai penser que j'allais pas chercher la merde non plus avec ce qui vient de se passer, l'explosion, tout ça. »

J'avais déjà eu des soucis avec des flics peu tolérants à cause de mon look de punk, ce n'était pas par crainte que je n'avais pas tenté le diable mais plutôt par acquis de conscience, insouciante j'étais, mais l'expérience m'avait formé une grosse méfiance vis-à-vis des keufs. Je haussais les épaules, sentant que ces connards n'allaient pas revenir par ici et eut un court rire.

« Comme par hasard, c'était pas dans le Tour Operator, les explosions de la capitale au jour de l'an, hein! »

Je n'eux pas vraiment le temps de renchérir car l'attention de mon interlocutrice fut absorbée par la sphère bicolore attachée à sa ceinture. Elle s'adressa à un certain Mac, certainement le Pokémon caché dans l'objet rond, qui finit par sortir de son propre chef. Oh, délire, un Scalpion, j'avais aperçu Alex avec le sien l'autre jour, mais lui ne m'avais pas fait les présentations, évidemment, il est tellement occupé. Mais ce Scalpion m'inspirait déjà plus de sympathie que celui que j'avais déjà aperçu.

« Hey salut Mac! »
Dis-je, tout d'un coup toute sourire et de bonne humeur. Puis je levais les yeux vers la jeune fille aux airs rebelles. « Ah, eh, moi c'est Riku, enchanté, vous deux! Et toi, tu t'appelles comment, Miss? »

Mon sourire se voulait amical et rassurant, je n'étais pas douée pour materner les gens -pas aussi bien que Mac' semblait le faire avec sa maîtresse, du moins-, mais au moins, je tentais de les faire un minimum sourire quand je le pouvais. Puis bon, puisqu'on est là dans la même galère.

« Au fait, je kiffe ta mèche et ton look! »


Du coq à l’âne. Pourtant, j'm'étais bien dit que c'était pas le bon moment pour les causettes du genre. Mais déjà, j'avais la bougeotte, et de ma position accroupie, je commençais à m'agiter. J'allais craquer dans cet expace entre trois poubelles et l'étroitesse de la ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours, cours, petite flamme [PV Riku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours, cours, petite flamme [PV Riku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ==magny cour 2010==
» Cours de géopolitique
» Reprise des cours
» C.R : test d'un cours de mma
» mon 416 trial/boulo en cours de fabrication

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CÔTE OUEST :: Amanil-