« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! »

''Dégage'', de Bryan Adams.
 

Partagez | .
 

 Journée quotidienne d'un conducteur [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Herbert Larocque
Newbie
avatar
Masculin Age : 24
Messages : 78
Date d'inscription : 09/05/2016

Âge du personnage : 29
Métier / Études : Conducteur de bus touristique
Niveau : 35
Team active :


Cabriolaine - Rush - ♂ - Herbivore - Jovial

Venipatte - Burst - ♂ - Point Poison - Pressé

Venalgue - Blast - ♂ - Toxitouche - Discret



MessageSujet: Journée quotidienne d'un conducteur [OS]   Ven 27 Mai - 10:29

Lundi - Anula
- Quotidient d'un conducteur de bus -
La semaine de transport touristique commence et voici la première page du quotidien que je me plais tant à faire. Je vais parler d'aujourd'hui de la tournée que je fais à Anula.

Anula, la ville où je suis né, la ville où mon entreprise s'est installée, est une très belle ville qui s'est perdue dans la végétation abondante longeant le sud des montagnes du Nord. Il y fait bon vivre, la région est situé au centre de l'île,  le climat humide est parfait pour s'installer et passer sa vie tranquillement à l'ombre du mouvement de la population. Autour de cette ville paradisiaque se trouve une jungle ainsi qu'un lac portant le même nom que la ville, zone forte intéressante à visiter de part son climat ainsi que le paysage s'y étant formé. Contrairement à la grande ville qu'est Amanil, à Anula on ne retrouve pas de gratte-ciel, en contrepartie on y retrouve de grands hôtels pour les touristes aimant faire une halte dans la ville, bien emmitouflé dans un confort sans pareil. Parce qu'il faut se le dire, la vie est chère ici, toutes les habitations se trouvant ici sont majoritairement des villas de riches directeurs souhaitant s'échapper des grandes villes. Mais on y retrouve aussi le quartier des affaires, c'est d'ailleurs ici que « Larocque Inc. » a installé son entreprise. On peut facilement se laisser tenter par la beauté des lieux, des zones ont été aménagé spécialement pour le tourisme, comme par exemple les sources thermales se trouvant dans le quartier touristique. Tout est chic ici, on y retrouve d'ailleurs plusieurs boutiques et restaurants de luxe, vous offrant le meilleur de tout l'île. La pollution est faible dans cette ville car les habitants privilégient la marche aux voitures, les rares véhicules que l'on peut voir sont les bus touristique.

Je commence donc mon trajet dans cette ville et ses alentours à la mairie où je gare mon bus Wailord que tout le monde connaît tant. Il est sept heures du matin et ma journée vient de commencer. Je retrouve mes habitués qui prennent souvent le bus touristique pour se rendre au travail, comme ça ils font une pierre deux coups, ils profitent de la vue de leur magnifique ville et il se rende sans difficulté à leur lieu de travail. Certains même ont prit pour habitude de caresser mon petit Rush qui me tient compagnie lors de mes journées de boulot. D'ailleurs mes Pokémon me suivent partout, et ils restent bien sagement dans le bus à sourire aux visiteurs, Rush se tient souvent à l'arrière du bus et Burst profite du soleil à l'étage du bus ouvert, bien sûr les deux ne glandent pas hein, ils sont là pour faire la sécurité dans le bus, comme ça pas de débordement, vol et dégradation.

« Salut Herbert, tu vas bien ? »

Cette simple phrase avait pour effet de me faire sourire et aimer mon travail, parce qu'il faut se le dire, y'a pas beaucoup de gens qui discutent avec un conducteur de bus. Les habitués, qu'est-ce que je ferai sans eux ? Je pense que j'aurai changé de travail. Enfin bref je déborde. Je commence donc ma journée à la mairie de la ville en dirigeant par la suite mon bus vers les hôtels pour récupérer les touristes matinaux et continuer ma route vers le quartier touristique, prenant les grands axes en faisant des arrêts sur les points clés du quartier : les boutiques, les sources thermales et les restaurants. En sortant du quartier touristique je fais un halte à l'entrée de la forêt d'Anula, pas plus loin car interdiction de s'y déplacer avec une voiture. Et je finis ma course vers le lac d'Anula avant de recommencer mon trajet à la mairie. Ce trajet je le fais de deux à trois fois par jours, alternant avec un collègue.

« seize heures trente, journée terminée, enfin ! »

C'est pas que la journée est difficile, je passe mon temps à conduire, mais l'heure de fin signifie une chose très importante pour moi et mes Pokémon : l'heure de s'entraîner ! Je gare donc mon bus proche du lac d'Anula et je sors mon sac de sport où mes affaires pour courir étaient rangées, me changeant donc dans le bus, enfilant short, basket et haut moulant sans manche en montrant mes divers tatouages aux bras. En parlant de tatouage, celui qui me plaît le plus c'est bien le gigantesque Rayquaza qui parcours le haut de mon dos pour aller terminer gueule ouverte sur mon avant-bras droit. Qu'est-ce qu'il m'avait coûté la peau des fesses celui-là, des heures supp' à n'en plus finir pour pouvoir me le payer. Enfin bref, nous étions là, sorti du bus et près à commencer notre footing habituel.

« Messieurs ? Vous êtes prêts ? »

Rush me regarde en acquiesçant, le sourire jusqu'aux joues, il allait pouvoir pratiquer son sport favori. Burst quant à lui était encore trop petit pour suivre la vitesse de course de Rush et moi, donc au lieu de rentrer dans sa Pokéball, il s'installe à son habitude sur le dos du Cabriolaine, profitant de l'air qui sifflait sur son visage. Tout en attachant mes dreadlocks ensemble en une queue haute, je tapote mes pieds au sol afin de bien placer mes pieds dans mes basket et quand tout le monde est prêt, je lance doucement ma musique située dans mon sac à dos, une douce musique aux sonorités distordues, allant aux riffs de guitare puissant tout en enchaînant sur des solos, nous trottinons donc sur les rythmes saccadé de cette musique en nous dirigeant vers le lac.

Le lac est très grand et en une heure de course à pied, on pouvait facilement faire cinq fois le tour. Terminant ainsi notre entraînement régulier, nous retournons au bus afin de mériter notre récompense : à boire et à manger. De l'eau en abondance ainsi que deux barres de céréales spéciales sport pour moi. Heureusement que grâce à Internet, on pouvait trouver en ligne de la nourriture spécifique au sport, bourré de nutriment pour retrouver ce qu'on perd pendant le sport, et une gamelle de croquette pour Rush, une !

« Bon, finis, maintenant on se rentre les amis. »

Complètement trempé de sueur, je regagne mon bus afin de me diriger vers notre maison, à Anula, à l'étage de l'entreprise où se situaient tout nos bus. Regagnant mon appartement je me dirige directement sous la douche afin de me nettoyer. Quand cela fût fait, c'était au tour de Rush et Burst d'y passer, faisant mousser le shampoing, je fait très attention aux feuilles sensible du Cabriolaine, nettoyant en profondeur. Pour le Venipatte, c'était relativement facile, un coup d'éponge et c'était fini, de plus c'est pas lui qui a couru. Nettoyage terminé il était temps de passer à table et d'aller se coucher, rien de plus si ce n'est penser à ce qu'il pourrait nous arriver de nouveau demain.

Voilà comment se conclut ma première journée de travail, Herbert Out.
©Hjolfrin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Journée quotidienne d'un conducteur [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Emploi (Conducteur de bus ayant la FIMO).
» La réalité du metier de conducteur de bus
» Journée des Jeunes à Saran 2010
» Variation quotidienne de poids... Retention d'eau
» SS Lazio 3-2 AS Roma ( 29 ème journée )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« C'est toi ou moi, l'un de nous est de trop! » :: L'Île d'Enola :: CENTRE DE L'ÎLE :: Anula-